Partagez | .
 

 Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même [pv Arthur :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chevalier (chevalier)
avatar
Feat : Aiden Gillen

Messages : 464

Message#Sujet: Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même [pv Arthur :3]   Mer 12 Avr - 19:07


Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même
Q

uitte à devoir jouer les chevaliers au grand coeur, repenti de ses erreurs passées et déterminé à servir la couronne jusque dans sa mort (autant de façades qu'il avait grand hâte de pouvoir abandonner le moment venu, mais cette heure n'était malheureusement pas encore arrivée), il appréciait d'avoir ce sentiment ressenti en cet instant, qui était celui de faire quelque chose de réellement utile. La quête du Graal était la préoccupation majeur de tous les chevaliers de la table ronde. Méléagant ne faisant bien sûr pas exception, il se voyait bien souvent parcourir les terres de l'île de Bretagne en quête de cette sainte Relique dont il ne savait pas s'empêcher de remettre en cause l'existence (même si, bien sûr, il n'en disait rien, apparence oblige). Courir ainsi les routes pour un maigre butin et pourfendre des ennemis qui n'avaient pas toujours grand-chose de redoutable commençait à devenir une expérience harassante, contraignante, qui lui plaisait clairement de moins en moins. Au moins, cette fois ci, tandis qu'il accompagnait le roi Arthur pour une nouvelle quête, il savait précisément quelle en était le but et il en comprenait tous les enjeux. Il préférait. Non pas qu'il veuille absolument couronner de gloire un monarque qu'il considérait dors et déjà comme étant bien trop surestimé, mais ce ne serait pas un mal pour lui de briller par quelque fait d'arme dont on puisse admirer la teneur sans le moindre doute. Et puis, il comptait sur cette nouvelle mission pour s'attirer une nouvelle fois les faveurs d'un roi qu'il ne demandait qu'à trahir et dont il avait l'espoir dissimulé (mais pas à la principale concernée) de dérober l'épouse. Ce semblait efficace.

Une rumeur suffisamment importante pour que l'on puisse commencer à l'entendre comme un fait commençait à circuler au sujet d'un dragon que l'on aurait aperçu aux alentours de Camelot. Autant dire qu'une telle nouvelle ne pouvait certainement pas laisser Arthur Pendragon de marbre, ou bien aurait-il fallu qu'il soit un roi tout sauf digne de son titre (bien que Méléagant estimait bien sûr qu'il ne l'était pas quoi qu'il en soit). Trouver ce dragon était donc leur priorité absolue. Parcourant les lieues qui entouraient Camelot, ils interrogeaient donc les chalands, qui les menaient chaque fois vers une piste un peu plus précise, qui les rapprochait à chaque instant de leur but, si bien que l'espoir qu'ils avaient de l'atteindre ne pouvait plus rien avoir d'utopique. D'ailleurs, alors qu'ils avaient fait plusieurs kilomètres sur leurs chevaux, Méléagant crut entendre une sorte de grognement qu'il associait difficilement à quoi que ce soit d'humain, ou même d'animal.

-Je crois que j'ai entendu quelque chose
, apprit-il à Arthur en arrêtant sa monture. Et il ne pensait pas se tromper en affirmant qu'Arthur avait dû l'entendre aussi.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 387

Message#Sujet: Re: Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même [pv Arthur :3]   Jeu 13 Avr - 0:25

Méléagant & Arthur
Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même.
Un dragon aurait été vu aux alentours de Camelot. Forcément, quand le roi avait entendu parler de cette rumeur, il n’avait pu que la prendre au sérieux. Parce que ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait juste balayer d’un revers de la main, en se disant que ce n’était rien. Ce n’était peut-être rien, cela le roi ne pouvait pas nier que c’était une possibilité. Mais dans le doute, parce que ça pouvait mener quelque part, Arthur se devait de prendre cette rumeur au sérieux. Après tout, il en valait de la sécurité des habitants de son royaume et de Camelot plus précisément. Si Arthur Pendragon n’était pas capable de s’occuper de la grande cité de son royaume, alors il ne serait pas un bon roi. Donc, il était important qu’il prenne bien en compte cette rumeur, surtout qu’elle lui était venu plusieurs fois à l’oreille. Plusieurs personnes avaient vu un dragon, alors il devait agir.

