Partagez | .
 

 Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe. [pv Lancelot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Servante de la reine (peuple)
Feat : Marie Gillain

Messages : 214

Message#Sujet: Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe. [pv Lancelot]   Mer 22 Juin - 22:01


Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe.
M

anon réalisait, à mesure que le temps passait, combien elle prenait facilement ses marques au sein du château de Camelot... Bien trop, en réalité. Manon savait bien que son travail était une aubaine financière et stratégique, et qu'elle ne devait pas voir quoi que ce soit d'autre à cette tâche, mais il était certainement trop tard pour cela. En se mettant au service de la reine, elle n'avait pas un seul instant imaginé que l'affection qu'elle finirait par éprouver pour elle altèrerait son jugement. Certes, elle demeurerait quoi qu'il en soit toujours bien plus loyale à Ena qu'à Guenièvre, les sentiments qu'elle éprouvait pour l'une et pour l'autre étaient sans commune mesure, mais tout aurait été plus simple si elle avait pu faire preuve du détachement qu'elle s'était pourtant imposée à ses débuts à Camelot. Comment faire marche arrière, maintenant ? Ce semblait quoi qu'il en soit impossible, car il n'y avait pas seulement son amitié sincère envers Guenièvre pour faire abstraction à tout revirement, mais également l'amitié que la reine semblait avoir nourri en retour par elle. Car oui, il fallait bien qu'elle voit plus en elle une amie qu'une simple servante pour lui avoir révélé les secrets de son cœur, secrets que la jeune femme avait promis de garder sans vraiment le penser. Car elle le dirait forcément à Ena, et pourrait bien se servir de cette information à sa guise le moment venu. Pour autant, si elle était hostile au règne d'Arthur Pendragon, elle ne l'était pas à la reine, et encore moins au chevalier Lancelot, elle songeait qu'une idylle entre eux serait peut-être le mieux qui puisse advenir. Elle ferait le bonheur de Guenièvre et le malheur d'Arthur en une fois.

Mais bien sûr, de telles réflexions ne pouvaient tenir lieu que de tergiversations pour l'heure. Pour le moment, elle n'agissait pas, en effet, elle se contentait d'accomplir son rôle avec le zèle que nécessitait sa fonction... Quoique le zèle avait tout de même dû lui faire un rien défaut, car tandis qu'elle traversait à pas vif un couloir du château, et perdue dans ses réflexions, elle n'avait pas prêté attention à la personne qui s'avançait vers elle et, pensant avoir suffisamment dévier sa trajectoire, se plaisant à demeurer aussi invisible que possible, comme à son habitude, elle ne réalisa qu'au moment de bousculer l'homme qui lui faisait face qu'elle n'avait pas été suffisamment été attentive.

-Oh... Toutes mes excuses.


Elle leva les yeux vers l'homme qu'elle venait de bousculer, il s'agissait de Lancelot, et s'ils s'étaient déjà vus à plusieurs reprises, Manon avait à présent le sentiment de le regarder avec un œil neuf, distendu par ce qu'elle savait être les sentiments de la reine à son adresse. Elle songea à tout ce qu'elle pourrait lui confier, à tout ce qu'elle avait juré de ne pas dire... Peut-être cette altercation était-elle un signe. L'occasion de tester la réciprocité des sentiments du chevalier de la table ronde ?




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
Feat : Jonathan Rhys-Meyer

Messages : 130

Message#Sujet: Re: Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe. [pv Lancelot]   Dim 26 Juin - 19:58

Lancelot avait vus beaucoup de personnes ces dernières semaines. D'abord, il y a eut cette conversation avec Arthur, bien que le chevalier avait parlé de ses doutes amoureux, jamais il n'aurait pensé qu'Arthur l'inciterait à exposer ses sentiments à l'élue de son coeur. En effet, Lancelot a toujours pensé que le roi préférerait avoir des chevaliers concentrés sur leurs tâches, notamment la quête du Graal, plutôt que de faire la cour à une dame. Mais cette discussion avait aussi amené Lancelot à se rendre compte à quel point il tenait à la reine Guenièvre... Enfin il avait voulu oublier tout ça en donnant des cours au plus jeunes chevaliers et recrues de Camelot et avait rencontré un jeune garçon qui regardait l'entraînement. En soit, Lancelot n'avait pas vraiment le temps à lui accorder mais il discuta longuement avec ce jeune homme. 

