Partagez | .
 

 Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 754

Message#Sujet: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Mer 30 Mar - 21:49


Les grands esprits se rencontrent
T

out être magique se devrait, une fois dans sa vie au moins, de se rendre en Avalon. C'était du moins l'opinion de Morgane, qui s'y rendait régulièrement, sans forcément de fin précise, pour s'imprégner de la magie des lieux. Magie au sens propre. Cette magie qui coulait également dans ses veines. Elle n'allait pas ici en pèlerinage, elle pouvait s'y rendre en visite, tout au mieux, mais si Morgane avait tendance à regarder sans cesse en arrière, elle ne laissait au passé que la haine et la colère, et effaçait les souvenirs plus heureux. Cette fois, elle n'était pas venue trouver Viviane, quand bien même toutes les deux étaient restées en connivence, ce même après que le mentor ait su apprendre à son élève tout ce qu'elle pouvait avoir à savoir. Elle était venu dans le simple but de s'imprégner de l'atmosphère des lieux. Elle n'aimait pas particulièrement rester à Gorre, ce royaume l'ennuyait, autant que pouvait le faire son fils insignifiant, et parfois son pourtant moins insignifiant époux. Camelot était déjà un endroit plus amusant. Mais il ne lui permettait pas d'être complètement elle-même. Constamment, elle devait jouer un jeu. Et si elle s'amusait follement à ce jeu-là, elle appréciait de pouvoir négliger un instant tout faux-semblant pour rester simplement seule avec elle-même.

Ses yeux sombres balayaient la surface du lac, celui-là même qui renfermait un royaume dont les simples mortels ne pouvaient pas avoir la moindre idée de l'existence. Ou presque tous les simples mortels (mais Lancelot n'était-il que cela). Ces lieux étaient apaisants. Ils lui permettaient non pas tant de se détendre et de se relaxer, mais de réfléchir, réfléchir posément à la suite. Il y avait une nouvelle variable dans ses plans, et celle-ci jouait entièrement en sa faveur. Elle avait toujours su, au fond d'elle, qu'il lui reviendrait, qu'importe sous quel forme, et c'était arrivé. Mordred de retour, elle ne devait pas laisser passer sa chance de parfaire pour de bon sa vengeance, dans une belle et terrible apothéose. Mais cela demanderait encore un peu de patience. Et qu'elle sache prendre en considération tous les éléments qui pourraient potentiellement perturber ses plans. Plongée ainsi dans des réflexions à l'inverse d'être innocentes, elle ne réalisa pas qu'une autre âme qui vive se trouvait là, non loin d'elle. Elle le comprit quand elle entendit un craquement inattendu, qui la tira aussitôt de ses pensées et l'invita à se retourner. Ses yeux tombèrent alors sur une jeune femme à la longue chevelure blonde tirant presque sur le blanc. Surprise, Morgane ne laissa pas vraiment deviner qu'elle se sentait pour le moins décontenancée par cette présence inconnue. À présent, elle voulait savoir à qui elle avait affaire, pour qu'elle ne reste plus une inconnue n'en soit plus une.

-Je ne m'attendais pas à trouver qui que ce soit ici.
dit-elle alors très posément.

Ou tout du moins pas cette étrangère.



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnière (etre magique)
avatar
Feat : Emilia Clarke

Messages : 257

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Ven 6 Mai - 23:02

Morgane & Ena
Les grands esprits se rencontrent.
Maintenant que son dragon venait de voir le jour, Ena devait bien avouer qu'elle espérait pouvoir accélérer un peu sa vengeance. Cela faisait des années maintenant qu'elle attendait de pouvoir verser le sang des Pendragon, qu'elle espérait de pouvoir tuer Arthur, ainsi que Guenièvre (parce qu'elle était une Pendragon et que franchement, elle la détester). La sorcière était une personne très patiente, mais quand même. Elle comptait sur le dragon qu'elle venait de voir naître pour parvenir à ses fins, mais elle savait qu'elle pouvait quand même envisager d'y arriver avant qu'il n'ait sa taille adulte. Même si Ena avait fait énormément de recherche sur les dragons - qui étaient une espèce particulière quand même - Ena ne savait pas combien de temps exactement son "enfant" allait mettre avant de devenir grand. Elle ne pouvait pas reposer entièrement sa vengeance sur ses épaules, même si elles pouvaient devenir très grandes. La sorcière pouvaut très bien arriver à ses fins avant cet instant, se servant ensuite du dragon pour tout autre chose. Elle ne comptait quand même pas s'arrêter à sa simple vengeance, la jeune femme était vraiment avide de pouvoir.

Ena avait décidé de quitter un peu Camelot, profitant d'une absence de Manon pour ça. La jeune femme n'aimait pas perdre une occasion d'être en compagnie de son aimée, mais puisque Manon avait des choses importantes à faire pour sa reine - fichue reine - Ena avait quitté la cité de Camelot. Elle avait évidemment emmené le dragon avec elle, qu'elle avait laissé voler à volonté dans le ciel. Elle savait bien qu'elle ne devait pas l'attacher pour être certaine qu'il lui revienne, cela ne servait à rien. Il avait besoin d'être libre et de pouvoir voler à sa guise - même s'il était encore tout petit - et il reviendrait toujours vers elle. Où qu'elle puisse se trouver, il la retrouverait toujours. Elle avait donc pris la direction d'Avalon. C'était un lieu remplit de magie que tout sorcier devait avoir visité à un moment dans sa vie, c'était le moment pour Ena. Cependant, la sorcière ne s'était pas vraiment attend à croiser le chemin d'une autre personne. Son regard clair se posa sur la femme qui se tenait devant elle. Elle ne savait pas qui elle était, mais quelque chose dans sa façon de se tenir et de l'observer l’impressionnait un peu. Et il en fallait quand même beaucoup pour l'impressionner.

"Je ne m'y attendais pas non plus." Affirma-t-elle, ne lâchant toujours pas du regard la femme sous ses yeux. "J'ai affaire à qui ?"

Evidemment, Ena n'avait pas l'intention de se présenter en premier. Par question de fierté bien sûr, mais aussi par prudence. Qui était cette femme étrange sous ses yeux ? D'où venait cette puissance qu'elle sentait ? Elle était vraiment curieuse de le découvrir.
Code by Gwenn

_________________


Dernière édition par Ena Koad le Ven 3 Juin - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 754

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Ven 6 Mai - 23:28


Les grands esprits se rencontrent
M

organe ne se privait pas d'observer en détail son interlocutrice sans en éprouver la moindre gêne, par simple curiosité de découvrir à qui elle pouvait bien avoir affaire. Pour le moment, son interlocutrice ne lui en laissait pas vraiment d'indices, elles n'étaient sans doute pas bien différentes, au sens où Avalon n'était pas un lieu où se croisaient souvent de simples humains, mais cela ne l'aidait pas vraiment à savoir qui était cette femme, si ses intentions étaient hostiles, pacifiques ou neutres ou si, plus trivialement, leur conversation pouvait finir par avoir un intérêt digne de ce nom. Morgane n'était pas venue en ces lieux pour faire de nouvelles rencontres ou engager la conversation avec des inconnus. Elle pourrait très bien retrouver sa solitude initiale et décider de passer son chemin en mettant de la distance avec cette jeune femme. Mais cette dernière l'intriguait, de par sa présence ici, bien sûr, mais pas seulement, de par ce naturel assuré qu'elle lui découvrait en quelques mots seulement, ne serait-ce que parce qu'elle lui demandait à se présenter avant que de le faire elle-même. Une méthode que Morgane employait bien souvent à son propre compte. Néanmoins, elle voulait bien déroger à ses propres habitudes et se présenter en premier. Ce n'était pas, après tout, comme si elle avait le moindre intérêt à dissimuler son identité, et si c'était là un passage obligatoire pour pouvoir en apprendre plus sur son interlocutrice, elle pouvait bien y concéder sans pour autant considérer sacrifier trop de l'orgueil qu'elle avait elle aussi en conséquence.

