Partagez | .
 

 La quête au mirage feat Arthur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sénéchal (peuple)
avatar
Feat : Luke Evans

Messages : 38

Message#Sujet: La quête au mirage feat Arthur   Mar 8 Aoû - 17:39

La quête au mirage
Traversant le couloir d’un pas rapide, Keu ne prit la peine de ralentir que lorsqu’il croisa une servante munie d’une imposante corbeille de fruits, probablement préparée pour la chambre d’un Xième visiteur prestigieux dont l’arrivée était prévue le jour même. Ainsi, arrivée à sa hauteur, il piqua une pomme au sommet de la corbeille et s’était en mordant à pleines dents dedans qu’il franchit les portes de la salle du trône.
 
Une fois à l’intérieur et Arthur repéré du regard, Keu agita approximativement sa main libre dans un vague simulacre de révérence. Ce n’était pas qu’il rechignait à courber l’échine, voir à plier le genou, devant Arthur, c’était juste que plusieurs fois par jours et ce depuis des années, c’était bien trop à son goût. Alors il le faisait très volontiers lorsque cela était nécessaire mais en dehors des cérémonies protocolaire, il se souvenait surtout qu’avant d’être son Roi, Arthur avait été son frère et, accessoirement, son écuyer. Toutefois, si son geste aurait pu faire penser à un manque flagrant de respect aux yeux de certains, le sourire et le regard complice qu’il lança à Arthur en avalant sa bouchée de pomme laissait comprendre le contraire.
 
Ôte-moi d’un doute… Le nouvel écuyer de l’écurie royale, ses parents avaient déjà eux-mêmes les mêmes parents c’est ça ?, lâcha-t-il en signe de salutations. Il fallait dire qu’il avait moyennement apprécié lorsque, plein d’entrain, le jeune garçon avait accouru vers lui pour s’occuper de son cheval lorsqu’il était rentré en lui lançant qu’il allait prendre le plus grand soin de sa jument.
 
J’ai enfin des nouvelles de l’équipe de bras cassé que tu as envoyé à la pêche aux informations. Selon eux, leur informateur leur aurait raconté qu’en vérité, le Saint Graal est une métaphore de la femme et que du coup en gros, toutes les femmes sont le Graal. Donc à moins que tu n’ai envie d’installer ta femme derrière une vitrine, je te conseil d’abandonner cette piste. Même si je ne doute pas que ta Reine puisse être bien plus agréable à admirer qu’un éventuel bol en terre cuite datant de temps immémoriaux.
 
Keu n’avait rien contre l’obsession de son frère pour cette quête mais il devait avouer qu’il n’était pas vraiment sûr de comprendre pourquoi est-ce que tout cela revêtait d’une telle importance. Les Rois n’étaient-ils pas sensé avant tout faire campagne à droite et à gauche au lieu de courir après un objet introuvable ? Arthur lui avait déjà expliqué plus d’une fois à quel point cette quête était sacrée pour lui et Keu l’avait soutenu dans ce sens mais les années s’étaient écoulées sans la moindre vraie piste pouvant enfin les mener à l’artefact tant désiré.

