Partagez | .
 

 Qu’importe les chemins par lesquels on vient à la Vérité, pourvu qu’on donne à la quête. [pv Urien :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chevalier (chevalier)
avatar
Feat : Aiden Gillen

Messages : 464

Message#Sujet: Qu’importe les chemins par lesquels on vient à la Vérité, pourvu qu’on donne à la quête. [pv Urien :3]   Dim 11 Juin - 17:08


Qu’importe les chemins par lesquels on vient à la Vérité, pourvu qu’on donne à la quête.
M

éléagant était un individualiste dans l'âme. Par conséquent, cela ne surprendra personne d'apprendre qu'il était tout sauf favorable au travail en équipe, quand bien même il était obligé de faire avec en tant que chevalier de la table ronde. Les autres, s'ils n'étaient pas Guenièvre, qui était la seule qu'il voulait bien accepter de considérer comme son égale, n'étaient jamais que des ennemis à abattre ou des moyens pour lui de parvenir à ses fins, il ne considérait pas les choses autrement. Procéder à une quête épique au nom du trône accompagné d'un autre chevalier pouvait donc avoir un avantage pourvu qu'il cherche à amadouer le chevalier en question, mais en certaines circonstances, ça n'avait pas le moindre intérêt. Cette fois, c'était en compagnie de son cousin qu'il devait partir à l'aventure, et rien ne l'agaçait plus que cette perspective. Entre Urien et Méléagant, il y avait bien longtemps que l'entente n'était pas cordiale, et pour cause, les motifs de tension s'accumulaient entre eux et ne les invitaient pas à s'entendre. Pour commencer, Urien s'était rangé du côté d'Arthur quand Méléagant, de son côté, ne demandait qu'à prendre sa place, et pour ne rien arranger, le pacte qu'il avait passé avec Morgane et qu'Urien voyait (à juste titre) d'un très mauvais oeil augmentait les motifs de mésentente. Leur quête risquait d'être longue et éprouvante, quitte à ne pouvoir cheminer seul, Méléagant aurait préféré se retrouver en n'importe quelle autre compagnie. Mais de toute évidence, on ne lui laissait pas le choix, et pour l'heure, il se devait de faire profil bas quoi qu'il en soit.

C'était l'une de ces quêtes qui à coup sûr promettait d'être infructueuse. Ils avaient entendu parler d'une magicienne très puissante qui résiderait à Avalon et qui disposerait du pouvoir de lire l'avenir, entre autres. Par son intermédiaire, il pouvait donc être potentiellement possible de connaître l'emplacement du Graal ou l'identité de qui le trouverait, et qui sait, modifier le destin. C'était assez hasardeux, comme hypothèse, mais comme toujours, quand il était question de la quête de la Sainte-Relique, toutes les options étaient prises, même les plus absurdes. De ce petit jeu, Méléagant s'était lassé depuis longtemps, au point de prendre de plus en plus le Graal pour une inaccessible chimère. Mais son opinion n'importait pas dans tous les cas. Il se pliait aux ordres pour l'heure, et ce fut donc accompagné d'Urien qu'il chevauchèrent jusqu'aux terres d'Avalon, jusqu'à l'entrée d'une demeure en bois qui ne payait pas de mine, mais qui correspondait à la description qui leur avait été faite de l'endroit où résidait la magicienne.

-Nous y sommes
, observa-t-il alors, en posant pied à terre, offrant à Urien de se présenter en premier auprès de la résidente des lieux.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
avatar
Feat : Jeremy Irons

Messages : 276

Message#Sujet: Re: Qu’importe les chemins par lesquels on vient à la Vérité, pourvu qu’on donne à la quête. [pv Urien :3]   Mer 14 Juin - 12:06

Qu’importe les chemins par lesquels on vient à la Vérité, pourvu qu’on donne à la quête.
Urien avait l’habitude de partir en mission en compagnie d’autres chevaliers. Quand bien même l’homme était un seigneur puissant – du moins, il ne manquait pas une occasion de se considérer comme un seigneur puissant – il devait quand même assumer son rôle de chevalier de la table ronde. Ce n’était pas une entière partie de plaisir de partir en mission, mais il n’avait pas le choix quand on lui donnait un ordre. Et pour le coup, la recherche de la sainte relique passait quand même avant tout le reste normalement. Si Arthur pouvait obtenir le Saint Graal, alors il était évident que beaucoup de chose changerait. Il n’aurait, par exemple, pas vraiment à craindre les éventuels ennemis qui l’entourait. Parce qu’il y avait quand même de nombreuses personnes qui n’appréciaient pas vraiment la place d’Arthur sur le trône. Du moins, Urien en connaissait au moins deux. Sa femme, Morgane, qui ne cachait pas spécialement le fait qu’elle n’appréciait pas son demi-frère et qu’elle avait envie de le faire tomber. Mais elle n’était pas la seule. Méléagant aussi… le cousin d’Urien.

