Partagez | .
 

 Une découverte bien intéressante (pv Merlin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: Une découverte bien intéressante (pv Merlin)   Dim 8 Juin - 0:33

Merlin & Gaspard
Une découverte bien intéressante
Il y avait eu des informations sur le groupe des Chasseurs, quelque chose qui disait qu'ils avaient un quartier général dans la forêt. C'était des conneries, bien sûr que ceux qui avait attaqué le château de Camelot ne se trouvaient pas là. Gaspard était bien placé pour le savoir, cependant il ne se voyait pas contredire cette information qui semblait sérieuse quand même. Si le Chevalier n'avait pas appartenu à ce fameux groupe, il aurait été incapable de mettre en doute cette information. Il joua donc le jeu, laissant le roi lui donner des ordres. Gaspard faisait partie d'un groupe de Chevalier qui devait se rendre sur place comme éclaireur, pour déterminer la véracité de l'information. Rien de plus facile, puisqu'ils n'allaient clairement pas tomber sur eux, vu qu'ils ne se trouvaient pas là. Gaspard ne pensait donc pas qu'ils avaient quelque chose à craindre, il partait donc très serein à cette mission. Il y avait d'autre Chevalier bien sûr, mais également Merlin, le serviteur du Roi. Le jeune homme ne comprenait vraiment pas pourquoi ce domestique se retrouvait toujours présent lors des missions. Après tout, il n'était qu'un serviteur. Que l'homme soit présent quand Arthur était là, c'était compréhensible. L'homme avait besoin de son domestique pour les basses besognes, Merlin était autant un écuyer qu'un domestique.  Mais quand le roi n’était pas présent, comme c’était le cas actuellement, Gaspard ne voyait vraiment pas pourquoi le serviteur se trouvait avec eux. Enfin, de toute façon, il n’avait pas le choix.

La seule chose que le Chevalier pouvait faire, c’était suivre le mouvement. Il ne dit rien donc et se contenta de partir donc en mission en compagnie de ses camarades. Le voyage fut assez long, parce que l’endroit n’était pas non plus tout à fait proche du château de Camelot. Ils avaient besoin de plusieurs heures et firent donc une pause en cours de route. Les Chevaliers, aidés de Merlin, allumèrent donc un feu et installèrent rapidement un campement. Ils n’avaient pas l’intention de passer trois heures sur les lieux, simplement manger quelque chose. Mais autant en profiter pour être un peu quand même à l’aise. Cependant, il était important qu’ils s’assurent qu’il n’y avait rien qui pouvait leur poser souci dans les environs. Gaspard se dévoua pour aller faire un tour autour. Leon, qui était donc celui qui donnait les ordres, demanda au serviteur du Roi de l’accompagner. Le Chevalier fit mine de rien, mais cela ne lui plaisait pas vraiment d’être suivit par un domestique, on ne pouvait pas dire qu’ils pouvaient réellement lui sauver la vie en cas de souci. Evidemment, il ne savait pas encore que Merlin était loin d’être un homme du peuple sans défense.

« Si vous voyez quelque chose Merlin, ne jouez pas aux héros d’accord ? » Dit-il alors qu’ils s’étaient éloignés du groupe de Chevalier. Gaspard n’avait aucune envie de se faire engueuler par Arthur si jamais quelque chose arrivait à son serviteur. « Soyez bien sur vos gardes ! »

Et il poursuivit sa route, ouvrant grand les yeux pour s’assurer qu’il n’y avait aucun souci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une découverte bien intéressante (pv Merlin)   Jeu 12 Juin - 3:30

Merlin et Gaspard Gabet
Une découverte bien intéressante
Il y a quelques temps, des informations à propos d'un cartier général situé dans la forêt avait été rapporté au Roi de Camelot. On entendait parler de celui-ci partout dans la contrée. Cela pouvait très bien être une rumeur alors Arthur décida de former un groupe de Chevaliers éclaireurs chargés de valider les dires des personnes qui avaient rapporté l'information. Il fallait bien que quelqu'un les valide avant de les utiliser pour faire enquête sur le groupe de personnes qui voulaient s'en prendre aux êtres magiques. Gaspard était le mieux placé pour le savoir si la forêt était leur cachette secrète. Se fier à des faits erronés aurait tôt fait de mener tout droit à l'échec. Il fallait se baser sur du concret et non des hypothèses avant de former un plan d'action, surtout si cela concernait la sécurité du royaume. Je n'étais pas seul à arpenter les recoins de la forêt. Des Chevaliers m'accompagnait. Parmi eux, il y avait Sire Léon et Sire Gaspard. Arthur avait insisté pour que je vienne avec eux même s'il n'était pas présent. Il avait autre chose plus important à faire au château. Les Chevaliers auraient pu tout aussi bien y aller sans moi. Bon, peu importe. Je ne comprenais pas pourquoi je devais être là.