_________________

Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 565

Message#Sujet: Re: La quête au mirage feat Arthur   Mar 19 Sep - 22:44

La quête au mirage.
Arthur était occupé dans la salle du trône, comme d’habitude, recevant les doléances des personnes qui avaient des choses à lui dire. C’était un peu la partie désagréable de son travail, quand bien même elle était forcément nécessaire. Par moment, le roi devait bien avouer qu’il se sentait quand même particulièrement fatigué, mais en même temps il n’avait pas le choix. Tout cela, il ne l’avait pas demandé, il ne l’avait même jamais rêvé. À une époque, il n’était qu’un simple fils de paysan avant d’apprendre qu’il était l’héritier d’un trône. Il était seule dans la salle – si on ignorait les deux gardes qui se trouvaient près de la porte en fait, mais à force… même si c’était horrible de sa part, Arthur devait bien avouer qu’il les oubliait quelque peu – quand son frère vint à sa rencontre. Enfin, frère, comme il le ressentait toujours. Keu avait été son frère pendant une bonne partie de sa vie. Un aîné sur qui le jeune homme qu’il avait été ne pouvait qu’avoir envie de prendre exemple. L’homme pour qui il était devenu l’écuyer, cherchant à l’aider dans sa quête de chevalier à l’époque. Avant d’apprendre qu’ils n’étaient pas frère, que ses parents n’étaient pas ses parents et qu’il avait en prime deux demi-sœurs. Dont, une, qu’il détestait plus que tout aujourd’hui. Arthur afficha un sourire en voyant la « révérence » de son frère – parce que quoi qu’il puisse être arrivé, quoi qu’il puisse avoir découvert, le roi continuait de le considérer comme son frère – lui fit, avant de lui parler du nouvel écuyer.

« Il faudra que tu lui demandes toi-même. »

Répondit-il amusé. Mine de rien, la visite de Keu avait le don de lui faire du bien quand même, de le détendre et de lui changer un peu les idées. Et c’était loin d’être désagréable, bien au contraire. Quand bien même, ils arrivèrent évidemment à parler du Graal. Arthur avait tenté mainte et mainte fois d’expliquer à son frère à quel point la sainte relique était importante pour le royaume, que c’était une quête qu’on lui avait confiée. Que les dieux lui-même lui avait confié cette quête, à lui, en lui faisant retirer l’épée du rocher. Mais Keu était quelque peu insensible à tout cela. Par chance, le roi pouvait quand même compter sur son soutien. Il n’y avait pas grand monde en ce royaume qui le soutenait réellement. Et ceux qu’il pensait le soutenir, ne le soutenait pas forcément… ou plutôt, il se passait des choses dans son dos. Les nouvelles de Keu n’étaient en tout cas pas très bonnes. Un informateur qui affirmait que le Saint Graal n’était autre qu’une métaphore de la femme. Ouais… ils n’allaient pas s’en sortir comme ça.

« Je rêve où tu es en train de me dire que tu admires ma femme. »
Arthur plaisantait, bien évidemment et il savait que son frère le comprendrait. Après tout, les deux hommes se connaissaient depuis toujours. « Au moins, nous pouvons exclure cette piste. On va dire qu’on avance. Que font mes chevaliers à présent ? »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sénéchal (peuple)
avatar
Feat : Luke Evans

Messages : 38

Message#Sujet: Re: La quête au mirage feat Arthur   Ven 3 Nov - 19:50

La quête au mirage
Arthur était seul dans la salle du trône et cela arrangeait grandement Keu qui était fatigué des innombrables conseillés et autres types tout aussi inutiles qui gravitaient à longueur de temps autour du Roi. De temps à autres, Keu appréciait de pouvoir partager du temps seul avec son frère, loin de tout le protocole gouvernemental. Il fallait dire ce qu’il en était, ils ne pouvaient pas se parler de la même seuls que devant témoins. Quand toute la clique était là, malgré le peu de forme que Keu utilisait de manière générale, ils étaient le Roi et son Sénéchal. Mais lorsqu’ils étaient seuls, alors ils pouvaient être simplement Arthur et Keu.

A la question d’Arthur, Keu se rapprocha de lui pour lui tapoter la joue en mimant un baiser dans le vide les séparant.

N’en prend donc pas ombrage. Tu n’es pas si mal conservé pour ton âge toi aussi. Moi que moi et que ton épouse certes mais que veux-tu… La nature et ses caprices.

Hilare, Keu adressa un clin d’œil à son frère, mordit à nouveau dans sa pomme et reprit une fois sa bouchée avalée.

Mais effectivement, si tu devais en arriver à nous quitter trop tôt, je te fais la promesse de ne pas laisser ta pauvre Reine veuve trop longtemps et de la sauver ainsi de la convoitise des courtisans. Un frère mérite bien un tel sacrifice !


