Partagez | .
 

 La rencontre du père [pv Arthur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ecuyer (peuple)
avatar
Feat : Gaspard Ulliel

Messages : 224

Message#Sujet: La rencontre du père [pv Arthur]   Mer 30 Mar - 23:59



La rencontre du père

Cela ne faisait pas plus de deux jours que Mordred avait quitté son lieu et son père d'adoption dans le but de se rendre au château de Camelot et avec l'envie bien précise d'y devenir chevalier auprès du roi lui-même. Deux jours seulement, et pourtant il tombait déjà de fatigue. C'est dire que Nabur ne l'avait pas particulièrement habitué à bon nombre de voyage et les longues chevauchées n'étaient donc pas tellement son créneau – pour l'heure. Il n'en voulait pas à son père adoptif pour cette faiblesse qu'il lui avait infligé. C'était après tout un nouveau défi à relever et il aimait le tournant déjà bien piquant que prenait cette nouvelle vie qui s'offrait doucement à lui. Chaque nouveau galop de son cheval l'emmenait un peu plus près de ce qu'il croyait être sa destinée et il trépignait d'impatience à l'idée de fouler enfin les pavés de la cité de Camelot. Il avait eu beaucoup d'écho de la vie à la capitale, et il sentait déjà qu'il allait drôlement s'y plaire. Cet endroit lui promettait de nombreuses conquêtes et les chevaliers, enviant sa prestance et son charme, l'accueilleraient dans leurs rangs à bras ouverts. Bon, c'était en tout cas l'avenir proche qu'il espérait, et il avait bien l'intention de tout mettre en œuvre pour qu'il se réalise. En attendant cependant, une petite pause s'imposait, autant pour son moyen de transport que pour son arrière train.  

Mettant un pied à terre, Mordred attacha les rennes de son cheval au premier ardre qu'il trouva – chose pas bien difficile lorsque l'on se trouvait au beau milieu d'une forêt. Il savait être proche de son but de par les rumeurs de la grande ville qu'il entendait au loin. Il aurait très bien pu finir le chemin en peu de temps, certes, mais il préférait faire bonne impression en passant le pas des portes de la cité et mieux valait pour cela qu'il se repose un peu. Non pas que sa beauté puisse être altérée d'une quelconque manière que ce soit, mais tout de même. S'installant donc confortablement contre l'arbre voisin de celui auquel il avait attaché son cheval, il balança la tête en arrière dans le but de faire un petit somme. Une petite heure serait suffisante pour le remettre entièrement sur pied et, par la même occasion, arriver avant la tombée de la nuit dans l'enceinte centrale du royaume de Camelot. Aux vues de la fatigue qui l'habitait, il ne mit pas bien longtemps à se laisser embrasser par les bras de Morphée et ce fut dans un sursaut qu'il se réveilla une quinzaine de minutes plus tard par une brise légèrement pestilentielle et venue soudainement de nulle part. Ouvrant les yeux, il tomba nez à nez avec le museau d'un cheval, tous naseaux dehors. Et puisque ces naseaux là n'appartenaient pas à son propre cheval, il devait très certainement y avoir quelqu'un qui montait ce dernier. Il prit le temps de se redresser sans geste brusque afin de faire face à son interlocuteur innatendu. En vérité, attendu, il l'était un petit peu, mais pas ici ni maintenant.

- Votre majesté, dit Mordred tout en courbant l'échine avec respect, tête baissée jusqu'à ce qu'on l'autorise à la redresser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 387

Message#Sujet: Re: La rencontre du père [pv Arthur]   Mar 10 Mai - 22:23

Mordred & Arthur
La rencontre du père.
Arthur Pendragon n’avait pas souvent l’occasion de se promener seule dans la forêt qui entourait Camelot. En même temps, c’était normal quand on était roi d’un royaume et qu’on avait donc, par conséquence, de nombreuses responsabilités. Il avait toujours quelque chose à faire, il pouvait difficilement se reposer. Et quand il le pouvait, il n’était pas toujours seul de toute façon, et pas toujours à Camelot. Pour une fois, Arthur avait décidé d’aller prendre son cheval et d’aller faire un tour seul. Il avait besoin de réfléchir un peu à tête reposée, d’être seul avec lui-même pour arrêter d’entendre une personne lui parler. Le silence, comme il appréciait le silence. Le roi aurait très bien pu faire cette promenade en compagnie de son épouse, mais elle était occupée de son côté. Le roi n’avait pas vraiment l’occasion de passer autant de temps en compagnie de son épouse comme il le voudrait, mais malheureusement ils étaient tous les deux biens occupés. Arthur ne se plaignait pas de sa vie, il ne fallait pas le croire, mais il y avait quand même beaucoup de poids sur ses épaules. Il n’échangerait pas sa vie – en dehors de quelques détails quand même – parce que ce n’était quand même pas rien ce qu’il était devenu. Il n’était qu’un simple écuyer et maintenant, il se retrouvait roi d’un grand royaume qui avait même vaincu les Saxons (du moins, c’était ce qu’il pensait). Il avait eu quand même beaucoup de chance, si on pouvait vraiment considérer que c’était de la chance en fait.

