Partagez | .
 

 Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 539

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Lun 17 Juil - 16:29

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Pellinore savait qu’il ne pourrait qu’aimer leur enfant, c’était évident. Même s’il avait dit à sa sœur qu’il préférait qu’elle se débarrasse de ce dernier plutôt que d’épouser un autre homme, mais ça ne voulait pas dire qu’il ne pouvait pas l’aimer pour autant. C’était juste… vraiment compliqué. Le jeune homme ne savait pas vraiment comment il allait tenir une fois que leur enfant serait né, même avant d’ailleurs. Il devait voir sa sœur épouser un autre homme, la voir porter un enfant que personne ne saurait qu’il est le sien et la voir ensuite élever un enfant qu’il ne pourrait que considérer comme un neveu ou une nièce aux yeux de tout le monde. En dehors de son âme sœur, personne ne pourrait connaître la vérité, pas même leur enfant. Il pourrait peut-être être le père qu’il allait devenir une fois qu’ils seraient sur le trône, mais ils avaient conscience tous les deux que ce n’était pas près d’arriver quand même. Même si Pellinore et Ombeline voulaient avoir le trône, qu’ils faisaient tout pour prendre le pouvoir, ils avaient quand même conscience que ça allait leur demander du temps. Beaucoup trop de temps sans doute.

Pellinore afficha un sourire, avant de répondre au baiser de sa sœur jumelle, quand elle lui affirma que leur enfant allait être l’être le plus aimé du monde. C’était sûr que s’ils l’aimaient cet enfant autant qu’ils s’aimaient, ça voulait dire qu’il serait l’être le plus aimé du monde. Même si, bien sûr, ça n’allait pas changer la situation parce que Pellinore ne pourrait pas réellement être considéré comme son père. Mais bon. Ils n’avaient pas réellement de choix. Pellinore allait devoir prendre sur lui, laisser Ombeline épouser quelqu’un, voir son enfant évoluer sans pouvoir réellement le considérer comme son fils. Ce n’était pas l’idéal, mais en même temps… en cet instant précis, le jeune homme ne pouvait de toute façon pas renoncer à tout cela. La nouvelle n’avait pas été très agréable pour lui, parce qu’il y avait toutes les conséquences derrière, mais maintenant qu’il se faisait à l’idée, il n’avait aucune envie de renoncer à tout cela. Même si ça lui demandait énormément d’effort, dont des efforts qu’il aurait peut-être du mal à supporter.

« Il sera forcément parfait. »

Pellinore ne disait pas ça juste comme ça, il le pensait vraiment. Il ne pouvait qu’être parfait de toute façon, parce qu’il était le résultat d’un amour pur et intense. Qu’il était l’enfant d’Ombeline que le jeune homme trouvait évidemment parfaite, en toute objectivité.

« Je suis désolé pour ce que j’ai pu dire. »

Cela ne servait peut-être à rien de revenir là-dessus, mais il ne pouvait pas s’empêcher de s’excuser. Il n’avait pas eu envie de blesser Ombeline, quand bien même il avait bien compris que ses propos ne lui avaient pas fait du bien. Il savait que par moment il se montrait vraiment trop agressif, trop borné, mais c’était simplement parce qu’il aimait trop sa sœur pour envisager une seule seconde de la perdre.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1318

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Lun 17 Juil - 20:43


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
O

mbeline approuva le propos de son frère d'un hochement de tête, le tout mêlé d'un sourire lumineux, quand Pellinore assura que leur enfant serait parfait. Elle adorait l'entendre s'exprimer ainsi, car c'était exactement de cette manière qu'elle voulait qu'il prenne les choses, elle voulait qu'il arrive à se projeter dans l'avenir, qu'il arrive à visualiser leur enfant... C'était de cette manière qu'il parviendrait le mieux à accepter tous les compromis auxquels il allait lui falloir consentir pour la peine. La jeune femme pensait bel et bien que leur enfant serait parfait, tout simplement parce qu'il serait à leur image. La jeune femme les tenait en grande estime, tous les deux, ils se complétaient à la perfection, à eux deux, ils étaient plus forts que n'importe qui, et leur enfant le serait encore davantage. Il serait un joyau, leur joyau, puis celui de tout un royaume quand il tomberait entre leurs mains, quand ils parviendraient à atteindre la couronne. Elle aimait que Pellinore se fasse plus aisément à la situation. Elle avait besoin de son approbation, de son impatience à lui, pour se réjouir totalement. Ils étaient deux futurs parents qui allait accueillir leur premier enfant au sein d'une famille aimante. Oui, leur situation était particulière, et elle allait exiger de leur part (de celle de Pellinore, surtout, il ne fallait pas se leurrer) des sacrifices, mais cela ne signifiait pas qu'ils n'étaient pas en droit de se réjouir pleinement de la situation comme n'importe quel futur parent. Elle voulait que Pellinore, le temps avançant, parvienne à se réjouir, à attendre impatiemment la venue du petit ange. Elle voulait qu'il aime cet enfant plus que sa propre vie, même plus qu'elle-même. Il serait le seul être qui en ce bas monde aurait ce privilège sans qu'Ombeline en soit le moins du monde jalouse.

