Partagez | .
 

 Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 780

Message#Sujet: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Mar 29 Mar - 19:09


Méfiez-vous de l'eau qui dort
E

Elle n’en avait que donné l’illusion, mais jamais Morgane n’avait mis ses plans de vengeance en sourdine. Jamais elle ne songerait à le faire, d’ailleurs. Le châtiment largement mérité d’Arthur Pendragon, il le recevrait tôt ou tard, elle était prête à en faire le serment. Elle en avait déjà fait le serment, à vrai dire, il y a bien longtemps. Cela avait été un coup au cœur et à l’âme (si tant est qu’elle en possède une) que d’apprendre que son enfant, leur enfant (qui n’en était plus vraiment un, d’ailleurs) était toujours en vie. Mordred était en vie. Elle l’avait su, elle l’avait senti. Oh, l’envie d’apprendre la vérité au roi l’étreignait, mais elle ne commettrait pas deux fois la même erreur. Apprendre sa grossesse à Arthur aurait pu entraîner la mort de Mordred (mais au fond, une part d’elle avait toujours senti qu’il lui reviendrait), cette fois, elle tairait la vérité jusqu’à acculer le roi. Quand il serait trop tard, seulement, Arthur saurait. Il saurait que l’homme qui lui portait le coup fatal était l’enfant qu’il avait voué aux profondeurs d’une eau déchaînée. Car s’il venait à quelqu’un le droit de lui porter le coup fatal, c’était bien lui. En attendant, elle se contenterait d’accorder à son « frère » d’autres sortes de tourments. Elle rivalisait d’inventivité pour cela… et savait faire montre de plus de discrétion qu’autrefois. Elle savait que le roi lui serait à jamais hostile pour la manière dont elle l’avait abusé, ce n’était pas une confiance qu’elle espérait regagner un jour, mais elle voulait croire que son entourage était bien dupe, à l’inverse. À commencer par la belle Guenièvre, à laquelle Arthur avait sans doute pris soin de ne jamais révéler son adultère « forcé » (s’il voulait s’en convaincre). Dommage. Pour lui, pas pour elle. Car sa chère et tendre épouse ne se priverait pas de faire de même. Et sans circonstances atténuantes, pour sa part. Malgré les réticences (faible mot) plus que justifiées d’Arthur, Morgane avait donc toujours sa place à la cour de Camelot, d’autant plus que son mari, qui savait parfois faire bon usage, avait prêté allégeance au roi, en bon chevalier. Elle n’avait pas seulement sa place à Camelot, elle y avait ses appartements.

C’était donc en toute désinvolture qu’elle pouvait parcourir les couloirs du château de Camelot, de son pas preste et hautain, qui sied aux gens de pouvoirs. Et à ceux qui prétendent en avoir. Elle avait demandé une audience au roi. Pour quelle raison ? Aucune en particulier. Pour le simple plaisir de lui rappeler sa présence, pour toujours dans son sillage, pour le plaisir d’accorder à ses démons avec les siens, pour la satisfaction de savoir qu’elle serait à jamais à ses yeux une menace latente. Car elle savait de lui certains de ses secrets les plus sombres. Et si elle n’avait pas l’intention de les ébruiter, la possibilité qu’elle le fasse ne pouvait qu’apparaître intrigante et désarmante. Quand le roi vint à sa rencontre, elle lui adressa de ces regards que l’on accorde à de très vieux amis, et dans lequel il ne pourrait croire.

-Mon cher frère. C’est toujours un plaisir de te voir.





code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 376

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Sam 9 Avr - 15:44

Morgane & Arthur
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Arthur n’appréciait pas tellement de savoir que Morgane se trouvait dans l’enceinte du château, mais il n’avait pas vraiment le choix que de la laisser accéder à Camelot. Outre le fait qu’elle était sa sœur – ce que l’homme n’appréciait pas tellement, mais c’était un fait – elle était aussi la femme d’un de ses chevaliers. Si Arthur avait réussi à faire entièrement confiance à Urien de Gorre et son fils, il était évident que le roi ne faisait pas confiance à Morgane. En même temps, avec ce qu’elle lui avait fait dans le passé, il était évident qu’il aurait toujours de la méfiance à son égard. Après tout, elle avait quand même usé de la magie pour prendre l’apparence de sa femme – comme avait fait son père, mais ça il n’y était pour rien, il n’avait rien à voir avec les actes de son géniteur – afin de profiter de lui. Arthur s’était fait avoir et il y avait eu les conséquences, ce fils. Le roi pensait avoir définitivement réglé le problème, mais il ne pouvait quand même pas s’empêcher d’y penser souvent. Surtout quand sa chère sœur ne manqua pas de demander une audience avec lui.  

Comme s’il n’avait que cela à faire. Arthur avait tout un royaume sur les épaules. Même si le problème des saxons semblait réglé – ce qui n’était pas le cas, mais Arthur ne pouvait pas vraiment le savoir – le roi avait quand même beaucoup de travail à faire. Ce n’était pas rien de diriger un royaume, il était un homme particulièrement occupé. En temps normal, l’homme n’avait pas de souci à accorder de son temps aux autres, mais ce n’était pas la même chose quand cela concernait sa sorcière de sœur. Mais en même temps, on ne pouvait pas vraiment dire qu’Arthur était particulièrement objectif quand cela touchait sa sœur. Enfin, il n’avait pas le choix que de venir la voir de toute façon, il ne pouvait pas se contenter de l’ignorer. Il n’avait pas envie de donner une mauvaise image aux autres en ignorant la demande de sa sœur. Il ne le faisait donc pas pour Morgane, mais en même temps il ne faisait rien pour elle. Il se contentait simplement de minimiser les dégâts, parce qu’il savait que la fée avait de quoi lui faire beaucoup de mal si elle le voulait. Arthur espérait quand même au fond qu’elle ne cherchait plus vraiment à le nuire, sauf qu’il ne pouvait pas lui faire confiance. Il ne prendrait pas ce risque. Quand Arthur arriva à la rencontre de Morgane, il n’apprécia pas vraiment le sourire qui apparut sur le visage de sa sœur, mais il ne fit aucune remarque.