Arthur était donc en train d’avancer dans la forêt, assit sur la selle de son cheval, légèrement perdu dans ses pensées. Il y avait énormément de chose qui tournait dans son esprit, il pensait un peu à tout. Son passé, son présent et même son avenir. Par moment, le roi ne pouvait pas s’empêcher de penser au fait qu’il n’avait pas d’enfant. Evidemment, il n’allait pas revenir sur le fait qu’il avait un enfant avec sa demi-sœur Morgane, après l’un de ses tours dont elle avait le secret. L’homme tentait le plus possible de ne pas penser à ce détail, même si c’était loin d’être un détail. Cependant, il s’attardait donc sur le fait qu’il n’avait pas d’enfant avec son épouse, Guenièvre, il n’avait pas d’héritier. En soit, ce n’était pas bien dramatique sans doute, mais cela lui manquait quand même cependant dans son existence. Alors oui, ses pensées s’attardaient par moment sur ce détail et c’était le cas quand son attention fut attirée par un jeune homme qui dormait à l’ombre d’un arbre. Un jeune homme qu’Arthur n’imaginait pas avoir un lien direct avec cette pensée. Le roi s’approcha de lui, au point que son cheval soit bien proche de la tête du jeune inconnu. Ce dernier se réveilla alors et se redressa avant de le saluer. Il l’avait reconnu apparemment. Arthur ne pensait pas passer incognito, mais il s’était demandé si ce jeune homme qu’il n’avait jamais rencontré (du moins, il n’avait pas le souvenir d’avoir déjà vu son visage) allait savoir qui il était. Mais il le savait.

« C’est bien imprudent de se promener seul dans la forêt. »
Affirma-t-il, alors qu’il faisait de même. Mais il n’était pas un jeune homme lui, il avait de l’expérience pour savoir se défendre.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecuyer (peuple)
avatar
Feat : Gaspard Ulliel

Messages : 224

Message#Sujet: Re: La rencontre du père [pv Arthur]   Jeu 23 Juin - 21:02



La rencontre du père

Il y avait bien plus heureux et agréable comme réveil que de se faire renifler les cheveux par un cheval, d'autant plus lorsque ce dernier semblait avoir copieusement été nourri moins d'une heure auparavant et que l'odeur de la gueule s'ajoutait au souffle fort et bruyant des naseaux. Pour le coup, Mordred regrettait un peu de s'être assoupi, mais au bout du compte, cette petite sieste ainsi que ce réveil on ne peut plus désagréable en valait la chandelle. Ce n'était en effet pas n'importe quel cheval qui venait de lui chercher les poux et celui qui montait ce dernier était justement en très grande partie le but de son long voyage jusque Camelot. Une légère soif d'aventure s'ajoutait en effet au fait qu'il souhaitait devenir chevalier, et par cela servir le souverain lui même. Souverain qui se trouvait actuellement sous son nez donc. Bon, Mordred aurait pu rêver meilleure première rencontre mais, pour ce qu'il en savait, il n'était pas le moins du monde sur d'avoir pu croisé d'aussi près l'homme en question une fois arrivée à la grande cité. D'autant plus qu'ici, personne ne serait en mesure de déranger leurs échanges – hormis peut-être le cheval renifleur, mais qu'importe. Il n'était donc certes pas au meilleur de sa classe mais rien ne saurait l’empêcher de rehausser sa « côte » auprès du roi par la suite de leur conversation. Si tant est qu'il y en aurait bel et bien une, bien entendu, mais Mordred ne comptait pas laisser s'échapper une occasion pareille, ça non.

