Partagez | .
 

 Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1344

Message#Sujet: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Sam 17 Déc - 13:39


Bienvenue dans la famille ?
O

béron Gabet était plus difficile à séduire qu'Ombeline ne l'aurait cru. Elle avait été assiégée de demandes de tant d'hommes du même âge qu'elle avait pensé que l'affaire serait rapidement dans le sac. Après tout, n'était-elle pas tout ce qu'un homme (ou n'importe quel homme d'ailleurs) pouvait bien désirer ? Elle aimait à le croire, en ce qui la concernait, et appréciait par conséquent moyennement de se voir ainsi mal estimée alors qu'elle pensait que ce petit jeu de séduction serait certes révulsant, mais un jeu d'enfant. Oh, Obéron Gabet était relativement réceptif, mais elle sentait bien que quelque chose (ou peut-être quelqu'un d'autre) accaparait son esprit. Voilà qui compliquait nettement ses affaires. Elle devait se marier dans les plus brefs délais, elle n'avait pas le choix. D'ici quelque temps, son ventre allait commencer à s'agrandir, et elle ne ferait plus illusion auprès de personne. Elle ne pouvait pas courir un tel risque. Il fallait que le mariage et le décès prématuré de l'époux aient lieu dans les plus brefs délais, elle n'avait pas le choix. D'une façon ou d'une autre, il fallait qu'elle parvienne à accélérer la cadence... Bien sûr, elle pourrait tout simplement envisager de prendre un autre mari, de piocher parmi les prétendants qui se précipitaient à sa porte dans l'espoir de la moindre entrevue avec elle, mais elle ne s'y résignerait pas. Elle prenait le mari que Pellinore avait choisi pour elle, car il savait qu'il était celui que son frère supporterait le plus facilement de voir à son bras le temps qu'il faudrait, même si déjà, ce ne serait pas facile.

Ce n'était pas davantage facile pour elle, d'ailleurs. Cet homme le dégoûtait profondément. Par certains aspects, il ne manquait pas de lui faire penser à son père, et autant dire que cette association d'idées était plus que proprement révulsante. Enfin... Il fallait ce qu'il fallait, et elle employait toute l'hypocrisie dont elle était capable à se montrer la plus charmante et la plus agréable possible. Elle avait le sentiment que le charme opérait quelque peu, mais pas assez vit, néanmoins. Ce n'était pas faute de faire des efforts, pourtant. Elle ne manquait pas de voir l'ancien chevalier aussi souvent que possible (s'arrangeant également pour que la majorité de ces rencontres aient lieu en public - d'une part pour s'éviter l'embarras de se retrouver seule à seul avec lui, d'autre part pour que le gratin puisse assister à l'évolution de leur relation et par conséquent trouver normal leur rapprochement ainsi que leur mariage à venir. Ce jour-ci tenait encore une fois pour preuve de tous les efforts qu'elle fournissait pour passer pour l'épouse idéale. Elle avait invité Obéron ainsi que ses enfants à dîner. Le repas venait de s'achever, et Ombeline avait choisi d'aller parler à Gaspard, le fils d'Obéron, qui s'était isolé. Pour séduire le père, elle savait qu'elle devait séduire les enfants, pas évident quand ceux-ci étaient à peine moins âgés qu'elle.

-Vous nous ferez le plaisir de rester dormir ici cette nuit, n'est-ce pas ?
lui demanda-t-elle du ton de la parfaite hôtesse.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 456

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Jeu 9 Fév - 18:22

Ombeline & Gaspard
Bienvenue dans la famille ?
Gaspard ne comprenait pas du tout à quoi était en train de jouer son père. Depuis son retour de mission de l’autre côté de la Manche, le chevalier avait le sentiment que tout était différent. Si le jeune homme avait cru que son père serait officiellement fiancé à Maria à son retour, il ne pensait pas qu’un tel revirement de situation allait arriver. En soit, son père n’était toujours pas fiancé, ce qui lui ressemblait quand même pas mal. Mais en plus de cela, des rumeurs couraient sur une potentiel relation avec Ombeline d’Autice. Le pire dans tout cela, c’était que ça se révéler. Enfin… de la manière d’Obéron Gabet évidemment, parce que l’homme avait tendance à se montrer particulièrement lent. Mais son père et la jeune femme passaient énormément de temps ensemble. La jeune femme oui… elle était si jeune par rapport à lui. C’était quand même quelque peu perturbant. Gaspard n’était pas contre le fait que son père décide de se remarier (si ça lui permettait de lui lâcher la grappe de son côté), mais là c’était vraiment particulier. Ombeline d’Autice, même si elle était la souveraine de terre et donc d’un rang assez important, avec une richesse certaine – quoi qu’Autice n’était pas non plus la terre la plus riche – était vraiment trop jeune pour son père et Gaspard ne comprenait pas ce revirement. La situation semblait bien avec Maria, ils se tournaient autour depuis tellement longtemps que ça en devenait lassant certes, mais justement Gaspard n’aurait pas cru que son père puisse changer d’avis. Enfin… rien n’était fait bien sûr, même si présentement, la famille Gabet se trouvait à Autice et partageait un diner en compagnie d’Ombeline.

En soit, ce n’était pas non plus quelque chose de si incroyable, puisque le père de Gaspard et Giselle était un ami du père des seigneurs d’Autice. Autant dire qu’ils avaient donc eu l’occasion de se voir souvent, Gaspard et Ombeline se connaissaient depuis qu’ils étaient gosses. Mais ce n’était pas pour autant que le jeune homme appréciait de passer du temps chez eux, qu’elle appréciait ces seigneurs et encore moins depuis qu’il y avait cette histoire. A la fin du repas, Gaspard s’était un peu isolé dans le but d’être tranquille, il avait envie de l’être et surtout de rentrer. Mais alors qu’il pensait avoir un temps tranquille, Ombeline vint le trouver.

« Je n’aimerais pas abuser de votre hospitalité. » Répondit-il, en parfait hypocrite. Gaspard n’avait pas spécialement envie de rester ici. A choisir, le chevalier avait bien envie de dormir ailleurs que chez les seigneurs d’Autice. « Vous nous avez déjà invité à diner, c’est beaucoup. »

Un diner que le jeune homme n’avait pas spécialement apprécié. Surtout qu’il ne pouvait pas s’empêcher de sentir là-dedans une mauvaise augure. Il n’avait aucune envie que ce genre de diner devienne une habitude parce qu’Ombeline allait devenir sa belle-mère… à cette idée, avec la jeune femme sous ses yeux, c’était pire que tout. Non, vraiment, ce n’était pas possible.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1344

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Jeu 9 Fév - 19:07


Bienvenue dans la famille ?
E

ntre Ombeline et l'homme qu'elle pourrait bientôt considérer comme son beau-fils (mais pas pour longtemps, fort heureusement pour elle), une ambiance teintée de saine hypocrisie s'était instaurée, et cela convenait très bien à la jeune femme. Dès le début, elle s'était bien évidemment doutée du fait que le fils d'Obéron Gabet n'allait absolument pas apprécier la nouvelle idylle de son père, mais elle avait espéré qu'il ne leur mette pas trop de bâtons dans les roues. Apparemment, il n'en avait pas l'intention, ou il lui paraissait résigné. Il n'affichait pas de réelle animosité à son égard, il lui laissait seulement subtilement comprendre qu'il n'approuvait pas la tournure qu'étaient en train de prendre les choses tout comme la souveraine d'Autice lui laisserait subtilement comprendre qu'elle n'en avait absolument rien à faire et qu'elle comptait bien poursuivre sur sa lancée. Même si en vérité, c'était loin de l'enchanter, c'est rien de le dire. Plus elle passait de temps au contact d'Obéron Gabet, plus il la dégoûtait. Un dégoût profond, viscéral. Elle l'avait dit à Pellinore, elle le pensait plus que jamais, elle haïssait cet homme. Elle n'avait vraiment pas la moindre envie de l'épouser, de faire du mal à son frère au passage, mais elle n'avait pas le choix. Ce mariage était un impératif, une obligation... Heureusement, la vie logée dans son ventre n'avait de cesse de lui rappeler pourquoi il faisait tout cela, et en conséquence, elle parvenait plus facilement à accepter la situation dans ce qu'elle avait de plus révulsante. Elle jouait son jeu, donc, et Gaspard jouait le sien. L'un et l'autre étaient impeccables dans leur rôle, si bien qu'un œil non averti ne remarquerait sans doute rien en les voyant tous les deux. Mais le jeune homme et la jeune femme, eux, savaient très exactement ce qu'il en était. En fait, ce petit jeu, aux yeux d'Ombeline, pourrait bien être la seule contrepartie un rien amusante à la situation qu'elle avait décidé de s'imposer pour pouvoir garder son enfant.

