Partagez | .
 

 Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 887

Message#Sujet: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Lun 1 Aoû - 22:12


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
O

mbeline était quelqu'un de pragmatique, mais surtout de fondamentalement prudent. Dans une société incapable d'accepter ce qu'elle possédait pourtant de plus précieux, elle avait dû concéder à mettre ce secret sous scellée et à n'en parler sous aucun prétexte (Ena faisant très clairement exception). Elle aurait voulu hurler son amour pour son frère à la face du monde, elle aurait aimé le pouvoir, elle aurait voulu que le monde accepte ce qu'ils vivaient pour ce que cela avait de plus pur et de plus intense... Mais c'était impossible, bien sûr. Alors elle avait appris à calculer le moindre de ses gestes, le moindre de ses regards, la moindre de ses paroles pour que ne puisse transparaître l'ardeur de sentiments qui étaient pourtant nés en même temps qu'elle, en même temps qu'eux. Oui, elle avait toujours fait mine de la plus grande des prudences, consciente que la preuve la plus flagrante qu'elle pourrait donner de ce secret communément considéré comme infâme devait être évitée à tous prix. Mais elle n'y avait pas réussi. En dépit de toutes ses précautions, les signes qu'elle était en train de se découvrir, et dont elle avait eu l'écho à plus d'une reprise de la part d'autres femmes de son âge, ne faisaient aucun doute. Elle était enceinte. Quand elle en avait pris réellement conscience, elle avait eu le sentiment que le sol, instable, s'effondrait sous ses pieds. La vérité ne pouvait pourtant que la frapper de plein fouet. Oui, elle portait l'enfant de Pellinore, et si cela ne pouvait normalement avoir aucune conséquence heureuse, elle ne put s'empêcher d'en éprouver une certaine... joie ? Au fond, oui, elle voulait être mère, et si elle devait être mère, seul son frère était digne d'être le géniteur de son enfant. Elle pourrait s'en débarrasser, oui, et tout serait fini. Mais elle ne voulait pas. Ces conséquences, elle voulaient les assumer. La difficulté serait, maintenant, d'en convaincre Pellinore, et elle savait pertinemment que ce serait là une toute autre affaire.

Assise sur le lit qu'ils avaient pour habitude de partager au-delà de toute décence et de toute morale, elle attendait la venue de son jumeau. L'anxiété marquait ses traits, chose très rare chez elle. D'ordinaire, elle paraissait toujours sûre d'elle, et prenait grand soin de prétendre que rien ne pouvait ni ne savait l'atteindre, qu'elle était entièrement capable d'assumer toute situation, sans peur et sans reproche. Mais cette situation dépassait la moindre de ses habitudes. Et s'il y avait quelqu'un auprès de qui elle n'avait pas envie de jouer la comédie, c'était bien Pellinore. Quand il entra enfin, elle leva les yeux vers lui, et se sentit tentée un instant de lui dissimuler toute la vérité, mais il fallait qu'elle libère sa conscience, il devait savoir. Pourtant, les mots ne sortaient pas. Elle le toisait, incapable de prononcer le moindre mot.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 329

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Ven 5 Aoû - 23:52

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Pellinore ne se sentait jamais mieux que quand il se trouvait chez lui, à Autice, en compagnie de sa sœur. Même s’ils ne passaient pas tout leur temps ensemble, qu’ils avaient chacun des choses à faire de leur côté, qu’ils devaient parfois recevoir du monde, ils étaient ensemble au même endroit. C’était quand même mieux que quand elle partait, il ne savait où, pour rencontrer, il ne savait qui, afin d’éteindre leurs influences. Pellinore aussi s’éloignait parfois de leur demeure, mais il rencontrait quand même beaucoup moins de personne. En grande partie parce qu’il n’était pas aussi doué que sa jumelle pour cacher ce qu’il pensait vraiment. Ombeline avait l’art de faire croire à quelqu’un qu’elle l’appréciait, même si c’était entièrement faux. Pellinore était plutôt brut de décoffrage et ce n’était vraiment pas une bonne chose pour les affaires. Donc, autant dire qu’il valait mieux qu’elle s’occupe de leurs relations publiques. Alors quand Ombeline et lui étaient réuni à Autice, Pellinore se sentait bien mieux. Même s’il avait parfaitement confiance en sa sœur jumelle, il ne faisait pas autant confiance aux personnes qu’elle croisait. Mais bon, encore une fois, il se faisait trop d’idée et sa jalousie risquerait de le perdre. En attendant, il savourait l’idée de pouvoir passer une soirée (et une nuit surtout) en compagnie d’Ombeline. D’ailleurs, il s’apprêtait à la rejoindre dans cette chambre qu’ils avaient l’habitude de partager tous les deux.

Quand il ouvrit la porte, son regard croisa celui de sa sœur. Et immédiatement, il sut qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. La jeune femme ne prit pas la parole, mais Pellinore comprit qu’il y avait quelque chose. Quoi ? Il ne pouvait pas le deviner, mais il voyait bien qu’elle n’était pas comme d’habitude. Le jeune homme était celui qui la connaissait le mieux (du moins, c’était ce qu’il pensait, mais il ne pensait pas se tromper), il savait lire en elle comme un livre ouvert. Il y avait quelque chose.

« Qu’est-ce qu’il se passe ? »

Demanda-t-il doucement en venant s’installer sur le lit où elle était assise, attrapant sa main dans un geste tendre. Elle était la seule capable de recevoir ce genre de geste de sa part, aucune autre ne pouvait mériter plus qu’elle sa tendresse. Personne en ce monde, ne savait tirer le meilleur de lui. Et le pire aussi, par moment, avec cette fâcheuse manie qu’il avait de s’emporter. Même s’il était évident qu’il ne s’emporterait jamais sur Ombeline. En attendant, Pellinore ne savait pas ce qui arrivait à sa sœur jumelle et il commençait à craindre le pire. C’était qu’il avait quand même l’habitude d’être paranoïaque. Il craignait le pire donc, mais à aucun moment la vérité ne traversa son esprit. Non pas qu’il n’ait jamais songé que cela puisse arriver, mais au vu de la situation, il avait préféré ne jamais trop y penser. Ils étaient bien trop proches pour la société, personne ne serait capable de comprendre ce qu’ils vivaient. Et pourtant, c’était sans doute le plus bel amour qu’il puisse y avoir sue terre.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 887

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Sam 6 Aoû - 9:18


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
C

e qu'Ombeline ne saurait qu'apprécier avec Pellinore (entre autres nombreuses choses, car elle aimait tout en lui), c'est qu'elle n'avait pas besoin de prononcer le moindre mot pour qu'il la comprenne, pour qu'il sache si elle était triste ou heureuse, angoissée ou en colère. Quand quelque chose n'allait pas, il le savait instantanément, et la jeune femme appréciait cela. Elle se sentait d'autant plus liée à son frère, cela lui donnait d'autant plus la preuve que le lien qui les unissait était d'une intensité dont elle défendait quiconque de trouver d'égale... Elle était toujours perturbée à l'idée de ce qui lui tombait dessus - leur tombait dessus -, et elle appréhendait toujours de révéler la vérité à son frère, mais en quelques mots, en quelques gestes, ce dernier avait su apaiser un peu son âme, et elle savait qu'elle pouvait se livrer à lui sans crainte, qu'ils trouveraient une solution ensemble, et que tout allait s'arranger. Après tout, ce moment, s'ils savaient l'interpréter comme il faut, pouvait être un moment heureux, en réalité. Ni plus ni moins qu'heureux. Elle serra avec douceur la main que Pellinore venait de prendre dans la sienne. Elle aimait toute la tendresse qu'il mettait dans ce geste, c'était agréable, c'était doux, et surtout, elle savait qu'il n'y avait qu'avec elle qu'il pouvait se montrer aussi prévenant et attentionné. Elle éveillait en lui une délicatesse que d'autre ne lui soupçonnaient même pas, comme lui aussi était celui auprès de qui elle pouvait montrer des facettes de sa personnalité que nul autre ne pourrait soupçonner. Rassurée, réconfortée par ce geste agréable, elle se sentait plus de courage pour lui apprendre la vérité.

-Pellinore...
Elle leva les yeux vers lui pour les plonger dans les siens. Elle en éprouvait toujours la même sensation, le sentiment que rien ne pouvait lui arriver tant que ces yeux-là se trouvaient dans son sillage. Je suis enceinte.

Prononcer ces mots rendaient l'information beaucoup plus forte et réelle, peut-être plus alarmante, aussi, parce que maintenant que c'était dit, ils n'avaient d'autre choix que de trouver une solution s'ils ne voulaient pas devenir les rebuts de la société même qu'ils cherchaient à tout prix à contrôler et dominer. Mais en même temps, en prononçant ces mots, très naturellement, une esquisse de sourire ne sut que s'afficher sur les lèvres d'Ombeline. Il y avait quelque chose de beau, aussi, dans ce moment. Elle annonçait à l'homme qu'elle aimait qu'ils allaient devenir parents. Cela représentait bien des difficultés en perspective, c'est vrai, mais aussi un réel bonheur, non ? Oui. Cet enfant serait la chair de leur chair, la consécration de leur amour, qu'importe que le commun des mortels le trouve impur. Il serait la preuve de leur passion, leur héritage, leur tout... Elle ne voulait pas ne pas s'en réjouir.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 329