Keu savait très bien que n’importe quel autre Monarque aurait mal prit ce genre de plaisanterie de la part du sénéchal, même s’il y avait un lien de parenté. Mais Keu ne parlait pas sérieusement. Même s’il était le premier à reconnaitre la beauté et les qualités de sa belle-sœur, jamais il ne se permettrait de la désirer.

La conversation se fit alors plus sérieuse. Après tout, même s’il plaisantait beaucoup sur le sujet, Keu savait que la quête du Graal tenait particulièrement à cœur à Arthur.

On peut dire ça comme ça oui… En revanche ce que font tes fameux chevaliers depuis leur retour alors là… prrrrrrrrrrrr, dit-il en haussant les épaules en signe d’ignorance. Ils sont je l’espère aller prendre un bain. Après tout, leur périple à quand même duré plus de 3 jours et vu la boue sur leurs tenues, je peux assurer qu’ils se sont pris la pluie. Ils viendront certainement te faire leur rapport une fois à nouveau présentable. Ce n’est pas comme s’ils avaient fait une grande découverte en même temps.


_________________

Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 565

Message#Sujet: Re: La quête au mirage feat Arthur   Ven 22 Déc - 23:43

La quête au mirage.
Arthur observa longuement son frère – qui n’était peut-être pas réellement son frère de sang, mais qu’il considérait quand même comme tel – alors qu’il parlait de Guenièvre, ou plutôt qu’il affirmait que le roi n’avait pas aussi bien conservé pour son âge que lui-même ou encore son épouse. La remarque de Keu avait le don de le faire rire. Il n’avait pas l’intention de prendre ombrage des propos de son aîné, bien au contraire. Et par chance, les deux hommes étaient seuls et n’avaient pas besoin de s’embêter avec les convenances. Heureusement, oui, parce que Keu ne manqua pas d’affirmer en prime qu’il ne laisserait pas Guenièvre se perdre trop longtemps dans son veuvage s’il devait lui arriver malheur. Heureusement que Arthur connaissait bien Keu pour savoir qu’il ne pensait pas un mot de ce qu’il venait de dire. Non pas qu’il soit jaloux outre mesure ou possessif outre mesure – il devrait peut-être, ça lui éviterait certaines déconvenues sans doute – mais tout de même, il n’aimait pas spécialement imaginer un homme (que ça soit Keu ou non), prendre soin de Guenièvre s’il devait lui arriver malheur. Quand bien même, il n’attendait pas que son épouse se noie dans son malheur, mais ça n’enlevait pas la pointe de jalousie qu’il pouvait avoir. Mais il savait bien que son frère était loin d’être sérieux. Arthur se contenta de pousser un long soupir, forcé pour l’occasion, et de lever les yeux au ciel pour réagir aux propos de l’homme.

La conversation reprenait plus sérieusement de toute façon, puisqu’ils mentionnèrent le groupe de chevalier qui venait justement de donner de telles informations au sénéchal du roi. Ces chevaliers étaient donc, sans doute, en train de prendre un bain parce qu’ils se trouvaient dans un très mauvais état quand ils étaient rentrés. Ils viendraient sans doute faire leur rapport ensuite, donc.

« En effet. » Commenta Arthur, alors, quand Keu précisa qu’ils n’avaient pas forcément fait de grandes découvertes. « Comme toujours. » Ajouta-t-il dans un soupir. Il n’y pouvait rien, tout de même, ce n’était pas évident pour lui de se dire que ses chevaliers ne parvenaient pas à trouver la moindre information sur le Graal. Arthur continuait d’y croire, comme il croyait en l’épée du rochet, qu’il croyait en sa destinée… mais tout de même, par moment c’était quand même très frustrant. Cela faisait des années que le royaume de Logres était à la recherche du Saint Graal, cette sainte relique qui était censée apporter paix et prospérité au royaume. La menace des Saxons n’était plus, mais ce n’était pas pour autant que toutes les menaces avaient disparu. « Parfois… » Reprit-il, se permettant de se confier un peu plus parce qu’il était seul avec Keu. « Parfois je me demande si je verrais le Graal de mon vivant. »