Il y avait plus que cela. Léon le savait, lui, mais Gaspard, non. L'avenir d'Albion était entre les mains d'Arthur et moi. Nos destinées étaient entrelacées. Si le court des choses venait à être changé d'un côté, cela influencerait sur celui de l'autre, nous étions comme deux côtés d'une même pièce. J'étais plus qu'un serviteur. J'étais celui qu'on nommait Emrys chez les Druides. J'étais ce genre de personnes que les chasseurs persécutaient. Sauf que je ne savais pas que Gaspard était l'un d'eux. Il y avait quelque chose d'étrange, comme si l'atmosphère était froid, comme s'il y avait quelque chose d'absent. On aurait dit que Gaspard ne m'appréciait pas beaucoup. Je ne saurais dire pourquoi. J'avais plus important à me préoccuper, à moins qu'il soit une menace pour le royaume, alors là c'était une autre histoire. Il était rare qu'un Chevalier ne m'apprécie pas, je m'entendais à merveille avec eux la plupart du temps. Je les respectais même s'il pouvait arriver que je ne m'entende pas avec l'un d'eux. Premièrement, l'homme était de rang supérieur au mien et deuxièmement, il était au service du Roi pour assurer la sécurité du royaume. Il était indispensable pour le bon fonctionnement du domaine des Pendragon.

Il fallait croire que ce groupe de chasseurs n'avait pas choisi l'endroit le plus proche de la cité. Enfin, je me doutais fort bien que leur cartier ne l'était pas. Cela prenait des heures à se rendre. J'avais froid, j'avais faim et j'avais énormément mal aux muscles à force de nous promener à cheval pour se rendre à notre destination. L'atmosphère était calme et morne, comme s'il n'y avait plus de vie là où nous nous trouvions. Malgré cette première impression, je savais qu'il y en avait, qu'il y avait des bêtes présentes parmi nous. Je pouvais le sentir, mon aura vibrait à la même fréquence que les leurs. C'était comme si chaque chose respirait la vie, l'essence même de l'Ancienne Religion. Les créatures qui sortaient l'été hibernaient pour accueillir le printemps et celles qui pouvaient supporter le froid mordant de l'hiver pointaient le bout de leur nez.

Puis les hommes décidèrent de faire une petite pause. Nous nous arrêtâmes à un endroit pour pouvoir nous y installer. Nous ne nous installions pas pour la nuit, il faisait encore clair dans le ciel, malgré le fait que la noirceur approchait très rapidement, les journées étaient beaucoup plus courtes l'hiver. Nous installâmes un campement et préparâmes un feu. J'aurais pu le faire avec l'aide de ma magie, mais quelque chose me disait que je ne devais pas le faire. Cette sensation-là, je la ressentais lorsqu'il y avait un danger. Étrange, vraiment étrange... Je ne me sentais pas à l'aise avec Gaspard et je ne comprenais pas pourquoi. Comme à toutes les fois que mon instinct me communiquait quelque chose, je décidai de l'écouter. Après avoir préparé le campement, avant de nous asseoir et manger, Sire Léon insista pour que nous fassions une ronde pour vérifier qu'il n'y avait aucun souci. Je me levai et me mis en marche à la suite de l'autre qui faisait un tour dans les alentours. Il ne semblait pas très enjoué à l'idée que je me joigne à lui.

C'est à ce moment là que je l'entendis m'adresser la parole. Il ne voulait pas que je joue les héros. Mais quand est-ce que je joue les héros? Jamais. Bon, si on parle de mon réflexe à utiliser ma magie pour protéger les autres et me défendre, il faut m'excuser. Je suis né comme cela. Certaines personnes n'appréciaient pas, mais moi je les laissais penser ce qu'elles voulaient. Je n'allais pas changer pour rien au monde. Bien entendu, il fallait que je me contrôle parce que cela pouvait me couter la vie malgré le fait que la magie était acceptée à Camelot. Cela ne voulait pas nécessairement dire qu'elle l'était dans les autres contrées. Même des personnes habitant au domaine des Pendragon n'aimaient pas le fait qu'elle le soit. Personnellement, c'était bon à savoir que je ne risquais plus d'être envoyé au bûcher, à moins d'avoir commis un crime horrible, mais me connaissant, je ne pensais pas que cela soit mon cas.

Je hochai faiblement de la tête pour faire comprendre à l'homme que j'avais compris ce qu'il m'avait demandé de faire, mais je ne pouvais rien promettre. Je marchai pendant un bon bout de temps à ne rien voir de suspect qui pourrait poser problème au petit groupe de Chevaliers éclaireurs. Mais au même moment où je me rendais vers le campement, j'aperçus une silhouette sombre. Je me stoppai net dans mon mouvement et fixai l'endroit où je l'avais apperçu. Elle n'était plus là. J'aurais pu juré avoir vu quelque chose, à moins que cela ne soit que le fruit de mon imagination. Je le signalerai aux hommes si cela venait à se reproduire une seconde fois.