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Lun 15 Aoû - 11:35

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Pellinore n’avait pas besoin de beaucoup pour savoir que sa jumelle n’allait pas bien, mais il ne pouvait pas deviner la raison sans qu’elle ne le lui dise. Alors, il attendait anxieux qu’elle lui explique ce qu’elle avait, ce qui se passait. Evidemment, le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de penser au pire. Est-ce qu’elle était malade ? C’était-il passé quelque chose ? Il ne pouvait que sentir son cœur se serrer à chaque seconde qui s’écouler avant que sa sœur ne lui explique exactement ce qui se passait. Par chance, le temps ne fut pas bien long et le couperet tomba. Il avait imaginé tout, sans doute, mais pas ça. Quand elle leva son regard vers lui, qu’elle serra plus encore sa main dans la sienne et reprit la parole, Pellinore eut le sentiment que tout s’effondré autour d’eux. Elle était enceinte ? La jeune femme ne lui annoncerait pas une telle nouvelle si elle n’était pas certaine d’elle, donc il ne se permit pas de lui demander si c’était certain. Elle l’était, tout simplement. Et il n’y avait pas besoin de réfléchir bien longtemps pour comprendre les conséquences. Ombeline était enceinte et le père, c’était lui. L’hypothèse que ça ne soit pas le cas était parfaitement envisageable après tout. Ils allaient donc être parents et dans leurs situations… c’était parfaitement insensé. Ils étaient frères, même s’ils parvenaient aisément à oublier ce détail puisqu’ils s’aimaient d’un amour plus fort qui devait normalement lier des jumeaux, et forcément ça ne pouvait pas être une bonne nouvelle. Il allait y avoir énormément de conséquence par rapport à cela, les gens allaient se poser des questions. Et s’ils découvraient la vérité, s’ils apprenaient le lien qui les unissait, ils allaient évidemment avoir de gros ennuis. Ce qu’ils ne voulaient pas, puisqu’ils cherchaient à tout prix à prendre le pouvoir sur ce royaume. Qu’ils deviennent des rebuts de la société était une chose, Pellinore savait parfaitement que tant que sa jumelle serait à ses côtés, il serait heureux, mais ils ne pouvaient pas laisser ce détail – est-ce que c’était vraiment un détail ? – gâcher tous les efforts qu’ils faisaient depuis tant de temps. Ils allaient devoir trouver une solution et c’était bien parce qu’il y avait cela qu’Ombeline était dans cet état et que Pellinore se retrouvait soudainement perdu. Pellinore ne répondit rien pendant plusieurs secondes, se contentant surtout de digérer un peu la nouvelle. Elle était enceinte… il allait être père. C’était… surprenant. Jamais le jeune homme n’avait envisagé cette perspective avant, du moins pas de cette manière. Ne s’était-il jamais demandé s’il pourrait être parent un jour ? Si sans doute, mais la seule femme qu’il n’avait jamais aimé de toute son existence était Ombeline et forcément, c’était bien plus compliqué. Même si, voir le sourire léger s’afficher sur le visage de sa jumelle ne pouvait pas faire autrement que de sentir son cœur battre plus rapidement. Elle était enceinte… Sans prononcer le moindre mot, Pellinore vint déposer ses lèvres sur celle de sa jumelle, il l’aimait tellement.

« Qu’est-ce qu’on va faire ? » La question se posait oui et il était évident que c’était Ombeline le cerveau de leur duo. Qu’est-ce qu’ils devaient faire maintenant ? Parce que forcément, ils devaient faire quelque chose.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 887

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Lun 15 Aoû - 11:53


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
L

e temps de silence que son frère garda, le temps de digérer la nouvelle, sans aucun doute, ne dura sans doute que quelques secondes, mais ce temps sembla infini à Ombeline. Tout en regardant Pellinore, elle cherchait à deviner ce qu'il pouvait bien en penser, de quelle manière il pouvait concevoir cette situation. Elle savait qu'elle le mettait devant le fait accompli et que ça ne devait pas être des plus simple pour lui de se faire à cette idée, mais tant qu'il ne disait rien, elle s'imaginait le pire. Et s'il ne voulait pas de cet enfant ? Est-ce qu'elle pourrait seulement lui en vouloir ? Non, bien sûr que non, elle ne le pourrait pas. La situation était compliquée, bien assez pour que tous les deux n'aient jamais même envisagé de fonder une famille. Sauf que maintenant que cela se présentait à eux, Ombeline trouvait ça beau. Loin d'être simple, bien sûr, mais évident, malgré tout. Quand il déposa ses lèvres sur les siennes, elle se sentit rassurée, apaisée. Elle avait le sentiment que quoi qu'ils décident, ils sauraient affronter cela. Parce qu'ils étaient ensemble, et parce qu'ils s'aimaient, quoi qu'on puisse penser de leur situation, de leurs sentiments qui étaient pourtant parmi les plus purs que l'on puisse ressentir au monde, vraiment. Qu'est-ce qu'ils allaient faire ? Qu'il pose cette question rassurait Ombeline, même si elle-même n'était vraiment pas certaine de la marche à suivre... cela prouvait qu'il n'avait pas d'avis tranché sur la question. Et sincèrement, ça la rassurait, ça la rassurait vraiment. Tout n'était pas gagné, mais quoi qu'ils décident, ils l'assumeraient ensemble.

-Je pourrais simplement faire en sorte de m'en débarrasser...
D'une manière ou d'une autre, avant que cela se voit, ce devait être possible. Sauf qu'à ses yeux, c'était hors de question. C'était leur enfant, leur enfant. La preuve la plus belle et évidente de leur amour, comment vouloir seulement s'en débarrasser ? Comment oser l'envisager ? Mais je ne veux pas, ajouta-t-elle, déterminée. Je pourrais disparaître le temps que l'enfant naisse, prétendre que nous l'avons recueilli, mais mon absence serait suspecte... et on perdrait du terrain, on ne peut pas se le permettre. C'était elle qui gérait les relations publiques au nom d'Autice, elle ne pouvait pas disparaître comme ça. Son frère pourrait certes prendre le relai, mais ce serait vraiment suspect. Ou on pourrait... elle prit une grande inspiration, elle savait que l'idée n'allait pas du tout plaire à son frère. On pourrait lui trouver un père...

Trouver le pigeon idéal ne serait pas une difficulté. La jeune femme était un parti intéressant pour bon nombre de seigneurs, et beaucoup ne se feraient pas prier pour lui demander sa main (sans compter qu'elle n'aurait pas de mal à forcer le destin s'il le fallait)... Trouver un mari, s'en servir, et s'en débarrasser sitôt qu'il ne serait plus utile. Ce serait l'idéal. Mais Ombeline avait comme le pressentiment (ô combien justifié) que Pellinore n'allait pas du tout apprécier cette situation.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 329

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Jeu 18 Aoû - 11:51

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Qu’est-ce qu’ils devaient faire ? C’était la grande question. Ombeline était le cerveau entre eux, c’était elle qui avait toujours les bonnes idées au bon moment (normalement) et il y avait de forte chance pour qu’elle ait pu réfléchir un peu plus à la situation. En apprenant être enceinte, Pellinore se doutait que la situation avait dû tourner en boucle dans l’esprit de sa jumelle. Comme elle était en train de faire présentement, alors qu’il venait de découvrir l’existence de cet enfant à naître. Leur enfant à naître. C’était vraiment une situation plus qu’étrange, Pellinore ne s’y était pas du tout attendu. Et pour l’heure, il ne savait guère quoi en penser encore. Ombeline reprit la parole alors, affirmant qu’elle pourrait très bien s’en débarrasser. C’était sans doute la solution la plus raisonnable, ainsi, il n’y aurait aucun tracas à se faire. Sauf que quelque chose dans la voix de la jeune femme lui disait que ce n’était pas ce qu’elle voulait, ce qu’elle confirma ensuite d’ailleurs. Pellinore ne savait pas ce qu’il voulait de son côté, il savait parfaitement que c’était sans doute ce qu’il y avait de mieux. Mais quand bien même, ça le perturbait de se dire qu’ils pouvaient se débarrasser de l’enfant qui se trouvait niché dans le ventre d’Ombeline. Alors non, s’ils pouvaient trouver une autre solution, c’était bien mieux. Ombeline mentionna le fait qu’elle pouvait s’en aller pendant un temps, avant de revenir en affirmant qu’elle avait recueilli l’enfant. Malheureusement, c’était beaucoup trop suspect. Parce que celle qui était chargé de leurs relations publics, c’était elle. Cela serait vraiment suspect qu’elle décide de s’absenter pendant plusieurs mois, que Pellinore reprenne le flambeau de leurs relations publics alors qu’il n’était clairement pas le plus doué dans ce genre de chose (et franchement, il risquait bien de tout faire capoter avec son sale caractère), pour qu’elle revienne ensuite avec un enfant dans les bras. Non, ce n’était définitivement pas une bonne idée. Visiblement, ils étaient à cours d’idée réellement profitable pour eux deux. Et puis Ombeline reprit la parole, prenant une grande respiration. Pellinore sentit une angoisse le prendre, avant même qu’elle ne prenne la parole. Et puis, le couperet tomba.

« Il est hors de question que tu épouses quelqu’un d’autre ! » Lança-t-il vivement, en se levant d’un bout au même moment. Non, ce n’était vraiment pas une bonne idée. Même si en soit, il était évident qu’elle ne pourrait pas l’épouser lui, il ne supportait pas l’idée qu’elle puisse devenir la femme d’un autre. « Je préfère encore que tu t’en débarrasse ! »

Et il le pensait vraiment. A choisir, le jeune homme préférait qu’elle s’arrange pour ne pas avoir cet enfant, plutôt que de devoir lui trouver un autre père que lui. Outre le fait qu’il devrait partager sa sœur, il devrait en plus partager son enfant ? Leur enfant, qu’ils auraient eu ensemble et qui passerait pour celui d’un autre ? D’accord, ils n’avaient pas vraiment le choix. Mais si elle épousait quelqu’un et qu’elle finissait par le préférer à lui ? Il ne pouvait pas le tolérer.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 887

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Jeu 18 Aoû - 15:23


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
O

mbeline ne s'était pas fait d'illusions, elle savait bien que son idée n'allait absolument pas plaire à son frère, mais elle était complètement à court d'options. Si elle avait pu trouver une autre solution, n'importe laquelle, qui soit susceptible de les arranger tous les deux, elle l'aurait choisie sans hésiter, mais c'est leur seule option. La seule, du moins, qui lui laissait l'opportunité de garder l'enfant qu'elle portait, et dont elle n'avait pas la moindre envie de se séparer, surtout pas. La jeune femme s'attendait à une réaction virulente de la part de Pellinore, oui, d'autant plus que si cette situation aurait pu rendre n'importe qui jaloux, la jalousie de son jumeau avait la spécificité d'être maladive. D'ordinaire, Ombeline s'accommodait bien de la situation, elle parvenait même à s'amuser des crises de son frère, qu'elle savait toujours calmer d'une manière ou d'une autre. Mais là... là c'était différent, et la réaction de Pellinore lui fit l'effet d'une lame plantée en plein cœur. Il était hors de question qu'elle épouse quelqu'un d'autre, dit-il. Ça, elle s'y était attendue, c'est certain. La suite, par contre, la blessa profondément. Elle fixa son frère un instant sans rien dire, partagée entre la colère et la douleur.