Après sa courbette de circonstance, le jeune homme prit quelques secondes pour s'épousseter et se rendre plus présentable, le temps pour son interlocuteur de lui signifier qu'il n'était pas très prudent de se tenir ainsi seul au milieu des arbres. Certes, il n'avait pas tord. Quand bien même il lui arrivait parfois de se montrer imprudent, Mordred s'était réellement dit qu'une petite heure de lâcher prise avant de rejoindre une bonne fois pour toute la grande cité n'engendrerai rien de bien dramatique, si ce n'était les traces d'un sommeil forestier sur le visage. Seulement, il ne connaissait pas particulièrement la région, et si le roi lui même spécifiait ce point là, c'est qu'il devait être prit en compte. Non sans se sentir pour autant en faute – il en fallait beaucoup plus pour cela – Mordred acquiesça d'un signe de tête avant de répondre.

- Heureusement alors que votre majesté sait se montrer prudent pour son peuple, répondit-il en se redressant, non sans lui offrir un nouveau signe de tête respectueux. Je me rendais justement à Camelot. De la contrée où je viens, on ne cesse de compter vos louanges.

Sur ces derniers mots, Mordred esquissa un sourire à la fois honoré et fier. Pour l'heure, en effet, il n'avait aucune raison de porter quelconque sentiment négatif à l'encontre du bien aimé roi de Camelot, point qui ne tarderait pas de changer du tout au tout. Actuellement, il rêvait de le servir en tant que chevalier. Prochainement, il ne rêverait que de vengeance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 387

Message#Sujet: Re: La rencontre du père [pv Arthur]   Ven 22 Juil - 15:21

Mordred & Arthur
La rencontre du père.
Arthur affirmait à ce jeune homme qu’il n’était pas bon de se promener seul dans la forêt, pour autant c’était exactement ce qu’il faisait. Mais contrairement au jeune homme, le roi n’allait pas prendre le risque de s’assoupir près d’un arbre, se rendant donc forcément plus vulnérable. Il se contentait simplement de se promener avec son cheval et son épée pour se défendre au cas où. Cependant, la remarque qu’il faisait au jeune inconnu – qui était loin d’être aussi inconnu qu’il le pensait, mais quand même bien il aurait pu craindre de voir son fils revenir dans sa vie, il aurait été bien incapable de le reconnaitre – n’était pas vraiment là pour lui faire la moral. C’était juste une manière pour lui de lancer la conversation, de lui dire quelque chose alors qu’il le saluait après l’avoir reconnu. S’il avait voulu se promener anonymement, c’était raté. Mais ce n’était pas vraiment le cas, sinon il aurait pris la peine de se vêtir autrement et de se camoufler. Ce qu’il n’avait pas fait, pour la simple et bonne raison qu’il avait juste eu envie de se promener un peu aux abords de Camelot. L’inconnu se redressa et s’épousseta un peu avant de reprendre la parole, affirmant que c’était une bonne chose que le roi sache se montrer prudent pour son peuple. Arthur répondit à cette remarque en adressant simplement un sourire au jeune homme, prenant la peine à ce moment-là de descendre de son cheval. Puisqu’ils entamaient la conversation, autant qu’ils parlent dans un même plan. Arthur se sentirait bien plus à l’aise de converser avec l’inconnu, s’il n’était pas assis en hauteur. Alors que ce dernier lui apprenait se rendre justement à Camelot, le roi prit soin d’attacher son animal à l’arbre où le jeune homme dormait quelques minutes avant.

« Et de quelle contré venez-vous au juste ? » Demanda le souverain au jeune homme, se tournant pour cela vers lui, par pure curiosité. Arthur se doutait qu’on parlait de lui un peu partout, ce qui était logique en même temps. Mais c’était aussi une manière comme une autre de savoir un peu d’où venait le jeune inconnu. Non pas qu’il se montrait spécialement méfiant, mais c’était comme ça. Il aimait bien savoir. « Pour quel raison vous rendez-vous à Camelot ? »

Et puisqu’ils y étaient, le souverain continua sur sa lancé. Le jeune homme n’aurait pas pris la peine de lui parler de sa venue à Camelot s’il avait eu à cœur de garder ça secret. Même si en soit, vu l’endroit où il se trouvait, il y avait quand même de forte chance que ça soit sa destination. Même s’il y avait d’autres villages proches de la cité de Camelot, c’était celle-ci qui était la plus proche. Alors, soit le jeune homme s’y rendait, soit il en venait. Ce qui était aussi une possibilité bien sûr, mais écarté maintenant par les propos de ce dernier. Donc, l’inconnu se rendait à Camelot et Arthur ne pouvait pas s’empêcher d’être curieux.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La rencontre du père [pv Arthur]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rencontre du père [pv Arthur]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Le père noël est une ordure
» Un article pour le Roi Arthur !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Camelot :: Alentours de Camelot-