Partagez | .
 

 Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 404

Message#Sujet: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Dim 11 Juin - 16:36


Plus l'ami est ancien, meilleur il est
D

epuis son amnésie, l'horizon affectif de Manon se révélait très limité. Elle ne savait pas si c'était dans son tempérament ou s'il en avait toujours été ainsi, mais le fait est que son univers se réduisait à un nombre très restreint de personnes, et ça lui convenait très bien ainsi, elle ne demandait pas plus, elle n'était d'ailleurs pas certaine d'apprécier plus. Lui semblait-il qu'elle n'avait plus de famille, eh bien ça l'arrangeait, elle avait Ena, Ena était sa famille, le reste n'était pas bien important, cela considéré. Bon, bien sûr, il y avait également Guenièvre, parce qu'elle pouvait parfaitement nier, mais le fait est qu'elle s'était bel et bien attachée à la reine de Camelot, plus qu'elle ne le voudrait, elle lui vouait une estime qu'elle se faisait violence pour ne pas accorder également au roi. Mais dans tous les cas, elle n'hésiterait pas à faire tomber Guenièvre, et donc, son univers pourrait très bien se réduire à Ena, ce qui était amplement suffisant en soi. Mais il apparaissait que l'amitié ne lui était pas quelque chose de si peu familier qu'elle l'avait cru. Elle l'avait compris en retrouvant Pellinore. Elle ne se souvenait pas de leur passé commun, mais elle était convaincue que leur amitié avait été sincère et partagée, et elle n'avait pas envie de la négliger, elle avait envie de donner une chance à une relation qui en fin de compte n'était peut-être pas éteinte. A plus forte raison que les révélations qu'Ena lui avait faites au sujet du jeune homme et de sa soeur ne l'invitaient que d'autant plus à mieux le connaître, leurs destins semblaient devoir être liés à celui des jumeaux d'Autice, alors autant voir ce que cela pourrait bien donner, non ?

Ils avaient donc gardé contact après leur première rencontre. Ils s'écrivaient assez régulièrement, mais bien sûr, des mots glissés sur un papier ne valaient pas une conversation franche et honnête. Pour cette raison, quand Pellinore lui avait appris devoir se rendre à Camelot pour quelques jours, au nom de motifs qu'elle n'avait pas cherché à creuser, elle lui avait proposé de passer la voir chez elle. Ena n'était pas là, elle était partie voir son dragon (qui en avait d'ailleurs grand besoin, même si Manon ne savait pas encore cela). Tant mieux, chaque chose en son temps, Manon préférait, pour se confier au sujet d'Ena, que Pellinore lui-même se soit confié au sujet d'Ombeline de son côté (même s'il était également possible qu'il soit déjà au courant par l'intermédiaire de sa soeur qui aimait jouer les maîtres chanteurs à ses heures perdues). Au cours de la soirée, il frappa donc à sa porte, peu de temps après que Manon ait quitté le château.

-Bonsoir, Pellinore. Je suis heureuse de te revoir.

Et elle n'avait pas besoin de forcer le trait. Elle le pensait bel et bien.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 509

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Mar 13 Juin - 23:39

Plus l'ami est ancien, meilleur il est.
Pellinore devait se rendre sur Camelot, parce qu’Ombeline devait s’y rendre et qu’il avait décidé de le faire aussi. En soit, les deux seigneurs d’Autice n’avaient pas vraiment besoin de se rendre à Camelot en même temps, mais le jeune homme n’avait pas pu s’en empêcher. La jeune femme devait continuer d’avancer avec Obéron Gabet, pour qu’il la demande en mariage. Le jeune homme savait que cela ne serait plus qu’une question de jour, au vu de la potion que sa sœur avait donné à l’homme. Il savait qu’Ombeline avait été voir une sorcière pour obtenir un philtre d’amour. Du moins, il savait que sa sœur faisait « chanter » une sorcière pour qu’elle travaille pour eux. Sauf que Pellinore ignorait qu’il connaissait un peu plus l’objet du chantage de sa sœur qu’il ne croyait. Au final, il laissait bien souvent soin à sa sœur de planifier les choses, de s’occuper des menues détails (à se demander ce qu’il pouvait bien foutre en réalité de son côté en dehors de râler… pas grand-chose, c’était évident, heureusement que sa jumelle était là).  Il ne savait donc pas que l’objet du chantage de sa sœur sur la sorcière, qui lui avait donné le filtre d’amour pour Obéron Gabet, n’était autre Manon.

Depuis qu’il avait revu la jeune femme par hasard, ils avaient gardé contact. Cela lui faisait très plaisir, parce que le jeune homme ne pouvait pas nier qu’elle lui avait manqué. Il était heureux de l’avoir retrouvé (et il y avait quand même peu de chose, peu de personne, qui le rendait heureux en ce moment en dehors de sa sœur jumelle), de s’être rendu compte qu’elle n’avait pas tant changé que cela au final. Elle avait simplement… oublié. C’était une histoire assez étrange, mais c’était la vérité. Manon avait perdu la mémoire et donc elle ne se souvenait plus de leur passé commun. Visiblement, elle avait l’intention de se forger de nouveau souvenir. Pellinore n’avait vraiment pas beaucoup d’ami, alors ça lui faisait du bien d’avoir une relation amicale avec quelqu’un. Et donc, comme il devait se rendre à Camelot, il avait prévenu la jeune femme. Ils avaient convenu de se retrouver chez elle, un soir. Cela convenait bien à Pellinore parce qu’il savait qu’Ombeline devait passer la soirée avec son « prétendant ». Ainsi, il penserait peut-être moins à sa sœur qui se trouvait en présence de l’homme qui devait devenir son époux, devenir le « père » de son fils. Bref… Il se rendit donc comme convenu chez la jeune femme et il afficha un léger sourire quand elle lui ouvrit la porte.

« Je suis heureux de te revoir également. » Il ne mentait pas, il le pensait sincèrement. Il ne savait pas vraiment comment les choses allaient complètement évoluer avec Manon, mais il appréciait de retrouver cette amitié d’autrefois. « Comment tu vas ? »

Et contrairement à souvent – tout le temps – il était sincèrement curieux de savoir comment se portait Manon. Il ne se contentait pas de poser la question par politesse.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 404

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Mer 14 Juin - 11:02


Plus l'ami est ancien, meilleur il est
C'

était assez singulier, comme sentiment. Même s'ils avaient repris contact, ils s'étaient finalement peu vus, dans les faits, c'était un peu comme s'ils venaient à peine de se rencontrer, et il en fallait normalement plus pour construire une solide et durable amitié, et pourtant, Manon pensait vraiment pouvoir dire de Pellinore qu'il était un ami précieux. Quand elle affirmait être heureuse de le revoir, elle n'avait pas à le feindre, et quand il lui répondait la même chose, le croire sur parole. Et elle était d'autant plus ravie que de pouvoir l'accueillir, que de pouvoir parler un peu avec lui. Il lui demanda comment elle allait. Tout en l'installant dans la petite pièce qui lui servait de salon et où les attendaient deux verres d'hydromel, elle lui répondit.