Pour cela, le roi avait l’intention de suivre cette piste lui-même. C’était peut-être trop dangereux, mais en même temps ça ne serait pas le premier ennemi qu’il affronterait. Au contraire, ça ne serait pas non plus le premier dragon. Il avait donc l’intention de partir lui-même sur la piste de cette créature, mais il n’avait évidemment pas l’intention de s’y rendre seul. Aucun chevalier ne devrait se rendre seul à ce genre de quête, surtout qu’il n’avait même pas une description claire de ce dragon et qu’il n’avait aucune idée de sa taille. Arthur avait donc demandé à Méléagant de l’accompagner. Pourquoi ? Parce qu’il avait confiance en lui tout simplement et en ses capacités. Évidemment, le roi ne se rendait pas compte qu’il était en train, comme d’habitude, de faire une connerie. Enfin, en soit non, Méléagant était un bon choix pour chasser des dragons. Mais c’était le fait de lui accorder sa confiance qui était une bêtise. Il ne s’en rendrait pas encore compte. Pour l’heure, les deux chevaliers étaient donc sur leurs chevaux à suivre la piste de ce dragon. Ils avaient déjà parcouru plusieurs kilomètres, suivant les pistes des personnes qu’ils croisaient et qui avaient justement vu ce dragon. Et au bout d’un moment, Arthur entendit un grondement que Méléagant avait entendu apparemment aussi, puisqu’il lui affirma qu’il avait entendu quelque chose.

« Moi aussi. »
Dit-il en tournant son regard vers le chevalier, avant de le porter autour d’eux. Il ne savait malheureusement pas vers où venait le grondement. « Continuons par-là. »

Dit-il alors, en désignant une direction. Il ne faisait que se fier à son instinct, il devait bien l’avouer, mais le roi pensait qu’il pouvait compter sur son instinct. Le futur allait lui apprendre que ce n’était pas du tout le cas, mais pour le moment ils n’y étaient pas encore. Il avança donc encore de plusieurs mètres, avant de s’arrêter finalement.

« Il y a une grotte là-bas. Je pense que nous devrions la visiter et vérifier qu’il n’y a rien dedans. » Ou alors, tomber donc nez à nez devant ce dragon.
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
avatar
Feat : Aiden Gillen

Messages : 464

Message#Sujet: Re: Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même [pv Arthur :3]   Ven 14 Avr - 17:44


Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même
M

éléagant n'avait pas été la malheureuse victime d'une hallucination auditive. Il s'en était douté, bien sûr, le grondement qu'il avait entendu était trop distinct et singulier pour qu'il l'ait imaginé. Arthur approuva donc, lui aussi avait entendu ce bruit singulier... C'était peut-être sans le moindre rapport avec ce qui motivait leur voyage, bien sûr, mais c'était quelque chose de concret malgré tout, une piste qu'il serait sot de ne pas poursuivre. Restait à deviner de quel lieu exactement provenait le bruit. C'était assez difficile à déterminer, mais, ma foi, il fallait bien qu'ils s'arrêtent sur une destination spécifique. Cette destination en question, le roi la décida finalement, peut-être un peu au hasard, mais de toute façon, il fallait bien qu'ils progressent, et advienne que pourra. Au dos de leurs montures, ils tracèrent donc leur route sur quelques mètres encore, avant que le monarque s'arrête une nouvelle fois. Il avait repéré une grotte qui avait échappé à la perception du chevalier de la table ronde. Il n'appréciait pas d'avoir à le reconnaître, ou tout du moins cela exigeait de lui quelque effort, mais Arthur avait néanmoins raison, et Méléagant devait bel et bien le lui concéder, pour cette fois en tout cas. Les grottes étaient connues pour être les cachettes et repères privilégiées des créatures telles que les dragons. Peut-être était-ce à tort, mais ce serait passer à côté d'une possibilité importante que de ne pas s'engouffrer au sein de cette grotte. Méléagant l'approuva donc. Ils étaient partis avec un minimum de matériel, mais ils disposaient de torches dans leurs besaces et leurs épées aiguisées se chargeraient de pourfendre l'éventuelle créature qui pourrait être tapie en ces lieux.