Dernière édition par Merlin le Sam 11 Avr - 5:26, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une découverte bien intéressante (pv Merlin)   Mer 18 Juin - 22:06

Merlin & Gaspard
Une découverte bien intéressante
Gaspard n’avait aucune idée de la réelle identité de Merlin. Pour lui, cet homme n’était autre qu’un serviteur du Roi tous ce qu’il y avait de plus banal. Ce n’était évidemment pas le domestique de base, il avait le privilège de servir Arthur Pendragon. Mais le chevalier n’imaginait pas une seule seconde qu’il puisse être un sorcier. Il ne l’avait jamais vu à l’œuvre jusqu’ici. C’était normal en même temps, pendant longtemps le sorcier avait dû cacher ses pouvoirs, même à ses plus proches amis. Cela ne faisait pas longtemps que la magie était autorisée dans le royaume de Camelot. Il n’avait donc pas eu le choix de cacher sa magie et Gaspard n’était donc pas au courant qu’il avait en face de lui, l’un des sorciers qu’il détestait plus que tout. Le chevalier faisait partie des hommes qui n’acceptait pas que la magie soit de nouveau autorisé dans le royaume, en même temps il était l’un de membre de ce groupe de Chasseur. Même si en réalité, sa situation était assez complexe. Il n’aimait pas les êtres magiques, c’était un fait, parce que sa mère était morte à cause d’eux. Mais en réalité, il avait surtout subit un lavage de cerveau de la part de son père. Gaspard lui-même ne savait pas si sa haine des magiciens venait de lui, ou de son père. C’était un peu flou dans son esprit. Il savait bien qu’il leur en voulait d’avoir perdu sa mère, même s’ils n’étaient pas tous responsable de sa mort (le chagrin pouvait bien souvent mener à la haine). Cependant, il avait tellement été formaté par son père pour les haïr, il ne savait pas forcement où il se trouvait en réalité. Et les derniers événements ne l’aidaient en rien.

Sir Leon demanda à Gaspard d’aller faire un tour en compagnie de Merlin pour s’assurer qu’il n’y avait pas de souci pour le groupe de chevalier, pendant leur pause. Ils n’allaient pas rester longtemps à cet endroit, mais ils devaient s’assurer que rien n’allait déranger leur repos. Ils devaient être en forme pour reprendre le voyage, ils avaient encore un long chemin avant l’endroit qui était censé être le quartier général des Chasseurs. Si seulement ils savaient. Le chevalier donna quelque instruction au serviteur du roi, il n’avait pas envie de se retrouver responsable si quelque chose lui arriver. Pour lui, l’homme n’était qu’un domestique, ce n’était pas quelqu’un qui savait se battre. Il ne voyait déjà pas ce qu’il faisait dans le groupe qui partait en éclaireur. Enfin, il n’allait pas contester les décisions d’Arthur Pendragon. Gaspard marcha, fit sa ronde, sans voir un seul souci. Il n’y avait personne dans les alentours, il n’y avait aucun raison qu’ils se retrouvent dans une mauvaise situation. Il n’avait rien vu et reprit le chemin du campement. Mais soudain, le jeune homme sentit comme un frisson traverser son échine. Il se retourna rapidement, sans rien voir. Il n’y avait rien, simplement une sensation. Le chevalier avait comme l’impression d’être observé.

« Merlin ? Avez-vous vu quelque chose ? » Gaspard ne voulait pas paraitre fou, mais il avait réellement une drôle de sensation. « Laissez tomber, ce n’est sans doute rien. »

Gaspard reprit sa route vers le campement, il allait pouvoir se reposer un peu à son tour. Il avait marché autant que les autres et avait besoin de reprendre des forces avant de reprendre son voyage. Mais alors qu’il arrivait proche des autres chevaliers, une ombre sortit de derrière les arbres.

« Attention ! » Dit-il rapidement en dégainant son épée. Mais l’ombre avait déjà disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une découverte bien intéressante (pv Merlin)   Lun 11 Aoû - 6:45

Merlin et Gaspard Gabet
Une découverte bien intéressante
J'ai marché pendant un bon bout de temps autour du campement sans rien voir de suspect. Il n'y avait rien d'alarmant alors je me suis dirigé vers les autres Chevaliers. Alors que je m'approchais, je pouvais voir quelques hommes sortir de la nourriture pour pouvoir reprendre des forces et un autre faire un feu. Normalement, c'était moi qui s'en chargeais lorsque nous allions en quête, mais je pouvais comprendre que quelqu'un d'autre s'en charge à ma place. Une chose était certaine, j'allais devoir m'occuper de nettoyer les couverts. À vrai dire, je n'aimais pas trop cette tâche. Elle était longue et ennuyante, tout comme celle de polir les bottes et l'armure d'Arthur, malgré que j'aimais servir mon Roi. Arrivé tout près du campement, une étrange sensation me traversa le corps, me glaça le sang dans les veines et me fit froid dans le dos alors que j'avais aperçu une ombre. C'était comme si nous étions observés. L'étions-nous vraiment ou bien était-ce le fruit de notre imagination?