« Ma sœur. » Ce n’était pas vraiment un plaisir pour lui, mais il n’allait faire aucune remarque de nouveau. Il savait qu’il devait prendre sur lui un peu quand même, mais ce n’était pas vraiment évident. « Pour quelle raison voulais-tu me voir ? »

Elle avait demandé une audience avec lui, c’était qu’elle devait avoir une raison.
Code by Gwenn

_________________


Dernière édition par Arthur Pendragon le Mer 13 Avr - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 780

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Sam 9 Avr - 16:09


Méfiez-vous de l'eau qui dort
L

a fausse courtoisie dont Arthur se contraignait à faire preuve en sa présence amusait beaucoup Morgane, c'est une certitude. Si cela avait pu ne tenir qu'à lui, la fée était convaincue qu'il l'aurait envoyée sur une barque, elle aussi, pour s'assurer qu'elle ne vienne pas l'importuner sur ses terres et assouvir une vengeance qui n'était qu'à moitié consommée, contrairement à ce qu'il pensait peut-être, en dépit de la défiance dont il se devait forcément de faire preuve après ce qu'elle lui avait fait (et pourtant, ce n'était rien en comparaison de ce qui l'attendait). Morgane prit grand plaisir à prendre son temps avant que de répondre au roi quand ce dernier l'interrogea sur les raisons de cette audience. Il est certain qu'il devait avoir affaires plus graves à traiter, et que la perspective d'un tête à tête avec sa demi-sœur ne devait pas l'enchanter (quoi que ça n'avait pas toujours été le cas...), mais elle savait que, malgré tout, il ne pouvait pas lui refuser de la voir, elle en savait trop pour qu'il prenne le risque de l'ignorer. Alors elle pouvait abuser de son temps et de sa patience à sa guise, guettant le moment de frapper une bonne fois pour toutes. Les raisons de cette entrevue ? Il n'y en avait aucune en particulier, force lui était de le reconnaître, si ce n'est l'entrevue en elle-même. Oh, si elle l'avait voulu, elle en aurait eu, des choses à lui dire, à commencer par le retour de Mordred. Mais elle ne commettrait pas deux fois la même erreur. Elle avait eu tort de lui apprendre sa grossesse, elle ne se hasarderait pas, cette fois, à lui faire découvrir que son fils qu'il avait pensé occire était encore en vie. Il le découvrirait bien assez tôt. Et trop tard pour lui, cela va sans dire. Elle l'aurait, sa grandiose vengeance, mais pour cela, il s'agissait d'endormir la vigilance du roi, ou tout du moins de la détourner de son réel objectif. Morgane ne niait pas son hostilité envers Arthur, elle ne faisait pas mine d'avoir retourné sa veste, comme d'autres avaient pu le faire, mais elle semblait ne pas vouloir frapper plus qu'elle ne l'avait déjà fait. Illusion que tout cela.

-Voyons, Arthur, me faut-il vraiment toujours un prétexte pour profiter de ta compagnie ?
demanda-t-elle, un sourire dont il ne pouvait pas être dupe au coin des lèvres. Dire que je me vois contrainte de demander une audience avec toi pour avoir le plaisir de te parler ! Elle marqua une pause, ancrant son regard dans celui d'un roi auquel elle n'adressait rien de la déférence dont elle devrait pourtant faire preuve en sa présence, par principe et au nom de la bienséance. Même le plus occupé de souverains se doit d'accorder du temps à ses sujets. Elle marqua une pause, toujours sans lâcher Arthur, celui qui était à la fois son frère et son ennemi, du regard. Alors permets-moi de prendre de tes nouvelles. Comment vas-tu ?



code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 376

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Sam 16 Avr - 13:00

Morgane & Arthur
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Arthur voyait évidemment clair dans le jeu de Morgane, mais il ne pouvait pas faire grand-chose pour le contrer. Le roi n’était pas au point de deviner toutes les mauvaises intentions qu’elle avait encore à son égard, mais il n’était pas dupe au point de croire qu’elle avait vraiment l’intention de nouer une relation frère/sœur. Elle avait été bien trop loin pour cela. Arthur savait qu’elle cherchait sa vengeance, qu’elle souhaitait lui faire payer les actes de son père – alors que lui-même n’était même pas encore né – envers leur mère, elle avait toujours autant d’hostilité à son encontre. Cependant, Arthur espérait quand même qu’elle n’irait plus aussi loin qu’elle avait pu aller dans le passé. Elle avait quand même pris l’apparence de Guenièvre pour se jouer de lui, de la même manière qu’Uther avait faite à l’époque de sa conception. Ce n’était pas rien, surtout qu’ils s’étaient retrouvés à concevoir un fils dont Arthur n’avait pas hésité à sceller le destin (du moins, c’était ce qu’il pensait). L’inceste dont elle avait fait preuve était une ignominie qui ne manquait pas de décider à jamais le sentiment qu’il avait dorénavant pour sa demi-sœur. Il était bien obligé de faire preuve de courtoisie à son égard, parce qu’elle était sa sœur et aussi la femme de l’un de ses précieux chevalier, mais ce n’était vraiment pas de gaité de cœur.