-Je suis d'accord,
approuva-t-il, et vraiment, cela nécessitait de sa part le plus grand des efforts que d'approuver une initiative du roi. En le faisant sincèrement. En pensant réellement que c'était bel et bien la chose à faire, effectivement.

Une fois à côté des grottes, il descendit de son cheval, qu'il attacha afin d'éviter que celui-ci ne s'échappe, après quoi il tira de sa besace une torche à allumer, qui leur permettrait de voir un minimum dans l'obscurité.

-Je pars devant,
affirma-t-il alors d'un ton confiant.

Non pas qu'il en ait une immense envie, mais il paraissait que c'était le devoir de tout chevalier que de défendre son roi. Pour les apparences, il jouerait donc les éclaireurs. S'il pouvait passait au cours de ce périple pour le pourfendeur du dragon, au point que cette histoire retienne davantage son nom que celui d'Arthur Pendragon (son but étant bien sûr que, plus tard, ce soit son nom que l'on retienne en toutes circonstances, quand celui de l'homme qui serait alors son prédécesseur se verrait oublier), alors il aurait tout à y gagner. Ce fut donc d'un pas sûr bien que tout de même un rien inquiet que Méléagant s'engouffra dans la grotte sa torche allumée dans une main, l'autre maintenue serrée autour du pommeau de son épée.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 387

Message#Sujet: Re: Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même [pv Arthur :3]   Mer 31 Mai - 15:24

Méléagant & Arthur
Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même.
Ils allaient donc se rendre dans cette grotte, parce qu’il fallait bien qu’ils commencent quelque part en même temps. Arthur ne pouvait pas savoir si le dragon qu’ils avaient entendu (même d’ailleurs si c’était le dragon qu’ils avaient entendu en fait) se trouvait dans cette grotte, mais ils devaient quand même chercher. Ils n’avaient pas le choix de toute façon, ça allait sans doute leur demander du temps, mais ils ne pouvaient pas prendre à la légère les rumeurs de ce dragon. S’il y avait un dragon près de Camelot, il était important qu’ils l’arrêtent. Évidemment, Arthur ne voyait pas dans Méléagant le fait qu’il avait du mal à approuver ses directives. Le roi ne voyait rien du tout, il se contentait de penser qu’il était en bonne compagnie pour cette mission. Parce que malgré les malentendus qu’ils avaient eu dans le passé, Arthur pensait qu’ils avaient passé tout cela, qu’ils avaient réussi à dépasser tout cela. Mais en même temps, il se montrait bien trop optimiste par moment, c’était le gros problème de sans vie.

