Partagez | .
 

 Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1160

Message#Sujet: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Dim 11 Juin - 16:14


Une grande nouvelle
A

u final, ça avait été un jeu d'enfants. En même temps, Ombeline ne pouvait pas se targuer d'avoir beaucoup de mérites dans cette affaire, dès lors qu'elle avait fait boire à Obéron le philtre d'amour que lui avait concocté Ena, il avait été à sa merci, purement et simplement, c'en était même terrifiant. Lire tant d'amour et de désir dans le regard d'un homme qui n'était pas Pellinore ne plaisait absolument pas à la jeune femme, mais dans tous les cas, cette situation dans son ensemble n'était pas le moins du monde faite pour lui plaire, il faut bien l'admettre. Elle devait simplement faire ce qui devait être fait, et ce qui devait être fait, c'était faire d'Obéron Gabet le père officiel de son enfant. Toute cette mascarade pesait grandement sur sa conscience, à plus forte raison qu'elle savait combien tout cela faisait souffrir Pellinore, mais elle n'avait pas le choix. Il était primordial qu'ils aillent jusqu'au bout de leurs objectifs, le bien-être de leur enfant et leur réputation en dépendaient. Leur enfant... En pensant à lui, Ombeline caressa mécaniquement son ventre, sous la masse de tissu qui composait sa robe, et puisqu'elle n'était pas si avancée encore dans sa grossesse, cela ne se voyait pas du tout, mais la situation et son urgence la rendaient à certains moments assez paranoïaque. Il était hors de question que qui que ce soit découvre le pot aux roses avant que les noces ne soient proclamés. Fort heureusement pour elle (même si cette perspective la dégoûtait assez), cela se ferait sous peu. Et c'était pour cette raison, d'ailleurs, que cette soirée avait été organisée, que les petits plats avaient été mis dans les grands.

Deux jours plus tôt, Obéron avait fait sa demande officielle à Ombeline. Le bougre n'avait pas perdu de temps. Mais en même temps, c'était très exactement ce qu'elle avait attendu de sa part. Et le plus tôt était le mieux. Elle avait, bien sûr, aussitôt prévenu son frère de la nouvelle, mais cette dernière devait encore l'être à la famille proche d'Obéron, qui se devait d'être la première informée de la situation, cela va sans dire. Pour cette raison, il y avait en tout cinq couverts autour de la table : pour Ombeline, Pellinore, Obéron, Gaspard et Giselle. Ombeline appréhendait la réaction de ces deux derniers, mais elle restait confiante, malgré tout, rien n'irait entacher ses plans, et bientôt, le frère et la soeur seraient orphelins. Parce que les choses se devaient de se dérouler de la sorte, voilà tout. Quand ils furent tous installés autour de la table et que les premiers mets furent déposés sur la table, Ombeline se redressa et prit la parole, adressant un sourire ravi à tout le monde, comme si elle ne voudrait pas être ailleurs qu'ici... tu parles.

-Je vous remercie d'avoir tous répondu à notre invitation. Obéron et moi avons une grande nouvelle à vous annoncer, et nous tenions à vous avoir à nos côtés pour célébrer cette événement.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 385

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Mar 13 Juin - 23:03

Une grande nouvelle.
Cela commençait un peu trop à devenir une habitude… mais Gaspard n’avait pas d’autre choix que de ronger son frein. Le jeune homme se trouvait de nouveau sur les terres d’Autice, en compagnie de toute sa famille. Les Gabet étaient là, avec les seigneurs d’Autice. Le chevalier n’aimait déjà pas devoir passer du temps en compagnie de la jeune femme qui tournait autour de son père et ça ne lui plaisait pas plus de passer du temps avec elle et son frère en même temps. Surtout dans ce genre de condition. Ils avaient été invités à diner, encore une fois. Ça devenait vraiment trop habituel, Gaspard n’aimait vraiment pas ça. Il ne comprenait rien à cette situation, il ne savait pas ce que son père pouvait apprécier dans la compagnie d’Ombeline d’Autice. Bon… d’accord, il devait bien reconnaître qu’elle était une jeune femme séduisante, mais elle était jeune justement et ça faisait longtemps qu’Obéron Gabet n’avait plus aucune raison de se laisser séduire par ce genre de personne. En tout cas, ils se tournaient autour et ça ne lui plaisait vraiment pas. Mais il ne s’attendait pas à ce qui était en train d’arriver évidemment.

Ils étaient arrivés, ils avaient été accueillis comme d’habitude, ils s’étaient installés ensuite autour de la table pour partager ce repas. Gaspard avait trouvé son père un peu plus étrange encore ce jour-là, sans pour autant parvenir à le faire parler. En même temps, la situation entre les deux hommes ne s’arrangeait pas. Si Obéron semblait penser énormément à Ombeline d’Autice, cela ne l’empêchait pas de faire des remarques à son fils. Toujours les mêmes rengaines qui commençaient sérieusement à courir sur le haricot du chevalier. En tout cas, son père avait été une tombe. Mais alors que les premiers mets étaient servis, Ombeline se leva pour annoncer à tout le monde qu’Obéron et elle avaient une grande nouvelle à annoncer. Rien que ces propos ne plaisaient en aucun cas au fils Gabet qui avait trop peur de trop bien comprendre ce qui était en train de se produire. Parce qu’entendre qu’ils avaient une grande nouvelle, qu’ils voulaient qu’ils soient présents pour fêter cet évènement… ça ne voulait signifier qu’une chose et une chose qui ne plaisait pas du tout à Gaspard.