Il ne voulait pas douter, parce qu’il savait que ses doutes ne pourraient rien lui apporter de bon. Mais cela n’enlevait pas le fait qu’il y avait pensé. À ça. Qu’il ne verrait jamais le Graal.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sénéchal (peuple)
avatar
Feat : Luke Evans

Messages : 38

Message#Sujet: Re: La quête au mirage feat Arthur   Mar 20 Mar - 15:57

La quête au mirage
La réaction d’Arthur quant aux propos tenus sur la belle Reine Guenièvre fit rire Keu. Cela n’avait rien de nouveau comme réaction à dire vrai. Arthur avait toujours connu son petit succès auprès de la gente féminine, depuis qu’ils étaient adolescents, et c’était là un sujet sur lequel Keu avait toujours prit un certain plaisir à le taquiner. C’était cela ou déprimer en même temps. Après tout, son jeune frère avait réussi à faire tourner la tête des plus jolies filles de leur village. De plus, il fallait l’avouer, c’était bel et bien Arthur qui était marié à une femme magnifique quand lui-même restait toujours sans épouse. Chose à laquelle il envisageait de plus en plus souvent à pallier au fur et à mesure que les années s’écoulaient. S’il voulait avoir un descendant, il était tout de même grand temps qu’il s’y mette. Mais Keu n’avait pas envie de se marier pour se marier. Il avait la possibilité d’épouser une fille de noble mais à quoi bon si les sentiments ne suivaient pas derrière ?

Mais dans l’immédiat, ces envies de mariages allaient devoir attendre. En même temps, ce n’était pas dans la salle du trône en cet instant qu’il risquait de tomber amoureux.

Arthur semblait tout à coup d’humeur plus sombre et Keu n’avait pas besoin de demander pourquoi. Il savait que cette quête le minait de plus en plus. Au début, il avait foncé, plein d’entrain. Mais les années s’écoulaient et toujours aucune trace du fameux Graal. Au point où beaucoup commençaient à douter de son existence. Keu le premier d’ailleurs, et il ne s’en était jamais caché. Mais il savait aussi à quel point cela était important pour son frère alors existence réelle ou pas, pour lui, il ne cesserait de le chercher jusqu’à sa mort s’il le fallait.

Je sais que l’on est plus de prime jeunesse mais tout de même, nous avons encore une bonne vingtaine d’années devant nous, lui répondit-il avec un sourire encourageant avant de prendre un air plus sérieux et de venir poser une main fraternelle sur l’épaule du Roi.

Ce Graal sera trouvé. Peut-être pas par nous mais je ferais tout ce qui est dans mon pouvoir pour m’assurer que nos descendant continueront cette quête qui te tient tant à cœur mon frère, tu en as ma parole.

_________________

Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 565

Message#Sujet: Re: La quête au mirage feat Arthur   Mer 16 Mai - 18:57

La quête au mirage.
Arthur afficha un léger sourire quand son frère affirma qu’ils n’étaient peut-être pas de prime jeunesse, mais qu’ils avaient encore quelques années devant eux. Son aîné n’avait jamais eu son pareil pour lui remonter le moral, même si ce n’était pas toujours évident. Par moment, le roi ne pouvait pas s’empêcher de se demander comment il s’en serait sorti s’il n’avait pas eu Keu à ses côtés. Pendant toutes ces années, il avait été là pour lui et il avait conscience qu’il serait encore là pendant longtemps. Et par moment, le souverain ne pouvait pas s’empêcher de se demander si Keu ne mettait pas d’ailleurs un peu sa vie de côté pour la couronne. Il n’en avait pas l’obligation, évidemment, mais après tout, il pourrait avoir une vie bien plus calme s’il ne travaillait pas pour le roi. Ce qu’il faisait, sans que Arthur n’ait besoin de le supplier de le faire. Et il aimait ça, forcément, parce qu’il avait conscience qu’il ne s’en sortirait sans doute pas sans son frère à ses côtés.

