Partagez | .
 

 Première rencontre peu fortuite [pv Gaspard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ecuyer (peuple)
avatar
Feat : Gaspard Ulliel

Messages : 224

Message#Sujet: Première rencontre peu fortuite [pv Gaspard]   Ven 1 Avr - 0:47



Première rencontre peu fortuite

L'arrivée de Mordred au centre de Camelot était encore toute récente et, quand bien même lui-même s'était aisément remit de son voyage, il ne pouvait pas en dire autant de son cheval qui, depuis les quelques dernières centaines de mètres de la route, s'était mit à boiter. La chose ne lui avait pas semblé bien grave sur le moment et il s'était dit qu'un peu de repos suffirait à l'animal pour se remettre sur sabots, seulement, cela faisait plusieurs jours maintenant qu'il ne voyait aucune amélioration et il avait finit par se résigner au fait que la bête avait besoin de quelques soins. Mordred n'était pas spécialement du genre sentimental, mais il devait bien avouer que se séparer de l'unique chose qui le reliait encore à son père adoptif, autant au niveau du temps de route relativement court que lui permettait l'animal que du fait qu'il associait ce dernier au milieu dans lequel ils avaient finalement grandis tous les deux, avait tout de même tendance à lui pincer le cœur. Comme tout gamin dans la fleur de l'âge, quitter le nid n'était pas ce qu'il y avait de plus facile, quand bien même Mordred prétendrait toujours le contraire et qu'il n'était, d'ailleurs, pas le plus drastique à ce niveau là. Après tout, quand certains de ses amis d'enfance continuer à hanter le domicile familial, lui avait prit la poudre d'escampette dès que son âge, sa force et son expérience dans la vie le lui avait permit. Toujours était-il que, pour revenir à cette dernière, la bête avait suffisamment d'importance à ses yeux pour qu'il lui cherche quelqu'un apte à lui administrer les soins dont elle avait besoin.

Ne possédant encore aucune réelle connaissance de la cité et des meilleurs endroits pour ce genre d'affaire, il avait décidé de se rendre aux écuries principales de Camelot. Peut-être, et c'était même plus que probable, allait-on lui refuser l'accès à ce lieu à l'importance non négligeable – puisque c'était après tout ici que la majeure partie des cheveux des chevaliers de la table ronde se trouvaient lorsque ces derniers n'en avaient pas l'utilité – mais il espérait au moins y trouver les infos nécessaires quant aux endroits qui lui seraient accessibles. Et puis, il ne fallait pas se mentir, approcher l'un des lieux où il était le plus probable qu'il croise certains de ceux qu'il voulait rejoindre – puisqu'il était après tout monter jusque Camelot pour devenir lui aussi chevalier –, était un acte assez stratégique en définitive. S'il pouvait commencer à se faire des contacts, doucement mais sûrement, ce n'était pas plus mal et mieux valait ne pas perdre trop de temps pour cela. Ce fut donc d'un pas lent pour ne pas trop brusquer son cheval, qu'il tirait par les rennes avec ménagement, qu'il tourna au coin du bâtiment aux senteurs de paille. Il n'alla cependant pas plus loin puisqu'il percuta, aussi violemment que sa vitesse de marche pouvait le permettre, un homme qui semblait, justement, être une chevalier, aux vues de sa tenue. Pour un premier contact, s'en était un beau.

- Veuillez m’excuser, dit-il dans un penchement de tête respectueux – autant dire que la sincérité dans ce geste n'était pas spécialement au rendez-vous, mais il fallait bien jouer le jeu de ses ambitions. Je cherche un moyen de soigner mon cheval.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 280

Message#Sujet: Re: Première rencontre peu fortuite [pv Gaspard]   Mer 11 Mai - 11:10

Mordred & Gaspard
Première rencontre peu fortuite.
Gaspard se préparait pour un voyage qu'il devait réaliser pour le compte du roi, comme de nombreux autres chevaliers. Ce n'était pas rare que les hommes d'Arthur Pendragon prennent la route pour de long voyage, de longues aventures, à la recherche de ce qui pourrait apporter gradeur au royaume. S'ils ne partaient pas en guerre pour le moment (il semblait que les saxons aient été vaincus, mais nulle ne se doutait que ce n'était pas le cas en réalité et qu'ils se préparaient simplement dans l'ombre), ils avaient quand même des impératifs. Et c'était le cas de Gaspard, il allait bientôt devoir partir pour un voyage qui allait durer plusieurs jours et peut-être même plusieurs semaines. En soit, l'idée de partir n'était pas vraiment désagréable pour le jeune homme. Il appréciait de pouvoir s'éloigner un peu de Camelot, mais surtout de son père. Obéron Gabet continuait d'avoir la main mise sur son fils, de vouloir contrôler son existence. Preuve en était de la manière dont le jeune homme avait été recruté pour être un chasseur. Même s'il partageait les idées de son géniteur - et pour cause, à force de lui répéter que les êtres magiques étaient des infamies qui n'avaient pas lieur d'être dans leur monde depuis le plus jeune âge, ça rentrait dans l'esprit d'une personne - le jeune homme n'avait pas voulu s'enrôler à ce point dans le groupe de son père. Du moins, pas de cette manière puisqu'il y avait certain... atout que possédait quand même le groupe. Enfin, le jeune homme n'était pas peur fier de pouvoir quitter un peu la vue de son géniteur. Il y avait juste certaines choses (certaines personnes) qu'il allait regretter pendant son long voyage. Mais il aurait l'occasion de les retrouver rapidement, il espérait accomplir sa mission le plus rapidement possible.