-C'est ce que tu penses vraiment ?
répondit-elle, la voix tremblante, se levant à son tour pour soutenir son regard. Elle n'avait jamais posé la main sur son frère (du moins pas de cette manière), mais l'envie de le gifler était pour la première fois profonde, et elle devait se faire violence pour ne pas y céder. Je préfèrerais mourir que de m'en débarrasser, tu m'entends. C'est notre enfant, c'est... ce qui nous est arrivé de plus beau au monde. Elle prit une grande inspiration. Les hormones jouaient peut-être, mais elle se sentait encore au bord des larmes. J'ai dit que j'allais me marier, pas que j'allais te tromper ou... Enfin, tu devrais avoir suffisamment confiance en moi pour le savoir !

Elle avait même une idée précise pour ne pas se compromettre ni trahir Pellinore tout en faisant assumer à un autre la paternité d'Ombeline. Mais là, elle se sentait trop énervée par l'attitude de son frère pour exposer son point de vue. Elle aurait aimé qu'il veuille de leur enfant, quelles que soient les conditions. Mais elle se rendait bien compte qu'il ne serait pas si facile à convaincre, que cette preuve superbe de leur amour, celle-là même qu'elle portait dans son vendre, n'y suffirait pas... Elle ne savait pas ce qu'elle ferait si il devait insister, s'il n'acceptait vraiment pas sa décision... Bien sûr, elle pouvait toujours espérer trouver une solution annexe... mais ce n'était pas faute d'avoir cherché. Si elle en venait à cette option... extrême, c'était bien qu'elle ne savait que suggérer d'autre.






code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 329

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Ven 19 Aoû - 15:01

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
C’était ce qu’il pensait vraiment, même si le ton de la voix de sa sœur ne manquait pas d’ébranler un peu Pellinore. Elle s’était levée après avoir haussé le ton la voix tremblante, le jeune homme se rendait bien compte qu’il venait de la blesser. Mais c’était bel et bien ce qu’il pensait. Cet enfant n’était rien à côté d’elle à ses yeux. D’accord, c’était le fruit de leur amour, d’accord à choisir le jeune homme préférait pouvoir avoir cet enfant sans problème avec la femme de sa vie, mais s’il devait choisir, il sacrifiait cette chose directement pour préserver Ombeline. Après tout, cet enfant n’était finalement qu’une information qu’on venait à peine de lui dire, il ne s’en rendait même pas encore compte. Qu’il soit là, ou pas, ça n’allait tout bonnement rien changer du tout. Sauf que sa jumelle ne ressentait évidemment pas la même chose de son côté. Sinon elle ne réagirait pas de cette manière. D’ordinaire, il n’y avait que Pellinore qui s’énervé, mais Ombeline le faisait à présent. Et les propos qu’elle teint à son jumeau ne manquèrent pas de le bouleverser énormément. Elle préférait mourir que de se débarrasser de l’enfant. L’idée qu’elle décide de se sacrifier pour l’enfant le retournait complètement. Non, il n’était pas question qu’il la perde, mais en même temps comment accepter le fait qu’elle devienne l’épouse d’un autre. Ils en avaient parlés, ils s’étaient mis d’accord. Ils n’avaient quand même pas fait tout ça, pour revenir au même point non ? Leur père était mort pour éviter qu’ils se retrouvent mariés dans leurs coins, ce n’était pas pour qu’elle épouse quelqu’un quand même. Il avait évidemment confiance en elle, mais ce n’était pas vraiment ça le problème. Malgré toute la confiance, il ne parvenait vraiment pas à s’en convaincre, à accepter cette solution.

« Et je dois faire quoi alors ? »
Demanda-t-il vivement, sans que le volume de sa voix ne baisse en intensité. Il avait l’habitude d’être énervé, il était constamment jaloux, mais là il ne parvenait vraiment pas à se contrôler. « Te regarder épouser un autre comme ça, l’embrasser ? Te voir t’éloigner ? » Et si jamais elle finissait par ne plus l’aimait, par aimer un autre ? Le jeune homme savait bien qu’il ne devait pas penser de cette manière, mais c’était plus fort que lui. « Je dois laisser un autre s’approprier mon enfant ? » C’était la première fois qu’il appelait l’être qui grandissait dans le ventre de sa sœur comme son enfant. Il n’aimait pas plus l’idée qu’un autre pense que c’était son fils, qu’il se contente juste d’être un oncle à côté, alors qu’il était le père. Le vrai père. « Et tu crois que le premier con venu va croire qu’il t’a mis enceinte sans te baiser peut-être ? »

Bon, d’accord, il allait évidemment un peu loin dans ses propos. Mais quand il était énervé, il ne faisait vraiment pas les choses à moitié. Il ne supportait pas l'image de sa soeur dans les bras d'un autre... c'était impossible, même pour la "bonne" cause.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 887

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Ven 19 Aoû - 15:20


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
O

mbeline pouvait, en vérité, comprendre l'attitude de Pellinore, même si les mots qu'il avait prononcés auparavant l'avaient profondément blessée. Si sa jalousie maladive l'empêchait manifestement d'observer la situation d'un point de vue pragmatique (ce n'était pas une nouveauté qu'il lui était difficile d'être pragmatique, ceci étant dit), il soulevait tout de même des arguments qui ne manquaient pas d'être recevables. Il est certain que ce qu'il lui demandait de subir pour elle était terrible. Elle-même ne supporterait pas de voir une autre femme au bras de son frère, même si ce n'était qu'un jeu, même si ça ne voulait rien dire du tout. Et elle mentirait sans doute si elle devait lui promettre qu'elle n'embrasserait jamais cet homme. Ce serait certainement le cas. La moindre des choses pour ne pas éveiller les soupçons, du moins... Et non, ça ne l'enchantait pas. Mais ce lui semblait être un bien maigre sacrifice en comparaison de ce qu'ils y gagneraient. L'occasion inespérée de devenir parents, eux qui n'avaient jamais voulu y croire. Le fait que le jeune homme parle du bébé comme de "son" enfant ne pouvait que d'autant plus la convaincre. Ils ne pouvaient pas renoncer à ça... Oh, comme elle aimerait qu'ils puissent sincèrement se réjouir, sans en passer par là... Mais oui, l'emportement de Pellinore était légitime. Plus que d'ordinaire du moins. En effet, cet enfant ne serait jamais officiellement le sien quand Ombeline pourrait directement se présenter comme la mère de sa fille ou de son fils. Ça ne manquait pas d'être injuste. Mais que faire d'autre ? Quand ils seraient sur le trône de Camelot, tout changerait, mais en attendant... Elle serra les poings quand Pellinore avança son dernier argument. Cette fois, elle n'en pouvait vraiment plus. Et son état ne l'aidait pas spécialement à garder son calme habituel.

-Pellinore,
dit-elle d'une voix tranchante pour inviter enfin son jumeau au calme. Elle se rapprocha de lui avec cette fois plus de douceur et déposa une main sur sa joue. Comment crois-tu que je pourrais m'éloigner de toi ? Tu fais partie de moi. L'homme que j'épouserai... Et elle savait déjà que ce début de phrase pourrait causer bien du souci, mais il fallait bien qu'elle aborde frontalement le sujet. n'aura pas le temps de connaître notre enfant, il n'aura même pas le temps de savoir que je suis enceinte. Ce ne sera pas lui qui devra croire être le père, ce sont tous les autres. Elle marqua une légère pause. Tu le sais comme moi, un accident est si vite arrivé.

Leur père en était la preuve, non ? Il était hors de question pour elle de rester mariée trop longtemps. Sitôt qu'elle le pourrait, elle se ferait veuve, et elle s'en porterait bien mieux. Ils s'en porteraient bien mieux. Ce serait toujours eux contre tous. Sauf qu'à présent, ils seraient trois.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 329

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Ven 19 Aoû - 15:38

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Les mots du jeune homme ne manquaient pas d’être crus, mais en même temps sa réflexion n’avait pas autant avancé que celle de sa sœur. Il ne parvenait pas à penser à autre chose, sa sœur allait épouser un homme et il allait falloir faire croire que l’enfant était de lui. Sur le papier c’était simple, mais cela voulait dire qu’il allait forcément y avoir rapprochement. Il ne fallait déjà pas grand-chose au jeune héritier pour qu’il perde son contrôle. Il suffisait qu’un homme ose poser ses yeux sur le corps parfait de sa jumelle pour qu’il bouillonne de l’intérieur. Alors, imaginer qu’elle puisse épouser un homme, l’embrasser par conséquence, lui faire l’amour… c’était beaucoup plus fort que lui. Il avait le sentiment de devenir fou et de n’avoir jamais été aussi en colère que cet instant précis. Cette colère était en train de gronder en lui, d’exploser complètement même. Ce n’était pas comme si l’homme n’avait pas eu tendance à toujours se laisser porter par ses émotions. Il ne semblait pas en avoir énormément et pourtant, c’était bien le cas. Il en avait beaucoup, c’était en lui et ça ne demandait qu’à sortir. Il n’y avait jamais eu qu’Ombeline capable de le calmer, mais elle était la cause de son énervement en cet instant précis. Il haïssait déjà l’homme qui allait être destiné à devenir son époux, mais il se haïssait lui-même de devoir laisser ça se faire. De devoir la partager – ce qu’il n’aimait, vraiment, pas faire – et partager leur enfant. Pellinore savait bien qu’il ne devait pas réagir comme ça, mais c’était plus fort que lui. L’enfant allait être officiellement le fils d’un autre et lui, il ne serait juste plus rien. Ombeline n’allait plus qu’avoir à se débarrasser de lui, pour être tranquille...