-Morgane de Gorre.
répondit-elle simplement.

Elle aurait pu ajouter quelques précisions quant à sa nature où à son rang, spécifier le nom de son époux, ou encore son affiliation à son frère, mais elle ne se donnerait pas cette peine, ce serait se dévoyer que de s'exprimer de la sorte. Soit son interlocutrice n'aurait besoin que de son nom pour savoir qui elle était, soit ce nom ne lui parlerait pas, auquel cas il serait peut-être inutile de lui apprendre ce qu'il pouvait signifier. De toute façon, elle n'était pas tant soucieuse d'apprendre à son interlocutrice ce qu'elle était que d'en apprendre plus sur l'identité de cette-dernière, raison pour laquelle elle ne manqua pas de lui retourner sa question.

-Et à qui ai-je l'honneur ?


Le terme "honneur" était-il approprié ? Allez savoir encore, mais elle comptait bien brosser la jeune femme dans le sens du poil afin de connaître son nom et sa nature. Rien n'était jamais entièrement dû au hasard, même si le destin pouvait se provoquer, cette rencontre n'était peut-être pas le simple fruit de circonstances fortuites et avait peut-être un intérêt qu'elles ignoraient encore. Les faits voulaient que ces deux femmes aient en effet plus d'une raison de s'entendre, à commencer par leur animosité envers Arthur Pendragon, qui n'était pas un moindre point commun.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnière (etre magique)
avatar
Feat : Emilia Clarke

Messages : 257

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Ven 3 Juin - 10:18

Morgane & Ena
Les grands esprits se rencontrent.
La bienveillance voudrait qu'on se présente avant de demander l'identité d'une personne qu'on venait de croiser, mais cela faisait longtemps qu'Ena n'en avait que faire. Elle préférait toujours demander aux autres qui ils étaient avant de se présenter, ne serait-ce que pour avoir un léger avantage. Elle le fit donc, avec cette femme intriguant qu'elle trouvait sur son chemin. Il y avait quelque chose en elle qui l'intriguait oui, quelque chose qui lui donnait envie d'en savoir plus. Au vu de l'endroit où elles se trouvaient, c'était sans doute assez logique. Les humains sans intérêts n'avaient aucune raison de se trouver dans les parages, alors Ena avait envie de croire qu'elle était loin de l'être. Et elle ne serait pas déçue en apprenant son identité. Morgane de Gorre se présenta-t-elle donc. Ena ne fit et ne dit rien quand elle prononça son nom, se contentant simplement de l'observer plus attentivement encore. Etait-elle vraiment cette femme ? Sans doute, elle n'avait pas vraiment de raison de lui mentir. Ena connaissait évidemment Morgane de Gorre, c'était un minimum quand on s'intéressait aux Pendragon. Qui ne connaissait pas l'histoire d'Arthur, ce roi venu de nulle part ou presque ? De cet homme, Uther, qui convoitait la femme d'un autre et qui a utilisé la magie pour l'obtenir. Cette magie qui permit à ce bâtard de voir le jour. Ena savait donc que Morgane de Gorre était la soeur de Pendragon. Elle connaissait son nom, mais elle ne s'était pas plus penchée sur son existence pour autant. Son mari, ses terres, ses enfants, la jeune femme n'en avait cure. Du moins, c'était ce qu'elle pensait, mais elle ignorait évidemment que Mordred, ce jeune homme qu'elle connaissait bien, était du sang de celle qu'elle avait sous ses yeux. La seule chose qui l'avait donc intéressé, c'était le fait qu'elle était la soeur d'Arthur Pendragon. Avaient-ils de bon rapport ? Il y avait eu des histoires dans le passé, lui semblait-il, mais il lui semblait aussi que la soeur du souverain venait régulièrement à Camelot. Morgane lui retourna donc la question, c'était de bonne guerre. Et puisqu'elle avait répondu à la sienne, qu'elle s'était présentée, la jeune sorcière n'avait pas vraiment de raison de ne pas le faire.

« Ena Koad. »

Répondit-elle donc tout simplement, n'entrant pas plus dans les détails. Si Ena connaissait le nom de son interlocutrice, cela ne devait pas être le cas pour elle. Ena n'avait clairement pas la même notoriété que celle qu'elle avait sous les yeux, pour le moment. Mais un jour, cela viendrait.

« Et donc, que fais la soeur de notre cher souverain en ces terres ? »

Ena n'avait pas l'intention de se montrer moins directe parce qu'elle savait à présent avoir à faire à une Dame de la Haute. Elle n'avait pas non plus vraiment l'intention de brosser Arthur Pendragon dans le sens du poil et se contentait simplement de le désigner de la manière qu'elle avait fait. Avec toute l'ironie qu'elle était capable d'avoir, parce qu'il était évident que la jeune femme ne supportait pas l'idée qu'il soit sur le trône. Et elle allait peut-être découvrir qu'elle n'était pas la seule.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 754

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Sam 4 Juin - 12:48


Les grands esprits se rencontrent
E

na Koad. Ce nom ne disait rien à Morgane, mais cette dernière comptait bien malgré tout le conserver dans un coin de sa mémoire, lui était d'avis qu'il pourrait bien finir par lui être utile. Ce n'était pas des personnes anodines que l'on pouvait espérer rencontrer sur les terres d'Avalon, et par ailleurs, le cran de la jeune femme lui plaisait bien. Quand bien même elle l'avait reconnue d'après son nom, son attitude ne changea guère, pas de vaines courbettes ou d'inutiles excuses répandues pour la directivité dont elle avait fait preuve précédemment, elle poursuivait l'ordre de ses interrogations sans se démonter, sans songer à s'incliner ou à faire preuve de déférence face à une femme qu'elle découvrait pourtant être de sang royal. D'un autre côté, la fée lui en savait gré, si elle tenait au respect d'autrui, elle déplorait, par contre, de le devoir à son frère, autant qu'elle déplorait d'être reconnue comme sa sœur par la première personne venue. Elle ne tarda pas donc à rétablir une vérité plus exacte à ses yeux.

-Arthur Pendragon et moi-même n'avons qu'une moitié de sang commun,
dit-elle très posément, et la moitié qui a su dominer chez lui est sans nul doute la plus indigne.

Morgane ne reconnaissait rien de sa mère en Arthur, c'est vrai, ou ne voulait rien y reconnaître, en tous cas. Pourtant, elle faisait preuve de plus de perfidie que son rivale, de cette perfidie qu'elle attribuait sans mal à feu Uther. Enfin... fallait-il être perfide et malsain, tout de même, pour envoyer son propre fils par dessus bord, pour commanditer l'assassinat de la chair de sa chair. Ses opinions sur son frère demeuraient généralement au sein d'une sphère très privée, mais Morgane s'était exprimée malgré tout librement sur le fond de sa pensée, parce que si son interlocutrice avait pu avoir une loyauté profonde et aveugle envers Arthur, elle l'aurait certainement traitée différemment. Elle pouvait se tromper, bien sûr, mais elle ne pensait pas avoir quoi qu'il en soit grand chose à craindre de la part de cette inconnue qui, l'espérait-elle, le deviendrait un peu moins au fil de leur conversation. Elle devait faire bonne figure auprès de l'entourage direct du roi, mais le roi lui-même, après tout, savait la haine viscérale qu'elle lui portait, ne tolérait sa présence que pour Urien et au nom du terrible secret qui les liait tous les deux.