Puis ils y eut cette rencontre... Lancelot avait revu Guenièvre. Depuis son retour, le chevalier avait fait souvent en sorte d'éviter la reine afin de ne pas succomber à ses envies et ses sentiments mais un couloir eut raison de lui. Cette conversation, Lancelot ne pourra jamais l'oublier... Cela faisait déjà quelques jours qu'il avait parlé avec Guenièvre et il ne cessait de penser à elle. Il rêvait même d'elle la nuit, chose qu'il n'aurait jamais pensé possible !

C'est donc perdu dans ses pensées que Lancelot avançait dans le couloir. Il devait reprendre un minimum ses esprits puisqu'il allait devoir s'entraîner avec ses confrères. Ces derniers temps, certains le trouvaient un peu dissipé et la tête ailleurs, mais il ne disait rien et se contentait de dire que tout allait bien. Mais il reprit conscience de son corps lorsqu'il sentit un contact avec celui-ci.
Une voix s'excusa par la suite et Lancelot se reprit.

- "Ne vous en faites pas, j'étais ailleurs, je ne regardais pas où je mettais les pieds."

C'était bien vrai. Il était ailleurs et préférerait être ailleurs. Il aimerait être avec Guenièvre actuellement, discuter de ce qu'elle aimait, passer du temps en sa compagnie, monter à cheval avec elle... Malheureusement, Lancelot n'était que le chevalier du roi, ce qui faisait de lui un simple homme qui n'avait pas vraiment de raison d'être en présence de la reine... Malgré tout, Lancelot serait capable de trouver toutes les excuses pour avoir la chance de passer ne serait-ce qu'une heure avec elle...

- " Veuillez m'excuser. Je ne vous ai pas fais mal j'espère ?

Lancelot connaissait ce visage et il savait qu'elle avait un lien avec le château. Mais il lui était impossible sur le moment de se souvenir où est-ce qu'il l'avait vus la dernière fois...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
Feat : Marie Gillain

Messages : 214

Message#Sujet: Re: Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe. [pv Lancelot]   Lun 27 Juin - 19:30


Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe.
P

oli et courtois, Lancelot s'excusa, affirmant qu'il avait la tête ailleurs et ne prenait pas garde où il mettait les pieds. Ils étaient deux, donc. Manon esquissa un léger sourire. Ce pouvait sembler n'être rien, mais la servante appréciait sincèrement que son interlocuteur daigne s'excuser auprès d'elle. L'on serait porté à croire que c'est tout à fait normal, la courtoisie et la galanterie devraient être des principes inhérents à la chevalerie, mais la jeune femme était bien placée pour savoir que plusieurs chevaliers ne se donnaient pas tant de peine, à commencer par Gaspard, évidemment, qui préférait l'agresser plutôt que de se montrer avenant chaque fois que leurs chemins se croisaient, mais il n'était pas le seul. Aux yeux de ces hommes, bien souvent, elle n'était jamais qu'invisible, et en définitive, elle ne s'en plaignait pas. Il était plus simple de mener ses petites affaires - qui pour certaines n'avaient rien de respectables - que d'avoir sans arrêt des yeux braqués sur vous. En toute logique, elle devrait se contenter d'apprécier le comportement de Lancelot, s'excuser encore puis tracer son chemin, mais elle ne pouvait s'y résoudre, pas après avoir recueilli les confidences de Guenièvre à son sujet. D'ailleurs, elle peinait à ne pas le dévisager, cherchant à déceler quels charmes avaient pu à ce point séduire la reine qu'elle se sente infidèle en ayant seulement pensé à un autre... Il y en avait deux qui s'avéraient faciles à deviner : il était aimable, et il était bel homme, pour le peu que Manon, qui avait d'autres sortes d'inclinations, puisse en juger, bien sûr.

-Je n'ai rien, ne vous en faites pas
, confirma-t-elle sans rien perdre de son léger sourire. En effet, si elle avait été surprise, le choc avait été bien trop léger pour qu'elle ait pu avoir mal où que ce soit. Et ça arrive à tout le monde, d'être ailleurs, moi la première. Depuis mon retour de Carmélide, j'ai toutes les peines du monde à me remettre à l'ouvrage.