Quand la jeune femme prononça son prénom d’une voix tranchante, Pellinore se figea complètement et se contenta de la regarder. Son cœur battait fort dans sa poitrine, mais il ne respirait presque plus. Il se rendait bien compte qu’il était allé bien trop loin, mais il n’était pas capable de se calmer complètement. Son souffle se fit plus calme cependant quand elle s’approcha doucement de lui et déposa une main sur sa joue. Il ferma un instant ses yeux, tentant de se calmer complètement. Il aimait l’entendre lui dire qu’elle faisait partie de lui, même si elle reprit en parlant directement de l’homme qu’elle aillait épouser. Cette remarque lui tira une grimace, ce n’était vraiment pas juste. Elle ne devait pas épouser quelqu’un d’autre, si elle devait épouser quelqu’un, ça devait être lui. Ombeline lui expliqua alors que l’homme qu’elle aillait épousé n’avait pas besoin d’avoir du temps pour savoir qu’elle était enceinte, pour savoir pour l’enfant. Il suffisait simplement qu’il ait un accident rapidement. Le monde entier devait simplement croire que cet enfant était issu de ce mariage, tout simplement. Le monde entier devait croire que l’homme qu’elle allait choisir serait le père de son enfant. D’accord… Pellinore pouvait pragmatiquement reconnaitre que c’était la meilleur solution, mais cela ne changeait rien au fait qu’il n’allait jamais pouvoir être le père de son enfant. Et qu’elle allait quand même devoir épouser un autre. Pendant plusieurs seconde, le jeune homme ne prononça aucun mot, avant de prendre le visage de sa sœur entre ses mains et de coller leurs fronts.

« Je vais pas y arriver… »

Souffla-t-il, la voix plus que tremblante.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 887

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Ven 19 Aoû - 16:02


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
O

mbeline avait le sentiment que Pellinore s'était légèrement apaisé, mais elle ne se sentait pas totalement rassurée pour autant, elle savait bien que ses arguments, son idée, ne suffiraient peut-être pas à le convaincre... Parce qu'elle avait bien conscience de lui en demander beaucoup, tout de même, bien plus que ce qu'elle lui avait jamais demandé. C'était un véritable sacrifice qu'elle lui demandait de faire, et tout ça pour un petit squatteur qui pour l'heure n'était pas encore plus grand qu'un haricot, n'avait pas de conscience, n'avait pas d'existence réelle autrement qu'au creux de ses entrailles. À Ombeline, cela suffisait, et elle l'aimait déjà... Mais elle pouvait comprendre, au fond, que Pellinore n'éprouve pas comme elle la nécessité impérieuse de sauver leur enfant. Il était celui qui pouvait le plus y perdre dans cette histoire (même si Ombeline, pour sa part, aurait aussi bien du mal à supporter quotidiennement la présence d'un homme qu'elle devrait prétendre aimer et désirer quand elle ne demanderait en réalité qu'à rejoindre son frère - et cela aussi, serait plus compliqué. Quoique Ombeline pourrait toujours assommer le cher et tendre époux de somnifères)... Finalement, après plusieurs secondes de silence qui semblèrent durer un temps infini à la jeune femme, Pellinore prit son visage dans ses mains, déposa son front contre le sien. Ce geste lui faisait du bien et du mal à la fois. Du bien parce qu'en aucun cas, elle ne voulait perdre l'affection de son frère, du mal parce qu'elle se rendait bien compte que son frère souffrait, et elle était la cause de cette souffrance. Ombeline baissa les yeux, incapable de soutenir le regard de son frère quand il affirma qu'il ne serait pas capable de faire ce qu'elle lui demandait. En réalité, elle pouvait bien le comprendre.

-D'accord...
répondit-elle après avoir elle-même laissé passer quelques secondes. Sa voix tremblait encore, elle se sentait au bord des larmes, mais elle ne voulait pas apitoyer son frère. Elle avait été très radicale précédemment, parce qu'elle avait voulu faire réagir Pellinore... Mais il est certain que tout ne dépendait pas d'elle. Elle ne pouvait prétendre préférer cet enfant à son jumeau. Elle aimait cet enfant parce qu'il était d'eux, parce qu'elle voulait qu'ils l'élèvent ensemble. Sans lui, ça n'avait plus d'importance... Je te forcerai jamais à faire quoi que ce soit, ajouta-t-elle doucement.

Elle déposa un léger baiser sur les lèvres de Pellinore, voulant lui prouver ainsi qu'elle ne lui reprocherait rien. Du moins le tenterait-elle. Ce ne serait sans doute pas si simple. Au fond, elle avait été heureuse d'avoir trouvé une solution qui leur permette de devenir parents. Mais c'était impossible, il n'arrivait pas à s'y résoudre, alors tant pis. Elle n'en mourrait sans doute pas, contrairement à ce qu'elle avait pu dire tout à l'heure... mais une partie d'elle peut-être, oui.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 329

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Sam 3 Sep - 14:51

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Pellinore se sentait incapable d’arriver à supporter le mariage de sa sœur. C’était sans aucun doute l’idée la plus horrible qui puisse le traverser. Il avait craint de perdre Ombeline quand leur père avait décidé de les marier, c’était pour cette raison qu’ils avaient pris la décision de le tuer. Maintenant, ils se retrouvaient de nouveau dans la même situation et en prime, il devait accepter que l’idée vienne d’elle. C’était vraiment compliqué pour lui et il ne parvenait pas entièrement à accepter de devoir sacrifier leur instant, de devoir voir sa sœur épouser un autre homme, dans le seul but de protéger un être dont il ne savait encore rien du tout. Parce que contrairement à Ombeline, l’enfant qu’elle portait n’était pas aussi concret pour Pellinore. Ce n’était qu’un mot lancé dans leur conversation, il ne ressentait rien pour cet être qui était en train de grandir dans le corps de sa jumelle. Quand bien même, l’idée de devoir faire passer son enfant pour celui d’un autre le rebutait complètement. Il y avait ça aussi, Pellinore savait qu’il allait constamment être sur la touche. Il n’allait jamais pouvoir affirmer haut et fort que l’enfant qui allait naître, était le sien. Enfin, pas tant qu’ils n’auraient pas pris la place qu’ils cherchaient à obtenir sur le trône de Camelot. Alors oui, au stade où il en était, Pellinore devait bien avouer qu’il continuait de penser que ça n’en valait pas les efforts. A quoi bon faire tout ça, si cet enfant allait devoir être considéré comme son neveu et sa nièce. Il ne s’en sentait vraiment pas capable, c’était beaucoup trop d’effort…

Mais quand Ombeline souffla un « d’accord » après plusieurs secondes de silence, le jeune homme parvint tout de même à sentir sa détresse. Pellinore apprécia d’entendre les mots qu’elle prononça, le fait qu’elle ne voulait pas le forcer à faire quoi que ce soit. Il n’y avait malheureusement pas trente-six solutions, si Ombeline n’épousait pas quelqu’un pour faire croire qu’elle était tombée enceinte après un mariage, elle allait devoir se débarrasser de l’enfant qu’elle portait. Est-ce qu’il pouvait vraiment lui demander de faire une chose pareille ? Bien sûr que non, la dernière chose qu’il voulait était de faire souffrir sa sœur jumelle. Et elle l’avait dit elle-même, elle préférait mourir que de s’en débarrasser. Pellinore ne s’en remettrait pas s’il la détruisait de cette manière.

« J’ai tellement peur de te perdre… » Dit-il dans un souffle quand leurs lèvres se séparèrent, après le baiser qu’Ombeline lui avait adressé. Ce n’était pas nouveau, il avait constamment peur de la perdre et même s’il savait que leur lien était plus fort que tout. C’était dans sa nature, il ne pouvait pas y aller contre. Mais… il pouvait tenter de faire des efforts. « Promet moi que ton mari aura vite un accident. » En quelque sorte, il confirmait à sa jumelle qu’il consentait à accepter son idée, même si ça lui arrachait le cœur. « Et que tu m’aideras à me… contenir. »

Parce que Pellinore avait encore moins envie de s’éloigner dans le but d’éviter de laisser trop exploser sa jalousie, mais il n’aurait sans doute pas le choix si les choses dérapaient.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 887

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Sam 3 Sep - 15:19


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
O

mbeline esquissa un fin sourire, empreint de compréhensivité, quand son frère affirma qu'il avait peur de la perdre. Elle le savait très bien. Elle le connaissait suffisamment pour ne pouvoir qu'en avoir conscience. Elle savait pertinemment que c'était en ce nom que s'exprimait bien souvent toute sa jalousie et toute sa possessivité. C'était une preuve d'amour, la crainte qu'ils soient séparées, parce que leur idylle, puisqu'elle était interdite, pouvait sembler par essence fragile. Mais c'était une certitude pour Ombeline que Pellinore ne le perdrait jamais. Tout simplement parce qu'elle l'aimait, parce qu'il était son âme sœur et que sa vie n'aurait pas le moindre sens s'il n'en faisait pas partie. Il avait peur de la perdre, et c'était pour ça qu'il s'inquiétait tant qu'elle en épouse un autre. Elle le comprenait, bien sûr, elle ne lui en voulait pas de réagir ainsi. Mais le fait est qu'elle le pensait plus susceptible de la perdre si elle refusait à leur enfant le droit de naître qu'en la laissant se marier. Elle avait peur de lui en vouloir, si elle renonçait à leur enfant pour lui, elle avait peur de se perdre elle-même, si elle devait avorter. Pourtant, elle le savait, pour l'heure, ce qui grandissait dans son ventre n'était qu'un embryon sans conscience, ce n'était rien de physique... mais elle l'aimait déjà, elle ne savait le voir autrement que comme un vrai cadeau, un cadeau que le destin n'aurait jamais dû leur accorder, mais qu'on leur avait offert malgré tout. Elle ne voulait pas y renoncer, mais si Pellinore avait insisté, oui, elle l'aurait fait... sauf qu'il sembla changer d'avis. Le sourire d'Ombeline s'élargit quand le jeune homme prononça une phrase qui ne pouvait que signifier qu'il acceptait son plan, même s'il lui en coûtait. Et ce sacrifice qu'il consentait à faire pour elle était la plus belle preuve d'amour qu'elle lui ait jamais donnée. Ombeline, avant de lui répondre, l'embrassa de nouveau, un baiser qui lui témoignait toute sa gratitude.