Keu avait donc le don de lui remonter le moral, même si ce n’était pas facile, puisqu’en ce moment ils abordaient quand même un sujet délicat. Le Graal… le fameux Graal qu’ils cherchaient depuis toutes ces années et qu’ils ne trouvaient toujours pas. Arthur savait bien que la foi était une part importante pour trouver la sainte relique. S’il doutait, il avait moins de chance de la trouver. Mais en même temps, ça faisait tellement d’année qu’ils la cherchaient, que les chevaliers de la table ronde avaient cette grande quête à accomplir, mais que personne n’avait la moindre piste. La guerre contre les saxons ne les avait clairement pas aidé mais quand même… Keu chercha à le rassurer, à lui remonter le moral mais en même temps… ça n’était clairement pas évident.

« Si j’ai des descendants un jour. »
Ajouta-t-il, dans un fin sourire encore une fois, imprégné de tristesse.

Le souverain appréciait d’entendre que son frère allait s’assurer pour que leur descendance continuent leur quête, mais ce n’était pas si évident que cela après tout. Parce que Arthur n’en avait pas encore, du moins pas réellement. Qu’il avait bien eu un fils, avec sa demi-sœur, mais qu’il s’était arrangé pour que cet enfant meurt. Et tout cela, mine de rien, il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’on le lui faisait payer en l’empêchant d’avoir un enfant avec Guenièvre. Après toutes ces années de mariage, où ils avaient forcément consommé ce mariage, avec plaisir, avec amour (peut-être plus pour Arthur que pour Guenièvre, mais ils n’avaient pas réellement de souci de ce côté-là), ils n’avaient toujours pas d’enfant tous les deux. Le trône n’avait pas d’héritier donc. Bon, concrètement, il y avait toujours l’épée et les Dieux seraient parfaitement capable de désigner de nouveau un roi pour le trône de Camelot mais… il n’avait donc pas d’enfant. En tout cas, il ignorait que le seul fils qu’il avait était encore en vie.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sénéchal (peuple)
avatar
Feat : Luke Evans

Messages : 38

Message#Sujet: Re: La quête au mirage feat Arthur   Lun 17 Sep - 12:37

La quête au mirage
Ce fichu Graal…

Si cet artefact n’avait pas à ce point tenu à cœur à Arthur, Keu l’aurait déjà relégué aux oubliettes depuis bien longtemps. Sérieusement, c’était quoi cette idée de les faire courir derrière… ils ne savaient même pas quoi ! Ils n’avaient même pas un indice, rien. Ils n’avaient pas la moindre petite idée de ce qu’ils pouvaient bien être entrain de chercher. De quoi rendre dingue n’importe qui. Et un gaspillage sans pareil d’hommes et de ressources. Mais Arthur y tenait alors Keu tenait bon et s’appliquait à remettre « gentiment » à l’ordre quiconque osait remettre en question la quête du Roi Arthur. Un travail presque à temps partiel dernièrement d’ailleurs. Mais c’était là la moindre des choses après avoir presque faillit trahir son frère et voler sa place sur le trône à l’époque où il était Chevalier et Arthur son simple palefrenier. Même si Keu avait rectifié rapidement la chose et qu’Arthur ne lui en avait pas gardé rancœur, et même si cela s’était déroulé des décennies plus tôt, Keu continuait à se dire parfois qu’il n’avait pas totalement racheté sa faute et donc, qu’il se devait de soutenir son frère dans sa quête illusoire.

Pour le problème des héritiers là par contre, il n’y pouvait pas grand-chose. Il s’imaginait vraiment très mal prendre la place d’Arthur dans le lit conjugal afin de mettre enfin la Reine enceinte. On, c’était même hors de question !

