Partagez | .
 

 La communication, c'est le fruit d'une bonne entente (pv Manon) (-16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: Re: La communication, c'est le fruit d'une bonne entente (pv Manon) (-16)   Ven 10 Oct - 23:48


La communication, c'est le fruit d'une bonne entente
T

out, elle sacrifierait tout pour elle, elle le lui avait dit, elle le lui avait affirmé, qu'il n'y avait rien qu'elle ne voudrait lui refusait, rien qu'elle ne saurait lui accorder, tant elle était, définitivement, et pour toujours, éperdue d'elle, et alors qu'elle savait mener son amante vers les confins du plaisir, elle en éprouvait une satisfaction non pas égoïste, mais issue de sa seule dévotion. Dévotion à une femme qu'elle aimait comme une damnée, et à qui accorder le plus ultime des plaisirs était autant un devoir qu'une joie. Elle aimait en entendre le moindre de ses plaisirs, le moindre de ses gémissements, elle aimait à savoir qu'elle pouvait avoir un tel pouvoir sur elle, qu'elle savait lui faire éprouver une telle intensité. Rien que pour cela, ces moments d'échanges et d'intimité étaient parfaits aux yeux de Manon. Elle aurait tout à fait pu n'obtenir en retour ni baiser, ni caresses, elle aurait su s'en contenter malgré tout, car le plaisir de la belle dragonnière suffisait à son plaisir à elle. Mais qu'importe ce qu'elle voulait, aurait voulu ou ce à quoi elle aurait été d'accord de renoncer... puisqu'Ena n'était pas avare en caresses, bien loin de là. Un nouveau baiser, passionné au possible, de nouveaux frissons de plaisir quand les mains d'Ena caressaient sa poitrine, et quand elles atteignirent son intimité... Manon ne chercha pas à se retenir. Elle laissa l'extase la traverser par vague intense, alors que tout son corps réagissait à ce que sa maîtresse savait si pleinement lui faire ressentir. Ce fut à son tour d'emplir l'espace de gémissements et de râles de plaisirs...

Elle se sentait proche de l'ultime contentement. Mais finalement, ce ne fut pas d'abord physiquement, qu'elle parvint à l'atteindre, mais mentalement, quand elle entendit la belle blonde lui dire qu'elle l'aimait. Quand, plus tôt, Manon lui avait fait cet aveu, elle n'avait pas véritablement attendu de retour. En tous cas, elle ne s'était clairement pas imaginé que ces exacts même mots seraient cette fois prononcés par Ena. C'était le plus beau cadeau qu'elle pouvait lui faire. C'était plus beau que tout. Elle se sentait aux anges. Dans son regard, on pouvait lire un moi aussi plus que sincère qui s'exprima finalement dans un gémissement plus puissant que les précédents alors que, incapable de se retenir, elle avait laissé exploser toute sa joie et s'était abandonné à l'extase. Elle prit quelques secondes pour reprendre son souffle avant d'embrasser à nouveau Ena, puis de laisser sa tête reposer doucement, tendrement contre sa poitrine. De la pointe de ses doigts, elle caressait son ventre plat, traçait des cercles autour de son nombril, s'amusait à descendre un peu plus bas, à l'extrême limite de son intimité.

-Tu viendrais t'installer ici ?
Demanda-t-elle doucement, avec cette sorte d'incertitude dans la voix, mêlée pourtant de sensualité. L'idée était folle, très clairement. Mais elle lui était venue presque instinctivement, à croire qu'elle avaient vraiment dépassé une sorte d'étape dans leur relation. Elles s'aimaient, elle ne voulait pas qu'Ena se sépare trop longtemps d'elle. Alors....





code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: La communication, c'est le fruit d'une bonne entente (pv Manon) (-16)   Mer 15 Oct - 15:47

Manon & Ena
La communication, c'est le fruit d'une bonne entente.
Avait-elle pensé que les événements prendraient cette tournure ? Non, Ena ne s’était imaginé une seule seconde qu’elle puisse à ce point s’ouvrir à la belle Manon. Et pourtant, elle l’avait bien fait et sincèrement en plus. Ces quelques mots qu’elle prononça venaient réellement de son cœur. Manon avait lancé le mouvement, Ena avait suivi la danse. Elle l’aimait et elle ne pouvait clairement pas nier les sentiments qu’elle avait pour la druidesse. Allait-elle pour autant le crier haut et fort ? Evidemment que non. Les deux femmes savaient qu’il était important qu’elles soient discrètes tout de même. Parce qu’elles avaient toutes les deux beaucoup à perdre. Outre le fait qu’elles étaient deux femmes, qu’il était idiot de s’embêter avec des convenances trop dures, elles étaient également des êtres magiques. Il était si facile de les atteindre en s’en prenant à l’une d’entre elle, en poussant l’autre dans des retranchements sentimentaux. Ena le savait, Manon était sa pire faiblesse. Mais tant pis, elle appréciait trop sa présence pour s’en éloigner. Quand bien même elle décidait de le faire, la sorcière ne savait même pas si elle en serait réellement capable. Ces quelques jours qu’elle avait passé loin de sa maitresse lui avait parurent tellement long, même si c’était pour la bonne cause. Elle n’avait pas envie de réitérer l’expérience. Elles allaient si bien ensemble, elles se comprenaient à merveille. Manon était la seule capable de réellement percer la carapace d’Ena, la seule capable d’atteindre ce cœur qu’elle avait depuis longtemps transformé en pierre. La seule qui la connaissait donc suffisamment pour lui faire du mal également. Sauf qu’Ena avait entièrement confiance en la druidesse (et dans le pouvoir d’attraction qu’elle avait sur elle également) pour savoir qu’elle ne lui ferait pas du mal, du moins pas consciemment.

