Partagez | .
 

 Il est temps d'agir (Maria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 280

Message#Sujet: Il est temps d'agir (Maria)   Sam 2 Sep - 9:59

Il est temps d'agir.
Les choses prenaient un tournant vraiment particulier, Gaspard arrivait à peine à comprendre comment ils en étaient arrivés là tous. Le jeune homme se retrouvait avec un père fiancé à une jeune femme, une belle jeune femme cependant, mais quand même. Alors qu’il avait cru qu’il épouserait enfin Maria, sa prétendante depuis un moment. Mais non… et le mariage allait donc bel et bien avoir lieu entre Obéron Gabet et Ombeline d’Autice. C’était officiel, les préparatifs étaient en cours d’ailleurs et Gaspard était tout simplement incapable d’empêcher tout cela d’arriver. Il avait tenté de faire quelque chose, il avait tenté d’arrêter la machine, mais force était de constater qu’il ne pouvait pas le faire. Non, il n’y avait vraiment aucun moyen d’arrêter la machine…

Donc, Ombeline d’Autice allait officiellement devenir sa belle-mère et ça ne l’enchantait pas du tout. Le pire dans tout cela, c’était que Gaspard avait le sentiment que son père n’avait jamais été aussi heureux et amoureux. Cela en était vraiment perturbant. Il était arrivé au point où il ne se préoccupait plus de lui. Il ne l’emmerdait plus pour qu’il se trouve une épouse, pour qu’il se préoccupe de la lignée des Gabet. Il était aussi arrivé au stade où il ne se préoccupait plus réellement des chasseurs. C’était comme ça, c’était comme s’il n’y avait plus rien d’autre qui comptait en dehors d’Ombeline d’Autice. Gaspard voulait bien croire que la jeune femme était capable de lui retourner complètement le cerveau mais quand même. Il perdait complètement sa cause, après avoir si longuement détesté les êtres magiques pour la mort de sa femme. C’était comme si cette jeune noble lui avait fait un lavage de cerveau et en un sens, Gaspard se demandait sérieusement si ce n’était pas le cas. Il ne reconnaissait plus du tout son père. Et le pire, c’était qu’il regrettait l’homme qu’il était avant. Celui avec qui il se prenait la tête parce qu’il voulait à tout prix qu’il épouse une jeune femme de bonne famille, qu’il se case, qu’il ait des enfants. L’homme qui lui rabâchait que les êtres magiques étaient une infamie et qu’ils devaient tous souffrir, parce qu’ils ne méritaient pas autre chose que de mourir dans d’atroce souffrance simplement à cause de leur nature. Cet homme-là lui manquait en effet. Ce qui ne manquait pas d’être vraiment perturbant également.

Ce jour-là, Obéron avait quitté le domicile familial dans le but d’aller retrouver sa fiancée encore une fois, afin de continuer les préparatifs de la cérémonie qui allait les lier. Tout cela allait définitivement beaucoup trop vite. Giselle était partie avec eux, laissant donc Gaspard seul… ce qui lui convenait très bien au final. Parce qu’il n’en pouvait plus de tout cela. En d’autre circonstance, le jeune homme pouvait se reposer sur son rôle de chevalier, mais ce n’était pas le cas pour l’heure. Il n’avait aucune quête en vue. Et il pensait passer le reste de la journée seul, quand finalement on frappa à la porte.

« Maria ? Je ne pensais pas te voir aujourd’hui. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serveuse (chasseur)
avatar
Feat : Lena Headey