-Rien n'est trop beau pour votre famille,
répondit-elle donc avec une amabilité feinte, j'aurais plaisir à vous convier à ma table autant de fois que vous le voudrez, c'est un véritable plaisir pour moi. Une manière de sous-entendre qu'elle aimait avoir le moindre prétexte pour passer du temps avec le vieux Gabet. Beurk. Elle marqua une légère pause. Permettez-moi d'insister, il se fait tard, et les route ne sont pas sûres quand il fait nuit noire, je ne voudrais pas qu'il vous arrive quoi que ce soit.

Mais s'il insistait vraiment, elle consentirait sans doute à le laisser partir. Elle n'avait pas spécialement envie de le voir lui traîner dans les pattes, mais elle considérait que c'était son devoir, en temps qu'hôtesse, que d'insister un tant soit peu. Pour donner le change.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 456

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Ven 31 Mar - 6:33

Ombeline & Gaspard
Bienvenue dans la famille ?
Gaspard afficha un léger sourire en coin quand Ombeline d’Autice lui affirma que rien n’était trop beau pour sa famille. Le jeune homme se retenait de pousser un soupir d’agacement, parce qu’il n’aimait pas entendre ces propos sortir de la bouche de la jeune femme. Il n’aimait pas le fait qu’elle se montre si avenante envers sa famille. Oh, les seigneurs d’Autice et les Gabet avaient de bonnes raisons d’être proches, en soit, parce que qu’ils se connaissaient depuis longtemps. Mais quand même, il y avait vraiment une tension particulière maintenant et Gaspard en avait presque assez de ne pas pouvoir l’exprimer. Mais il ne pouvait évidemment pas le faire, il savait où était sa place en tant que chevalier de la table ronde et il savait aussi se tenir auprès de son père. Il ne comprenait pas son père, mais il ne pouvait pas vraiment se confronter à lui. Il essayait de comprendre, par moment, mais ça ne servait à rien qu’il s’oppose aux décisions de son géniteur. Malheureusement, il savait qu’il ne pouvait pas le faire et quelque chose lui disait que très bientôt, la jeune femme toute aimable sous ses yeux, allait bientôt devenir sa belle-mère. Une jeune femme aimable, que Gaspard savait parfaitement jouer bien son jeu. Le jeune homme n’était pas dupe, comme elle ne l’était pas, ils se tenaient bien tous les deux, mais il n’y avait au fond aucune aimabilité entre eux. Gaspard aimerait simplement savoir ce qu’Ombeline avait à tirer de tout cela, ce que son père lui apportait. Parce qu’il lui apportait forcément quelque chose.

Gaspard afficha un sourire plus grand quand la jeune femme affirma qu’elle aurait plaisir à les inviter autant de fois qu’ils le voudraient. Ce n’était sans doute pas pour lui ces invitations et à choisir, il préférait que ça soit le cas. Il ne savait vraiment pas ce qu’elle trouvait à son père… Forcément, la jeune femme insista pour qu’il reste pendant la nuit, ce qu’il n’avait pas du tout envie de faire. Est-ce qu’elle avait envie qu’il reste ? Gaspard ne pourrait pas le dire. Il ne savait pas si elle tenait vraiment à le voir rester (pour avoir un peu plus d’emprise sur son père par exemple) ou si elle jouait simplement son rôle d’hôtesse.

« Vous savez, je sais parfaitement me défendre. »
Lui affirma-t-il alors, sur un ton parfaitement aimable bien sûr, même si au fond sa remarque n’avait rien de l’être. Il était chevalier de la table ronde après tout, voyager pendant la nuit ce n’était pas quelque chose qui lui faisait peur. Bon, il savait se montrer prudent aussi, forcément, mais là tout de suite… il avait plus envie de rentrer chez lui. Sauf qu’il n’était pas seul en fait, que Giselle était là et qu’il n’avait pas forcément envie de la mettre en danger. « C’est très gentil de votre part. » Il n’aimait vraiment pas devoir jouer à ce jeu. « Peut-être que ma sœur et… mon père accepteront votre hospitalité, mais je vais avoir fort à faire à Camelot. » Bon, c’était faux bien sûr, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de fuir.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1344

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Sam 1 Avr - 8:08


Bienvenue dans la famille ?
E

mbeline afficha un léger sourire quand son interlocuteur affirma qu'il savait parfaitement se défendre. Elle n'en doutait pas vraiment, il ne devait pas être chevalier de la table ronde pour rien, c'est sûr, mais contre elle, elle avait la prétention de croire qu'il ne pourrait rien quoi qu'il en soit, parce que les dés étaient déjà jetés, et que tout semblait se profiler en sa faveur. Si elle ne pensait pas devoir se laisser abuser par la politesse contenue de son interlocuteur, elle l'appréciait tout de même. Elle aimait bien cette confrontation à mi-mots, elle pensait que le fait qu'il ne fasse frontalement rien contre elle était la preuve qu'il était totalement impuissant et ne pourrait rien faire contre le destin en marche. Quand il louait sa gentillesse, elle devinait que le compliment était faux mais elle l'accueillait quand même comme si c'était un vrai, comme si l'homme appréciait véritablement sa générosité et son sens de l'hospitalité, qui n'était bien évidemment pas dénué d'intentions. Qui n'avaient rien de bonnes, cela va sans dire.

-Ils l'ont déjà acceptée,
assura-t-elle dans un sourire quand son interlocuteur affirma que son père et sa soeur accepteraient peut-être son offre.

En effet, elle avait déjà convenu de cela avec eux, et elle ne manquait pas d'avancer cet argument, des fois qu'il puisse avoir un impact sur la décision de son interlocuteur. Bien sûr, s'il voulait s'en aller, alors bon vent, mais elle aimait l'idée de pouvoir exprimer les choses de manière à ne pas lui donner l'impression de le chasser, et surtout de manière à lui faire entendre qu'elle avait le dessus sur la situation. Même si c'était faire là preuve d'un orgueil sacrément mal placé, ce n'est rien de le dire.

-Obéron était très enthousiaste à l'idée de pouvoir rester encore un peu,
ajouta-t-elle avec un sourire qui se voulait attendri, et tant mieux si ce dernier savait révulser comme il se doit son interlocuteur, elle n'avait pas la moindre intention de ménager la sensibilité et l'imagination du chevalier de la table ronde. C'était dit, c'était acquis, il n'allait avoir d'autre choix que de faire avec : Obéron Gabet deviendrait son époux, et il ne pourrait rien faire contre cela. Mais je comprends, je sais combien vous êtes dévoué à votre rôle de chevalier, et je trouve cela admirable. Et je ne doute pas que vous soyez tout à fait apte à affronter le danger des routes à cette heure. Elle lui adressa un nouveau sourire, entendu cette fois. Ne vous en fait pas, je prendrait grand soin de votre soeur et de votre père en votre absence.