-Je vais bien.
C'était le cas, de manière générale, elle n'avait vraiment pas de raisons de se plaindre de sa vie (elle ne pourrait sans doute pas en dire autant d'ici quelques heures, quand Ena reviendrait, paniquée, lui apprendre que son dragon avait disparu). Elle aimait son travail (plus qu'elle ne le devrait, sans doute), elle était heureuse avec Ena, elle ne se laissait plus tourmenter par sa mémoire perdue - même si la proposition d'Arthur de faire appel à Merlin ne manquait quand même pas de lui faire de l'oeil, elle devait bien le reconnaître. Oui, il restait des choses à ajuster, des objectifs à accomplir, sa vie n'était pas parfaite, aucun e vie ne pouvait l'être, mais ce n'était pas pour la déranger. Bref, elle n'avait rien à répondre de négatif à Pellinore, elle n'avait aucune raison de l'alarmer. La vie suit son cours, ajouta-t-elle alors, faute d'avoir grand-chose de palpitant à apprendre à son interlocuteur. Oh, il y avait peut-être deux-trois choses, en fin de compte, comme les confidences de Guenièvre, ce qu'elle savait de la soeur de Pellinore, sa dernière conversation avec le roi, mais c'était le genre de choses qu'elle lui apprendrait au fur et à mesure, pas tout d'emblée. Elle ne s'imaginait pas mettre tous les sujets envisageables sur le tapis directement. Et toi, comment vas-tu ? Tu as fait bon voyage ? demanda-t-elle ensuite avant de porter son verre à ses lèvres.

Elle était curieuse, elle espérait qu'il avait fait bon voyage et songeait qu'il avait peut-être plus de choses à lui dire que l'inverse. Et pour cause, grâce à Ena, Manon savait certaines choses qu'elle n'était pas supposée savoir concernant les jumeaux d'Autice. Pellinore aimait sa soeur et devait accepter qu'elle fasse son possible pour qu'un autre succombe à ses charmes, Pellinore allait devenir père et ne pourrait assumer son enfant. Autant de choses qui devaient lui peser sur le coeur et la conscience. Et au sujet desquelles Manon espérait qu'il se confie à elle.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 509

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Ven 11 Aoû - 16:54

Plus l'ami est ancien, meilleur il est.
Pellinore devait bien avouer qu’il appréciait d’entendre son amie lui dire qu’elle se portait bien. À choisir, il préférait en effet beaucoup qu’elle aille bien. Parce qu’elle l’appréciait quand même, même s’il y avait quelques petites choses qui étaient étranges à présent. Après tout, Manon ne se souvenait pas du tout de son passé et c’était particulièrement frustrant pour le seigneur d’Autice de se dire qu’elle ne se rappelait pas de lui. Alors qu’elle avait quand même été l’une des seules amies qu’il n’avait jamais eues, lui et sa manie de détester tout le monde. Quand elle lui affirma qu’elle allait bien donc, Pellinore appréciait de l’entendre. Même s’il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que peut-être qu’elle ne lui disait pas toute la vérité, qu’elle n’avait pas spécialement envie de rentrer dans les détails. C’était normal après tout, lui-même ne disait pas tout exactement. Manon affirma alors que la vie suivait son cours et le jeune homme pouvait difficilement la contredire. En cet instant précis, il savait qu’Ombeline était auprès de Gabet – et il devait bien avouer qu’il appréciait d’être avec Manon afin de lui changer un peu les idées – autant dire que la vie suivait parfaitement son cours. Sa sœur jumelle se rapprochait de cet ancien chevalier dans le but de l’épouser, afin que tout le monde pense que son enfant était celui de cet homme. Alors qu’il était le sien… bref, cela ne servait évidemment à rien de ressasser ce détail continuellement.

« Je vais bien. »
Répondit-il alors, puisqu’il allait bien en soit. Le jeune homme n’avait pas concrètement de raison de se plaindre de son état. Bon, ça l’emmerdait grave d’avoir à subir le mariage de sa sœur jumelle avec ce connard de Gabet (oui c’était parfaitement gratuit), mais en même temps il savait que c’était la seule solution et que tout cela signifiait quand même qu’il allait devenir père. Et ce n’était pas rien en soit qu’il devienne père, c’était une bonne nouvelle normalement. « Le voyage a été un peu long, mais j’étais en compagnie de ma sœur. Donc ça a été. »

Quand il était en présence d’Ombeline en même temps, il n’y avait aucune raison que ça n’aille pas bien. Au contraire, tout allait parfaitement bien quand ils étaient tous les deux ensembles. Même si bien sûr, le jeune homme savait que sa sœur jumelle, son âme sœur, celle qu’il aimait plus que tout, était là afin de pouvoir se rapprocher encore un peu plus de l’ancien chevalier et donc de mettre leur plan en exécution. Mais bon, en même temps, le jeune homme avait sincèrement apprécié ce voyage en compagnie de sa sœur.

« Camelot n’est pas vraiment la porte à côté d’Autice, c’est toujours long. »

Bon, en grande partie aussi parce que Pellinore ne supportait pas de partir de chez lui Mais pour le coup, il faisait encore un peu le difficile. Comme bien souvent, il était constamment en train de faire son difficile. Parce qu’il n’aimait pas grand-chose.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 404

