Partagez | .
 

 Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 344

Message#Sujet: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Mer 1 Juin - 19:46


Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement.
O

ù la reine allait, Manon, invariablement, suivait. Ce n'était pas forcément de gaité de cœur, car la jeune femme se contenterait bien plus agréablement et confortablement de ne pas sans cesse aller d'un lieu à l'autre. Certes, la reine Guenièvre ne voyageait pas si souvent, mais chaque annonce d'un nouveau voyage était pénible pour sa servante. Avait-elle été plutôt nomade ou sédentaire dans son autre vie, celle d'avant sa perte de mémoire ? Elle ne saurait le dire. Elle supposait qu'elle avait dû courir les routes, alors, un peu comme le faisait Ena, mais si tel était le cas, alors force lui était de constater que ça ne lui manquait pas. Quoi qu'elle n'avait rien contre le fait de changer d'air ou de découvrir de nouveaux horizons. Son récent voyage en compagnie de sa compagne (même si nul ne devait savoir qu'elle disposait de ce statut à ses yeux) lui avait fait le plus grand bien, mais alors qu'elle se rendait à Carliste quelques temps, pour rejoindre l'une des résidences régulières de la famille royale, elle n'était guère enthousiaste et ne demandait qu'à pouvoir retrouver Camelot de nouveau, pas tant pour son propre confort que parce qu'elle refusait qu'Ena ressente l'obligation de la suivre où qu'elle soit contrainte d'aller, et elle ignorait si elle viendrait la retrouver au cours de son séjour. Elle n'était là que depuis peu de temps et elle lui manquait déjà, c'était un constat total et assez douloureux, auquel elle tentait de faire face le moins possible en s'acquittant de toutes les tâches qui lui étaient demandées.

Sauf qu'elle avait été libérée de ses obligations pour la journée et qu'elle n'aurait sans doute pour compagnie que ces pensées redoutées et un ennui qui ne pouvait de toute évidence pas être nié. La servante de la reine profitait donc de l'air qu'on lui accordait de respirer pour se promener un peu dans la cité, sans objectif véritablement précis ni intention particulière, si ce n'était peut-être de profiter du temps, qui s'avérait relativement clément, et de la possibilité de se dégourdir les jambes. Alors qu'elle marchait sans véritable but, son chemin croisa celui d'un jeune homme. Dans un premier temps, elle n'y prêta pas attention, se contenta de le croiser sans rien en penser, puis elle s'arrêta net finalement, avec à l'esprit l'un de ces prégnants sentiments de déjà-vu qui se manifestaient parfois à elle, quand ses souvenirs tentaient de franchir la barrière de son inconscient. Elle se retourna donc et fixa le jeune homme sans rien dire. Serait-il possible qu'elle le connaisse ? Ou n'était-ce qu'une impression ? Cela lui était déjà arrivé quelque fois, notamment en présence d'Ena : d'éprouver ainsi la sensation irrationnelle de connaître l'autre. Mais à certains moments, également, l'impression s'était avérée fausse. Manon peinait grandement à faire le tri dans ses souvenirs, entre ce qui se devait d'être pris en compte et entre ce que son cerveau lui jouait de tours.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 327

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Lun 11 Juil - 14:16

Manon & Pellinore
Avec le temps, les gens changements... ou donnent du moins l'illusion du changement.
Pellinore n’était vraiment pas le genre de personne à apprécier de quitter sa demeure et ses terres dans le but de voyager, pourtant il était bien obligé de le faire par moment. Il laissait volontiers sa sœur s’occuper des négociations avec les autres seigneurs, même s’il n’aimait pas forcément quand elle devait s’absenter non plus. En fait, Pellinore était un peu partagé sur ce qu’il appréciait. Il aimait que sa jumelle s’occupe de leurs relations publiques, qu’elle se charge de sociabiliser pour leurs noms à tous les deux, mais en même temps il n’aimait pas la voir se rapprocher de trop des autres. Non pas qu’elle ne lui faisait pas confiance, bien au contraire il avait une confiance aveugle envers Ombeline, le souci c’était les autres personnes. Mais il savait qu’il n’avait pas le choix que de faire avec de toute façon. Pellinore et Ombeline avaient de grands projets tous les deux alors, pour arriver à leurs fins, il fallait bien qu’ils se forgent des alliances. Donc, ils le faisaient et ça lui allait tant qu’il n’était pas question de mariage. Il suffisait de voir ce que ça avait donné la dernière fois qu’une histoire de mariage avait été mise sur le tapis.

Mais même si Ombeline s’occupait donc de leurs relations publiques, Pellinore était bien obligé par moment de le faire aussi. Sa jumelle était actuellement en voyage (autant dire qu’elle lui manquait cruellement, il mourrait d’envie de la retrouver) pour rencontrer des seigneurs. Les héritiers d’Autice avaient reçu une missive venant d’un noble habitant dans la cité de Carliste, là où se trouvait l’une des résidences du couple royale. Pellinore savait qu’il ne pouvait pas ignorer ce message, qu’il était important qu’il rencontre ce noble, parce que ce dernier pourrait sans doute leur donner de quoi aboutir à leurs fins. Avant, évidemment, de se faire trahir comme ils avaient l’habitude de faire. Les jumeaux Autice n’allaient pas partager le pouvoir qu’ils désiraient obtenir avec quelqu’un d’autre, il n’y avait qu’eux qui comptaient. Pellinore avait donc fait le voyage et il avait même pris la peine de rencontrer ce noble, prenant grandement sur lui pour ne pas faire échouer cette rencontre. Apparemment, ça ne s’était pas trop mal passé, même s’il était évident qu’Ombeline se serait bien mieux sorti que lui. Il était donc dans la cité, profitant un peu de l’endroit avant de rentrer sur ses terres, quand son regard tomba sur une personne qu’il connaissait bien.

Sur le moment, la voyant passer à ses côtés, Pellinore eut un doute. Mais en se retournant, il était sûr de lui. C’était bel et bien Manon, qui ne lui avait plus donné signe de vie depuis un moment et qui avait même trouvé une place de choix auprès de la reine Guenièvre. Le jeune homme avait eu l’occasion de le découvrir, sans avoir pour autant eu l’occasion de revoir Manon depuis qu’il l’avait découvert. La jeune femme se retourna vers lui et l’observa d’une manière que le jeune homme n’apprécia pas vraiment, comme si elle ne savait pas exactement qui il était. Bon, en même temps, il ne fallait pas grand-chose pour que quelque chose l’énerve, lui et son caractère de merde.

« Tu as l’intention de me dire quelque chose ou tu comptes simplement m’ignorer comme si tu ne me connaissais pas ? » Pellinore avait évidemment parlé d’une voix dure. « C’est ta nouvelle condition auprès de la reine qui me vaut ton attitude ? »
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 344

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Mar 12 Juil - 18:28


Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement.
M

anon le savait, il était proprement impoli de dévisager autrui, comme elle le faisait avec le jeune homme qui se trouvait face à elle, mais elle n'arrivait tout simplement pas à s'en empêcher. Elle ne parvenait pas à se défaire de ce sentiment de déjà-vu qui accompagnait cette rencontre impromptue. Ce n'était peut-être qu'une sale impression, mais c'était comme ça, l'amnésique ne savait s'empêcher de se penser qu'elle se trouvait en présence d'une personne ayant appartenu à son passé, une pièce du puzzle qui ne demandait qu'à se combiner aux quelques autres qui composaient les fragments de sa mémoire. Mais peut-être qu'elle se trompait, et elle ne savait pas si elle devait le vouloir ou non. Quelque part, si elle n'était pas reconnue de celui qu'elle croyait reconnaître, elle pensait se sentir déçu, ce serait une preuve de plus que son esprit défaillant n'était bon qu'à lui jouer des tours... Le jeune homme, manifestement, l'avait remarquée (en même temps, elle ne l'observait sans doute pas bien discrètement). Elle pensa tout d'abord, quand il ouvrit la bouche, qu'il allait lui ordonner d'arrêter de le toiser ainsi qu'elle le faisait. Mais non, il lui confirma en quelques mots que son intuition ne l'avait pas trompée un seul instant. Il lui reprochait de l'ignorer, de faire comme si elle ne le connaissait pas. Le fait est qu'elle ne prétendait pas. Elle ne le connaissait pas, elle n'avait que l'illusion de se souvenir de lui, sans savoir à quels instants de son passé le rattacher, sans savoir quelle importance il pouvait avoir eu pour elle. Il ne faisait aucun doute, en tous cas, qu'il ne la confondait pas avec quelqu'un d'autre. Ses propos étaient sans équivoque. Il savait qu'elle travaillait pour la reine, et manifestement, cela l'incommodait. Ce qu'elle pouvait comprendre, en vérité. La Manon d'avant n'avait pas manqué d'afficher son mécontentement envers le règne des Pendragon, et si elle se montrait plus discrète aujourd'hui, ce jeune homme avait dû connaître d'elle une facette d'elle-même qui s'était progressivement dissipée pour être remplacée par une autre, peut-être plus pondérée.