En ce qui concernait Gaspard, lui non plus ne semblait pas avoir vu quelque chose, mais il était tendu lui aussi. Ressentait-il la même chose que moi concernant cette drôle de sensation qui faisait froid dans le dos ? Il était possible que oui. Les autres Chevaliers restés à l'écart pour préparer le campement ne semblaient pas avoir ressenti cette sensation ou bien je ne l'ai pas remarqué, car Gaspard et moi étions bien trop loin d'eux pour le voir. Il n'y avait rien d'alarmant alors je fis de mon mieux pour ignorer cette sensation. Notre cerveau pouvait nous jouer des tours. Dans des endroits où nous nous sentions mal à l'aise, comme par exemple cette forêt là où nous étions, notre subconscient pouvait s'imaginer des choses perturbantes, comme cette ombre. Puis la voix de Sire Gaspard s'éleva et me posa une question. Il me demanda si j'avais vu quelque chose. Cela me mit la puce à l'oreille. On ne demandait pas ce genre de question, comme ça, sans raison. À moins que ce n'était pour être certain que l'endroit choisi pour se reposer était sûr, mais je m'en doutais.


Non, Sire. Je n'ai rien vu. Et vous ? Avez-vous vu quelque chose ?

Non, Gaspard n'était pas fou, car j'ai ressenti cette étrange sensation. Nous ne voulions pas tous les deux passer pour des fous. Je devais avouer qu'avec les récents événements, il était bien facile de se sentir observés. Maintenant tous étaient certains qu'il y avait un traitre parmi nous, une étrange sensation d'être observé s'était créé. Il était très risqué pour un sorcier de révéler ses pouvoirs alors je faisais extrêmement attention si je devais les utiliser ou bien les mentionner. C'était le règne d'Uther une fois de plus, mais de la part de chasseurs de sorciers qui n'appréciaient pas le fait que la magie soit autorisée dans le royaume des Pendragon. Je pouvais très bien comprendre que des personnes craignent cet art. Il était mystérieux, puissant et intimidant, mais il pouvait être merveilleux à la fois. Enfin, selon moi.

Alors que je m'apprêtais à prendre place auprès des autres, j'entendis Gaspard crier un « Attention » bien fort pour que tous puisse l'entendre suivit d'un bruissement d'air, comme si quelque chose la fouettait. Les Chevaliers avaient le réflexe de sortir leurs épées de leurs fourreaux ou bien de mettre la main dessus s'ils se sentaient menacés. C'était effectivement le cas. Je me levai d'un bon, surpris et alarmé par la soudaine alerte de Gaspard. J'observai autour de moi pour voir ce qu'il se passait, mais ne vit rien. Pourquoi avait-t-il crié un attention?


Que se passe-t-il, Sire? Demandai-je avec incrédulité, le fixant avec attention.


Dernière édition par Merlin le Sam 11 Avr - 5:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une découverte bien intéressante (pv Merlin)   Jeu 2 Oct - 10:54

Merlin & Gaspard
Une découverte bien intéressante
Les chevaliers venaient de se poser dans un coin de la forêt pour se reposer et reprendre des forces avant de poursuivre leur chemin. Gaspard et Merlin partirent faire une ronde afin de vérifier qu’il n’y avait aucun danger. Pendant ce temps, un chevalier alluma le feu pendant que d’autres sortaient de quoi manger. Le jeune homme ne put s’empêcher d’avoir un mauvais pressentiment alors qu’il faisait sa ronde avec le serviteur du roi, mais il n’osait pas réellement en parler. Il n’avait pas envie de passer pour un fou. Ce n’était qu’une sensation au début, ce n’était donc pas grand-chose. Peut-être que Gaspard se trouvait un peu trop tendu et que c’était pour cela qu’il avait une sensation étrange. Pourtant, on ne pouvait pas dire que cette mission avait le don de le tendre. Après tout, ils étaient à la recherche des Chasseurs, mais Gaspard savait parfaitement qu’ils ne le trouveraient pas là. Tout comme il ne craignait pas le traitre au sein des Chevalier, parce qu’il était le traitre. Alors, l’homme ne comprenait pas vraiment pourquoi il se trouvait si tendu soudainement.

« Non, rien. »

Répondit-il rapidement à Merlin quand ce dernier lui demanda en retour s’il avait vu quelque chose. Gaspard n’avait pas spécialement envie de passer pour un fou et tant qu’il n’était sûr de rien, il gardait son impression pour lui. Les deux hommes retournèrent donc avec les autres chevaliers afin de se reposer à leur tour. Mais à peine furent ils arrivé, que Gaspard vit une ombre sortir de derrière un arbre. Sous le coup de réflexe, l’homme cria un attention avant de dégainer son épée, rapidement imité par ses camarades. Sauf que l’ombre avait disparu en quelques secondes et il n’y avait plus rien. Gaspard observa tout autour de lui pour voir s’il pouvait voir de nouveau cette ombre.