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Ven 11 Aoû - 21:21


Plus l'ami est ancien, meilleur il est
C'

est drôle, Pellinore venait seulement de revenir dans sa vie, elle n'avait aucun souvenir de tout ce qu'ils avaient partagé, exactement, tous les deux, mais quand il lui disait qu'il allait bien, elle s'en souciait sérieusement, elle s'en réjouissait véritablement. Jusqu'ici, seule Ena avait su l'inviter à penser de cette manière (et Guenièvre, aussi, quelque part, mais elle l'admettait beaucoup moins, quand même). Bref, elle redécouvrait tout simplement ce que cela faisait d'avoir un ami. Et elle adorait vraiment ça... Même si c'était malgré tout très bizarre, parce qu'elle ne savait pas encore grand-chose du jeune homme. Elle en avait appris un peu plus sur lui, mais il en faudrait encore beaucoup, sûrement, pour qu'elle en sache autant qu'autrefois. Et puis, il y avait des choses qu'elle savait à son sujet, qui étaient particulièrement personnelles, et dont elle n'était pas certaine d'avoir été au courant quand elle n'avait pas encore perdu la mémoire... Bref, en attendant, elle profitait juste de l'instant présent en compagnie de son ami retrouvé, et elle était ravie d'entendre qu'il allait bien, d'autant qu'elle sentait qu'il était sincère, même s'il ne manqua pas de préciser que le voyage depuis Autice n'avait pas été de tout repos. Pour avoir elle-même fait le voyage, elle en savait quelque chose, c'était effectivement long, encore que n'importe quel voyage, même le plus épuisant, retrouvait une certaine saveur quand on le faisait aux côtés d'une personne que l'on aime. Et c'était ce qu'elle devinait bel et bien chez son interlocuteur. Le voyage avait été long, certes, mais puisqu'Ombeline avait été avec lui, il l'avait moins ressenti.

-Ta soeur a l'air d'être quelqu'un d'exceptionnel,
répondit-elle alors, même si le voyage plus qu'Ombeline étaient supposés être au coeur de la conversation. Il y avait une raison à cela. Puisqu'Ena lui avait appris le secret des jumeaux d'Autice, elle voulait que son interlocuteur se confie à elle. Pour tester la valeur de leur amitié ? Sans doute un peu, oui, effectivement, en effet. Elle se disait qu'aborder le sujet de cette façon ne serait peut-être pas trop flagrant. Encore qu'elle ne pouvait pas en être complètement certaine, en fin de compte. Tu sembles tenir beaucoup à elle. Plus qu'un frère avec sa soeur. Ceci dit, elle ne savait pas comment un frère et une soeur étaient supposés tenir l'un à l'autre. Elle, de son côté, n'avait jamais eu ni frère ni soeur, alors elle ne pouvait pas vraiment savoir, au final. Est-ce que je l'ai rencontrée, à l'époque ?

En abordant les choses ainsi, elle se pensait hors de tout soupçon, par ailleurs, elle était vraiment curieuse. Elle se disait que ce serait une bonne manière, pour sa part, d'en découvrir un peu plus sur son passé et son amitié avec Pellinore.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 509

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Sam 23 Sep - 15:58

Plus l'ami est ancien, meilleur il est.
Pellinore ne s’attendait pas spécialement à ce que Manon lui parle de sa sœur, alors qu’il abordait le fait qu’elle avait été là pendant le voyage et donc qu’elle lui avait tenue compagnie. Il avait abordé le sujet de sa sœur jumelle, mais il ne s’était pas vraiment attendu à ce que la jeune femme lui affirme qu’elle était une personne exceptionnel, enfin qu’elle semblait être une personne exceptionnel. C’était le cas, Pellinore ne pouvait évidemment pas dire le contraire, mais en fait il n’était clairement pas objectif dans l’histoire. Bien au contraire. Son opinion pour sa sœur jumelle était clairement biaisé par les sentiments qu’il ressentait pour elle, mais ça ne lui posait pas de souci en soit. De son point de vu, Ombeline était vraiment parfaite. Il aimait tout chez elle, alors si elle était parfaite pour lui, elle l’était tout simplement. Manon souligna le fait qu’il semblait beaucoup tenir à elle. Cela se voyait tant que cela ? Pellinore savait qu’il devait se montrer vraiment prudent parce qu’il ne pouvait pas laisser ses sentiments se voir dans une telle situation. Le jeune homme avait trop tendance à ne pas se maîtriser et clairement, il craignait par moment d’en montrer beaucoup trop. Ce n’était pas ce qu’il voulait, évidemment, parce qu’il n’avait aucune envie d’être découvert et qu’on apprenne qu’il aimait sa sœur au point de l’aimer d’amour (comme un frère ne devait pas aimer une sœur normalement), pas avant qu’ils ne risquent rien surtout. Même Manon... qui n’avait jamais rien sû sur sa relation avec la jeune femme.

« Bien sûr. » Répondit-il quand Manon lui demanda si elle l’avait rencontré à l’époque. Une époque qui semblait finalement assez lointaine, alors que ce n’était pas tant que ça le cas. Mais Pellinore ne pouvait pas s’empêcher par moment de se dire que la jeune femme qui se trouvait sous ses yeux n’étaient plus exactement la même que celle qu’il avait connu autrefois. Non pas qu’elle ait tant changé que cela, mais puisqu’elle ne se rappelait de rien, elle devait tout redécouvrir. C’était quelque peu perturbant. Pas au point de l’empêcher d’apprécier sa compagnie cependant. « Évidemment que je tiens à elle, c’est ma sœur. » Bon, d’accord, il ne savait pas réellement ce qu’il était en train de faire, dans quoi il s’engageait. Mais en même temps, tous les frères tenaient à leurs sœurs non ? Bon, Pellinore savait que ça n’avait rien à voir avec la manière dont il aimait Ombeline. « Tu sais, on se sert les coudes, il ne reste plus que nous en même temps. »

Parce que leur mère était morte, parce que leur père aussi... et l’un des deux étaient quelque chose d’horrible, pendant que l’autre mort n’était qu’une libération. Cela n’enlevait pas le fait qu’ils ne restaient qu’eux quand même et qu’effectivement, ils se serraient les coudes pour remonter leurs terres à flot et que Autice ne soit plus le tas de ruine que leur père avait laissé à sa mort.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 404