-Je suis désolée.
s'excusa-t-elle tout d'abord, même si son ton était sur la défensive. Elle n'aimait pas qu'on l'agresse ainsi sans être entièrement à même de savoir pourquoi, et d'un autre côté, elle se contenait, consciente que si elle voulait comprendre qui était son interlocuteur, elle devait prendre sur elle. Je sais que je vous connais, affirma-t-elle en osant se rapprocher un peu plus de lui afin de le regarder plus en détail, comme si cela suffirait à faire rejaillir certaines vieilles bribes de mémoire. Mais je n'ai aucun souvenir de vous. Elle marqua une pause, consciente que ces propos pourraient bien vexer plus encore son interlocuteur, ce qui n'était pas son attention. J'ai perdu la mémoire.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 327

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Lun 22 Aoû - 17:21

Manon & Pellinore
Avec le temps, les gens changements... ou donnent du moins l'illusion du changement.
Quand Pellinore entendit Manon affirmer qu’elle était désolée, il fut surpris. Pas qu’elle s’excuse, quoi qu’elle n’était quand même pas du genre à le faire dans son souvenir, mais parce qu’il ne s’y était pas attendu. Puis, elle affirma qu’elle savait qu’elle le connaissait en le vouvoyant et la situation lui sembla encore plus étrange. Elle le vouvoyait, alors qu’elle n’avait normalement aucune raison de le faire. Les deux jeunes gens étaient quand même assez proches. Ils étaient amis, quand bien même leurs situations étaient loin d’être les mêmes. Mais Pellinore avait toujours considéré la jeune femme comme une amie et ce n’était vraiment pas rien de sa part. Parce que d’une manière général, on pouvait clairement dire que le jeune homme n’avait pas d’ami. Il n’aimait pas grand monde en ce bas monde, en dehors de sa sœur jumelle. Cela lui suffisait bien, parce que la plupart du temps il avait le sentiment d’être déçu par les autres. Et c’était un peu le cas en cet instant précis, même s’il ne se doutait pas encore de la manière dont Manon allait encore plus le décevoir. La jeune femme affirma alors qu’elle n’avait aucun souvenir de lui, précisant au passage qu’elle avait perdu la mémoire. Pendant quelques secondes, Pellinore resta interdit devant les paroles de la jeune femme, ne sachant pas vraiment s’il devait les prendre au sérieux ou pas. Elle avait perdu la mémoire ? Vraiment ? Ou alors, c’était peut-être juste une excuse pour se débarrasser de lui. Pellinore se montrait sans doute un peu paranoïaque (comme d’habitude), mais il ne savait vraiment pas s’il devait prendre au sérieux les propos de la jeune femme. En plus, elle travaillait pour les Pendragon maintenant. S’il y avait une personne en ce bas monde qui savait que les Autice n’avaient pas vraiment d’affection pour le roi et la reine sur le trône (bon en réalité, Pellinore aimait bien Guenièvre, mais pas Arthur Pendragon, ça c’était évident, il n’était qu’un roi de pacotille), c’était Manon.

« C’est tout ce que tu as trouvé comme excuse alors ? » Demanda-t-il de nouveau trop sèchement sans doute. Mais il parvenait difficilement à se contenir, c’était dans sa nature. Il se laissait, encore une fois, guider par ses sentiments qui étaient forcément très négatif. Il se sentait vraiment vexé des propos de Manon, qu’ils soient vrais ou pas. Même s’il pouvait concevoir une seconde qu’elle avait effectivement perdu la mémoire, ça l’agaçait de savoir qu’elle l’avait oublié. Il pensait qu’ils avaient quand même une relation plus forte que ça. « Si tu avais simplement envie de faire table rase de ta vie, il suffisait de le dire. »

Encore une fois, le jeune homme y allait peut-être un peu fort, mais tant pis. Il n’avait pas l’intention de retenir de dire ce qu’il pensait. Manon le décevait énormément. Parce que même si elle avait perdu la mémoire – admettons que c’était vrai donc – elle travaillait quand même pour les Pendragon. Elle valait bien mieux que ça.
[/color]
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 344

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Lun 22 Aoû - 22:36


Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement.
M

anon observa un instant Pellinore, sourcils froncés, l'air parfaitement indigné. Qui que puisse être cette personne, aussi déçu puisse-t-il être, aussi difficile cela pouvait-il être pour lui d'admettre la vérité, elle ne méritait pas d'être traitée ainsi, comme une sale menteuse. Quand elle l'entendait s'emporter comme ça, elle avait à nouveau l'impression de reconnaître en lui quelque chose de familier. Mais elle avait beau faire autant d'efforts que possible, elle ne parvenait pas à lui raccorder le moindre souvenir. C'était douloureux et frustrant. Parce qu'elle savait que c'était là, quelque part, en elle, mais dans un coin de son esprit qui lui était complètement inaccessible. C'était vraiment désagréable, à ses yeux. Et c'était malheureusement récurrent. Elle avait appris à se reconstruire, mais elle savait qu'il lui manquerait toujours une partie d'elle-même... Là, maintenant, tout de suite, elle aurait vraiment tout donné pour se souvenir, afin de comprendre la réaction de son interlocuteur, et pourquoi il était à ce point en colère contre elle. Peut-être avaient-ils été amis ? Des amis vraiment proches ? Et maintenant... elle ne savait plus rien être pour lui parce qu'il ne savait plus ce qu'il était pour elle. Elle se sentait autant en colère contre cet homme qui la faisait passer pour une menteuse (ce qu'elle était bien souvent, mais pas cette fois) que contre elle-même, qui n'était pas capable de se souvenir, d'être entière, de récupérer ces bribes de souvenirs qui refusaient encore et encore d'émerger.

-Crois ce que tu veux, d'accord ?
répliqua-t-elle qui avait abandonné le vouvoiement, puisque son interlocuteur ne faisait vraiment pas l'effort d'un semblant de politesse avec elle et se montrait directement hostile envers elle. Mais je ne suis pas une menteuse. Quoique... Est-ce que j'aurais eu une raison de te rayer de ma vie pour que tu croies à ce point que je fais semblant de ne pas te reconnaître ?

Elle espérait, à vrai dire, que le jeune homme passerait outre son hostilité et lui apprendrait qui il était, et ce qu'ils avaient été l'un pour l'autre, car cette situation était aussi désagréable que frustrant, réellement. Il ne lui donnait pas franchement envie, tel que c'était parti, de faire des efforts avec lui. Mais d'un autre côté, il avait fait partie de son passé, il en détenait peut-être, qui sait, des clés essentielles, et elle ne pouvait pas passer à côté de cela, c'était impossible, même. Elle avait besoin de savoir, elle avait besoin de comprendre... Ça n'allait pas forcément se faire sous le sceau de l'amabilité, mais elle voulait que cela se fasse néanmoins. Plutôt que de l'accabler de reproche, elle voulait qu'il estime nécessaire de lui expliquer ce qu'avait été leur passé commun. Elle n'en apprendrait peut-être rien, mais au moins elle serait fixée. Et elle en ferait ce qu'elle voudrait.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 327