Manon, même si Guenièvre lui autorisait plus d'une légèreté avec la hiérarchie et l'invitait même à certaines, savait qu'elle n'était pas à sa place en s'adressant de la sorte à son interlocuteur, mais elle avait choisi de faire au mieux afin que la conversation ne s'achève pas dans l'instant, alors elle se permettait un discours qui déplairait peut-être, et dont elle se repentirait si cela devait être le cas. Cela valait bien le coup d'essayer, après tout. Elle avait envie de mieux connaître l'homme pour lequel la reine soupirait, et elle ne savait pas quand se représenteraient d'autres occasions de la sorte (s'il devait y en avoir seulement), alors il est certain qu'elle se devait de saisir l'opportunité qui se présentait à elle, quitte à être renvoyée dans ses retranchements.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
Feat : Jonathan Rhys-Meyer

Messages : 130

Message#Sujet: Re: Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe. [pv Lancelot]   Mar 28 Juin - 23:41


Le visage et les traits de la jeune femme semblaient familiers au chevalier mais ce dernier n'arrivait pas à se souvenir d'où il la connaissait. Il faut dire qu'avec sa quête de valeurs qu'il avait effectué avant de devenir chevalier ne l'aidait pas du tout. Il avait rencontré tellement de personnes différentes qu'il avait bien souvent du mal à se rappeler de celles-ci lorsqu'il les recroisait. 
Mais cette fois, c'était différent. Lancelot avait l'impression de la connaître d'ici, de Camelot. Puis lorsqu'elle lui expliqua qu'elle avait du mal à se remettre dans le bain depuis son retour de Carmélide, le chevalier comprit alors. Cette jeune femme était la servante de Guenièvre, la personne la plus proche de la reine...

Non, il ne devait pas penser à ça. Lancelot ne pouvait songer à utiliser cette proximité pour faire passer des présents ou des mots doux à la reine. Il ne savait même pas si cette dernière voulait vraiment de lui...

- " Je vois. Le retour s'est bien passé ?" demanda-t-il malgré qu'il connaissait la réponse.

Enfin, il connaissait la réponse de Guenièvre. Sûrement que sa servante ne dirait pas forcément la même chose. D'ailleurs, les domestiques éprouvaient rarement les mêmes sentiments que leurs maîtres lorsque ces derniers partaient en voyage. Cependant Lancelot ne voyait pas un soupçon de méchanceté en Guenièvre. Il ne la voyait pas maltraiter une servante ou hurler sur un garde. 

- " J'espère que la reine n'a pas été insupportable avec vous..." dit-il avec un sourire.

Il avait envie de savoir comment elle pouvait être en privée. Si elle était douce en toutes circonstances. Lancelot savait très bien les conséquences que pouvaient avoir une telle conversation, mais ses sentiments, son amour et sa passion pour cette femme dépassaient tout raisonnement...
D'ailleurs, Lancelot songeait à partir en voyage afin de faire un point sur ses sentiments. Il avait envie de retourner à Avalon, voir sa mère et pouvoir changer un peu d'air. Il savait bien que s'il utilisait l'histoire du Graal devant Arthur, celui-ci le laisserait y aller et il y espérait d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
Feat : Marie Gillain

Messages : 214

Message#Sujet: Re: Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe. [pv Lancelot]   Mer 29 Juin - 19:06


Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe.
P

eut-être Lancelot était-il de bonne humeur et avait-il envie de parler, peu importe avec qui, ou peut-être était-il naturellement curieux... ou bien un subtil mélange des deux ? Dans tous les cas, cela arrangeait bien Manon, qui parviendrait plus facilement à en obtenir davantage de son interlocuteur si ce dernier se montrait aussi conciliant que cela. Elle n'avait pas le droit de se montrer trop insistante, ce serait risquer sa place, mais il lui facilitait largement la tâche, et il lui était par la même très sympathique. Chevalier, bel homme et sympathique, il y avait de quoi comprendre que Guenièvre soit tombée sous son charme. Manon hocha la tête quand son interlocuteur lui demanda si le voyage s'était bien passé. Elle appréciait une telle considération de sa part, mais se contenta de hocher la tête, elle n'avait pas envie de s'épancher sur son propre cas, ce n'était pas elle qui devait être au centre de leur conversation. Mieux valait qu'elle ne s'épanche pas sur son voyage, d'ailleurs, car si elle ne devait exprimer que son point de vue, elle affirmerait que le retour s'était bien passé, mais qu'il avait été long, et qu'à chaque seconde qui passait, Ena lui avait manquée un peu plus, impatiente qu'elle avait été de la revoir. Elle fut plus surprise d'entendre sa question suivante, demandant si la reine n'avait pas été trop insupportable et avec elle. Guenièvre et insupportable, voilà deux mots qui n'allaient absolument pas ensemble... Mais Lancelot lui tirait une épine du pied en parlant de la reine, exactement le sujet qu'elle avait voulu aborder avec lui.

-Insupportable ? La reine ne saurait l'être même si elle s'y efforçait. Je ne connais pas femme plus douce et plus agréable qu'elle
, répondit-elle.

Et en dépit de ses intentions troubles envers la famille Pendragon, Manon ne mentait pas au sujet de Guenièvre. Elle éprouvait pour elle autant d'estime que d'affection et de sympathie. Elle incarnait à merveille la notion de noblesse. Elle était belle de corps et de cœur, une fois encore, ce serait un tort de la part de Lancelot de ne pas le remarquer. Même si Manon ne devrait normalement pas encourager l'adultère de la reine, certes... mais en vérité, elle ne demandait que ça.

-Vous auriez grand tort de l'imaginer différemment.


Et en prononçant ces mots, elle cherchait bien sûr à sonder l'esprit de son interlocuteur. Que pensait-il de Guenièvre ? Qu'en pensait-il réellement ? Partageait-il ses sentiments ? Il ne lui répondrait pas directement, elle s'en doutait bien, mais elle était curieuse de l'entendre s'exprimer au sujet de celle qui en secret soupirait d'amour pour lui. Elle méritait bien qu'il lui rende la pareille.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
Feat : Jonathan Rhys-Meyer

Messages : 130

Message#Sujet: Re: Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe. [pv Lancelot]   Jeu 30 Juin - 18:28

Il est vrai que Lancelot n’avait pas l’habitude de discuter avec les domestiques. Il pouvait lui arriver, de temps à autres, de s’arrêter discuter avec des gardes puisqu’ils connaissaient un entraînement un peu similaire. Cependant le chevalier n’avait encore jamais conversé avec la servante de la reine. Il ne pouvait s’empêcher de se demander si la jeune femme avait connaissance de ce que pensait la reine de lui. Mais sa raison lui en interdisait. Il ne devait pas montrer un soupçon de ses sentiments pour la reine sinon il serait fichu. Il briserait également toutes les règles qu’il s’était imposé pour devenir chevalier…

 
C’est pour cela qu’il demanda si la reine n’avait pas été insupportable. Un moyen de connaître ce qu’elle pensait de la reine ? Un peu mais il avait surtout envie de savoir comment la femme qu’il aimait se comportait avec les autres. D’ailleurs la réponse de la servante de la reine ne l’étonna guère. Il était certain que Guenièvre était la personne la plus douce qu’il ait jamais connut, après sa mère bien sûr.
 
- « Je vois. » dit-il avec un sourire.
 
Il ne pouvait pas vraiment s’étendre sur le sujet sans risquer de montrer une part de ses sentiments. Malgré tout, il avait bien envie de connaître un peu plus l’avis de la jeune femme. Enfin, il avait surtout envie de parler de son aimée. Alors quand la domestique lui expliqua qu’il avait tort de croire que la reine était insupportable, le chevalier ne put s’empêcher de lui répondre.
 
- « Ne pensez pas que je pense cela de Guenièvre. Elle est l’une des personnes les plus douce et attentionnée que je connaisse. »
 
Lancelot se rendit compte que trop tard que ses paroles pouvaient le trahir… Mais il avait parlé avec son cœur et voilà le résultat. Il ne pouvait s’empêcher de se demander comment il allait faire. Il regarda la jeune femme avant de lui sourire et d’ajouter.
 