« Quelle nouvelle ? »

Demanda-t-il alors, en gardant le fin espoir de se tromper. Parce qu’après tout, le jeune homme s’était dit qu’au vu de la manière dont les choses se passaient avec Maria à l’époque – et son père donnait l’impression d’avoir complètement oublié la serveuse depuis – il n’allait pas être plus rapide avec Ombeline quand même. Même si, bien sûr, la jeune femme avait des atouts non négligeable, Maria était une femme qui ne manquait pas de séduction également (et ça, Gaspard pouvait vraiment en attester). Il n’y avait aucune raison que son père aille plus rapidement avec elle… parce que ça serait vraiment du rapide à ce stade-là. Cela faisait peu de temps qu’ils se « tournaient » autour.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1160

Message#Sujet: A   Mer 14 Juin - 10:43


Une grande nouvelle
O

mbeline avait sciemment laissé un temps de silence, elle avait volontairement ménagé le suspense... Non sans raison, bien évidemment, le but de la manoeuvre était de permettre à chacun de s'imaginer tout et rien (mais tout, surtout), et avait tout de faire comprendre à l'assistance que ce qu'elle avait à annoncer était quelque chose d'important, quelque chose de décisif... C'était effectivement le cas, d'ailleurs, car pour toutes les personnes présentes, le choix d'Ombeline initierait un grand changement, qui les frapperait tous : Obéron, parce qu'il allait être un homme marié et allait ainsi signer son arrêt de mort, rien que ça, ses enfants, parce qu'ils allaient devoir supporter une belle-mère qui aurait très bien pu être leur soeur... et enfin Pellinore, parce qu'il devait accepter que la femme qu'il aimait accepte les avances d'un autre, quand bien même elle ne l'aimait pas. Oui, la nouvelle était sérieuse, elle était importante, alors elle méritait de ne pas être lâchée comme ça,  sans un minimum de préparation. Elle attendait que les questions soient posées, que la question soit posée, en fait, et ce fut Gaspard qui la prononça. Une question simple et évidente, mais à laquelle Ombeline allait se faire un plaisir de répondre, plus pour l'agacer qu'autre chose. Il devait parfaitement savoir à quoi s'attendre, il attendait seulement juste de savoir s'il avait vu juste ou non. Eh bien oui, il avait vu juste, et elle éprouvait une certaine satisfaction à le lui faire comprendre. Ce serait sa chance dans son malheur, celle d'exaspérer Gaspard, mais ce n'était pas assez quand même. La jeune femme croisa le regard de son frère. Elle s'en voulait de le faire souffrir, mais il le fallait. Il fallait qu'ils assurent à leur futur enfant le meilleur des avenirs. Alors ils n'avaient pas le choix. Ce fut ensuite sur Obéron que ses yeux se posèrent, et elle lui adressa le plus charmant des sourires. Il le lui rendit. Il était sous son emprise. Forcément, il devait penser que ce moment était l'un des plus beaux de toute son existence. Elle n'attendit pas plus encore. Elle serra sa main dans celle de l'homme qui s'était levé pour pouvoir être au même niveau qu'elle.

-Nous allons nous marier,
dit-elle alors sans plus faire lambiner son entourage.

C'était avec curiosité qu'elle attendait maintenant la réaction des personnes présentes. En toute logique, même ceux qui éprouveraient le plus de réserves (les enfants d'Obéron, donc) se plieraient à la volonté de leur père et tairaient leur ressentiment. Quant à Pellinore... il le supporterait, il était dans la confidence... mais elle s'abstenait de croiser son regard cette fois. Elle en aurait besoin, ne serait-ce que pour se rassurer, mais elle craignait trop d'y lire une certaine douleur, et si tel devait être le cas, elle ne le supporterait pas, et pourrait bien perdre tous ses moyens pour la peine, c'était inenvisageable.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 464

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Lun 7 Aoû - 21:50

Une grande nouvelle.
Cette soirée était importante pour la suite, elle était même décisive. C’était l’un des instants les plus importants d’ailleurs, avant le moment où Ombeline allait devoir épouser cet enfoiré (oui c’était gratuit, mais l’avoir en face de lui était particulièrement difficile à accepte). Pellinore savait que c’était important et c’était bien pour cette raison qu’il se tenait à carreau et qu’il tentait du mieux possible de se concentrer afin de ne pas juste péter un câble. Mais il le savait, il devait se contenir. Et afin d’y parvenir, le jeune homme se concentrait sur Ombeline, sur les sentiments qu’il avait pour elle, sur le fait qu’elle l’aimait en retour plus que tout, qu’elle n’aimait pas Obéron et surtout, sur l’enfant qu’elle portait dans son ventre. Tout cela, ils le faisaient pour lui, parce qu’ils n’avaient pas le choix. Cet enfant devait être celui d’un autre, malheureusement. Il devait faire avec, tout simplement, il n’avait pas le choix… c’était dur, mais il pouvait le faire, pour sa sœur jumelle.

Ombeline ménagea le suspense de son annonce – dont Pellinore avait parfaitement conscience, même s’il allait devoir jouer le fait de le découvrir en même temps que les autres – il la reconnaissait bien là. Elle avait l’art théâtrale, elle était si parfaite. Quand elle tourna un instant son regard vers lui, Pellinore plongea ses yeux dans le sien, afin d’y puiser le plus de force possible. Parce que le moment allait venir. Elle détourna ses yeux, se concentrant sur ce vieux dégueulasse, avant d’annonce qu’ils allaient se marier. Pendant une fraction de seconde, Pellinore serra fortement son poing. Il osait croire que de toute façon, les enfants Gabet allaient être trop concentrés sur leur père et leur future belle-mère pour faire attention à lui. Mais il devait se contenir. Ombeline allait épouser Obéron, mais c’était pour leur enfant, pour eux, pour la bonne cause… Et lui il devait être fort. Il allait être fort. Le silence planait dans la petite assemblée, avant que Pellinore n’attrape son verre pour le lever.