Messages : 151

Message#Sujet: Re: Il est temps d'agir (Maria)   Lun 4 Sep - 22:07


Il est temps d'agir
M

ous ses efforts réduits à néant. Combien de jours, de semaines, de mois perdus, à travailler Obéron au corps pour que ce dernier la délaisse sans plus un regard à son attention, comme si elle n’avait jamais compté pour lui, comme si elle n’avait pas fait de lui l’homme qu’il était devenu… L’annonce des fiançailles d’Obéron n’avait pas brisé le cœur de Maria (si tant est qu’elle en ait un, ce qui restait à déterminer), parce qu’elle n’avait bien évidemment jamais aimé le vieux Gabet, mais cela avait malgré tout éveillé chez elle plus d’un sentiment infiniment négatif, et dont elle n’était pas prête de se départir. Elle se sentait trahie et humiliée. Son orgueil de femme en prenait un sacré coup, et elle s’agaçait d’avoir fait preuve de temps de patience pour qu’ils en arrivent finalement là… Tout ce à quoi elle avait œuvré jusque-là était devenu vain, et Maria se promettait de le faire sévèrement payer à cette jeune arriviste d’Autice. Si elle ne comprenait pas ses motivations, elle les honnissait malgré tout, et elle ne comptait pas laisser passer ça. En attendant, il restait une chose à laquelle elle ne comptait pas renoncer. Sans elle, les chasseurs n’en seraient pas où ils en étaient, c’est une certitude, sans elle, elle avait même envie de penser qu’ils n’existeraient pas. Quoi qu’il advienne, elle ne comptait pas renoncer à ce projet, auquel il avait consacré tant d’énergie, beaucoup trop d’énergie. Avec ou sans Obéron, ce projet se ferait, et puisqu’il n’était plus sous sa coupe, elle ne voulait plus qu’il en soit le légitime titulaire, c’était proprement hors de question. C’est pour cette raison qu’elle avait décidé de se rendre dans la demeure des Gabet, même si elle n’y était normalement plus la bienvenue. Elle était habituée dans tous les cas à se rendre dans des endroits où sa présence n’était ni voulue, ni requise. Quand elle se rendit chez eux, elle se retrouva face à Gaspard. Si d’ordinaire sa présence n’était pas pour lui déplaire, elle ne savait pas trop ce qu’il en était à présent. Leur relation allait perdre son délicieux parfum d’interdit. Il était de toute évidence surpris de la voir, en même temps que normal au vu des circonstances.

-Bonjour, Gaspard,
dit-elle alors en affichant un sourire malgré tout. Je sais que je ne suis plus la bienvenue ici, mais même si ton père a tôt fait de m’oublier, il y a certaines affaires que nous n’avons pas encore pris le temps de régler. Mais pu n’avons pas encore pris le temps de régler. Mais pu n’avons pas encore pris le temps de régler. Mais puisqu’elle ne le voyait nulle part, elle supposait que sa visite impromptue ne rencontrerait pas l’issue qu’elle espérait. Tant pis… Il n’est pas là je suppose.

Mais s’il n’était pas là, ça ne voulait pas dire que sa présence serait vaine. Elle préférait de très loin la présence du fils à celle du père.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 280

Message#Sujet: Re: Il est temps d'agir (Maria)   Mer 18 Oct - 9:37

Il est temps d'agir.
Gaspard était surpris de voir Maria ici, effectivement, parce qu’en fait elle n’avait plus réellement de raison de se trouver ici. Maintenant qu’elle ne fréquentait plus son père, elle n’avait plus de raison de venir voir les Gabet. Enfin en théorie, parce qu’en réalité, la serveuse avait de bonnes raisons de venir dans cette demeure. Gaspard était tout de même surpris donc, ne sachant en réalité pas forcément comment s’y prendre maintenant. Mine de rien, maintenant, le jeune homme ne pouvait pas nier qu’il y avait quand même une sacrée différence maintenant que Maria n’était plus la « promise » de son père. Non pas que Gaspard n’appréciait pas sa présence, mais le jeune homme n’avait aucune idée de comment il devait se comporter à présent. Ce qu’il devait faire, ce qu’il devait lui dire. Surtout qu’on ne pouvait pas dire que Gaspar avait réellement réussi son coup pour empêcher son père et Ombeline d’Autice de se rapprocher encore plus, puisqu’ils étaient à présent fiancés et que le mariage était en préparation. Ce n’était pas faute d’essayer, mais il n’avait rien pu faire.

Maria précisa donc qu’elle n’était plus la bienvenue ici – ce qui n’était donc pas faux – mais qu’elle avait quand même des affaires en attentent avec son père. Forcément… il n’y avait pas eu que la « relation » entre la serveuse et Obéron qui les avaient poussés à se voir. Même sin Gaspard minimisait sans doute un peu le rôle de Maria dans ce qu’était les chasseurs (si on pouvait dire qu’ils existaient encore, son père avait vraiment autre chose en tête en ce moment, à croire qu’il ne pensait définitivement qu’à sa fiancée).