-Tu n'as pas à t'excuser
, répondit la jeune femme avec une infinie douceur, son regard plongé dans le sien. Elle appréciais ses excuses, d'autant plus qu'elle savait qu'il n'avait pas l'excuse facile du tout, loin s'en faut, même. Mais malgré tout, elle trouvait sa colère et son emportement légitimes. Elle avait bien conscience du fait qu'elle lui demandait quelque chos de vraiment énorme, de vraiment important. Je sais que je te demande la chose la plus difficile au monde, c'est normal que tu sois en colère. Même si elle osait croire que cette colère était heureusement apaisée dorénavant, leur permettant à présent d'aller beaucoup mieux. Je te remercierai jamais assez pour tout ce que tu fait pour nous...

Pas juste pour elle, non, parce que sur le long terme, elle savait se convaincre que Pellinore n'aurait aucun regret, la naissance de leur enfant ferait même de lui l'homme le plus heureux du monde, elle ne voulait pas qu'il puisse en être autrement.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 539

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Jeu 31 Aoû - 22:35

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Ombeline avait beau dire qu’il n’avait pas à s’excuser, Pellinore ne voyait pas vraiment les choses de cette manière. En effet, il ne pouvait pas s’empêcher de se dire qu’il avait été trop loin, dans ses propos. Il n’avait aucune envie de faire de la peine à sa sœur jumelle, bien au contraire. Même si pour le coup, il n’avait pas pu s’empêcher de dire ce qu’il avait dit. Ce n’était pas contre elle, contre leur enfant, ce n’était même pas réellement ce qu’il pensait… c’était juste… compliqué. Pellinore ne pouvait pas s’empêcher de craindre le futur, de craindre que les choses ne se passent pas bien. Il savait qu’il allait devoir prendre énormément sur lui afin de laisser son âme sœur épouser un autre homme, alors qu’ils s’étaient arrangés pour que ça n’arrive pas avant. Mais bon… c’était pour la bonne cause et maintenant, la situation était plus facile à accepter. Pellinore n’était plus sous le choc, plus en colère, autant dire qu’il pouvait donc raisonner un peu plus. Pellinore afficha un léger sourire (et seule sa sœur pouvait le voir sourire de cette manière, mais en même temps elle était la seule à pouvoir tout obtenir de sa part) quand elle précisa qu’elle se rendait bien compte qu’elle lui demandait la pire chose au monde. Pellinore ne pouvait clairement pas lui donner tort. Ce qu’il allait devoir endurer, c’était la pire chose au monde. Jamais Pellinore ne devrait endurer pire que de voir sa sœur jumelle – la femme qu’il aimait plus que tout, son âme sœur – mais il allait quand même le faire. Pour elle et pour l’enfant qu’elle portait, cet enfant qui était justement le signe de leur amour.

« Tu n’as pas besoin de me remercier. »
Dit-il doucement, en levant la main vers son visage pour caresser doucement sa joue. Non, elle n’avait pas besoin de le remercier. Bon, en même temps, Pellinore devait bien avouer qu’il appréciait ses propos quand même, que cela le touchait. Surtout qu’elle ne se contentait pas de le remercier pour ce qu’il faisait pour elle, mais pour eux. Pour « nous », ce nous qui comprenait maintenant une troisième âme à leur famille. Ils étaient déjà une famille, maintenant celle-ci allait s’agrandit. Cela ne conviendrait à personne, cela risquait de leur apporter des ennuis, mais tant pis. Pour le moment, ils devaient se cacher, mais un jour, le jeune homme espérait quand même qu’ils allaient pouvoir assumer pleinement leur relation. Que Pellinore allait pouvoir reconnaître aux yeux de tous qu’il était le père de cet enfant. « C’est normal que je le fasse. Tous les deux on doit tout faire pour… nous. »