Arthur ne répondit pas à la première question que Morgane lui posa, se doutant parfaitement qu’elle n’attendait pas de réponse dans tous les cas. Oui, elle avait besoin d’un prétexte pour parler avec lui, parce qu’il était évident qu’il ne ferait pas le premier pas vers elle. Du moins, pour le moment, il n’en avait aucunement l’intention. Le roi n’appréciait vraiment pas cette manière dont elle avait de parler comme si tout était normal, comme s’ils pouvaient avoir une relation normale.

« Certain de mes sujets demande bien plus de temps que d’autre. »
Arthur était un roi occupé en effet et il n’avait pas forcément le temps à accorder à tout le monde, mais encore moins du temps à perdre avec sa très chère demi-sœur. Surtout pour l’entendre lui demander comment il allait. L’homme ne put s’empêcher de froncer des sourcils en entendant sa question. Qu’est-ce qu’elle pouvait en avoir à faire de ses nouvelles après tout ? « Depuis quand ma sorcière de sœur s’intéresse à mon sort ? »

Arthur réagissait sans doute un peu trop vivement vis-à-vis de Morgane, mais il n’était pas vraiment objectif la concernant. S’il parvenait à croire que certain de ses sujets avaient réussi à accepter sa royauté à présent, comme le mari de Morgane justement, il n’arrivait vraiment pas à le croire concernant la fée. Mais c’était bien parce qu’elle avait agi contre lui d’une manière ignoble. Mais c’était aussi à cause de cet évènement qu’il ne voulait pas non plus se la mettre complètement à dos. Ce qui s’était passé, bien des années avant, était un secret entre eux. Il n’avait pas vraiment envie de le voir être dévoiler à certaine personne en particulier.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 780

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Sam 16 Avr - 15:13


Méfiez-vous de l'eau qui dort
M

organe esquissa un fin sourire quand Arthur laissa entendre que certains de ses sujets méritaient plus de son attention que d'autres, sous-entendu, elle en méritait moins que l'immense majorité. Elle n'avait que mépris pour ses obligations et n'y voyait qu'un prétexte pour accaparer encore plus de son temps. Ces obligations en question n'auraient jamais dû lui revenir, sa naissance en elle-même était une aberration, et on avait aveuglément confié le trône de Camelot à un bâtard, le fruit d'une fourberie sans nom. Ce constat révulsait profondément Morgane qui, de fait, compter profiter de cette occasion - comme d'autres - pour narguer allègrement ce frère qu'elle n'avait en rien choisi (pas plus que sa mère autrefois). elle voyait bien la réserve et le mépris de son interlocuteur, elle savait pertinemment qu'il voyait clair dans son jeu, et cela ne l'amusait que plus encore. Elle avait pris le mensonge en habitude, et certains étaient capables de se laisser abuser par ses sourires et ses propos mielleux. Pas lui. Et elle ne voulait pas qu'il puisse le croire. Il voulait qu'il ressente l'hostilité derrière chacun de ses propos honteusement mielleux, parce que de cette sorte, elle avait le sentiment de le tenir à sa merci. Il savait, et il ne pouvait rien faire... Et dans un même temps, il y avait tant de choses qu'il ne savait pas encore. Oh, comme elle avait grand hâte qu'il fasse la connaissance en bonne et due forme de Mordred ! Comme sa vengeance serait alors idéale. À la hauteur du préjudice qu'elle considérait avoir subi.

-Mais je me suis toujours intéressée à ton sort, Arthur
, affirma-t-elle d'un ton qui faisait mine d'être offusqué. Et encore une fois, il ne pourrait s'y laisser prendre (et c'était le but). Elle ne releva pas le fait qu'il l'ait qualifiée de sorcière. Après tout, c'était bel et bien ce qu'elle était, et elle n'en éprouvait pas vraiment de honte. Tout ce qui te concerne me passionne. Ta vie, ta fortune, tes joies... Tes malheurs.

Ses malheurs, surtout, parce qu'elle voulait en être la cause. De manière générale, oui, elle ne mentait pas, elle s'intéressait bel et bien du sort d'Arthur, mais pas parce qu'elle voulait véritablement savoir comment il allait, simplement parce que la moindre information le concernant pouvait être retournée contre lui, et c'était une chose qu'elle était bien loin d'ignorer.

-C'est normal entre frère et sœur, non ?
Entre les frères et les sœurs normaux, sans doute, mais il est manifeste qu'ils ne correspondaient pas du tout à cette description. Le sang que tous deux avaient en commun, ils le devraient toujours à la traîtrise, une traîtrise que Morgane consacrait chaque jour de sa vie à faire payer au roi de Camelot. Tu ne comptes donc pas me répondre ? Serais-tu préoccupé ?