- « C’est grâce à elle si je suis un chevalier de la Table Ronde après tout, comment pourrais-je penser cela d’elle ? »
 
Etait-ce une excuse ? Pas vraiment, mais Lancelot espérait que cela en serait une aux yeux de la jeune femme.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
Feat : Marie Gillain

Messages : 214

Message#Sujet: Re: Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe. [pv Lancelot]   Ven 1 Juil - 22:15


Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe.
M

anon ne put s’empêcher d’esquisser un léger sourire au propos de Lancelot, parce qu’il était conforme à ce qu’elle avait espéré entendre de sa part. Certes, cela ne suffisait pas à se faire une idée distincte des sentiments que le chevalier pouvait bien nourrir pour la reine, mais elle considérait que cela y contribuait un peu. Elle ne savait pas pour quelle raison il avait émis plus tôt l’hypothèse que Guenièvre puisse importuner sa servante, pour la tester, peut-être ? Toujours est-il qu’elle était parfaitement convaincue qu’il était entièrement honnête quand il ventait les mérites et les multiples qualités de sa souveraine. En même temps, difficile de lui donner tort, Guenièvre Pendragon était effectivement une femme douce et attentionnée. Manon ne connaissait personne d’autre au monde qui sache si bien incarner ces deux qualités. On pouvait même affirmer qu’elle avait ces qualités bien trop en abondance, cela pouvait très bien lui jouer des tours. On ne sait jamais sur quelle personne mal intentionnée l’on peut tomber… Manon en faisait plus ou moins partie, même si elle n’avait aucune intention hostile envers la reine en elle-même. Au contraire, elle la considérait bel et bien comme une amie, et une amie précieuse, de surcroit, même si elle ne la méritait pas le moins du monde. Lancelot ajouta que la jeune femme l’avait adoubé et fait de lui un chevalier de la table ronde, il est sûr qu’il ne pouvait l’estimer que pour ce geste… qui ne se justifiait peut-être déjà à l’époque que par une inclination inavouable… Mais que Manon aimerait entendre des lèvres de Lancelot comme elle l’avait entendu de celles de la reine. Elle avait envie d’encourager cette idylle, dût-elle déplaire au roi. Justement, d’ailleurs, parce qu’elle pouvait lui déplaire. En plus du fait, bien sûr, qu’elle voulait tout simplement le bonheur de Guenièvre. Et il lui apparaissait évident pour l’heure qu’il ne pouvait plus passer par le valeureux Arthur.

-Bien sûr, vous lui devez beaucoup
, reconnut-elle, songeant que, puisqu’il ne semblait pas réfractaire à la conversation, elle pouvait peut-être insister encore davantage. Elle en avait envie, en tous cas, et tant qu’il ne la retiendrait pas, elle n’avait pas la moindre intention de s’en priver, bien au contraire. Vous semblez lui être très attaché, dit-elle sans le savoir mais avec l’espoir, au fond, qu’il le lui confirme. Et elle osa ajouter, cette fois dans l’évidente volonté de guetter sa réaction. Et je sais qu’elle tient beaucoup à vous.

Et elle espérait, ainsi, s’être montrée équivoque sans l’être trop non plus, juste ce qu’il fallait pour semer le doute dans l’esprit de Lancelot, une possibilité à laquelle il éprouverait peut-être l’envie de se raccrocher. IElle ne voulait pas non plus mettre la reine dans la position fâcheuse de l’épouse assoiffée d’adultère. Elle ne considérait pas que Guenièvre soit comme ça, c’était même tout l’inverse. Il suffisait de voir à quel point la culpabilité la rongeait à la seule pensée de Lancelot pour comprendre qu’elle était décidément une personne top bonne pour ce mond


code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
Feat : Jonathan Rhys-Meyer

Messages : 130

Message#Sujet: Re: Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe. [pv Lancelot]   Lun 18 Juil - 0:02