-J'aime me rendre à Avalon. J'y ai consacré des moments essentiels de mon existence.
Des moments fondateurs, même, qui avaient laissé à sa magie le loisir de naître et de s'accroître, pour servir au mieux ses redoutables desseins. Elle regarda Ena, l'observant plus attentivement encore que tantôt. Et parfois, on peut y faire des rencontres intéressantes. Elle marqua une pause avant de reprendre. J'imagine que vous n'êtes pas ici par hasard non plus, n'est-ce pas ?



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnière (etre magique)
avatar
Feat : Emilia Clarke

Messages : 257

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Lun 18 Juil - 11:39

Morgane & Ena
Les grands esprits se rencontrent.
Ena se trouvait devant une membre de la famille royal, et alors ? Elle n’allait pas prendre la peine de faire des courbettes inutiles. Elle devrait sans doute le faire, mais elle ne le faisait pas. Parce que la jeune femme n’avait pas spécialement envie de mentir en cet instant précis, sur ce qu’elle pensait de ce genre de personne. Pour autant, la sorcière ne prenait quand même pas le risque d’insulter directement le roi en présence de sa sœur. Elle ne connaissait, évidemment, pas les pensées de la femme envers son frère, ce n’était pas le moment qu’on apprenne qu’elle était contre l’ascension au trône du souverain. Cela viendrait dans futur – du moins elle l’espérait – mais pas de suite. Parce qu’elle ne voulait pas que la servante de la reine ait des soucis à cause d’elle. Cependant, elle était loin d’être devant une partisane du roi, ce qu’elle n’allait pas manquer de découvrir un peu. Même si les propos que lui teint Morgane de Gorre n’étaient pas complètement explicite, Ena se permettait de croire qu’elle précisait bien qu’elle n’aimait pas son frère, qu’ils ne partageaient qu’une moitié de sang et que ce n’était pas vraiment pour lui plaire. Au final, ça arrangeait bien la jeune sorcière qui n’aurait pas aimé se retrouver devant une sœur défendant bec et ongle l’honneur de son frère, le fait qu’une « pauvre fille » comme elle, lui devait le respect dû à son rang. Le rang qu’ils avaient, ils ne l’avaient eu que par leur naissance, ça ne voulait absolument rien dire. Morgane De Gorre était certes la sœur du roi, mais ce n’était vraiment pas un critère pour elle de lui montrer du respect. La valeur d’une personne était bien plus importante aux yeux de la jeune femme. Et Ena ne se rendait pas encore compte que celle qu’elle avait sous les yeux méritait plus que tout son respect.

La Dame affirma alors à Ena qu’elle aimait se rendre à Avalon, puisqu’elle y avait consacré des moments existentiels de son existence. Cela ne répondait pas vraiment à la question de la jeune sorcière, même si cela pouvait quand même la guider dans sa réflexion. On se rendait rarement à Avalon au hasard, surtout quand on était une personne normale. On y consacrait difficilement des pans importants de sa vie, quand on n’avait pas un rapport direct avec la magie. Ena commençait donc à se demander ce que la femme sous ses yeux voulait dire par ces mots. Mais elle se faisait quand même une petite idée de sa venue, de ce qu’elle pouvait être capable de faire. Une sorcière ? Peut-être. Un être magique en tout cas, Ena ne pouvait pas s’empêcher de se le dire. Elle se trompait peut-être, mais elle aurait surement l’occasion de le savoir. Elle adressa un léger sourire quand la femme précisa qu’on pouvait y faire des rencontres intéressantes. Elle pouvait difficilement la conte-dire. Elle ne s’était pas du tout à croiser la route d’une personne de la Haute en ces lieux.

« Il y a des moments dans la vie d’une personne comme moi, où il est bon de se rendre en ces terres pleines de mystères. »
Répondit-elle alors, semblant être bien énigmatique, même si elle sous-entendait quand même énormément qu’elle était une sorcière (un être magique en tout cas). « La magie est puissante en ces lieux, elle gronde sous le sol. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 754

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Lun 18 Juil - 17:54


Les grands esprits se rencontrent
R

ares étaient les rencontres que l'on pouvait faire sur les terres d'Avalon, mais pour peu que l'on en fasse, il était certain que ces dernières ne pouvaient en rien être anodines, vraiment pas. C'était effectivement un lieu où la magie régnait en maître. Un simple humain pouvait s'y hasarder, bien sûr, mais cela arrivait très rarement. Pour cause, il n'y avait que peu d'intérêt à se rendre en ces lieux si ce n'était dans l'optique de s'ouvrir à l'aura qui y résidait, que d'apprécier l'énergie qui s'en dégageait. Aussi, oui, Morgane voulait croire sincèrement que si Ena se trouvait là, ce n'était pas par hasard, il y avait une réelle raison à cela. Et elle le lui confirma, certes par énigmes mais le lui confirma tout de même, en évoquant la magie qui grondait sous le sol. Si elle en parlait, ce n'était pas pour rien, c'est qu'elle ne devait pas être bien différente d'elle-même. Un simple humain pouvait savoir, bien sûr, que ces terres regorgeaient de magie, mais il ne pouvait pas le ressentir. La magie était puissante, effectivement, et pour éprouver cette puissance, elle devait faire partie de votre essence... ou au moins de votre éducation, puisque Morgane, pour sa part, n'était pas née fée, elle avait eu besoin des enseignements (plus que précieux) de la Dame du lac pour acquérir les dons qu'elle possédait aujourd'hui. Mais à présent, elle était complètement à même de savourer comme il se devait l'énergie qui se dégageait de cet espace. Les mystères en restaient même pour ceux qui en faisaient partie intégrante, mais il était plus simple de les apprécier, et surtout de ne pas en avoir peur. Et de toute évidence, son interlocutrice n'avait pas peur, bien au contraire.

-Et je suppose que la magie vous est familière,
dit-elle alors, interprétant ce que son interlocutrice venait de dire.

Au fond, même si elle ne parlait pas concrètement, la jeune femme était tout de même suffisamment explicite pour que Morgane ne pense pas se tromper en lui imaginant des pouvoirs et des capacités hors du commun. En posant sa question, elle n'attendait pas tant une simple approbation de la part de son interlocutrice que davantage de précisions. Elle ne savait pas si ces informations pourraient réellement lui être utiles, mais les rencontres n'étaient que très rarement fortuites, et même si elles l'étaient, il était toujours dommage de ne pas les exploiter. Et négliger les rencontres que l'on pouvait faire avec les personnes dotées de pouvoir magiques était une véritable erreur stratégique qu'elle ne comptait pas faire, ce qui était loin de faire partie de ses habitudes. D'autant qu'elle ourdissait des projets qui nécessitaient autant de renforts que possible. Il se pouvait que cette conversation soit totalement infructueuse, mais qui ne tente rien n'a rien, et il était dans la nature de Morgane que de toujours tenter.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnière (etre magique)
avatar
Feat : Emilia Clarke