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Mar 18 Oct - 22:19

Manon & Pellinore
Avec le temps, les gens changements... ou donnent du moins l'illusion du changement.
Manon affirma à Pellinore qu’il pouvait croire ce qu’il voulait, comme s’il était en train de se tromper dans son raisonnement. Il pouvait difficilement croire à son histoire d’amnésie, il pensait que ce n’était qu’une simple excuse pour justifier qu’elle travaillait pour les Pendragon maintenant. Parce qu’il ne comprenait pas comment elle avait pu perdre à ce point la mémoire. Sauf que comme d’habitude, Pellinore s’emportait plus que de raison. Manon affirma en plus qu’elle n’était pas une menteuse, le jeune homme avait bien du mal à le croire. Elle venait quand même de lui dire qu’elle avait perdu la mémoire, et qu’elle n’avait aucun souvenir de lui. C’était vraiment possible ? Comment on pouvait tout oublier de cette manière ? Oublier sa vie, ses amis, tout ? La jeune femme finie alors par lui demander s’il y avait une vraie raison qui puisse la pousser de le rayer de sa vie. Pellinore devait bien avouer que la jeune femme lui posait quand même une colle. Est-ce qu’il y avait vraiment une raison qui puisse pousser Manon à lui mentir ? Sans doute pas, mais Pellinore ne parvenait pas vraiment à voir les choses autrement. Pourtant, il espérait vraiment qu’il n’avait rien fait au point de la pousser à agir de cette manière. Il n’y avait pas beaucoup de personne en ce bas monde que l’héritier d’Autice appréciait, bien au contraire. Manon faisait partie des exceptions, des personnes qu’il avait sincèrement appréciées et qu’il considérait comme une amie. Sauf que maintenant, la jeune femme ne s’en souvenait pas, si elle disait la vérité. Maintenant, Pellinore ne pouvait pas s’empêcher de douter un peu quand même. Son caractère de merde le poussait à croire qu’elle continuait de se moquer de lui et qu’elle mentait, mais en même temps ses propos le faisaient quand même réfléchir.

« Non, je ne crois pas. »
Finit-il par répondre alors, puisqu’il ne pensait effectivement qu’elle avait de bonnes raisons pour le rayer complètement de sa vie. « Tout comme tu n’avais pas de bonnes raisons pour oser te rabaisser et travailler pour les Pendragon ! »

Pellinore ne devait pas parler si ouvertement de ce qu’il pensait vraiment de la royauté de Camelot, puisqu’officiellement il était un allié d’Arthur. Mais en cette situation, il ne pouvait pas faire autrement. Quand bien même il ne savait même pas s’il pouvait faire confiance à Manon. Peut-être qu’elle était tout entièrement du côté d’Arthur et Guenièvre Pendragon, peut-être qu’elle avait changé de camp. Et en parlant ainsi, il allait causer des ennuis à Autice et plus précisément à sa sœur et lui. Sauf que Pellinore avait bien du mal à réfléchir à ce genre de détail. Encore une fois, il se laissait tout simplement emporter par ses sentiments. Alors que justement, il venait justement d’affirmer que Manon n’avait pas de raison de lui mentir, qu’elle n’avait pas de raison de travailler pour les Pendragon, à moins qu’elle ne se souvienne de rien. Mais c’était quand même trop étrange pour qu’il le croit complètement.
[/color]
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 344

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Mer 19 Oct - 18:44


Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement.
M

anon ne savait définitivement pas à qui elle avait affaire, mais au vu de la vivacité de sa réaction, elle devinait qu'ils avaient été proches, et elle éprouvait donc d'autant plus de volonté de le convaincre de ce bon droit. Comme si elle ne voulait pas le décevoir par respect d'une relation passée dont elle ne savait pourtant plus rien... Et aussi parce qu'elle n'aimait pas qu'on l'accable de reproches alors qu'en l'occurrence, elle ne pensait pas mériter le moindre d'entre eux. Pour une fois qu'elle prenait le parti de se montrer complètement honnête. Il finit par admettre qu'elle n'avait en effet normalement aucune raison de lui mentir, c'était une première victoire, mais qui ne devait lui apporter qu'une satisfaction toute relative, car il enchaîna bien rapidement en affirmant qu'elle n'aurait jamais dû se rabaisser à se mettre au service des Pendragon. Alors il savait... Et s'il lui tenait rigueur de son comportement, il pouvait bien la mettre en danger, et son secret, en même temps. La jeune femme se sentait partagée. Elle craignait ce que son interlocuteur pourrait bien lui faire s'il décidait de lui faire du mal. Avait-il des preuves de ce passé obscur dont elle-même n'avait plus l'ombre d'un souvenir ? Elle devait savoir... pour sa protection... mais aussi par curiosité, elle devait bien l'avouer... parce qu'elle voulait savoir, en vérité, ce qui avait pu les lier, quel était leur passé commun, ce qu'il savait exactement d'elle... Bref, elle devait l'interroger, et pas seulement parce qu'elle devait se protéger, même si c'était un fait avéré. Elle le regarda avec le plus de prudence possible avant de risquer une réponse.

-Qu'est-ce que tu sais de moi, exactement ? Comment nous sommes-nous connus ? ...Qui es-tu ?


Les questions avaient fusé, sans ordre réellement précis. Elle avait besoin de s'exprimer, elle avait besoin de demander, surtout, elle avait besoin et envie de comprendre. Elle ne savait rien de l'homme face à elle, même si, semble-t-il, ils avaient été proches, mais lui, la connaissait manifestement bien, comme il savait ce sombre secret qui ne devait surtout pas être révélé. Son animosité envers les Pendragon (Arthur surtout) n'était pas neuve. Si elle ne se rappelait rien, c'était une chose qu'elle avait parfaitement comprise, malgré tout. Et visiblement, son interlocuteur le savait aussi. Elle devait impérativement savoir qui il était, quel danger il pouvait représenter pour elle... et surtout, ce qu'il avait représenter pour elle. De ses anciennes amitiés, elle n'avait pas le moindre souvenir, elle faisait abstraction bien souvent, mais parfois ça lui manquait. Comme maintenant. Maintenant où elle retrouvait ce désir autrement enfoui de pouvoir revenir à la période de son amnésie, pour savoir, pour comprendre, pour combler le vide. Pour obtenir la réponse à ses questions. À ses trop nombreuses questions.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 327

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Mar 13 Déc - 15:19

Manon & Pellinore
Avec le temps, les gens changements... ou donnent du moins l'illusion du changement.
Pellinore ne savait vraiment pas quoi penser de cette situation, il se sentait quelque peu perdu. Il était agacé, parce qu’il avait le sentiment que Manon était en train de se payer sa tête. Et en même temps, il ne pouvait pas complètement oublier le fait qu’elle était bien différente. L’histoire de l’amnésie l’agaçait quelque peu, mais c’était possible. Au fond, le jeune homme commençait à se dire qu’il avait envie que ça soit le cas, parce que ça signifierait que Manon ne l’avait pas juste abandonné. A choisir, il préférait largement une histoire de ce genre, plutôt qu’une trahison de la part d’une personne qu’il appréciait. Celles-ci étaient suffisamment rares pour ne pas en rajouter après tout. Pour une fois que Pellinore appréciait sincèrement quelqu’un, il n’avait pas envie que cette personne se retourne contre lui. Mais en même temps… c’était vraiment compliqué tout ça. Et quand Manon reprit la parole, après ses quelques mots, elle semblait vraiment crédible, elle semblait vraiment se poser la question. Elle donnait le sentiment de se poser vraiment la question, comme si elle ignorait tout. Pellinore ne pouvait pas s’empêcher de douter un peu et il avait envie de douter au final.