Parce qu’ils allaient être des parents, ensemble, et qu’ils devaient donc tout faire pour cet enfant qui était le fruit de leur amour. C’était le rôle des parents normalement, ils allaient être des parents presque normaux. Bon, encore une fois, Pellinore n’allait pas pouvoir assumer pleinement son rôle de père et il allait devoir n’être « que » l’oncle de son fils ou de sa fille… mais il l’aimera quand même.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1318

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Ven 1 Sep - 18:45


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
O

ellinore pouvait bien affirmer qu’elle n’avait pas à le remercier, Ombeline n’était clairement pas de cet avis, loin s’en faut, même, car elle savait qu’elle offrait la meilleure perspective possible à son âme sœur en même temps que la pire perspective. Oui, avoir le bonheur de devenir parents était une chance, elle ne voulait pas croire qu’il puisse en être autrement. Mais qu’elle doive se marier pour la peine, ce à quoi ils avaient tout fait pour échapper, c’était une véritable injustice. Malheureusement, ils ne pouvaient en faire autrement. Et Ombeline était vraiment soulagée de savoir son frère d’accord avec son plan. Elle était contente qu’il l’accepte et qu’il l’approuve, par contre, elle ne voulait pas que le jeune homme croie qu’elle n’avait pas conscience de l’immense sacrifice qu’il acceptait de faire pour elle, pour eux. Pour eux trois. Oui, elle était d’accord avec le fait qu’ils devaient tout faire dans leur propre intérêt, c’était plus qu’évident à ses yeux, mais ce n’était pas pour autant qu’ils devaient fermer les yeux sur la complexité de la situation. Ce que Pellinore concédait à faire, c’était un véritable sacrifice, et elle comptait bien lui faire comprendre à quel point elle était reconnaissante envers lui. Elle lui devait tellement, tellement.

-C’est vrai,
répondit Ombeline dans un fin sourire. Car en effet, c’était à ses yeux la vérité, ils devaient tout faire pour eux, pour leur famille, pour leur amour, comme ils l’avaient toujours fait jusqu’alors. Ils s’étaient battus pour leur amour, ils continueraient, quoi qu’il advienne, mais ils devaient quand même reconnaître les difficultés qu’ils affrontaient pour ce qu’elles étaient. Car c’était aussi en les reconnaissant qu’ils en revenaient plus forts, plus forts que jamais, même. Mais merci quand même. Elle déposa ses lèvres sur les siennes. Si elle savait à quel point elle s’estimait chanceuse de l’avoir, et heureuse de pouvoir être la mère de leur futur enfant. Il était l’homme de sa vie, et il le lui prouvait maintenant plus que jamais. Je t’aime plus que tout, tu le sais, ça, pas vrai ? dit-elle en souriant une fois ses lèvres détachées des siennes.

Il le savait. En tout cas, elle l’espérait sincèrement. Ils étaient tout l’un pour l’autre, ils avaient toujours tout été l’un pour l’autre, et ils transcenderaient tous les obstacles. Ombeline aimait Pellinore plus que tout au monde, plus que sa propre vie, et elle savait que c’était entièrement réciproque. Seulement, elle savait aussi que Pellinore, à tort, avait sans cesse peur de la perdre, et pour cette raison, elle se sentait l’obligation constante de le rassurer, maintenant plus que jamais, d’ailleurs, car en contrepartie de tout ce qu’il faisait pour elle, elle trouvait important, nécessaire, même, de lui rappeler qu’il était l’homme de sa vie, que son amour pour elle était réciproque et méritait le moindre combat. Des combats qu’ils gagneraient quoi qu’il advienne, parce qu’ils étaient plus forts que tout, qu’ils avaient toujours su lutter contre l’adversité et s’en sortir envers et contre tout. Elle avait foi en eux.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 539