Messages : 257

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Lun 29 Aoû - 21:04

Morgane & Ena
Les grands esprits se rencontrent.
Les propos d’Ena n’étaient pas vraiment clairs, mais la jeune femme sous-entendait quand même grandement qu’elle avait un lien avec la magie. En même temps, c’était bien pour ça qu’elle se trouvait en ces terres. La magie était vraiment puissante en cet endroit, toute personne aillant des pouvoirs devaient quand même se rendre au moins une fois dans cet endroit. En tout cas, quelque chose disait que Morgane de Gorre avait un rapport avec la magie aussi de son côté. La jeune femme devait bien avouer qu’elle avait envie de savoir un peu plus sur la personne qui se trouvait sous ses yeux. Elle était curieuse et en grande partie parce qu’elle était quand même la sœur d’Arthur Pendragon. Ena n’ignorait pas complètement la nature des sentiments de la femme pour son demi-frère. Parce que Morgane l’avait sous-entendu, même si elle n’avait pas non plus été des plus explicites. La jeune femme ne pouvait pas se douter que celle qu’elle avait sous les yeux détestait autant, voire plus, son frère. Elle devait donc quand même se montrer prudente, même si elle pouvait en dire un peu plus sur sa nature de sorcière. Ce n’était pas un secret après tout, Ena n’avait aucune raison de se cacher. Même si elle n’avait pas envie que tout cela ne se sache de trop pour éviter de se retrouver à devoir « aider » certaine personne, ce n’était pas un secret. Alors, Ena n’avait aucune raison de le cacher quand Morgane affirma qu’elle était familière avec la magie. En même temps, les indices étaient nombreux, c’était normal qu’elle le devine.

« Vous supposez bien. »

Se contenta-t-elle de répondre sur le coup, après la remarque de Morgane. La jeune femme se doutait bien que cette dernière avait envie d’en savoir plus et qu’elle n’avait pas envie de se contenter de cette réponse. Mais Ena mit quelque seconde avant de reprendre la parole, parce qu’elle aimait bien mettre un peu de suspense. Son regard ne quittait pas le visage de la sœur du roi, avant que finalement elle ne reprenne la parole, afin de préciser un peu plus ce qu’elle était.

« Je suis une sorcière, depuis que je suis née. »
Parce que la jeune femme savait que la magie n’était pas toujours présente dès la naissance pour tout le monde. Quoi qu’Ena considérait qu’elle était partout, qu’il suffisait simplement de parvenir à s’ouvrir à cette forme. Evidemment, la sorcière ne se doutait pas que la personne qui se trouvait sous ses yeux était justement de cet acabit-là. « Alors, j’ai besoin de venir de temps à autre dans un endroit comme celui-ci. » C’était le cas oui. « La magie n’est sans doute pas un secret pour vous non plus, je suppose. »

Puisqu’Ena prenait la peine de dire un peu plus, elle espérait bien que Morgane en fasse de même de son côté. C’était donnant donnant, il n’y avait pas de raison qu’elle soit la seule à parler plus de sa nature.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 754

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Mar 30 Aoû - 20:23


Les grands esprits se rencontrent
E

na confirma à Morgane que ses suppositions étaient bel et bien fondées. En même temps, le contraire n'aurait pas manqué de surprendre la sœur du roi. On pouvait bien sûr s'égarer en Avalon par mégarde, mais Morgane était d'avis tout de même que dans la grande majorité des cas, ceux qui se retrouvaient en ces terres aspiraient à la magie où la possédaient pour essence. Car pour quiconque cela était le cas, Avalon savait vous appeler d'une façon quasi-impérieuse, et ne vous laissait presque pas d'autre choix que de vous y plier sans demander votre reste. Et bien sûr, quand on ajoutait encore à ces lieux une valeur sentimentale, il était certain qu'on ne pouvait pas à côté de cela, pas un seul instant. Donc, elle supposait bien, mais elle dût tout de même attendre que son interlocutrice daigne cracher le morceau, comme si c'était un secret d'État... Fort heureusement, la vie avait dû apprendre à Morgane la patience, preuve en était de sa vengeance, qu'elle peaufinait avec parcimonie, quand bien même cela exigeait d'elle de serrer les dents avant que de passer réellement à l'action. Finalement, Ena lui en apprit davantage : elle était une sorcière, et elle l'était depuis la naissance, ce qui justifiait son besoin de se ressourcer dans des endroits tels que celui-ci. C'était parfaitement compréhensible. Morgane hocha doucement la tête. Elle ne pouvait bien évidemment que le comprendre pour suivre une trajectoire similaire, même si elle ne devait pour sa part pas ses pouvoirs à sa naissance. À sa manière, Ena lui retourna également la question. Morgane ne voyait pas de raisons de dissimuler à son interlocutrice la vérité, si bien qu'elle lui répondit très honnêtement, non sans laissant passer un léger temps de silence auparavant. Elle aussi aimait ménager le suspense.

-Elle l'a été un moment,
répondit-elle alors dans un léger sourire, lui apprenant de la sorte que la magie ne lui avait pas été familière dès la naissance, c'était un art qu'il lui avait fallu apprivoiser : mais elle avait eu les meilleures raisons d'exceller à cet apprentissage : sa vengeance, encore et toujours elle, qui la portait depuis si longtemps, qui lui porterait sans doute jusqu'au jour où Arthur Pendragon passerait l'arme à gauche. Mais je me plais à croire que la magie n'a plus le moindre secret pour moi, en effet. Elle marqua une légère pause, laissant un instant son regard se perdre à l'horizon, sur la surface brillante du lac. Il faut dire que j'ai eu le meilleur des mentors. Elle reporta son attention sur son interlocutrice. Vous avez peut-être déjà entendu parler de la fée Viviane ?

Qu'elle en ait entendu parler ou non n'avait pas forcément une grande importance, mais ce pouvait peut-être lui donner une idée de l'enseignement qu'on lui avait inculqué. Et ce pouvait aussi l'interroger sur les raisons qui l'avaient poussé à vouloir acquérir les bases - et au-delà - de la magie.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnière (etre magique)
avatar
Feat : Emilia Clarke

Messages : 257

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Lun 24 Oct - 15:09

Morgane & Ena
Les grands esprits se rencontrent.
Maintenant qu’Ena avait révélé à la femme sous ses yeux qu’elle était une sorcière, elle attendait une réponse de sa part. Sans grande surprise, Morgane ménagea un peu le suspense. La sorcière ne pouvait pas vraiment le lui reprocher, même si elle attendait évidemment une réponse. Ena n’aimait pas spécialement révéler à tout le monde qu’elle était une sorcière, quand bien même il n’y avait aucun crime là-dessous. C’était simplement pour ne pas s’attirer d’ennui, qu’on ne la prenne pas comme bouc émissaire, même si elle n’était pas la dernière à utiliser la magie pour faire du mal autour d’elle. La sœur du roi fini par répondre, affirmant que la magie avait été un secret pendant un temps pour elle. Ena ne pouvait que comprendre le sous-entendu dans ces propos, ce n’était plus le cas maintenant. En même temps, Ena pouvait le sentir que la femme était une adepte de la magie, il y avait quelque chose chez elle qui l’attirait. Elle sentait de la puissante magie et donc, elle ne pouvait pas douter que la magie n’avait plus de secret pour elle. Ce que Morgane confirma d’ailleurs, en précisant qu’elle se plaisait à croire que la magie n’avait plus de secret pour elle. Ena ne put s’empêcher d’afficher un léger sourire en coin. Elle devait bien avouer qu’elle aimait bien cette réponse, qu’elle aimait bien cette rencontre tout simplement. Il y avait vraiment quelque chose chez Morgane de Gorre qu’elle trouvait impressionnant. C’était peut-être dans sa façon de parler, de se tenir, ou elle ne savait quoi encore. En tout cas, elle appréciait sincèrement cette rencontre. Et il n’y avait pas grand monde qui savait l’impressionner à ce point. Mais le mieux était encore à venir.