« Je suis… Pellinore d’Autice. »
Le jeune homme avait vraiment une drôle de sensation, il ne savait pas du tout ce qu’il devait penser de tout ça. Il avait l’impression de se retrouver devant une parfaite inconnue et il n’avait aucune idée de comment il devait réagir vraiment. Alors, Pellinore décida de juste répondre aux questions de la jeune femme, même si c’était vraiment bizarre. « On s’est rencontré… quand nous étions plus jeunes, pas très loin de chez toi. » Il marqua une pause, avant de reprendre. « Tu vivais dans un village, sans tes parents à cause de Pendragon. » L’une des choses que le père du roi actuel avait faites et qui avait vraiment causé du trouble. C’était de là que venait le ressentiment de Manon normalement pour cette famille, ce qui lui faisait dire qu’elle n’aurait jamais accepté en temps normal de se retrouver à travailler pour eux. Ce qu’elle faisait maintenant, ce qui prouvait bien qu’elle n’était pas elle-même. Mais au point d’avoir tout oublié ? « Tu ne te souviens vraiment de rien ? »

Le jeune homme se montrait beaucoup moins énervé que précédemment, même s’il ne savait toujours pas s’il pouvait croire complètement au discourt de la jeune femme. Il restait sur ses gardes donc, mais en même temps il ne pouvait pas s’empêcher de lui laisser quand même le bénéfice du doute. Juste le temps de voir un peu plus ce que leur conversation donnait, pour s’assurer qu’elle disait (ou non) la vérité. Ce qui était quand même déjà un sacré effort le concernant, parce qu’il était évident qu’il ne ferait pas ça pour une autre personne. Mais en même temps, on ne pouvait pas vraiment dire qu’il avait vraiment le choix. Il ne supportait pas l’idée de perdre Manon, il l’aimait bien après tout ce qui était rare.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 344

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Mar 13 Déc - 18:18


Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement.
L

e ton de son interlocuteur, quand ce dernier daigna enfin se présenter, se fit moins agressif, à croire qu'il commençait afin à admettre qu'elle ne se moquait pas de lui, qu'elle faisait ce qu'elle pouvait... qu'il n'y avait plus trace de lui dans sa mémoire. Il se présenta sous le nom de Pellinore d'Autice. Ce prénom, malheureusement, ne lui disait absolument rien. Elle aurait peut-être dû reconnaître le prénom de l'héritier d'un des alliés du roi de Camelot, mais elle était loin d'être au fait de tout ce qu'il y avait à savoir sur les différents souverains des contrées voisines de celle où elle vivait. Mais Autice, elle connaissait, tout du moins de nom. Et cela lui mit la puce à l'oreille. Ce pouvait-il qu'elle ait affaire à un homme de noble lignée ? Comment se pouvait-il, alors, qu'ils se soient connus ? Elle était, pour sa part, d'extraction très modeste. Est-ce que c'était lui, finalement, qui se jouait d'elle ? Elle avait besoin d'en savoir plus pour se décider. Pour le moment, elle ne savait encore que penser de ce jeune homme semble-t-il surgi d'un passé lointain, et pour sa part complètement oublié. Il lui parla de leur (prétendue ?) rencontre. Ils étaient plus jeunes, alors. Ce semblait logique, après tout, puisque cela datait d'avant son amnésie. Quand il lui parla de son passé, de cette famille dont Uther Pendragon l'avait privée, elle se sentit frissonner. Il ne pouvait pas mentir... il savait.... Alors c'était vrai, le jeune homme face à elle avait appartenu à son passé, et elle se maudissait intérieurement de ne savoir s'en rappeler. Elle avait beau rassembler tous les fragments de souvenirs qui pouvaient lui revenir parfois, il y restait étranger... et elle comprenait l'agacement de Pellinore. Ils avaient sans doute été proches, pour qu'il réagisse ainsi. Ou bien c'était un piège. Mais elle avait envie de croire le contraire. La jeune femme fit doucement non de la tête en réponse à la question de son interlocuteur.

-J'ai eu un accident... depuis, tout ce que je sais de mon passé, c'est ce qu'on a bien voulu m'en dire
, lui apprit-elle d'un ton plus doux que précédemment, n'ayant pas spécialement envie de raviver l'énervement de son interlocuteur, qui détenait peut-être la clé de certaines portes la concernant qui étaient demeurées fermées par manque d'informations. J'ai parfois quelques fragments qui me reviennent en mémoire... mais je ne me souviens plus de toi, j'en suis désolée. Elle marqua une pause. Je ne suis peut-être pas aussi différente de celle que tu as connue que tu veux bien le croire, ajouta-t-elle à ses risques et périls, mais dans l'espoir de gagner ne serait-ce qu'un peu la confiance vacillante du souverain d'Autice.

Elle avait peut-être tort de ne pas tout simplement tracer son chemin, mais elle voulait croire que Pellinore en avait à lui apprendre sur elle-même. Et elle voulait lui accorder cette opportunité.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 327

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Mar 7 Fév - 17:34

Manon & Pellinore
Avec le temps, les gens changements... ou donnent du moins l'illusion du changement.
Manon avait donc eu un accident et elle avait donc complètement oublié son passé. Ça semblait gros, tellement gros, tellement trop gros même. Mais en même temps, c’était peut-être justement parce que ça semblait trop gros que c’était vrai. Pellinore ne voulait vraiment pas se faire avoir et se faire mener en bateau, il ne pouvait donc pas s’empêcher de se montrer prudent donc. Mais en même temps, il préférait largement croire que Manon avait tout oublié, qu’elle l’avait donc oublié, plutôt que de se rendre compte qu’elle se moquait de lui. C’était quand même beaucoup plus facile à accepter comme ça. Le jeune homme ne savait donc pas vraiment quoi penser de cette situation, s’il devait lui faire confiance ou pas. La jeune femme semblait sincère et il avait envie de la croire. Elle affirma ensuite qu’elle avait quelques brides de son passé qui pouvait lui revenir, mais qu’elle ne se souvenait pas du tout de lui. C’était quand même vraiment frustrant… il n’y avait pas grand monde que Pellinore était capable de supporter. Il n’appréciait que peu de personne, Manon en faisait partie et c’était très désagréable de l’entendre lui dire qu’elle ne se souvenait pas du tout de lui. C’était un peu comme s’il n’avait pas importé… mais en même temps, le jeune homme se rendait bien compte que ça n’avait rien à voir. Si son accident était vrai – et il ne pouvait pas s’empêcher de se dire que ça l’était – elle n’avait pas choisi de perdre une partie de sa mémoire, de ne plus se souvenir de lui. Même si c’était quand même douloureux.

« Je sais pas… » Dit-il dans un souffle, quand Manon affirma alors qu’elle n’était peut-être pas si différente que ça de la jeune femme qu’il avait connue. Alors qu’il lui parlait maintenant, le jeune homme n’avait pas le sentiment de se retrouver devant son ami. D’accord, elle était la même physiquement, mais il y avait quelque chose qui faisait qu’il peinait à reconnaître vraiment son amie chez elle. Le fait qu’elle soit si proche des Pendragon peut-être. D’ailleurs, il ne put s’empêcher d’en parler. « La Manon que je connaissais n’aurait jamais travaillé pour un Pendragon… »

C’était sans doute idiot de lui dire ça, de lui montrer à quel point il ne semblait pas porter le roi et la reine dans son cœur, mais il ne pouvait pas s’en empêcher. Manon détestait tout autant que lui la souveraineté de Camelot, mais maintenant elle était à leur service. Ils n’avaient pas eu les mêmes raisons de ne pas apprécier les Pendragon, parce que Manon avait surement de bonne raison elle et pas une simple avidité de pouvoir, mais ils avaient quand même eu ça en commun. Maintenant, ils n’avaient plus rien en commun.

« Je veux bien te croire. »
Finit-il par ajouter finalement, même si c’était quand même un effort de sa part. Il voulait bien croire en effet que la jeune femme avait perdu la mémoire, qu’elle ne se souvenait pas du tout de son passé.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 344

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Mar 7 Fév - 18:46


Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement.
M

anon avait le sentiment de réussir à progressivement convaincre son interlocuteur de sa bonne foi, du fait qu'elle avait bel et bien perdu la mémoire et qu'elle ne faisait pas semblant. Ça la rassurait. Elle ne savait pas réellement pourquoi, mais elle n'aimait vraiment pas l'idée qu'il puisse ne pas la croire. Peut-être seulement parce qu'elle n'aimait pas passer pour une menteuse dans les moments où elle était, justement, sincère, ou bien parce qu'elle avait vraiment le sentiment que ce jeune homme avait eu de l'importance dans sa vie oubliée, et que si elle ne se souvenait plus de leur complicité passée, elle en ressentait comme les substrats. En tous les cas, oui, elle était satisfaite d'avoir réussi, ne serait-ce qu'un peu, à convaincre Pellinore, même s'il restait tout de même sur une certaine réserve. Il ne manqua pas au passage d'ailleurs de lui faire remarquer que la Manon d'autrefois n'aurait jamais travaillé pour la famille royale, est-ce que ce n'était pas la preuve qu'ils se connaissaient très bien ? Elle était sûre et certaine que même autrefois, elle ne criait pas sa haine envers les Pendragon à tout va. S'il savait cela, c'était forcément qu'il l'avait très bien connue. Et d'ailleurs, lui-même semblait ne pas tenir le roi et la reine dans son cœur, qu'il ose en parler si ouvertement semblait presque suspect. Mais la jeune femme osait même penser qu'il se permettait de parler si directement parce qu'ils se faisaient vraiment confiance autrefois. Elle ne se souvenait de rien, mais plus ils parlaient, plus elle devinait l'importance qu'ils avaient eu l'un pour l'autre... Est-ce qu'ils pourraient la regagner ? Peut-être pas. Mais elle voulait au moins creuser cette situation.