Ce qui serait le cas, au fond, parce qu'il fallait le jeu, mais c'était encore une manière pour Ombeline de signifier à son interlocuteur que dans le petit jeu qui se mettait en place, il était au mieux un pion, si l'on considérait qu'il y avait réellement sa place.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 456

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Ven 26 Mai - 13:31

Ombeline & Gaspard
Bienvenue dans la famille ?
Quand Gaspard entendit Ombeline lui rétorquer que son père et sa sœur avaient déjà accepté de rester dormir chez elle pour la nuit… il se retint de montrer son agacement. Il n’aimait pas l’idée qu’ils aient accepté, quand bien même le chevalier savait qu’il n’avait pas son mot à dire concernant ce que faisait son père. Mais au moins… Giselle aurait pu ne pas accepter. Mais à tous les coups, sa jeune sœur appréciait en plus Ombeline d’Autice. Bon, en soit, Gaspard n’avait pas vraiment de raison de ne pas l’apprécier non plus, il était clair qu’elle se montrait agréable. Et c’était bien là le fond du souci au final, parce que Gaspard n’avait que peu de chose à reprocher à son hôte. En dehors du fait qu’elle flirtait avec son père et qu’elle était bien plus jeune que lui, donc qu’il se demandait ce qu’elle avait à gagner dans cette histoire. Le jeune homme n’en savait rien, ça l’agaçait. Il avait vraiment le sentiment de ne plus avoir la main mise sur la situation, d’être simplement spectateur de quelque chose qu’il ne pouvait pas empêcher. Parce que soyons honnête deux minutes, Gaspard n’avait pas du tout envie de voir son père s’entichait d’une jeune femme de son genre. Elle était bien trop jeune pour lui, bien trop belle même d’ailleurs. Gaspard serra des dents en entendant son hôtesse affirmer que son père était très enthousiaste à l’idée de rester un peu plus longtemps. Le pire, c’était que le chevalier n’avait même pas de souci pour l’imaginer.

En tout cas, Ombeline ne semblait pas avoir envie d’insister pour qu’il reste, affirmant qu’elle comprenait qu’il soit à ce point dévoué à son rôle de chevalier et qu’il était apte de rentrer. Il avait vraiment envie de rentrer oui, il n’avait pas l’intention de rester une minute de plus à Autice. Mais en même temps, Gaspard avait envisagé de partir au moins avec sa sœur – puisque son père pouvait faire un peu ce qu’il voulait au final, il n’avait pas son mot à dire – mais celle-ci avait visiblement prévue de rester. Et le pire, c’était qu’Ombeline lui affirma qu’elle allait prendre grand soin de sa famille. En cet instant précis, Gaspard eut vraiment le sentiment de ne plus avoir le moindre rôle dans cette histoire, d’être un simple spectateur. Cette jeune femme était arrivée et elle changeait complètement l’ordre naturel des choses.

« Je suppose que je peux vous faire confiance. » Ou pas, bien sûr, mais encore une fois il ne cherchait même pas spécialement à se montrer sincère. Cette situation le mettait vraiment hors de lui. Il n’avait aucune envie d’être mis au placard, surtout pas par une personne de ce genre. « Mais, vous avez raison, il se fait tard. » Gaspard ne savait pas vraiment lui-même ce qu’il était en train de faire, mais il le faisait. « Je devrais sans doute partir que demain matin. »

Si elle avait eu envie de le voir partir pour pouvoir disposer tranquillement de sa famille, donc surtout de son père, il espérait gâcher son plaisir. Sinon… il se faisait lui-même prendre au piège sans doute.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1344

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Lun 29 Mai - 21:02


Bienvenue dans la famille ?
O

mbeline afficha un sourire qui tenait à la fois de la connivence et de la satisfaction quand son interlocuteur lui assura qu’il lui faisait confiance. Elle doutait fort que ce soit le cas, mais le simple fait qu’il exprime cette pensée était à ses yeux un premier pas vers une évidente victoire. Si elle voulait mettre la main sur Obéron Gabet, elle devait s’assurer de gagner la sympathie du reste des Gabet. Elle se doutait que ce ne serait pas une mince affaire, mais elle avait plus d’une corde à son arc, et surtout, elle était on ne peut plus déterminée, et armée d’une telle détermination, elle ne pensait pas que quoi que ce soit puisse l’arrêter. C’était cette même détermination qui les mènerait, elle et Pellinore, elle en était certaine, jusqu’au trône, et elle se voyait encore plus forte quand il était question de la vie de son enfant, de leur enfant, cet enfant qu’elle chérissait déjà sans encore le connaître et auquel elle était bien décidée à tout donner, tout l’amour qu’un être pur tel que lui pouvait bien mériter. Elle ne savait donc pas si elle était en train de gagner la confiance de Gaspard, il se pouvait en vérité que non, elle l’estimait en tout cas bien assez intelligent pour ne pas se laisser abuser par de simples artifices, et elle ne pouvait se permettre de soumettre tous les Gabet à un sortilège pour la bonne marche de ses plans. Le philtre d’amour pour Obéron, c’était parfait parce que, après tout, ce dernier n’en aurait plus pour longtemps à ses côtés, mais le fils et la fille survivraient à la mort du père, elle devait donc, à leur égard, se montrer aussi prudente que faire se peut.

Elle aurait apprécié qu’il demeure campé sur ses positions pour se soustraire à sa compagnie et asseoir un peu plus son influence sur l’homme qu’elle comptait bien épouser par pur et simple intérêt, mais il ne lui fit pas ce plaisir. Au fond, ce n’était peut-être pas un mal, cela ne lui donnerait que davantage l’occasion de sonder son âme et peut-être de se le mettre dans la poche. Même si elle usait d’artifices et de subterfuges, elle ne se pensait pas si mauvaise dans l’art de séduire (après tout, elle considérait que le roi Arthur en personne lui mangeait quasiment dans la main, alors), elle déployait des trésors d’intelligence et de manigances pour parvenir à ses fins, ce n’était donc pas Gaspard qui allait changer quoi que ce soit à ses choix initiaux.

-Je préfère entendre ça,
assura-t-elle donc dans un lumineux sourire, quand son interlocuteur lui assura qu’il ferait mieux de ne partir que le lendemain matin. Je vais demander de ce pas à faire préparer votre chambre. En attendant, vous boirez bien un dernier verre en ma compagnie, n’est-ce pas ?

Et s’il acceptait, elle ne comptait pas lésiner sur l’alcool. Elle savait que l’alcool pouvait être très bénéfique en présence ennemie ou en tout cas récalcitrante, du moment que l’on n’abusait pas trop soi-même de ce précieux breuvage.







code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 456

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Jeu 27 Juil - 16:39

Ombeline & Gaspard
Bienvenue dans la famille ?
En soit, Gaspard ne savait pas s’il n’était pas justement en train de faire une connerie en acceptant de rester chez les Autice pour la nuit. Mais le chevalier avait envie de croire que ça allait quelque peu gâcher le plaisir de la jeune femme sous ses yeux. Si elle avait eu envie d’avoir tout le loisir de profiter de son absence pour se mettre Giselle dans la poche (parce que bon, son père… c’était un cas perdu, il l’avait bien compris), elle n’allait donc pas pouvoir le faire. Même si, dans tous les cas, le jeune homme n’allait pas pouvoir non plus s’éterniser. Il allait devoir rentrer rapidement à Camelot ensuite, donc il n’allait pas pouvoir rester trop longtemps à Autice. Mais ce temps allait peut-être lui permettre de gâcher un peu les plans de la jeune femme. Même si c’était aussi possible qu’il se fasse des idées. Mais bon, en même temps, cette situation avait le don de lui retourner le cerveau. Il ne savait plus vraiment quoi penser de tout cela et évidemment, il ne se voyait pas capable d’apprécier ce qui était en train de se produire. Le fait que son père se rapproche de la sorte d’Ombeline d’Autice donc, ce qui ne laissait clairement aucun doute sur la suite des évènements. Quand bien même, pour le moment, aucune histoire de mariage avait été abordé.