Celui-là même avec qui le chevalier devait faire équipe. Si l’homme prenait sur lui quand il était question de partie en quête, parce qu’il devait bien le faire pour Arthur et pour la table ronde, c’était une autre chose quand il était question de faire équipe avec son cousin. Les deux hommes ne s’entendaient pas, ce n’était pas une nouveauté et à choisir, Urien aurait vraiment préféré faire équipe avec une autre personne que ce dernier. Mais bon, il ne choisissait pas et le chevalier faisait ce qu’on lui disait de faire. Quand bien même, il avait une part de pouvoir concernant le royaume de Gorre, c’était bel et bien Arthur Pendragon qui prenait les décisions. Et contrairement à certaines personnes – dont il ne pensait pas utile de citer, c’était déjà fait précédemment – il respectait les décisions de son roi et il faisait ce qu’on lui demandait. Ils se rendaient donc vers la demeure d’une magicienne, d’une sorcière ou il ne savait quoi d’autre, au niveau d’Avalon. Cette femme était censée pouvoir lire l’avenir. Urien y croyait, évidemment, il avait déjà eu l’occasion de voir la magie à l’œuvre. Mais il ne savait pas vraiment si ça allait les aider ou pas dans leur quête du Graal. Enfin, il valait mieux qu’ils testent toutes les pistes. Sauf qu’en cet instant précis, le seigneur se serait bien épargné la présence de son cousin.

Ils arrivèrent sur place, Urien descendit de son cheval en même temps que son cousin, qui lui fit signe de se présenter en premier à la cabane de cette sorcière. La demeure ne payait pas de mine, mais il pensait effectivement qu’ils étaient bel et bien arrivés à destination. Pendant un temps, le chevalier observa la porte de la demeure en bois, avant de s’approcher. Il y frappa et pendant un instant, il n’y eut que le silence. Jusqu’à ce qu’une voix s’élève à l’intérieur de la cabane, leur demandant qui ils étaient.

« Nous sommes des chevaliers de la table ronde ! »
Urien tourna son regard vers son cousin. Pour une voyante, elle ne semblait pas spécialement au courant de leur visite… c’était mal partie.
Code by Gwenn

_________________
Urien de Gorre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
avatar
Feat : Aiden Gillen

Messages : 464

Message#Sujet: Re: Qu’importe les chemins par lesquels on vient à la Vérité, pourvu qu’on donne à la quête. [pv Urien :3]   Mer 14 Juin - 12:25


Qu’importe les chemins par lesquels on vient à la Vérité, pourvu qu’on donne à la quête.
M

éléagant laissa à son cousin le soin de frapper à la porte de la demeure, non pas qu'il ne souhaite pas le faire de lui-même,mais il pouvait bien laisser cette basse besogne à Urien quoi qu'il en soit. Dans tous les cas, il considérait que ce qu'ils étaient en train de faire était une pure et simple perte de temps. Il préfèrerait être n'importe où ailleurs si ce n'est ici. Certes, il savait bien que la magie existait, et qu'elle pouvait même être puissante en certains lieux (après tout, lui-même comptait faire appel aux pouvoirs de Morgane, c'était bien la preuve qu'il ne prenait pas cela à la légère), mais pour autant, il considérait que de nombreux mythes n'étaient que des mythes. Il fallait faire la différence entre des rumeurs que l'on changeait en légendes et des faits vérifiables. Par exemple, comment s'assurer que le Graal existait bel et bien ? On ne le pouvait pas, pour la simple et bonne raison que si quelqu'un avait déjà mis la main dessus, c'était dans quelque texte ancien dont plus personne n'avait quoi que ce soit à faire en fin de compte. Pareil pour la personne qu'ils allaient rencontrer, ce n'était pas parce qu'un clampin complètement ennivré avait un jour affirmé que cet individu pouvait prédire l'avenir que c'était bel et bien le cas. La preuve, d'ailleurs, à peine eurent-ils frappé à la porte que le prétendu oracle, de l'autre côté de la porte, leur demanda qui ils étaient. Méléagant n'y connaissait pas grand-chose là-dedans, mais logiquement, il devrait savoir, non ? Logiquement, oui... C'était en tout cas ce qu'il pensait. Ils allaient perdre leur temps, un point c'est tout. Urien les présenta comme des chevaliers de la table ronde. Il se passa un nouveau temps de silence avant que, finalement, une femme entrouvre la porte. Elle était bien jeune, elle ne ressemblait pas à l'image que le chevalier s'était fait d'une recluse paumée dans la forêt, mais il se trompait.