Morgane affirma qu’elle avait eu un très bon mentor dans sa magie et que c’était pour cette raison qu’elle n’avait plus de secret. Forcément, Ena ne pouvait pas s’empêcher de se demander pourquoi la femme sous ses yeux avait pris la peine d’étudier la magie. Elle devait forcément avoir une raison. Pour les personnes comme Ena, c’était naturel. Mais Morgane avait cherché à obtenir des pouvoirs. Ce n’était pas rien à ses yeux. Mais cette interrogation fut repoussée un peu quand Morgane lui demanda si elle connaissait la fée Viviane.

« Qui ne connaît pas la Dame du Lac ? » Beaucoup sans doute, mais en tant que sorcière, il était normal qu’Ena la connaisse. Cette femme avait une réputation incroyable, capable d’envouter l’enchanteur le plus puissant du royaume pour s’emparer de ses pouvoirs. Ena n’avait jamais eu l’occasion de la rencontrer, mais elle devait bien avouer que c’était quelque chose qu’elle désirait. Morgane avait donc été éduquée à la magie par la Dame du Lac ? Impressionnant vraiment… la sorcière ne pouvait qu’avoir envie de voir la puissance de celle qui se trouvait sous ses yeux. « Et pour quelle raison la fée Morgane vous a appris la magie ? »

Demanda-t-elle alors, plus curieuse que jamais d’en apprendre plus sur les motivations de la sœur du roi.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 754

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Lun 24 Oct - 23:42


Les grands esprits se rencontrent
E

na connaissait Viviane. Cela n’avait rien pour surprendre Morgane. La dame du Lac n’avait pas forcément matière à être connue du commun des mortels, mais quelqu’un qui pratiquait la magie, et même, qui était un être magique dès la naissance, avait toutes les raisons du monde de connaître cette femme qui, au même titre que Merlin, était une sommité dans le domaine de la magie et des connaissances occultes : le genre de personnes auxquelles on ne pouvait qu’avoir l’envie de ressembler. De toute évidence, la sœur du roi avait su attiser la curiosité de la jeune sorcière, et ce n’était pas pour lui déplaire. Elle aimait qu’on lui attache de l’importance et de l’intérêt. Mais elle restait malgré tout sur une certaine réserve. Plus elle acceptait de répondre aux questions qui lui étaient posées, plus elle prenait le risque d’être dévoilée. Et même la personne la plus transparente au monde pouvait avoir des choses à cacher (Arthur en était la preuve). Morgane, elle, dissimulait plus d’un cadavre dans ses obscurs placards. Elle daigna malgré tout répondre. Elle pensa pouvoir y gagne à être honnête. Car sa jeune interlocutrice l’intéressait grandement. Elle était convaincue qu’elle pourrait lui être d’une grande utilité, que la présente conversation saurait lui servir plus tard. D’une manière ou d’une autre, même si elle n’en avait pas encore totalement décidé.

-Elle m’a prise sous son aile alors que je n’étais encore qu’une enfant. Je suppose qu’elle avait dû déceler en moi un certain potentiel.


Tandis qu’elle prononçait ces mots, un sourire en coin s’esquissait sur ses lèvres, un sourire qui ne témoignait en rien d’une éventuelle humilité, mais donnait la preuve, tout au contraire, de l’immense suffisance de Morgane. Pour cause, elle pensait avoir exploité au-delà du potentiel que Viviane elle-même lui avait présumé. Elle avait eu beau naître sans caractéristique magique particulière, elle avait su témoigner d’un don véritable en la matière, qui lui avait permis d’honorer nombre de ses desseins et sauraient en satisfaire de nombreux autres encore dans l’avenir. Qu’il soit proche ou lointain, elle avait encore beaucoup à en faire.

-Je tenais à maîtriser la magie. Je ne supporte pas que les choses m’échappent. Et par ailleurs, j’en avais besoin.


Elle en disait beaucoup, et en même temps ne s’autorisait à aucun moment à entrer dans les détails. C’était volontaire, bien entendu. Elle voulait aiguiser l’intérêt et la curiosité de son interlocutrice… Et en même temps la laisser sur sa faim. Un procédé un peu vicieux, il est vrai, et qui avait déjà su porter ses fruits.

-Mais vous en demander beaucoup sur moi sans m’autoriser à savoir grand-chose de vous. Je ne trouve pas cela très équitable.


Et c’était vrai, en effet. Morgane considérait qu’Ena interrogeait beaucoup et s’exprimait bien peu. Cela pouvait se comprendre, évidemment, mais Morgane comptait bien y remédier tout de même. Elle trouverait proprement anormal et peu bénéfique que la sorcière puisse disposer d’un privilège auquel elle ne pourrait pas elle-même prétendre. Ce n’était guère ainsi qu’elle avait envie d’envisager les choses.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnière (etre magique)
avatar
Feat : Emilia Clarke

Messages : 257

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Dim 25 Déc - 23:05

Morgane & Ena
Les grands esprits se rencontrent.
Ce qui était sûr et certain, c’était que Morgane de Gorre savait se montrer très intéressante. En tout cas, Ena ne parvenait pas à faire autrement que d’avoir de l’intérêt pour ce qu’était réellement cette femme. Si la sorcière avait cru pendant un temps que cette femme n’était autre que la sœur du roi qu’elle cherchait à faire tomber, elle devait bien se rendre compte maintenant qu’elle était plus que cela, qu’elle avait peut-être plus d’intérêt. En tout cas, Ena était curieuse, surtout maintenant qu’elle savait que la femme avait été l’élève de la fée Viviane. Si Ena avait une grande confiance en elle et sans doute un trop grand orgueil, elle savait reconnaître la puissance de la Dame du Lac. Tout comme elle reconnaissait celle de Merlin, même si elle regrettait qu’il mette sa magie au service d’un homme qui ne le méritait pas. Morgane de Gorre était donc devenue l’élève de la fée Viviane quand elle n’était qu’une enfant. Mine de rien, Ena ne pouvait pas s’empêcher de se sentir un peu jalouse en l’entendant affirmer que la Dame du Lac avait dû déceler chez elle un certain potentiel. Sans doute, il n’y avait pas d’autre raison pour qu’elle s’intéresse à elle. Ena n’avait aucune envie de devenir l’élève de Viviane, mais quand même… elle se rendait bien compte qu’une légende comme elle s’était intéressée à une personne comme Morgane. Ce n’était pas très juste en soit. Mais bon… cela ne manquait pas d’attiser encore plus la curiosité de la jeune sorcière. Elle ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de voir jusqu’où s’étendait les pouvoirs de la sœur du roi, si l’enseignement de la fée Viviane avait vraiment eu de l’intérêt. Ena avait vraiment envie de voir jusqu’où pouvait aller la puissance de la jeune femme sous ses yeux.

Mais la jeune sorcière posait sans doute trop de question. Morgane ne manqua pas de souligner le fait qu’elle posait beaucoup de question, mais qu’elle ne disait pas grand-chose sur elle-même. C’était vrai, Ena n’avait même pas d’intérêt à se cacher, elle le faisait bel et bien. Parce que ce n’était pas son genre de parler d’elle-même, qu’elle n’appréciait pas d’en dire trop sur elle. Même à une personne qui affirmait ne pas être du côté du roi de Camelot, malgré son lien du sang avec lui. C’était une question de prudence, Ena devait en dire le moins possible sur elle-même afin de ne pas être découverte. Même si, en un sens, la sœur du roi savait quand même déjà beaucoup sur elle.

