Partagez | .
 

 Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Sam 15 Fév - 23:58

Cela faisait un moment qu'Ena parcourait le royaume de Camelot maintenant, plusieurs années qu'elle était revenue de son long périple. Elle avait réussit à se faire un place dans ce monde, travaillant un peu pour certaines personnes et engageant d'autre. Mais ce qu'elle faisait, elle le faisait toujours dans le but d'accomplir son objectif final. La femme voulait se venger d'Uther Pendragon et pour cela, elle ne pouvait plus que s'en prendre à sa progéniture, Arthur Pendragon. La dragonnier n'avait rien à reproché au roi actuel de Camelot, mais il allait payer pour les erreurs de son père, ainsi était le destin. Ena n'avait aucune intention de laisser sa vengeance tomber à l'eau simplement parce que l'assassin de ses parents étaient morts. Cela faisait des années que la jeune femme attendait une ouverture pour sa vengeance, elle était très patiente. Elle ne l'avait pas toujours été, elle avait bien faillit abandonner à une époque, mais la motivation lui était revenue dès qu'elle avait fait cette rencontre bien étrange. Depuis, elle s’efforçait de chercher des œufs de dragon, afin de ramener ces créatures dans le monde et faire punir aux humains leur trop grande confiance en eux.

Alors que la dragonnier se baladait tranquillement dans l'un des villages du royaume de Camelot, elle entendit des rumeurs bien intéressantes. Une femme raconta à une amie qu'elle avait entendu dire que Guenièvre Pendragon, la reine, était enceinte. Ena, curieuse, s'approcha de ces deux amies et entama une conversation très prometteuse avec elles. Ainsi, elle apprit que la souveraine avait été allité quelques jours et qu'il semblerait bien qu'elle soit enceinte, ce qui était une nouvelle merveilleuse pour Ena. En plus de vouloir tuer Arthur, la dragonnier avait bien envie de tuer cet enfant à naitre et elle savait parfaitement comment s'y prendre. Il y avait de cela quelques semaine, elle avait eu l'occasion de recroiser son amie Jehanne. Amie était sans doute un grand mot, mais les deux femmes se connaissaient bien et avaient le même but. La reine lui avait alors annoncé une nouvelle bien surprenante, Manon travaillait actuellement pour la reine Guenièvre. Elle avait également apprit que la druide avait eu un accident et qu'elle ne se souvenait pas de son passé, raison pour laquelle elle travaillait pour les Pendragon alors que ce n'était pas du tout son genre. Ena savait donc parfaitement qu'elle allait pouvoir compter sur elle pour mettre en marche son plan.

La dragonnier prit donc la direction du château de Camelot. Après quelques jours de voyage, elle arriva à destination et la rumeur se confirma. Guenièvre Pendragon était bien enceinte, d'Arthur, elle portait donc l'héritier du trône dans son ventre. Il était hors de question que cet enfant à naître voit le jour. Ena se balada quelques jours dans la cité, repérant un peu les lieux intéressants et ceux où elle aurait l'occasion de croiser Manon. Un soir, elle passa enfin à l'action, prenant la direction du chemin que prenait la servante pour rentrer chez elle. Quand la jeune femme arriva au niveau de sa cible, elle s'installa devant elle et prit la parole d'une voix faible pour que seule elle l'entende.

« Bonsoir Manon, cela fait longtemps que nous nous sommes pas vu !


Dernière édition par Ena Koad le Mar 17 Juin - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Mar 18 Fév - 22:33


Ça fait longtemps
Ç

a ne cessait de bouger dans son crâne, ça n'arrêtait pas de lui marteller la tête. Celle idée opressante, qui ne cessait de se rappeler à son cerveau en proie à la migraine l'empêchait de dormir, faisait naître en elle un terrible et irrémédiable culpabilité. Elle le savait, elle en avait la certitude, maintenant, son soi d'avant revenait, tentait de la regagner, hurlait à son oreille de la libérer. Elle n'était plus sûre de vouloir l'écouter. Elle avait changé. Elle qui avait si ardemment désiré recouvrer la mémoire, craignait à présent que ce jour arrive, et de plus en plus. Elle avait comprit quelle importance cette crainte était en train de prendre quand elle avait observé l'attitude de sa si chère (et redoutée) Jehanne quand elle avait apprit la grossesse de la reine de Camelot. Elle jubilait, et ce bonheur sans rapport avec la joie que Manon avait elle-même éprouvé quand la reine lui avait apprit la nouvelle en confidence. Ses intentions envers cet enfant à naître ne semblaient pas des plus propices. Malheureusement, Manon sentait une part d'elle approuver. Cette part terrifiante, cette ombre de plus en plus grande, désireuse de le dévorer. Elle faisait taire le hurlement dans son crâne autant qu'elle le pouvait. Mais il était difficile d'ignorer les deux parts de sa personne, qui se battaient en duel, celle qui se sentait si étrangement sereine et complète en présence de Jehanne, et celle qui avait retrouvé le sourire grâce à sa souveraine. Ces deux femmes-là ne pouvaient pas s'entendre. Et pourtant, elles vivaient en un seul corps. Ce n'est pas pour rien si Manon, même si elle avait détesté devoir rester en dehors du château quand Guenièvre allait mal, se trouvait à présent le moindre prétexte pour s'en éloigner le plus possible. Elle avait péniblement conscience de ce dont elle serait capable si elle passait trop de temps en présence de sa reine. De la sorte, elle espérait la préserver de ces sursauts de souvenirs qui la torturaient... Et pourtant, être au plus loin du château, c'était être au plus près de ceux capables de la faire sombrer.

...Ou plutôt de celles. Car il n'y avait pas que Jehanne, bien sûr, pour appartenir au passé de la jeune femme. Une autre personne y avait tenu un rôle de grande envergure, et cette personne s'apprêtait à croiser à nouveau le chemin de Manon. Cette personne avait pour nom Ena, et il lui avait suffi de se poster ainsi devant elle, de parler avec cette voix si familière, pour que Manon sente un frisson lui traverser l'échine. En voyant cette jeune femme qui lui signifiait très clairement la connaître, Manon avait ce même sentiment qui l'habitait toujours quand elle était en présence de Jehanne, un mélange de familiarité et de fascination. Elle le su à l'instant même où son regard s'ancra dans celui de la dragonnière. Cette jeune femme avait eu une importance primordiale pour elle dans son passé. En aurait-elle une également dans son avenir. Elle craignait de découvrir la réponse à cette question... Au point qu'elle songea un instant à tourner les talons. Mais elle ne parvint pas à s'y résigner...

-On se connaît... ?
demanda-t-elle d'une voix hésitante, qui ne dissimulait rien de son trouble.


code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Sam 22 Fév - 12:15

Ena avait eu une longue discussion avec Jehanne, quand elle avait eu l'occasion de la rencontrer. Les deux femmes avaient le même but en vue et s'étaient rapidement alliées, même si elles ne passaient pas leurs temps ensemble. La dragonnière avait plein de chose à faire, en dehors de s'occuper des Pendragon même si c'était son but final. Maintenant qu'Uther était mort, la jeune femme avait bien l'intention de laisser sa vengeance couler sur les générations suivantes, Arthur Pendragon et son enfant à naître. Elle avait donc un peu plus de temps qu'autrefois, même si elle n'avait pas l'intention de laisser une nouvelle fois sa chance passer. Cependant, pour détruire complètement le roi et son royaume, Ena savait qu'elle avait besoin des dragons pour cela. Elle devait donc se concentrer sur la recherche d'oeuf en état, afin de ramener ces belles créatures sur Terre. Mais pour le moment, elle avait quelque chose à régler avant.

Jehanne lui avait apprit que Manon était la nouvelle servante de Guenièvre Pendragon, cette servante qui avait épousé Arthur. Ena n'avait pas comprit au début comment la druide avait pu tomber aussi bas et se retrouver à servir le couple royale, mais elle avait apprit ensuite qu'elle avait eu un accident. D'après Jehanne, Manon ne se souvenait plus de rien et s'était comme cela qu'elle s'était retrouvé à travailler au château de Camelot, mais Ena avait envie de voir cela de plus près. Outre le fait qu'elle avait une petite idée en tête, la dragonnière avait surtout envie de s'assurer qu'elle avait réellement oublié son passé. Pendant quelques jours, la jeune femme avait suivit la servante avant de se décider enfin à l'aborder.

Les paroles de Manon la fit sourire, ainsi donc il semblait bien qu'elle ne se souvienne de rien. Cependant, Ena pouvait entendre le trouble dans sa voix. Cela était vraiment dommage que cette jeune femme ne se souvienne de rien, mais avec un peu de chance elle parviendrait à se rappeler de son passé. En tout cas, la dragonnière espérait vraiment qu'elle pourrait compter sur elle pour son petit plan. Il était temps que les Pendragon commencent à payer pour les erreurs de l'ancien roi. Et la grossesse de la reine tombait à merveille pour cela, le royaume était bien trop heureux ces derniers temps.

« Bien sûr qu'on se connaît... » Dit-elle dans un souffle avant de plonger son regard dans celui de Manon. « Ainsi donc c'est vrai, tu as oublié ? Quel dommage vraiment... »

Ena tourna un instant son regard dans la rue, s'assurant que personne ne pouvait les entendre. Elle n'avait rien à craindre des autorités de Camelot puisqu'elle n'avait rien fait de mal, du moins rien dans ce royaume, mais elle voulait éviter de se faire avoir en profanant des menaces sur les Pendragon. Enfin, la rue était complètement vide et elles pourraient donc parler librement. Ses yeux vinrent de nouveau trouver ceux de Manon, elle semblait tellement différente. Elle ne ressemblait vraiment pas à la druide qu'elle avait rencontré dans le passé, qui l'avait fasciné sur de nombreux points.