En tout cas, ils se dirigèrent tous les deux vers la grotte en question. Peut-être qu’ils n’allaient rien trouver du tout, mais ils ne pouvaient pas négliger cette piste de toute façon. C’était important qu’ils surveillent cette grotte, ils n’allaient pas pouvoir y couper de toute façon. Ils verraient bien si c’était là que le dragon se cachait et si ce n’était pas le cas, ils allaient devoir continuer leurs recherches. Au fond, Arthur espérait en effet qu’ils trouvent le dragon dans cette grotte, pour la simple et bonne raison qu’ainsi ils allaient pouvoir l’arrêter. Ils arrivèrent donc devant la grotte, Arthur descendit de son cheval avant de l’attacher et de sortir son épée. Méléagant décréta qu’il passait devant, cela ne dérangeait pas Arthur. Non pas qu’il avait besoin spécialement que quelqu’un passe devant lui, pour le protéger ou autre, mais il fallait bien que quelqu’un entre d’abord dans la grotte, suivit par l’autre. Parce qu’évidemment, Arthur n’allait pas tarder derrière Méléagant. Ils s’engouffrèrent donc dans la grotte, Arthur tenant Excalibur – cette fameuse épée magique qui lui permettait d’être sur le trône de Camelot – d’une main et une torche dans l’autre main. Il valait mieux en effet que lui et le chevalier de la table ronde aient leur propre torche, au cas où ils soient obligés de se séparer. Surtout que la grotte était, évidemment, obscure. En même temps, c’était normal.

Arthur ne prononça pas le moindre mot pendant le temps de marche, tendant surtout l’oreille dans le but d’entendre le moindre bruit qui pourrait lui confirmer la présence vivante de quelque chose dans la grotte. Mais pour le moment, tout était calme. Sans doute même, un peu trop calme. Arthur ne pouvait pas s’empêcher d’être vraiment sur ses gardes. Jusqu’au moment où il entendit un bruit. C’était un bruit sourd, comme le grognement d’une grosse bestiole, autant dire que le roi ne pouvait que penser qu’ils étaient sur le bon chemin. Et il eut à peine le temps de voir une lueur bleue derrière lui, avant de réaliser qu’il était là.

« Attention ! » Lança-t-il vivement, avant de pousser Méléagant sans grande délicatesse alors que le dragon crachait déjà du feu dans leur direction.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
avatar
Feat : Aiden Gillen

Messages : 464

Message#Sujet: Re: Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même [pv Arthur :3]   Mer 31 Mai - 19:21


Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même
M

éléagant, talonné de près par Arthur, s'engouffra donc dans la grotte où ils espéraient pister et surtout tuer le monstre qui, peut-être, n'avait même pas élu domicile entre les parois rocheuses. Leur progression dans les entrailles de la roche se fit dans le plus parfait silence. En même temps, le silence, au cours de telles expéditions, était forcément de mise, il fallait éviter d'attirer l'attention de la créature qu'ils cherchaient à pourfendre... même s'ils peineraient bien sûr à passer inaperçu. Outre le fait que la lumière de leurs torches les trahissait forcément, à n'en point douter, il était difficile d'être complètement discret quand l'écho était d'une telle importance. S'ils ne prononçaient pas le moindre mot, l'écho de leurs pas, si précautionneux soient-ils, ne pouvait pas tromper qui que ce soit, encore moins un dragon. A moins que ce dernier ne soit aveugle et sourd, bien sûr, mais à cela, Méléagant était bien loin de croire, évidemment. Son coeur battait plus fort qu'à l'accoutumée, si fort que lui aussi pourrait bien le trahir, pensait-il, il éprouvait cette tension familière qui précédait pour lui le moindre combat, et qui l'envahissait depuis la point de ses orteils jusqu'au sommet de son crâne, un frisson singulier, mais qui n'était pas totalement déplaisant non plus, la décharge d'adrénaline faisant son petit effet. Ses sens étaient en alerte. Il était à l'affut du moindre son, du moindre mouvement qu'il pourrait cerner dans l'obscurité. Mais quand la bête daigna finalement signaler, son grognement fut finalement si fort qu'il n'était pas particulièrement nécessaire d'avoir été très attentif pour l'entendre.