« Je dois bien le reconnaître. » Affirma-t-elle alors, sans un sourire. Elle ne pouvait pas dire le contraire de toute façon. « Je ne vous interdit pas de me questionner à mon sujet. »

Sous-entendu, elle répondrait aux questions de son interlocutrice. Ena ne savait pas vraiment si elle faisait bien, si elle n’était pas en train de faire une bêtise. Mais au fond, la sorcière avait envie de croire qu’elle pouvait très bien s’entendre avec celle qui se trouvait sous ses yeux.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 754

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Lun 26 Déc - 23:39


Les grands esprits se rencontrent
L

a curiosité dont la jeune Ena faisait preuve à son égard n'était pas entièrement pour déranger Morgane, à dire vrai. Ce qui pouvait être par certains aspects relativement incommodant ne manquait pas, par certains autres aspects, d'être plutôt flatteur, en réalité. Si son interlocutrice se permettait de lui poser tant de questions, après tout, c'était bien qu'elle avait su trouver de l'intérêt aux yeux de la jeune femme, et pour quelqu'un comme la sœur du roi, qui avait d'elle-même une très haute estime qu'elle aimait entretenir du mieux possible en toute circonstance et voir dans le regard d'autres personnes. Qu'Ena l'interroge ne la dérangeait donc qu'à demi, au sens où Morgane aimait de toute manière à parler d'elle. Cela étan, elle n'ignorait pas pour autant que prudence était mère de sûreté, e elle ne voulait pas commettre le moindre impair. À trop parler d'elle-même, à se laisser dominer par son égo, elle pourrait en venir au comportement regrettable de celui ou celle qui s'imagine - à tort - invincible. Pour Morgane, hors de question d'en arriver là, surtout pas. Son interlocutrice revêtait également un certain intérêt à ses yeux, car elle la rendait pour le moins curieuse, sans pour autant trop savoir à quoi s'en tenir. Il est certain que pour le nombre de réponses qu'elle daignait donner aux questions de son interlocutrice, elle n'en recevait pas énormément en retour, aux siennes. Et si Morgane n'était certainement pas quelqu'un d'honnête, elle avait quand même un goût prononcé pour les échanges de bons procédés. En échange d'informations, elle en exigeait d'autre, et elle considérait que c'était là une attitude ce qu'il y a de plus normale, en réalité. Ena sembla finalement en convenir à son tour puisqu'elle reconnut en effet que pour le moment, leur conversation n'avait pas été exactement équitable. Qu'à cela ne tienne ! Il était encore largement temps d'y remédier, après tout. En lui affirmant qu'elle ne lui interdisait pas de l'interroger, Ena l'invitait à la questionner. Morgane, en tout cas, choisissait de comprendre les choses ainsi, et elle n'allait certainement pas s'en priver. Puisqu'on lui donnait l'opportunité d'en apprendre plus, elle saisissait cette occasion au vol.

-En ce cas... Je vais me contenter, pour commencer, de vous poser les questions les plus évidentes.
Et donc celles qui risquaient moins de fermer son interlocutrice, de mener à son silence ou à un quelconque mensonge éhonté. Même si un léger rapport de confiance s'établissait entre elles, il était après tout certain qu'elles avaient encore du chemin à faire. D'où venez-vous ? Que faites-vous dans la vie ?

Ce n'étaient là que des questions bien vagues, et Morgane en avait en réalité beaucoup d'autres à l'esprit, mais elle prenait la décision de ne pas les formuler, elle avait dans l'intuition que cela valait mieux. Chaque chose en son temps, elle pourrait peut-être se permettre de se montrer plus directe si son intuition se révélait exacte : à savoir que toutes les deux pouvaient tout à fait s'entendre.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnière (etre magique)
avatar
Feat : Emilia Clarke

Messages : 257

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Mar 14 Fév - 16:10

Morgane & Ena
Les grands esprits se rencontrent.
Ena n’aimait pas parler d’elle-même, elle n’aimait pas donner des informations sur elle à une inconnue, surtout quand cette inconnue n’était autre que la sœur du roi. Mais en même temps, la jeune femme devait bien avouer qu’elle ne pouvait pas s’empêcher d’être intéressée par elle. Il y avait quelque chose chez cette femme qui lui plaisait, elle aimait ce qu’elle découvrait chez elle. Surtout qu’elle avait été quand même l’élève de la fée Viviane, ce n’était pas rien du tout. Au vu de toute les questions que la sorcière avait posée à la fée, celle-ci pouvait bien changer les rôles et se montrer plus curieuse à son sujet. En tout cas, c’était de bonne guerre et Ena acceptait d’y répondre – comme elle venait de le lui dire – que parce qu’elle avait répondu sans rechigné à ses propres questions. Même si Ena espérait quand même qu’elle n’allait pas le regretter. Parce qu’Ena ne pouvait quand même pas faire n’importe quoi et en dire trop à son sujet, elle devait faire attention à ne pas se faire découvrir. Cela serait quand même dommage que les plans qu’elle met en place depuis des années soient tout fichu en l’air à cause d’une conversation avec la demi-sœur du roi Arthur, qui n’était autre que sa cible principale. Elle n’avait donc pas l’intention de se montrer trop imprudente, mais elle ne pouvait pas refuser à Morgane de poser quelques questions.

Et Morgane ne se fit pas prier donc, quand Ena lui proposa de poser ses questions, puisqu’elle le fit directement en commençant par les plus évidente. D’où venait-elle et ce qu’elle faisait dans la vie. Forcément… c’était normal que la fée lui pose ce genre de question. Ena aurait bien aimé s’épargner ce genre de question.

« Je viens d’un petit village que vous ne devez sans doute pas connaître, au cœur du royaume. » Répondit-elle sincèrement. « Mais je ne pense pas que cette information va vous intéresser. Je l’ai quitté il y a de cela de nombreuses années et depuis j’erre ici et là dans le royaume. »

Bon, c’était en partie vraie, puisque depuis quelques temps maintenant elle avait posé ses valises à Camelot. Mais Ena ne savait pas vraiment si c’était prudent, elle réfléchissait encore à la question tout en répondant à son interlocutrice. En soit, la femme n’avait pas forcément besoin de savoir qu’elle habitait depuis quelques temps à Camelot. Surtout qu’elle voyageait quand même beaucoup.

« Je suis une sorcière, je gagne ma vie grâce à ma magie. »
Rien de vraiment légale donc, même si vendre des potions n’étaient pas un crime. Sauf que la jeune femme ne se contentait pas d’en vendre, d’ailleurs elle n’aimait pas le faire.