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Dim 15 Oct - 1:30

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
C’était normal, en effet, c’était normal que les deux seigneurs d’Autice fassent tout pour eux, pour leur enfant. Ils devaient donc tout faire pour se protéger, pour leur intérêt. Pellinore ne pouvait que agir dans l’intérêt de sa famille et sa famille n’était autre que son âme sœur et l’enfant qu’elle portait à présent. Et forcément, le jeune homme ne pouvait que avoir envie d’aller dans le sens des intérêts de cette famille, même si pour cela, il devait supporter de voir sa jumelle épouser un autre homme. Il savait d’avance que ça allait être difficile et il était clair et net que Pellinore ne pouvait pas envisager une seule seconde de mentir à Ombeline en affirmant le contraire. Mais pour autant, il considérait vraiment qu’elle n’avait pas besoin de le remercier. Ce qu’il faisait était parfaitement naturel, il ne pouvait pas faire autrement. Il ne pouvait pas aller à l’encontre de sa famille. Cependant, Pellinore savait une chose, Ombeline ne manquait pas d’être têtue. Il afficha un sourire quand elle le remercia quand même, soulignant ses propos par un baiser.

Dans un tel moment, en entendant de telles paroles de la part de sa sœur – le fait qu’elle l’aimait plus que tout, lui demandant s’il le savait bien – Pellinore ne pouvait évidemment pas douter une seule seconde qu’elle l’aimait effectivement plus que tout, qu’il la considérait comme l’homme de sa vie. Tout comme lui, de son côté, la considérait comme son âme sœur, la seule capable de réellement lui être destiné. Il l’aimait plus que tout et il ne pouvait pas douter des sentiments de Ombeline. Certes, par moment, il était évident que le jeune homme laissait ses propos dépasser largement ses pensées, mais ce n’était pas volontaire. Il ne pouvait simplement pas s’empêcher de douter de lui même surtout, de craindre de la perdre. Parce qu’il savait qu’il ne pouvait pas vivre sans elle.

« Je le sais oui. » Dit-il dans un souffle avant de déposer à son tour ses lèvres sur celles de son âme sœur. Il ne put s’empêcher de poser une nouvelle fois ses mains sur le ventre de sa sœur, ce ventre qui n’avait encore pas bougé d’un pouce, mais qui un jour allait témoigner de leur amour. Certes, ils allaient être les seuls à le savoir... mais c’était mieux que rien. « Comme je t’aime plus que tout, comme tu es la seule qui compte à mes yeux. » C’était le cas depuis toujours et ça allait être le cas à jamais surtout. « Je ne peux pas vivre sans toi, je ne le pourrais jamais. »

Et c’était sans doute cela qui le poussait donc à agir de cette manière, à se montrer un peu trop possessif. Le fait qu’il craigne de la perdre. Pas parce qu’il doutait des sentiments que la jeune femme avait pour lui, ou encore du fait qu’elle avait autant besoin de lui que lui avait besoin d’elle. Oh non, c’était envers les autres qu’il ne parvenait pas à avoir confiance.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1318

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Dim 15 Oct - 9:05


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
O

mbeline afficha un grand sourire quand Pellinore affirma à son tour qu'il savait parfaitement qu'elle l'aimait. Elle ne devrait jamais en douter, il n'empêche que ça la rassurait. Quand il se montrait virulent ou jaloux, elle avait toujours peur que ce soit de sa faute, parce qu'elle n'avait pas su à quel point lui mentir et lui dire combien il comptait pour elle. Ombeline avait besoin qu'il ait pleinement conscience de ses sentiments, tout comme elle avait entièrement conscience des siens. Elle l'adorait tellement, leur relation était si forte, si intense... elle ne voulait pas que le doute l'entrave ou l'amenuise. Fort heureusement, il savait, il savait à quel point elle était heureuse. Elle fut certaine que lui aussi était sûr de ses sentiments, plus encore quand il déposa ses lèvres sur les siennes avant de déposer doucement ses mains sur son ventre. Ce geste la faisait frissonner. Il en disait si long sur l'intensité de leurs sentiments mutuels qu'il était tout bonnement impossible qu'elle y soit insensible. Petit à petit, il comprenait les enjeux de leur conversation, il savait s'intéresser à ce qui comptait vraiment contre ce qui n'avait pas réellement d'importance. Oui, ils allaient devoir orchestrer un mariage de pacotille pour les laver de tout soupçon, mais au final, ce qui comptait, c'était la vie qui grandissait dans son ventre, irrépressiblement, et il se familiarisait avec cette vie, l'acceptait, l'adoptait, en un geste simple. Pour la jeune femme, c'était quelque chose de fort, quelque chose d'immense, et elle était vraiment fière de lui, ses concessions, un jour, se changeraient en certitudes, en un petit miracle. Elle avait vraiment, vraiment hâte que ça arrive.