« Félicitation aux futurs mariés. »

Les enfants Gabet n’avaient pas spécialement de raison d’apprécier la situation, lui non plus… mais il allait jouer le jeu. Parce qu’il n’avait pas le choix, parce qu’il fallait bien qu’il aide sa sœur. Tout cela n’était que pour sa sœur et leur enfant à naître. Il tentait d’être crédible et au pire, s’il ne l’était pas, il n’aurait qu’à mettre ça sur le compte du fait qu’il n’appréciait finalement pas plus que ça ce mariage. Après tout, la jeune femme avait un rang bien plus élevé que l’ancien chevalier et surtout, elle était bien plus jeune. Il pensait de toute façon s’en sortir assez bien, même s’il sentait son cœur se briser en mille morceaux. C’était idiot bien sûr, mais il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir horriblement mal. Même s’il n’avait pas d’autre choix que de le supporter.

« Déjà ? »

C’était la voix du fils Gabet qui s’élevé. Au moins, il n’était pas le seul à ne pas apprécier la situation.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1160

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Mer 9 Aoû - 22:54


Une grande nouvelle
O

mbeline adressa un sourire de circonstance à son frère quand ce dernier félicita les futurs mariés. Elle devinait combien cela devait lui en coûter de dire des choses pareilles, et elle appréciait sincèrement l'effort. Elle savait que ce ne serait pas facile pour lui de prétendre être heureux pour elle alors que, fut un temps, elle lui avait promis qu'elle n'épouserait jamais qui que ce soit, qu'elle serait tout à lui, pour toujours. Oui, elle lui appartiendrait toujours, mais au nom de l'enfant qu'ils portaient tous les deux, ils n'avaient pas le choix de toute manière. Il jouait très bien son rôle, mais elle savait lire dans son regard ce que personne d'autre ne pourrait voir. Elle avait envie de se précipiter vers lui, de l'embrasser, de lui dire que tout irait bien et à tout jamais, mais elle devait prendre sur elle, et prétendre qu'elle éprouvait à son égard la simple affection qu'une soeur ressentait normalement à l'égard de son frère. Elle évita de le regarder trop longtemps même si l'envie ne lui manquait pas un seul instant, parce qu'elle avait peur que cela engrenge des soupçons et soulève des soupçons. Mais finalement, elle n'eut pas besoin de se raviser, parce que son attention fut immédiatement détournée par Gaspard, qui se contenta de prononcer un seul mot, mais qui était déjà très éloquent en lui-même. il ne félicita pas son père et sa future femme, il ne les congratula pas, il se contenta d'un "Déjà" lourd de sens. Déjà, oui, parce qu'il n'avait pas été dupe, et ça, Ombeline l'avait su, assez vite. Il faut dire qu'elle ne se faisait pas d'illusions concernant Gaspard Gabet, elle voyait bien qu'il était un jeune homme d'une grande intelligence, ça ne faisait aucun doute. Si quelqu'un devait percer à jour son secret, il y avait de fortes chances que ce soit elle. Mais elle n'y croyait pas trop quand même. Elle était prudente. Elle prenait toutes les précautions possibles, ça on ne pouvait pas le lui ôter, pas une seule seconde.

-Oui, déjà,
répondit Ombeline dans un large sourire, comme si les propos de son interlocuteur n'avaient rien d'offensants et pouvaient être entendus comme un simple constat. Il est vrai qu'ils n'avaient pas le temps d'attendre. Et elle se disait que c'était compréhensible que Obéron non plus, l'âge aidant. Pourquoi attendre quand votre coeur vous souffle l'évidence, ajouta-t-elle alors.

Et ce faisant, elle tourna un regard rempli d'amour en direction d'Obéron, qui le lui rendit, tout abruti qu'il était par le philtre d'amour. Il la répugnait, la révulsait vraiment, mais elle se devait de faire bonne figure, alors elle jouait le jeu. Et elle ne se pensait pas mauvaise actrice. Après tout, elle prétendait à qui voulait l'entendre être affectée par la mort de son père alors qu'elle l'avait tué et s'en réjouissait, ce n'était pas bien différent.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 385

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Jeu 21 Sep - 16:28

Une grande nouvelle.
Gaspard n’avait pas eu d’autre choix que de s’y attendre, en fait, quand il y avait eu ce diner, quand Ombeline d’Autice avait affirmé qu’elle avait une grande nouvelle à annoncer. Ils allaient se mariés. Gaspard ne put s’empêcher de montrer sa surprise, lançant un « déjà » échapper de ses lèvres. Sérieusement ? Ils allaient se marier ? Son père avait demandé la main de cette jeune femme si rapidement, alors que pendant très longtemps Maria et lui s’étaient tournés autour sans que l’homme ne fasse quoi que ce soit. Vraiment, Gaspard ne comprenait rien. Bon, il avait bien vite compris que les choses avec la seigneur d’Autice allaient plus rapidement. En un instant, son père avait oublié la serveuse qui lui tournait autour pour se concentrer sur cette jeune femme riche. C’était quoi le but sérieusement. Ombeline lui affirma que oui, ils allaient déjà se marier, sans sembler prendre ombrage de ses paroles. Alors qu’en réalité, il n’y avait rien de sain dans les propos du jeune chevalier. Il ne comprenait pas cette situation, il n’avait aucune envie de la cautionner. Il n’aimait pas ça, il ne voulait en aucun cas que son père épouse cette jeune femme, qu’elle devienne sa… sa belle-mère. Ça n’avait pas de sens. Même si, dans tous les cas, le jeune homme savait bien qu’il ne pouvait rien faire contre cela. Il ne pouvait pas dire à son père ce qu’il devait faire. Il savait bien que l’homme ne se laisserait de toute façon pas faire.

Gaspard se retint de lever les yeux au ciel quand Ombeline précisa qu’ils n’avaient pas besoin d’attendre puisque leurs cœurs leur soufflaient l’évidence. C’était… il n’aimait vraiment pas ça, le jeune homme se sentait mal à l’aise quand il voyait son père roucouler de cette manière avec une femme si peu plus âgée que lui. Gaspard tourna son regard vers Giselle, dans le but d’obtenir un soutien quelconque, mais ça n’avait pas réellement d’effet.