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Dim 24 Sep - 16:10


Plus l'ami est ancien, meilleur il est
P

ellinore lui assura qu'elle et sa soeur jumelle s'étaient déjà rencontrées, à l'époque. Voilà encore une autre chose de frustrante. Elle n'était en soi pas surprise, si elle était si proche de Pellinore, il était normal qu'elle ait rencontré sa soeur, si proche, elle, de lui. C'était même on ne peut plus logique, peu importe ce qu'elle savait ou non de leur relation. Seulement, c'était particulier de se dire qu'il existait quelque part une personne qui se souvenait de vous, qui gravitait autour de votre entourage proche (Ena et Pellinore, en l'occurrence), et dont vous n'avez aucun souvenir. Malheureusement, c'était plus ou moins l'histoire de sa vie, elle n'avait d'autre choix que d'accepter et de faire avec, que ça lui plaise ou non. Au sujet de la relation qu'il entretenait avec Ombeline, il se contenta de répliquer ce qu'il devait sans doute répéter à qui voulait bien l'entendre : oui, ils étaient proches, mais après tout, c'était normal, ils étaient frère et soeur. Bon, tous les frères et soeurs ne s'entendaient pas comme larrons en foire, mais cela pouvait contribuer à tant de complicité, c'est évident. En tout cas, ce qui est certain, c'est que s'il lui en avait parlé un jour, il n'avait pas l'intention de le refaire, en tout cas pour l'instant... Ou ne l'avait peut-être jamais fait. C'était normal. Il lui semblait naturel de comprendre et protéger son secret parce qu'elle en avait pris connaissance dans des circonstances bien spécifiques, mais elle n pouvait exiger de lui qu'il prenne le risque de parler. Manon savait ce que pouvait être un secret de coeur qui pourrait bien vous coûter votre liberté, si ce n'est votre vie, elle ne pouvait pas vraiment le blâmer de garder le silence. Et pourtant, une part d'elle, vicieuse, restait un peu déçue... Elle se rendait compte maintenant combien cela lui manquait d'avoir un ami et un confident. Bien sûr, Ena était cela pour elle, et bien plus encore, mais justement, ce n'était pas à elle qu'elle allait parler d'elle... En retrouvant Pellinore, elle voulait retrouver la saveur particulière du sentiment d'amitié, perdu en même temps que ses souvenirs. Mais rien n'était si simple.

-Oui, c'est normal,
répondit-elle, tentant de masquer une bonne fois pour toutes sa déception, quand Pellinore précisa qu'ils se serraient les coudes, ce qui devait être le cas, vue leur situation familiale. De cela, Manon ne savait rien, elle ignorait que les enfants avaient tué leur père, encore un secret auquel elle n'avait pas accès. Elle se doutait que l'entraide était d'une importance capitale en la circonstance. Enfin j'imagine. Je ne sais plus trop ce que ça fait, d'avoir une famille.

Plus trop, plus du tout, surtout.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 509

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Jeu 16 Nov - 22:10

Plus l'ami est ancien, meilleur il est.
C’était normal en effet, qu’un frère et une sœur se serrent les coudes alors qu’ils avaient quand même vécu des choses dans leurs vies. Que tout le monde ne connaissait pas, bien évidemment, mais la mort de leurs parents était de même un sacré prétexte. Au fond, Pellinore aimerait bien en dire plus à Manon, il aimerait bien lui dire la relation qu’il avait avec Ombeline. Juste parce qu’en un sens, cela lui ferait du bien de parler de ce qu’il ressentait pour sa sœur, de ce qu’il ressentait parce qu’il devait la laisser devenir l’épouse d’un autre. Il se confiait à Ombeline, constamment, ils en parlaient tout le temps et sa sœur jumelle savait parfaitement comment s’y prendre pour le soutenir, pour lui permettre de tenir le coup. Ça n’avait rien de simple pour autant, mais en même temps, Ombeline était capable de tout le concernant. Mais en dehors de cela, le jeune homme devait bien avouer qu’il aimerait pouvoir en parler à Manon. Ce n’était pas qu’il ne lui faisait pas confiance, ce n’était pas pour ça qu’il ne lui disait rien. C’était juste que c’était beaucoup trop risqué, surtout au vu de la situation. Pellinore devait voir Ombeline épouser Gabet dans le but de protéger l’origine de leur enfant, que personne ne devine qu’elle portait son enfant à lui. Il ne voulait pas faire tout cela pour rien, parce qu’on découvrirait que son cœur et son âme appartenait entièrement à sa sœur jumelle. Bon, en même temps, il avait confiance en Manon mais… eh bien, ils se retrouvaient à peine depuis de nombreuses années. Ce n’était pas rien tout de même. La jeune femme qui se trouvait sous ses yeux n’était pas exactement celle qu’il avait connu à l’époque, même s’il avait quand même le sentiment de la retrouver.

Le jeune homme se sentit un peu mal à l’aise quand Manon affirma qu’elle imaginait que c’était normal de se soutenir entre frère et sœur, entre membre de la même famille, parce qu’elle ne pouvait pas concrètement le savoir. Qu’elle ne savait plus ce que cela faisait maintenant, tout simplement parce qu’elle n’avait plus des souvenirs de son passé. Si cela revenait, elle allait pouvoir savoir, mais si ce n’était pas le cas, elle allait rester dans le doute.

« Je suis désolé. » Dit-il, sincèrement, se sentant vraiment désolé que la jeune femme ne puisse plus savoir ce que cela faisait d’avoir une famille. « Mais en même temps aucune famille n’est la même. » Précisa-t-il. Il lui semblait logique de le préciser, parce qu’on ne pouvait pas dire que tout le monde vivait la même chose qu’eux. « Ombeline est… » Pellinore marqua une pause, il ne savait pas du tout quoi dire en réalité. Il ne voulait pas aller trop loin. « Tu sais, elle est tout pour moi. Sans elle, je ne serais plus rien. »

D’accord, il allait trop loin. Ce n’était sans doute pas des propos qu’il devrait tenir alors qu’il parlait de sa sœur.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 404

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Ven 17 Nov - 20:30


Plus l'ami est ancien, meilleur il est
M

anon afficha un fin sourire, comme pour dire que ce n'était rien, quand Pellinore s'excusa, par raport à sa famille. Il n'avait pas besoin de le faire, vraiment pas. N'ayant aucun souvenir de cette période de sa vie, elle ignorait si elle avait été proche ou non de ses parents, mais dans tous les cas, ça ne lui manquait pas. Elle était bien dans la vie qu'elle menait, au point de ne pas avoir vraiment de regrets concernant ce qu'elle avait perdu. Son seul regret au sujet de cette mémoire effacée, c'était, en fait, le jeune homme qu'elle avait sous les yeux, parce qu'elle aimerait bien le connaître, mieux le connaître, comme elle l'avait déjà connu. Sauf qu'il y avait cette barrière, entre eux... peut-être qu'elle s'effondrerait, avec le temps... Mais elle n'avait pas du tout envie d'attendre vraiment pas, et au vu de ce qu'elle savait, il était encore plus frustrant de ne pas l'entendre se confier, même s'il en disait sans doute plus au sujet de sa soeur qu'il n'en avait jamais dit à d'autres. Bien sûr, un frère pouvait dire ça de sa soeur, surtout un frère jumeau, que cette personne était tout pour soi, qu'il n'était rien sans cette personne. Mais quand il en parlait, il voyait son regard illuminé. Elle n'aurait sans doute rien soupçonné si Ena ne lui avait rien dit, mais en connaissance de cause, elle avait vraiment l'impression que les sentiments de Pellinore pour sa soeur sautaient au yeux. Et c'était un amour pur, un amour vrai, fort et sincère. C'était quelque chose qui ne pouvait pas faire le moindre doute.

