Partagez | .
 

 Il n'y a que le père qui n'envie pas le talent de son fils (Urien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chevalier (chevalier)
Feat : Ben Barnes

Messages : 22

Message#Sujet: Il n'y a que le père qui n'envie pas le talent de son fils (Urien)   Lun 9 Jan - 15:00

Yvain ne supportait pas l'échec. C'était le cas de tout le monde, bien sûr, le chevalier ne pensait pas en tout cas avoir rencontré un jour qui que ce soit qui accepte sa défaite et qui ne s'en voie pas découragé ou au moins un peu malheureux. Mais lui, ce n'était pas seulement l'agacement de perdre qui vous blesse l'égo qui motivait son besoin de réussir à tout prix, c'était une véritable peur. On pouvait le dire. Yvain était un phobique maladif de l'échec. À la perspective de rater, il perdait tous ses moyens.

C'est que ce n'était pas juste son égo qu'il craignait d'ébranler, c'était l'estime de ses parents, surtout. Ou au moins celle de son père, car Yvain voulait croire qu'Urien en avait au moins un peu pour lui, même s'il ne le montrait pas, contrairement à Morgane, qui n'en avait jamais eu. Il était un peu plus simple de plaire au père qu'à la mère, parce que le père avait peut-être la capacité de lui accorder une parcelle d'intérêt. Mais pour cela, il ne fallait pas négliger ses efforts.

Pour tout dire, Yvain ne savait pas lequel de ses parents lui faisait subir le plus de pression. Le père attentif était peut-être plus encore source d'inquiétude que la mère indifférente. Il devait conquérir la mère, et ce serait un exercice de tous les instants. Mais le père, lui, pouvait être déçu à tout moment. Et la déception d'une personne que l'on estime et que l'on adore, c'est un sentiment douloureux.

Yvain détestait donc l'échec plus que n'importe qui d'autre, mais ce jour-là, il y avait malheureusement fait face. Yvain voulait croire qu'il était un chevalier talentueux, qui avait sa place à la table ronde. Il était revenu victorieux de plus d'une mission, avait pourfendu de nombreux ennemis, avait de temps à autre ramené quelques indices et témoignages pour la quête du Graal. Il consacrait tout son temps et toute son énergie à cette noble cause. Mais un seul faux pas pouvait faire s'effondrer cet édifice.

Et donc, là... il revenait bredouille de l'une de ses missions. Il avait traversé la moitié de l'île de Grande-Bretagne à la poursuite d'une intuition qui s'était révélé fausse, et alors qu'il allait retrouver son père au domaine de Gorre, il se sentait piteux et bien idiot. Il faisait ce détour avant de retourner à Camelot afin de scinder le trajet, et dans l'espoir de revoir sa famille... mais il craignait que l'accueil que l'on allait lui réserver ne soit pas bien chaleureux.

Dépité, il s'était donc annoncé auprès de son père, et quand ce dernier vint à sa rencontre, il fit de son mieux pour dissimuler la honte qui lui serrait l'estomac.


"Bonjour, père."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il n'y a que le père qui n'envie pas le talent de son fils (Urien)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sujet délicat : L'origine des peurs, selon Freud
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Le père noël est une ordure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Gorre :: Bade-