-Et moi non plus,
répondit-elle en souriant quand Pellinore affirma qu'il ne s'imaginait pas vivre sans elle, elle non plus. Elle ne savait pas ce que c'était, d'ailleurs, que de vivre sans lui, ils avaient passé leurs existences ensemble. A la seule idée d'être loin de lui, elle se sentait horriblement mal, comme si on lui arrachait une partie du coeur. Les quelques fois où elle s'éloignait, pour ses voyages protocolaires d'un ennui mortel, le manque de Pellinore se faisait affreusement sentir, était à peine supportable, alors que serait-ce si elle devait complètement le perdre ? Elle ne voulait pas le savoir. Je préfèrerais mourir que de vivre sans toi. Elle sourit, caressa doucement son visage du bout des doigts. On est nés ensemble, je voudrais qu'on meure ensemble. Comme ça, on ne se quitterait jamais.

Mai l'avenir en déciderait sans doute autrement, comment savoir ? Elle avait bien envie de promettre à Pellinore de se laisser mourir si il devait partir avant elle. Mais ils n'étaient plus seulement deux en jeu. Ils étaient trois, et ils devaient lui aussi le protéger de tout et surtout des autres.



code by Mandy

[

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 539

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Ven 8 Déc - 0:02

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Pellinore savait qu’il ne pouvait pas vivre sans Ombeline, c’était comme ça. Il l’aimait tant et tant qu’il ne pouvait pas envisager d’elle avec elle. S’il devait la perdre, le jeune homme ne savait pas du tout ce qu’il ferait, comment il pourrait s’en sortir. Le jeune homme appréciait en tout cas d’entendre Ombeline affirmer qu’elle non plus ne pouvait pas vivre sans lui. En un sens, c’était quelque chose qu’il savait. Ils savaient tous les deux qu’ils s’aimaient énormément, qu’ils avaient besoin l’un de l’autre, tout simplement. Ils le savaient, mais ce n’était pas pour autant que Pellinore parvenait à ne pas douter par moment. Pas concrètement douter des sentiments de sa sœur jumelle à son égard, parce qu’il savait qu’elle l’aimait. Il doutait simplement pour le futur, parce qu’il avait peur de la perdre, parce qu’il craignait que quelque chose vienne gâcher leur relation, leur vie. Et forcément, cet enfant, quand bien même il savait d’avance qu’il allait l’aimer parce qu’il était le fruit de l’amour qu’il portait si fort à sa sœur jumelle, il craignait qu’ils se perdent.

Les propos de sa sœur jumelle lui faisaient du bien en tout cas, le fait qu’elle lui affirme qu’elle préfèrerait mourir que de vivre sans lui. Qu’ils étaient nés ensemble, alors qu’ils devaient simplement mourir ensemble, c’était dans l’ordre des choses. Et Pellinore avait envie que les choses se passent comme ça, il ne pouvait qu’espérer que les choses se passent comme ça. Ce qui devrait normalement se faire… ce qu’ils auraient pu considérer possible avant. Mais maintenant, il y avait quelques petites choses qui avaient changés. Pellinore en avait conscience, parce qu’il prenait de plus en plus conscience de l’être qui se trouvait dans le ventre de Ombeline. S’il devait lui arriver quelque chose, Pellinore devait bien avouer qu’il aimerait qu’elle parte avec lui, parce qu’elle ne pouvait pas vivre sans lui. Mais… eh bien, si cela devait arriver trop tôt, elle ne pouvait pas non plus tout abandonner.

« Alors, on va mourir tous les deux. Ensemble. »
Dit-il dans un premier temps reprenant rapidement. « Dans très très longtemps, qu’on sera très vieux. »

C’était l’idéal, Pellinore avait envie de passer toute sa vie en compagnie de Ombeline, comme c’était le cas depuis le début de leurs vies. C’était une promesse que le jeune homme ne pouvait pas réellement faire, il ne pouvait pas connaître le futur et donc garantir qu’ils allaient bel et bien vivre tous les deux pendant encore de nombreuses années. C’était ce qu’il avait envie, mais il ne pouvait pas le garantir. Pour autant, c’était tout de même une promesse qu’il tenait à faire.