Lancelot se souvenait de son adoubement comme si c’était hier… Il faut dire qu’il avait été élevé pour cela. Toute son enfance passé à apprendre les protocoles en présence de personnages importants, à combattre ses propres démons, à connaître chaque technique de combats, à sourire en toutes circonstances… Puis à son arrivée, cette femme lui prit on cœur sans sourciller. Lancelot était à peine arrivé Camelot et il cherchait un moyen de traverser la ville pour rejoindre le château quand il tomba nez à nez avec la reine. Bien sûr il ignorait totalement qui elle était sur le coup, mais il n’avait pu s’empêcher de lui baiser la main. Une main d’une extrême douceur dont il n’avait jamais oublié le contact.
Puis le jour où il se rendit compte que la femme qu’il aimait, à qui il était près à demander sa main pour la combler de bonheur, n’était autre que la reine, la femme de l’homme à qui il allait prêter allégeance, Lancelot décida de ne plus l’aimer. Enfin c’était une chose tellement aisée à se dire mais tellement impossible à réaliser que le jour de son adoubement, Lancelot ne pus s’empêcher de dévorer la reine des yeux et lorsqu’elle posa l’épée sur ses épaules en prononçant les mots « Levez-vous Chevalier Lancelot de la Table Ronde », il prêta secrètement allégeance à la reine…
Alors les paroles de la jeune servante l’intriguaient un peu. Comment pouvait-elle savoir que la reine tenait à lui ? Il semblait au chevalier que la jeune femme cherchait à apprendre des choses. Bien sûr Lancelot était très attaché à la reine et serait prêt à tout pour elle, même se mettre Arthur à dos pourrait être possible selon la gravité de la situation…

- « Petit on m’a enseigné l’amour et le soutien que l’on devait à ses souverains. Alors oui je suis très attaché à la reine Guenièvre… mais aussi au roi Arthur ! se rattrapa-t-il avant de faire un lapsus.

Il ne connaissait pas vraiment cette fille et il se sentirait ô combien ridicule s’il venait à révéler qu’il était amoureux de sa reine. Puis elle pourrait en informer la reine et si elle ne ressentait rien pour lui, il se sentirait ô combien malheureux. Mais comment pouvait-elle savoir que la reine était attachée à lui ? Cette réponse le faisait tiquer, il ne pouvait s’empêcher de se demander comment il pouvait faire pour ne pas avoir l’air intéressé.

- « Est-ce elle qui vous l’a dit ? » demanda-t-il en essayant malgré son espoir de ne rien laisser paraître même si au fond de lui, rien que poser cette question montrait qu’il était plus qu’attaché à la reine…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
Feat : Marie Gillain

Messages : 214

Message#Sujet: Re: Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe. [pv Lancelot]   Lun 18 Juil - 19:58


Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe.
P

our l'attachement qu'il éprouvait pour la belle reine Guenièvre, Lancelot n'avait pas manqué de se trouver une excuse qui était difficilement contestable en effet. Pour peu qu'il vous soit inculqué dès l'enfance d'adresser à vos souverains amour et estime, il était logique que celui-ci s'observe au quotidien (et il était certain que Manon et Lancelot n'avaient absolument pas eu la même enfance et la même éducation, quoique la servante de la reine était bien incapable de se rappeler quoi que ce soit de relatif à sa prime jeunesse, et même à un passé relativement proche. Oui, en soi, Lancelot pouvait bien afficher un attachement à sa reine qui soit parfaitement désintéressé, mais forcément, Manon avait envie de croire que ses propos dissimulaient autre chose. Était-ce le cas ? Rien ne pouvait le garantir, bien sûr, mais au vu de ce que la reine lui avait confié, elle ne pouvait que difficilement s'empêcher de chercher ne serait-ce qu'un fragment de réciprocité dans l'attitude du chevalier de la table ronde. Il pouvait bien s'être épris de la reine, après tout, elle avait tout pour plaire. C'était une très belle femme, et en plus de cela, une femme douce et intelligente. Manon y comptait un peu, oui. Beaucoup, même, et elle comptait bien employer les grands moyens pour obtenir du chevalier quelques confidences, comme elle avait su recueillir celles de la reine sans même l'avoir cherché.

-La reine ma parlé de vous, oui.
Elle marqua une légère pause, stratégique. Elle me dit bien des choses, vous savez, je suis certes sa servante, mais également son amie et sa confidente. Elle baissa doucement les yeux. Raison pour laquelle je ne devrais pas vous parler de tout cela, je suis confuse...