« Il y avait une ombre, elle a disparu. »

L’un des chevaliers rangea son épée avant de commencer à rire en disant à Gaspard qu’il était trop sur les nerfs. C’était peut-être le cas en effet, il n’y avait plus rien maintenant. Plus un bruit en dehors de ceux fait par les chevaliers, plus un son, plus rien. Mais Gaspard savait bien ce qu’il avait vu, il n’était pas en train de délirer. Son regard se porta sur Merlin, espérant savoir s’il avait remarqué quelque chose également. Ce n’était qu’un serviteur, mais l’homme avait quand même constaté depuis un moment qu’il avait un bon sens de l’observation. Et à peine son regard croisa celui du serviteur du roi, le feu s’éteignit en une seconde. Rapidement, les chevaliers qui s’étaient rassit se levèrent de nouveau en sortant leurs épées de leurs fourreaux. Maintenant, il n’y avait plus de doute, il y avait bien quelque chose qui arrivait. De nouveau, Gaspard sentit un frisson parcourir son corps, il pouvait jurer que la température de l’air était en train de diminuer. Et soudain, l’ombre apparu de nouveau et resta en place. Gaspard fonça vers cette chose, voulant donner un coup d’épée. Sauf que cela ne fit rien à la créature, elle ne bougea pas une seule seconde. En revanche, le chevalier sentit ensuite ses pieds quitter le sol alors qu’il était propulsé en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une découverte bien intéressante (pv Merlin)   Ven 24 Oct - 20:31

Merlin et Gaspard Gabet
Une découverte bien intéressante
Je n'avais jamais aimé cette forêt. Non, je n'avais jamais aimé les bois sombres parce que, justement, ils étaient sombres. Aucun bruit, calme, beaucoup trop calme. Le moindre bruit me faisait sursauter. L'atmosphère était animée par les hommes qui étaient assis auprès d'un feu et se restauraient pour pouvoir reprendre la route à la recherche d'information à propos du cartier général des chasseurs. Moi et Sir Gaspard avons fait une ronde pour s'assurer que l'endroit était sûr. Nous n'avions rien remarqué de suspect, sauf peut-être cette sensation à faire froid dans le dos, mais rien ne prouvait que c'était quelqu'un qui nous épiait.

Gaspard répondit, d'une façon étrange, un peu trop rapidement à mon goût, qu'il n'avait rien vu. J'avais l'impression qu'il gardait quelque chose pour lui, mais j'ignorais ce que c'était. Je hochai simplement la tête.Lle Chevalier cria un attention qui attira l'attention de tous les hommes présents. Ceux-ci dégainèrent leurs épées par pur réflexe et moi, n'ayant aucune arme, je regardai l'endroit que l'homme fixait pour ne rien voir. Il n'y avait personne, rien d'alarmant... juste le vide, ce qui eut pour effet de faire rire les autres hommes qui se rassirent sur le sol pour continuer leur repas, ayant été interrompu par un homme un peu trop tendu à leur goût. Je croisai le regard de Gaspard et compris tout de suite que nous avions aperçu la même chose tous les deux.

Cependant, à peine assis, cette ombre se manifesta de nouveau et éteignit le feu qui brûlait pour nous plonger dans l'ombre. Il ne manquait plus que cela. Il n'y avait aucun vent. La seule chose qui me vint à l'esprit était l'œuvre de la magie. Je pouvais sentir son énergie tout près, intense, écrasante. Une créature, un druide, un sorcier? Il y avait toutes sortes de possibilités. Je regardai vers la source pour voir une masse noire immobile, tout près. C'est Gaspard qui s'élança vers elle en premier, mais la lame de son épée ne fit rien. Puis une deuxième attaque survint de sa part.

L'ombre souleva Gaspard et le projeta au loin dans les airs. Si les armes ne faisait rien contre elle alors je devrais retourner son essence, la magie, contre elle. Sans crier gare, ne prenant pas une seconde pour peser le pour et le contre de mon acte que je regretterais peut-être un jour, ignorant mon instinct qui me disait de ne pas le faire, mes yeux changèrent de couleur pour devenir ambres pendant une fraction de seconde alors que je lançai un sort de télékinésie sans prononcer la formule. Je levai ma main pour arrêter Gaspard de bouger et ainsi le reposer au sol. Je me retournai ensuite vers l'ombre pour la voir s'en prendre aux autres chevaliers. Je recommençai mon tour de magie un seconde fois pour déposer les hommes au sol pour ne pas qu'ils se cognent contre un arbre, une roche, une bûche ou quelque chose d'autre. L'ombre se rua sur la petite troupe d'hommes. Je me plaçai entre eux sans perdre de temps et levai mes deux mains, projetant un champ d'énergie protectrice pour repousser la menace devant nous.


Shieldan !


Dernière édition par Merlin le Sam 11 Avr - 5:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une découverte bien intéressante (pv Merlin)   Sam 1 Nov - 18:36