« Alors... ta nouvelle vie de servitude te plait-elle ? La famille royale est-elle bonne avec toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Sam 22 Fév - 23:20


Ça fait longtemps
L'

idée qui s'était imposée à elle aussitôt que son regard avait croisé celui de son interlocutrice ne la quitta pas alors que la dragonnière lui répondait, au contraire, elle se fit plus intense encore. Oui, ce n'était pas qu'une simple connaissance de son passé. Elles avaient vécu quelque chose de fort, elles avaient été proches autrefois, comme Manon avait pu l'être de Jehanne, comment justifier, autrement, que son impression en se trouvant en présence d'Ena soit si similaire à celle qu'elle éprouvait en présence de la sorcière qui s'efforçait à lui faire retrouver ses souvenirs perdus ? Oui, c'était forcément cela. Elle en était d'autant plus certaine, d'ailleurs, que le discours de la jeune femme ne faisait rien pour contredire son impression. Non seulement elle connaissait son nom, et parlait du fait que l'une l'autre se connaissaient comme d'une évidence, mais aussi et de toute évidence, elle avait eu de l'importance dans sa vie... et elle était sûrement liée à Jehanne, puisqu'elle savait pour sa perte de mémoire, et que la personne au monde jusqu'alors qui disposait de ces deux informations : son identité d'autrefois et son amnésie d'aujourd'hui, était cette reine perfide qui avait semé le trouble dans sa tête et dans son coeur... et semblait à présent devoir être relayée par une autre jolie blonde, toute aussi énigmatique et tout aussi familière. L'on échappe pas à son passé, ce devenait certain, étant donné l'acharnement avec lequel celui de Manon la poursuivait de ses assiduités, elle ne pouvait pas en douter. Et quel passé était-ce là ! De toute évidence, il lui fallait supporter l'idée qu'elle n'aurait jamais autrefois accepté d'être dévouée comme elle l'était aux Pendragon. Ces êtres qui peuplaient son passé n'avaient pour la famille royale qu'une haine et un mépris affichés, qu'elle avait sans doute partagé autrefois... et repartagerait sans doute, puisqu'il y avait toujours cette part d'elle, pas si enfouie que cela au fnal, qui l'invitait sans cesses à haïr ceux qu'elle servait pourtant avec une immense ferveur. Manon ne répondit pas à la provocation manifeste de son interlocutrice, quand celle-ci lui demanda si elle se satisfaisait de sa vie de servitude. Elle se sentait piquée dans sa fierté. Il était une chose dont elle était infiniment convaincue se concernant, elle n'aimait pas être à la botte de qui que ce soit, et elle était pourtant vouée à l'être. Guenièvre, Jehanne... ou cette femme mystérieuse, quel que soit le camp qu'elle choisisse, ce n'était pas ses propres intérêts qu'elle servirait, mais toujours ceux de quelqu'un d'autre. Au lieu, donc, de répondre directement à la question de son interlocutrice, elle préféra lui en poser une autre.

-Qui es-tu ?
Elle abandonnait tout vouvoiement. elle était convaincue que, dans leur ancienne vie, elles se tutoyaient, toutes les deux, elle lui était trop familières pour cette sorte de distance langagière. Qu'es-tu pour moi ?

Vaste question, bien sûr, et il se pouvait que Manon se laisse berner par ses réponses. Mais elle osait croire qu'elle saurait discerner le vrai du faux, et faire la part des choses. Seul l'avenir lui apprendrait si elle avait tort ou raison.

code by Mandy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Mer 26 Fév - 0:27

Avant qu'elle ne se retrouve vraiment devant Manon et qu'elle commence à discuter, Ena avait vraiment pensé que l'amnésie de la servante n'était pas réellement fondé. Cependant, la jeune femme devait bien se rendre à l'évidence maintenant, elle ne se souvenait de rien. La dragonnière était légèrement perturbée de se rendre compte que Manon ne se souvenait vraiment pas d'elle, alors qu'elles étaient quand même assez proche. Enfin, leur relation n'était pas vraiment descriptible en réalité. Elles étaient proches parce qu'elles avaient eu le même but à un moment de leur vie. Malheureusement, Manon ne semblait plus vraiment sur le droit chemin à présent. Ena ne comprenait pas comment, même en perdant la mémoire, on pouvait ainsi se  retrouver à l'opposé de ce qu'on était à la base. La jeune femme ne s'imaginait pas pouvoir travailler avec les Pendragon, simplement parce qu'elle aurait oublié sa vie. Mais en fait, elle ne s'imaginait pas capable d'oublier ainsi sa vie, mais elle ne se trouvait pas dans la situation de la druide. En tout cas, Ena trouvait cela dommage que son amie ait ainsi oublié sa vie et donc ses relations. Autrefois, jamais elle n'aurait eu cette hésitation.

Ena n'hésita pas à lancer un pique à la servante, sur son nouveau travail. La jeune femme l'avait espionné quelque temps et elle avait bien vu qu'elle servait la reine, qu'elle la servait bien. C'était un avantage pour la blonde, au vu des projets qu'elle avait pour le futur proche. Cela était bien utile d'avoir une alliée proche des Pendragon, mais pour cela elle devait redevenir proche avec Manon. La druide ne se souvenait pas d'elle et donc du lien qu'elles avaient dans le passé. Elle n'allait donc pas lui venir en aide aussi facilement qu'autrefois, mais Ena ne perdait pas confiance. Manon n'était pas perdue, elle savait que son amie se trouvait encore au fond de cette coquille vide. Jehanne lui avait dit qu'elle s'était déjà employé à la ramener sur le droit chemin. Ena afficha un sourire aux questions de la servante, c'était normal qu'elle demande ce genre de chose.

« Je m'appelle Ena. » La jeune femme marqua une pause, elle ne voyait pas bien ce qu'elle pouvait dire de plus sur elle-même. Elle n'avait techniquement pas de secret pour Manon, mais pour le moment cette femme n'était pas son ancienne amie. Elle ne pouvait pas lui accorder une trop grande confiance. « Je suis un peu comme toi en fait, je suis une sorcière et donc j'ai quelques capacités que les autres n'ont pas. »

Le fait que les Pendragon avait autorisé de nouveau la magie dans le royaume, même si elle n'y croyait qu'à moitié, était un avantage. Elle pouvait parler de ses capacités sans avoir besoin de se cacher. Ainsi, même si Manon ne revenait pas sur le bon chemin, elle pouvait lui révéler cette information. Elle allait cependant garder pour elle son lien avec les dragons. La question suivante était tout aussi compliqué que la première, même si Ena ne craignait pas d'en dire trop.

« Autrefois, nous étions amies. J'étais assez proche de l'ancienne Manon je dois bien avouer, mais je ne sais pas ce qu'il en est aujourd'hui. Tout dépend de toi en réalité. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Ven 28 Fév - 18:46


Ça fait longtemps
E

na, Ena... Ce nom se répétait sans arrêts, faisait mille fois le tour de son crâne, il était évident que ce nom faisait écho à une période de son passé, une période importante. Où son interlocutrice, c'est l'évidence, avait eu une place de choix. Trop de choses lui étaient familières. Que ce soit cette longue chevelure d'un blanc presque anormalement clair. Ou cette voix étrange et légèrement envoûtante. Ou encore ce phrasé si étrange. Et ce prénom... Ena... Oui, cette Ena avait appartenu à sa vie, cette Ena connaissait l'ancienne Manon, alors il ne fallait pas qu'elle la laisse filer. Il fallait qu'elle l'oblige, par n'importe quel moyen, à lui en apprendre plus. Elle détenait encore une vérité qui échappait à la jeune servante, elle elle n'avait pas l'intention de la laisser s'en aller tant qu'elle n'aurait pas su de quoi il était question. En détail. Jehanne avait posé les premières pierres du chemin qu'elle devait paver avant d'accéder en fin à la reconquête d'elle-même, Ena, qui sait, serait celle qui poserait les dernières, et qui pourrait enfin tout lui apprendre de qui elle avait été. Et n'aurait, qui sait peut-être, jamais dû cesser d'être. Pour cela, néanmoins, il allait falloir qu'elle se montre persuasive. En devenant la servante de la reine Guenièvre, Manon l'avait bien compris, et c'était bien l'une des rares choses qu'elle comprenait, d'ailleurs, elle avait trahi ceux qui, jadis, avaient été ses amis. Ceux qui l'avaient aimé autrefois devaient se demander à qui allait son allégeance, à présent... et elle-même se le demandait. Elle ne pouvait nier l'affection qu'elle ressentait pour sa reine. Plus le temps passait, plus elle éprouvait de sympathie et d'admiration pour son ennemie d'antan. Divisée entre deux camps sans jamais l'avoir voulu, voilà ce qu'elle était. Enfin peu importe. La priorité était pour elle de retrouver chaque bribe de son être afin de savoir mieux faire la part des choses. En conséquences, il lui fallait parler à Ena, extirper d'elle les informations qu'elle possédait, et s'en servir comme cela lui semblerait le plus approprié... Si on lui laissait véritablement le choix. Ce qui n'était pas certain, au final...

-Je vois...
dit-elle alors qu'elle n'en voyait, en vérité, évidemment que trop peu, et demandait très clairement à en voir plus. Soutenant son regard, ne la lâchant pas, craignant que la rupture de ce contact visuel n'équivale également à une rupture de la conversation. Il fallait qu'au terme de leur discussion, elle en découvre plus sur elle-même. Pour elle, c'était essentiel. On était très proches, toi et moi, non ? Manon était presque prête à jurer, même qu'elle était de ceux qui en savait le plus sur son soi passé. Je ne demande qu'à redevenir celle que j'étais, mais pour ça j'ai besoin d'aide.

Son ton était ferme et déterminé. Même s'il s'agissait d'un semi-mensonge, en vérité. Elle avait cru un temps qu'elle ne pourrait être heureuse qu'en réapprenant à être qui elle avait été, mais à mesure qu'elle passait du temps avec Guenièvre, ses convictions étaient ébranlées, elle n'était plus vraiment sûre qu'il en reste grand chose, pour l'heure.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Mar 4 Mar - 2:13

Ena avait vraiment le sentiment de se retrouver devant une autre personne, cette femme devant elle ne ressemblait pas à la Manon qu'elle connaissait. Chose plutôt logique une fois qu'on avait comprit qu'elle avait perdu la mémoire. La jeune femme était vraiment triste que les choses se soient passé comme cela, elle aimait réellement l'ancienne Manon. Mais cette personne devant elle n'était qu'une pale copie, elle n'avait rien à voir avec la druide qu'elle avait connu jadis. Cette femme qui n'aurait jamais pu travailler pour Guenièvre Pendragon, à moins d'y trouver son compte pour un plan quelconque. Ena ne pouvait pas s'empêcher de se dire que la druide avait tout simplement changé de camp en perdant les brides de ses souvenirs, qu'elle avait changé de bord. Comme quoi, il ne fallait pas grand-chose pour changer le destin d'une personne. Cependant, la dragonnière n'avait aucune envie de laisser tomber son « ancienne » amie. Elle n'allait sans doute pas réussir à la ramener sur le droit chemin facilement, quoi que c'était une chose qu'elle désirait vraiment, mais au moins elle se servirait sans souci d'elle. Elle n'aurait aucun scrupule à utiliser le rapprochement de la femme pour la famille Pendragon, après tout la druide autrefois aurait adoré son plan. Et si la nouvelle Manon n'était pas d'accord avec cela, ça signifierait simplement qu'elle ne valait plus la peine.

Quel gâchis réellement, le destin s'amusait vraiment à jouer de mauvais tour. Les Pendragon ne se rendait vraiment pas compte qu'ils avaient énormément de chance, qu'ils possédaient une bonne étoile. C'était la seule explication pour que les plans de leurs ennemis tombent ainsi à l'eau. Le trio de femme aurait sans aucun doute avancé dans leur désir de détruire Camelot si la druide n'avait pas eu son accident. Jehanne et Manon était sans nul doute les seules personnes réellement proches d'Ena, celles en qui la femme faisait confiance normalement. Les personnes en qui la dragonnière donnait sa confiance étaient très peu nombreux, les deux femmes la possédaient. Du moins Jehanne, pour la druide Ena devait s'assurer qu'elle en était encore digne même si elle espérait de tout son cœur que c'était en effet le cas. La blonde expliqua à la servante qu'elles étaient amies autrefois. Ena savait bien que Jehanne avait eu une conversation avec Manon, qu'elle lui avait parlé de son ancienne elle. Un sourire sincère vint s'installer sur le visage de la dragonnière quand Manon lui demanda si elles étaient proches.