« Il est hors de question que je laisse quoi que ce soit t’arriver. Ou quelque chose m’arriver. »

C’était sans doute trop facile encore une fois à dire, mais Pellinore y croyait vraiment. Il ne pouvait de toute façon pas laisser quoi que ce soit arriver à Ombeline, parce qu’elle était son âme sœur, qu’il ne pouvait pas vivre sans elle.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1318

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Ven 8 Déc - 19:07


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
O

mbeline aimait son frère entendre lui assurer qu'ils mouraient tous les deux ensemble, c'est sûr ça pouvait paraître morbide, comme réflexion, mais ça lui était égal. Elle n'avait pas la moindre envie de survivre à son interlocuteur, et elle n'avait pas spécialement envie non plus, par pur égoïsme, elle l'admettait, que son frère lui survive non plus. Elle ne savait imaginer ce que pouvait être a vie sans lui, ils n'avaient jamais été confrontés à ce cas de figure, puisqu'ils avaient passé leur vie entière ensemble. Elle n'avait pas envie de découvrir ce que cela pourrait bien donner, surtout pas envie. Ceci dit, ils ne pouvaient pas non plus se sacrifier l'un à l'autre et l'un pour l'autre si simplement. Encore moins maintenant qu'autrefois. A une époque, elle l'aurait fait sans hésiter, mais ils n'étaient plus seuls, dorénavant, ou du moins, ils s'apprêtaient à ne plus l'être, et quand l'un d'eux disparaîtrait, l'autre se devrait d'être présent pour rassurer et éduquer leur fils ou leur fille, du moins tant que celui-ci ou celle-ci ne serait pas en âge de prendre sa vie en mains seul(e). Raison pour laquelle ils avaient tout intérêt à mourir vieux, tous les deux. De toutes les manières, ils avaient bien trop de choses à accomplir pour se laisser faucher en pleine jeunesse. Ils avaient un trône à conquérir, un pouvoir à obtenir. Cela leur demandait du temps, et une fois que ce serait fait, il leur faudrait encore plus de temps pour pouvoir en profiter au maximum. Bref, mourir vieux était la meilleure des options, et ça lui convenait très bien. De toute façon, à quoi bon penser à leur mort ? La vie leur souriait et leur offrait le plus beau, le plus incroyable, le plus exceptionnel des cadeaux. C'était tout ce qui importait.

-Moi non plus, je ne laisserai rien t'arriver, je ne laisserai rien nous arriver,
ajouta-t-elle en déposant avec douceur une main sur son ventre. Ils allaient devenir la famille la plus exceptionnelle et la plus enviée du monde entier. Parce qu'ils se battaient pour, parce qu'ils le méritaient, c'était aussi simple que cela. Elle déposa ses lèvres sur celles de Pellinore. Plus le temps passait, plus elle se sentait amoureuse de lui, elle était totalement folle de lui, et toutes les preuves d'amour qu'il lui adressait au quotidien intensifiaient au maximum ce sentiment. On va vivre très, très, très longtemps, affirma-t-elle en souriant de toutes ses dents. Et notre légende sera éternelle.

De cela, elle était convaincue. Ils n'étaient pas nés pour être insignifiants, ils étaient nés pour faire de grandes choses, pour accomplir des exploits que l'on vanterait pour des siècles et des siècles. Il ne saurait tout simplement pas en être autrement. Leurs vies étaient liées, et elle devrait un jour ou l'autre inspirer le monde.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 539

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Mar 30 Jan - 15:27

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Sa vie n’avait aucun sens si Ombeline n’était pas là, c’était aussi simple que cela. Pellinore était persuadé que si jamais elle avait du disparaître de sa vie autrefois, il n’aurait pas hésité une seule seconde pour tout abandonner parce qu’elle ne serait plus là. À quoi bon vivre si elle n’était pas près de lui après tout ? À quoi bon la survivre. Sauf que maintenant, le jeune homme ne pouvait plus seulement penser comme ça. Oh, il avait encore un peu de mal à réellement réaliser ce qu’il venait de découvrir – et les conséquences que ça allait avoir quand même – et donc à réaliser qu’il allait devenir père (sans l’être réellement non plus, mais bon c’était une autre histoire). Mais forcément, le jeune homme avait conscience qu’ils n’étaient plus que tous les deux, qu’ils ne pouvaient plus que se montrer égoïste à deux, mais à trois. C’était encore plus marquant quand Ombeline posa une main sur son ventre, en affirmant qu’elle ne laisserait rien leur arriver.