Merlin & Gaspard
Une découverte bien intéressante
Gaspard n’était pas fou, il le savait, il n’était pas en train de se faire avoir par une tension trop grande. Il avait vraiment vue cette ombre apparaitre, avant de disparaitre aussitôt. Malheureusement, il semblait assez clair que personne d’autre n’avait vu cette ombre. Merlin peut-être, mais cela n’allait pas changer grand-chose de l’opinion de ses camarades chevaliers. Sauf qu’ils n’allaient pas tarder à se rendre compte que leur ami n’était pas fou. Gaspard ne savait quoi penser du fait que son épée n’avait rien fait à l’ombre, alors qu’il avait décidé de l’attaquer de front. C’était clairement inutile, mais il ne voyait pas vraiment quoi faire d’autre. Les hommes comme lui, les chevaliers, attaquaient avec des épées. Ils n’avaient aucun autre moyen de se défendre ou d’attaquer, c’était leur manière à eux de faire les choses. Gaspard n’avait aucune envie de faire autrement d’ailleurs, il ne se voyait pas utiliser d’autres méthodes. Pourtant, il devait bien avouer que parfois c’était bien inutile. Et bien sûr, il fut incapable de se défendre de la riposte de l’ombre. Il n’eut l’occasion de rien faire avant de sentir ses pieds se décoller du sol alors qu’il s’envolait en arrière. Le chevalier ferma les yeux, pensant que son corps allait lourdement atterrir sur quelque chose. Mais ce ne fut pas le cas, étrangement son corps fut arrêté et il se posa doucement sur le sol. Quand l’homme ouvrit les yeux, il vit que ses camarades se retrouvaient dans la même situation que lui, avant d’être aidé comme lui. Mais que se passait-il ?

Gaspard observa rapidement ses camarades chevaliers, pour la plupart ils avaient perdu connaissance. La deuxième attaque de l’ombre avait semblé plus puissante que celle qu’elle avait lancée sur Gaspard. Ils ne pouvaient donc, pas se défendre contre cette entité. Le chevalier cru leur moment terminé quand finalement Merlin agit. Il ne sut pas réellement ce qui était en train de se passer, mais le serviteur du roi vint s’installer entre les chevaliers et l’ombre afin de l’empêcher de les attaquer. Gaspard n’en cru pas ses yeux quand il vit un champ de force se dresser devant lui et ses camarades, afin de les protéger. Il comprenait alors ce qu’il n’aurait jamais aimé comprendre, Merlin était un sorcier. Comment cela était possible ? Comment il n’avait pas pu le voir avant ? Le chevalier commençait donc à comprendre que le jeune homme avait sans aucun doute joué un rôle dans le fait qu’Arthur avait accepté la magie dans son royaume. Il devait être au courant pour son serviteur, il ne pouvait pas ignorer un tel détail.

Cependant, ce n’était pas le moment pour Gaspard de se pencher trop sur le fait que le serviteur du roi était un sorcier et donc un ennemi de sa cause. Il devait déjà se contenter de sauver sa vie, ce que Merlin faisait malheureusement très bien. L’ombre ne semblait pas avoir réellement de faiblesse, comme si seule la magie pouvait l’atteindre. Mais le chevalier n’avait aucune envie de laisser cela arriver, il voulait prouver que son épée était capable de faire de grande chose. Et alors que son regard ne quittait pas le serviteur du roi, il remarqua un mouvement sur sa droite. Ce n’était pas une ombre, c’était quelque chose de bien « vivant ». Il se leva rapidement, attrapa une épée au sol et fonça sur la personne qui se cachait derrière l’arbre. Il parvint à la prendre par surprise, lui donnant un coup dans le dos. L’homme tomba au sol et l’ombre disparu dans la foulée. Il devait en être l’auteur sans aucun doute.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une découverte bien intéressante (pv Merlin)   Dim 11 Jan - 9:26

Merlin et Gaspard Gabet
Une découverte bien intéressante
Alors que je m'affairais à combattre l'ombre qui s'en était prit à la petite troupe d'hommes éclaireurs inconscients au sol, Gaspard avait découvert mon grand secret : celui d'être un sorcier. Ma vie était maintenant en danger. J'étais, à présent, une de leurs cible. Je ne pouvais pas l'être. Je ne pouvais pas me permettre d'en être une et de risquer de perdre la vie. Le Roi de Camelot et le royaume avait besoin de moi. Cela ne servirait à rien d'avertir Arthur que j'étais un sorcier. Il était déjà au courant. Je l'ai effectivement aidé à accepter la magie dans son domaine. Je l'ai sauvé de la mort lors de la dernière grande bataille contre Camelot. Cela lui a ouvert les yeux au fait que je l'avais toujours protégé pour qu'il devienne le Roi qu'Albion espérait tant.

Soudain, il n'y eut plus d'ombre. Plus rien. Juste le vide. Comme si elle s'était volatilisée. Comme si elle n'avait jamais existée, mais Gaspard et moi savions tous les deux très bien que nous ne l'avions pas rêvé, qu'elle nous a bien attaquée. Puis, je remarquai quelque chose. Une lueur brillante. C'était le reflet de la lune qui s'était à présent levée dans le ciel sur une arme, une épée assurément. Il faisait noir. On ne pouvait rien voir dans cette forêt, mais bien sûr la lune était d'une grande aide. Sa lueur blanche aidait à voir malgré la noirceur qui était tombée sur Terre.

Je m'approchai silencieusement de Gaspard pour voir ce qu'il faisait et remarquai la silhouette de quelqu'un. Elle ressemblait à un homme, mais je n'en était pas certain. Que faisait-il ? Que désirait-il ? Pourquoi était-il si près de notre campement ? Nous voulait-il du mal ? Attendait-il quelque chose de notre part ? De l'aide ? Que nous déguerpissions de son territoire ? Nous étions encore sur les terres de Camelot. Le royaume était énorme. Nous avions parfaitement le droit d'être sur ces terres. Alors que je me rapprochais, je remarquai effectivement un homme. Gaspard lui donna un coup dans le dos et il tomba au sol. Je jetai un regard derrière moi pour m'assurer qu'il n'était pas à l'origine de l'ombre, mais vit qu'elle n'était plus présente. Cela voulait certainement dire qu'il était à l'origine de l'attaque dans ce cas.