-Suivez-moi
, dit-elle seulement en les considérant tous deux du regard avec une sorte d'indifférence profonde dans le regard qui ressemblerait presque à du mépris.

Méléagant s'exécuta et rentra, un main serrée contre le pommeau de son épée malgré tout, un réflexe qui ne lui semblait pas inutile en la circonstance. On ne sait jamais, ça lui semblait bien trop simple. La jeune femme les conduisit jusqu'à un petit salon où une vieille femme au regard vitreux (elle semblait aveugle, peut-être était-ce le cas) semblait les attendre, assise à une table, sirotant ce qui ressemblait à une tasse de thé chaud.

-Les chevaliers Urien et Méléagant. Je vous attendais
, dit-elle d'une voix sûre.

Bon, d'accord, l'affaire semblait donc un peu plus sérieuse.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
avatar
Feat : Jeremy Irons

Messages : 276

Message#Sujet: Re: Qu’importe les chemins par lesquels on vient à la Vérité, pourvu qu’on donne à la quête. [pv Urien :3]   Lun 7 Aoû - 21:46

Qu’importe les chemins par lesquels on vient à la Vérité, pourvu qu’on donne à la quête.
Le fait qu’on leur demande qui ils étaient ne disait réellement rien qui vaille à Urien. En même temps, même s’il savait que la magie était bel et bien réelle, il savait aussi qu’il y avait de nombreux charlatans. Les deux cousins allaient sans doute perdre leur temps, encore une fois. Malheureusement, quand il était question de la quête du Graal c’était quand même de plus en plus récurent. Urien avait envie de croire qu’un jour, un chevalier allait trouver le Graal pendant le règne d’Arthur Pendragon, que ce roi allait donc apporter richesse et paix à son royaume… mais en attendant, ils perdaient quand même sérieusement leur temps. Urien avait d’autre chose à faire que de courir les contrés, surtout en compagnie de son cousin, afin de chercher une relique dont ils ignoraient la localisation. Enfin… maintenant qu’ils étaient là de toute façon, ils n’allaient pas faire demi-tour maintenant. Après un instant de silence, une jeune femme – bien trop jeune aux yeux d’Urien – ouvrit la porte. Franchement, le chevalier n’avait aucune idée d’où ils étaient tombés. Mais ils y étaient dans tous les cas.

L’homme entra donc dans la bâtisse en même temps que son cousin, suivant la jeune fille, la main sur le pommeau de son épée. Par chance, il osait croire quand même que – malgré les nombreux conflits – ils allaient former une bonne équipe en cas de problème. Puisqu’ils n’étaient évidemment pas à l’abri de soucis. En même temps, chevalier n’était pas de tout repos. Ils arrivèrent devant une vieille dame, aux yeux blancs, buvant du thé. Et quand elle prit la parole, Urien en resta un instant sans voix. Finalement, peut-être qu’il s’était quelque peu fourvoyé, qu’il avait pensé trop rapidement. Elle leur fit signe de s’assoir, ce que fit Urien sans demander son reste. La jeune femme leur servit une tasse de thé, mais le chevalier n’y toucha pas (il était sans doute trop méfiant).

« Ce thé n’est pas empoisonné. »
Affirma alors la vieille dame, toujours de la même voix sûre. « Nous sommes à la recherche du Saint Graal. Mais je suppose que c’est quelque chose que vous savez. »

Le ton de la voix du chevalier ne cachait pas réellement le scepticisme qu’il était capable de ressentir en cet instant précis. Même si la vieille dame avait donné leur nom et que c’était quand même une agréable surprise, Urien n’était pas sûr et certain qu’elle allait pouvoir les aider à trouver le Graal. Si c’était si facile de le trouver, cela ferait longtemps que la relique serait entre leurs mains. Et elle ne s’y trouvait visiblement pas. Mais bon, en même temps, Urien devait quand même avouer qu’il laissait la place au doute. Avec un peu de chance… ce dont ils n’avaient pas spécialement eu l’occasion de bénéficier ces derniers temps en réalité. Quoi qu’ils avaient quand même vaincu les saxons.