« Oui, nous pouvons dire cela comme ça. »

Elles étaient amies, c'était une évidence. Quand elles s'étaient rencontrées, les deux femmes avaient rapidement découvert des intérêts communs. Ena avait su voir chez la druide la puissance qu'elle possédait et l'aide qu'elle pourrait donc lui apporter. Au début, il fallait bien l'avouer, la blonde avait surtout eu l'attention de se servir de la femme. Avant qu'elle ne se découvre une réelle affection pour elle. Jehanne était aussi son amie, mais leur relation était bien différente. Avec Manon, il y avait cette petite chose de spécial, une affection sincère. Ena avait rapidement vu en Jehanne une alliée utile, après tous elle avait du sang noble et cela ouvrait bien souvent des portes. Mais si jamais Ena devait sacrifier la reine, elle le ferait sans hésiter. La jeune femme aurait bien plus de scrupule à le faire avec Manon, même si elle le ferait sans doute il fallait bien voir les choses en face.

« Je peux dire que je te connais bien et tu me connaissais bien, nous étions en effet très proche. » Ena leva sa main et passa doucement ses doigts sur la joue de Manon, sans se soucier de la gêner ou autre. « Tu es toujours aussi belle. »

De l'amour, non c'était quelque chose de bien différent. Cela n'avait rien à voir avec l'amour qu'Ena avait porté à Aengus son époux. Mais il y avait forcément quelque chose, un sentiment inexplicable. La jeune femme baissa sa main aux nouvelles paroles de son amie, qui lui affirmait vouloir redevenir celle qu'elle était. Ena était trop naïve de penser que c'était réellement le cas ? Peut-être et elle prit cette nouvelle avec joie, restant cependant sur ses gardes.

« Demande-tu mon aide ? Si c'est bien le cas, je peux t'affirmer une chose, jamais tu n'aurais travaillé pour Guenièvre Pendragon autrefois. Mais bon, je peux comprendre que dans ta situation... tu fasses quelques écarts. » Ena marqua une pause, avant de radicalement changer de sujet (ou presque). « La reine est-elle réellement enceinte ? » Qui était mieux placé que la servante personnelle de la femme pour lui parler de son état ? Personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Jeu 6 Mar - 17:31


Ça fait longtemps
C'

est étrange comme l'esprit pouvait se montrer sélectif, singulier, la manière dont la mémoire prenait soin de soigneusement répertorier certaines choses, pour en négliger d'autres avec ferveur. Depuis l'amnésie, Manon en prenait clairement conscience. Ce qui lui revenait à la mémoire n'était jamais plein et entier, ce n'était jamais que des fragments, d'étranges fragments, totalement décousues, des pièces d'un même puzzle, mais si éloignées les unes des autres que former un dessin complet semblait tenir ni plus ni moins de l'impossible. D'Ena, elle n'avait donc retenu que des bribes, sans même réaliser que ces bribes se trouvaient là, à l'abri de sa boîte crânienne.Ce sourire si singulier, d'une sincérité d'autant plus désarmante que quelque chose en Manon savait qu'il était bien rare qu'elle se montre aussi franche et honnête, cette voix, une tonalité étrangement ferme en même temps que douce, aux attraits de la séduction, cette cascade de cheveux blonds.... Ce n'était jamais que des souvenirs plaisants. Au contact de la jeune femme, et pour sa propre sécurité, elle aurait dû s'inquiéter, ça elle en avait bien conscience, mais elle en était positivement incapable. D'elle, elle était certain de n'avoir que des souvenirs (si l'on peut appeler cela des souvenirs) heureux. Elle lui devait beaucoup de bonheur, elle en était presque certaine. Elle lui devait d'avoir su avec certitude qui elle était à l'époque. Car c'était bien de cela qu'il était question. Elle avait, elle en gagnait chaque jour la conviction, était forte de ses pensées et de ses opinion, une femme entière, avant que l'amnésie ne la brusque. Et à présent ? Ce panier de doutes, ce panier de crabes, ce n'était pas elle. Elle détestait que cela puisse être elle. Un léger frisson courut le long de son dos, alors qu'elle profitait de ce contact sur sa joue, qui en vérité lui semblait tout naturel. Une fois de plus, et sans que cela ne puisse plus surprendre Ena, elle lui fit comprendre quel mépris avait pu lui inspirer cette reine qu'elle s'appliquait si bien à servir autrefois. C'était une vérité dont elle ne cherchait plus à se cacher, puisqu'elle était une part intégrante d'elle-même. Elle qui voulait seulement faire la part des choses avant de choisir de se reconquérir elle-même ou de devenir une autre. Au contact d'Ena, elle sentait qu'elle pouvait très rapidement retomber dans ses anciens "travers" au demeurant. Parce qu'elle buvait ses propos jusqu'à la lie, et lisait dans ses yeux tant de détermination séduisante qu'elle ne pouvait pas y être indifférente. Au point même, d'ailleurs, qu'à l'heure de potentiellement mentir, elle se contenta de la plus franche des vérités, acquiesçant légèrement la tête, même si elle savait parfaitement où cela pouvait mener.

-Oui... oui, la rumeur dit vrai.
Et bien sûr, aucun opposant à la couronne ne voyait cette nouvelle d'un bon oeil. Tu n'es pas venue me retrouver par hasard, n'est-ce pas ? fit-elle, une légère pointe d'amertume dans la voix. Qu'attends-tu de moi, en vérité ?

Elle pouvait bien n'être que pion sur l'échiquier, elle sentait, même, que c'est là ce qu'elle était. Elle voulait seulement comprendre les règles, décider d'être un pion blanc ou un pion noir.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Lun 10 Mar - 0:12

Ena ne savait pas comment elle réagirait si jamais elle perdait ses souvenirs. Elle ne s'imaginait pas capable d'oublier son passé si important dans sa vie actuelle. En tout cas, elle voyait bien que l'oublie des souvenirs pouvait changer une personne. Manon était la même physiquement, sa beauté était toujours la même et Ena avait vraiment le sentiment d'être en face de son amie. Mais quelque chose au fond montrait qu'elle avait changé, qu'elle n'était plus tout à fait la même. C'était normal, puisqu'elle n'avait plus aucune idée de qui elle était. Rien que le fait qu'elle soit la servante de Guenièvre Pendragon signifiait beaucoup. La dragonnière n'aimait pas cette reine, alors que techniquement elle n'avait pas grand chose contre elle. La femme voulait que sa vengeance touche les Pendragon, alors forcément cela touchait la servante devenue reine. Ena n'avait cependant rien à lui reprocher, elle ne savait même pas comment elle était et qu'elle genre de femme elle était. Cependant, elle avait fait le mauvais choix d'épouser Arthur, le fils d'Uther. Tout tournait autour de l'ancien roi en réalité, son fils allait payer pour ses erreurs et son petit fils avec. Ena n'avait rien contre Arthur et sa femme, c'était simplement son sang qui l'importait. Sa famille était morte à cause d'Uther, la famille de l'homme allait mourir par ses mains. Elle ne vivait que pour cela finalement depuis des années. Et quand les dragons allaient reprendre leur place dans le royaume, son action serait totale. Un fin sourire s'afficha sur le visage de la blonde quand Manon confirma que la reine était bien enceinte, la jeune femme savait parfaitement ce qu'il était convenable de faire à présent. Ena n'avait aucune intention de laisser un nouveau Pendragon voir le jour. La lignée devait s'arrêter, ce n'était pas le moment donc de laisser un enfant naître et rendre le royaume heureux. Les Pendragon se reposaient trop sur leur laurier depuis que Morgane (qui était également une cible d'Ena évidemment) n'était plus. Il était temps qu'ils ouvrent les yeux sur le fait qu'ils étaient en danger. Les paroles de Manon ne surprirent pas vraiment Ena, elle n'avait pas si changé que cela finalement. Même si la belle ne se souvenait plus de son elle d'autrefois, elle avait quand même ce même franc parlé.

« Effectivement, je ne me promène pas dans la citée de Camelot sans raison. » Répondit la blonde, sans vraiment affirmé qu'elle était venue voir Manon simplement parce qu'elle avait une raison de la voir. Autrefois, elle n'avait pas besoin d'une bonne raison pour aller la trouver, mais les choses avaient changés depuis son accident. « Tu es proche de la famille royale, tu as accès aux affaires personnelles de Guenièvre Pendragon. Cela est très utile pour nous. »

Le nous englobait donc Manon. Autrefois, la druide aurait tout fait pour compromettre les Pendragon, puisqu'elle avait vécu toute sa vie dans la haine de la famille royale. Ena avait bien l'intention de se servir de cette ancienne haine pour que ses plans avances, son rapprochement avec Guenièvre Pendragon était vraiment une aubaine. Elle se servait donc évidemment de la druide, sans réellement de scrupule. Cela n'empêchait pas qu'elle avait de l'affection pour elle. Cependant, la blonde ne pouvait clairement pas parler de ses plans au milieu de la rue comme cela, c'était trop risqué.

« Tu ne vas pas qu'on discute dans un endroit plus intime ? » Lui demanda-t-elle avant d'attraper son bras dans un geste plein d'affection, sans vraiment lui laisser trop le choix. « En fait, tu as eu l'occasion de croiser Klaus ? »

Klaus, un homme idiot qu'Ena avait aidé à infiltrer le château de Camelot. La blonde avait apprit ensuite qu'il était mort alors qu'il s'en était pris à Guenièvre comme prévu. En même temps, la dragonnière n'avait pas imaginé que cet idiot allait réussir son plan. Ena avait écouté les crieurs raconter ce qui s'était passé et elle avait comprit que Manon s'était retrouvé dans le feu de l'action. Heureusement que Klaus ne lui avait fait aucun mal, elle aurait été capable de le sortir du royaume des morts pour le lui faire payer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Mar 11 Mar - 23:24


Ça fait longtemps
Q

uand bien même elle ne savait plus grand chose, quand bien même tout était flou, diffus, étrange, Manon parvenait à deviner bien des choses. Plus les éléments du puzzle se faisaient nombreux, bien qu'encore indissociables. Plus le temps passait, plus il lui devenait aisé de comprendre que, non seulement, elle avait été tout à fait opposée au règne et à la politique des Pendragon, mais qu'en plus, elle avait prit une part intégrante dans la résistance à ce pouvoir. Elle n'était pas resté passive. Et c'était ce que lui reprochaient implicitement Jehanne et Ena : elle avait été forte de ses opinions, volontaire et déterminé, et voilà qu'elle s'était muée en boule d'indécision et de crainte, comme si on l'avait dépossédé d'elle-même. La mémoire est entièrement constitutive de la personnalité d'un individu, puisque l'individu en question fondait ses préjugés et son comportement sur ses expériences, elle le découvrait avec force certitude dernièrement. Elle voyait bien ce que l'on attendait qu'elle soit, et au fond, elle regrettait de ne pas pouvoir apporter satisfaction à ces personnes. Ce serait tellement plus simple de ne plus douter sans arrêts !! Et en même temps, ne se taisait jamais cette voix en elle, qui considérait que cette amnésie était peut-être l'occasion d'en prêter un nouveau chemin, un meilleur chemin. Elle ne savait plus... Daigner suivre Ena, et elle en avait envie, cela lui semblait être choisir la voie de la facilité...