Le problème était que la Reine n’allait plus pouvoir enfanter encore très longtemps.

Tu sais mon frère… Tu n’es pas sans savoir que comme tout bon souverain qui se respecte, tu t’es fait des ennemis. Et certains n’hésitent pas à avoir recourt à certaines… puissances pour parvenir à leurs fins. Ne t’es-tu jamais demandé si votre problème de procréation n‘était pas le fruit d’une malédiction ?


Keu et la magie, cela faisait deux. Il n’aimait vraiment pas ça. Les potions, les incantations et tous le reste le mettaient toujours très mal à l’aise et il était toujours méfiant auprès de magiciens ou de sorcières. Mais parfois, force était de constater qu’ils pouvaient être utiles, voir indispensable hélas. De plus, le sujet des héritiers étant sensible, il était vrai que les deux frères n'abordaient pour ainsi dire jamais réellement la question ensemble.


_________________

Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 565

Message#Sujet: Re: La quête au mirage feat Arthur   Jeu 29 Nov - 22:51

La quête au mirage.
S’il avait des descendants un jour. Arthur n’avait pas spécialement envie de s’apitoyer sur son sort, mais n même temps c’était quand même quelque chose de connu… le roi et la reine n’avaient pas encore d’enfant et clairement, ça commençait à faire long. Ça faisait plusieurs années maintenant que Arthur et Guenièvre étaient mariés, et il faudrait quand même qu’ils aient un héritier. Pas seulement parce qu’il fallait quelqu’un pour reprendre le trône, mais parce que Arthur avait juste envie d’avoir un enfant avec son épouse. Mais il se posait de plus en plus de question oui…

Keu commença à lui parler du fait qu’il était, en tant que souverain, la cible d’ennemi. Évidemment, l’homme savait parfaitement où il voulait en venir. Et bien sûr, il y pensait, il y avait déjà pensé un certain nombre de fois. Il avait déjà pensé de nombreuses fois à plusieurs raisons qui avaient pu provoquer le fait qu’ils n’avaient toujours pas d’enfant.

« Si, bien sûr que j’y ai pensé déjà. » Dit-il dans un soupire, avant de reprendre. « Et je me dis aussi que j’ai pu offenser les dieux. » Il n’avait jamais parlé à Keu de ce qu’il avait fait après les actions de Morgane, condamnant un fils qu’il avait eu avec sa demi-sœur ainsi que de nombreux autres enfants. Il n’avait pas envie d’en parler à son frère, même s’il n’aimait pas forcément faire des cachotteries. Mais c’était quelque chose qu’il ne pouvait dire à personne. D’ailleurs, il n’y avait que Morgane, Merlin et lui qui étaient au courant de cette histoire. Il n’avait pas spécialement envie de mentir à son frère, mais il n’avait pas le choix, tout simplement. « Je me le dis tout le temps en fait… que ce n’est pas anodin. Que ça ne vient pas de nulle part. Et je pense que c’est de ma faute. »

Il s’apitoyait clairement sur son sort, mais il n’y pouvait rien. Arthur avait envie d’avoir des enfants avec son épouse, et il craignait un peu que tout cela soit à cause de lui. La décision qu’il avait pris autrefois avait peut-être provoqué le fait que maintenant, ils n’avaient pas la possibilité d’avoir des enfants avec sa reine.

« Il faudrait peut-être que j’en parle à Merlin. » Dit-il finalement, un peu plus pour lui que pour son frère au final. Parce qu’il devrait sans doute réellement parler de tout cela avec l’enchanteur, peut-être que Merlin aurait des réponses.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La quête au mirage feat Arthur   

Revenir en haut Aller en bas
 
La quête au mirage feat Arthur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» Une aide innatendu, un interêt étrange... [pv Arthur]
» Arthur Ambre.
» Arthur Lockhart
» Où l'on converse avec sérénité | Arthur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Camelot :: Château de Camelot-