« Non, il n’est pas là. »
Dit-il dans un soupir avant de reprendre, sans grande conviction. « Il est avec sa fiancée. »

Et rien dans la façon que Gaspard eut de dire cela ne pouvait laisser croire qu’il appréciait cette situation. Ça l’agaçait fortement de savoir que son père était à présent officiellement fiancé avec Ombeline – c’était tellement rapide quand on voyait comment les choses s’étaient passés avec Maria – et qu’ils allaient bel et bien se marier. Il ne comprenait toujours pas comment cela se faisait que son père se retrouvait à préparer un mariage avec une fille tel que Ombeline d’Autice. Mais bon… cela faisait longtemps que Gaspard avait compris qu’il ne comprendrait jamais son père.

« Je peux t’aider pour quoi que ce soit ? »

Elle avait des affaires à régler avec son père, c’était ce qu’elle venait de dire, mais peut-être qu’il pouvait l’aider quand même. Et mine de rien, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de se montrer curieux, il avait bien envie de savoir ce que Maria avait à voir avec son père. Cela ne le concernait peut-être pas, mais ça ne l’empêchait pas d’avoir envie de le savoir. De toute façon, son père était bien trop à l’ouest en ce moment pour qu’il puisse croire qu’il allait gérer quoi que ce soit.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serveuse (chasseur)
avatar
Feat : Lena Headey

Messages : 151

Message#Sujet: Re: Il est temps d'agir (Maria)   Mer 18 Oct - 19:20


Il est temps d'agir
G

aspard confirma à Maria que son père était en effet absent, parce qu'il était avec sa fiancée. Ce mot décocha à la serveuse une grimace qu'elle ne chercha même pas à dissimuler (à quoi bon, ce qu'elle pensait d'Ombeline d'Autice et de ces fiançailles de pacotille). Les efforts de Gaspard pour séduire la jeune femme (si tant est qu'il en ait fournis) n'avaient pas porté leurs fruits, les fiançailles étaient officielles, le mariage arriverait très vite, il n'y avait plus rien à faire. Maria avait renoncé, en tout cas, à ses noces quoi qu'il en soit. Elle ne voulait plus en entendre parler. Elle trouverait un autre mari à pigeonner, ça c'était fait, mais elle n'allait certainement pas abandonner les chasseurs, elle comptait bien récupérer ce qu'elle considérait lui revenir de droit. Et si le père n'était pas là, tant pis, ça ne l'arrêterait pas. Elle n'avait plus besoin d'Obéron, à aucun titre, si elle ne pouvait plus souffler à son oreille pour lui dicter comment agir, elle pouvait bien se trouver une oreille plus jeune, plus volontaire... Gaspard lui demandait si il pouvait aider en quoi que ce soit, c'était bel et bien le cas, en effet, et elle n'hésiterait pas à profiter de ses services, puisqu'elle les proposait si gentiment. Elle hocha donc la tête, et la grimace qu'elle tirait un peu plus tôt se transforma en sourire. Elle avait échoué, elle devait l'admettre, mais perdre un combat, ce n'était pas perdre la guerre, loin s'en faut, et elle avait de l'énergie et des projets à revendre. On ne se débarrassait pas d'elle comme ça. Elle avait de la ressource, et elle allait bien évidemment le prouver.

-A vrai dire, je pense que oui,
répondit-elle alors. Elle marqua une légère pause. Je m'interroge sur l'avenir des chasseurs. Sans moi, Obéron ne continuera pas, et je le sais. Il n'a jamais su avoir la moindre initiative sans qu'elle ne lui ait été soufflée par mes soins. Elle marqua une nouvelle pause. Mais je crois en la cause que l'on défend. Qu'il s'entiche pour une gamine ne change rien à mes projets. Je crois que les chasseurs ont besoin d'un nouveau leader. Et je pense que tu es tout disposé à reprendre le flambeau.

Elle le pensait vraiment, en effet, même si, concrètement, elle se considérait toujours comme la tête pensante de ce groupe. Seulement, personne n'écouterait les directives d'un femme, Gaspard avait le titre, la jeunesse, le charisme... Et il portait le nom de son père, ce qui réussirait sans doute à convaincre les autres dans tous les cas. Quoi qu'il en soit, elle comptait bien tirer son épingle du jeu et ne pas s'avouer vaincue. Pour cela, elle pensait pouvoir compter sur Gaspard quoi qu'il en soit.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Il est temps d'agir (Maria)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est temps d'agir (Maria)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maria Sharapova vs Xoxo Leah
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Camelot :: Alentours de Camelot-