-Je crois comprendre, ce que tu ressens, je connais ça aussi.
Elle ne savait pas comment il allait le prendre mais elle décidait de jouer la carte de l'honnêteté dans l'espoir que cela puisse. Je sais ce que c'est, de vivre entièrement pour quelqu'un d'autre, d'être capable de lui donner sa vie s'il le faut.

Elle ressentait ça pour Ena. Elle l'aimait plus que tout, et elle n'avait pas la moindre idée de ce à quoi sa vie pouvait bien rimer si elle n'était pas là pour elle. Pourtant, elle avait sans doute vécu sans elle, avant son amnésie... Mais c'était aussi pour cela qu'elle ne voulait plus se rappeler cette période de sa vie. Parce que sa vie sans Ena, ça n'avait pas de sens, et elle ne voulait pas que ça en ait par ailleurs, elle supposait qu'entre Pellinore et Ombeline, c'était pareil, et elle aimerait qu'il lui en parle. Raison pour laquelle elle commençait à parler de sa propre histoire, elle se sentait même prête à lui parler d'Ena si ça pouvait le mettre en confiance.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 509

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Sam 6 Jan - 15:23

Plus l'ami est ancien, meilleur il est.
Pellinore avait bien conscience qu’il devait faire attention à ses propos, en même temps c’était quelque chose qu’il faisait depuis presque toujours. Cela ne datait pas de hier que les jumeaux d’Autice devaient cacher ce qu’ils ressentaient réellement l’un pour l’autre, bien au contraire. Pellinore savait qu’il aimait sa sœur jumelle depuis des années, alors qu’ils n’étaient que des adolescents, des enfants même. Jamais Pellinore n’avait ressentir quoi que ce soit pour qui que ce soit d’autre. Oh, il appréciait certaines personnes, il était ami avec des personnes, comme Manon sous ses yeux – même si la liste était quand même sacrément petite – mais ça n’avait absolument rien à voir avec ce qu’il ressentait pour Ombeline. Comme il venait de le préciser, elle était tout pour lui. Il ne minimisait pas ses propos donc, quand il disait qu’il ne serait rien sans elle. Parce que c’était le cas, si Ombeline devait disparaître de sa vie, eh bien, il allait se contenter simplement de ne plus vivre du tout. À quoi bon respirer s’il ne pouvait pas partager le même air que sa sœur jumelle ? C’était sans doute trop, sans doute trop intense, sans doute trop fou… mais ça ne changeait rien à ce qu’il ressentait réellement, à ce qu’il vivait, à ce qu’il pensait.

Il ne devait pas trop en dire à Manon, quand bien même par moment Pellinore ne pouvait pas nier qu’il apprécierait de pouvoir parler des sentiments qu’il avait pour sa sœur jumelle à quelqu’un d’autre. Après tout, il pourrait au moins parler de ce qui avait le don de lui serrer le cœur, se confier sur le fait qu’il souffrait actuellement parce que sa sœur se trouvait en compagnie de l’homme qu’elle devait épouser afin de masquer les apparences et qu’on ne sache pas qu’il était le père de son enfant. Cela aussi, Pellinore ne pouvait pas nier qu’il apprécierait de dire, parce qu’il aimerait bien avouer à quelqu’un qu’il allait devenir père, pas juste l’oncle de son fils ou de sa fille. Mais il ne devait rien dire normalement, rien dire du tout. Quand Manon reprit la parole, elle affirma qu’elle pouvait comprendre ce qu’il ressentait, parce qu’elle vivait la même chose. Elle savait ce que c’était que de vivre entièrement pour quelqu’un d’autre et d’être prêt à lui donner la vie s’il le faut.

« Je ne suis pas sûr que ça soit la même chose. »
Dit-il seulement, parce qu’il cherchait en partie à se justifier au vu de la manière dont son ami parlait. Il ne faudrait pas qu’elle croit qu’il y avait quelque chose entre lui et sa sœur. Même si, en un sens il aimerait pouvoir se confier. « Mais oui, je suis capable de donner ma vie pour elle. » Parce qu’elle était celle qui comptait le plus. Avant, Pellinore aurait bien aimé croire que la jeune femme ne vivrait pas sans lui dans tous les cas, que s’il devait mourir pour sauver sa vie, elle ne s’en remettrait pas pour autant… sauf que maintenant, la donne avait quand même un peu changé. Ils n’étaient plus seulement deux.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 404

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Sam 6 Jan - 15:41


Plus l'ami est ancien, meilleur il est
M

anon, au fond, ne pouvait que trop bien comprendre les réticences de Pellinore à lui parler des sentiments qui animaient son coeur. Elle savait ce que c'était d'éprouver un amour passionné, fusionnel, avec quelqu'un et de ne pouvoir en parler à personne pour autant, de crainte d'offenser les bonnes moeurs et d'être rejetés par leurs pairs. Manon savait ce que c'était, et c'était justement parce qu'elle savait ce que c'était qu'elle aurait voulu que son ami lui fasse suffisamment confiance pour lui parler. Mais il ne savait rien de son secret, alors pourquoi lui parlerait-il ? Elle devait se contenter du peu qu'il acceptait de lui dire et veiller à ne pas se sentir bêtement vexée par le fait qu'il ne daigne pas en dire davantage. C'était son égo qui en prenait un sacré coup et rien d'autre. Il lui en disait déjà beaucoup, après tout, sans doute bien plus qu'il n'osait en dire à beaucoup d'autres. Même si c'était peut-être assez normal, logique même, de se sentir prêt à sacrifier sa vie contre celle de son frère et de sa soeur, surtout que les seigneurs d'Autice étaient jumeaux... Enfin, elle renonçait - en partie - à obtenir la réponse qu'elle escomptait de la part de Pellinore. Ou bien, en tout cas, elle comptait procéder différemment. Evidemment, elle serait peut-être plus facilement digne de ses confidences si elle se confiait également, mais ce n'était pas l'attitude qu'elle avait l'intention d'adopter pour autant. Elle craignait de parler de son secret le plus pur et le plus dangereux et de ne rien obtenir en retour si ce n'est le mépris de son ami. Certes, selon les dires d'Ena, Ombeline avait été plus que compréhensive de son côté, mais rien ne lui assurait que Pellinore en ferait de même.