-Je te le promets
, affirma-t-elle avec détermination, plantant son regard dans le sien pour qu'il puisse y lire toute sa volonté. Et tu ne me perdras jamais. Tu pourras le choisir, si ça peut te rassurer, ajouta-t-elle, parlant de ce mari hypothétique qu'il leur faudrait trouver très vite à présent. Elle préférait laisser le soin à Pellinore de choisir son futur époux, ainsi serait-il convaincu que ce choix serait celui de la raison et non celui du cœur, un cœur qui n'appartenait qu'à son frère de toute façon. Ce sera temporaire, ajouta-t-elle d'une voix douce, pour le rassurer pour de bon en serrant ses mains dans les siennes. Ensuite, il n'y aura plus jamais que nous. Elle invita sa main à se poser sur son ventre dont la forme ne laissait pas encore deviner ce qui s'y dissimulait. Et notre enfant.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 329

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Sam 1 Oct - 11:50

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Pellinore devait évidemment prendre sur lui pour confirmer à Ombeline qu’il concevait de suivre son plan, il faisait énormément d’effort de sacrifice. Mais en même temps, s’il le faisait, c’était simplement pour sa sœur. Sa jumelle ne voulait pas le forcer à faire quoi que ce soit qui puisse aller à l’encontre de ce qu’il désirait et pour cela, elle était prête à se forcer à le faire de son côté. Pellinore connaissait suffisamment la jeune femme pour parvenir à lire dans ses mots, dans sa voix et même dans son regard. Il voyait la détresse qu’elle ressentait à l’idée de devoir abandonner l’enfant qu’elle portait, parce qu’ils ne parviendraient pas à trouver un moyen de le faire passer pour l’enfant d’un autre. A choisir, Pellinore ne pouvait pas s’empêcher de préférer abandonner cet enfant pour ne pas prendre le risque de perdre sa sœur (parce qu’il ne parvenait pas à s’empêcher de craindre de la perdre, alors qu’il n’y avait aucune raison pour cela), mais il ne ressentait pas les choses comme sa jumelle visiblement. Il ne pouvait pas lui faire ça, il ne pouvait pas la forcer à abandonner son enfant (leur enfant), alors qu’elle ne le supporterait pas. Pellinore ne supporterait pas plus qu’elle finisse par lui reprocher sa décision. Alors il prenait sur lui.

Et quand le sourire de sa sœur s’agrandit après ses propos, Pellinore sentit son cœur manquer un battement, sachant parfaitement qu’il prenait la bonne décision. La seule chose qu’il souhaitait dans sa vie, c’était d’être avec Ombeline et qu’elle soit heureuse. Qu’ils soient heureux tous les deux, avec ce pouvoir qu’ils convoitaient. Tant qu’elle était heureuse, tout pouvait être bien. Et elle la sentait heureuse quand elle déposa ses lèvres sur les siennes, cela se transmettait par son baiser. Le jeune homme afficha un léger sourire quand sa sœur affirma qu’elle lui promettait que son mari allait avoir rapidement un accident, avant qu’elle ne précise qu’il allait pouvoir choisir. A cette réflexion, le jeune homme ne put s’empêcher de faire une grimace quand même, il ne savait pas vraiment s’il aimait l’idée de devoir choisir le mari de sa sœur. Mais en même temps, c’était bien la preuve qu’elle voulait se marier que pour la raison et non pour le cœur. Ce qu’il ne pouvait pas douter bien sûr, même si c’était quand même difficile pour lui d’envisager cette situation. Elle continua de le rassurer d’une voix douce, serrant ses mains, affirmant que ça serait temporaire et qu’ensuite il n’y aurait plus qu’eux. Le regard de Pellinore suivit le mouvement de sa main qu’Ombeline posa sur son ventre, qui n’avait pas encore changé d’une once, mais qui abritait quand même leur enfant. Le jeune homme afficha un sourire plus grand à sa sœur et sans bouger sa main, il vint se poser derrière elle pour la serrer contre lui tout en continuant de toucher son ventre. Leur enfant oui… même si le monde entier allait le prendre pour l’enfant d’un autre. Au moins, ils le savaient eux. Il déposa ses lèvres dans le cou de sa jumelle.

« Il faut qu’on trouve quelqu’un qui puisse nous être utile pour Autice aussi… » Ajouta-t-il alors, pour commencer cette réflexion qu’il n’aimait pas vraiment. Mais ils n’avaient pas le choix, alors autant se décider rapidement. Parce qu’ils n’avaient pas de temps à perdre.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 887

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Sam 1 Oct - 12:18


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
O

mbeline sentit un agréable vent de soulagement la traverser de part en part quand le sourire de son frère s'agrandit à la mention de leur futur enfant. Elle savait bien qu'il devait lui être bien plus difficile à lui qu'à elle de véritablement avoir conscience de ce qui les attendait, de leur parentalité future. Elle, même si rien ne se voyait physiquement, avait bien conscience de ce qui grandissait en elle, elle en éprouvait certains sursauts désagréables, mais qui lui rappelaient pourquoi elle voulait faire tout ça. Un enfant, pas seulement un enfant, mais un enfant de Pellinore, c'était le plus beau cadeau que l'on puisse imaginer au monde. Elle resserra son étreinte quand son jumeau la serra contre lui. Ce contact était le plus agréable qu'elle connaisse au monde. Elle en éprouvait un sentiment de plénitude totale, la certitude qu'ils pouvaient tout affronter, il n'y avait rien de plus rassurant à ses yeux. Elle savoura le contact des lèvres du jeune homme au creux de son cou. Ils allaient affronter cette situation nouvelle ensemble, elle en était certaine à présent, et passées les premières contrariétés, il ne resterait que le meilleur. Un jour, ils accèderaient au trône. Et ils auraient cette chance incroyable, celle d'avoir fondé une famille... un secret de plus parmi ceux qu'ils gardaient déjà, il est vrai, mais encore un secret magnifique, que le silence ne rendrait que plus beau. Elle était confiante en l'avenir à présent, oui,. Confiante et heureuse. Même si les détails qu'il leur fallait régler à présent n'étaient pas des plus agréables. Pellinore, passé le choc de la situation, était très pragmatique, et Ombeline appréciait cela, même si elle aurait très bien accepté qu'ils relèguent cette situation déplaisante à plus tard. Elle était tentée de le lui dire, d'ailleurs, mais elle s'en abstenait, c'était une urgence désagréable à gérer, mais plus tôt ce serait fait, mieux ce serait, effectivement.

-Tu as raison,
dit-elle doucement. Tant qu'à faire, autant bénéficier d'un héritage conséquent, qui nous permettra de renflouer nos caisses. Un allié de Camelot, afin de renforcer notre alliance. Mais pas un seigneur trop puissant, sa disparition serait trop suspecte, et nous pourrions en pâtir.

Elle s'exprimait en même temps qu'elle réfléchissait à la meilleure option. C'était en effet des critères qui lui semblait judicieux. Un mariage serait forcément profitable à Autice, en soin, et Ombeline l'avait toujours su, comme son frère et leur père avant eux, s'ils ne s'étaient pas pliés aux caprices de leur géniteur, c'était par amour, s'ils devaient à présent suivre cette voie, c'était au même titre encore. Mais il était hors de question de négliger leurs ambitions dans la tourmente. C'était un bon moyen, aussi, de se convaincre que cette solution leur serait bénéfique. Elle avait besoin d'y croire, parce qu'elle savait très bien que Pellinore souffrirait de cette union, qu'importe avec qui, elle n'accepterait pas de lui faire du mal en vain.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 329

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Dim 16 Oct - 14:21

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Il avait effectivement raison. Malheureusement, Pellinore le savait, même si ce n’était vraiment pas agréable. Ce mariage, qui devait les aider à s’en sortir avec la grossesse d’Ombeline, devait aussi servir à Autice. Quitte à voir sa sœur jumelle épouser un homme (qui n’était pas lui donc, malgré tous les efforts qu’ils avaient fait pour être libre), il fallait que ce mariage soit utile à leur cause. Pas seulement pour cacher leur relation et le fruit de celle-ci (que Pellinore avait un peu plus de mal à voir concret qu’Ombeline), mais aussi à ce qu’ils cherchaient à faire depuis la mort de leur père. Ils voulaient ramener la grandeur à Autice, ils voulaient monter les échelons, jusqu’au point où ils allaient se retrouver sur le trône du royaume. Pendragon ne méritait pas sa place de souverain, Pellinore était persuadé qu’ils pouvaient faire bien mieux que ça avec Ombeline. Et une fois qu’ils auraient atteint le sommet, ils allaient pouvoir vivre comme bon leur semblait. Donc, ils devaient trouver un bon candidat. Honnêtement, ça embêtait grandement le jeune homme de devoir parler de tout cela maintenant, de devoir déjà réfléchir à l’homme que sa sœur allait devoir épouser (et qu’il aurait hâte d’envoyer six pieds sous terre), mais ils n’avaient pas non plus énormément de temps à perdre. Même si l’enfant qui se trouvait dans le ventre de la jeune femme n’était pas prêt de montrer le bout de son nez, ils ne pouvaient pas prendre le risque d’éloigner de trop le moment de ce mariage. Sinon, les autres personnes se poseraient des questions. Pellinore écouta donc la réflexion de sa jumelle, parfaitement d’accord avec ses arguments. Ils devaient trouver quelqu’un proche de Camelot, mais sans avoir trop d’importance non plus. Une personne avec une fortune suffisamment conséquente pour que cet argent puisse servir à quelque chose.