Il aurait des raisons de l'être. Tant de raisons de l'être.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 376

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Mar 17 Mai - 16:32

Morgane & Arthur
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Arthur ne se laissait pas berner par les belles paroles et les sourires de celle qui était sa sœur sans qu’il ne le désir. L’homme savait parfaitement que derrière le visage d’ange de Morgane se cachait un démon. Le roi avait eu l’occasion de se faire berner par sa magie une fois, il n’avait aucune envie de recommencer. Il n’était pas capable de faire la moindre confiance à la fée et il pensait que c’était bien mieux pour lui qu’il se contente de voir des mauvaises intentions dans chaque mouvement de son aînée. Tant pis si cela le faisait passer pour un frère ingrat, il n’en avait que faire. Autant Morgause avait fini par accepter leur lien et ils avaient une relation agréable, autant Morgane n’y parvenait définitivement pas. Et même si elle finissait par l’accepter, par arrêter de lui en vouloir pour quelque chose qu’il n’avait pas fait (il n’était même pas né à ce moment-là !), Arthur ne parviendrait pas pour autant à lui faire confiance. Pas après ce qui avait pu se passer entre eux, pas après ce qu’elle lui avait fait et lui ferait encore sans doute. Le seul enfant qu’Arthur avait eu dans son existence – puisque le couple royal n’avait pas encore de descendance, ce qui traînait un peu d’ailleurs – il l’avait eu avec sa sorcière de sœur et il avait été dans l’obligation de le tuer. Arthur leva les yeux au ciel quand Morgane affirma qu’elle s’intéressait toujours à son sort. Cela, le roi pouvait le croire, parce qu’elle était suffisamment perfide pour se réjouir de ses malheurs et qu’elle devait attendre la moindre occasion pour le faire. L’homme ne répondit pas, pas plus quand elle affirma que c’était une attitude normale entre frère et sœur. Sans doute, sauf qu’il était évident qu’ils n’avaient pas du tout des relations normales pour des personnes partageant le même sang.

« Quand bien même j’étais préoccupé Morgane, je ne me confierai pas à toi. » Il l’était, forcément, parce qu’il l’était tout le temps. Quand un souci de son royaume s’arrêtait, un autre prenait sa place. Les Saxons étaient vaincus, mais ce n’était pas pour autant que la paix était assurée. Et avec tout cela, ils n’avaient toujours pas mis la main sur le Saint Graal. Cela faisait des années maintenant que lui et ses chevaliers étaient sur sa trace, sans parvenir à le toucher du bout des doigts. Ils n’avaient pas même idée d’à quoi il pouvait bien ressembler. Mais évidemment, Arthur ne parlerait pas de tout cela à celle qu’il devait avoir comme sœur par la force des choses. Et à qui il ne pouvait pas refuser l’accès à Camelot. « N’aurais-tu pas des choses à faire avec ton époux, ton fils ? Es-tu obligé de prendre ainsi mon temps si précieux ? »

Arthur avait énormément de respect pour l’époux de Morgane et pour son fils. Ces deux hommes étaient de bons chevaliers et le roi plaignait grandement Urien d’avoir cette sorcière comme femme.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 780

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Mar 17 Mai - 22:44


Méfiez-vous de l'eau qui dort
M

organe esquissa un sourire en coin quand son interlocuteur affirmait qu’elle serait bien la dernière à bénéficier de ses confidences. Elle appréciait ces rares moments où Arthur pouvait manifester en toute impunité l’animosité qu’il éprouvait à son égard, en bref les moments où ils se retrouvaient seuls tous les deux, et qui n’étaient malheureusement pas si fréquents. S’ils faisaient tous les deux bonnes figures quand ils se trouvaient ensemble en société, les masques tombaient dès l’instant où ils n’étaient que tous les deux, et quand bien même il en resterait un vague substrat, ce dernier n’était jamais là que pour encourager l’ironie, une subtilité de langage que la fée affectionnait tout particulièrement.

-Tu aurais tout intérêt à te confier à moi, pourtant. Je te connais plus de secret que quiconque ne pourra jamais en deviner, pas même ta chère et tendre épouse.

Morgane savait bien qu’elle n’avait pas besoin d’expliciter davantage son propos, Arthur savait très exactement de quoi elle parlait. Ce qui avait scellé leur haine pour de bon était également ce qui justifiait que Morgane puisse vivre à Camelot en toute impunité sans qu’Arthur ne l’en bannisse purement et simplement. Elle avait scellé leurs destins le temps d’une nuit où elle s’était faite passer pour une autre, pour cette épouse qui n’avait jamais rien su de cet adultère involontaire, qui avait porté des fruits dont Arthur avait cru se débarrasser avec violence. Et chacune de leurs rencontres, pour le plus grand plaisir de la sœur du roi, étaient dorénavant placées sous le sceau de ce secret imprononçable. Oh oui, en réalité, elle était mieux placée que quiconque pour ce qui était de recueillir les confidences du roi. Elle connaissait le plus obscur de ses secrets, puisqu’elle l’avait créé de toutes pièces. La vérité pouvait éclater à tout instant, elle pourrait même l’être très tôt, si tant est que Mordred, l’enfant qu’Arthur pensait avoir réduit au silence, ne revienne sur le devant de la scène (et évidemment, c’était dans les intentions de la fée).

-Par ailleurs, Urien et Yvain sont bien trop occupés à te satisfaire pour se soucier de mon absence, Arthur.