-J'espère qu'il ne te sera pas trop difficile d'être éloigné d'elle une fois son mariage prononcé
, répondit-elle alors.

Elle se doutait bien que le sujet était délicat, elle avait d'autant plus de raisons de le croire qu'Ena lui avait confié qu'Ombeline d'Autice était enceinte, ce qui justifiait qu'elle lui ait demandé un philtre d'amour pour faire tomber le vieux Obéron Gabet sous son charme. Manon allait peut-être sembler intrusive, mais elle décidait de mettre les pieds dans le plat, d'autant plus que ce n'était pas comme si le mariage futur de sa soeur devait être un secret pour qui que ce soit, bien au contraire... Ils avaient leur réputation, et forcément, dès que des noces avaient lieu parmi les puissants, au sein de la haute société, elles faisaient grand bruit. Manon était une fille du peuple, mais elle côtoyait de près la reine, alors forcément, elle avait ce privilège spécifique. en tout cas, voilà qui était dit, et elle ne voulait pas revenir sur ses propos.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 509

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Lun 5 Mar - 18:20

Plus l'ami est ancien, meilleur il est.
En un sens, Pellinore avait envie de se confier à son amie, mais ça n’avait rien de simple. Le jeune homme ne pouvait pas envisager de dire comme ça de but en blanc que sa sœur était bien plus qu’une sœur à ses yeux, qu’elle était la femme de sa vie. Malgré ses sous-entendus, le jeune homme ne comprenait pas que son amie était déjà au courant et qu’elle voulait qu’il lui en parle. Qu’elle était même parfaitement capable de comprendre, qu’elle ne demandait que ça d’ailleurs. Et pour parvenir à ça, on ne pouvait pas dire qu’elle faisait dans la dentelle d’ailleurs, puisqu’elle aborda le sujet du mariage de Ombeline. Pellinore senti son cœur se serrer quand son amie affirma qu’elle espérait que ça n’allait pas être trop dur pour lui d’être éloigné d’elle, du coup. Le jeune homme ne s’imaginait pas être éloigné de sa sœur jumelle, même après son mariage, c’était impensable, quand bien même ils allaient devoir se montrer prudent, et c’était une idée qui l’angoissait un peu. Parce que si, dans tous les cas, ça allait être beaucoup trop dur pour lui de supporter son éloignement, le fait de ne pas pouvoir profiter de la femme qu’il aimait. Enfin, le jeune homme tournait toujours autour de la même chose, ses pensées étaient toujours les mêmes. Il aimait sa sœur et la situation actuelle le faisait souffrir. Par moment, ça lui ferait peut-être du bien de se confier à quelqu’un. À Manon donc, parce que au final, le seigneur d’Autice n’avait pas vraiment d’ami en dehors d’elle mais… pouvait-il le faire ? La seule chose qui comptait, c’était son bonheur avec Ombeline et l’enfant qu’elle portait. Pellinore n’avait pas envie de tout gâcher, de briser leurs efforts – et ils en faisaient des efforts quand même – juste parce qu’il avait trop parlé. Manon (même s’il savait qu’elle ne les portait pas dans son cœur) était proche des Pendragon, il ne voulait pas que le « faux mariage » arrive aux oreilles des souverains et que tous ces efforts pour cacher le fait qu’il était le père de cet enfant n’aient servi à rien. Et en même temps…

« Tu dois te douter que ce n’est pas vraiment un mariage d’amour. » Il isait ça parce que dans leur monde, on ne pouvait pas dire que les mariages d’amour étaient fréquents. Et vu la différence d’âge entre Ombeline et son fiancé, on pouvait sans doute s’en douter. Même si les seigneurs d’Autice faisaient croire à tout le monde qu’ils s’aimaient. Pellinore ne savait pas trop où il était en train d’aller, mais il continua. « Elle est enceinte. » Il prenait clairement des risques et le jeune homme espérait qu’il n’était pas en train de faire la pire erreur de sa vie. « C’est pour ça qu’elle doit se marier rapidement. »

Il ne dit rien de plus, ce qui au fond ne collait pas forcément à ce qu’ils se disaient jusqu’à présent, en apparence. Ça avait un rapport oui, quand on avait toutes les pièces du puzzle.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 404

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Lun 5 Mar - 19:35


Plus l'ami est ancien, meilleur il est
A

mesure que la conversation progressait, la jeune femme voyait son meilleur ami (meilleur parce qu'il était après tout le seul - exception faite de la reine, mais elle avait quelque scrupule à reconnaître qu'elle considérait effectivement Guenièvre comme une amie alors qu'elle ne le devrait pas - mais aussi parce qu'elle sentait vraiment quelque chose de fort entre eux qui ne s'expliquait qu'au nom de cette ancienne amitié dont elle avait pourtant oublié et qu'ils devaient à présent reconstruire) s'ouvrir à elle avec de plus en plus de facilité. En effet, il lui confia que le mariage de sa soeur n'était pas un mariage d'amour. En soi, qu'il le lui apprenne n'avait pas forcément grand-chose d'étonnant au sens où les mariages arrangés, de convenance et de fortune étaient légion, mais elle savait de source sûre que le mariage de l'héritière d'Autice devait passer pour un mariage d'amour. Sinon, pourquoi Ombeline aurait-elle besoin d'un filtre d'amour ? Pellinore acceptait donc de lui confier une nouvelle information qui aurait dû être confidentielle, preuve qu'il avait confiance en elle, et rien ne pourrait faire plus plaisir à Manon que d'observer la sincérité dont son interlocuteur pouvait faire preuve avec elle. Elle pensait, ceci dit, qu'il s'arrêterait là dans ses révélations (qui en seraient si Manon n'était pas déjà pertinemment au courant de toute l'histoire, bien sûr)... mais ce ne fut pas le cas, puisqu'il lui "apprit", dans la foulée, que la jeune femme était enceinte. De la manière dont Pellinore formulait les choses, le doute n'était pas permis, il affirmait bel et bien, à mots couverts, que sa soeur n'était pas enceinte de son futur mari... Il lui laissait assez aisément deviner qui était le père, en soi, même si quelqu'un de moins informé qu'elle aurait sans doute soupçonné un amant sans le sous à la jeune femme enceinte plutôt que de s'imaginer une relation incestueuse entre le frère et la soeur.

-Oh,
dit-elle d'un ton surpris, pas par l'information en elle-même, mais parce que Pellinore acceptait de la lui confier. Une nouvelle preuve de confiance de sa part, et non des moindres. Définitivement, ça comptait pour elle, terriblement, même. Eh bien... Elle marqua une légère pause, regarda Pellinore dans le blanc des yeux afin qu'il puisse y lire quelque chose qui ressemblerait à "Je sais tout", même si elle n'était pas convaincue qu'elle ait le pouvoir de donner à son regard cette intention-là. Mais les mots suivants aideraient peut-être, alors. Mes félicitations, en ce cas.