-Klaus... ?


Ce nom ne trouvait toujours pas de résonnance en elle. Elle devinait qu'il s'agissait de l'homme qui avait voulu tuer guenièvre et avait été interpellé par ses gardes néanmoins, que nom et visage soient accolés ne lui suffisait pas à se rappeler, quand bien même il avait su son nom... Elle finit par hocher très légèrement la tête, elle sentait la curiosité la regagner au grand galop, et elle n'était pas le moins du monde bonne conseillère, loin s'en faut.

-Il ne s'est pas montré d'une très grande efficacité.
remarqua-t-elle d'un ton qui ressemblait étrangement à celui qu'elle employait régulièrement autrefois, même si elle ne s'en rendait pas compte. Une sorte de froideur implacable.

D'où lui était venu une telle réflexion ? Elle n'en savait pas grand chose. C'est comme si les mots s'étaient échappé de ses lèvres sans répondre à la moindre information de son cerveau. Et c'est sur ce même ton, comme si elle était dépossédée d'elle-même, ou parce qu'elle se regagnait elle-même, insidieusement, au simple contact d'Ena.

-Je ferais ce que tu veux concernant Guenièvre. Si tu me promets de tout me réapprendre de ce que tu sais de mon passé.


C'était un marché dangereux. Elle n'était même pas sûre de vouloir ou pouvoir nuire à Guenièvre, pour laquelle elle avait fini par nourrir une sincère amitié. Mais il fallait qu'elle en finisse pour de bon avec ce flou total.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Dim 16 Mar - 13:07

Le reproche était facile de la part d'Ena, qui ne supportait pas de voir Manon devenu l'esclave des Pendragon. Oh, elle ne pensait pas que Guenièvre était une reine mauvaise, mais elle demandait quand même à son amie de faire des choses pour elle. C'était cela qui l'énervé le plus, même si elle se contenait beaucoup. Manon était une actrice de la résistance contre la royauté de Camelot, il était difficile de la voir devenir la servante de la reine et se contenter de cela. Mais Ena ne pouvait pas en vouloir à son amie, même si elle ne supportait pas la situation. Ce n'était pas la faute de la belle si elle avait eu un accident lui faisant perdre la mémoire, n'importe qui aurait pu se retrouver dans cette situation. Ena aussi d'ailleurs, même si elle peinait imaginer oublier son passé si important. Ce qu'elle était aujourd'hui venait de ce qu'elle avait vécu dans son passé, chaque épreuve avait forgé un peu plus la femme qu'elle était devenue. Elle aurait été une personne complètement différente si elle n'avait pas vécu tous cela, voir ses parents brûler, être abandonné par sa sœur, perdre son époux qu'elle aimait sincèrement. Sous ses airs de femme jeune, elle avait vécu tellement de chose et perdu tellement de personne. Elle trouvait cela bien trop dur à oublier, mais elle aurait pu tout a fait se retrouver dans la même situation que son amie. Alors, elle ne devait pas lui en tenir rigueur en effet et l'aider à retrouver sa vie d'autrefois.

Ena afficha un sourire amusé aux paroles de son amie, concernant cet homme qui était entrée dans les appartements de Guenièvre Pendragon. Elle aimait cette façon dont Manon avait parlé de Klaus et de son inefficacité. En effet, il n'avait pas été très doué pour le coup. La seule chose qu'il avait réussit à faire, c'était de renforcé la sécurité du château et de la reine. Maintenant qu'elle était enceinte en plus, il était évident qu'elle serait bien protégé. Et c'était bien pour cela qu'Ena avait plus que besoin de Manon. Est-ce qu'elle serait venu la trouver dans le cas contraire ? Ce n'était pas sûr non, du moins pas de suite. Elle n'aimait pas voir cette Manon sans souvenir, qui doutait d'elle même. Elle aurait aimé pouvoir retrouver de suite son amie si chère, ne pas avoir besoin de la voir sans ses souvenirs. Elle avait compté sur Jehanne pour la ramener, mais il semblait qu'elle ne soit pas parvenue à ses fins. Elle se demandait bien ce qu'elle faisait d'ailleurs, il était étrange qu'elle ne l'ai pas croisé ces derniers temps.

« En effet, il n'a pas été efficace. Mais je ne pensais pas qu'il puisse arrivé à quelque chose, son plan était trop scabreux. Une attaque trop frontal comme cela est trop risqué, il vaut mieux jouer la subtilité. » Le sourire d'Ena revint sur son visage. « Mais bon, au moins on est débarrassé d'un boulet comme lui. »


Ena n'avait eu aucune affection pour Klaus, elle n'en avait pas pour beaucoup de toute façon. Sa mort lui faisait donc ni chaud ni froid, elle n'en avait que faire même. Il ne lui servait à rien de toute façon. Quand Manon lui dit qu'elle ferait ce qu'elle voulait en échange de son aide pour lui apprendre tous ce qu'elle savait de son passé, Ena sentit qu'elle avait gagné une bataille contre les Pendragon. Elle aurait aidé son amie même sans cette promesse, mais si elle pouvait en plus toucher indirectement Guenièvre ce n'était que mieux.

« Je ferais tous ce que tu voudras... » Dit-elle dans un souffle, alors que ses lèvres vinrent frôler celles de Manon. Elle avait une de ces furieuses envie de l'embrasser, mais n'avait aucune envie de la brusquer. Autrefois, elle ne se serait sans aucun doute pas gêné, mais la situation était différente maintenant. « Je te donnerais une petite potion qu'il faudra que tu donne régulièrement à ta reine. »

Elle ne rentra pas plus dans les détails, c'était inutile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Mar 18 Mar - 18:54


Ça fait longtemps
L

a distance avec laquelle Ena parlait de la façon dont elle était enfin débarrassé de cet homme mort sous les yeux de Manon donnait une impression étrange à cette-dernière. Elle se disait que ce genre de réflexions aurait naturellement dû la rebuter, qu'elle aurait dû prendre ses jambes à son cou et fuir le plus loin possible, mais à la place, elle se sentait comme captivée, fascinée, comme si une partie d'elle-même, disparue au loin en même temps que sa mémoire, s'était rassemblée, réapproprié son corps, en même temps que le faisaient certaines bribes de ses souvenirs anéantis. Son regard, ses yeux, sa voix, ses intonations, ce n'est pas seulement leur souvenir, ce qui faisait écho en elle, qui la touchait... Tout ce qu'était Ena avait le don de la captiver, de l'hypnotiser, comme si elle se trouverait tout à coup incapable de faire autrement que d'apprécier ce joug hautement séduisant, cette captation tentatrice. Son souffle à quelques centimètres seulement de ses lèvres provoquait en elle des frissons incroyables. Il y avait quelque chose de fou, d'incroyable, dans cet échange. Elle était capable de tout oublier, oublier encore plus, même ces quelques convictions qu'elle était parvenue à se construire tant bien que mal. Tout oublier au nom de ce pouvoir étrange, moins surnaturelle que ceux qu'elle possédait en fait, mais plus puissant encore selon elle que tous les pouvoirs de tous les sorciers et tous les druides de l'univers. Quand elle lui disait qu'elle ferait tout ce qu'elle voudrait, elle ne demandait qu'à la croire, elle était même certaine de pouvoir la croire, et de son côté, elle n'avait qu'une seule envie, admettre qu'elle aussi ferait absolument tout ce qu'Ena voulait, quand bien même cela impliquait de trahir les seules personnes à lui avoir tendu la main depuis son accident. Car c'est bien ce qu'elle lui avait demandé, ses doutes se confirmaient à la vitesse de l'éclair alors qu'elle lui parlait d'attaques insidieuses, et de boissons à donner régulièrement à sa reine, sans que celle-ci, bien sûr, se rende compte de quoi que ce soit. Elle eut malgré tout quelques secondes d'hésitation. Tout compromettre, trahir quelqu'un qu'elle aimait sincèrement, au profit d'une inconnue, ce n'était tout de même pas rien. Sauf que cette inconnue, Manon en avait l'intime conviction, ne l'était pas tant que cela. Elle avait de l'importance, énormément d'importance. Elle lui avait été essentielle, elle le ressentait. Elle ne pouvait pas passer outre une telle impression, trop forte pour être ignorée. Pour autant, si elle mit du temps à répondre, cette réponse, elle, avait su dès le départ ce qu'elle allait dire. Elle hocha la tête.

-Je ferais ce que tu me demandes.
Elle marqua une légère pause. Mais avant... Avant, dis moi tout ce que tu sais sur moi. Qui suis-je ? D'où est-ce que je viens... Pourquoi cette haine envers les Pendragon ? ... elle marqua une nouvelle pause, toute calculée en définitive, car cette question-ci était clairement celle qui la taraudait le plus. Qu'est-ce qui nous lie, toi et moi ?

Elle voulait croire en quelque chose de fort. De plus fort qu'elle. Suffisamment pour justifier son immense faiblesse.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Ven 21 Mar - 23:12

Ena n'avait aucune honte à affirmer que Klaus était bien mieux mort. C'était le cas, cet homme avait toujours été un boulet. Il avait servit la cause d'une manière correct jusqu'à présent, mais il avait fait son temps. De toute façon, s'il était mort lors de cette attaque c'était bien qu'il était un incapable. Franchement, il n'avait pas été capable de tuer une femme sans défense et affaiblit, il n'y avait pas cible plus facile. Même si l'homme s'était retrouvé devant Manon, mais Ena ne se doutait pas que la femme avait usé de ses pouvoirs pour l'affaiblir lui. La sorcière n'était pas le genre de personne à passer par quatre chemin, Klaus était mort et cela l'arrangeait. Même si à cause de son action, Guenièvre Pendragon était bien plus protégée qu'autrefois. Cependant, cela lui avait confirmé la présence de Manon auprès de la reine. Jehanne lui en avait parlé bien sûr, mais étrangement la reine était restée plus qu'énigmatique sur le sujet. Enfin, maintenant qu'Ena avait retrouvé Manon, elle en avait rien à faire de la sorcière. Elle était utile de temps en temps évidemment, elle l'aimait bien au fond, mais la dragonnière avait toujours eu une préférence pour la druide. Il y avait quelque chose de spécial entre elles, comme un lien qu'elle ne parvenait pas à définir.