Gaspard se contenta d’afficher un léger sourire quand la jeune femme affirma qu’elle préférait ça. Il ne pouvait pas savoir si elle était sincère ou non et à choisir, il espérait surtout qu’elle ne le soit pas. Il n’avait aucune envie qu’elle soit ravie qu’il décide de rester pour la nuit dans leur demeure, au même titre que son père et sa sœur. Mais si elle l’était, autant dire qu’il aurait raté clairement son petit effet. Elle affirma alors qu’elle allait faire préparer sa chambre. Encore une fois, Gaspard se contenta d’un simple léger sourire, accompagné d’un signe de tête, pour la remercier de ce qu’elle faisait. Il commençait déjà à regretter d’avoir décidé de rester.

« Eh bien, je ne peux pas refuser une telle proposition. » Dit-il quand elle lui proposa de prendre un dernier verre en sa compagnie.

Ce n’était peut-être pas une idée bien judicieuse et en réalité, Gaspard n’avait pas spécialement envie de passer plus de temps en compagnie de la jeune femme. Mais en même temps… il ne pouvait pas complètement oublier ce qu’il avait promis de faire à Maria. La serveuse attendait de sa part qu’il parvienne à changer la situation et ce n’était pas en juste regarder les événements qu’il allait le faire. Donc, il devait bien essayer d’en savoir plus. Logiquement, il devait tenter de la séduire, puisque c’était ce qu’il avait promis à Maria mais en même temps il ne se sentait pas réellement dans la capacité de le faire présentement. Enfin, en attendant, le fait de partager un dernier verre avec la jeune femme allait peut-être l’aider. Après tout, l’alcool ouvrait parfois le dialogue.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1344

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Jeu 27 Juil - 22:07


Bienvenue dans la famille ?
O

h si, Gaspard pouvait parfaitement refuser une telle proposition, et Ombeline aurait apprécié que son interlocuteur décide de rejoindre directement sa chambre pour la nuit afin de ne plus avoir à supporter sa présence inquisitrice où tout semblait devoir reposer, encore et encore, sur un rapport de force constant. Oh, elle était habituée à ce genre de cas de figure, c'est vrai, mais quand bien même, elle n'avait qu'une seule envie, présentement, c'était de retrouver son frère, de se serrer dans les bras de Pellinore et d'oublier tout ça, de se recentrer, de se rappeler pourquoi elle s'adonnait à cette mascarade de grande ampleur. Mais non, il fallait qu'elle joue, encore et encore. C'était son lot quotidien, et depuis toujours. Publiquement, elle jouait la comédie. Petite, déjà, elle faisait semblant avec tout le monde, elle prétendait aimer son père, elle prétendait ne pas avoir l'estomac serré par la peur chaque fois que la nuit tombait et qu'elle savait qu'il allait la rejoindre dans sa chambre... et aujourd'hui, elle mentait encore, à ceux auprès de qui elle prétendait porter le deuil de son père, à ceux auprès de qui elle vantait les mérites d'un roi qu'elle devait détrôner, à ceux auprès de qui elle devait cacher à qui son coeur appartenait vraiment. Et ces personnes étaient bien souvent les mêmes, il faut le dire. Ce jeu constant était épuisant. Elle pensait y être assez douée, par la force des choses, mais son désir, bien souvent, était seulement de laisser tomber le masque et de savourer pleinement le fait d'être elle-même. Il n'y avait qu'avec Pellinore qu'elle était capable de cela, il était le seul à pouvoir se vanter de la connaître sur le bout des doigts, de savoir d'elle ses forces et ses faiblesses, ses goûts et ses dégoûts, le moindre de ses secrets. Oh oui, elle rêverait d'être avec lui, là, présentement...

Mais à la place, c'était Gaspard Gabet qu'elle se coltinait, et elle regrettait sincèrement d'avoir insisté pour qu'il reste. Elle n'avait fait qu'accomplir son rôle de maîtresse de maison, bien sûr, mais la perspective de ce dernier verre avec lui l'incommodait sérieusement. Malgré tout, elle savait donner le change et faire bonne figure, et rien ne laissait deviner son présent agacement. Elle gardait le même sourire aux lèvres tandis qu'elle l'invitait à s'asseoir avec elle tout en leur servant deux verres d'alcool, le tout avec autant de politesse et de délicatesse qu'elle en était capable.

-À votre santé,
trinqua-t-elle alors, toujours souriante, en faisant tinter son verre contre celui du jeune homme. Alors, dites-moi, Gaspard, Obéron me parle trop peu de vous à mon goût, je veux tout savoir.

Une manière comme une autre, bien sûr, de passer le temps et de se renseigner sur un ennemi potentiel.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 456

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Sam 9 Sep - 23:12

Ombeline & Gaspard
Bienvenue dans la famille ?
Gaspard aurait bien aimé refuser de rester, de boire ce verre avec Ombeline, mais finalement il s’était un peu laissé prendre à son propre jeu. Le jeune homme savait qu’il devait en apprendre plus sur la jeune femme, qu’il devait trouver le moyen de comprendre ce qu’elle pouvait faire avec son père. Sauf qu’en même temps, cela demandait quand même énormément d’effort pour le jeune homme d’accepter ce verre, d’accepter de passer un peu plus de temps encore avec la jeune femme. On ne pouvait pas vraiment dire que l’homme avait de l’affection pour l’héritière d’Autice, c’était déjà le cas autrefois, ça l’était encore plus à présent parce qu’elle devait devenir sa belle-mère. Franchement, Gaspard ne parvenait pas à se faire à l’idée qu’elle puisse devenir sa belle-mère, c’était parfaitement ridicule (comme coucher avec la prétendance de son père, d’ailleurs, mais c’était un détail ça). Les deux jeunes gens s’installèrent donc et Ombeline leur servit des verres. Le jeune homme n’avait aucune idée de ce que cette conversation allait donner, mais ça ne lui disait rien qui vaille. Il prenait sur lui, cependant, afin que rien ne paraisse. Parce qu’il devait quand même jouer le jeu. Heureusement qu’il avait l’habitude de le faire.

« À la vôtre. » Dit-il alors, juste avant que leurs verres ne tintent l’un contre l’autre et de boire une gorgée de ce verre qu’elle venait de lui servir. Ombeline entra alors dans le vif du sujet, affirmant que son père (ne manquant pas de l’appeler par son prénom et ça avait quand même le don de le perturber énormément) ne parlait pas beaucoup de lui et qu’elle avait envie de tout savoir. Il ne savait pas vraiment ce qu’il trouvait pire. Qu’elle cherche à en savoir plus, ou apprendre que son père ne parlait pas de lui. Quand bien même, ça ne devrait pas le surprendre. « Oh vous savez, si mon père ne parle pas beaucoup de moi, ce n’est pas sans raison. Il n’y a pas grand-chose à dire. » Ce n’était pas tout à fait vrai, mais le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher d’être blessé par la remarque de la noble. « Je suis simplement un chevalier au service de mon roi. Et je concentre ma vie sur cela. »

En un sens, ce n’était pas entièrement faux. Mis il y avait quand même les chasseurs à côté, il y avait aussi Azilis. Il ne pouvait pas nier que son cœur battait un peu trop pour cette princesse, qui était justement une princesse et qui dont méritait bien mieux qu’un simple chevalier comme lui.