« Qui peut ignorer que deux chevaliers de la table ronde recherche le Saint Graal ? »

Urien fronça les sourcils. Encore une fois ça ne l’engageait pas vraiment.
Code by Gwenn

_________________
Urien de Gorre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
avatar
Feat : Aiden Gillen

Messages : 464

Message#Sujet: Re: Qu’importe les chemins par lesquels on vient à la Vérité, pourvu qu’on donne à la quête. [pv Urien :3]   Mer 9 Aoû - 22:12


Qu’importe les chemins par lesquels on vient à la Vérité, pourvu qu’on donne à la quête.
Q

uand la femme leur offrit de s'asseoir, le chevalier s'exécuta sans mot dire. Deux tasses supplémentaires étaient posées sur la table, ce qui laissait deviner qu'ils avaient bel et bien été attendus. Ou bien n'était-ce que le fruit du hasard ? En tout cas, la petite démonstration était assez éloquente, et Méléagant n'était pas le dernier à croire en la magie, il l'avait vu à l'oeuvre grâce à Morgane, et comptait même y avoir recours pour s'emparer du trône si cela était possible. Méléagant, au même titre que Urien, ne toucha pas à son thé. Cette femme avait beau leur affirmer qu'il n'était pas empoisonné, le chevalier n'était tout de même pas né de la dernière pluie, il n'était clairement pas prêt à prendre le risque, même s'il ne pensait pas qu'elle avait un réel intérêt à l'empoisonner, en vérité. Il laissa à son cousin le soin de reprendre la parole, ce qu'il ne manqua pas de faire, affirmant qu'ils étaient à la recherche du Saint Graal, ce qui était bien évidemment le cas, effectivement. La question était implicite mais elle était convaincue du fait que la question sous-jacente était parfaitement compréhensible : ils tenaient à trouver le saint Graal, et ils avaient besoin de ses lumières, à elle qui voyait tout et qui savait tout. Dans le ton de la voix d'Urien, on sentait qu'il était sceptique, loin d'être convaincu. Lui, se montrait plus... disposé à accepter l'idée qu'elle puisse bel et bien les aider. Est-ce que c'était une bonne chose ? Pas forcément non, si c'était pour mettre le roi Arthur sur la piste de la sainte relique, mais dans tous les cas, ils étaient là, ils avaient fait tout ce chemin, autant souhaiter que ça serve à quelque chose, hein. La réponse de la bonne femme ne devait pas spécialement aider le scepticisme d'Urien, ceci dit. Cette bonne femme était joueuse... Et elle avait décidé, visiblement, de mettre ses nerfs à rude épreuve.

-Et donc, vous pouvez nous aider à le localiser ou pas ?
répliqua Méléagant, qui n'avait pas envie de jouer à ce petit jeu trop longtemps. Si elle avait des informations, il voulait les obtenir, et tout de suite, c'était aussi simple que ça. Simple et compliqué, en fin de compte, parce que c'était elle qui avait les cartes en main et pas eux. S'ils voulaient des informations, elle pouvait les mener en bateau autant qu'elle le voulait. Et il n'avait jamais été très patient, c'est rien de le dire.

-Peut-être
, répondit-elle. Et voilà, elle était en train de les mener en bateau. Elle les regarda successivement. Même si je ne suis pas sûre que le Graal soit votre plus grande préoccupation. Méléagant ignora sa remarque. Je vous préviens tout de suite, mes services ne sont pas gratuits.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Qu’importe les chemins par lesquels on vient à la Vérité, pourvu qu’on donne à la quête. [pv Urien :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu’importe les chemins par lesquels on vient à la Vérité, pourvu qu’on donne à la quête. [pv Urien :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peu importe la route et les chemins empruntés, l'important c'est la destination ! / Heather --> FINI
» Trois chemins qui se croisent (PV Oeil de Lynx et Nuage de Cerisier)
» les chemins de la liberté
» Devine d'où vient cette image?
» A la croisée des chemins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Avalon-