Ena acceptait sans souci de faire tous ce que Manon voudrait, afin qu'elle puisse se rappeler un peu de son passé. Evidemment, ce n'était pas sans raison. La femme avait besoin de son amie pour empoisonner la reine, afin de lui faire perdre l'enfant qu'elle portait. C'était son but principal pour le moment, elle voulait éviter que la lignée de Pendragon s'agrandisse. Elle avait bien l'intention de s'en prendre un jour au roi et à la reine, mais ce n'était pas encore le moment. Ena avait quelques petites choses à réglé d'abord, alors elle se contentait de s'attaquer à l'enfant à naître. Au fond, ce qu'elle demandait à Manon allait également lui permettre de vérifier qu'elle pouvait encore compter sur elle. Malgré toute l'affection qu'elle pouvait avoir pour la druide, elle ne pouvait pas être complètement sûre  qu'elle puisse lui faire confiance. La jeune femme travaillait pour Guenièvre Pendragon maintenant, son accident lui aillant fait oublier son aversion pour cette famille. Ena afficha un sourire en entendant Manon lui annoncer qu'elle ferait ce qu'elle lui demandait, elle était heureuse de l'apprendre. Même si bien sûr, la dragonnière devait faire quelque chose pour elle avant.

« Il y a beaucoup de chose que je peux dire sur toi. » La femme marqua une courte pause. « Mais il faut voir ce que tu veux apprendre. Manon, une druide. Tu as vécu avec les tiens, tous ce qu'il y a de plus normal en fait. »

Ses réponses étaient sans aucun doute peu intéressantes. Au fond, elle n'était peut-être pas la mieux placé pour dire à Manon qui elle était autrefois, d'où elle venait et tout cela. Cela ne faisait que quelques années qu'elles se connaissaient, sans qu'elles soient extrêmement rentrées dans les détails. Elles avaient surtout suivit leurs instincts et ces choses qui les liés. D'ailleurs, Ena mit quelques secondes avant de répondre à la dernière question de la serveuse de Guenièvre Pendragon.  

« Ce qui nous lie ? Pour être honnête, je suis un peu déçue que tu ne te souviennes de rien pour nous. » Ena plongea son regard dans celui de son amie. « Une grande amitié je dirais, entre autre. Nous avons, ou avions, les mêmes buts. J'ai toujours trouvé en toi quelqu'un qui me comprenait et à qui je pouvais me confier. En fait, tu étais sans aucun doute celle qui me connaissait le mieux. » La dragonnière caressa doucement la joue de Manon. « Tu ne te souviens vraiment de rien ? »

Doucement, Ena approcha son visage de celui de son amie, réduisant le peu de distance qui les séparé. Ses lèvres ne se contentèrent pas de frôler celles de la druide, elle lui offrit un baiser encore chaste. Outre le fait que la sorcière avait envie de le faire depuis un moment déjà, elle espérait peut être faire raviver des souvenirs à la femme. Quand leurs lèvres se séparèrent, Ena poussa un long soupire.

« Il m'est plus facile de te dire la raison qui me pousse à détester les Pendragon, d'ailleurs tu es la seule au courant de ces détails. Les Pendragon n'accepteront jamais complètement la magie, même s'ils veulent le faire croire en ce moment. C'est dans leurs gènes. Il y a très longtemps, les Pendragon s'en sont prit aux dragons. Uther a poursuivit leurs œuvres en incluant les sorciers et les druide dans le lot. On peut penser qu'Arthur est différent et il l'est sans doute, mais rien ne changera au destin. Si ce n'est pas le roi actuel qui va nous mener à notre perte, ça sera son fils. » Ena marqua une pause. « J'ai vu mes parents brûler vif simplement parce qu'ils faisaient usage de la magie. Jamais ils n'ont utilisé leur pouvoir à des fins mauvais et pourtant Uther n'a pas hésité à les condamner. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Dim 23 Mar - 13:23


Ça fait longtemps
M

anon se sentait plus que jamais perdue. Elle avait espéré que, au fur et à mesure que ses souvenirs se recomposeraient, elle parviendrait à y voir plus clair et à retrouver son chemin, mais il n'en était rien. C'était infernal. Plus elle en apprenait, plus elle se rendait compte que le chemin qui lui faisait face n'était pas du tout en ligne droite, mais comportait des carrefours, des croisements... il allait falloir qu'elle soit très prudente quant à l'endroit où elle mettrait les pieds. Il y avait deux directions, deux destinations opposées, et selon la personne auprès de qui elle se trouvait, elle se sentait encline à pencher plutôt d'un côté ou plutôt de l'autre. Quand elle était auprès de Guenièvre, elle sentait sa loyauté envers les Pendragon monter en flèche. Mais quand elle était avec Ena, elle oubliait tout. Son amitié envers sa reine, le plaisir qu'elle éprouvait à se sentir utile auprès d'elle. Elle se sentait capable de tout abandonner au jugement de la belle blonde qui se tenait en face d'elle et qui, l'espace d'un baiser, réveillait ses vieux démons autant que ses passions anciennes.La peau, le corps tout entier, disposaient d'une mémoire propre, et la servante était convaincue que, le temps d'un autre baiser, elle aurait pu se rappeler à elle-même, puisque jamais elle ne s'était sentie aussi en phase, aussi complète et entière, qu'en cette fraction de seconde. Elle comprenait les griefs de son camp (ancien camp ? ), il est vrai que du temps d'Uther Pendragon, la magie était honnie au point que tous les siens avaient vécu dans la crainte, et subi une violence parfaitement injustifiée. Elle comprenait la rancoeur d'Ena, et supposait de plus en plus qu'elle avait certainement vécu quelque chose de similaire, pour avoir apparemment si activement voulu la mort des Pendragon...

-Je suis désolée de ce qui est arrivé à ta famille.
Des mots familiers, comme si elle les avait déjà prononcé jadis, peut-être parce qu'elle l'avait justement prononcé autrefois. Avec autant d'affection ou presque autant que cette fois-là. Son regard planté dans le sien, son visage à quelques centimètres, à nouveau, elle déposa presque instinctivement sa main sur sa hanche, et ses lèvres sur les siennes, comme s'il s'agissait là du geste le plus naturel qui puisse exister au monde. Je t'aiderai, je ferai ce que tu voudras.

Elle parvenait à se convaincre que, de la sorte, tout prendrait enfin sens. Elle ne pouvait pas tergiverser mille ans au carrefour de sa vie. Il fallait qu'elle choisisse un chemin, et qu'importe qu'il ne soit pas le bon. Pour se construire, pour se reconstruire, elle avait véritablement besoin de cela. Elle regretterait. D'une certaine manière, elle regrettait déjà... Mais arrivait un moment où il fallait faire un choix. Et son choix était fait.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Jeu 27 Mar - 11:20

Ena n'avait pas l'habitude de parler de ce qu'elle avait vécu aux autres. Manon avait déjà entendu son récit, la seule à avoir entendu l'histoire, elle en avait entendu même plus à forte de discussion. Cependant, comme elle ne se se souvenait de rien, la dragonnière était obligée de revenir depuis le début. Elle avait une bonne raison de détester les Pendragon, même si ceux encore en vie n'avait rien à voir avec ce qui lui était arrivé. C'était Uther son souci, l'homme qui avait ordonné qu'on brûle ses parents ou qui avait prit la vie de son époux. La jeune femme était persuadée que même si le couple Pendragon, actuellement souverains de Camelot, se montrait bons et honnêtes ce n'était qu'une question de temps. Pendant quelques années, les sorciers et druides seraient sans doute en sécurité. Ils allaient reprendre une vie normale et appréciait cette nouvelle liberté, mais cela n'allait pas durer. Il était plus qu'évident que si Arthur et Guenièvre n'étaient pas les souverains qui allaient causer la fin de la magie, il engendrait celui qu'il le faisait. L'enfant qui grandissait doucement dans le ventre de la reine était sans aucun doute un ennemi des sorciers, c'était un risque qu'ils ne pouvait pas prendre. Ena n'avait pas que l'intérêt des sorciers et druides (son intérêt en somme) en jeu, il y avait aussi celui des dragons. Presque toutes les créatures étaient mortes, il ne restait que quelques rares spécimens. Des œufs étaient sans doute cachés dans différent endroit, mais il fallait encore arriver à les trouver. C'était bien à cause des Pendragon que les dragons se retrouvaient dans une situation comme celle ci. Ils devaient donc payer, qu'on ne leur donne de la pitié. Même s'ils n'étaient pas les bas qui avaient tendus les différentes épées, ils faisaient quand même partie de cette lignée maudite.

Cela, Ena l'avait bien comprit et c'était pour cela qu'elle se donnait du mal pour faire payer aux souverains de Camelot ce que la famille Pendragon avait fait. Guenièvre n'était pas liée directement à cette famille, la dragonnière pourraient éventuellement la laisser en vie. Elle n'était pas encore complètement décidé sur son sort, celui de son enfant par contre c'était tout vu. Ce qui finalement était sans doute un avantage par rapport à Manon. Il était évident que la femme était proche de la reine, elle était sa servante après tout. Il y avait toujours un lien particulier entre les nobles et leurs domestiques attitrés. Ena n'avait pas envie de faire de mal à son amie, bien au contraire, elle tenait réellement à elle. Ce baiser qu'elles échangèrent, qu'Ena savoura avec grand plaisir, lui rappela tellement d'ancien souvenir. Cela faisait un moment que les deux femmes ne s'étaient pas vu et Ena n'avait pas réellement retrouvé son amie du passé, du moins pas encore. Elle semblait sur la bonne voix pour redevenir cette femme qu'elle adorait tant.