« Mon père ne vous parle jamais de l’ancien temps où il était chevalier également ? » Demanda-t-il en affichant un sourire. « C’est une époque lointaine ceci-dit. »

Bon, il ne devait sans doute pas s’aventurer sur ce terrain là, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Cette femme était bien trop jeune pour son père, ce n’était pas possible. Et bien trop pauvre aussi.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1344

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Sam 9 Sep - 23:31


Bienvenue dans la famille ?
O

mbeline ne savait pas trop quelles informations elle espérait obtenir (ni quelles informations elle obtiendrait effectivement) en interrogeant ainsi son futur beau-fils – qui, fort heureusement, ne le resterait pas très longtemps -, mais elle considérait qu’il ne coûtait rien d’essayer de sonder le terrain dans tous les cas, elle y dégotterait peut-être l’une ou l’autre information à son goût. Encore fallait-il que Gaspard accepte de se livrer ne serait-ce qu’un tant soit peu à elle et, bien sûr, de ce point de vue-là, c’était loin, très loin d’être gagné. Pour preuve, le jeune homme se contenta tout d’abord de lui apprendre des choses qu’elle savait déjà, à savoir qu’il était un chevalier au service de son roi, ce qui restait très vague et ne lui apprenait potentiellement que deux choses, qui pouvaient pour autant être remises en question : première chose, Gaspard n’était peut-être pas aussi imbu de sa personne que ce qu’elle aurait pu présumer, deuxième chose, il était loyal envers Arthur. Elle pourrait aisément se servir de la première hypothèse et s’agacer de la seconde, mais encore fallait-il qu’elle se vérifie. Rien ne lui assurait, en effet, que Gaspard affirme ne rien avoir à dire sur lui que pour brouiller les pistes, et il était de bon ton, quand on voulait voir tomber le roi, de prétendre être de son côté. Après tout, elle-même le faisait quotidiennement, et si l’on se contentait de la croire sur parole, on serait invariablement déçu, c’est l’évidence. Elle n’avait devant elle que la surface, il s’agissait de creuser, à présent.

-Oh si, il m’en parle bien souvent, et dans beaucoup plus de détails que vous n’en mettez à me parler de vos fonctions qui, pourtant, me fascinent, croyez-le,
répondit-elle sans vouloir se laisser démonter à la réflexion de son interlocuteur, même si elle pensait avoir très bien décelé le message sous-jacent, même si elle faisait bien sûr mine de l’ignorer. C’était une manière de lui laisser entendre qu’Obéron parlait de beaucoup de choses tant qu’il ne s’agissait pas de son fils – une façon simple de le blesser, si possible, et aussi une manière de répliquer. Elle savait qu’en parlant d’Obéron, elle devait faire mine d’exprimer tout un pannel de sentiments qu’elle n’éprouvait guère en réalité, pour laisser croire qu’elle était vraiment tombée sous le charme de ce vieil abruti. Cette époque de sa vie n’est pas aussi lointaine que vous le laissez entendre… Mais quand même, si, elle l’était, et objectivement, Obéron était vieux, beaucoup trop vieux, et il la révulsait. S’il avait été jeune et beau, elle n’aurait pas davantage apprécié cette mascarade qui la tenait à distance de son frère adoré, c’est vrai, mais ça lui aurait quand même facilité la tâche. Là, ce vieil homme la répugnait. Et il est resté si digne et courageux. Il n’en est peut-être plus un, mais votre père a gardé l’âme d’un chevalier.

Et elle prenait soin de parler de lui comme elle parlerait de son véritable amant, et pour donner de la crédibilité à ce propos, ce n’était pas à cet homme qu’elle pensait, mais à celui dont elle portait l’enfant.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 456

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Mer 25 Oct - 15:43

Ombeline & Gaspard
Bienvenue dans la famille ?
Gaspard ne savait pas exactement comment prendre les choses, quand Ombeline répondit que son père lui parlait très souvent de l’époque où il était chevalier. Il semblait avoir des choses à dire donc, mais il ne prenait pas vraiment la peine de parler de lui. Soit… en même temps, ça ne devrait pas réellement le surprendre en vue de leur relation. Obéron n’avait jamais manqué une occasion de le rabaisser, de lui dire à quel point il pouvait être déçu de lui. Même si… au final, depuis qu’il avait commencé à fréquenter Ombeline d’Autice, Gaspard devait bien avouer que son père lui prenait moins la tête. Oh, cela ne les empêchait pas de se disputer, surtout quand Gaspard osait mettre en avant ses doutes concernant sa relation avec la jeune femme – espérant quand même qu’elle n’allait pas continuer à avancer, mais il se trompait lourdement – mais son père ne lui rabâchait plus la même chose comme avant. Il ne lui parlait plus du fait qu’il voulait qu’il se mari, par exemple. Sans doute parce que l’ancien chevalier était trop occupé à présent.

Gaspard ne répondit rien quand la jeune femme sous ses yeux souligna le fait que cette époque, où son père était un chevalier, n’était pas si lointaine que cela. Elle pouvait dire ce qu’elle voulait, les moments où son père était un chevalier commençaient quand même grandement à remonter. Mais elle ne se laissait pas déstabiliser par les propos du jeune homme. En tout cas, quand Ombeline précisa que son père avait gardé l’âme d’un chevalier, parlant de lui comme… comme une jeune femme amoureuse, ça avait le don de l’agacer encore plus. Il ne comprenait vraiment pas comment ils avaient pu en arriver là, comment Gaspard pouvait avoir une jeune femme sous ses yeux prête à devenir sa belle-mère et semblait apprécier à ce point son père.

« Si vous le dites. » Se contenta-t-il de répliquer aux remarques de la jeune femme. Non, son père n’avait en aucun cas l’âme d’un chevalier. Celui d’un combattant, il ne pouvait pas le nier, mais pas d’un chevalier. Il trahissait depuis un moment la couronne. Au même titre que Gaspard d’ailleurs, qui agissait dans le dos de son roi, même s’il ne le présentait pas de la sorte. Il ne pouvait pas se le permettre et encore moins envers Ombeline d’Autice. Du moins, pas vraiment. « Mon père vous raconte tout donc ? » Demanda-t-il, marquant une courte pause avant de reprendre. « La manière dont il a tant aimé ma mère, le déchirement que ça a été quand on la lui a prise ? » Non, il ne parlait pas de sa mère pour rien. S’il n’avait jamais été choqué en soit par l’idée que son père refasse sa vie, il savait dans tous les cas que la femme de la vie de Obéron était sa mère. « De son envie de se venger pendant toutes ces années ? »

Il en disait peut-être un peu trop, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de le faire. Pour prouver à cette femme qu’elle n’était rien.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1344

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Jeu 26 Oct - 21:53


Bienvenue dans la famille ?
O

mbeline fit mine de ne pas relever quand Gaspard lui affirma qu'il n'était pas du même avis qu'elle. En même temps, si, ils pensaient la même chose, mais la jeune femme était déterminée quoi qu'il en soit à rester sur sa position, à prétendre éprouver de l'estime et de l'attirance à l'égard de l'homme qui devait impérativement devenir son mari pour assumer post mortem la paternité de son enfant, cet enfant qui grandissait dans son ventre, sans que cela se voit pour autant. Gaspard lui demanda si son père lui racontait bel et bien tout. Elle hocha la tête, confiante. Il était possible, en vérité, qu'il ne lui ait pas tout dit, mais dans tous les cas, elle prétendrait le contraire. Ceci dit, sous l'emprise du philtre d'amour, Obéron se montrait particulièrement bavard, comme s'il était impératif qu'il lui raconte sa vie en long, en large et en travers, et elle, elle faisait mine de rien, bien évidemment, elle faisait comme si ça la passionnait, mais en vérité, ça lui tapait complètement sur le système, véritablement. Gaspard, en parlant de sa mère, cherchait manifestement à la destabiliser, mais l'héritière d'Autice n'avait pas la moindre intention de se laisser faire ou de se laisser voir. Au contraire, même. En vérité, oui, Obéron lui avait parlé de sa femme, mais, sous influence, c'était pour lui dire qu'il ne pensait pas retrouver l'amour après elle, mais qu'il l'aimait plus encore qu'il n'avait aimé son épouse. C'était répugnant. Entendre ce vieillard lui dire qu'il l'aimait donnait des frissons d'angoisse et de dégoût à la jeune femme. Mais au moins, c'était efficace, et si Gaspard devait confronter directement son père, il aurait une sacrée surprise.