-Merci,
répondit-elle après que Pellinore ait finalement affirmé qu'il voulait bien la croire. Après elle laissa passer une légère pause. Elle devrait peut-être garder les mots suivants pour elle, mais d'un autre côté, elle avait à cœur, plus que cela était raisonnable, de lui prouver qu'elle avait encore les mêmes convictions (mais sans doute omettrait-elle d'évoquer son attachement à Guenièvre). Ça ne t'es pas venu à l'idée que si je travaillais pour la reine, c'était dans le but de mieux les trahir ? demanda-t-elle alors.

Naturellement, elle avait baissé le ton. Elle n'était pas certaine de bien faire en tenant un tel discours. Elle avait le sentiment d'entendre la voix d'Ena résonner dans sa tête. Cette dernière ne serait pas franchement fière d'elle, pensait-elle. Si ça se trouve, il la testait, et elle était en train de lui donner du grain à moudre, tout simplement. Mais elle avait envie de faire confiance à ce jeune homme. Elle avait vraiment l'impression de perdre quelque chose à ne pas lui faire confiance.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 327

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Sam 25 Mar - 22:11

Manon & Pellinore
Avec le temps, les gens changements... ou donnent du moins l'illusion du changement.
Pellinore avait vraiment envie de croire Manon, de croire qu’elle ne mentait pas. Mais en même temps, son histoire était si incroyable, qu’il avait aussi peur d’être complètement berné. Même si, la jeune femme n’avait pas eu l’intérêt de le berner normalement, du moins il ne pensait pas avoir fait quelque chose de mal au point qu’elle décide de le berner et de lui faire croire qu’elle ne se souvenait plus de lui. Tout ça, c’était… c’était vraiment compliqué pour lui, Pellinore ne savait vraiment plus ce qu’il devait croire ou non. Mais, il se permettait vraiment de ne plus trop mettre en doute les propos de son ancienne amie (qu’il n’allait quand même pas considérer comme une amie non plus, du moins pas de suite). Il ne savait pas ce qui s’était vraiment passé, mais il espérait qu’elle ne lui mentait effectivement pas, qu’elle avait bien perdu la mémoire. Même si, ça ne changeait rien au fait qu’elle travaillait pour la reine Guenièvre, ce qu’elle n’aurait jamais fait normalement. Si elle avait perdu la mémoire, elle ne devait plus s’en souvenir, mais bon. Au final, le seigneur d’Autice prenait sans doute vraiment des risques en montrant à ce point l’aversion qu’il avait envers les souverains de Camelot. C’était le cas, mais il ne devait pas trop en parler normalement, il devait jouer le jeu avec sa sœur, pour ne pas se faire arrêter avant qu’ils n’atteignent leur but. Il prenait des risques, mais il était incapable de se taire de toute façon.

Et pendant un temps, Pellinore eu le sentiment qu’ils n’allaient plus rien se dire. Il voulait bien la croire, elle le remerciait, mais est-ce qu’ils avaient autre chose à se dire. Pellinore se sentait quelque peu mal à l’aise après tout, il ne savait plus comment il devait se comporter avec son ancienne amie. Il n’avait aucune idée de comment il devait agir. Et puis, ce fut Manon qui brisa le silence, en affirmant que si elle travaillait pour la souveraine de Camelot, c’était peut-être pour mieux la trahir. Le jeune homme ne put s’empêcher de se sentir idiot en cet instant précis.

« Non… » Avoua-t-il alors, presque gêné de devoir le dire tout haut. Il n’y avait pas du tout pensé en effet, il n’avait pas envisagé une seule seconde que Manon puisse travailler auprès de la famille royale, dans le but de les faire tomber. Après tout, Ombeline se montrait cordiale auprès du roi Arthur, afin mieux s’approcher de lui. Il n’y avait pas du tout pensé en effet et il se sentait vraiment idiot. « C’est vraiment pour ça ? »

Demanda-t-il tout de même, ne pouvant pas s’empêcher de se poser la question. Même si, en la posant, il ne put s’empêcher d’afficher un léger sourire (ce qui était déjà énorme venant de sa part). En cet instant précis, il avait un peu le sentiment de retrouver la Manon qu’il connaissait autrefois, celle qu’il appréciait sincèrement et qu’il avait regretté de perdre.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 344

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Dim 26 Mar - 18:45


Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement.
M

anon ne put s'empêcher de sourire légèrement en voyant son interlocuteur sourire de son côté, le premier qu'elle voyait sur son visage depuis le début de leur conversation. Et ce sourire lui sembla d'ailleurs familier. Elle était toujours incapable de se rappeler Pellinore d'Autice (et elle le regrettait de plus en plus), mais elle avait de plus en plus le sentiment de l'avoir effectivement connu. Elle était incapable de croire qu'elle était en train de se faire manipuler, elle le sentait, ils se connaissaient, ils étaient amis, ce n'était pas une illusion, c'était réel, comme elle était convaincue qu'était réel son enthousiasme (même si discret) en découvrant qu'il s'était trompé à son sujet, qu'elle s'était rapprochée de la famille royale dans le but de les faire tomber. Elle hocha doucement la tête quand il lui en demanda confirmation. Elle prenait sans doute trop de risques en parlant si directement des projets qu'elle ourdissait, mais elle était sûre d'elle, et elle se disait même que parler si directement à Pellinore pourrait lui être utile. Même si, honnêtement, ce n'était pas par stratégie qu'elle agissait comme elle le faisait, c'était un besoin inconscient de retrouver une amitié qu'elle regrettait d'avoir perdue, plus qu'elle ne l'aurait pensé, tout simplement parce qu'elle l'avait oublié. La jeune femme avait tenu à son interlocuteur, sans en avoir de preuves (de preuves autres que son intuition, qui n'était pas forcément une preuve valable, nous sommes d'accord), elle en avait la conviction. Et elle n'avait pas envie de passer à côté d'une personne qui avait compté pour elle par absence de preuves, elle avait envie de prendre un risque, et envie de croire qu'il n'était pas si grand que ça.

-C'est vraiment pour ça,
confirma-t-elle dans un léger sourire. Elle marqua une légère pause, un peu hésitante. Elle était généralement plus à l'aise avec les autres, ou du moins elle jouait bien la comédie pour le faire croire. Mais là, elle n'avait pas envie de jouer, et pour la peine, elle se sentait un peu décontenancée. J'ai tellement de questions à te poser... Je voudrais tellement me souvenir de toi.

Et c'était sincère. Elle avait l'impression, réellement, de passer à côté de quelque chose en ignorant tout de son interlocuteur, elle avait envie de se rattraper, elle avait envie de se souvenir, elle avait envie de se rappeler leur rencontre, leur amitié, les moments qu'ils avaient partagés. Elle avait renoncé depuis un moment à se souvenir, et elle appréciait de vivre sa vie telle qu'elle était maintenant, elle se disait même parfois que son amnésie avait été une bénédiction, car sans cela, qui sait si elle serait avec Ena aujourd'hui, si elle serait aussi heureuse. Mais là, tout de suite, elle voudrait se rappeler.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 327

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Ven 19 Mai - 15:00

Manon & Pellinore
Avec le temps, les gens changements... ou donnent du moins l'illusion du changement.
Pellinore avait du mal à exprimer le soulagement qu’il ressentait en comprenant que Manon s’était rapprochée de la royauté dans le seul but de les faire tomber, pour pouvoir les toucher directement. Le jeune homme avait, finalement, le sentiment de revoir son amie d’autrefois, celle qu’il avait perdu de vu depuis bien longtemps. Comme quoi, même si la jeune femme avait perdu la mémoire, elle n’avait pas tant changé que cela. En tout cas, le seigneur d’Autice se rendait compte qu’elle n’avait pas à ce point changé. Est-ce qu’il ne devrait pas se méfier un peu ? Clairement si, parce que justement Manon était proche de la reine Guenièvre et donc c’était possible qu’elle se joue de lui. Sauf que le jeune homme n’avait aucune envie de croire qu’elle puisse se jouer de lui, pour une fois il avait vraiment envie de croire que ça ne pouvait pas être le cas. Même si Pellinore ne put quand même pas s’empêcher de lui demander confirmation, de vouloir l’entendre lui dire que c’était vraiment pour ça qu’elle s’était rapprochée des souverains de Camelot. Dans le seul but de les faire tomber de l’intérieur. Elle le confirma alors, par le geste et la parole et Pellinore eut le sentiment de se sentir sincèrement soulagé.