« Quelqu’un de pas trop jeune… » Dit-il en poursuivant la réflexion de sa jumelle, se disant qu’il ne fallait justement pas que la mort de cet homme (et vivement qu’il soit mort sérieusement !) ne paraisse pas trop suspecte. Il ne fallait vraiment pas qu’on leur pose trop de question, alors que cette mort allait devoir arriver rapidement après le mariage. Du moins, c’était ce que désirait le jeune seigneur, qui ne se voyait pas vraiment tenir très longtemps avant de devenir dingue. « Pourquoi pas l’ami de notre père … Gabet ? »

Cette idée lui venait comme cela, même si ce n’était vraiment pas agréable. A ses yeux, l’homme répondait aux critères qu’ils venaient d’exposer, mais ça ne changeait pas vraiment grand-chose à la situation. Pellinore n’aimait vraiment pas cette situation, celle de devoir trouver un époux pour celle qu’il aimait plus que tout, pour son âme sœur qu’il aimerait bien pouvoir aimer au grand jour. Rien n’était fait encore, mais le jeune homme se sentait d’ores et déjà jaloux. Mais il savait parfaitement que c’était pour la bonne cause, qu’ils n’avaient pas vraiment le choix. Et il ne le faisait que pour Ombeline.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 887

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Dim 16 Oct - 14:53


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Q

uelqu'un de relativement âgé. Ombeline ne put s'empêcher de sourire quand son interlocuteur avança son argument. Il avait raison, quelque part, si son futur époux avait déjà un pied dans la tombe, on ne serait pas surpris qu'il passe l'arme à gauche. Comme on ne sera pas étonné de la voir épouser un homme âgé. C'était courant, dans le cadre de mariages arrangés. La plupart des prétendants qui se bousculaient à sa porte, par exemple, étaient bien loin d'être dans la fleur de l'âge, bien au contraire. Ce n'était pas ce qui la faisait sourire, pourtant, loin s'en faut. C'était le fait qu'elle était convaincu que cela arrangeait bien son frère, qu'elle se maque avec un vieillard. Au moins serait-il convaincu, de la sorte, qu'elle ne le tromperait pas avec son nouvel époux. Bien sûr, c'était une chose qu'elle n'aurait jamais faite, même si elle avait épousé le plus bel homme du royaume de Bretagne. Tous les hommes disparaissaient quand son frère habitait ses pensées, et le fait est qu'il les habitait toujours, quoi qu'il fasse. Il n'avait pas de souci à se faire, mais il est certain qu'elle serait encore moins tentée pour peu que l'homme ait l'air d'être son grand-père... Quoi qu'il fallait également qu'il se montre susceptible de la féconder. Oui, c'était trivial, comme manière de penser, mais après tout, ils parlaient de cet homme comme d'une denrée périssable, puisqu'ils allaient le tuer. Finalement, Pellinore fit une suggestion qui fut complètement du goût de la jeune femme. PAs l'homme en lui-même, bien sûr, mais la suggestion.

-Obéron Gabet ?
demanda-t-elle, même si c'était une question toute rhétorique. Elle laissa passer un temps de silence, afin de se donner l'occasion de peser le pour et le contre. Et le fait est qu'il y avait plus de pour que de contre, surtout que le père Gabet serait très certainement facile à manipuler et à convaincre. Et s'il devait lui opposer la moindre résistance, elle trouverait toujours un moyen de le convaincre. D'accord, va pour lui. Elle le connaissait depuis sa plus tendre enfance, mais elle n'aurait aucun scrupule à lui ôter la vie. En somme, ce serait absolument parfait de la sorte. D'accord, va pour Gabet. Il ne manquera pas à grand-monde de toute façon.

À ses enfants, à la limite, mais elle se fichait bien de ménager les sensibilités de Gaspard et Giselle Gabet, elle n'en avait même rien à faire du tout. Ce n'était pas eux qui leur causerait soucis. C'était ce qu'elle pensait, en tout cas.

-Je vais l'inviter à dîner, nous verrons bien ce qui se passe. Plus vite ce sera fait, plus vite nous pourrons nous en débarrasser.

Et plus vite elle pourrait profiter de sa grossesse sans mari dans les pattes. Et plus vite Pellinore serait rassuré, aussi.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 329

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Ven 9 Déc - 11:52

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
C’était bien d’Obéron Gabet que Pellinore avait en tête – et non pas son fils, qui était bien trop jeune à ses yeux pour ce qu’ils avaient prévu de faire – le jeune homme n’avait pas vraiment besoin de répondre à sa sœur, elle l’avait compris. Pellinore trouvait qu’il collait assez bien pour ce qu’ils cherchaient. Les Gabet n’étaient pas des grands seigneurs, mais ils avaient leur place autour du roi. En se mariant avec Obéron, Ombeline allait pouvoir se rapprocher encore plus de la cours du roi (même s’ils avaient déjà leur propre place). Et ils savaient parfaitement que cette famille avait de grand moyen. Et puis, personne ne trouverait étrange que ce vieillard finisse par mourir rapidement après son mariage (parce qu’il était évident qu’il n’allait pas mourir longtemps après, Pellinore ne le supporterait pas). En tout cas, c’était de lui que le jeune homme parlait et sa sœur jumelle sembla emballée par son idée. Au fond, Pellinore ne savait vraiment pas comment il allait tenir, mais il n’avait pas vraiment le choix. Il ne le faisait que pour sa sœur jumelle, parce qu’il ne voulait pas lui faire de peine. Même si bien sûr, la perspective qu’ils aient un enfant lui plaisait, tout ça c’était beaucoup trop à subir. Mais il voyait bien qu’Ombeline ne supporterait pas de se débarrasser de l’enfant, alors il n’avait pas vraiment le choix. Il l’aimait bien trop pour lui faire du mal. Même si pour cela, il fallait que le monde entier croie que cet homme était le père de son fils, du moins tant qu’ils n’auraient pas pris le pouvoir. Pellinore se doutait qu’il allait trouver le temps long avant de faire tomber les Pendragon du trône.

« D’accord. »

Dit-il simplement quand sa sœur l’informa qu’il allait l’inviter à dîner afin de tâter un peu le terrain, pour qu’ils puissent rapidement régler cette affaire. Ils ne pouvaient effectivement pas prendre le risque de trop traîner, puisque la grossesse d’Ombeline allait forcément se voir à un moment ou à un autre. Il fallait éviter que les questions soient trop présentes, que quelqu’un se doute de la supercherie. Il fallait donc qu’Ombeline devienne rapidement la femme d’un autre… Mais en même temps, ils allaient pouvoir aussi s’en débarrasser rapidement aussi. Pellinore avait vraiment hâte de pouvoir avoir tout cela derrière eux, de pouvoir profiter de nouveau pleinement de sa sœur (et donc… de leur enfant aussi). Le jeune homme plongea de nouveau son visage dans le cou de sa jumelle, humant son parfum et profitant tout simplement de sa présence contre lui.

« Je déteste ce type. »

Dit-il alors dans un souffle, même si c’était parfaitement inutile. Il ne l’aimait pas de base, parce que Gabet avait été un ami de leur père. Mais maintenant, il le haïssait du plus profond de son âme. Parce que ce dernier allait avoir l’audace d’épouser celle qu’il rêverait de pouvoir épouser lui, mais qu’on ne lui permettait pas de faire. Ce n’était vraiment pas juste.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 887

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Ven 9 Déc - 16:52


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
I

ls avaient beau avoir peaufiné ce plan ensemble tous les deux, Ombeline savait bien qu'il pesait sur la conscience de son frère, et qu'il n'était vraiment pas simple pour lui d'accepter de son plein gré qu'elle en épouse un autre, même si c'était à des fins stratégiques, même si ce n'était que pour une très courte durée. Elle le comprenait sans mal, oui... elle-même n'était pas franchement emballée par ce projet, mais mieux valait ça à ses yeux que de ne laisser aucune chance à la vie qui grandissait en elle. Avoir un enfant, ce n'était pas une pensée qui lui avait traversé l'esprit, en soi, parce qu'elle s'était faite à l'idée que ça n'arriverait jamais. Mais à présent que ce bonheur était à portée de sa main, elle ne pouvait plus envisager les choses autrement. Cet enfant qui n'était pas le moins du monde attendu devenait une réelle bénédiction. Mais une bénédiction qui exigeait de leur part, à l'un comme à l'autre, il est vrai, des concessions à côté desquelles ils ne pouvaient pas passer. Ombeline ferma les yeux quand Pellinore enfouit son visage dans son coup, savourant ce que ce simple geste lui apportait de frissons et de plaisir. Quand elle l'avait entre ses bras, elle était heureuse, tout devenait possible, elle se sentait rassérénée, et elle était plus que jamais certaine que l'épreuve qu'ils allaient devoir traverser, même si elle n'était pas des moindres, le serait avec brio, parce qu'ils étaient suffisamment forts pour y parvenir... parce qu'ils étaient suffisamment forts pour parvenir à tout, en réalité. Elle esquissa un léger sourire quand Pellinore affirma ce que sa sœur ne devinait déjà que trop bien : il détestait Obéron Gabet. Elle ne pouvait que comprendre. Ce n'était pas comme s'ils s'entendaient particulièrement pour commencer, mais là, c'était pire... parce que pendant un temps, Ombeline se verrait contrainte de porter son nom.

-Moi aussi
, affirma-t-elle doucement tout en caressant ses cheveux. À partir d'aujourd'hui, il est l'homme que je hais le plus au monde.