-Oh, bien sûr, il m'a longuement parlé d'elle... Ca a été dur pour lui, vous savez, d'admettre qu'il puisse avoir des sentiments si forts pour une autre que pour elle. Ca ne veut pas dire qu'il l'oublie, seulement, il a le droit au bonheur, lui aussi, n'est-ce pas ? Et puis... c'est absurde de vous le dire au vu de nos âges respectifs, mais il est évident que je ne cherche pas à la remplacer.
Oui, elle parlait d'elle-même de la très grande différence d'âge entre elle et Obéron, qui pourrait tout à fait être son père, c'était une façon de piquer un peu son interlocuteur, et elle n'avait pas la moindre envie de s'en empêcher. Mais je crois que, avec moi, il parvient enfin à faire son deuil, vous comprenez ? Il m'a parlé de toute cette haine, de toute cette rage qu'il a ressenti après sa mort, mais tous ces projets de vengeance sont derrière lui, à présent. Il a décidé de tourner la page. Elle marqua un légère pause. Vous et votre soeur gagneriez à faire de même.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 456

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Sam 16 Déc - 14:55

Ombeline & Gaspard
Bienvenue dans la famille ?
Gaspard savait bien que ça ne servait sans doute à rien, mais il ne pouvait pas s’empêcher de parler de sa mère. L’homme savait bien que ce n’était pas parce que son père avait perdu son épouse qu’il ne pouvait pas refaire sa vie, bien au contraire. D’ailleurs, l’idée qu’il refasse sa vie avec Maria ne l’avait jamais dérangé (même s’il n’avait pas pu s’empêcher de se dire que la serveuse méritait quand même bien mieux que son père, qui n’était pas capable de prêter réellement attention à elle). Sauf que refaire sa vie c’était une chose, la refaire avec Ombeline s’en était quand même une autre. Ombeline affirma que son père lui avait énormément parlé de sa mère, ce qui avait le don de l’agacer. Gaspard ne pouvait pas s’empêcher d’imaginer son père parler de sa mère avec sa « jeune » promise, ça lui donnait envie de vomir. Gaspard serra des dents en entendant Ombeline affirmer que c’était difficile pour son père d’accepter le fait d’avoir des sentiments si forts pour une autre femme… pour elle donc. Non, ce n’était pas possible, le jeune homme ne parvenait vraiment pas à s’en faire. Gaspard avait envie de répliquer à la jeune femme qu’encore heureux, elle ne cherchait pas à prendre la place de sa mère. Le jeune homme n’aurait pas du tout supporté ça, parce qu’il n’y avait personne qui puisse prendre la place de sa mère.

Mais en soit, ce n’était pas le pire. Le pire, c’était que son père avait visiblement décidé de parler de ses projets de vengeance. Des projets de vengeance, une haine, qui semblait disparaître maintenant au côté de la jeune femme. Vraiment ? Son père lui avait rabâché pendant des années et des années qu’ils devaient se venger, qu’ils devaient arrêter les sorciers, qu’ils devaient briser la magie en ce monde… et il découvrait par Ombeline que ce dernier décidait de tourner la page. Gaspard n’y croyait pas, il ne pouvait pas le croire en même temps. Pas après tout ce temps, pas après tout ce que Obéron Gabet avait fait dans le but de détruire la magie dans le monde. Les chasseurs se trouvaient sous sa coupe, il devait normalement les conduire, et il n’avait pas le droit de flancher. Pas alors que Gaspard se trouvait justement chez les chasseurs, qu’il avait suivit son père parce qu’il n’avait pas le choix.

« Que vous pensiez avoir votre mot à dire concernant mon père… passe encore. » Pas encore oui, parce que ce n’était pas pour autant que Gaspard l’appréciait. Il se contentait de faire avec, parce que malheureusement il ne pouvait que comprendre qu’il n’avait pas du tout les rênes de la situation en main, bien au contraire. Il ne contrôlait rien du tout… « Mais je vous interdis d’avoir la moindre prétention de nous donner des conseils, à moi ou ma sœur. » Gaspard savait bien qu’il ne devait pas dire tout cela, qu’il ne devrait pas s’énerver. Au contraire, il devait normalement rester cordiale et aller dans le sens de la jeune femme… mais il ne pouvait pas s’en empêcher.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1344

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Dim 17 Déc - 19:34


Bienvenue dans la famille ?
O

mbeline se contenta d'afficher un indéchiffrable sourire quand son interlocuteur affirma que le fait qu'elle pensait avoir son mot à dire à son père passait encore. Pour elle, l'insulte était réelle, mais elle ne comptait pas la relever, puisque c'était bien la preuve qu'en dépit de son agacement, Gaspard déclarait forfait concernant son géniteur et son union avec elle... Tant mieux, car elle n'aurait rien lâché dans tous les cas, mais ainsi, cela lui simplifiait la tâche. Oh, elle était convaincue d'avoir son mot à dire concernant Obéron... même si elle ne soufflerait pas longtemps à l'oreille du vieillard avant qu'il ne passe l'arme à gauche. Certaines femmes estimaient que le rôle d'épouse était un rôle passif... donc pas vraiment un rôle, plutôt une attitude décorative, mais elle n'avait jamais pensé ainsi pour sa part, elle avait toujours été sûre et certaine qu'elle tiendrait un rôle d'ampleur dans sa vie propre et dans celle des autres, et même pour un mariage factice, elle ne comptait pas oublier ses convictions et son caractère. L'inverse aurait sans doute été suspect, dans tous les cas. Et elle ne comptait pas non plus prétendre l'inverse auprès de Gaspard. Il était une épine profondément plantée dans son pied, alors elle comptait bien lui rendre le compliment, et elle n'allait donc pas procéder différemment. En d'autres circonstances, qui sait, ils auraient peut-être pu s'entendre, tous les deux, avec leurs caractères bien trempés et leur inaptitude totale à se laisser marcher sur les pieds, mais vu les circonstances, ce semblait bien mal parti.

-Ce n'étaient que des suggestions,
répondit-elle d'un ton aimable, mais certainement trop aimable pour être vrai (à plus forte raison qu'elle savait que Gaspard n'était pas dupe et ne faisait donc pas autant d'efforts qu'avec d'autres pour se montrer convaincante. Vous pouvez bien faire et penser ce que vous voulez, tant que cela ne nous affecte ni moi, ni votre père, peu me chaut. Ce qui au fond était vrai. Elle préfèrerait avoir les "enfants" Gabet dans la poche afin de s'épargner toute contrariété future, mais si cela devait être inévitable, eh bien soit, elle pourrait faire avec tant qu'ils ne se montraient pas trop encombrants et savaient rester à leur place. Mais si vous craignez ne serait-ce que les conseils d'autrui, je gage que vous n'avez qu'une confiance relative dans votre aptitude à ne pas vous laisser influencer. Ou bien craignez-vous que je puisse avoir une mauvaise influence sur votre soeur ?