« Je t'en remercie. » Ena savait bien qu'elle était désolée, ces paroles elle les avait déjà entendu. La première fois qu'elle lui en avait parlé en fait, qu'elle avait mentionné sa vie. Ces initiatives qu'elle prenait envers elle était la preuve de ce rapprochement de sa vrai personnalité. La dragonnière espérait rapidement pouvoir retrouver sa Manon d'autrefois. « Je te ferais parvenir la potion quand je l'aurais. » Dit-elle dans un souffle, alors que son visage restait proche de celui de Manon. Un sourire sincère apparu sur son visage, alors qu'elle découvrait avec plaisir que la druide reprenait le droit chemin. « Il n'arrivera rien à ta reine, elle ne craindra rien. Ce n'est pas elle la cible. »

Ena ne savait pas si elle faisait bien de préciser cela, mais cela permettait éventuellement d'arranger un peu la conscience de Manon. Pour le moment, Guenièvre ne risquait rien et peut-être qu'il ne lui arriverait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Sam 29 Mar - 20:49


Ça fait longtemps
À

l'aube de ses lèvres, Manon se sentait extérieure à elle-même, ou alors plus elle-même que jamais, elle ne savait pas trop... Le fait est qu'elle ne ressentait aucune crainte, et tous ses doutes semblaient s'évanouir, juste un fragment de secondes. Elle se sentait étrangement satisfaite, apaisée, comme si plus rien ne pouvait l'atteindre, comme si elle avait enfin atteint un certain degré de paix... Elle n'avait plus ressenti une telle chose depuis Jehanne. Et ça lui faisait un bien fou. Elle pensait à peine à Guenièvre, et au mal évident qu'elle lui causerait. Oh, elle n'oubliait pas son affection pour elle, mais elle reposait comme sur un agréable nuage, et elle n'avait pas envie d'en descendre. Pourtant, il le faudrait bien, et c'est même Ena qui l'y invita, en prononçant le nom de celle qu'elle allait trahir en dépit de l'allégeance qu'elle lui avait prêté, et de l'amitié qu'elle lui portait. Mais au final, si ces mots la ramenèrent à la réalité, ils la rassurèrent également. Elle comprenait quel était l'intérêt de faire en sorte que les Pendragon n'aient pas d'héritiers, il lui aurait été en revanche plus difficile de faire du mal à sa reine, voire d'attenter à ses jours. Si elle avait l'assurance que Guenièvre sortirait indemne, tout du moins physiquement, de ce qu'elle subirait par ses soins, alors Manon était soulagée. Et pour ce qui était des séquelles morales ? Eh bien, Manon saurait jouer les confidentes hors pair pour apaiser son âme le moment venu, lui dissimulant à tout jamais son rôle dans cette affaire, et les raisons qui devraient logiquement la pousser à la haïr, et de toutes ses forces qui plus est. Ça, c'était une chose que Manon ne supporterait jamais. Elle considérait Guenièvre comme son amie, vraiment, elle ne supporterait pas qu'elle se détourne d'elle, même si c'était peut-être ce qui devait indéniablement arriver. Elle l'avait soutenu, elle avait cru en elle quand tout le monde lui tournait le dos. Elle ne pouvait pas oublier ça.

-Je te remercie.
Elle savait qu'elle n'aurait peut-être pas dû manifester si clairement son soulagement, mais ça avait été plus fort qu'elle. Sa main se serra instinctivement contre la sienne. Ena... Je vais te paraître étrange... mais j'ai le sentiment que tu es l'une des rencontres les plus importantes que j'ai faite depuis... une éternité. Et je ne sais presque rien de toi. J'aimerais pouvoir en savoir plus.

Tellement plus qu'elle ne savait même pas quelle question lui poser en premier. Mettez vous à sa place. Elle ressentait auprès d'Ena un sentiment improbable de confiance quasi innée, elle se sentait totalement bien en sa présence, comme si plus rien ne pouvait l'atteindre. Et pourtant, elle ne savait finalement plus rien d'elle : elle ne savait pas ce que cette personne faisait pour métier, où elle vivait, comment elles s'étaient rencontrés, si il lui restait de la famille ou non, si elle était quelqu'un d'influent ou pas. Elle ne pouvait que se fier à son instinct. Et si ce dernier la trompait rarement, l'on ne pouvait pas dire qu'il soit infaillible pour autant.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Jeu 3 Avr - 16:42

Ena ne put s'empêcher de préciser à Manon que Guenièvre n'avait rien à craindre de cette potion qu'elle allait lui donner. La reine n'était pas la cible de la dragonnière, cela n'allait pas lui servir qu'elle meurt. Même si peut-être que dans le futur, cela pourrait lui être utile. Alors à ce moment là, la jeune femme allait prendre la décision de l'assassiner, comme Klaus avait tenté de faire quelques jours avant. Cependant, pour le moment la mort de la souveraine n'allait pas être utile aux intérêts de la sorcière. La seule chose qu'elle voulait pour le moment, c'était la mort de cet enfant à naître. Elle n'avait aucune envie que les Pendragon se reproduise, qu'un nouvel être voit le jour. Arthur était de trop déjà, l'enfant ne devait pas voir le jour. Il n'y avait rien de mieux que la confiance que Guenièvre portait à Manon pour arriver aux fins de la jeune femme. Ena était heureuse que la serveuse accepte de l'aider, cela montrait qu'elle reprenait le bon chemin. La jeune femme n'avait aucune envie de perdre son amie et de la voir s'attacher de trop aux Pendragons. Manon sembla soulagé d'apprendre que la reine n'allait pas souffrir à cause de cette potion, qu'elle ne risquait rien. La sorcière n'avait aucun mal à voir à quel point son amie était attachée à sa maîtresse, même si elle avait un peu de mal à la comprendre. Cependant, Ena ne voyait pas Guenièvre comme Manon la voyait. Pour elle, ce n'était qu'une ancienne servante qui était devenue une reine en épousant le prince, le mettant dans son lit pour monter en rang. Elle ne connaissait rien de cette femme au final, elle ne savait rien d'elle.

« De rien... »

Se contenta de répondre la dragonnière aux paroles de son amie, ne lui en voulant pas pour l'affection qu'elle portait à cette femme. Elle n'était pas jalouse d'ordinaire, cependant elle en ressentait une pointe en voyant la serveuse s'inquiéter autant de l'état de santé de la reine. Ena savait bien que Manon était passé par des épreuves difficiles après sa perte de mémoire, elle était même attristé de ne pas avoir été là pour elle. Elle aurait dû, elle l'aurait fait si elle avait su son état. Cependant, elle n'avait rien sût avant que Jehanne ne vienne la trouver pour lui apprendre la nouvelle il y seulement quelques jours. Les paroles de la servante firent apparaître un sourire sur le visage de la jeune femme, elle aimait l'entendre dire qu'elle était l'une des rencontres les plus importantes de sa vie.

« Il 'y a pas grand chose à savoir sur moi tu sais. » La vie d'Ena n'avait pas grand chose d'intéressant en ce moment, il y avait surtout son passé qui comptait. « Et puis, en réalité tu sais beaucoup de chose déjà. Tous est enfuit dans ton esprit. » En effet, la dragonnière n'avait presque aucun secret pour Manon. La seule chose dont elle ne lui avait jamais parlé, c'était sa capacité à contrôler les dragons et sa quête des œufs. « Je me contente de me balader ici et là, sans me poser fixement quelque part. Quoi que je t'avoue que cette citée me plaît bien, je vais peut être essayer de trouver un endroit où l'installer. De toute façon, il n'y a rien qui m'attache ailleurs. »

Ena n'avait pas de souci à parler d'elle à Manon, s'il y avait bien une personne à qui elle pouvait se confier c'était cette femme. Cependant, elle ne pouvait pas tout lui dire d'un coup, cela viendrait petit à petit alors qu'elles allaient réapprendre à se connaître. La dragonnière n'avait aucune intention de laisser la servante sans nouvelle pendant autant de temps.

« Tu te souviens de certaines choses ? Ou tout reste flou ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Sam 5 Avr - 22:32


Ça fait longtemps
O

h ! Bien sûr que Manon était convaincue que la jeune femme avait bien plus à en dire sur sa vie que ce qu'elle voulait bien laisser croire. Mais que ce soit par pudeur, ou au nom d'une autre raison qu'elle préférait garder secrète pour le moment, elle voulait ne pas en dire plus à la servante que ce qu'elle aurait bien voulu savoir. Son attitude lui faisait quelque peu penser à celle de Jehanne. Quand Manon avait voulu en apprendre plus sur elle, elle s'était montrée extrêmement énigmatique, lui laissant entendre, comme Ena venait de le faire, que les réponses étaient en elle dès le départ. Évidemment, c'était vrai. Manon était convaincue d'avoir été extrêmement proche d'Ena, et plus elles parlaient, toutes les deux, plus cette certitude s'intensifiait en son coeur. Oui, tout était renfermé là, quelque part. Son visage, son nom, sa voix, ses paroles. Elle se souvenait au fur et à mesure de bribes, de détails... Il fallait seulement que le tout soit rassemblé, elle attendait le déclic, elle escomptait les miracles. Peut-être qu'il suffirait deux trois fois rien, un minuscule détail, pour que tout lui revienne enfin, et tout à coup ? Elle voulait le croire, effectivement. Mais rien n'allait dans ce sens pour le moment. Dans tous les cas, les choses étaient claires. Elle posait des question dont elle possédait elle-même les réponses. À un moment ou à un autre, tout reviendrait, il ne pouvait en être autrement. Il s'avérait seulement que l'instant I. n'était pas encore arrivé. Pourvu, quoi qu'il en soit, que ça ne mette pas trop de temps. Elle en avait assez d'être ainsi entre deux chaises, à ne pas savoir vers qui devait aller son allégeance, à ne pas savoir quelle voie choisir... Quoique son coeur semblait bien plus prompt à répondre que son esprit, et aurait suivi Ena, semble-t-il, jusqu'au bout du monde, ni plus ni moins. Elle se sentait d'autant plus attachée à la dragonnière que cette dernière semblait se soucier sincèrement d'elle, sans prétendre, sans mentir. Semblait en témoigner la douceur de la jeune femme quand elle lui demanda si elle ne se souvenait plus de rien, si des souvenirs lui revenaient, si tout était flou. Oui, ça l'était, à son corps défendant, et même si elle rêvait encore de pouvoir se lever un matin, et de tout à coup retrouver ses esprits et ses souvenirs. Ce serait un sacré bordel, dans son crâne, mais au moins, elle pourrait espérer remettre de l'ordre dans tout ça. Organiser du vide, du fugace, du fragmenté, c'était tout à fait impossible.

-J'ai... j'ai parfois des fragments de souvenirs, qui me revienne comme... une mélodie, un visage, une voix, ou des rêves qui ressemblent à des morceaux de mémoire, mais je ne suis jamais sûre que tout ça m'est arrivé. Tout est tellement vague.


Le simple fait d'en parler la faisait trembler de tous ses membres. Elle détestait ce sentiment d'impuissance, de fragilité. Elle n'avait jamais été comme ça avant. Elle n'avait presque aucun souvenir de son soi passé mais elle était convaincue de cette information-ci. Et elle n'en était que d'autant plus exaspérée.


code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Ven 11 Avr - 15:51

Les deux femmes avaient largement le temps pour se rappeler les souvenirs, pour que Manon retrouve les informations qu'elle avait sur Ena. La dragonnière savait bien que ses souvenirs n'avaient pas disparu, qu'ils étaient quelques parts bien cachés dans son esprit. Il fallait simplement qu'elle arrive à retrouver la mémoire et elle se souviendrait de tous ce qu'elle savait sur elle. Ena pouvait bien lui en dire plus, elle le ferait d'ailleurs, mais au fur et à mesure. Ce n'était pas vraiment évident de rappeler à Manon tous ce qu'elle savait d'elle en si peu de temps, cela allait demander un certain moment. Déjà, la servante semblait avoir bien comprit qu'elle pouvait faire lui faire confiance. C'était une chose qu'Ena appréciait, elle aurait été bien triste de perdre son amie aussi facilement. Cela n'avait pas été très difficile de lui montrer qu'elle n'avait rien à craindre, elle n'avait pas mit longtemps à accepter de l'aider. Preuve que ses souvenirs étaient bien présents et que cela l'influençait. D'ailleurs, Ena se demandait vraiment si son amie allait pouvoir retrouver bientôt la mémoire. D'ailleurs elle posa simplement la question à son amie. Manon répondit à la question de la dragonnière, expliquant que tous était vague. Ena n'arrivait vraiment pas à savoir ce qu'elle devait ressentir, cela devait être énormément perturbant de ne pas savoir si une pensée était un souvenir ou juste le fruit de son imagination. La jeune femme n'aimait pas toujours se rappeler son passé, quand des images venaient la hanter dans son sommeil, mais elle ne pourrait pas vivre sans.