« Je trouve quand même que vous vous précipitez. Vous vous connaissez à peine. » Il ne pouvait pas s’empêcher de dire ce qu’il pensait, parce que non… il était impossible pour lui de cautionner ce mariage. Ce n’était pas possible. Il ne supportait vraiment pas l’idée que son paternel puisse décider d’épouser cette jeune femme. Pas après tout ce qui c’était passé avec Maria. « Quand aura lieu la cérémonie ? »

Il espérait que sur ce point, ils n’allaient quand même pas se précipiter. Mais Gaspard ne se doutait pas que Ombeline n’avait plus beaucoup de temps devant elle. Parce qu’il fallait qu’elle devienne l’épouse de cet homme avant que sa grossesse ne commence à se voir. Pour que cela semble crédible, que son père puisse passer pour le père de cet enfant déjà en route. Autant dire que tous les espoirs de Gaspard étaient vains. Il osait croire qu’ils allaient quand même prendre un peu de temps avant de célébrer leur mariage, parce qu’il faudra faire les choses bien. Et que ça demandait un minimum de préparation.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1160

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Jeu 21 Sep - 21:14


Une grande nouvelle
O

mbeline s'était attendue et préparée à ce que l'annonce de ses noces avec Obéron Gabet ne fasse pas l'unanimité. C'était normal, au fond, autour de cette table, personne ne voulait sincèrement de ce mariage, Obéron ne tenait à devenir son époux que parce qu'il était sous l'emprise d'un philtre d'amour qui lui laissait croire dans des sentiments qui n'était pas réels, Pellinore crevait de jalousie et préfèrerait largement qu'elle ne dise oui à aucun homme, Giselle... Ombeline ne savait pas trop, mais elle ne semblait pas particulièrement enchanté, tout comme Gaspard, qui le montrait bien plus, de voir son père s'engager auprès d'une femme aussi jeune. Enfin, elle-même n'était pas impatiente de se faire passer la bague au doigt par cet homme, parce qu'il la dégoûtait, parce qu'un seul homme comptait dans sa vie. Tout ceci n'était qu'une immense mascarade dont chacun était plus ou moins conscient. A présent, il s'agissait surtout de restait sur cette fine ligne où personne n'opposait d'argument qui mette à mal ces noces, et pour de bon. Celui qui manifestait le plus ce qu'il pensait était clairement Gaspard, son "futur beau-fils" qui ne manqua pas de faire remarquer que tout ceci était trop précipité, parce qu'ils se connaissaient à peine. Bien sûr, c'était entièrement vrai, et cet argument était valable. Quand il demanda à quelle date aurait lieu la cérémonie, Ombeline savait que le jeune homme espérait surtout que cette date serait le plus tard possible, leur laissant le temps de se raviser, peut-être, si possible. Mais bien sûr, rien n'était aussi simple. Il ne serait pas exaucé, parce que ce mariage devait avoir lieu le plus tôt possible, d'une part parce que Ombeline n'avait pas envie de se coltiner Obéron trop longtemps, d'autre part parce qu'il ne fallait pas attendre que l'enfant qui grandissait dans son ventre voit le jour.

-Nous n'avons pas encore fixé de date,
répondit-elle, toujours amène et souriante, ignorant une fois encore sublimement les réserves que pouvait lui opposer son interlocuteur. Mais nous comptons nous marier le plus tôt possible, ajouta-t-elle en prenant un malin plaisir à mettre un terme à tous les espoirs qu'avait potentiellement pu caresser Gaspard. Dans trois semaines au plus tard, je serai Ombeline Gabet, affirma-t-elle, rayonnante. Trois semaines au plus tard de chez tard, mais elle comptait bien organiser cela plus tôt, les semaines étaient comptées. Ceci dit, il fallait tout de même organiser un mariage en bonne et due forme, pour qu'il soit un tant soit peu crédible. Et ça demandait un peu de temps et d'organisation, malheureusement. Je comprends que ça puisse vous sembler prématuré, mais nous sommes sûrs de nous. J'ai l'impression de connaître Obéron depuis toujours, je ne vois pas l'intérêt d'attendre.

Obéron appuya son propos, affirmant qu'il pensait la même chose et que son fils n'avait pas son mot à dire dans tous les cas. Au moins, il avait du répondant.


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 464

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Jeu 16 Nov - 8:22

Une grande nouvelle.
Pellinore aimerait vraiment pouvoir s’épargner un peu cette situation, mais en même temps il devait faire bonne figure tout de même. À choisir, il aurait bien aimé ne pas être présent, mais pour faire bonne figure, pour que cela semble parfaitement normal, il était logique qu’il soit présent lors de l’annonce des fiançailles de sa sœur jumelle. Surtout qu’après tout, le monde entier savait qu’ils étaient proches (sans se douter qu’ils étaient bien plus proches encore que les apparences ne semblaient montrer). Il faisait donc bonne figure, parce qu’il devait se montrer parfaitement normal en toutes circonstances. Par chance, Gaspard Gabet ne manquait pas de son côté de montrer son désaccord avec la situation. Pour le coup, Pellinore devait bien avouer qu’il se rangeait quand même du côté du fils Gabet, même s’il ne pouvait pas le montrer. Il ne le montrait pas non et en même temps, il n’appréciait pas spécialement ce type pour autant. Mais en cet instant précis, il était quand le seul qui était capable de montrer le fait qu’il n’appréciait pas ce mariage. Alors que Pellinore était en train de bouillir de l’intérieur.