Elle s'exprimait avec douceur et légèreté, mais au fond ses propos n'étaient pas si éloignés de menace. Qu'il joue les fortes têtes, c'était une chose, mais dans tous les cas, Ombeline ne désespérait pas de se mettre Giselle dans la poche. Et si cela devait arriver, Gaspard ne pourrait plus grand-chose.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 456

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Mer 7 Fév - 17:04

Ombeline & Gaspard
Bienvenue dans la famille ?
Gaspard savait qu’il ne devait sans doute pas réagir de cette manière, mais il n’y pouvait rien. Il n’aimait pas la façon dont la jeune femme sous ses yeux lui parlait, le prenait de haut et se permettait de lui donner des conseils. Quand bien même, ce n’était que des conseils, comme elle le souligna d’ailleurs, que des suggestions. Gaspard ne put s’empêcher de serrer des dents aux propos de la nouvelle promise de son père, ou encore quand elle lui affirma aussi qu’il pouvait faire ce qu’il voulait tant que cela ne la touchait pas ou ne touchait pas son père. Il l’avait confirmé lui-même avant, mais ce n’était pas pour autant agréable de l’entendre parler de son père de cette façon, en aillant son mot à dire, en l’incluant avec elle en formant un couple. Mais bon, il n’avait pas d’autre choix que de faire avec. Parce qu’il avait conscience qu’i ne pouvait pas faire quoi que ce soit pour empêcher ce mariage, même si c’était difficile à accepter. C’était dur déjà, c’était encore plus dur de prendre sur lui en cet instant précis.

Surtout quand la jeune femme affirma que s’il craignait les moindres conseils, c’était qu’il n’avait pas confiance dans le fait de ne pas se laisser influencer. Le jeune homme était piqué au vif en cet instant précis, parce que c’était un sujet sensible pour lui. Il ne pouvait pas nier que malgré une grande fierté, le chevalier avait quand même un manque de confiance en lui, en grande partie à cause de son père d’ailleurs. Il se laissait par moment influencer, il en avait même conscience, c’était de cette manière qu’il s’était retrouvé chez les chasseurs et il comprenait que Obéron allait sans doute les abandonner à ce sujet aussi, parce qu’il y en avait d’autre. Gaspard se sentait donc touché par les propos de son interlocutrice, ce qui n’avait rien d’agréable. Comme il n’apprécia pas que la jeune femme parler de sa sœur. L’entendre parler du fait qu’elle pourrait avoir de l’influence sur Giselle, ça ne lui plaisait pas du tout. Surtout qu’il considérait vraiment que la jeune noble aurait une mauvaise influence justement.

« N’allez pas sur ce terrain. »
Dit-il alors, entendant parfaitement la menace dans les propos de la jeune femme. Ombeline avait beau parler avec douceur, ça ne changeait rien à la manière dont Gaspard prenait ses propos. « Laissez ma sœur en dehors de vos manigances. » Parce qu’il ne pouvait pas nier qu’il pensait que la jeune femme avait la possibilité d’influencer sa sœur. Giselle était si pure… et s’il savait que sa relation avec Maria n’était pas au beau fixe (c’était lui qui se laissait manipuler pour le coup), il craignait qu’elle s’entende trop avec Ombeline.

« Vous avez la main sur mon père, laissez-nous tranquille. » Laissez Giselle tranquille, plus précisément. Mais Gaspard n’avait pas envie de se dissocier de sa sœur. Pour que Ombeline comprenne bien qu’il ne la laisserait pas faire, qu’il protègerait sa sœur.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1344

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Mer 7 Fév - 18:48


Bienvenue dans la famille ?
O

mbeline savait, au fond, qu'il n'était pas forcément bien aviser de provoquer son interlocuteur comme elle le faisait présentement, en parlant si légèrement de sa soeur et de l'influence qu'elle pourrait potentiellement avoir sur elle, mais elle ne se voyait pas ne pas répondre à son interlocuteur sans riposter. Et puis, cela lui avait permis de mettre d'autant plus en lumière un fait qui lui paraissait autrement évident : le sort de sa soeur importait immensément à Gaspard. Elle en prenait note, songeant que si le jeune homme devait vouloir contrecarrer ses plans, lui mettre des bâtons dans les roues, elle pourrait compter sur ce moyen de pression pour garder un semblant de contrôle et d'ascendant sur son interlocuteur. Il est évident qu'elle n'allait pas s'en priver. Si Gaspard lui demandait de ne pas aller sur ce terrain-là, c'est bien que ce terrain était sensible... Alors la jeune femme n'hésiterait certainement pas à l'envahir si cela pouvait bien permettre à ses plans de fonctionner à la perfection, sans la moindre anicroche. Si quelque chose devait finir par gâcher son prétendu bonheur, elle tenait que seul elle et Pellinore en soient responsables, et certainement pas son interlocuteur, dont elle choisit de moquer les provocations.

-Etrange que vous parliez de manigances quand il ne s'agit que d'amour,
affirma-t-elle dans un charmant sourire. Même si Gaspard n'était pas dupe et qu'elle le voyait bien, elle ne comptait pas faire varier son discours. Elle pouvait bien sous-entendre à son interlocuteur qu'elle avait gagné, qu'Obéron était à elle et qu'il ne pouvait rien y faire, tout comme elle prendrait l'ascendant sur la belle Giselle s'il le fallait, mais elle ne changerait malgré tout jamais de refrain. Oui, son mariage allait être un mariage d'amour, même si cela pouvait paraître étrange, voire anormal à certains. Je ne demande qu'à vous laisser tranquille, mais pour cela, il serait sans doute préférable que vous cessiez de m'importuner ou de m'accuser de... je préfère ne même pas savoir quoi. Elle marqua une pause toute théatrale et bien évidemment calculée. Quant à votre soeur, je pense qu'elle est assez grande pour prendre ses décisions toute seule. Dans la mesure du raisonnable, bien sûr, car certaines décisions ne pouvaient, selon la société, incomber aux femmes, et cela, manifestement, Ombeline était bien placée pour le savoir, même si elle avait la ferme intention d'inverser la tendance du mieux qu'elle le pourrait. Je n'apprécierais pas d'être ainsi muselée si j'étais à sa place, ajouta-t-elle.

Oui, elle continuait de parler de Giselle, et ce n'était pas pour rien. Puisqu'elle semblait être le talon d'Achille de Gaspard (tout comme Pellinore était le sien à elle, comme quoi ils avaient tous deux quelques vagues points communs), elle comptait bien exploiter cette faiblesse au mieux.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 456

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Mar 10 Avr - 16:01

Ombeline & Gaspard
Bienvenue dans la famille ?
Il ne savait pas exactement ce que Ombeline d’Autice cherchait réellement, ce qu’elle pensait obtenir avec son père, mais dans tous les cas Gaspard n’avait aucune envie d’être mêlé de près ou de loin aux manigances de la jeune femme ou encore de la voir chercher à obtenir une certaine influence sur Giselle. Qu’elle cherche à manipuler son père c’était une chose – Gaspard ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’elle avait réussi à le manipuler d’une manière ou d’une autre, sans pour autant en avoir la preuve – mais il était hors de question qu’il la laisse chercher à avoir la moindre influence sur Giselle. Ce qu’il n’avait pas spécialement empêché avec Maria à l’époque, en grande partie parce qu’il se laissait manipuler à l’époque également, au même titre que son père…. Plus fortement encore que son père sans doute, ce qui allait d’ailleurs continuer. Même si lui et Giselle n’étaient pas toujours d’accord, elle était la personne la plus importante dans sa vie, c’était sa petite sœur et depuis toujours il la protégeait et il le ferait à jamais. Il n’avait aucune envie de voir quoi que ce soit lui arriver ou même juste d’entendre Ombeline d’Autice parler d’elle.

Mais elle ne se retenait pas. Elle affirma qu’il n’était question que d’amour encore une fois, ce que Gaspard ne pouvait pas s’empêcher de trouver étrange mais soit. Que son père aime une jeune femme comme Ombeline, ça ne serait pas si étonnant que ça en soit, mais il peinait quand même à croire qu’une jeune femme comme elle – qui avait quand même des atouts agréables et un charme sans conteste, même si Gaspard ne parvenait pas à le voir comme ça – puisse être sous le charme d’une personne comme son père. Elle jouait donc les étonnés, les innocentes avant de relancer le sujet de sa sœur en affirmant qu’elle était assez grande pour prendre ses décisions toute seule. Giselle était grande oui, mais Gaspard ne pouvait que craindre qu’elle soit trop naïve par moment (alors qu’au fond, c’était sans doute l’inverse).