Elle le disait pour rassurer Pellinore, bien évidemment, mais tout autant parce qu'elle le pensait bel et bien. Ce n'était vraiment pas de gaité de cœur qu'elle en venait à de telles extrémités, elle n'imaginait pas d'autres solutions, voilà tout, et alors que cette nouvelle épreuve venait renforcer des sentiments déjà si forts pour son frère (et pour leur enfant à naître, déjà très vivant dans son esprit, quand bien même rien ne pouvait garantir qu'elle mène sa grossesse à terme, malheureusement). Elle comptait bien ne pas faire durer ce supplice trop longtemps, ni elle ni Pellinore ne sauraient le supporter. Elle en avait pertinemment conscience, et la dernière chose qu'elle puisse vouloir était de prolonger un mal qu'elle savait déjà grandir en eux, parce que la jalousie était une part intégrante de leur relation, trop forte pour être ignorée.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 329

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Dim 5 Fév - 2:11

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Pellinore avait besoin de ce contact physique, ça lui faisait du bien. Il avait besoin de ça pour se sentir mieux, alors qu’il avait le sentiment de devenir complètement dingue en imaginant sa sœur jumelle épouser un autre homme (alors que c’était lui normalement qu’elle devrait épouser une fois qu’ils prendraient le pouvoir sur le royaume), devoir embrasser un autre homme, devoir porter un autre nom. Non pas que le seigneur d’Autice était si fière du nom qu’ils portaient, mais au moins ils portaient le même nom. Quand Ombeline allait devenir l’épouse de Gabet – puisque c’était l’homme qu’ils venaient de choisir – elle allait porter son nom, elle allait appartenir pendant un temps à une autre famille. De toute façon, tout cela ne lui plaisait pas et il avait de nombreuses raisons de ne pas trouver ça plaisant. Il avait donc besoin de ça, ce simple contact physique, le fait de pouvoir enfuir son visage dans son cou et profiter de sa chaleur. De sentir les mains de sa sœur jumelle caresser ses cheveux. Le jeune homme avait besoin d’Ombeline, il savait parfaitement qu’il risquait de péter un câble. Il allait avoir besoin du soutien de son âme sœur et l’entendre dire qu’elle détestait aussi cet homme, plus encore qu’il était celui qu’elle haïssait le plus, ça lui faisait vraiment du bien. Ce n’était pas grand-chose, en soit, mais c’était suffisant pour que le jeune homme se sente un peu mieux.

Pellinore inspira longuement, avant de venir s’emparer de ses lèvres pour l’embrasser, longuement, passionnément. Ça ne lui plaisait vraiment pas, mais le jeune homme savait que c’était important qu’ils le fassent. Après tout, Ombeline allait avoir le rôle le plus difficile puisqu’elle allait quand même devoir épouser un homme, même si elle était beaucoup plus douée pour se contenir que lui. Pellinore n’avait que besoin de se contenir, d’attendre avant de pouvoir retrouver sa sœur comme maintenant, sans que plus personne ne vienne les déranger. Il devait juste se contenir, se montrer patient. Ce n’était pas des plus évidents pour lui… mais il le faisait pour elle, alors il était capable de tout. Après tout, s’il y avait bien une personne pour qui le jeune homme était prêt à tout, c’était elle. Elle était son tout, il était prêt à prendre sur lui pour elle. Et puisqu’elle y tenait, il le ferait. Pour leur enfant bien sûr, même si personne ne pourrait connaître la vérité tant qu’ils n’auraient pas le pouvoir sur le royaume, mais c’était d’abord pour Ombeline qu’il acceptait de faire tout cela. Parce qu’elle tenait à ce qu’ils aient cet enfant, qu’il avait un peu plus de mal à considérer comme présent.

« On va avoir un enfant… » Souffla-t-il doucement, quand leurs lèvres se séparèrent finalement, avec un léger sourire. C’était la première fois qu’il en parlait de cette manière depuis qu’Ombeline lui avait appris être enceinte. Parce qu’il n’avait pas pu s’en réjouir avant, qu’il avait encore un peu de mal à trouver quelque chose d’agréable dans cet histoire. Mais pourtant, ils allaient avoir un enfant, après tout cela. Pellinore ne pourrait pas tout de suite s’exclamer comme le père de ce fils ou cette fille mais… ils allaient quand même avoir un enfant. « Tous les deux… ensemble. »

Et c’était là le point le plus important. Ils étaient ensemble, ils s’aimaient – même si Pellinore ne s’empêcherait pas d’être jaloux pour autant – et ils allaient avoir un enfant ensemble. Ce qu’ils n’auraient pas vraiment pu espérer avant.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 887

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Dim 5 Fév - 10:19


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
A

u gré des douces caresses matinées de tendresse qu'elle lui adressait, son souffle se déposant contre son épiderme, fait simple qui à lui seul suffisait à la faire frissonner, la jeune femme avait le sentiment de sentir son frère s'apaiser. Il faut croire que ses paroles avaient eu sur lui l'impact escompté. Et pour cause, elles avaient été parfaitement sincères, elle en pensait chaque mot. Comment pourrait-elle ne pas haïr plus que n'importe qui d'autre en ce bas monde l'homme qui lui passerait la corde au cou, et sous la contrainte. Elle était bien plus heureuse "célibataire", en femme à marier qui devait indéfiniment le rester jusqu'à ce que sa relation avec son jumeau puisse être sue de tous. Mais ça, c'était une chose à laquelle Ombeline devait renoncer pour le moment. Ça lui faisait du mal, à elle aussi. Elle avait vraiment le sentiment de trahir une promesse qu'elle ne s'était pas seulement faite à elle-même, mais qu'elle avait également faite à son frère. Qu'importe, les choses étaient ainsi, et son rôle à présent était de rassurer Pellinore, de lui faire comprendre de toutes les manières possibles que si cette solution était la seule qu'ils puissent envisager, il n'en demeurait pas moins certain qu'elle lui appartenait entièrement, et qu'elle ne voulait pas que cela change. La jeune femme était folle amoureuse de son frère, rien ne changerait jamais ça, et les raisons qui la poussaient à faire de telles concessions n'étaient en fait qu'une preuve de plus de cet amour, une preuve qui allait les renforcer plutôt que les diviser, pensait-elle, parce que c'était une chose tout bonnement merveilleuse. Que pouvaient-ils rêver de mieux ? Ils n'avaient même pas osé l'imaginer, mais ça arrivait : ils allaient être parents.

D'ailleurs, Pellinore semblait commencer à assimiler l'information, pour le plus grand plaisir d'Ombeline. Elle savait que la nouvelle lui était tombée dessus comme un coup de massue, et que dans la foulée, il n'avait pu que voir les problèmes que cette situation engendrait plutôt que de se réjouir de ce que cela signifiait vraiment. À présent que la situation s'était un peu apaisée, à présent que son esprit échaudé s'était calmé, le jeune homme pouvait enfin apprécier à sa juste valeur cette information si belle et si précieuse, qu'Ombeline ne voulait laisser quoi que ce soit corrompre, pas même un mariage frauduleux avec un ignoble vieillard. Ils allaient être parents, ensemble. On leur accordait le plus beau qui puisse être, comme si l'on bénissait leur amour, d'où que ce soit, c'était à ses yeux une évidence de plus, la preuve que leur histoire devait être. Ils allaient fonder une famille, ensemble, ils allaient pouvoir choyer le fruit d'un amour que le monde refusait, et qui était pourtant sublime. Elle était si heureuse que son frère parvienne enfin à se réjouir de la nouvelle. Elle ne pouvait s'empêcher de sourire, de manifester sa joie sincère.

-Oui.
Elle déposa ses lèvres sur celles de Pellinore. C'est le plus beau cadeau que le monde pouvait nous faire. Elle marqua une légère pause, sourit de plus belle, comme elle ne l'avait jamais tant fait. Et je suis sûre que tu seras un père exceptionnel.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 329

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Ven 24 Mar - 14:35

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Pellinore avait eu besoin d’un peu de temps pour vraiment réaliser la situation, réaliser les faits. Ils allaient être parents, ensemble. C’était quelque chose que le jeune homme n’avait jamais cru possible. Parce que l’amour qu’il ressentait pour sa sœur, n’était pas conforme à la société et que celle-ci ne pouvait pas les laisser faire. Elle ne pouvait pas les laisser s’aimer, alors qu’ils le faisaient plus que quiconque (Pellinore n’avait aucun doute là-dessus). Ils ne pouvaient pas se marier, ils ne pouvaient pas fonder une famille. Pellinore n’avait même pas osé donc l’imaginer un cet instant dans son existence, se contentant simplement de profiter de chaque instant auprès d’Ombeline que lui offrait la vie. Et pourtant, ils allaient bel et bien devenir parent et cette nouvelle était normalement une bonne nouvelle. Maintenant que la surprise était passé, qu’ils avaient réglé les quelques ennuis que cela posait, le jeune homme se permettait enfin de s’en réjouir. Même s’il ne pouvait pas non plus le faire énormément, parce que rien ne changeait la situation et le fait que sa sœur jumelle – qu’il aimait tant, s’il y a besoin de le préciser – allait devoir épouser un autre, pour faire penser qu’elle porte son enfant. Ainsi, le monde entier n’allait pas savoir que l’enfant qu’Ombeline portait était le sien, mais celui d’Obéron Gabet… Mais bon, ils allaient quand même avoir un enfant, ensemble. Cet enfant, même s’il n’allait pas porter son nom, par conséquence, allait être son fils ou sa fille.

Pellinore en était vraiment heureux, même s’il aurait aimé que les choses se passent un peu différemment. Mais, ils ne pouvaient de toute façon pas revenir en arrière, ils n’avaient pas d’autre choix que de faire avec, de faire du mieux qu’ils pouvaient. Et puis, Pellinore n’échangerait la situation pour rien au monde quand il voyait sa sœur jumelle sourire de la sorte. Il ne se souvenait pas l’avoir déjà vu sourire à ce point, même pas pour lui. Est-ce qu’il ne devrait pas être jaloux ? Eh bien non, il ne l’était pas, parce qu’elle était heureuse de porter son enfant, alors il n’y avait vraiment aucune raison qu’il soit jaloux. Pellinore ne supportait pas de partager sa sœur avec quelqu’un, mais ce n’était pas pareil avec leur enfant. C’était même la seule exception d’ailleurs, parce qu’il était le fruit des sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre. Son cadeau à lui, c’était le fait de voir Ombeline si souriante, si heureuse. Sans doute parce qu’il ne pouvait pas réalise autant qu’elle la présence de cet enfant qu’elle portait. Pellinore afficha un léger sourire à la remarque de sa sœur, quand elle affirma qu’il allait être un père exceptionnel, il aimerait y croire autant qu’elle.