Pellinore afficha un plus grand sourire encore quand sa sœur jumelle affirma qu’ils allaient vivre très, très, longtemps. Même si, en réalité, ce n’était évidemment pas eux qui allait pouvoir choisir. Les deux jeunes gens ne pouvaient pas décider du moment où ils allaient mourir, mais ça n’enlevait pas le fait qu’ils décidaient clairement de ne pas se laisser marcher sur les pieds par n’importe qui. Comme le fait que leur légende allait être éternelle, Pellinore savait que Ombeline et lui pouvaient y arriver. Seulement, parce qu’ils allaient faire en sorte que ça arrive.

« Ça c’est évident. » Dit-il dans un souffle, avant de venir déposer à son tour ses lèvres sur celles de sa sœur jumelle, tout en posant aussi sa main sur son ventre. C’était encore un peu étrange pour lui, mais il y avait bien leur enfant là. Pellinore ne savait pas exactement ce que ça allait donner, comment il allait supporter les semaines à venir, mais ça n’enlevait rien que le fruit de leur amour était concret. Dans un monde parfait, le jeune homme aurait bien aimé que les événements se passent différemment, mais il n’avait pas d’autre choix que de prendre les choses telles qu’elles étaient. Ils allaient s’en sortir, parce qu’ils allaient faire en sorte de s’en sortir. Ils allaient prendre le trône, ils allaient tenir le pouvoir dans leurs mains, ils allaient pouvoir faire les choses comme ils le voulaient. Et un jour, Pellinore pourrait crier haut et fort que sa sœur jumelle était la femme de sa vie et que cet enfant était le fruit de leur sentiment. « Je t’aime tellement. »

Il le lui disait souvent, il lui avait dit il y a peu, mais il avait juste besoin de le dire de nouveau. Il l’aimait tellement, il l’aimait plus que tout et il aimait déjà cet enfant qui se nichait dans son ventre… malgré toutes les paroles qu’il avait pu avoir à son encontre en découvrant son existence.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 1318

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Mer 31 Jan - 19:02


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
S

es promesses n'étaient jamais que des promesses, et Ombeline, rationnelle même dans ses rêves et ses ambitions, savait pertinemment qu'ils ne pouvaient pas être à l' abri d'une erreur, d'un imprévu, d'un accident, de n'importe quel impondérable indépendant de leur volonté qui ferait basculer leurs beaux projets (après tout, sa grossesse en était un en elle-même quelque part, même si très clairement, l'héritière d'Autice ne regrettait absolument rien, bien au contraire), mais la volonté faisait une grande part du travail, et elle avait le sentiment que de ce point de vue-là, sa détermination était aussi grande que celle de son frère, et c'était tout ce qui importait. Des imprévus, ils faisaient une chance, une force, et oui, à un moment ou à un autre, ils bâtiraient une vraie légende, tous les deux, elle était proprement convaincue de cela. Elle ne pouvait que l'être plus encore, d'ailleurs, quand son jumeau s'emparait si passionnément de ses lèvres, dans un d ces baisers qui faisait vaciller la terre autour d'elle, qui lui faisait oublier que le monde pouvait continuer d'exister au-delà de ses attentes. Il avait déposé une main sur son ventre, et ce geste était terriblement agréable. Elle savait qu'il avait douté, qu'il avait eu peur, qu'il restait une part de colère en lui, et pourtant, elle le sentait, l'impatience qu'elle ressentait elle-même le guettait à son tour, il voulait cet enfant autant qu'elle, parce que c'était leur enfant, le fruit de leur indéniable amour. Comme cette pensée était plaisante ! A aucune autre pareille. En cet instant, en dépit de toutes les concessions qu'ils allaient devoir faire, elle ne pouvait qu'envisager l'avenir sous les meilleurs auspices. Tout paraissait jouer en leur faveur, réellement. Et elle ne pouvait cesser d'être convaincue quand Pellinore lui assurait ses profonds sentiments une fois encore.

-Je t'aime aussi, Pellinore,
répondit-elle dans un sourire. Ca, personne ne pourra jamais nous l'ôter.