Sur ce point, elle ne mentait pas, bien que cette affirmation ait de quoi lui déplaire. Elle n’accordait à Yvain que le vague statut d’héritier sans s’intéresser davantage à lui, mais elle devait reconnaître avoir placé autrefois plus d’espoir en Urien. L’homme aurait pu faire un rival efficace et imparable, pour Arthur, il avait eu à son adresse la défiance et le mépris nécessaire, avant de commettre l’impardonnable erreur de retourner sa veste, ne laissant d’autre choix à Morgane que de se tourner vers le cousin de son époux. Elle n’était pas convaincue par le potentiel de Méléagant. Obsédé par la jalousie, l’envie et la rage, il était facilement influençable, mais elle peinait à l’imaginer sur un trône. Urien, par contre, y aurait été un prétendant idéal. Et bien sûr, Morgane aurait su lui trouver un intérêt supplémentaire si elle avait pu, par son intermédiaire, accéder au statut de reine.





code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 376

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Jeu 23 Juin - 22:58

Morgane & Arthur
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Même si Arthur et Morgane continuaient d’avoir un discourt parfaitement cordiale, ils ne se cachaient aucunement. Ils ne s’aimaient pas, c’était comme ça depuis le début pour Morgane et Arthur avait su se méfier de sa sœur (depuis l’horrible tour qu’elle lui avait fait). Mais quand ils se retrouvaient dans la société, quand il y avait des personnes autour d’eux, le frère et la sœur n’avaient pas d’autre choix que de se montrer cordial l’un envers l’autre. Même si au fond, s’il le pouvait, Arthur aimerait pouvoir bannir complètement cette sorcière de son royaume. Malheureusement, il y avait plusieurs choses qui l’empêchaient de le faire. La principale était évidemment qu’elle était responsable du plus grand secret que l’homme n’ait jamais eu pour son épouse, ainsi que pour son peuple. Il n’y avait que Merlin qui était au courant de l’existence de Mordred – qu’il pensait mort maintenant, sans savoir qu’il se trompait lourdement – création d’un adultère et d’un inceste. Arthur avait été une victime dans l’histoire évidemment, mais il ne pouvait pas avouer la vérité à Guenièvre maintenant. Pas après toutes ces années de mensonge, ne se doutant évidemment pas que la reine avait ses propres mensonge. Alors, pour éviter le moindre scandale, Arthur était bien obligé de faire avec la présence de cette sœur qu’il n’aimait pas au sein même de Camelot. Et puis, elle avait un statut particulier en était sa demi-sœur et la femme d’un chevalier de la table ronde. Arthur appréciait cependant de pouvoir, par moment, lui exprimer le vrai fond de sa pensée. Même s’il savait que Morgane ne se faisait aucune illusion quand ils discutaient en compagnie d’autres personnes.

« Tu en sais bien assez comme ça, je ne voudrais pas t’en ajouter de nouveau. »

Répondit-il à la remarque de Morgane, sur le fait qu’elle connaissait ses plus grands secrets. Effectivement, on pouvait dire en quelque sorte que cette sœur qui le haïssait le connaissait sans doute plus que sa propre épouse. Parc qu’elle avait connaissance de certain aspect sombre de sa personnalité, elle savait le sort qu’il avait réservé à ces enfants afin d’éviter de voir celui qu’il avait eu avec Morgane vivre. Elle le connaissait donc bien plus que certaine personne, peut-être même plus que quiconque en fait. Mais ça n’enlevait en rien le fait qu’il n’avait pas l’intention de se pencher sur ses préoccupations avec elle. Surtout pas en ces circonstances. Et d’ailleurs, il préférait d’avantage se concentrer sur d’autres sujets, comme le mari et le fils de Morgane.

« Tu m’en vois navré Morgane. »
Affirma-t-il, sans le penser une seule seconde évidemment. « Il est vrai que je peux vraiment compter sur ton époux et ton fils, ils sont vraiment des éléments importants de mes chevaliers. J’ai énormément de chance de les avoir. »

Il le pensait, cela par contre. Urien et Yvain de Gorre étaient de bons éléments de ses chevaliers. Mais s’il le disait maintenant, c’était simplement dans l’optique d’agacer sa « chère » sœur, même s’il se doutait qu’elle n’avait pas vraiment de l’affection pour eux.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 780

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Sam 25 Juin - 19:52


Méfiez-vous de l'eau qui dort
U

n sourire en coin se déposa sur les lèvres de Morgane quand Arthur affirma qu'elle en savait suffisamment comme cela pour qu'il n'en rajoute pas davantage. Elle ne pouvait pas le contredire sur ce point. Il était plus qu'évident qu'elle connaissait du roi les plus sombres et compromettants secrets, ceux qui n'étaient pas révélés encore mais qui finiraient bien par l'être, au moment opportun. Certains de ces secrets, même, échappaient à la connaissance du roi. Il ne savait pas, par exemple, que Mordred, leur fils, était toujours en vie. Et évidemment, Morgane avait l'intention de le faire savoir à Arthur quand il serait déjà bien trop tard. Elle préféra, néanmoins, ne faire aucun commentaire à ce sujet. Elle se contenta de ce sourire, qui en lui-même était des plus éloquents. Si Arthur devait avoir quelque autre terrible secret, elle finirait forcément par le découvrir. Dans tous les cas, elle comptait bien avoir toujours la part la plus importante dans ce que le roi Arthur aurait de plus terrible à expier, de plus obscur et terrible sur la conscience. En attendant, elle laissa à Arthur le soin de lui rappeler - comme si elle en avait réellement besoin - combien son mari et son fils étaient dévoués. Elle le savait pertinemment, ça n'avait de cesse que de l'agacer, d'ailleurs, et Arthur en avait manifestement conscience. Mais cela n'empêcherait en rien Morgane de répliquer. Leurs joutes verbales étaient après tout ce qui lui plaisait le plus dans leurs relations plus que conflictuelles.

