Partagez | .
 

 Aurais-tu peur de perdre ton précieux ? [pv Pellinore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ecuyer (peuple)
avatar
Feat : Gaspard Ulliel

Messages : 224

Message#Sujet: Aurais-tu peur de perdre ton précieux ? [pv Pellinore]   Jeu 16 Juin - 22:55



Aurais-tu peur de perdre
ton précieux ?


Comme à son habitude depuis qu'il savait tout de lui même et de ce qu'il devait accomplir à présent, Mordred furetait dans les alentours de Camelot, dans l'espoir d'ajouter une nouvelle arme à la vengeance que lui et sa mère préparaient. Ils mettaient à cette œuvre autant de passion qu'ils avaient mis à leurs retrouvailles peu de temps auparavant, une passion doublé d'une haine qui, cette fois en revanche, n'était tournée que vers le souverain du royaume. Le but ultime était de faire tomber ce dernier, de le réduire en poussière et que son nom plus jamais ne soit prononcé avec fierté et patriotisme. Ils allaient le salir, l'humilier, l'enfermer dans les cachots de l'oubli. Mais pour se faire, ils allaient tous les deux devoir user de tous leurs talents de manipulation – et autres pouvoirs concernant Morgane, bien évidemment – et ils allaient également devoir s'entourer des bonnes personnes. C'était sans doute là la tâche la plus ardue de leur entreprise car, aux yeux de Mordred à présent, personne n'était entièrement digne de confiance. Pour autant, ils leur faudrait bien trouver des alliés, des alliés qui n'en serait donc qu'à moitié puisqu'ils seraient surveillés de très près. Tout du moins, c'était ainsi que le jeune homme voyait les choses. Pour l'heure, Mordred furetait donc, dans l'espoir de surprendre une quelconque conversation qui irait à l'encontre du bien aimée souverain de Camelot. Des mécontents, il y en avait, comme partout, mais rares étaient tout de même ceux qui allait jusqu'à détester Arthur Pendragon. C'est que le roi avait tout d'un homme bon, mais pas lorsqu'on était le fils dont il avait lâchement voulu se débarrasser.

Quoiqu'il en soit, c'était en partie en quête de personnes à qui « s'allier » que le jeune homme arpentait actuellement les alentours de la grande cité, s'éloignant plus ou moins de cette dernière en fonction de la population environnante. Les voyages étaient en quelques sortes devenus son quotidien, quand bien même il faisait en sorte de garder un pied fréquent à Camelot de façon à ne pas perdre les quelques contacts qu'il avait pu y faire. Il ne rêvait certes plus de servir le roi, mais devenir chevalier restait tout du même un objectif assez alléchant, pour une vengeance plus grande encore. Prit dans ses pensées, Mordred manqua un mouvement de son slalom tandis qu'il évitait l'agitation qui régnait sur la place principale du petit village de l'ouest dans lequel il se trouvait, un manquement qui le fit percuter quelqu'un de plein fouet.

- Tiens donc, s'exclama t-il en découvrant le visage de l’importun – car oui, ce n'était bien évidemment jamais de sa faute. J'aurai préféré croiser la jumelle, mais soit, ajouta t-il dans un haussement de sourcil qui accentuait le ton de défi dans sa voix.

Mordred ne savait rien du lien plus étroit encore que la jumelé entre les deux Autice, mais il n'était pas pour autant aveugle et avait bien cru remarqué la possessivité de l'un entre l'autre, et ce de façon réciproque. Pour le jeune homme, une telle situation ne pouvait que l'amuser, après tout, et puisqu'il avait un peu de temps à tuer avant de continuer ses « recherches », il allait se faire un plaisir de jouer avec les nerfs de son interlocuteur. Si bien sur ce dernier daignait rentrer dans son jeu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 278

Message#Sujet: Re: Aurais-tu peur de perdre ton précieux ? [pv Pellinore]   Mar 19 Juil - 23:37

Mordred & Pellinore
Aurais-tu peur de perdre ton précieux ?
Pellinore avait décidé de quitter les terres d’Autice, dans le but de retrouver sa jumelle. Ombeline était actuellement en voyage dans le but de trouver des alliés à leurs causes, à celle pour parvenir à augmenter les richesses de leurs terres. La jeune femme était bien plus douée en relation humaine, alors c’était évident qu’elle devait gérer ce genre chose. Et forcément, le jeune homme était bien mieux chez eux pendant ce temps. Parce que même si l’absence de sa jumelle lui pesait énormément, c’était quand même mieux qu’il n’assiste pas aux discussions de la jeune femme avec d’autres personnes. Parce qu’il suffisait que ces personnes soient des hommes et qu’ils aient un peu trop des regards baladeurs sur sa sœur, pour qu’il soit hors de lui. Bon, il arrivait plus ou moins à se contenir quand même, mais ce n’était vraiment pas évident. Il était tout le temps jaloux, sauf qu’il parvenait quand même à se contenir un peu quand il n’avait pas l’objet de sa jalousie sous les yeux. Mais son absence était beaucoup trop important en ce moment, il avait besoin d’elle, il avait besoin de la retrouver. Donc il avait décidé de voyager un peu, laissant donc les terres d’Autice sans seigneur. Ce n’était pas un souci en soit, il n’y avait pas de raison que quoi que ce soit se passe mal. Et Pellinore n’avait pas l’intention d’être trop absent, il voulait juste retrouver sa sœur et peut-être rentrer avec elle, ou rentrer sans elle (ce qui serait quand même vraiment difficile).

Il se promener donc sur la place principal d’un petit village où il avait décidé de faire escale pour la nuit. Il était évident qu’Ombeline n’allait pas perdre son temps dans un petit village comme celui-ci, il n’y avait personne d’assez haut placé pour leur venir en aide. Pellinore avait juste l’intention de passer la nuit dans ce village afin de pouvoir poursuivre sa route. Il avait été tenté de continuer et de ne pas s’arrêter, mais il avait jugé quand même raisonnable de s’arrêter et de ne pas prendre le risque de voyager de nuit. Alors il se promenait dans cette place de village, sans vraiment prêter attention à ce qui l’entourait, jusqu’à ce qu’une personne le percute. Pellinore se tourna dans le but de se montrer particulièrement désagréable avec cette personne, mais quand son regard tomba sur le jeune homme, il ne mit pas bien longtemps à le reconnaitre. Il n’avait pas plus envie de se montrer amicale, mais cela laissa suffisamment de temps à Mordred pour prendre la parole en premier.

« Comme quoi, on ne peut pas avoir tout ce qu’on veut dans la vie. »
Répondit le jeune noble à l’adresse de son interlocuteur quand ce dernier mentionna sa sœur jumelle. S’il n’aimait pas Mordred, c’était en grande partie à cause d’Ombeline justement, parce qu’il n’aimait pas la manière dont il avait pu se comporter avec elle dans le passé. « Tu pourrais au moins t’excuser, après m’avoir bousculé. »
Code by Gwenn


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aurais-tu peur de perdre ton précieux ? [pv Pellinore]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La peur de perdre quelqu'un... ~ Marissa
» Ton frère, c'est le seul homme que tu n'auras jamais peur de perdre. (ft. Alec)
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Qu'est-ce qui vous fait si peur dans le Hierophant?
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Autres lieux-