« Je vois. Cela reviendra progressivement je l'espère, il faut que tu arrives à différencier la vérité de ton imagination. » La jeune femme posa une main sur l'épaule de son amie, d'un geste doux et se voulant rassurant. « Je ferais tout pour t'aider et je sais que Jehanne aussi. Tu peux compter sur nous pour redevenir toi même. »

Ena savait bien que la reine allait vouloir aider Manon également, elle comptait bien sur elle pour lui donner un coup de main d'ailleurs. Les deux femmes étaient proches, mais Manon était également très proches de Jehanne et à deux cela sera plus facile. Cependant, la dragonnière ne savait pas encore que Jehanne n'allait pas tarder à perdre la vie, ce qui n'allait clairement pas l'aider. Pour le moment, elle comptait autant sur elle que sur Manon. Le trio de femme aux pouvoirs magiques pouvaient faire de grandes choses ensemble, parce qu'elles se complétaient à merveille. Enfin, pour le moment les grandes choses étaient surtout tourné vers l'enfant de Guenièvre Pendragon. Ena avait hâte de voir la servante entrer en action à son tour, l'aidant dans son projet de tuer l'héritier d'Arthur.

« Je pense que je vais m'installer dans le coin, j'aime bien cette citée. Et puis, cela va me permettre de rester près de toi également. »

Ena afficha un sourire, oui elle avait bien envie de se poser un peu. Cela faisait des années qu'elle voyageait aux quatre coins du pays, elle pouvait bien s'installer un peu dans la citée de Camelot. Cela serait bien plus utile d'être proche des souverains qu'elle avait bien l'intention de détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Mar 15 Avr - 17:10


Ça fait longtemps
M

anon avait le sentiment que, quoiqu'Ena puisse lui dire, qu'il s'agisse des mots les plus apaisants du monde ou les plus violents imaginables, elle ne pourrait jamais les entendre que de cette manière, avec laquelle elle les accueillait, en se sentait étrangement calme et rassurée. C'était sa voix, cette étrange tendresse qui s'y décelait, et aussi ce si agréable sentiment de familiarité. Souvent, ce dernier l'effrayait, mais pas là. Certainement pas là. Elle aurait laissé sa vie, son univers tout entier, reposer entre ces jolies mains, elle aurait été convaincue de ne pas faire d'erreur. En sa présence, ce qui avait pour elle été espoir irréaliste et irréalisable jusqu'à il y a peu encore se muait finalement en possible complètement envisageable, uniquement parce que Ena lui assurait que cela l'était. En elle, n cette personne dont elle ne savait pourtant que peu de choses, elle voulait croire. Chaque fibre de son être l'y invitait. Oui, un beau jour, elle y parviendrait. Elle saurait distinguer le rêve du réel, ce qu'elle avait toujours considéré comme bien et ce qui lui avait toujours paru être le mal à son paroxysme. Bientôt, oui. Si seulement. Elle n'en pouvait plus d'attendre et de désespérer, de craindre et d'être désillusionnée. Il lui fallait redevenir l'être unique et déterminé qu'elle était autrefois. Ce ne serait certes pas simple, mais pas le moins du monde impossible. Il faudrait seulement qu'elle accepte de trahir. C'était déjà plus ou moins le cas. Elle ne savait pas exactement, seulement quel camp elle trahissait, et quelle traîtrise la ferait se trahir elle-même. Elle verrait, elle semblait n'avoir jamais été en meilleure voie de "guérir", en tous les cas. Et n'était-ce pas le plus important ? pour elle oui. Pour les autres, peu importe. Il fallait sûrement qu'elle soit un peu, voire très, égoïste dans le processus . Comment faire autrement ? Il s'agissait d'une quête d'elle-même, après tout ! Et la Manon d'autrefois, même si elle n'en savait pas grand chose encore, avait très rarement été complètement généreuse ou altruiste. Quoi que cela soit déj)à arrivé, en fait. Mais seulement pour les personnes qui comptaient sincèrement à ses yeux, et auxquelles elle était prête à tout sacrifier... Somme toute, seules Jehanne et Ena avaient su entrer dans cette catégorie. Avant que son comportement ne change. Avant que ne s'efface sa mémoire. Avant Guenièvre. L'idée qu'Ena décide de s'installer, de demeurer tout du moins à Camelot, entraîna en son coeur un soulagement et un enthousiasme sincère. Après l'avoir retrouvé, hors de question de la perdre à nouveau. Comme avec Jehanne, tout allait certainement trop vite,  mais tout était certitude. Elle le voulait plus être séparée d'elle, jamais. Pas après un temps qui avait forcément été trop long. Jehanne était entrée dans sa vie comme une tornade, semblait décidée à en sortir tout aussi rapidement, voilà plusieurs jours que Manon était sans nouvelles. Si Ena lui faisait le même coup, elle le savait par avance, elle serait totalement incapable de le supporter.

-Promets-moi qu'on se reverra le plus souvent possible, promets-moi que tu ne m'abandonnera pas.


Des mots prononcés avec le coeur. À quelqu'un qu'elle aurait pu prendre pour une inconnue. Mais qu'elle avait le sentiment de connaître depuis toujours.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Lun 21 Avr - 0:33

Ce n'était pas sans raison qu'Ena avait décidé de s'installer dans la citée de Camelot, il y avait un but dans ce qu'elle faisait. C'était toujours le cas d'ailleurs, la jeune femme ne faisait rien sans réfléchir et sans que cela ne l'aide dans son but ultime, ou un but moins important. Elle n'était pas prompte à agir à l'instinct ou en suivant son coeur. Il lui était arrivé de le faire, mais en de très rare occasion et pour des personnes rares également. Si Ena avait envie de venir s'installer ici, c'était en grande partit parce qu'elle voulait se rapprocher des Pendragon. Afin de les toucher directement, il fallait être le plus proche possible après tout. Mais les souverains du royaume n'étaient la seule raison de l'envie de s'installer d'Ena, qui pour l'instant n'avait jamais passé plus que quelques jours au même endroit. Elle voulait se rapprocher de Manon aussi, qui avait définitivement sa place à la citée et au château. Les choses avaient changé depuis que la druide avait perdu la mémoire, elle ne vivait plus de la même manière et était attaché à Guenièvre Pendragon. Elle ne pouvait donc pas quitter la citée comme cela, surtout que sa position de servante était très pratique. Ena savait que c'était égoïste de se servir de son amie pour arriver à ses fins, mais après tout cette dernière était tout autant égoïste qu'elle. Elle ne le savait pas simplement, mais le saurait quand elle aurait retrouvé les parts manquantes de sa mémoire. Ena avait donc bien envie de s'installer et de rester près de la druide, pour ainsi la voir bien plus facilement. Ces quelques temps où elle n'avait pas pu la voir, elle lui avait énormément manqué. Il y avait peu de monde qui comptait vraiment pour la dragonnière, Manon en faisait partie avec Jehanne. Mais la reine n'avait pas montré signe de vie depuis quelques temps, la dernière fois qu'Ena l'avait vu remonté un peu. Cela ne lui ressemblait pas vraiment, elle devait avoir une raison pour être absente comme cela. Du moins, elle l'espérait vraiment, sinon cela la décevrait énormément de sa part.

« Je te le promets Manon ! »

Ses paroles étaient sincères, Ena n'avait aucune envie d'abandonner Manon. Elle l'avait retrouvé après tous ce temps et voulait profiter le plus possible d'elle, l'aider à retrouver ses esprits. Maintenant qu'elles s'étaient retrouvées, la dragonnière n'avait vraiment pas envie de s'éloigner de nouveau d'elle. Alors rester à Camelot était une bonne chose, surtout si cela plaisait à Manon. Celle-ci semblait vraiment apprécier l'idée qu'elle reste, qu'elle soit proche d'elle. Ena ne voulait pas vraiment l'avouer, mais elle aimait ça. Elle se sentait touché par la demande de son amie, qui tenait à ce point à la revoir le plus souvent possible. Manon était importante pour elle, elle comptait dans ses rares amies pour qui elle serait capable de faire n'importe quoi. Elle aimait donc sentir que c'était réciproque.

« Fais-moi aussi la promesse de ne pas m’abandonner… Tu es la seule personne sur qui je peux réellement compter. La seule qui a entièrement ma confiance. »

En effet, Ena accordait plus de confiance à Manon qu’à Jehanne, même si elle appréciait énormément la dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Mer 23 Avr - 20:42


Ça fait longtemps
M

anon serra la main de Jehanne contre la sienne. Un contact simple, naturel, évident. Elle n'avait pas besoin d'y réfléchir, elle n'avait pas besoin d'hésiter, elle savait, elle en avait besoin. Ce simple contact, doux et tendre, avait le don de l'apaiser plus que n'importe quoi d'autre en ce monde, comme si, entre ces doigts serrés, se trouvait une multitude de choses, notamment un équilibre, une ressource infinie d'apaisement, un apaisement tout temporaire, qui s'évanouirait dès lors que leurs doigts se décroiseraient. Oui, elle lui était essentielle. Parce qu'elle l'avait été jadis. Elle en avait l'intime conviction. C'est vrai, elle avait tout oublié. Mais ce qui lui revenait le mieux par bribes, outre quelques images qui n'étaient peut-être jamais que des rêves, c'était les sensations, les sentiments, et ce qu'elle avait éprouvé pour Ena était visiblement suffisamment fort pour avoir su refaire surface dans toute leur intensité, même après ce trou noir, qui avait désormais choisi de siéger en son cerveau. Oh non, elle ne l'abandonnerait pas. Quand bien même elle le voudrait, quand bien même il le faudrait sans doute, si elle voulait poursuivre la voie sur laquelle elle s'était engagée avant de retrouver Ena et Jehanne. Il aurait sûrement fallu qu'elle se détache des deux jeunes femmes, si elle voulait mener une vie honnête et respectable. Mais sa vie d'autrefois l'avait-elle été une seule fois ? Et ne mourrait-elle pas d'envie de retrouver celle qu'elle était ? Oui, tout son être y aspirait, avec une ardeur qu'elle se découvrait plus grande à chaque seconde qu'elle passait en compagnie de son interlocutrice. Non, vraiment, jamais elle ne pourrait l'abandonner. Quand bien même elle le voudrait, elle n'y parviendrait pas, d'ailleurs. C'était plus fort qu'elle. Comme le destin. Et on ne tourne pas le dos au destin, pas vrai ? Manon se sentait flattée par les compliments que lui faisait son interlocutrice. Le temps et les circonstances qui les avaient séparé ne changeaient rien à l'estime qu'elle lui accordait et pour Manon, qui s'était sentie si longtemps perdue et esseulée, de telles déclarations faisaient un bien fou, au-delà de ce que beaucoup seraient capables de concevoir.