Ce qui n’allait pas s’arranger alors que Ombeline reprenait la parole. Elle ne mentait pas réellement, bien au contraire, elle était parfaitement honnête. Il n’y avait aucune raison d’attendre et ils avaient l’intention de se marier le plus rapidement possible. Mais ce n’était pas juste parce qu’ils avaient envie de se marier, comme elle laissait sous-entendre, c’était simplement qu’elle ne pouvait pas se permettre d’attendre plus longtemps au vu de sa grossesse. Si elle attendait trop, cela risquait de se voir et donc les soupçons n’allaient pas manquer d’être présents. Ils perdaient du temps déjà, depuis le début de la grossesse de la jeune femme. Ils ne pouvaient pas en perdre plus, alors forcément, Pellinore avait envie aussi que ce mariage arrive rapidement. En grande partie, aussi, pour être débarrassé de tout cela et pour pouvoir, enfin, tuer Gabet. Le jour où ce vieux croulons allait mourir, Pellinore allait se sentir bien mieux. Ce qui allait changer de maintenant, alors que Ombeline affirmait que d’ici quelques semaines, elle allait être Ombeline Gabet. Rien que le fait d’entendre que sa sœur allait changer de nom, qu’ils ne porteraient plus le même nom, ça avait le don de lui arracher le cœur. Mais il le cachait du mieux possible. Il se concentra d’ailleurs sur son verre, quand sa sœur reprit la parole pour affirmer qu’elle avait le sentiment de connaître Obéron Gabet depuis toujours. En même temps, elle le connaissait depuis qu’ils étaient gosses, ça aidait. Ça rendait ça encore plus malsain d’ailleurs, mais soit. Par chance, ce Gabet était tellement drogué par le philtre d’amour qu’il ne manquait pas de se ranger du côté de la jeune Autice, se montrant même dur avec son fils. Fils qui n’appréciait pas les propos de son père au vu de la manière dont il le regarda.

« Réjouissez-vous, nous allons tous faire partie de la même famille. C’est plaisant n’est-ce pas ? » Dit-il alors, se montrant le plus convainquant possible. Après tout cela, il se jurait de ne plus parler à personne avant un moment. « Puisque c’est ainsi… » Rétorqua alors Gabet, visiblement résigné à la situation.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1160

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Jeu 16 Nov - 20:56


Une grande nouvelle
O

mbeline tourna son regard vers son frère quand ce dernier s'adressa à la cantonnade pour inviter tout le monde à se réjouir de ces noces qu'il était le dernier à vouloir, ce qu'elle était très bien placée pour le savoir. Le voir ainsi jouer la comédie lui serrait le coeur, car si elle le trouvait convaincant, elle connaissait le fond de sa pensée, et elle ne pouvait que s'imaginer ce qu'il pensait lui en la voyant elle jouer la comédie. C'était trop injuste, dans un monde bien fait, ce serait à une tout autre assemblée qu'elle annoncerait ses noces, et ces noces la lieraient à son frère, on accueillerait avec bonheur la venue de leur enfant et personne ne chercherait à leur mettre des batons dans les roues. Mais non, tout ceci n'était qu'un monde de comédies, et cette mascarade l'épuisait. Même si ça mordait à l'hameçon, avec plus ou moins de réticences quand même, elle n'en pouvait déjà plus. Elle n'avait aucune envie de fonder une belle et grande famille avec les Gabet (et la perspective de leur être liée même après la mort d'Obéron l'agaçait prodigieusement, cela va sans dire), et elle avait encore moins envie de discuter de tout ça en faisant mine d'éprouver ne serait-ce qu'un millième d'enthousiasme à cette perspective. Que ça s'arrête... pitié, que ça s'arrête... mais bien sûr, ça ne s'arrêtait pas, ça ne s'arrêtait jamais. Cela ne s'arrêterait que quand on les laisserait enfin seuls, et malheureusement, ça ne donnait pas l'air de devoir être pour tout de suite, qu'ils le veuillent ou non (et devinez qui ne le voulait pas ?). Au moins, Gaspard ne rétorqua pas, apparemment résigné. De toute évidence, il s'était fait une raison, et cela convenait particulièrement bien à Ombeline, qui n'avait pas la moindre envie de devoir affronter les réticences de ce type qui lui tapait bien assez sur le système depuis qu'avaient commencé leurs petites manigances.

-Alors je lève mon verre à notre nouvelle famille,
répondit Ombeline en joignant le geste à la parole. Et je gage que ce premier mariage, sera bientôt suivi d'autres, tout aussi épanoui et heureux qu notre union promet de le devenir.

Après tout, qu'il s'agisse de Gaspard, de Giselle... ou même de Pellinore (mais ça elle ne voulait même pas y penser), ils étaient tous en âge de prendre époux ou épouse. Bien sûr, elle se fichait bien de l'avenir sentimental du frère et de la soeur Gabet, et elle ne le supporterait jamais si Pellinore en épousait une autre, mais cela lui permettait d'embrayer sur un nouveau sujet de discussion, ce qui lui convenait très bien, car pour sa part, elle n'avait pas envie de discuter plus longuement d'un événement pour lequel elle ne s'enthousiasmait guère et auquel elle consentait par pur pragmatisme.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 385

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Ven 5 Jan - 18:09

Une grande nouvelle.
Gaspard n’avait pas envie de se résoudre à tout cela, quand bien même cela faisait un moment que le jeune homme n’avait plus vraiment le choix que de faire avec. Il n’aimait pas l’idée que son père puisse fréquenter la jeune femme, mais ce n’était pas comme s’il avait son mot à dire. Il aurait aimé que ça soit le cas, il aurait aimé que ça soit possible, qu’on l’écoute, qu’il parvienne à empêcher ce mariage. Sauf que ce n’était pas possible, il ne pouvait que s’en rendre compte un peu plus maintenant alors qu’il entendait Ombeline et son père annoncer leur mariage. C’était officiel. Enfin, presque officielle, parce qu’ils se contentaient d’être fiancés pour le moment, mais il savait bien ce que cela signifiait. Obéron n’avait jamais été fiancé à Maria et pourtant, ils s’étaient tournés autour pendant un long moment quand même. Maintenant, il l’était avec Ombeline et Gaspard avait bien conscience que la jeune femme et lui n’allaient pas tarder avant de se marier.