Tout se passa très vite, Méléagant eut à peine le temps d'entendre l'avertissement du roi que ce dernier l'avait poussé sur le côté afin de lui éviter un jet de flammes. Le dragon était bel et bien là, et manifestement, il était féroce et n'appréciait pas que l'on se promène sur son territoire. Méléagant adressa un regard entendu à Arthur. Il n'aimait pas cela, mais il devait bien reconnaître à son souverain qu'il lui avait sauvé la mise. Pour ne pas dire la vie. Est-ce qu'il se sentait redevable ? Pas vraiment. Ca ne l'empêcherait pas de lui planter un couteau dans le dos le moment venu en tout cas, c'est certain. Et d'ailleurs, si ce dragon décidait de le brûler au millième degré, il lui en serait plus que reconnaissant. Plus qu'envers Arthur de l'avoir préservé d'une mort certaine, en tout cas (oui, il y avait deux poids deux mesures avec lui).

-Je vais l'attaquer par le flanc droit,
lui apprit-il alors avant de foncer droit vers les côtes de l'animal, épée en avant, dans l'espoir de l'atteindre et d'échapper à la trajectoire de son haleine incendiaire.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 387

Message#Sujet: Re: Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même [pv Arthur :3]   Sam 29 Juil - 14:14

Méléagant & Arthur
Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même.
Ça avait été juste, mais ils s’en sortaient bien. Méléagant et lui étaient à terre, ils avaient pu éviter le jet de flamme du dragon qui n’avait aucune raison d’apprécier leur présence. Mais en même temps, Arthur n’appréciait pas plus la sienne. Si encore la créature était resté tranquillement dans son coin, il n’y aurait pas eu de souci. Mais là, le roi devait quand même protéger les habitants de Camelot. Ça n’avait rien de personnel, c’était comme ça. Donc Arthur agissait comme ça. Ils devaient arrêter ce dragon, même si en un sens ils n’étaient peut-être pas assez de deux pour le faire. Arthur échangea un regard avec son chevalier, qu’il prit comme un remerciement parce qu’il venait quand même de lui sauver la mise. Mais le roi ne pensait pas mériter des remerciements, après tout il se contentait simplement de faire son devoir. Il n’allait pas laisser Méléagant être blessé alors qu’il pouvait le sauver – ou pire qu’être blessé d’ailleurs – alors qu’il pouvait l’aider. Ne se doutant, évidemment, pas que l’homme chercherait par contre à le laisser mourir s’il en avait la possibilité. Parce qu’il cherchait le meilleur moyen pour se débarrasser de lui. Arthur ne s’en doutait pas non, comme il ne voyait pas venir les nombreux couteaux dans son dos. Ils étaient nombreux en effet, mais Arthur ne se concentrait que sur ceux qu’il pensait voir, ceux venant de sa demi-sœur. Alors qu’elle était finalement presque la personne la plus honnête avec lui en ce bas monde.

Enfin, pour l’heure, ils avaient donc un dragon à combattre et Arthur devait bien avouer qu’il appréciait d’être en compagnie de Méléagant, un de ses meilleurs chevaliers. L’homme avait de l’expérience après tout, il valait mieux qu’il soit avec lui qu’avec des novices par exemple. Méléagant affirma alors qu’il allait l’attaquer par le flanc droit, Arthur se contenta de faire un signe de la tête à l’homme avant qu’il ne s’approche de la bête pour lui dire qu’il avait bien comprit. Pendant ce temps, Arthur resta là où il était, mais dans le seul but de chercher à détourner l’attention du dragon.

« Hey ! »

S’écria-t-il d’ailleurs, en frappant son épée contre la paroi de la grotte afin de chercher à attirer son regard vers lui. Ce qui sembla marcher d’ailleurs, puisque le dragon l’observa avant d’ouvrir en grand sa gueule. Arthur savait bien que la situation n’était pas dans son avantage, mais en même temps si ça donnait suffisamment de temps à Méléagant pour qu’il puisse planter son épée dans la peau du dragon (en espérant que ça soit suffisant), c’était une bonne chose. Mais bon, à choisir, il allait quand même éviter les barbecues. Le roi fonça donc rapidement en direction du dragon, dans le but de chercher à éviter la nouvelle vague de flamme qu’il envoya. Il se projeta au sol, son épée en l’air, espérant toucher l’une de ses pattes. Il lui sembla que son épée toucha, mais sans grande conviction puisqu’il n’eut pas trop le choix que de baisser la tête pour se protéger.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
avatar
Feat : Aiden Gillen