Ena se contenta de répondre de cette manière donc à Morgane, libre à elle de se montrer encore plus curieuse. La sorcière avait promis qu’elle allait répondre aux questions de la femme, c’était ce qu’elle avait fait. Elle n’avait pas dit qu’elle étalerait sa vie directement, dès la première question.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 754

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Mar 14 Fév - 19:13


Les grands esprits se rencontrent
E

na sembla finalement bien vouloir jouer le jeu, et se montra plus prompte à parler d'elle-même. Était-elle sincère dans ses propos ? Il était impossible pour Morgane de le garantir à cent pour cent, bien sûr, mais elle se plaisait néanmoins à croire que c'était effectivement le cas. Il y avait quelque chose dans son regard, dans le ton de sa voix, qui lui laissaient à penser qu'elle ne se jouait pas d'elle. En tout cas, ses réponses étaient plus que plausibles, et elles demeuraient quoi qu'il en soit bien trop évasives pour réellement mettre la jeune sorcière dans l'embarras. Elle venait donc d'un village que la sœur du roi ne connaîtrait sans doute pas. Morgane avait bien envie de mettre son interlocutrice au défi de ne pas connaître cet endroit. Non pas qu'elle connaisse toutes les terres de l'île de Grande-Bretagne par cœur, mais elle pensait avoir réellement avoir longuement parcouru ces termes une bonne fois pour toutes. Quoi qu'il en soit, Ena affirmait que cette information n'était pas susceptible de l'intéresser. Sans doute, mais Morgane ne pouvait pas en être certaine, puisqu'on la privait de cette information. Qu'importe, elle laissait ce mystère de côté pour le moment. Il serait toujours temps d'y revenir plus tard. Ou pas. Quoi qu'il en soit, elle ne vivait plus en ces lieux, et elle parcourait donc les terres en nomade. Voilà un mode de vie qui aurait assez convenu à Morgane, mais elle n'avait de toute façon pas le choix. Parfois, elle apprécierait d'avoir moins de responsabilités. D'un autre côté, c'était ces responsabilités qui faisaient le sel de son existence, elle trouverait tout de même dommage de renoncer à tout ce qu'elle mettait doucement en place par pure soif de liberté. Elle ajouta qu'en tant que sorcière, elle gagnait sa vie grâce à la magie. Ena n'avait pas besoin de préciser quoi que ce soit, Morgane était convaincue que la jeune femme n'employait pas les manières les plus légales possibles pour parvenir à ses fins. Ces propos plaisaient bien à Morgane, lui plaisaient beaucoup, même. Ena ressemblait un peu à la personne que Morgane aurait pu être si elle n'était pas née dans un tout autre contexte. Et quel contexte !

-Ce semble être une vie passionnante,
reconnut Morgane, qui n'eut même pas besoin de se montrer ironique pour prononcer des mots pareils, elle le pensait bel et bien. Morgane toisa un instant son interlocutrice. Elle était loin d'en avoir fini avec elle. Elle l'intriguait une bonne fois pour toutes. Et elle n'avait pas encore le sentiment d'en savoir assez sur son interlocutrice encore. Elle l'intriguait. Et elle n'aimait pas sortir d'une conversation avec à l'esprit plus de questions que de réponses. Ce serait bien loin de lui ressembler. J'ai cru deviner, tout à l'heure, que vous n'aviez pas à l'égard de mon frère la plus grande des affections.

Et cette idée lui plaisait.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnière (etre magique)
avatar
Feat : Emilia Clarke

Messages : 257

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Jeu 6 Avr - 13:02

Morgane & Ena
Les grands esprits se rencontrent.
Même si Ena consentait à parler à Morgane de Gorre, ce n’était pas pour autant qu’elle avait l’intention de tout dire à la jeune femme. Parce qu’elle ne pouvait pas non plus tout lui dire, elle ne pouvait pas lui parler de toutes les informations de sa vie. Ena devait se montrer prudente, même si elle se dévoilait un peu à la jeune femme (qui avait l’air bien plus jeune que ce qu’elle était en réalité d’ailleurs). Il n’était pas question, par exemple, que la sorcière mentionne Manon, dans le seul but de la protéger et de la mettre à l’écart de tout cela. Au cas où, que ça soit trop risqué, qu’elle prenne trop de risque à lui révéler quelques informations sur lui. Elle se contenta donc de dire qu’elle se baladait ici et là, qu’elle gagnait sa vie avec sa magie. Ce qui n’était pas trop faux d’ailleurs, puisqu’elle arrivait plus ou moins à gagner sa vie grâce à sa magie. Même si elle se contentait de peu aussi, il fallait bien le dire. Ena se contenta d’adresser un léger sourire à la fée quand elle lui affirma que ça semblait être une vie passionnante. La jeune femme ne savait pas exactement ce qu’elle entendait par là, si elle le pensait sincèrement ou pas, mais elle ne chercha pas vraiment à réfléchir à ça. De toute façon, Morgane avait déjà repris en mentionnant le fait qu’elle n’avait pas donné l’impression d’avoir une grande affection pour son frère. Ena afficha un sourire un peu plus grand, ne prenant pas tout de suite la parole. Elle observa un instant la fée avant de dire quoi que ce soit.

« Effectivement. »
Elle se permettait de dire la vérité, parce qu’elle osait croire que la femme sous ses yeux pensait la même chose qu’elle. « Et vous non plus d’ailleurs. »

Se permit-elle de dire d’ailleurs, même si elle prenait peut-être des risques. Mais c’était ce qu’elle avait compris et même si ça ne se faisait sans doute pas de parler comme cela à la sœur du roi, elle le faisait. Elle ne pensait pas qu’elle était en train de faire une erreur, mais elle savait qu’elle n’avait pas la science infuse non plus. Elle ne pouvait donc pas s’empêcher d’observer la réaction de Morgane.

« En fait, j’ai surtout quelque chose contre les Pendragon d’une manière générale. »
Ajouta-t-elle alors, laissant le soin à Morgane de comprendre qu’Uther Pendragon était aussi la cible de sa non affection. Mais en même temps, Ena ne supportait pas non plus Guenièvre, mais ça c’était pour une raison bien différente à présent. Cependant, elle avait l’intention de la faire tomber en même temps que son mari. Quoi qu’il s’avérait qu’elle soit peut-être l’instrument qui allait lui permettre de faire tomber le royaume. « Ce que je ne devrais sûrement pas dire à la sœur du roi. »

Ajouta-t-elle, dans le seul but d’entendre Morgane lui dire qu’elle ne risquait rien à lui parler de cette manière.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 754

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Ven 7 Avr - 20:28


Les grands esprits se rencontrent
L

a jeune sorcière décida de se montrer parfaitement honnête envers Morgane, une attitude que la soeur du roi appréciait beaucoup. Même si elle ne pouvait que reconnaître que le mensonge avait bien souvent son utilité, l'hypocrisie n'était pas particulièrement un vice qu'elle affectionnait et elle préférait de loin le laisser aux autres (de fait, elle aimait pouvoir se targuer d'être la plus honnête dans ses intentions vis-à-vis d'Arthur parmi tous ceux qui cherchaient à lui nuire, et l'air de rien, ils étaient diablement nombreux, au regard de Morgane, Ena s'ajoutait à une très nombreuse liste... où il n'était pas toujours simple de trouver sa place et de s'imposer), aussi appréciait-elle le franc parler de son interlocutrice. D'autant qu'elle avait parfaitement raison de soupçonner Morgane d'avoir d sérieux griefs contre son frère. C'était bel et bien le cas, et en l'occurrence, elle ne comptait pas s'en cacher. Elle savait bien que, en certaines occasions, il valait mieux faire profil bas (même si elle était loin d'apprécier cela), afin de cacher son jeu et ne pas laisser courir trop loin une rumeur qui était pure vérité (bien évidemment). Morgane afficha donc un sourire qui en disait long sur le fond de sa pensée en réponse au propos de son interlocutrice. Ena précisa plus spécifiquement qu'elle avait quelque chose contre les Pendragon en particulier. Soit, quitte à avoir une dent contre le roi, autant avoir une dent contre l'ensemble des Pendragon. Cela ne faisait pas grand-monde, en définitive. Uther était loin de faire l'unanimité, mais dans tous les cas, cela faisait un moment qu'il mangeait les pissenlits par la racine, quant à Guenièvre, douce et peut-être pas si innocente que ça Guenièvre, elle allait sans doute suffisamment de pair avec le roi pour que la sorcière choisisse de la haïr en même temps qu'Arthur.