Le frère de sa future « belle-mère » invitait tout le monde à prendre les choses dans le bon sens et Gaspard avait conscience qu’il n’avait donc pas le choix et qu’il devait faire avec. Ça n’avait rien d’agréable, mais il n’y pouvait rien. Il rongeait son frein et c’était particulièrement éprouvant quand Ombeline ne manqua pas de lever son verre pour fêter la nouvelle famille. Gaspard sentit son cœur se serrer en entendant les propos de la jeune femme, il n’aimait vraiment pas se dire qu’ils formaient donc tous une grande famille. Mais ce ne fut rien du tout comparé à la manière dont la jeune femme mentionna les prochains mariages qui auraient lieux dans le futur, dans l’avenir. Gaspard savait bien que la jeune femme devait mentionner le sien, celui de Giselle ou encore peut-être celui de son frère. Mais en même temps, le chasseur ne pouvait pas deviner une seule seconde que sa « belle-mère » n’avait aucune envie de voir son frère épouser une autre femme, comme ce dernier était en train de souffrir encore plus que Gaspard à l’idée de voir sa sœur épouser Obéron Gabet.

« Nous allons nous concentrer sur votre mariage pour commencer, ça sera bien mieux. »
Dit-il alors, parce qu’il n’avait vraiment aucune envie qu’un éventuel potentiel mariage le concernant puisse arriver sur le tapis. Ce n’était pas quelque chose que le jeune homme appréciait de base, il n’appréciait encore moins maintenant de parler d’une éventuelle union qui pourrait l’unir à quelqu’un. Quand bien même, sa situation sentimentale prenait quelques tournants. Mais il n’avait aucune envie d’en parler, aucune envie que quelqu’un en parle. De toute façon, Obéron était bien trop concentré sur sa propre histoire pour se concentrer sur lui-même non ? En tout cas, il ne voulait pas aborder son propre futur. « Si vous tenez à vous marier si rapidement… » Il sentait sa gorge se serrer. « Vous allez avoir du pain sur la planche n’est-ce pas ? »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1160

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Ven 5 Jan - 18:26


Une grande nouvelle
S

i Ombeline évoquait les mariages à venir des personnes présentes, ce n'était pas vraiment par sympathie ou par intérêt. Elle se fichait bien des affaires de coeur des enfants Gabet. Qu'ils se marient ou non, elle ne considérait pas que ce soit son problème, en aucune manière. Elle se contentait d'avancer la conversation de base qu'elle aurait sans doute engagée si ses sentiments avaient été sincères, si tout ceci n'avait pas été quand même une vaste comédie, une supercherie de bas étage. La jeune femme se contentait de combler le vide actuel de son coeur avec une fausse assurance, pour effacer la crainte et le remords, les regrets qu'elle avait de tant faire souffrir l'homme qu'elle aimait le plus au monde, qui lui témoignait cet amour chaque jour de sa vie, et qu'elle lui rendait si mal... Gaspard occulta bien vite le sujet, mais en soi, ça lui était bien égal, totalement égal, même. Il ne semblait pas vouloir en parler, et Ombeline n'avait pas forcément envie d'en entendre parler... donc c'était tant mieux comme ça, même si cela devait vouloir dire qu'il fallait combler le silence une fois encore. Mais comme Gaspard enchaînait avec une question, il lui donnait l'opportunité de poursuivre sur un nouveau sujet... même si c'était un sujet qu'elle n'appréciait pas davantage non plus, vraiment. Elle n'avait aucune envie d'évoquer l'organisation de son mariage, d'autant qu'elle était convaincue que ce serait une sacrée prise de tête (mais elle comptait sur Obéron et les faux sentiments qui le consumaient pour elle pour s'occuper du maximum, pour le reste, ils avaient de toute manière tous les moyens nécessaires pour déléguer), mais s'il était un lieu ou une occasion où le sujet ne pouvait qu'être abordé, c'était bien là, c'était bien maintenant, sans l'ombre d'un doute.

-En effet, nous allons avoir beaucoup de travail,
confirma-t-elle dans un sourire comme si cette perspective profondément agaçante l'exaltait au plus haut point, comme si elle pouvait réellement être impatiente. En vérité, elle appréhendait plus que jamais ce moment crucial, et qui donc arriverait très vite. Cette mascarade ne devait pas durer trop longtemps, c'est vrai, mais dans tous les cas, ça resterait toujours trop long à ses yeux, et le pire était encore de s'imaginer que le supplice qu'elle endurait, Pellinore l'éprouvait doublement de son côté. Elle s'en voulait de lui en reprocher autant. Mais nous mettrons du coeur à l'ouvrage, ajouta-t-elle alors, toujours avec cet enthousiasme de façade qui la dégoutait d'elle-même. Elle n'avait d'ordinaire aucun mal à jouer la comédie, mais là, elle trouvait cela en définitive plus que complexe. Après tout, l'amour n'attend pas, acheva-t-elle, prétendument rayonnante.

Elle savait que ces mots feraient mal à Pellinore, mais elle espérait aussi un peu qu'ils piqueraient un minimum Gaspard, pour la forme.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 464

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Lun 5 Mar - 17:45

Une grande nouvelle.
Ils devaient jouer la comédie, ils n’avaient pas le choix et Pellinore en avait parfaitement conscience. Cependant, ce n’était pas pour autant que le jeune homme supporter d’entendre tout ce qu’il entendait, qu’il supportait de voir sa sœur prétendre qu’elle était heureuse de cette situation. En plus, alors que Ombeline cherchait un peu à détourner la conversation, tout en mettant Gaspard, dans l’embarra, ce dernier continuait de parler du mariage de son père et donc de sa sœur. Pellinore ne portait aucun membre de cette famille dans son cœur, Obéron encore moins d’ailleurs, mais il n’appréciait pas du tout le « beau-fils » de Ombeline. La jeune femme affirma qu’ils avaient en effet beaucoup de travail pour préparer la cérémonie. En soit, dire ça ce n’était rien du tout, surtout comparé à ce que sa sœur jumelle ajouta ensuite. Elle devait jouer la comédie et Pellinore savait que son âme sœur ne pensait pas vraiment ce qu’elle disait, mais en même temps, ce n’était pas évident à entendre. Surtout que Ombeline était parfaite, qu’elle savait mieux que personne feindre des sentiments, l’enthousiasme qu’elle ressentait concernant ce futur mariage. Ils mettaient du cœur à l’ouvrage donc, parce qu’ils avaient hâte de se marier, parce que l’amour n’attendait pas… Les mots de sa sœur jumelle était comme un poignard qui s’enfonçait doucement dans son cœur, lentement, douloureusement. Pellinore savait qu’il ne devait pas réagir comme ça, mais il n’y pouvait rien, c’était plus fort que lui.