Gaspard se trouvait aux écuries de Camelot, avec son cheval. Il vérifiait qu'il était suffisamment en forme pour assurer ce long voyage. Le chevalier avait une affection particulière pour son animal et il n'avait pas envie de devoir utiliser un autre cheval. Cependant, il ne pouvait pas non plus prendre le risque de faire un si long voyage avec un animal qui n'avait pas la santé pour le faire. Cependant, son cheval semblait en forme et prêt pour le départ du lendemain. C'était une bonne chose, Gaspard avait bien trop l'habitude de sa monture pour en changer. Parfois, il ne fallait pas grand-chose pour que les chevaliers perdent complètement leur repère et puissent, malheureusement, perdre plus que cela si la situation dégénérait. Alors qu'il s'éloignait pour retourner vers le château de Camelot, il fut percuté par un jeune homme. Ce dernier tenait les rênes d'un cheval. Il s'excusa, courbant l'échine, avant de demander à Gaspard où il pouvait soigner son animal. Avait-il l'intention de s'approcher des écuries des chevaliers ? Visiblement, c'était le cas oui.

« Ces écuries sont réservés pour les chevaliers et leurs écuyers. Tu n'as rien à faire ici avec ton animal si tu n'en es pas un. »

Et il était évident que le jeune homme n'était pas un chevalier. Un écuyer peut-être, Gaspard ne prenait pas la peine de se rappeler de leurs visages à tous, mais il ne pensait pas que l'homme poserait cette question s'il avait l'habitude des lieux. Donc, il ne devait être ni l'un ni l'autre et Gaspard n'avait pas du tout pris la peine de répondre à sa questions.
Code by Gwenn

_________________


Dernière édition par Gaspard Gabet le Lun 8 Aoû - 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecuyer (peuple)
avatar
Feat : Gaspard Ulliel

Messages : 224

Message#Sujet: Re: Première rencontre peu fortuite [pv Gaspard]   Jeu 7 Juil - 23:46



Première rencontre peu fortuite

Mordred ne s'était pas attendu à décrocher la lune en se rendant aux écuries du château, bien entendu, mais il n'avait pas fait route dans cette destination pour rien non plus. Outre le fait qu'il avait bien besoin d'offrir un peu de repos et des soins à son cheval, plus il roderait dans le sillage des chevaliers et autres personnes importantes de la cour, plus on le reconnaîtrait et plus il aurait de chance d'atteindre son but un jour. Il fallait donc bien dire que la personne qu'il percuta en arrivant aux écuries était tout à fait la bienvenue, quand bien même il semblait très clair que l'inverse n'était pas vrai. On ne pouvait pas être le bienvenu partout, le jeune homme commençait à comprendre le système imposé par la hiérarchie de la cour, mais ce n'était pas pour autant ça qui allait le faire faire demi-tour dans l'immédiat. Mordred ne se démonta donc pas face à la réponse catégorique et, on pouvait le dire, pas aimable pour un sou, de son interlocuteur. Il garda son sourire poli ainsi qu'un maintien de corps qui se voulait respectueux de la condition de chevalier de ce dernier. Certes, dans les faits, il n'avait pas tord : il n'avait rien à faire dans les écuries du château, sa place n'était pas ici. Mais c'était une vérité à laquelle Mordred répondait mentalement « Pour le moment » et il comptait bien mettre en application cette pensée.

- Je suis justement écuyer, répondit-il alors simplement, faisant un gros effort pour faire abstraction du ton légèrement supérieur qu'avait employé son interlocuteur. Seulement, je suis arrivée à Camelot il y a peu et ne suis donc affilié à personne en particulier. Il marqua un court temps de pause, passant tranquillement sa main dans la crinière de son cheval fatigué. J'imagine que vous avez déjà quelqu'un à votre service pour s'occuper de votre cheval ? demanda t-il, tout en l'affirmant plus ou moins.