Manon n’était plus exactement la même, elle l’avait complètement oublié – maintenant, il croyait vraiment à cent pour cent à son histoire, même s’il ne pouvait pas nier que c’était quand même un peu dingue – mais au moins elle n’avait pas perdu celle qu’elle était autrefois. Et si elle lui en parlait maintenant, ça voulait bien dire qu’elle lui faisait confiance quand même. Parce que sinon, elle ne prendrait pas de risque. Et tout cela, ça lui faisait du bien. Parce qu’il n’y avait pas grand monde que Pellinore appréciait en ce bas monde, il était un peu difficile, mais Manon en faisait partie et il n’avait aucune envie de la perdre.

« Tu peux me poser toutes les questions que tu veux. »
Lui dit-il alors, dans un léger sourire. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eu envie de sourire de cette manière, même s’il ne le faisait pas non plus énormément. Il n’était pas du genre à sourire à toutes dents constamment de toute façon. « Tu as du temps devant toi ? » Demanda-t-il alors, avant de reprendre. « On pourrait peut-être aller s’installer quelque part. Dans une taverne. Pour être tranquille. »

Ainsi, ils allaient peut-être pouvoir parler un peu plus tranquillement de quelques détails dangereux. Pellinore ne pensait pas que ça soit une très bonne chose qu’ils continuent de parler de ce qu’il ressentait des souverains de Camelot en pleine rue. Mais en même temps, peut-être que Manon n’avait pas le temps. Au pire, ils auraient l’occasion de se reparler. Pellinore, maintenant qu’il avait retrouvé la jeune femme, n’avait aucune envie de ne plus la revoir. Donc, ils auraient forcément l’occasion de se parler. Mais tant qu’à faire, le jeune homme aurait bien le faire dès maintenant.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 344

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Ven 19 Mai - 17:54


Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement.
Q

uand Manon voyait Pellinore sourire, elle n'avait que davantage le sentiment qu'elle le connaissait bel et bien. Elle n'avait toujours pas le moindre souvenir le concernant, pas même un léger flash, mais elle éprouvait au moins ce sentiment de familiarité qui l'empêchait de se méfier. Elle savait qu'il fallait constamment rester sur ses gardes, de manière générale et plus encore dans sa situation, mais elle avait sincèrement envie de croire en l'amitié qu'elle et le seigneur d'Autice avaient pu partager, et elle ressentait l'envie, si ce n'est à vrai dire l'envie, de l'éprouver de nouveau, de retrouver ce sentiment qui semblait avoir disparu en même temps que sa mémoire. Des amis, Manon en avait très peu. Certes, il y avait Guenièvre, en quelque sorte, mais puisque la servante ne pouvait s'ôter de l'esprit le fait que, un jour ou l'autre, elle allait la trahir, cette relation n'avait rien de très juste ou encore de saine. Avec Pellinore, elle avait le sentiment de pouvoir accéder à quelque chose de plus réel et aussi de plus simple, à une amitié très honnête, qui ne se cachait pas, qui avait pour elle toutes les vertus que l'on attribuait à une telle situation. Elle voulait retrouver une amitié qui avait eu l'air d'être particulièrement importante pour lui, et qu'elle pensait tout aussi importante pour elle. Mais pour en être sûr, il allait leur falloir du temps, et il allait aussi falloir que Pellinore concède à répondre au nombre faramineux de questions que la servante de la reine se posait à leur sujet. Fort heureusement pour elle, il y semblait bel et bien disposé, il lui assura qu'elle pouvait poser toutes les questions qu'elle souhaitait. Alors elle n'allait pas s'en priver.

-D'accord, j'ai du temps
, approuva-t-elle quand son interlocuteur lui suggéra de prendre place dans une taverne pour pouvoir parler plus tranquillement et plus librement. Elle ne risquait pas de dire non, elle approuvait complètement. Oui, elle avait du temps à consacrer à Pellinore. Pour le moment, elle ne voyait rien de plus important à faire. Alors elle acceptait sa proposition de bon coeur. Je te suis.

Après tout, Pellinore devait connaître les lieux mieux qu'elle et ainsi savoir où ils pourraient se rendre pour être un peu tranquille. Elle se laissa donc entraîner jusqu'à la table d'une taverne où elle s'installa, à la fois contente d'être là, mais en même temps presque... intimidée par une situation assez particulière. C'était étrange de se sentir proche de quelqu'un et en même temps de ne rien savoir de lui. Elle avait grand hâte de pouvoir remédier à cette situation. Si bien qu'elle ne manqua pas d'interroger Pellinore sitôt qu'ils furent assis.

-Alors pour commencer, comment nous sommes-nous rencontrés ?


Autant commencer par le début.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 327

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Mer 19 Juil - 16:30

Manon & Pellinore
Avec le temps, les gens changements... ou donnent du moins l'illusion du changement.
C’était vraiment étrange, Pellinore ne pouvait pas dire le contraire. Mais si Manon avait besoin de réponse à ses questions, afin de ne pas être aussi perdue, alors autant qu’il y réponde. Il ne savait pas exactement où ça allait mener. En tout cas, il semblait évident qu’ils avaient besoin de discuter et autant qu’ils ne le fassent pas dans la rue. Déjà qu’ils prenaient quand même énormément de risque depuis qu’ils avaient commencé à discuter, parce qu’ils abordaient quand même des sujets délicats. Ce n’était pas dans l’intérêt de Pellinore d’affirmer haut et fort qu’il détestait les Pendragon, même s’il n’avait pas non plus dit directement qu’il cherchait à les renverser. Bref, ils se dirigèrent donc vers une taverne, Pellinore choisissant l’endroit. Il misa sur une taverne qui ne payait pas vraiment de mine, mais où il pensait qu’ils seraient le plus tranquille. Après tout, c’était le but de s’installer là et de quitter la rue de la ville. Forcément, cela ne fut pas long avant que Manon ne pose sa première question.

Le jeune homme avait encore un peu de mal avec l’idée qu’elle ait complètement tout oublié, mais il la croyait quand même. C’était étrange, mais il ne pouvait plus mettre les paroles de la jeune femme en doute. Il avait vraiment envie de la croire, donc il la croyait. Même si c’était perturbant de se dire qu’une personne avait complètement oublié son existence. Surtout que bon… on ne pouvait pas réellement dire que le jeune seigneur avait de nombreux amis. En soit, Manon était loin d’être une amie de son « rang » mais elle était quand même son amie. Mais bon… elle ne se rappelait de rien.