-Tu sais ce qu'on dit, quand on est médiocre, il faut savoir s'entourer d'individus compétents.
Je suis heureuse que mon mari te soit utile. Et que l'un de mes fils ait su trouver grâce à tes yeux. Et cela, bien sûr, c'était une petite pique gratuite au sujet de ce fils qu'il avait condamné à mort... Quand bien même il avait en réalité survécu. Même si Urien et Yvain me donnent surtout l'impression de brasser du vent, toujours à courir au quatre coins du pays après une chimère inaccessible. N'importe quel monarque trouverait qu'il y a mieux à faire de ses chevaliers, mais toi Arthur, tu es tellement au-dessus du lot, perdre du temps ne te fais pas peur, n'est-ce pas ?

Quand bien même elle cherchait seulement à provoquer son frère comme ce dernier n'aurait sans doute pas de scrupule à le faire, il y avait quand même un fond de vérité dans ses propos. Si elle ne s'intéressait pas le moins du monde à Yvain, quand bien même il était né de ses entrailles, elle reconnaissait sans mal les faits d'arme d'Urien et le potentiel du jeune homme en tant que chevalier. Il n'empêche qu'il le voyait souvent partir pour des destinations lointaines, le tout pour revenir bredouille. Et elle en éprouvait une satisfaction certaine à chaque fois, et espérait l'éprouver toujours.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 376

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Ven 22 Juil - 19:53

Morgane & Arthur
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Arthur ne se montrait d’ordinaire pas aussi vénal, mais Morgane était capable de faire sortir le pire chez lui. Alors, dans le but de l’agacer – puisque c’était ce qu’il espérait faire effectivement – il mentionna le fait que le mari et le fils de la fée lui étaient fidèle. Ce mari qui avait pendant un temps décidé de s’opposer à lui, quand il avait obtenu le trône de Camelot au début. Mais Urien avait fini par se rendre compte de sa valeur (du moins, c’était ce que le roi se disait) et il lui était fidèle, pour les grands dames de Morgane. Parce que s’il y avait une chose qu’Arthur ne pouvait pas ignorer, c’était la haine que sa sœur ressentait pour lui. Cette haine que le roi avait fini par avoir aussi pour celle-ci, après la manière dont elle avait osé le manipuler dans le but de le faire tomber. Alors, oui, Arthur ne parlait du mari et du fils que dans le but d’agacer sa demi-sœur, mais il était évident qu’elle ne manquait pas de répondre de son côté. Parce que c’était comme ça tout le temps entre eux, il y avait des joutes verbales constantes. Le roi s’attendait donc forcément à une réponse de sa part, qui ne manqua pas d’être bien piquante comme d’habitude. Si Arthur n’avait pas trop de mal à encaisser le fait que sa demi-sœur considère qu’il était médiocre et donc qu’il avait besoin de personne de qualité à ses côtés, c’était une tout autre histoire de l’entendre parler du fils qu’ils avaient en commun. C’était bien pour cette raison que Morgane parlait de ses fils, puisqu’elle en avait effectivement deux. Yvain, son neveu chevalier qu’il appréciait et dont il savait reconnaitre la valeur (sans doute plus que sa propre mère). Et puis, il y avait ce fils qu’ils avaient eu ensemble, mais dont le roi avait décidé de mettre fin à l’existence. C’était la seule chose qu’il avait eu à faire, mais l’homme devait bien avouer que par moment, il se laissait emporter par sa culpabilité. Surtout maintenant, les années passaient et ils n’avaient toujours aucun enfant avec Guenièvre… Enfin, Arthur prit la décision de ne pas relever la remarque de sa demi-sœur, ce fruit était de toute façon le fruit du diable.

« Ce n’est pas parce que tu ne comprends pas l’intérêt de ses recherches qu’elles sont vaines. » Répliqua-t-il alors, préférant largement se concentrer sur ses remarques sur le Graal, que sur ce fils qu’ils avaient eu ensemble, mais qu’il avait décidé de tuer (même s’il ne se rendait pas encore compte qu’il n’en était rien et même, qu’il avait eu le loisir de rencontrer déjà). « Nous en reparlerons une fois que Camelot pourra bénéficier des bienfaits de la sainte relique. »

Ce n’était pas la première fois qu’on faisait une remarque de ce genre au roi, mais cela ne changeait rien à ses convictions. Certes, par moment, il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir envie de baisser les bras, mais il ne laisserait pas ce plaisir à Morgane.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 780

