Partagez | .
 

 Le grain de sable qui vient perturber le plan. (Maria <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chevalier (chasseur)
Feat : Karl Urban

Messages : 138

Message#Sujet: Le grain de sable qui vient perturber le plan. (Maria <3)   Mar 27 Déc - 0:36

Maria & UGaspard
Le grain de sable qui vient perturber le plan.
On ne pouvait pas vraiment dire que Gaspard comprenait très bien son père et cela depuis de nombreuses années. Les deux hommes n’avaient vraiment pas de relation saine, ils étaient loin d’être sur la même longueur d’onde. Leurs prises de bec étaient récurrentes parce qu’ils ne se comprenaient pas, parce qu’Obéron Gabet attendait bien trop de chose de la part de son fils. Ils étaient loin de se comprendre donc, mais pour le coup, Gaspard avait le sentiment de comprendre encore moins son géniteur. Le chevalier avait un peu le sentiment que tout avait changé depuis son voyage de l’autre côté de la manche, en terre normande, parce qu’à son retour son père n’était vraiment plus le même. Du moins, il avait le sentiment qu’il y avait quelque chose qui avait changé. Il avait cru que son paternel serait enfin prêt à épouser Maria, la charmante serveuse, qu’il prendrait enfin la décision de lui demander sa main et d’officialiser les choses. Ce n’était pas comme s’ils ne savaient pas tous que c’était comme ça que les choses devaient se terminer, raison pour laquelle Gaspard avait encore plus de ressentiment envers son paternel. Après tout, il considérait qu’Obéron ne méritait pas vraiment celle qu’il devait épouser.

Mais ce n’était pas si évident apparemment. Gaspard ne savait pas exactement ce qui était en train de se passer, mais dernièrement il y avait des rumeurs qui couraient comme quoi son père avait un rapprochement avec une jeune femme, bien plus jeune que Maria d’ailleurs, et de condition bien plus noble également. Et pas n’importe quelle jeune femme d’ailleurs, Gaspard connaissait bien les « seigneurs « d’Autice. Et il ne comprenait donc rien du tout. Autant dire que Gaspard avait envie de comprendre un peu ce qui était en train de se passer. Le fait que son père décide d’avoir une « relation » avec une autre femme que Maria n’était en réalité pas pour lui déplaire, parce qu’il considérait que la serveuse valait bien mieux que son père (lui peut-être ?... non ce n’est pas vraiment ça). Gaspard avait donc décidé de se rendre à la taverne où travaillait Maria, afin d’avoir un peu le fin mot de cette histoire. Ce n’était évidemment pas auprès de son père que l’homme allait avoir des réponses, au vu du fait qu’ils ne parvenaient pas vraiment à s’entendre et à se comprendre. Obéron n’allait pas lui répondre, c’était évident.

Il s’arrangea donc pour se rendre à la taverne à un moment où il savait que les clients n’allaient pas être bien nombreux, afin de pouvoir discuter tranquillement avec la serveuse. La femme qu’il trouva justement seule derrière son comptoir quand il entra dans l’établissement.

« Bonjour Maria. » Lança-t-il dans un fin sourire en voyant la charmante serveuse. Le chevalier n’avait pas spécialement envie de tourner autour du pot et il se doutait que ça ne servait à rien qu’il le fasse. Maria comprendrait surement la raison de sa venue aujourd’hui. « J’ai entendu de drôle de chose ces derniers jours. » Il marqua une pause. « Il s’est passé quelque chose avec mon père ? »
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serveuse (chasseur)
Feat : Lena Headey

Messages : 95

Message#Sujet: Re: Le grain de sable qui vient perturber le plan. (Maria <3)   Mer 28 Déc - 22:52



Le grain de sable qui vient perturber le plan.
S

i Maria, par la force de l’habitude, savait toujours se montrer agréable et avenante quelles que puissent être les circonstances, même quand la situation ne s’y prêtait pas, même quand elle n’était pas d’humeur, elle avait bien des difficultés à faire illusion ces derniers temps. Son travail, en soi, ne lui déplaisait pas, pas tant parce qu’elle appréciait servir les autres (non, ça c’était plutôt une tâche qui l’incommodait au plus haut point, en réalité), mais parce qu’elle pouvait ainsi épier autrui, recueillir le plus d’informations nécessaires, jouer les fouineuses, décider de ses nouvelles proies. Mais si elle acceptait cette situation, c’était tout de même avant tout parce qu’elle considérait qu’elle était temporaire. Une fois mariée à Obéron, et après avoir hérité de sa fortune quand l’homme aurait malencontreusement passé l’arme à gauche, elle avait bien l’intention de quitter cet endroit et de faire fructifier ces richesses nouvellement acquises. Sauf que les circonstances ne semblaient pas franchement se conformer à son opinion. Elle avait pensé qu’elle l’avait dans la poche, que l’ancien chevalier et elle, c’était du tout cuit, qu’elle n’aurait qu’à claquer des doigts pour voir ses souhaits être exaucés, que la pomme était prête à être cueillie. Apparemment, elle avait eu tort. Car la pomme était mûre, oui, mais une autre voulait mettre la main sur elle, et la concurrence était sérieuse.

Ombeline d’Autice. Celle-là, Maria ne l’avait vraiment pas vu arriver. D’autant qu’Obéron ne lui avait jamais parlé d’elle en quoi que ce soit. Maria n’avait pas de réputation, elle n’avait que son charisme, son machiavélisme, ce qu’il lui restait d’héritage de son précédent mari et une beauté encore bien appréciable en dépit de son âge, mais comment rivaliser avec cette femme de toute fraîcheur, belle comme une fleur, et sans doute aussi redoutable qu’une plante vénéneuse. Ce qu’elle avait, la jeune femme semblait l’avoir aussi, mais en plus grande abondance… Maria n’avait guère l’intention de se laisser faire, elle comptait bien reconquérir le vieux Gabet, par tous les moyens, mais elle reconnaissait tout de même que cette histoire l’avait quelque peu refroidie, et elle avait toutes les peines du monde à garder son charmant sourire aux lèvres à son travail, où une bonne partie de son œuvre reposait pourtant justement sur son sourire. Heureusement, la clientèle n’était pas trop nombreuse pour l’heure, aussi n’avait-elle pas trop la nécessité de feindre. Son sourire, pour autant, fut sincère, quand elle vit Gaspard franchir le seuil de sa porte. S’il y avait bien quelqu’un à qui elle devait parler en cet instant, c’était lui. Et manifestement, tous deux voulaient parler de la même chose.

-Les nouvelles vont vite
, observa-t-elle. Non, justement, il ne s’est rien passé, lui répondit-elle dans un profond soupir, qui ne dissimulait pas son agacement. Je ne comprends rien à son attitude. Elle marqua une pause. Tu la connais, toi, cette jeune femme ?

Elle voulait en apprendre plus sur sa rivale, et au plus vite, elle était convaincue que plus elle en saurait sur elle, plus simple il serait pour elle d’évincer cette gêneuse. Elle aussi ne demandait qu’à comprendre ce qui s’était passé. Pour remettre les choses dans l’ordre.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le grain de sable qui vient perturber le plan. (Maria <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans l’eau un grain de sable et un rocher coulent de la même façon. ELEANORE ♥
» Un grain de sable dans l'oeil [PV James]
» Comme un grain de sable [quête]
» Groupe #3 : Un grain de sable ?
» Aël Sand, juste un minuscule grain de sable parmi tant d'autre....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Camelot :: Cité de Camelot-