Des félicitations qui n'étaient pas adressées à Ombeline, ou bien très indirectement, mais bel et bien au futur père qu'elle avait sous les yeux, un père qui ne pourrait se présenter comme tel au regard du monde. Un monde injuste, définitivement.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 509

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Jeu 3 Mai - 22:29

Plus l'ami est ancien, meilleur il est.
Il y avait des choses que Pellinore ne devait évidemment pas divulguer aux autres, des choses qui le concernait lui et sa sœur et seulement eux. Comme le fait que le mariage entre sa sœur et Gabet soit un mariage d’intérêt et non d’amour. Il ne devrait pas le dire non, parce que ce mariage devait forcément passer pour un mariage d’amour, sinon Ombeline ne prendrait pas la peine de faire boire des potions à Gabet. Ou encore… évidemment, qu’elle était enceinte. Au vu de la situation, Pellinore devait vraiment se montrer prudent, il était hors de question que quelqu’un leur mettre des bâtons dans les roues que quelqu’un découvre que cet enfant n’était pas celui de Gabet. Mais en même temps… eh bien, le jeune homme avait simplement besoin de se confier. Il n’avait pas d’ami, en réalité, en dehors de Manon et la situation avec elle était quand même un peu spécial forcément. Parce qu’elle avait oublié ce qu’ils avaient vécu autrefois.

Il lui faisait confiance pour autant, sans réellement savoir pourquoi. Il avait besoin de lui faire confiance aussi sans doute et Pellinore espérait quand même qu’il n’était pas en train de faire une grosse bêtise. Parce que concrètement il était hors de question qu’il fasse autant d’effort pour voir sa sœur jumelle, son âme sœur, épouser un autre homme… si c’était pour tout faire capoter parce qu’il parlait un peu trop. Mais concrètement, il ne parlait pas vraiment trop. Il ne parlait qu’à elle après tout, il n’y avait aucune raison que ça soit trop… Il ne fallait pas que ça soit trop. Parce que ça lui faisait du bien. Manon sembla surprise de découvrir que Ombeline était enceinte, il ne se doutait pas qu’elle était déjà au courant par conséquence. Lui ne voyait pas qu’elle était déjà au courant en effet… mais il comprit qu’elle avait compris où il voulait en venir. Il ne savait pas si elle comprendrait, mais elle le fit… parce que quand elle donna ses félicitations, le jeune homme comprenait qu’elle les lui adressait à lui. Elle avait compris et mine de rien, ça lui faisait du bien parce qu’il avait le sentiment qu’il avait justement besoin d’en parler.

« Merci. »
Se contenta-t-il de dire dans un premier temps, pour faire comprendre à Manon qu’il comprenait qu’elle avait deviné. Merci oui… parce que c’était une bonne chose après tout. C’était une bonne nouvelle en un sens, parce que Ombeline était enceinte, parce qu’elle l’était de lui et que tous les deux allaient devenir parents. Bon, la situation allait être complexe, bien sûr, mais ce n’était pas une raison pour que ça soit une bonne chose. Sauf que, il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir ronger à l’intérieur aussi. « J’ai encore du mal à réellement m’en réjouir. »

Il était heureux que Ombeline soit enceinte bien sûr, mais ça n’enlevait pas le fait que pour tout ça, il devait voir son âme sœur épouser un autre homme. Et un autre homme devenir le père officiel de son enfant.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 404

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Ven 4 Mai - 11:07


Plus l'ami est ancien, meilleur il est
M

anon se sentit soulagée d'entendre son interlocuteur lui laisser comprendre qu'il avait saisi son sous-entendu. Il leur serait plus simple de discuter en toute honnêteté et en toute complicité maintenant qu'il avait conscience du fait qu'elle connaissait parfaitement son petit secret. Et qu'elle ne le jugeait pas pour cela. Même si elle avait tout à réapprendre de son amitié avec Pellinore, elle tenait réellement à ce qu'il comprenne qu'elle le soutenait, qu'elle voulait être là pour lui. D'accord, à un moment donné, cette amitié risquait fort d'être mise à mal par les circonstances, mais pour le moment, elle était heureuse de la bribe de son passé qu'elle parviendrait à récupérer. Elle s'était faite à l'idée de ne jamais retrouver sa mémoire, et ça ne la dérangeait plus vraiment, pour tout dire, parce qu'elle avait trouvé Ena, et qu'elle ne voulait pas savoir qui elle était, elle préférait se concentrer sur ce qu'elle pouvait devenir. Mais tout de même, il semblait qu'il y ait du bon dans cette histoire évanouie. Et peut-être qu'elle la retrouvait avec plus de force qu'autrefois, parce que maintenant, ils ne se cachaient rien. Enfin, presque rien, puisque la jeune femme n'avait pas encore informé Pellinore de ses propres amours. Ce n'est pas qu'elle ne le voulait pas... C'est qu'elle avait peur de briser d'un seul coup se qui se construisait dans cet instant, et qu'elle trouvait vraiment unique. Elle esquissa un léger sourire quand Pellinore lui apprit qu'il avait encore des difficultés à se réjouir de la nouvelle et de la situation, ce qu'elle comprenait parfaitement ben.

-Ca viendra,
dit-elle alors d'un ton sincère.

Elle ne pouvait pas parler à sa place, ni vraiment se mettre à sa place d'ailleurs, puisqu'elle ne risquait pas de devenir maman un jour, d'une part, et d'autre part parce qu'elle ne risquait pas de se trouver dans une situation aussi alambiquée... enfin, dans d'autres situation alambiquées, elle en connaîtrait forcément, mais c'est sûr que Pellinore battait des records dans son propre domaine. Elle voulait croire malgré tout qu'elle disait vrai. Oui, ça viendrait, ça viendrait forcément, parce qu'il aimait la mère de son enfant, et donc, pour la peine, il ne pourrait qu'aimer son enfant également. Même si les circonstances ne devraient faire de lui qu'un père officieux malgré tout.

-Je suis sûre que vous allez être très heureux, tous les trois. Je vous le souhaite en tout cas.