-Je te le promets.
affirma-t-elle de son ton le plus assuré tout en serrant plus fermement les mains de la jeune femme contre les siennes. Non, elle ne comptait toujours pas les faire se séparer. En dépit de la promesse qu'Ena lui avait faite, elle craindrait trop d'être trahie, déçue... Elle avait trop besoin d'elle. Fatalement, inconditionnellement. Elle était redevenue, en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, l'objet de cette folle addiction qu'elle avait été autrefois. Comment pourrais-je te joindre, si je le voulais ?

Car nul doute qu'elle en aurait envie. Et sûrement très rapidement. Elle n'attendrait pas après une rencontre fortuite telle que celle-ci pour la retrouver. Elle avait besoin d'elle, elle le savait. Ce sentiment était né instantanément dès lors que son regard avait croisé celui de son "amie".




code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Mar 29 Avr - 18:06

Il n'y avait que les mains des deux jeunes femmes qui étaient liées et pourtant ce contacte était d'une puissance incroyable. Physiquement, il n'y avait que ces mains qui se touchaient, mais elles étaient liées bien autrement. Ce n'était pas simplement leurs mains qui étaient jointes, mais leurs âmes et leurs destins également. Ena en était persuadé et ce n'était pas pour rien qu'elles avaient pu se retrouver malgré l'amnésie de la druide. Ena voulait croire que ce n'était pas pour rien qu'elles avaient ainsi l'occasion de pouvoir enfin se retrouver et qu'elles n'avaient pas l'intention de se séparer. Maintenant que la sorcière avait retrouvé son amie, il était hors de question qu'elle la perde de vue encore une fois. Elles n'auraient jamais du s'éloigner avant, mais le destin avait joué un petit tour de son genre. C'était en grande partie pour Manon que la dragonnière avait bien l'intention de venir s'installer dans la citée de Camelot, puisque maintenant son amie y vivait. Manon ne pouvait pas aussi facilement partir puisqu'elle était devenue la servante de Guenièvre Pendragon, une chose très utile d'ailleurs, il était donc plus simple pour Ena de rester dans le coin. Et puis, cela faisait tellement longtemps qu'elle voyageait, elle pouvait bien s'installer un peu dans cette ville où se trouvait le but principale de sa vie.

Ena n'avait aucune intention d'abandonner de nouveau Manon, maintenant qu'elle l'avait retrouvé elle ne voulait plus la quitter. Elle le lui promit, d'une sincérité rare chez elle, avant d'entendre la même promesse de la bouche de la druide. La dragonnière en était heureuse. Manon était la seule personne qui comptait vraiment pour la jeune femme, même plus que Jehanne. Celle qui avait le droit à sa confiance totale et à qui elle pourrait s'abandonner sans souci. Celle qui la rendait sans doute un peu humaine au fond, ce qui n'était pas une mince à faire. Le fait que la druide fasse preuve d'une telle addiction envers elle aidait sans doute ce sentiment, Ena avait besoin de se sentir importante dans la vie de quelqu'un. Et on pouvait aisément dire que Manon avait besoin d'elle, en témoignait cette main qu'elle ne lâchait pas et cette envie de la contacter quand elle le désirait.

« Je vais m'installer à l'auberge je pense... le temps de trouver une propriété disponible. » Ena marqua une pause, plongeant son regard dans celui de la jeune druide. « Tu pourras me trouver là bas. » Il n'était pas simple en effet de prendre contacte facilement, ce n'était pas vraiment comme si Ena avait un endroit fixe ou vivre pour le moment. Elle avait bien l'intention de se poser enfin, mais elle allait avoir besoin d'un peu de temps pour trouver un endroit stable. Peut-être une maison abandonné, une où le propriétaire serait mort depuis peu. Elle allait bien trouver quelque chose. « J'ai entendu parlé d'une sorcière travaillant sur un projet étrange. » Avait reprit Ena, l'air songeur. « Elle travaillerait sur des objets permettant de communiquer à distance. Une magie bien noire évidemment, mais fort utile tu ne pense pas ? »

Ena s'était un peu renseigné sur cette femme, parce qu'elle avait de bonne idée, mais surtout parce qu'elle était une femme puissante. Hors, toute sorcière puissante était utile dans un combat contre les Pendragon. Cependant, la dragonnière n'avait pas encore eu les informations qu'elle désirait et devait se contenter de rumeur sans doute amené par des paysans fous ou bourrés, voir les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Ven 2 Mai - 0:32


Ça fait longtemps
L'

auberge, d'accord. Ce n'était pas forcément le lieu le plus pratique pour se retrouver toutes les deux, en tous cas pas le plus intime, mais c'était déjà mieux que rien, et si Manon pouvait avoir une idée précise d'où Ena se trouvait quotidiennement, alors ça lui convenait déjà. Elle ne savait vraiment pas l'expliquer, non, mais alors même que quelques instants plus tôt, il lui semblait ne plus avoir aucun souvenir de la femme en face d'elle, elle ne s'imaginait pas à présent pouvoir la quitter sans disposer du moindre moyen de reprendre contact avec elle. Oui, elle se réapprenait, depuis l'amnésie, et auprès de Guenièvre, elle avait trouvé une amie sincère, mais ce qui l'attachait à sa reine n'avait rien à voir avec ce qu'elle éprouvait en présence de la jolie blonde. C'était beaucoup plus puissant, beaucoup moins sensé et raisonnable, et en même temps... bien plus indispensable, comme une sorte de dépendance venue des tréfonds de son esprit, et dont elle n'aurait su se défaire.

Alors, bien sûr, quand la jeune femme parla d'un moyen qui leur permettrait de communiquer à distance toutes les deux, quel que soit l'endroit où l'une ou l'autre pouvaient se trouver, elles pourraient toujours garder contact, et ne plus se perdre de vue. Autant la perspective de pouvoir avoir l'un de ces objets en sa possession que le fait que la jeune femme ait pris le soin de le lui proposer à elle suffisait à la ravir. Oui, c'était de la magie noire. Et alors ? Elle était peut-être amnésique, mais elle n'était pas dupe, elle savait pertinemment que cette sorte de magie ne lui avait pas été étrangère par le passé, et qu'elle avait même pris plaisir à l'utiliser. Elle n'allait pas le nier. C'est comme si elle se reniait elle-même, si elle faisait ça. Alors non, qu'il s'agisse de magie noire ne l'effrayait en aucune sorte.

-Où peut-on se procurer ces objets ? Où trouver cette sorcière ?
Cette curiosité appuyée, le tout teinté d'un certain enthousiasme, ne pouvait qu'en dire long sur la fascination qu'exerçait déjà ce moyen de communication sur elle, et de l'intention qu'elle avait de pouvoir avoir l'un de ces objets.

Oh, Manon pouvait déjà visualiser la façon dont les choses se passeraient alors. C'était à la fois terrifiant (car à mesure qu'elle témoignait son engagement envers Ena, elle trahissait un peu plus cette reine qu'elle aimait et estimait tant, pourtant) et particulièrement excitant. Jamais elle ne s'était sentie à ce point en vie, aussi elle-même qu'à cet instant merveilleux.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   Dim 4 Mai - 22:35

Ena savait bien que le fait qu'elle allait passer du temps à l'auberge n'était pas le meilleure moyen de la trouver, mais elle ne pouvait pas dire autre chose à Manon. Tant qu'elle n'aurait pas un endroit fixe pour vivre, elle ne pourrait pas assurer à son amie de la trouver facilement. Cet endroit n'était clairement pas des plus intimes pour se retrouver, mais la jeune femme n'avait rien de mieux à proposer à la jeune femme. Au pire, si elles ne parviennent pas à se voir comme elles le désiraient à l'auberge, elles se verraient chez Manon. Jusqu'à ce qu'Ena trouve une propriété. Cela ne devrait pas trop tarder, du moins elle allait faire en sorte que cela ne dure pas trop longtemps. Elle n'avait aucune envie de rester trop longtemps dans cette auberge, ce n'était clairement pas son genre de vivre dans un endroit comme celui ci. La dragonnière avait besoin de son intimité, pour sa vie d'une manière générale, pour recevoir des personnes comme elle le souhaitait et surtout pour ses plans. Elle n'avait aucune envie d'être dérangée et encore moins de se faire découvrir par des partisan des Pandragon.

Cependant, Ena connaissait le moyen de pouvoir communiquer avec Manon, même à distance. Elle n'était pas certaine que les rumeurs soient vrais, mais cela semblait quand même assez sérieux. Elle avait besoin de temps encore pour savoir si c'était réellement une information sur laquelle elle pouvait croire, mais elle espérait vraiment que cela soit vrai. Il y avait un grand intérêt à cette pratique, Ena avait bien envie de se la procurer évidemment. Parce que cela allait être bien utile, mais également parce que la jeune femme aimait avoir la main sur ce genre de révolution. Enfin, si cela existait vraiment. Et puis, Manon et elle allaient pouvoir s'en servir d'une agréable manière. Même sans se trouver proche l'une de l'autre, elles pourraient communiquer. Il n'y avait personne d'autre avec qui Ena avait envie de partager cela. Manon se montra particulièrement intéressée par ce qu'elle venait de lui dire, comme elle le pensait.

« Dans le nord, loin... très loin. » Ena marqua une pause, passant sa main sur le visage de Manon. « Cela demandera un très long voyage afin de se rendre vers l'endroit où elle se trouve, sans garantit que ces objets existent vraiment. »

La jeune femme soupira, elle se doutait bien que le mieux c'était qu'elle se rende elle même pour s'assurer que les choses soient bien faite. Mais cela lui demanderait énormément de temps pour y aller et revenir, sans aucune certitude d'avoir ce qu'elle cherchait. Elle allait devoir s'absenter pour cela, mais elle n'en avait pas forcément l'envie.

« Je suppose que cela te serait difficile de m'accompagner ? » Manon avait des responsabilités au château, alors qu'Ena n'avait rien qui la retenait. « Je m'arrangerais pour les avoir vite. »

Elle espérait vraiment que cette rumeur était fondée et qu'il y avait réellement ce genre d'objet. La jeune femme savait bien qu'elle allait trouver une bonne utilité à cette magie étrange, plus noire encore que n'importe quoi. Elle ne savait pas d'où cela venait, mais elle avait bien l'intention de s'en procurer et de comprendre comment une telle chose pouvait exister.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Rudy] Oh, salut, ça fait longtemps. [Petramilyyyyyy] 1/4
» Euh...ça fait longtemps que tu es là ? [PV Danny]
» Ca fait longtemps (pv Manon) (-16)
» Ça fait longtemps [ Chelsy Foster Maddox]
» [Journal] Hainoa Stewart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Taverne :: Archives Camelot-