Vous savez qui est-ce, Sire ? Je me risquai à demander, voulant savoir si le Chevalier connaissait l'homme. Il se pouvait que Gaspard le connaisse. Les gens en ces temps lointains venaient de plusieurs contrées et vivaient plusieurs aventures qui les menaient à rencontrer des gens.


Dernière édition par Merlin le Sam 11 Avr - 5:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une découverte bien intéressante (pv Merlin)   Mar 27 Jan - 13:04

Merlin & Gaspard
Une découverte bien intéressante
Merlin était donc un sorcier, Gaspard n’en revenait toujours pas. Il venait d’apprendre que l’homme le plus proche du roi était l’un de ces êtres magiques qu’il devait détester. Forcément, le chevalier se disait que c’était justement parce qu’Arthur et Merlin étaient proche, que le roi avait décidé d’accepter la magie dans son royaume. Mais ce n’était pas forcément le moment de penser à tous cela. Outre le fait que Gaspard n’était pas censé avoir des soucis avec la magie et donc qu’il n’avait pas de raison d’en vouloir à Merlin, ils étaient occupés avec cette ombre étrange. Ce fut un coup d’épée bien placé sur l’homme caché derrière un arbre qui permit à cette ombre de disparaitre. Le chevalier ne savait pas s’il y avait une cause à effet dans cette histoire, mais le fait est que son coup avait porté ses fruits. Il y avait donc de forte chance que l’homme que Gaspard venait de tuer, soit le créateur de cette ombre. Cela n’expliquait pas pourquoi ils avaient été attaqués de la sorte. Le groupe se trouvait encore sur les terres de Camelot, il n’y avait aucune raison qu’ils soient pris en chasse comme cela. Gaspard n’aimait pas cela, il n’aimait jamais quand la magie s’occupait de ses affaires. Cette sortie aurait dû être calme normalement, puisqu’ils étaient sur une fausse piste des chasseurs et que Gaspard savait parfaitement qu’il ne pouvait pas trouver le groupe de combattant. Sauf que visiblement, le destin avait décidé de ne pas les laisser tranquille. Merlin s’approcha de Gaspard, lui demandant s’il connaissait l’homme qu’il venait de tuer.

« Non, je ne sais pas. »
Se contenta-t-il de répondre en levant son regard vers Merlin. Il tentait de rester normal, de ne pas agir différemment maintenant qu’il avait vu le jeune homme faire usage de sa magie. Cela ne devait normalement rien changer. Le serviteur ne semblait pas être le genre à parler de ses pouvoirs à tout le monde, sinon Gaspard aurait déjà été au courant sans doute, mais il n’était normalement pas censé avoir peur de se montrer. La magie n’était plus tabou dans le royaume, depuis qu’Arthur avait décidé d’arrêter de punir ses utilisateurs. « J’espère qu’on en a fini au moins. » Son regard se porta de nouveau sur le corps de l’homme, qui n’était plus là. « Il a disparu ! Mais… il était mort ! »

Gaspard ne supportait pas ce genre de chose, quand il se retrouvait dans des situations qu’il ne maitrisait pas. Quand il ne comprenait pas quelque chose, il avait tendance à se sentir énerver. Il était persuadé d’avoir tué cet homme et son corps venait de disparaitre, c’était impossible. Il y avait forcément de la magie là-dessous encore, cette fichue magie. Alors que le calme était revenu, ses camarades chevaliers commençaient à se réveiller. Gaspard n’avait pas spécialement envie de rester traîner trop longtemps dans le coin, les choses pouvaient très bien recommencer. Ils avaient eu de la chance déjà, ce n’était pas le moment de se montrer trop imprudent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une découverte bien intéressante (pv Merlin)   Lun 13 Avr - 5:28

Merlin et Gaspard Gabet
Une découverte bien intéressante
Je hochai doucement la tête lorsque Gaspard répondit simplement qu'il ne connaissait pas l'homme qu'il venait de tuer. Il y avait quelque chose d'étrange dans toute cette histoire. La raison derrière l'attaque de cette ombre m'échappait. Est-ce que Camelot avait fait quelque chose qui aurait pu déplaire à quelqu'un pour que nous soyons attaqué de cette façon ? Il faisait noir à présent et cette ombre dans le coin me faisait froid dans le dos. Peut-être devrions-nous partir au risque de ce faire attaquer une nouvelle fois.

J'abaissai le regard et vit que le vide. Il y avait un homme là un moment plus tôt. J'aurais pu jurer qu'il y en avait un ! Une expression de surprise et d'incrédulité apparu sur mon visage alors que Gaspard remarquai la même chose que moi. Cette sortie avec les Chevaliers commençait vraiment à m'inquiéter, mais je fis de mon mieux pour ne pas le laisser paraître. J'avais vu bien plus pire au court de ces cinq années au service d'Arthur. Il y avait tout plein de choses étranges qui se passaient au royaume.