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Mar 26 Juil - 21:23


Méfiez-vous de l'eau qui dort
M

organe ne manqua pas de constater, bien sûr, qu'Arthur prenait grand soin de passer sous silence les propos qu'elle lui avait directement adressés au sujet de son fils, leur fils, celui qu'il avait abandonné à la mort plutôt que de le laisser grandir... Certes, au fond d'elle, Morgane restait convaincue que Mordred était bel et bien vivant, elle n'aimait néanmoins pas évoquer cet enfant comme si elle était seule à s'en souvenir alors même qu'elle était intimement convaincue que nul autre être au monde n'était voué à plus grand destin que cet enfant qu'elle aurait voulu choyer et accompagner depuis ses premiers pas jusqu'à son plus bel âge. Elle voulait néanmoins croire que, derrière ce silence, se dissimulait plus de regret et de honte que de mépris et d'indifférence. Il n'était pas dans la nature d'Arthur Pendragon d'être aussi cruel, Morgane avait su révéler ce qu'il y avait de pire en lui, et elle comptait bien lui faire payer le prix fort pour cela. Quoi qu'il en soit, donc, le roi préféra nier en bloc ses propos en employant l'omission et défendre plutôt sa sacro-sainte quête du sacro-saint Graal, au nom de laquelle, aux yeux de la fée, il semblait faire chou blanc environ tous les quatre matins. En vérité, si elle mettait de côté un peu de sa mauvaise foi (et c'était lui demander beaucoup lorsqu'il était question de son frère), elle était capable de véritablement comprendre l'intérêt des recherches d'Arthur. Le calice sacré, s'il finissait bel et bien par le trouver, pourrait bel et bien apporter à son royaume l'honneur, la paix et la prospérité que tout souverain recherche pour son peuple. Mais plutôt que d'espérer courir après un remède miraculeux que l'on obtiendrait sans doute jamais, Morgane considérait qu'il valait mieux panser quotidiennement les plaies de son peuple jusqu'à ce que plus aucune ne demeure... Même si elle se moquait complètement des maux du peuple, au passage.

-Autant dire que nous n'en reparlerons jamais, alors
, répondit-elle en toute suffisance. Comme tu peux le voir, j'ai tout le temps d'attendre, pour ma part, ajouta-t-elle, désignant d'un geste sa silhouette, qui ne correspondait pas à son âge, et pour cause, elle avait usé de ses pouvoirs pour garder l'apparence qu'elle avait lors de la naissance de Mordred, non par narcissisme ou vanité, non, juste pour ne jamais oublier le moment où son fils lui avait été ôté. Ce qui, ceci dit, était bien impossible à oublier pour elle. C'était la plus grande souffrance qu'elle ait jamais eu à supporter au cours de toute son existence. Mais peux-tu en dire autant de toi ? Les années passent Arthur, et tu n'es pas éternel... Elle esquissa un léger sourire. Et puis, on ne peut jamais être sûr de ce que la vie nous réserve, un accident est si vite arrivé...



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 376

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Mer 7 Sep - 14:28

Morgane & Arthur
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Arthur fut satisfait que Morgane ne ramène pas le sujet de l’enfant qu’ils avaient en commun sur la table. L’homme n’aimait vraiment pas quand elle en parlait, puisqu’elle était la seule (avec Merlin, qui avait la présence d’esprit lui de ne jamais en parler) à être au courant de ce détail. Le roi savait parfaitement que sa demi-sœur avait la rancune tenace et qu’elle lui en voulait pour ce qu’il avait fait à leur fils. Mais en même temps, elle n’était pas la seule à lui en vouloir. Arthur savait parfaitement qu’il avait agi de la bonne manière à l’époque, il n’avait pas eu le choix. Parce que cet enfant était le symbole de sa perte et qu’il n’avait pas pu prendre le risque de tomber par sa faute (en plus d’être un enfant incestueux, relation qu’Arthur continuait d’avoir honte d’ailleurs, quand bien même il n’était pas responsable puisque sa sœur l’avait trompé avec sa magie). Il n’avait donc pas eu le choix, mais c’était quand même sa plus grande culpabilité dans la vie. Arthur avait cruellement pris la vie de son fils (même s’il n’avouerait jamais le considérer par moment comme son fils, mais les années passant il devait bien avouer que cela lui arrivait plus souvent qu’il ne le voudrait) ainsi que celle d’autre enfant dans le but de ne pas tomber. Il avait agi cruellement, comme il ne l’avait jamais fait avant cet évènement et depuis. C’était la pire chose qu’il avait fait pendant son règne et il n’en était vraiment pas fier. Donc, il appréciait que Morgane ne relance pas le sujet même s’il savait que ça n’allait pas durer bien longtemps. Sa sœur avait le don d’appuyer où cela faisait mal.

Comme alors qu’elle ne manquait pas de rappeler que le temps passait et que – contrairement à elle – il vieillissait. Le roi avait parfaitement conscience que le temps passait rapidement – trop rapidement à son goût d’ailleurs – et qu’il approchait forcément de la fin. Fin qui pouvait de toute manière arriver à n’importe quel moment. L’homme observa sa demi-sœur d’un regard noir alors qu’elle précisait qu’un accident était vite arrivé. Il savait parfaitement ce qu’elle sous-entendait. C’était vraiment une épreuve pour lui d’accepter la femme dans son château, mais il n’avait pas le choix. Alors qu’il savait parfaitement qu’elle attendait la bonne occasion pour lui nuire.

« Ne joue pas avec ma patience Morgane. » Lui lança-t-il alors, comme un serpent crachant son venin. Si Arthur pouvait être bien naïf sur de nombreux points (puisqu’il appréciait la présence de l’ancien fiancé de son épouse dans ses rangs, qu’il ne voyait pas que son meilleur chevalier lorgnait également sur sa femme) il n’était pas dupe concernant Morgane. « Les dieux m’ont choisi pour monter sur le trône de Camelot, pour sortir l’épée du rocher et porter la couronne… je trouverais le Saint Graal. »

Il le pensait vraiment, il avait envie de croire qu’il allait pouvoir trouver la sainte coupe. Et avec celle-ci, son royaume allait vraiment devenir prospère.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 780