Et elle tenait absolument à ce qu'il ne l'oublie pas, même quand la situation lui paraîtrait difficile, même quand il aurait des craintes et des questionnements à n'en plus finir, quand la jalousie le rongerait à la vue de celui qu'elle prendrait pour époux afin de sauver les apparences. Ombeline déposa son front contre celui du jeune homme.

-Il n'y a que nous qui comptons.

Pour elle, ça ne faisait pas l'ombre d'un doute, mais elle jugeait important de le dire et redire encore et encore. parce que c'était vrai, parce que c'était certain, parce que le reste importait bien moins que cette certitude. Tout ce qu'ils feraient jamais ne serait jamais que le fruit de ce constat. Seuls eux comptaient. Eux deux, eux trois bientôt. Et le reste n'avait pas l'ombre d'une importance.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 539

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Mer 28 Mar - 18:49

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Ils s’aimaient, les jumeaux Autice ne pouvaient pas l’ignorer tout de même. Ils savaient qu’ils s’aimaient, Ombeline savait que Pellinore l’aimait et vis versa. Pour autant ça ne voulait pas dire qu’ils ne pouvaient pas se le dire. Le jeune homme ressentait le besoin de le lui dire. Pas pour qu’elle le sache, parce qu’elle le savait déjà, mais juste parce qu’il en avait besoin tout simplement. Après ce qu’ils venaient de vivre, après leur dispute – et le jeune homme s’en voulait de la réaction qu’il avait eu, de ne pas avoir agit correctement, pour les mots qu’il avait dit à son âme sœur donc – il trouvait que c’était quand même de bon ton. Même si, forcément, il le disait et redisait peut-être un peu trop. Sauf qu’en même temps, ses sentiments étaient simplement trop importants pour qu’il ne puisse rien dire. Il aima entendre la jeune femme lui dire qu’elle l’aimait aussi, en retour. Il le savait, donc, mais en même temps ça lui faisait du bien. Comme le fait qu’elle ajoute que personne ne pourrait changer ça. Encore une fois, il le savait… mais ça ne manquait pas quand même de le rassurer. Pellinore craignait plus que tout de la merdre, c’était sa seule réelle crainte d’ailleurs. Il ne pouvait pas vivre sans son âme sœur, il était évident qu’il avait peur de ne plus l’avoir dans sa vie. À tort, sans doute, parce qu’ils ne pouvaient pas vivre sans l’autre, qu’ils ne laisseraient rien leur arriver. Mais bon, Pellinore ne pouvait pas le contrôler. Il n’y pouvait rien, il avait constamment peur qu’elle disparaisse de sa vie. Tout comme il ne pouvait pas s’empêcher d’être jaloux dès que quelqu’un approchait la jeune femme, alors qu’il savait parfaitement qu’elle l’aimait et qu’elle ne pouvait pas désirer quelqu’un d’autre. Mais il lui faisait confiance, bien sûr, sauf qu’il ne faisait pas confiance aux autres. Mais bon… il fallait bien qu’il prenne sur lui.

Et comment ne pas prendre sur lui alors qu’elle déposait son front contre le sien, pour lui affirmer qu’il n’y avait qu’eux qui comptait. Eux deux, bien évidemment et bientôt, ils allaient être trois. Le jeune homme allait devoir se faire et il ne pouvait pas nier qu’il commençait quand même à s’y faire. Il aimait l’idée, vraiment, mais en même temps il savait que ça allait leur apporter pas mal de désagrément. Ce dont il était prêt à assumer sans soucis, juste pour Ombeline. Il était prêt à tout pour elle dans tous les cas.

« Juste nous. » Affirma-t-il à son tour, dans un souffle, sans éloigner son front de celui de sa sœur jumelle, profitant pleinement de ce simple geste et de la présence de Ombeline. Et pendant un temps, il ne dit rien d’ailleurs. Se contentant juste de profiter de la présence de sa sœur jumelle, de son front contre le sien. Mais finalement, il reprit la parole. « On devrait aller se coucher. » Dit-il dans un souffle encore une fois.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Parfois, les plus beaux sourires peuvent cacher de grands secrets, les plus beaux yeux peuvent avoir pleuré durant des heures et les coeurs les plus purs peuvent avoir souffert de grandes peines.. Feat Bambi, Wasoo, Canada and Pompom
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» Avez -vous honte parfois ?
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Autice-