Une personne tuée ne pouvait pas s'enfuir. Mais oui ! Peut-être... peut-être que cet homme n'était qu'un leurre ? Peut-être que quelqu'un d'autre de bien vivant était caché et nous faisait croire à cette ombre et avait mit cet homme que Gaspard avait tué au travers de notre route pour nous faire croire que c'était lui derrière l'ombre ? Je gardai mon hypothèse pour moi, car il n'y avait aucune preuve pour l'appuyer.

Soudain, après avoir émit cette hypothèse, comme pour confirmer mes dires, un vent violent s'éleva et fit tomber une large branche provenant d'un arbre tout près. Une vague de chaleur me traversa le corps et je su à ce moment là que j'avais raison de croire que la magie était présente. On aurait dit que la bourrasque de vent savait parfaitement ce qu'elle faisait. Je m'écartai du chemin pour ne pas recevoir la branche. Je me relevai, plissai les yeux et essayai de voir au loin dans la noirceur de la forêt s'il y avait quelque chose de suspect.

C'est à ce moment là que je vis une ombre parfaitement humaine et immobile ou bien était-ce le fruit de mon imagination ? Je restai planté là pendant un moment à fixer ce point au loin, figé par le choc, la peur et la surprise. Reprenant mes esprits, je secouai la tête et regardai une seconde fois, mais ne vit rien ! Il y avait une silhouette, j'étais certain qu'il y en avait une !


Dernière édition par Merlin le Ven 8 Mai - 4:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une découverte bien intéressante (pv Merlin)   Jeu 7 Mai - 22:16

Merlin & Gaspard
Une découverte bien intéressante
Gaspard ne comprenait vraiment pas ce qui était en train de se passer. Ses camarades chevaliers étaient tous à terre, il n’y avait que Merlin et lui de debout. Merlin qui se trouvait être un sorcier. Au moins, ce qu’ils vivaient avait une certaine utilité. Le chasseur venait de découvrir l’identité d’un nouvel être magique et pas n’importe qui, le serviteur du roi en personne. Le jeune homme comprenait bien mieux pour quelle raison Arthur avait finalement décidé d’autoriser la magie dans son royaume, il avait sans aucun doute été influencé par Merlin (voir même ensorcelé peut-être ?). Enfin, ce n’était pas le moment de se pencher sur ces histoires, ils avaient d’autres chats à fouetter. Le corps de l’homme qu’ils venaient de tuer, venait de disparaitre. Gaspard ne comprenait pas comment ce prodige avait pu avoir lieu, comment cela était possible. Mais l’ombre avait bel et bien disparu. Ce qui rassurait Gaspard, c’était que Merlin était témoin de ces choses étranges. Ainsi, il n’était pas le seul à les voir et n’avait pas le sentiment d’halluciner. A moins qu’ils étaient en train d’halluciner tous les deux, ce qui était aussi possible. Enfin, dans tous les cas, une personne morte ne pouvait pas s’enfuir. Gaspard ne savait vraiment pas quoi penser de la situation. Est-ce qu’il n’était pas vraiment mort ? Il l’aurait juré pourtant. Est-ce qu’ils avaient rêvé, est-ce que c’était de la magie en dessous ? Le jeune homme ne pouvait s’empêcher de croire qu’il y avait bien de la magie derrière tout ça, il n’y avait pas d’autre explication.

Gaspard aurait aimé pouvoir réfléchir pendant plus longtemps, mais ils ne semblaient pas pouvoir être tranquille. Un grand vent fit son apparition, de ce genre de vent qui n’était pas naturel. Il était si fort et si soudain, au point de faire tomber une large branche proche d’eux. Gaspard se baissa pour éviter de recevoir un projectile dans la tête, fermant les yeux pour les protéger de la poussière. Il ne comprenait de nouveau pas ce qui était en train d’arriver et il se contenta de se protéger du mieux qu’il pouvait. Quand le vent fini par se calmer un peu, le chevalier leva son regard vers Merlin qui regardait un point fixement. Il l’observa à son tour, mais ne vit rien. Sauf que le vent n’était pas venu de nulle part, c’était sans doute causé par quelqu’un. Un sorcier surement, Gaspard ne voyait pas d’autre explication. En tout cas, il restait encore complètement dans le flou.

« Avez-vous quelque chose Merlin ? »
Cela semblait être le cas, mais le jeune homme voulait en être sûr. « Est-ce que c’est un sorcier ? »

C’était la seule explication logique que Gaspard envisageait vraiment. Ce vent n’était pas humain, il venait de la magie et donc cela devait venir d’un sorcier (ou un druide, mais c’était la même chose).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une découverte bien intéressante (pv Merlin)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une découverte bien intéressante (pv Merlin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une découverte bien intéressante (pv Merlin)
» Une organisation intéressante(Pv Zunder D taker)
» Enfin une petite occupation intéressante [Libre]
» Des domestiques bien intéressants...
» Description d'Oak Town

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Taverne :: Archives Camelot-