« Vous allez sans doute comprendre quand ça vous arrivera. »
Décida-t-il de dire juste histoire de récupérer un peu de contenance, et de ne pas se laisser emporter par ses émotions. Parce qu’il ne pouvait pas mettre tout leur plan en péril à cause de ce qu’il ressentait. Quand bien même, il prenait peut-être un risque parce que techniquement, Pellinore n’aimait personne. Alors, que si, il aimait, il adorait, il idolâtrait sa sœur jumelle et que si ça ne tenait qu’à lui, le jeune homme l’épouserait sur le champ, mais ce n’était pas possible. « Mais je comprends. » Répondit Gaspard. Définitivement, le jeune homme ne l’aimait pas. « L’amour fait des miracles apparemment. »

Pellinore serra des dents en entendant les propos du jeune Gabet. En un sens, ce dernier n’avait pas tort – et c’était l’une des raison pour laquelle Pellinore n’appréciait pas ses propos – l’amour était effectivement capable de faire des miracles, mais là tout de suite, Pellinore attendait les dits miracles. L’enfant qui se nichait d’ores et déjà dans le ventre de sa sœur jumelle était un miracle, mais il lui causait quand même du tort. Bon, en un sens, Pellinore ne pouvait pas en vouloir à l’enfant, mais quand même. C’était dur. Pellinore tourna son regard vers Ombeline, une manière pour lui de prendre des forces dans son regard, d’y lire ce qu’elle ressentait vraiment, ce qu’ils ressentaient tous les deux. Cet amour qu’ils partageaient et qui pouvait faire des miracles.

« De toute façon, Autice ne manque pas de moyen pour ce mariage, il n’y a aucune raison de s’en faire. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1160

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Lun 5 Mar - 19:19


Une grande nouvelle
P

ellinore, en réponse à la remarque d'Ombeline, choisit d'orienter le sujet sur Gaspard en prétendant que lui-même comprendrait où sa soeur voulait en venir le jour où lui-même expérimenterait la même chose. Elle se doutait que se focaliser sur Gaspard était une manière d'occulter sa propre douleur. Son jeu était impeccable, mais au regard de tout ce qu'elle savait, Ombeline ne pouvait pas se laisser abuser, elle voyait, par la force des choses, au-delà de apparences et devinait la souffrance de son jumeau. Elle n'avait qu'une envie, le prendre dans ses bras, et lui répéter, encore et encore, inlassablement, qu'il était à elle, qu'elle était à lui, et qu'il n'avait rien à craindre de personne, mais non, ils devaient prendre sur eux, et piquer Gaspard devenait, pour l'un comme pour l'autre, une manière de supporter cette situation singulière qui n'avait pas grand-chose pour leur plaire ou les satisfaire. Gaspard ne se laissa pas faire, ceci dit, et n'hésita pas à répliquer dans la foulée que si, il était parfaitement capable de comprendre (ah oui, vraiment ? Ombeline se disait qu'il ne prononçait sans doute ces mots que pour la forme, bien plus qu'autre chose). Avant d'ajouter que l'amour faisait des miracles. Même si elle ne voulait en rien être d'accord avec son... futur beau-fils, elle pouvait bien lui donner raison sur ce point. L'amour pouvait bel et bien faire des miracles, et si qui que ce soit pouvait avoir le moindre doute à ce sujet, elle en tenait pour preuve la vie qui grandissait dans son ventre, même si elle n'était pas encore visible. Ombeline s'abstint de répondre quoi que ce soit et se contenta de capter le regard de son frère qui semblait bel et bien avoir attendu de croiser le sien. En un regard, elle tenta du mieux qu'elle put de lui communiquer tout l'amour qu'elle ressentait pour lui, et ce n'était pas rien. Même si elle voudrait pouvoir en faire davantage. Malheureusement, ils n'avaient pas le choix, et en ce sens, ils devaient préserver l'illusion jusqu'au bout.

-Oh mais je doute que les inquiétudes de Gaspard aient jamais été d'ordre financier, je me trompe ?
répondit Ombeline en tournant son regard vers Gaspard.

Ombeline aurait bien aimé que son frère s'épargne d'évoquer les ressources du territoire d'Autice. Certes, leur situation s'améliorait depuis la mort du père, depuis que les jumeaux avaient pris les choses en main, ne serait-ce que parce qu'ils avaient le soutien du roi, mais elle n'était pas encore idéale, c'était un point sur lequel il était bien trop simple de les attaquer, de retourner leurs arguments contre eux, et elle n'y tenait pas. Certes, ils mettraient tous les moyens possibles dans ce mariage, afin de préserver les apparences... mais c'étaient là des frais qu'ils auraient préféré s'épargner. Heureusement, Obéron, de son coté, n'était pas pauvre, et sa fortune leur servirait bien vite.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 385