« Eh bien, comme je t’ai dit, nous nous sommes rencontrées pas très loin du village où tu vivais. » Ça lui semblait si loin au final, parce que ce moment faisait partie d’une autre époque quand même. « J’étais en voyage avec mon père, nous avons dû nous arrêter parce que notre cheval a eu un souci. » Une rencontre hasardeuse donc, qui avait mené à ce qui était arrivé ensuite. Pellinore l’asociale avait apprécié cette jeune fille qui n’était clairement pas de son « rang ». « Ma sœur était présente aussi, mais du coup tu ne te souviens pas d’elle non plus sans doute. » Il n’apprécierait pas, honnêtement, si elle devait se souvenir d’Ombeline quand même. « Pas plus de mon père, mais lui il est mort de toute façon. »

Bon, d’accord, il disait ça un peu trop légèrement, mais il n’avait pas grand-chose à cacher normalement à Manon (même s’il devait sans doute se montrer un peu prudent quand même). Il n’y avait aucune raison qu’elle ignore en tout cas qu’il ne pouvait pas voir son père en peinture. Il s’abstiendrait simplement de dire qu’il était responsable de son décès, au cas où. Mais ça c’était surtout pour protéger Ombeline, parce qu’elle était tout autant responsable que lui de la disparition de l’ancien seigneur d’Autice.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 344

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Mer 19 Juil - 16:58


Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement.
C'

était vraiment étrange, très étrange, d'entendre ainsi parler de moments de son passé, qu'elle avait vécus, et dont elle n'avait aucun souvenir. A chaque mot que Pellinore prononçait, elle faisait de son mieux pour visualiser la situation, pour se projeter dans ce passé oublié... qu'elle regrettait cette fois d'avoir oublié tant elle voudrait pouvoir éprouver un sincère enthousiasme à l'idée d'avoir retrouvé son ami perdu. Il lui expliqua donc les circonstances de leur rencontre. Ils s'étaient rencontrés près de son village... Soit, ça ne l'aidait pas davantage, mais ce qu'il lui apprit ensuite fut plus éclairant, il était avec son père et sa soeur (et bien sûr, Manon ignorait que Pellinore avait une soeur - elle fit d'ailleurs doucement non de la tête quand il lui demanda implicitement si elle se souvenait d'elle - mais nota précieusement l'information - et elle allait bien vite s'étayer d'un complément pour le moins singulier) quand cela se produisit, leur cheval avait eu un accident. Un concours de circonstance fâcheux et classique. De toute évidence, leur histoire d'amitié avait l'habitude de reposer sur le hasard, qu'il s'agisse de leur toute première rencontre ou de ce moment, alors qu'ils se retrouvaient une nouvelle fois par un concours de circonstances particulièrement inattendu, mais ô combien bienvenu. Manon était vraiment heureuse d'avoir retrouvé Pellinore, alors même qu'elle ne savait quasiment rien de lui. Ca ne l'empêchait pas, pas du tout, même.

-Mes parents aussi sont morts, répondit-elle alors avec le plus grand des naturels. Elle n'éprouvait pas de regrets à ce sujet, pour cela, elle devrait se souvenir de sa relation avec eux, et tout ça avait disparu dans le néant. A cause d'Uther Pendragon, se permit-elle d'ajouter ensuite. Elle avait bien compris que Pellinore ne portait pas la famille royale dans son coeur au vu de sa réaction quand il s'était imaginé qu'elle était sincèrement au service de la reine (même si, à ce sujet, l'affaire était plus complexe que ce qu'elle voulait bien admettre). Mais tu le sais sans doute. Apparemment, il avait connu sa haine pour les Pendragon, alors ce n'était pas le moins du monde illogique. Mais le fait est qu'il lui restait encore un très grand nombre de choses à apprendre, c'est rien de le dire. Depuis combien de temps nous connaissons-nous ?

Bon, si elle devait se montrer honnête, elle ne connaissait plus du tout Pellinore d'Autice, mais en même temps, elle ne considérait pas que ce soit complètement vrai. Une part d'elle la connaissait tout de même, une part enfouie, qui cherchait à se rappeler à elle par tous les moyens. Elle se demandait combien ancienne était leur amitié. Elle l'imaginait remonter, surtout parce qu'elle avait le sentiment de le connaître depuis toujours.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 327

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Ven 1 Sep - 20:14

Manon & Pellinore
Avec le temps, les gens changements... ou donnent du moins l'illusion du changement.
C’était vraiment une situation bizarre, de se dire que la jeune femme sous ses yeux qu’il connaissait beaucoup (quand même) ne le connaissait pas du tout. Pellinore ne pouvait pas nier que c’était un moment particulièrement étrange et qu’il aurait bien aimé ne pas avoir besoin de raconter à Manon la manière dont ils avaient fait connaissance. Mais bon, en même temps, il pouvait quand même lui raconter et donc renouer avec elle. Mais c’était particulier. Quand elle lui affirma d’ailleurs que ses parents étaient morts, que c’était à cause d’Uther Pendragon, c’était un peu dans le sens où la jeune femme expliquait sa vie à quelqu’un qui ne le connaissait pas. Sauf qu’en fait, il connaissait. Et elle ne manquait de le préciser d’ailleurs, se doutant qu’il connaissait. Évidemment qu’il le savait, il savait parfaitement que la jeune femme avait de bonnes raisons pour détester Uther Pendragon et c’était pour cela que Pellinore avait été si étonné de découvrir qu’elle travaillait pour eux maintenant. Et il n’avait pas manqué d’être vraiment soulagé de découvrir qu’elle n’était pas dévouée entièrement à cette famille.

« Je le savais oui. »

Le jeune homme se contenta simplement d’adresser un léger sourire à son amie, s’il pouvait encore la considérer comme une amie. Il ne savait pas réellement comment se positionner, par rapport à elle. Pellinore avait envie de la considérer encore comme une amie précieuse, mais en même temps il ne la reconnaissait plus réellement. C’était bien Manon qui se trouvait sous ses yeux, elle n’avait pas changé physiquement. Mais force lui était de constater qu’elle n’avait pas tout à fait le même caractère. Enfin, elle n’était pas si différente que ça, c’était juste… eh bien elle n’était pas exactement pareil. En grande partie parce qu’elle ne savait plus rien de leur passé commun.

« Eh bien, je dirais que ça fait un peu moins de dix ans. »
Pellinore n’avait pas réellement la notion du temps pour le coup. Il ne savait pas exactement depuis quand ils se connaissaient, même s’il se rappelait parfaitement du moment où leurs chemins s’étaient croisés. En même temps, le noble avait quand même peu d’amis autant dire qu’ils étaient précieux. « On a partagé pas mal de chose. » Même s’ils n’appartenaient clairement pas au même monde, mais cela n’avait pas eu d’importance pour Pellinore. Bon, il n’avait pas pu la voir constamment non plus, parce qu’il ne pouvait pas constamment s’éloigner de son « monde », mais cela ne voulait pas dire qu’ils n’avaient pas passé du temps ensemble. De toute façon, ils n’auraient pas pu s’apprécier, si ce n’était pas le cas. « En fait… tu étais un peu ma seule amie. »

Et ce n’était pas faux, il était vraiment sincère. Il n’avait clairement pas d’ami, il n’avait que sa sœur jumelle en réalité. Ce qui ne le dérangeait pas en soit au final, même s’il ne pouvait pas nier que Manon lui avait beaucoup manqué. Et il espérait pouvoir la retrouver un peu quand même.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 344

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Lun 4 Sep - 22:39


Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement.
C'

Pellinore lui confirma qu’il connaissait déjà son histoire, ou était en tout cas au courant concernant le décès de ses parents. C’était assez étonnant, désarmant, même, de savoir qu’il y avait en ce bas monde quelqu’un qui en savait peut-être plus à son sujet qu’elle-même. Mais au fond, si ça devait être le cas, ça lui allait très bien qu’il tombe entre les mains de Pellinore. Elle le connaissait à peine, c’est vrai, mais il lui inspirait naturellement une grande sympathie, et par conséquent un certain regret à l’idée de ne plus rien se rappeler de cette amitié si profonde qui les avait apparemment liés. Ils se connaissaient depuis une dizaine d’années. Une dizaine d’années, c’était ni plus ni moins qu’une éternité, et pourtant, elle n’avait pas même gardé une bribe de souvenir de tout cela. C’était hautement frustrant. La jeune femme avait de moins en moins l’envie d’en apprendre plus sur son passé, de récupérer sa mémoire. Elle avait appris à vivre au présent, et elle aimait cela (surtout grâce à Ena, il faut bien le reconnaître), mais là, pour une fois, elle avait des regrets, de vrais regrets. Ils avaient été amis, ils avaient été complices… elle ne pouvait pas savoir si c’était vrai ou non, mais elle le croyait. Quand ils étaient tous les deux ensemble, elle avait vraiment l’impression de ressentir les restes de leur complicité à tous les deux. Et elle avait envie de voir si cela pouvait se confirmer ou non, va savoir. Elle sentit son cœur se serrer quand il affirma qu’elle avait été sa seule amie. Une fois encore, elle était sûre et certaine que c’était vrai… Et ça la rendait triste, parce qu’il ne pouvait plus parler que de leur amitié au passé. Et Manon ne pouvait pas la contredire… Après tout, elle ne pouvait rien savoir de lui. Mais elle voulait croire que cette amitié pouvait renaître de ses cendres… Il fallait juste qu’il… se coordonnent, d’une façon ou d’une autre, qu’elle rattrape cette course où elle s’était interrompue pendant beaucoup trop longtemps.