« Pas tout de suite. » Dit-il dans un souffle, ne pouvant pas s’empêcher de se montrer un peu rabat joie sans doute. Mais c’était un fait, le jeune homme n’allait pas pouvoir être le père de son enfant tout de suite, il serait le fils de Obéron. Et même après, il devrait sans doute attendre le moment où ils seraient sur le trône… et il ne savait même pas si cet enfant devait connaître la vérité ou non. Surement pas.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 887

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Sam 25 Mar - 0:09


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
P

rogressivement, Ombeline voyait son frère se familiariser avec l'idée que tous les deux puissent devenir parents, et elle aimait penser qu'il commençait par la même à réussir à s'en réjouir. Peut-être qu'elle l'imaginait trop vite, mais elle était elle-même si heureuse de cette nouvelle, en dépit des concessions qu'il fallait faire en son nom qu'elle était bien incapable d'imaginer que son bonheur ne puisse pas se communiquer à l'homme qu'elle aimait le plus au monde. Un enfant d'eux, c'était la consécration de leur histoire, c'était la preuve ultime de leur amour dans toute sa force, dans toute sa puissance, mais si c'était simple à admettre pour elle, Pellinore avait décidément plus de mal. Au fond, cela ne devrait pas surprendre Ombeline. Pas seulement parce que Pellinore n'avait pas un caractère facile, mais parce que n'importe qui à sa place aurait sans doute la même difficulté. Ombeline avait cette chance de sentir cette vie grandir en elle, elle avait la chance de pouvoir, dès le départ, être reconnue du monde comme la mère de l'enfant qu'elle portait. Pellinore, lui, devait se battre pour acquérir ce titre. Normal, donc, qu'il ne se montre qu'en partie enthousiaste et qu'il émette certaines réserves. C'était, au fond, logique. Même si ce n'était pour autant pas plus simple à accepter pour Ombeline. Elle voudrait qu'il sache éprouver le même bonheur qu'elle, sans la moindre réserve, sans le moindre doute. C'était visiblement trop demandé, et bien sûr c'était logique que ce soit trop demandé, au fond, mais entre la réalité dans ses travers les plus cruels et la sincérité de ses sentiments, elle avait fait son choix, et ça depuis longtemps. Elle adressa à son frère une moue mi-déçue mi-sévère.

-Bien sûr que si, tout de suite,
répliqua-t-elle alors d'un ton sans appel. Ce n'est pas parce que tu ne seras pas père au regard de la société que tu ne le seras pas pour autant. Bien sûr, c'était facile à dire pour elle qui n'aurait pas à vivre une telle chose, mais ça ne l'empêchait pas de penser le moindre mot qu'elle prononçait. Personne ne sait le lien qui nous unit, est-ce pour autant que notre amour n'est pas réel ? demanda-t-elle alors en le regardant dans les yeux, considérant son argument comme imparable. Tu seras père dès que notre enfant aura poussé son premier cri, dès l'instant où tu l'auras pris dans tes bras, et pour le reste de ta vie, et dès l'instant où tu seras père, tu seras le plus exceptionnel d'entre tous.

Oui, qui sait quand il pourrait se reconnaître publiquement comme tel, allez savoir même s'ils pourraient véritablement apprendre à leur enfant la véritable identité de leur père, mais ça n'ôterait rien à qui Pellinore serait pour cet enfant, et surtout à ce que cet enfant serait pour lui.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 329

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Jeu 18 Mai - 16:51

Ombeline & Pellinore
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
Pellinore se doutait qu’il se montrait clairement rabat joie, mais il n’y pouvait rien. Le jeune homme appréciait l’idée qu’Ombeline soit enceinte de lui, qu’ils aient un enfant tous les deux. C’était la plus belle preuve de leur amour, mais justement leur amour était secret et personne ne devait savoir qu’ils étaient ensemble. Ce n’était pas pour rien que sa sœur devait se marier avec quelqu’un, pour faire croire à la société que cet enfant était celui d’un autre. Mais bon, Pellinore allait quand même devenir père, il regrettait simplement de ne pas avoir la chance de sa sœur de l’être aux yeux de tous. Parce que c’était bien là le fond d’un autre problème. Il n’y avait pas que le fait que son âme sœur se retrouve à devoir épouser un autre homme dans le but de préserver leur secret – et donc le ronger de jalousie – il y avait aussi le fait où Pellinore ne serait à jamais que considéré comme l’oncle de cet enfant. Mais il n’y avait finalement qu’Ombeline en ce bas monde capable de lui remettre les idées aux clairs. Quand elle lui répliqua qu’il serait père tout de suite, d’un ton qu’il ne pouvait évidemment même pas chercher à contredire, il avait envie de croire qu’elle avait raison.

Et quand elle avança l’argument que leur amour était réel, quand bien même personne ne le savait, cela ne pouvait que terminer de le convaincre. Bien sûr qu’il serait père, Pellinore voulait bien le croire. Mais c’était… c’était compliqué tout simplement. Juste, il aurait aimé pouvoir assumer cette paternité directement, pouvoir affirmer haut et fort qu’il allait avoir un enfant avec la femme de sa vie. Comme il aimerait plus que tout être celui qui se trouverait à ses côtés à l’autel pendant le mariage, au lieu de la regarder se lier à un autre dans le seul but de cacher leur secret. Au lieu d’être celui qui allait la conduire dans les bras d’un autre. Tout comme cet enfant qui serait officiellement celui d’un autre, avec qui il pourrait partager une relation bien évidemment (surtout qu’officiellement, l’enfant allait perdre son père), mais qu’il ne pourrait jamais avouer être le père. À moins qu’ils parviennent à prendre le pouvoir d’ici là, mais ils ne savaient pas combien de temps ils allaient mettre pour ça. Et donc, il ne pourrait sans doute jamais dire à son fils ou sa fille qui il était vraiment…

« Mais toi… »
Reprit Pellinore dans un souffle en caressant doucement le visage de sœur, plantant son regard dans le sien. « Je peux te regarder, t’embrasser et te dire à quel point je t’aime, à quel point tu comptes pour moi et que tu es la femme de ma vie. » Ce qu’il ne pourrait donc pas faire avec leur enfant. Pellinore ne voulait pas continuer à son montrer défaitiste, mais il se montrait quand même réaliste. Il aimait l’idée d’avoir un enfant avec sa jumelle, qu’elle porte leur enfant, le fruit de leur amour. Mais il ne pourrait jamais le clamer haut et fort. « Dans tous les cas je l’aimerais. » Parce que même s’ils ne pourraient rien dire, ça ne changerait rien à ce détail. Même si Pellinore mettait des réserves sur le fait qu’il puisse vraiment se sentir père, parce que personne ne pourra savoir qu’il en était un, pas même leur enfant, ça ne changeait rien à ce détail. « J’aimerais notre enfant, autant que tu l’aimeras, autant que je t’aime toi. »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Alicia Vikander

Messages : 887

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   Jeu 18 Mai - 23:38


Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance
O

mbeline pouvait bien avancer tous les arguments qu'elle voulait à l'adresse de son frère mais surtout âme soeur, elle pouvait difficilement contrecarrer les siens malgré tout, car il était évident que la situation serait toujours plus difficile pour lui que pour elle. S'ils aimeraient tous deux leur enfant pour ce qu'il serait, la chair de leur chair, le fruit de leur amour, Ombeline pourrait assumer complètement son rôle de mère et tout un chacun reconnaîtrait que l'enfant était d'elle, Pellinore n'aurait pas ce privilège, pas même auprès de son propre fils. Et là-dessus, elle ne pouvait rien dire, il avait raison, il n'aurait pas le privilège de se comporter ouvertement en père avec leur enfant, et cet enfant pourrait l'aimer comme on aime un père, mais sans l'assumer pour tel. C'était si idiot... Ombeline avait bien envie de tout révéler d'office à leur enfant, elle n'avait aucune envie de l'élever dans le mensonge ou encore dans la crainte, mais elle était bien placée pour savoir que cette idée serait bien trop dangereuse, quand bien même elle croyait en la pureté d'un amour qui ne devrait pas avoir à se cacher, elle ne pouvait pas imposer ça à leur enfant, quand bien même il mériterait de tout savoir. Au fond, il fallait espérer qu'ils accèdent au trône suffisamment tôt pour que leur fils ou leur fille n'ait pas encore eu le temps de comprendre sa propre situation. Alors, il ne vivrait jamais dans le mensonge. Mais ces choses-là prenaient du temps, ils ne pouvaient pas du tout s'avancer à ce sujet, c'était bien le problème.

Elle sourit tout de même quand Pellinore lui assura qu'il aimerait son enfant, qu'il aimerait leur enfant. Ca avait été sa plus grande crainte, qu'il ne se voit pas capable de l'aimer, parce que la situation ne l'autorisait pas, parce que son existence leur imposait des sacrifices de grande ampleur. Elle savait ses propos sincères. Chez Pellinore, elle savait démêler le vrai du faux, en tout cas en était-elle convaincue, tout comme elle était convaincue de le connaître par coeur, de tout savoir de lui, de le connaître mieux qu'il ne se connaissait lui-même. Elle savait que ce qu'elle lui imposait était très difficile, elle en avait bien conscience, mais s'il était prêt à l'aimer sincèrement, autant qu'elle-même, alors tout se passerait bien, ils s'en sortiraient, ils feraient mieux que s'en sortir, même, ils ressortiraient de cette expérience grandie. Elle voulait croire en cette histoire, elle voulait voir dans cette naissance une approbation providentielle de leur bonheur à tous les deux, et elle se battrait pour cela.

-Alors, il sera l'être le plus aimé au monde, dit-elle alors avant de déposer ses lèvres sur les siennes. Parce qu'elle aimait Pellinore plus que tout, elle savait que c'était réciproque... Alors si un amour équivalent devait être accordé à leur enfant, beaucoup lui envieraient tant de sentiments.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les secrets les plus inavouables donnent parfois naissance [pv Pellinore <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parfois, les plus beaux sourires peuvent cacher de grands secrets, les plus beaux yeux peuvent avoir pleuré durant des heures et les coeurs les plus purs peuvent avoir souffert de grandes peines.. Feat Bambi, Wasoo, Canada and Pompom
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» Avez -vous honte parfois ?
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Autice-