« Je ne cherche pas à la muselé. » Précisa-t-il, incapable de ne pas répliquer quelque chose, même s’il n’agissait sans doute pas en réfléchissant assez. Mais Giselle était définitivement son talon d’Achille. Qu’elle s’en prenne à son père, ou à n’importe qui c’était une chose, même à lui. Mais concernant Giselle, c’était quand même de son devoir de la protéger et de veiller sur elle. « Je cherche simplement à la protéger. » Précisa-t-il d’ailleurs, même s’il se doutait que ses propos n’allaient sans doute pas être très utile puisque Ombeline n’aurait qu’à répondre qu’elle ne lui voulait aucun mal. « Vous devez comprendre ce genre de chose non ? » Demanda-t-il alors, marquant une pause avant de reprendre. « Votre frère doit tenir à vous protéger aussi. »

Si seulement il cherchait à la protéger au point de l’empêcher de se marier avec son père… mais bon, Gaspard avait bien compris que ce n’était pas sur ce Pellinore qu’il devait compter.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1344

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Mar 10 Avr - 19:33


Bienvenue dans la famille ?
D

e toute évidence, parler de Giselle Gabet était toucher un point sensible pour Gaspard. Ombeline ne voulait pas tenter le diable, elle savait pertinemment que cela pourrait lui porter préjudice, à un moment ou à un autre, même si c'était tentant, surtout quand son interlocuteur osait lui tenir tête comme il venait de le faire, mais elle se promettait de bien retenir l'information malgré tout. Lui était d'avis que cela pourrait lui servir par la suite. En tout cas, elle était bien décidée à garder sa future "belle-fille" dans son colimateur dans les temps à venir. De toute évidence, de la sorte, elle pourrait avoir un moyen de pression sur Gaspard. S'il semblait vain de faire pencher la balance de son côté le concernant, elle avait le sentiment que sa soeur était, elle, plus influençable, et ça, ce n'était pas quelque chose de négligeable. Enfin, pour le moment, Giselle n'était nulle part, et Ombeline n'avait affaire qu'à son frère... et plus la conversation progressait, plus elle était impatiente d'y mettre un terme. Il usait sa patience mieux que n'importe qui, mais elle espérait bien que, en retour, elle s'y entendait également pour user la sienne. Ce serait, disons, un juste retour de bâton.

-Bien sûr, je peux le comprendre,
répondit Ombeline, pour une fois honnêtement. Pellinore donnerait sa vie pour moi, je le sais, tout comme je donnerais ma vie pour lui.

Elle le savait, ces propos pourraient presque passer pour une confession, mais elle supposait que Gaspard ne verrait là que la manifestation du lien très fort qui unissait un frère à sa soeur, et qui lui était forcément familier, puisque lui aussi, certainement, serait capable de sacrifier sa propre vie pour préserver celle de sa cadette... Pour Ombeline, c'était pareil, mais la notion d'amour fraternelle avait tout de même nécessité d'être redéfinie quand il était question d'elle et de son frère jumeau. Quelque chose qu'il ne pourrait pas comprendre, quelque chose que personne n'était capable de comprendre, quelque chose d'aussi fort qu'indiscible, quelque chose qui justifiait la petite comédie à laquelle elle se livrait en cet instant précis, qui justifiait ses choix et ses décisions, qu'importe qu'elle en soit réellement fière ou non du moment que cela lui permettait de préserver l'amour immense et passionnel qu'elle éprouvait à l'adresse de Pellinore.

-Mais vous n'avez aucun besoin de protéger votre soeur, pas de moi, tout du moins. Je ne suis pas une menace, ni pour vous, ni pour elle,
ajouta-t-elle avec une touche d'émotion calculée dans la voix.

Et quelque part, c'était une nouvelle fois la vérité. Si Ombeline avait les pires intentions du monde envers Obéron, elle n'avait pas l'intention de faire quoi que ce soit à ses enfants, et n'avait pas l'intention d'être une menace pour eux. Enfin, du moment qu'ils restaient à leur place.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 456

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   Lun 11 Juin - 14:26

Ombeline & Gaspard
Bienvenue dans la famille ?
Quand Ombeline d’Autice affirma qu’elle pouvait comprendre ce qu’il ressentait vis-à-vis de Giselle, il la pensait sincère. Quand elle précisa que son frère donnerait sa vie pour elle et elle-même donnerait sa vie pour lui, il ne pouvait pas du tout envisager un lien autrement que celui de frère et sœur entre la jeune femme sous ses yeux et son jumeau. Parce que c’était exactement ce qu’il ressentait de son côté, alors qu’il avait une relation tout à fait normale avec Giselle. Il donnerait sa vie pour protéger celle de sa sœur, parce qu’elle était sa sœur et qu’il n’y avait aucune raison qu’il ne cherche pas à la protéger. Alors il n’envisageait pas que Ombeline ne comprenne pas ce qu’il ressentait, quand bien même ce n’était pas pour autant qu’il cherchait à ressentir la même chose que son interlocutrice. Parce que de base, le jeune homme ne pouvait que se méfier d’elle. Il n’avait aucune idée de ce que ça allait donner toute cette histoire, mais ça ne lui disait rien qui vaille dans tous les cas. Et même si lui était capable de surmonter de nouvelles épreuves, il n’avait pas envie qu’il arrive quoi que ce soit à Giselle.

Et la femme devant ses yeux pouvait lui dire tout ce qu’elle voulait, il ne parviendrait pas à lui faire confiance dans tous les cas. Peut-être qu’il n’avait pas réellement besoin de protéger Giselle de la femme sous ses yeux, qu’elle n’était pas une menace. Mais ce n’était pas comme si le jeune homme pouvait en être sûr et certain non plus, bien au contraire. Et dans le doute, il préférait largement se montrer méfiant.

« Si vous le dites. »

Dans tous les cas, son rapprochement avec son père ne lui plaisait pas. Mais Gaspard allait rapidement se rendre compte qu’il n’allait rien pouvoir faire à ce sujet, qu’il ne pourrait pas empêcher la machine déjà en marche de continuer d’avancer et bien vite, la situation allait se concrétiser. Tout allait aller tellement vite qu’il allait rapidement se retrouver à l’union officiel de son père, incapable de faire quoi que ce soit pour empêcher tout cela d’arriver. Alors qu’il en avait vraiment envie à la base, qu’il cherchait vraiment à arrêter tout ça. Parce qu’il trouvait cette union malsaine. Mais ça n’enlèverait de toute façon pas ce qui était en train d’arriver et le fait qu’il allait forcément chercher à protéger sa jeune sœur. Alors qu’il n’avait pas spécialement cherché à la protéger d’une autre femme, qui avait aussi de mauvaises influences.

« Sur ces belles paroles, il commence à se faire vraiment tard. » Gaspard n’en pouvait plus de cette conversation. Bon, en fait, il n’en pouvait plus de cette situation en elle-même, il n’avait aucune envie que ça dure plus longtemps. C’était difficile de constamment jouer un peu, de jouer les personnes agréables avec une femme qu’il n’appréciait en aucun cas. Juste parce qu’il n’avait pas le choix. Il préférait largement se montrer brut de décoffrage. « Je pense qu’il est temps que je vous souhaite une bonne nuit. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue dans la famille ? [pv Gaspard <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue dans ma boutique!
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]
» Bienvenue dans la cour des grands ~
» ❧ « Bienvenue dans la famille ? » [PV : Billy F. Willcotts]
» Dans la famille Le Quesnoy je voudrais...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Autice-