Confuse, elle ne l'était pas le moins du monde, elle ne s'était jamais à ce point plu auparavant à jouer les entremetteuses, mais il est certain que la reine n'apprécierait sans doute pas qu'elle s'exprime ainsi en présence de Lancelot. Pourtant, Manon n'y voyait pas de mal (du moins pas contre Guenièvre, à qui elle était sincèrement attachée - davantage contre Arthur, il est vrai). À quoi bon enfouir et ignorer des sentiments s'ils devaient être partagés. Alors non, elle n'était pas véritablement confuse, elle se contentait de prétendre l'être, ni plus ni moins que cela, car elle espérait bien que ses mots et son attitude laisseraient entendre à Lancelot qu'il y avait plus à apprendre sur ce que la reine lui avait confié à son sujet q!e ce qu'il faudrait. Tant à apprendre que cela en était même devenu un secret.

code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chevalier)
Feat : Jonathan Rhys-Meyer

Messages : 130

Message#Sujet: Re: Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe. [pv Lancelot]   Jeu 18 Aoû - 16:48

Pouvait-il vraiment parler ainsi de la reine devant sa servante ? Lancelot se refusait de se laisser avoir par son joli minois mais en même temps il avait envie de savoir ce que la reine pensait de lui. Le chevalier sentait des sentiments grandir en lui pour sa belle souveraine et il ne pouvait s’empêcher de vouloir déclarer ses sentiments. Mais était-ce vraiment prudent ? Ce n’était pas digne d’un chevalier de la table ronde de vouloir passer du temps avec la reine. Lancelot e découvrait petit à petit face à cette femme mais il sentait qu’il pouvait lui faire confiance. Il avait envie de lui dire qu’il aimerait mieux connaître la reine, la côtoyer de manière plus personnelle, mais si elle allait le répéter Lancelot risquait beaucoup…

Mais la jeune femme continua d’insister. Indiquant que la reine avait parlé de lui et que cette dernière se confiait souvent à elle. Lancelot ne put s’empêcher de sourire. La reine pensait à lui… Peut-être qu’elle aussi avait envie de le connaître un peu plus. Mais il ne fallait pas qu’il tombe dans un piège non plus.

« - Ne vous en faite pas, je ne suis pas du genre à répéter ce qu’on me dit… » la rassura-t-il avant de reprendre. « - Prenez tout de même garde, certaines personnes malintentionnées pourraient utilisées ces informations contre la reine… » lâcha-t-il avec un clin d’œil.

Il était temps pour le chevalier de retourner vaquer à ses occupations, mais il ne pouvait pas partir sans demander son reste. Il devait montrer un signe de ce qu’il éprouvait. Il s’approcha alors de la jeune servante afin de lui murmurer à l’oreille.

« - Si vous voulez vraiment savoir, dites simplement à la reine que si un soir, elle voit une bougie allumée à ma fenêtre et que le lendemain elle reçoit une rose, c’est que j’éprouve, peut-être, plus que de la sympathie envers elle… »

Il s’éloigna de la servante à une distance plus respectable cette fois. Il lui sourit de manière bienveillante afin qu’elle ne se fasse pas d’arrière-pensée à son propos. Il alla chercher autour de son cou le médaillon que sa mère lui avait offert lorsqu’il était devenu chevalier de la table ronde et le tendit à la jeune femme.

« - Mais avant cela, donnez ce présent à la reine en gage de ma profonde affection pour elle… » lui dit-il, laissant sa phrase en suspens, espérant qu’elle comprenait ce qu’il insinuait.

Car par ce geste, Lancelot avouait de manière implicite ce qu’il ressentait pour la reine. Il ne voulait pas que la servante doute de trop mais il ne pouvait parler plus librement dans un couloir aussi passant.

« - Je vous souhaite une bonne journée mademoiselle et passez mes salutations à la reine. »

Sur ces dernières paroles, Lancelot partit en direction des jardins où il pourrait s’entraîner comme il le souhaite au combat.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe. [pv Lancelot]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus un secret a de gardiens, mieux il s'échappe. [pv Lancelot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phoebe Lea Parker - « Il n'y a pas de secret mieux gardé que ceux que l'on devine. »
» Theodore Digans : Il vaut mieux allumer une bougie que maudire l'obscurité. (terminée)
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Secret War

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Camelot :: Château de Camelot-