Alors que leurs deux corps se reposaient de ce qu’elles venaient de vivre, de toutes ces vagues de plaisir, Ena fut surprise par la proposition de son amante. La sorcière n’avait aucun mal à entendre l’incertitude dans la voix de la jeune femme, ce qui lui arracha un sourire. C’était surprenant, peu commun et en réalité assez logique en même temps. Les deux femmes venaient de prendre un sérieux tournant dans leurs relations, un beau virage. La sorcière laissa les secondes s’écouler dans le silence avant de répondre, caressant délicatement la belle chevelure de Manon. Elle avait bien envie d’accepter et en même temps, il y avait quand même ce léger doute qui planait. Est-ce que c’était raisonnable ? Est-ce que ce n’était pas une bêtise ? Et au final, est-ce que cela allait changer grand-chose ? Ena savait bien qu’elle ne pourrait pas passer trop de temps loin de la druidesse, alors elles risquaient de passer une grande partie de leurs temps libre ensemble.


« D’accord. »

Fini-t-elle par répondre. Au point où elles en étaient de toute manière et puis, Ena devait bien avouer que ça l’amuser de s’installer avec sa maitresse. Elle qui avait si longtemps été une grande nomade, ne se posant jamais réellement quelque part. Elle avait bien envie de rester ici le plus longtemps possible, en compagnie de sa belle Manon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: La communication, c'est le fruit d'une bonne entente (pv Manon) (-16)   Jeu 16 Oct - 23:04


La communication, c'est le fruit d'une bonne entente
M

anon avait entendu cette question s'échapper de ses lèvres, et s'était surprise elle-même d'oser faire une telle proposition. Ça lui était venu des plus spontanément, et même si elle savait bien qu'il y avait une grande part de folie dans tout cela, elle espérait, du fin fond de son être, qu'Ena lui dirait bel et bien oui. C'est vrai, deux femmes qui vivent ensemble, cela pouvait attirer les soupçons, mais il leur suffirait, après tout, d'être prudentes. Manon n'en pouvait plus de ce lit vide, de ces longues heures de solitude... Elle ne se sentait jamais aussi bien que lorsqu'elle retrouverait la belle dragonnière à son réveil. Elle voulait vivre cela le plus souvent possible. Elle ne s'était jamais sentie aussi entière et heureuse que depuis que son amante avait regagné sa vie, elle voulait la certitude de l'avoir toujours à ses côtés, elle voulait que leurs déclarations marquent concrètement une étape supplémentaire dans leur relation. Oh, comme ces secondes semblèrent longue à Manon, et elle ne pu s'empêcher d'imaginer ce qui traversait l'esprit de son interlocutrice. Elle savait bien qu'Ena n'était pas une sédentaire, qu'elle n'avait pas de domaine à elle, elle était libre et indépendante, c'était aussi pour cela que la servante de la reine l'aimait tant. Pourquoi consentirait-elle, par conséquent, à vivre avec elle, sacrifiant son mode de vie passée ? Quand bien même elle l'aimait, c'était tout de même une sacrée décision. Plus les secondes défilaient, plus Manon se forgeait une certitude. Elle allait dire non. Elle allait forcément dire non.

Elle dit oui.

Manon eut un instant d'incompréhension, puis finalement, quand elle fut certaine d'avoir bien entendu, un grand sourire illumina son visage. Alors ce n'était pas qu'une idée lancée en l'air, qui serait abandonnée aussitôt qu'elle aurait franchi le seuil de ses lèvres. Elles allaient bel et bien vivre ensemble, elle allait pouvoir passer autant de temps qu'elle le voulait auprès d'elle. Elle peinait à croire en sa chance, et pourtant. Manon répondit à cette autre réponse par un baiser passionné, avant que de se pelotonner un peu plus fort contre le corps nu de son amante, qui était bien plus que cela, désormais. Elle osait le penser pour de bon, cette fois. Elle lui appartenait. Elles s'appartenaient, toutes les deux, et à tout jamais. Forte de ce constat, heureuse comme jamais, elle ferma les yeux. Il lui semblait vivre un moment charnière de son existence, et elle adorait ça. Et elle pouvait s'abandonner au sommeil avec une quiétude qu'elle n'avait jamais éprouvé jusqu'alors.






code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La communication, c'est le fruit d'une bonne entente (pv Manon) (-16)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La communication, c'est le fruit d'une bonne entente (pv Manon) (-16)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La communication, c'est le fruit d'une bonne entente (pv Manon) (-16)
» Demande de Fruit du Démon [YA]
» Fruit du Démon et Sabres d'exception oubliés ?
» L'horu horu no mi, le fruit qui embêtera la marine
» Paramécia Dimensio-Fruit (Jigen²)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Taverne :: Archives Camelot-