Elle ne pouvait pas en être sûre, évidemment, mais elle le lui souhaitait quoi qu'il en soit en effet. Parce qu'elle voulait son bonheur, et que la naissance d'un enfant devrait toujours l'être pour ses parents, quoi qu'il arrive.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 509

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Ven 13 Juil - 17:42

Plus l'ami est ancien, meilleur il est.
C’était quand même étrange pour Pellinore de parler de cette manière à quelqu’un d’autre que Ombeline. Pour le moment, le jeune homme n’avait parlé de la situation de sa sœur, de l’enfant qu’elle portait, à personne d’autre que sa sœur jumelle justement. Pour la simple et bonne raison que personne n’était au courant et qu’il ne fallait pas que quelqu’un soit au courant justement. Mais Manon l’était maintenant et mine de rien, ça lui faisait beaucoup de bien. Parce que le jeune homme avait clairement besoin d’en parler. Il avait vraiment besoin de se confier. Et puisque la jeune femme semblait au courant de tout. Comment ? En soit, ce n’était pas un souci, elle l’avait compris tout simplement. Et maintenant, il pouvait juste se confier et ça lui ferait du bien. Parce qu’il avait justement besoin de se confier. Il avait besoin d’en parler. Il avait énormément de chose sur le cœur. Et il en parlait avec Ombeline forcément, mais en parler à quelqu’un d’autre ne pourrait que lui faire du bien sans doute.

Manon lui affirma que ça viendrait, qu’il allait parvenir à se réjouir de l’arrivée de cet enfant. Pellinore espérait en effet que ça allait être le cas. Logiquement, l’arrivé d’un enfant était forcément une bonne chose, mais au vu de la situation c’était évident. Manon affirma ensuite qu’elle était sûr qu’ils allaient être heureux tous les trois, qu’elle le souhaitait en tout cas.

« Merci. » Il la remerciait peut-être un peu trop, mais en même temps le jeune homme était sincère. Il appréciait les propos de la jeune femme, il appréciait de savoir qu’elle les soutenait. Alors que bon, clairement, elle n’avait pas beaucoup de raison de le faire. Cela ne l’aurait pas spécialement choqué de découvrir que Manon n’approuvait pas du tout ce qui rapprochait Ombeline et Pellinore. Parce que le jeune homme avait conscience que ce n’était pas rien. « Je l’espère en tout cas. » Bon, Pellinore avait un peu trop l’habitude de voir les choses en noir et ce n’était pas pour rien qu’il avait besoin de sa sœur pour le remonter vers le haut. Pour le soutenir, pour taire un peu ses doutes. Même s’il ne pouvait pas s’empêcher d’en avoir dans tous les cas. « Dans tous les cas, ça va être… un peu particulier. »

Comme cette conversation en fait. Pellinore était encore un peu mal à l’aise avec le fait qu’il pouvait parler plus librement à son ami. Bien sûr qu’ils pourraient être heureux, Ombeline, lui et leur enfant. Mais en même temps, rien n’allait enlever que le jeune homme allait devoir rester aux yeux du monde comme l’oncle de son enfant. Jusqu’au moment où ils allaient pouvoir prendre le trône de Camelot, bien entendu. Comment les choses allaient se passer avec cet enfant ? C’était encore le flou total. Même si dans tous les cas, le jeune homme savait qu’il allait adorer cet enfant, qu’il allait l’aimer autant qu’il aimait Ombeline (bon, peut-être pas de la même manière non plus).
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 404

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   Ven 13 Juil - 20:09


Plus l'ami est ancien, meilleur il est
A

ux yeux de Manon, Pellinore n'avait pas à la remercier. Ce qu'elle faisait, ce qu'elle disait, c'était sincère, et ça ne lui demandait aucun effort. Pour elle, il était tout simplement naturel de soutenir le jeune homme, qu'elle réapprenait à considérer comme son meilleur ami. C'était comme une sorte de réflexe, quelque chose qui venait de loin, de ces souvenis enfouis qu'elle avait renoncé à déterrer (même si son amitié reconquise avec le seigneur d'Autice lui donnait quelque part l'envie de retrouver ces bribes de mémoire disparues). Mais elle comprenait, au fond, qu'il la remercie. Elle se doutait que, dans sa situation, il ne devait pas avoir souvent l'occasion de se confier (si ce n'est jamais, autrement qu'à sa jumelle, bien sûr) à qui que ce soit. Elle voulait être cette oreille attentive qu'il ne trouverait pas ailleurs, sans doute parce qu'elle aussi, quelque part, ne manquait pas d'en rechercher une. Si elle comprenait si bien Pellinore, après tout, et si Ombeline et Ena étaient parvenues à se comprendre, ce n'était pas pour rien. Ils vivaient tous des amours difficiles et perçues de façon extrêmement négatives, mais ils avaient décidé de les vivre jusqu'au bout, et dans le cas de Pellinore, l'enfant dont sa soeur était tombée enceinte serait ni plus ni moins que la consécration de cet amour à aucun autre pareil. Pellinore n'était pas totalement confiant, Manon le sentait bien... et comment le lui reprocher, en même temps ? Dans la situation où il se trouvait, normal que les craintes et les doutes soient légion, et que l'avenir paraisse incertain. Mais Manon voulait bien être confiante pour deux : avec le tempérament qui caractérisait les jumeaux d'Autice, il n'y avait vraiment rien d'anormal à ce qu'ils parviennent à leurs fins.

-Particulier, c'est sûr, mais les vies qui ne sont pas particulières n'ont que peu d'attraits, tu ne crois pas ?
répondit Manon qui se voulait une fois de plus agréable et rassurante, présente avant tout quoi qu'il en soit.

C'est vrai que la situation serait forcément particulière, ne serait-ce que parce que Pellinore ne pourrait pas se présenter comme le père de son propre enfant. Mais le secret avait malgré tout ses vertus. Après tout, il avait forcément bénéficié à Pellinore et à sa soeur jusque-là, puisque cela ne les avaient pas empêché de s'aimer en dépit de la morale et de continuer à s'aimer encore et toujours. La situation serait particulière, et peut-être vouée à le rester, mais il était capable d'en tirer le meilleur profit. Et, qui sait, ce secret finirait peut-être par devenir sa force, au bout du compte. C'est en éprouvant sa faiblesse que l'on mesure sa force, et Pellinore le savait sûrement mieux que quiconque.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus l'ami est ancien, meilleur il est [pv Pellinore :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre meilleur trade et votre pire!
» La meilleur façon de se reposer pour un feignant, c'est de travailler [ En cours ]
» Ryan Bradford ► Devenir meilleur ...
» 5 meilleur pointeur nhl
» Tournoi annuel du "Meilleur tireur de West Blue"[PV Ivan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Camelot :: Cité de Camelot-