-La demi-soeur du roi,
la corrigea une nouvelle fois Morgane dans un fin sourire, c'est ce qui fait toute la différence.

Et en effet, c'était ce qui avait tout changé, et à plus d'un titre. Si Morgane et Arthur étaient nés du même père et de la même mère, nul doute possible que leur histoire commune aurait été bien différente. Il était même possible qu'ils se seraient entendus, en définitive (ce qui n'était pas pour autant certain, étant donné la nature de sa relation avec sa soeur légitime, qui n'était pas spécialement au beau fixe pour autant, il faut bien le reconnaître). Mais la question ne se posait pas. La vie les avaient placés sur des chemins contraints de se croiser certes, mais de toujours converger, et Morgane refusait qu'il en soit autrement. Quelque part, elle s'amusait bien trop à ce petit jeu pour nourrir l'envie d'y mettre un terme.

-Je serais curieuse de savoir ce que les Pendragon vous ont fait pour que vous les haïssiez autant.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dragonnière (etre magique)
avatar
Feat : Emilia Clarke

Messages : 257

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Dim 28 Mai - 1:12

Morgane & Ena
Les grands esprits se rencontrent.
Morgane avait sans doute raison de préciser qu’elle n’était que la demi-sœur du roi, puisqu’apparemment ça avait une importance, ça faisait la différence. Les mots n’étaient pas forcément clairs, mais Ena décidait de les considérer comme un gage de secret. Un gage de confiance même. Le gage que la sorcière pouvait dire cela à la magicienne sous ses yeux, sans que cette dernière ne la face tomber pour ses paroles. Ena ne connaissait pas du tout l’histoire entre Morgane et son demi-frère donc, mais il semblait évident que la femme comptait parmi les nombreux ennemis du roi. Et plus le temps passait, plus la sorcière avait l’impression que cette liste se faisait de plus en plus grande. Même la reine, elle-même, n’était pas toute rose concernant ses actes envers son époux, d’après ce que Manon lui avait confié à ce sujet. Alors si Arthur ne pouvait même pas compter sur sa femme pour être auprès de lui, il n’avait vraiment pas beaucoup de soutien. Tant mieux, ça arrangeait bien les affaires de la sorcière. Quand bien même, elle aimerait bien être la seule à vouloir le faire tomber, parce qu’elle serait sûre de le faire tomber justement. Et cela, simplement parce qu’il était un Pendragon.

Quand Morgane questionna un peu plus la sorcière sur ce que les Pendragon avaient fait pour qu’elle les haïsse autant, elle se retint de préciser que ce n’était qu’un seul de cette famille qui lui avait causé du tort. Parce que mine de rien, c’était le cas. Il n’y avait qu’un Pendragon qui avait détruit sa famille, mais puisqu’elle ne pouvait rien faire contre Uther, elle se vengeait sur son fils. Et cela ne lui posait aucun souci de conscience.

« Mon village a été un dommage collatérale pendant un affrontement. » Elle ne rentra pas vraiment dans les détails, parce qu’elle ne pensait pas cela utile. Il y avait eu un affrontement, cela avait un rapport avec les Pendragon (forcément, sinon elle ne les détesterait pas) c’était tout ce qu’il y avait à savoir. Pas besoin de plus. Du moins, pas pour cela. « De nombreuses personnes sont mortes ce jour-là dont mes parents, laissant ma sœur et moi orpheline et sans ressource. » Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas pensé à sa sœur tient… « Évidemment, cela n’a ému personne. Nous avons été considérés comme de pauvres victimes involontaires. »

Et ça avait commencé comme ça, maintenant Ena avait donc envie de faire tomber Arthur Pendragon du trône (faire tomber Guenièvre aussi, mais ça c’était pour des intérêts purement personnelles) afin de pouvoir prendre le pouvoir sur le royaume. Parce qu’en plus de vouloir se venger, elle était devenue avide de pouvoir. Et pour plusieurs raisons. Ainsi, elle n’aurait plus aucune raison de suivre des ordres qui ne lui convenaient pas, de suivre des convenances qui ne lui allaient pas du tout. Elle pourrait vivre comme elle le voulait, elle pourrait aimer comme elle le voulait. Sans avoir le moindre compte à rendre à personne.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 754

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   Mar 30 Mai - 18:02


Les grands esprits se rencontrent
E

na lui apprit la raison de l'animosité qu'elle cultivait à l'égard du roi Arthur, et le moins que l'on puisse dire, c'est que Morgane n'en fut pas le moins du monde surprise. Son demi-frère avait beau être connu pour être un homme bon et juste, son combat contre les Saxons avait fait de nombreuses victimes collatérales (car elle imaginait que c'était de ce genre de confrontations qu'il était question, ignorant que l'animosité d'Ena, comme la sienne d'ailleurs à bien y réfléchir, remontait en réalité au roi Uther Pendragon). Morgane savait qu'elle pouvait trouver chez ces victimes collatérales des alliés précieux, raison pour laquelle elle était ravie d'apprendre les motivations de son interlocutrice. D'autant qu'il s'agissait là du genre de motivations dont on ne revient pas. Certains voulaient renverser Arthur par pure ambition (ça avait été le cas d'Urien, un temps, avant que son mari ne la déçoive très sincèrement), mais les plus dangereux étaient ceux qui espéraient se venger... Elle appartenait à cette catégorie de personnes elle aussi, et pour cette raison, elle était d'autant plus convaincue qu'Ena et elle s'entendraient parfaitement. Morgane était convaincue qu'il y avait définitivement quelque chose à retirer de cette rencontre, et elle était vraiment ravie d'avoir croisé le chemin de la jeune sorcière, quand bien même rien n'avait laissé supposer en premier lieu que cela se produirait. Les rencontres n'avaient que rarement lieu par hasard. Et si c'était le cas, il fallait tout de même savoir en tirer profit, d'une façon ou d'une autre, c'était en tout cas la philosophie de la fée Morgane.

-Je regrette ce qui vous est arrivé,
dit-elle sans être complètement sincère, tout de même, car après tout, la misère d'autrui n'avait jamais eu le don de l'émouvoir. Et d'ailleurs, elle considérait que les victimes collatérales étaient nécessaires dans tout pouvoir. Il y avait seulement une manière de faire les choses. Et il fallait s'arranger pour ne jamais faire partie de ces victimes. Je peux obtenir justice de votre part, si vous le souhaitez.

Elle pouvait obtenir justice de la part d'à peu près n'importe qui, à vrai dire, car c'était les mêmes mots qu'elle adressait à tous ceux qui cultivaient envers Arthur Pendragon une haine bien mérité. En renversant le trône, elle rendait techniquement service à tout le monde, même si chacun espérait sa part du gâteau... Que Morgane leur laissait volontiers. Contrairement à tous les autres, elle ne cherchait pas à s'installer sur le trône, ça ne l'intéressait pas la moindre seconde. Elle ne demandait qu'à se venger de son demi-frère, et par son intermédiaire d'Uther Pendragon, elle ne demandait qu'à voir sombrer le père d'un fils qu'il avait voué à une mort à laquelle le garçon avait fort heureusement échappé.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les grands esprits se rencontrent [pv Ena :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyensdiscutent des événements ; les petits esprits discutent des gens. | PV Helvia
» Les grands esprits se trouvent toujours [Pv Carl/Iosa/Vindi]
» Grands garçons musclés et bronzés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Avalon-