Savait-on jamais. C'était un premier pas, certes petit, mais un premier pas tout de même. Mordred avait bien conscience qu'il ne deviendrait pas chevalier du jour au lendemain et qu'il lui faudrait gravir les échelons petit à petit. Si son interlocuteur actuel était prêt à lui ouvrir la première porte, devenir son écuyer ferait office de lancement pour sa quête. Bon, aux vues de ce premier contact, et si bien sûr cette solution s'avérait possible, les rapports ne partaient pas particulièrement sur des bonnes bases. L'avantage avec le jeune garçon, c'est qu'il ne baissait pas les bras bien vite et on pouvait même aller jusqu'à dire qu'il ne les baissait pas tout court. Il avait ce projet en tête et il n'avait pas l'intention d'en avoir un autre avant d'avoir accompli ce dernier. C'était bien évidemment sans compter la révélation que sa mère allait lui apporter lors de leurs retrouvailles, mais il était tout de même fort à parier que le but du premier ne serait pas oublié au profit du second. Au contraire même, les deux seraient très certainement ne très beaux alliés. Mais sur ce point, c'était encore une affaire à suivre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier (chasseur)
avatar
Feat : Karl Urban

Messages : 280

Message#Sujet: Re: Première rencontre peu fortuite [pv Gaspard]   Lun 8 Aoû - 12:53

Mordred & Gaspard
Première rencontre peu fortuite.
Gaspard n’avait pas pour habitude de se montrer vraiment agréable avec les autres. Ce n’était pas dans ses habitudes non, parce qu’il n’aimait pas se montrer agréable avec les autres. A moins de ne pas avoir le choix, bien évidemment, quand il se trouvait en compagnie d’une personne de son rang ou au-dessus de son rang. Parce qu’il savait bien qu’il n’avait pas le choix, qu’il devait être agréable avec ceux qui se trouvait au-dessus de lui. Autant dire qu’il compensait donc grandement en se comportant moins respectable avec les « petites gens » ce qu’il ne considère pas à sa hauteur. Comme le jeune homme qui se trouvait sous ses yeux et qui affirmait qu’il était un écuyer. Gaspard ne cacha rien de sa surprise, il ne pensait pas se rappeler avoir déjà vu le jeune homme – qui n’était pas beaucoup plus jeune que lui – dans les écuries du château ou alors au service d’un chevalier de la table ronde. Et pour cause, ce dernier affirma qu’il venait à peine d’arriver à Camelot et donc qu’il n’était affilié à personne pour le moment. Gaspard comprenait mieux ce qu’il voulait dire par là. Pendant la pose dans les propos du jeune homme, Gaspard reprit alors la parole d’un ton toujours aussi peu agréable que précédemment.

« Donc tu n’es pas écuyer. »

Affirma-t-il, comme si c’était évident. Oui, bon, il affirmait ça alors que ce n’était pas forcément évident. Mais aux yeux du chevalier de la table ronde, si le jeune homme n’était affilié à personne, c’était qu’il n’était pas un écuyer. Bon, il pouvait bien l’être en réalité, mais ça ce n’était pas son souci. A ses yeux, ce jeune homme n’avait donc rien à faire ici avec son cheval, ce n’était pas dans ces écuries qu’il allait pouvoir trouver un endroit permettre à son animal de se reposer.

« J’ai déjà quelqu’un à mon service oui. »
Affirma-t-il donc quand le jeune homme lui posa la question. Pour s’occuper de son cheval, de son armure, tous ce qu’un écuyer faisait pour un chevalier donc. Un genre de domestique spécialisé, il en avait bel et bien un. En même temps, un chevalier pouvait difficilement s’en sortir sans écuyer (à moins d’avoir envie de tout faire lui-même, mais ce n’était vraiment pas du genre de Gaspard), donc il avait un écuyer depuis ses débuts. Ça n’allait pas être pour lui de trouver du travail ici et le chevalier n’avait pas spécialement envie de prendre la peine de l’aider. Puisque c’était bien ce qu’il voulait non ? Trouver du travail. « Je te souhaite bien du courage pour trouver quelqu’un pour t’engager. »

Et il ne disait pas cela parce qu’il avait de empathie pour le jeune homme, ce n’était pas le cas non. Il se contentait simplement d’affirmer un fait qu’il pensait, le fait que la plupart des chevaliers avaient déjà leurs écuyers. Mais bon… puisqu’Arthur Pendragon avait l’habitude de grossir souvent ses rangs, ça pouvait se faire quand même sans doute.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Première rencontre peu fortuite [pv Gaspard]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première rencontre peu fortuite [pv Gaspard]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Parcours de Patrick Gaspard
» Première mission
» Shad Gaspard
» "Ne lui jetez pas la première bière..." [The Simpsons]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Camelot :: Cité de Camelot-