-Je regrette,
assura-t-elle doucement. Et c’était le cas, elle regrettait vraiment sincèrement. Sauf qu’en fin de compte, elle n’y était vraiment pour rien, rien du tout, même. Mais elle culpabiliserait peut-être de ne pas se souvenir. Je sais pas si on sera un jour aussi proches qu’avant, reconnut-elle sincèrement, parce qu’ils n’avaient peut-être plus rien du tout en commun, du coup. Rien ne les liait réellement en fin de compte. Mais j’aimerais bien qu’on essaye.

Après tout, ça ne coûtait rien d’essayer. Qu’avait-il à perdre ? Avant de le revoir, Manon avait ignoré Pellinore et son existence pendant longtemps, alors ce n’était pas si grave. Et Pellinore, lui, avait sans doute tiré un trait sur leur amitié, manifestement. Elle verrait bien. Ils verraient bien. Ils seraient peut-être agréablement surpris, va savoir.




code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noblesse (noblesse)
avatar
Feat : Dane Dehaan

Messages : 327

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Mer 18 Oct - 14:34

Manon & Pellinore
Avec le temps, les gens changements... ou donnent du moins l'illusion du changement.
Quand Manon affirma qu’elle regrettait qu’il ait été sa seule amie à l’époque où ils en étaient encore – parce que pour le coup, le jeune homme ne pouvait quand même pas garantir qu’ils en étaient encore, ils ne se connaissaient plus… ou plus précisément, Manon ne le connaissait pas et lui ne reconnaissait pas réellement la jeune femme – Pellinore regretta un peu ses propos. Il ne voulait pas que la jeune femme considère qu’elle y était pour quelque chose. Ce n’était pas le cas. Bon, d’accord, avant de croire en son histoire et d’accepter le fait qu’elle avait perdu la mémoire, Pellinore lui en avait voulu. Mais ça c’était simplement parce qu’il s’était senti abandonné sans savoir que la jeune femme n’y était pour rien. Elle n’était pas responsable donc, il n’y avait aucune raison qu’elle regrette. Même si, en un sens, le jeune homme ne pouvait pas nier quand même que c’était agréable à entendre. Il y avait peu de personne pour qui il avait réellement de l’estime en ce bas monde, il y avait sa sœur bien évidemment, puis Manon… à l’époque. Maintenant il ne saurait pas réellement dire si c’était pareil ou non.

Quand Manon affirma donc qu’elle ne savait pas s’ils seraient proches un jour comme ils l’avaient été, Pellinore ne pouvait que confirmer encore une fois. Il ne savait pas non plus s’ils pourraient retrouver une complicité comme ils avaient connu à une époque. Cependant, le jeune homme afficha un sourire quand la jeune femme affirma qu’elle avait quand même envie d’essayer.

« J’aimerais beaucoup qu’on essaie aussi. »
C’était quelque chose qu’il avait sincèrement envie et il appréciait quand même énormément que Manon ait fait cette proposition. Le jeune homme devait bien avouer que ça lui faisait du bien. Même si elle ne le connaissait plus du tout, elle espérait quand même renouer quelque chose avec lui. Est-ce que c’était parce qu’elle sentait qu’ils étaient vraiment proches à un moment ? Peut-être, peut-être, dans tous les cas, le jeune homme avait l’intention d’en profiter. Parce que s’il pouvait retrouver son amie, il n’allait clairement pas dire non. « On ne perd rien à essayer dans tous les cas. »

Ajouta-t-il alors, le pensant sincèrement. Bien au contraire non, ils ne perdaient rien du tout à tenter le coup. Ils avaient même bien plus à gagner au final qu’à perdre. Au pire, ils n’y arriveraient pas et les deux amis ne redeviendraient pas des amis, ce qui n’allait donc pas changer aux derniers temps. Pellinore avait cru que Manon avait complètement changé, qu’elle l’avait abandonné, ça ne pouvait vraiment pas être pire que ça après tout. Maintenant, il connaissait la vérité, il se sentait d’ores et déjà soulagé. Ça n’allait peut-être pas changer grand-chose, mais c’était déjà ça. Et mine de rien, ce n’était pas rien pour lui quand même. Pellinore n’était pas du genre ouvert, il avait même plutôt tendance à juste se refermer. Autant dire que apprendre de nouveau à connaître Manon était un grand pas pour lui.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servante de la reine (peuple)
avatar
Feat : Marie Gillain

Messages : 344

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   Mer 18 Oct - 21:27


Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement.
O

ui, ils ne perdaient rien à essayer, et ils avaient tout à y gagner. Soit tout resterait comme avant, ils feraient passer cette entrevue pour une simple erreur de parcours. Ils reprendraient le cours de leurs vies comme si de rien n'était, mais voilà tout. Mais elle était contente qu'ils essayent. Elle sentait réellement, au plus profond d'elle, qu'il avait été important à ses yeux, et elle voulait vraiment y croire, croire que leur amitié pouvait renaître de ses cendres imposées, et puisque Pellinore semblait du même avis, ils partaient plutôt sur de bonnes bases, tous les deux. Manon ne savait même pas par quoi il faudrait commencer tant il y aurait de choses à rattraper, tant il y avait de choses qui lui échappaient. Mais dans tous les cas, il leur faudrait du temps et de la patience. La suite appartiendrait au futur. Manon était impatiente, en tout cas, de parler de cette rencontre à Ena, elle se demandait si cette dernière connaissait Pellinore, si elle savait quelle avait été la nature de leur amitié. Peut-être qu'elle pourrait la renseigner ? En attendant, elle n'avait de toute façon pas envie de revenir sur sa décision.

-Je suis d'accord,
confirma-t-elle dans un sourire. Qui ne tente rien n'a rien, et Manon préférait tenter plutôt que de se lamenter de n'avoir rien su obtenir, ce serait bien mal lui ressembler. En tout cas, ça ressemblait mal à la personne qu'elle était devenue. Est-ce qu'elle ressemblait ou non à celle dont Pellinore avait le souvenir ? Elle ne saurait le dire, dans tous les cas, son choix était fait. Je vais devoir y aller. J'imagine que tu dois avoir beaucoup de choses à faire, toi aussi. En effet, cette rencontre l'avait interrompue dans son ouvrage, et elle avait encore de nombreuses choses. Ce n'était pas pour la déranger et elle était vraiment ravie de cette rencontre. On se revoit bientôt, alors ? Il le faudrait bien, s'ils voulaient tenter à deux de récupérer quelques bribes de sa mémoire en fouillis. Ils verraient bien s'ils y parviendraient ou non, dans tous les cas, il fallait tenter, et même si elle devait ne se rappeler de rien, une amitié, même ancienne et oubliée, ça peut se regagner si on le souhaitait, et c'est ce qu'elle voulait. Où préfèrerais-tu qu'on se retrouve ?

Ce n'était pas évident, elle vivait à Camelot, lui à Autice, territoire dont il était le seigneur, ce qui ne devait pas faciliter le déplacement, mais justement, elle préférait qu'ils définissent ça directement afin de lui prouver la sincérité de sa démarche et pour que ni l'un ni l'autre n finisse par se dérober pour une raison ou pour une autre. Autant décider immédiatement de quand ils se reverraient, pour être sûrs.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avec le temps, les gens changent... ou donnent du moins l'illusion du changement. [pv Pellinore :3]
» Avec le temps, les amis changent...certains murissent, d'autres pourrissent... | Emily Rosmerta
» • « Ils disent que le temps passe, que les gens changent, et qu’on arrive à s’oublier comme un rien. » ― TYEE.
» [HOT] Le problème avec le temps c’est qu’il finit toujours par s’écouler. ▬ Jéricho Stride. **
» aller !!On rigole un peu avec ce temps maussade..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Carliste-