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Jeu 3 Mai - 20:30

Une grande nouvelle.
Définitivement, plus le temps passait, plus Gaspard avait du mal à supporter Ombeline et Pellinore d’Autice. Il les connaissait depuis presque toujours, parce que leurs familles – par leur père – avaient été proches… mais ce n’était pas pour autant qu’il n’en découvrait pas un peu plus à chaque fois. Et là, c’était de plus en plus compliqué. Le jeune homme ne savait pas du tout comment il allait s’en sortir, là. Il aimerait bien que ce mariage n’ait jamais lieu, mais il savait bien que c’était impossible, qu’il allait forcément avoir lieu. Et ça signifiait qu’une seule et unique chose, il allait devoir supporter la présence de cette famille dans la sienne pour les années à venir. Gaspard ne pouvait pas s’empêcher de lancer des regards à son père, qui ne disait pas grand-chose. À force, il avait un peu le sentiment de ne pas réellement le reconnaître. Mais en même temps, ce n’était pas comme s’ils avaient réussi à se comprendre pendant toutes ces années, bien au contraire. Si Gaspard n’avait pas de soucis avec son père, ça se serait. Sauf qu’il en avait et donc… ils étaient tout bonnement incapable de se comprendre. Comme en cet instant précis, ils ne parvenaient pas à se comprendre et c’était sûr et certain que le jeune chevalier n’allait pas réussir à comprendre suffisamment son père pour accepter ce mariage. Mais bon… que voulez vous faire devant un homme visiblement fou d’amour, et deux jumeaux aillent réponse à tout. Ça l’agaçait cette conversation, mais ça c’était simplement parce qu’il était incapable de répondre quelque chose de vraiment tangible, qu’il ne parvenait pas à avoir le dessus.

Comme là, alors que Ombeline mettait en lumière que ce n’était pas vraiment d’un point de vu financier que Gaspard avait un doute concernant ce mariage. Le jeune homme se disait qu’ils allaient devoir se donner beaucoup de mal pour préparer ce mariage et il se demandait surtout combien de temps il avait devant lui. Parce qu’il aimerait bien avoir le plus de temps possible. Une manière pour lui de se dire qu’il pouvait encore changer les choses. Sauf que ce n’était pas le cas non. Il ne pourrait pas changer la situation et empêcher ce mariage, quand bien même l’envie ne manquait pas.

« Non, effectivement. »
Dut-il reconnaître. Ça l’ennuyait, mais il n’avait pas réellement le choix en fait. « J’espère surtout que vous savez réellement ce que vous faites. »

Non parce que d’un point de vu parfaitement financier, le jeune homme savait bien que ça ne posait pas de souci. Pour la simple et bonne raison que les deux familles ne manquaient pas de fortune. Outre le fait que les Autice possédaient… eh bien, les terres d’Autice, les Gabet n’était pas à plaindre non plus. Mais bon, le jeune homme se disait qu’il ne pouvait pas vraiment cacher le fait qu’il n’appréciait pas ce mariage en grande partie parce qu’il était censé unir ces deux personnes. Qu’il trouvait ça définitivement malsain. Mais bon, ce n’était pas comme s’il pouvait se permettre de dire une telle chose.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1160

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   Jeu 3 Mai - 21:27


Une grande nouvelle
O

mbeline, en cet instant, avait le sentiment sûr et inéluctable d'avoir l'avantage sur la situation, de la dominer totalement de même qu'elle dominait complètement sn interlocuteur. Elle était confiante, parce qu'elle sentait que quand bien même Gaspard fulminait, il avait compris sa défaite, il avait cerné le fait qu'il ne pourrait rien contre son interlocutrice, parce qu'elle avait déjà gagné. Il ne servait à rien d'essayer, de lutter. Il pourrait toujours avertir son père, essayer de le raisonner, mais elle savait qu'Obéron ne parviendrait pas à s'extraire à son influence, ne serait-ce que parce que cette influence était magique, tout simplement, et donc inéluctable. Ena avait fait du bon travail, la jeune femme ne l'en remercierait jamais assez (même si elle risquait fort de rencontrer des problèmes par la suite, parce que toutes les deux ambitionnaient la même chose, ce qui faisait d'elle des ennemies naturelles). Elle était vraiment ravie de la tournure que prenaient les choses, vraiment, et elle devait prendre sur elle pour montrer que oui, elle était satisfaite, sans pour autant donner le sentiment de jubiler. Ceci dit, pour cela, ce n'était pas difficile. Pour cela, il lui suffisait de penser à Pellinore, du fait qu'il était forcément touché par cette annonce, même si elle n'était pas une surprise pour lui, il lui suffisait de penser aux efforts qu'il faisait et à la torture que ce moment pouvait représenter pour lui. Et ça la faisait redescendre. N'empêche, clairement, s'il devait y avoir du positif dans le fait d'épouser le vieux Gabet, c'était très franchement cela : savoir que, en ce qui le concernait, Gaspard fulminait. Et il n'était pas prêt d'arrêter de fulminer.

-Je n'ai jamais été aussi sûre de moi de toute ma vie,
affirma-t-elle d'un ton qu'elle voulait particulièrement sincère.

Quelque part, c'était en effet vrai, parce qu'elle était enceinte, parce qu'elle savait que ce mariage était la condition sine qua non de leur union. Elle était capable de tout pour protéger son enfant à naître, le fruit de son amour avec Pellinore, un humour fort, parfait, intense, et que personne n'était capable d'entendre. Alors ça en valait la peine. Et de fait, elle n'avait en effet jamais été aussi sûre d'elle. Elle savait vraiment que cette situation était terrible, et qu'elle ferait beaucoup de mal à Pellinore pour commencer (et serait contraignante pour elle aussi, au passage). Mais au bout du compte, ils en ressortiraient heureux, et tus leurs sacrifices sembleraient parfaitement insignifiants en comparaison. Elle n'avait jamais été aussi sure, oui, surtout si ça emmerdait Gaspard, effectivement.

-Nous savons parfaitement ce que nous faisons. Et j'espère que vous serez capable de le comprendre un jour.

Ou pas, elle s'en moquait. Mais ça l'amuserait vraiment beaucoup de voir un jour Gaspard lui présenter ses excuses.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une grande nouvelle [pv Gaspard et Pellinore <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Autice-