Messages : 464

Message#Sujet: Re: Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même [pv Arthur :3]   Sam 29 Juil - 14:42


Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même
A

rthur adressa à Méléagant un regard approbateur, pour lui confirmer qu'il approuvait son plan... Mais quand bien même le roi lui aurait refusé cette perspective, Méléagant n'aurait pas agi différemment. Il était convaincu que c'était la meilleure option, vue les circonstances, et il était hors de question pour lui de rester plus longtemps face à la bête cracheuse de flamme. Sur le côté, il échappait au moins à son souffle terrible. Il n'attendit donc pas davantage et se jeta donc dans la mêlée, se précipita de côté afin d'atteindre la créature sur le flanc droit. Pendant ce temps, le roi détournait son attention, et pour l'heure, cela semblait efficace, car le dragon ne semblait pas avoir remarqué sa présence sur le côté, tant mieux... S'il pouvait décider de griller le monarque au passage... Ceci dit... il ne se tirerait sans doute pas vivant de cette grotte si le dragon tuait Arthur maintenant et qu'il se trouvait seul face au jeune homme. Méléagant, concentré sur sa tâche, planta son épée dans les côtes de la bête. Il fit de son mieux, du moins. La peau de la créature était terriblement dure, et la lame eut grand mal à la transpercer. Une fois l'épée coincée sur sa peau rocailleuse, il fut incapable de l'en retirer, à plus forte raison que, de douleur, la créature  s'était agitée. Est-ce que c'était le coup qu'il avait porté ou est-ce que c'était celui que le roi avait adressé à l'animal, peut-être la combinaison des deux ? En tout cas, la bête, blessée, de toute évidence, n'en était que plus redoutable et cherchait à présent à se défendre. Dans un immense cri de colère, il s'agita, sa gueule crachant de terribles flammes. Sa queue s'agita de droite à gauche, et finalement vint frapper Méléagant dans le dos.

Le choc fut très douloureux et sonna le chevalier de la table ronde, qui, de douleur et de surprise, s'effondra au sol. Le choc était brutal, terriblement désagréable. Des étoiles luisèrent plusieurs longues seconde sous ses yeux et il eut le sentiment que ses tympans avaient éclaté, il n'attendait plus qu'un long bruit aigu et strident. Il fallut entendre les grognements de la bête pour qu'il reprenne un peu ses esprits. Il se redressa du mieux qu'il put, évita un nouvel assaut de la créature. Dans sa chute, il avait fait tomber sa torche et il distinguait mal la situation. Il vit seulement son épée, encore plantée dans la bête, renvoyer un léger éclat dans sa rétine : il fallait qu'il la récupère, mais avant...

-Sire ?


Seulement ce mot là, afin de savoir si le roi s'était tiré indemne de cet assaut, du coup de sang du monstre, ou non. Au fond, il n'était pas sûr de ce qu'il voulait entendre, s'il voulait que sa réponse s'élève ou non. En attendant, son regard rivé sur son épée, il réfléchissait à la meilleure manière de la récupérer.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même [pv Arthur :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même [pv Arthur :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui combat le dragon, devient dragon lui-même! [avec Jia Li]
» "Qui trop chasse le dragon devient dragon lui-même." Amdir Panthera, Roi d'Umbar [FINI]
» Au Dragon Vert
» [IR30]von bismarck-[IR30]von Clausewitz vs [Dragon]Alpha ~ [Dragon]Broglie
» [Dragon]Rocroy ~ [Dragon]Dreyfus vs [N] Burning Apollo-[N]Ciprian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Camelot :: Alentours de Camelot-