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Jeu 8 Sep - 15:25


Méfiez-vous de l'eau qui dort
M

organe esquissa un sourire amusé quand son "frère" (si tant est qu'elle puisse entièrement le considérer comme tel, et ce n'était pas le cas) l'avertit de ne pas jouer avec sa patience. Elle ne se sentait pas le moins du monde menacée par ses propos. Ils ne suffiraient pas à la dissuader, quoi qu'il en soit. Jouer avec les nerfs d'Arthur faisait partie de ses jeux favoris, et c'était bien pour cette raison qu'elle ne manquait jamais l'occasion d'une entrevue avec lui quand elle était de passage à Camelot. En ce qui la concernait, elle considérait que c'était de bonne guerre, vraiment... Après tout, lui aussi jouait avec sa patience, quelque part, étant donné le temps que lui prenait sa vengeance qu'elle voulait parfaite, afin de peaufiner le moindre détail... Afin que Mordred soit auprès d'elle et prêt à servir sa cause (qui serait forcément tout autant la sienne), aussi, surtout. Le roi ne manqua pas de faire valoir sa légitimité au trône en réaffirmant le fait qu'il ait été choisi (et c'était un fait, d'autres avant lui avaient voulu tirer Excalibur du rocher et n'y étaient pas parvenu), mais aux yeux de la fée, cela ne faisait pas pour autant de lui un bon monarque, d'autant que toutes ces supputations divines semblaient quand même quelque peu altérées par le fait que l'homme en face d'elle était le fils d'Uther Pendragon, le roi précédent. Dans un royaume où l'hérédité primait normalement sur la valeur individuel de chacun, la coïncidence n'était tout de même pas moindre. Suffisamment importante en tout cas pour que certains voient d'autres explications que la simple prédestination à son accession au trône, et Morgane voulait bien abonder dans leur sens si cela pouvait arranger ses affaires. Et pourtant, pour être tout à fait honnête, elle considérait qu'Arthur était un bon roi, attentif au bien-être de ses sujets, bien différents d'Uther en son temps. Mais son reproche à elle, contrairement à celui que lui faisait beaucoup d'autres, n'avait jamais réellement été sa place sur le trône. Son problème, à ses yeux, résidait dans sa pure et simple naissance, et l'affaire s'était aggravée après la naissance de Mordred. Son fils. Leur fils.

-Les dieux dans leur toute-puissance pourraient avoir la décence de te faciliter la tâche
, constata-t-elle, sceptique. Leur omniscience conjuguée à ton incapacité totale à trouver le Graal est une chose qui m'échappera toujours, ajouta-t-elle avec un sourire en coin. Elle marqua une légère pause avant d'ajouter. À moins d'admettre - et pense bien que d'autres ont émis cette hypothèse avant moi, qu'Excalibur ne t'ait pas choisi mais qu'une personne à la magie suffisamment puissante l'ait placée entre tes mains. Nouvelle pause. Après tout, c'est bien Merlin qui a planté l'épée dans la roche pour commencer, non ? demanda-t-elle du ton de celle qui n'est pas sûre alors même qu'elle était bien évidemment parfaitement au fait de cette information. Il ne serait pas à une bassesse près. Et bien sûr, elle faisait référence à la nuit où le magicien avait aidé Uther à se jouer de sa mère. Et ce ne serait pas la première fois non plus que tu te ferais odieusement manipuler par ceux qui te sont proches.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 376

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Dim 16 Oct - 18:45

Morgane & Arthur
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Au début de son règne, Arthur avait passé énormément de temps à convaincre les personnes autour de lui qu’il valait vraiment sa place sur le trône. Nombreux avaient été ceux qui ne le pensait pas digne de sa place de roi, et certain le pensait encore évidemment. Le roi pensait s’en être plus ou moins sortie quand même, puisque les réfractées du début ne l’était plus aujourd’hui (comme le mari de la sorcière se trouvant sous ses yeux d’ailleurs), mais il y en avait encore pour le penser. Sans surprise, c’était le cas de Morgane. En même temps, on ne pouvait pas vraiment dire que la femme était particulièrement objective le concernant, tout comme il ne parvenait pas non plus à être objectif. Au vu de leurs différentes datant quand même à de nombreuses années, ils ne pouvaient évidemment pas être objectifs l’un envers l’autre. Alors Arthur n’était pas choqué d’entendre Morgane affirmer que les dieux ne l’aidaient pas vraiment, si on considérait qu’ils avaient vraiment eu un rôle dans son ascension au pouvoir.

Merlin était effectivement celui qui avait planté l’épée dans le rocher, celui qui avait permis à Arthur de vivre une vie normale auprès de sa famille d’adoption, avant de le conduire jusqu’au rocher pour qu’il retire l’épée. Le même homme qui avait évidemment permis à Uther Pendragon de rejoindre la couche de la mère de Morgane. Encore une fois cette histoire, qu’Arthur connaissait évidemment par cœur. Et honnêtement, l’homme s’était par moment posé la question aussi. Quand il avait demandé à sa demi-sœur de ne pas jouer avec sa patience, on ne pouvait pas vraiment dire qu’elle avait pris soin de suivre ses conseils. Il ne prit pas la peine de répondre quoi que ce soit, le roi ne pensait pas que ça soit utile. C’était bien Merlin qui avaient planté l’épée dans le rocher, l’homme qui avait permis à Uther de tromper la mère d’Arthur, le concevant au passage. Mais le sorcier n’agissait que pour les dieux, dans tous les cas, le roi avait été choisi par les divinités. Et quand il allait trouver le Saint Graal, il allait prouver à tous les derniers retissant qu’il était vraiment digne de son trône.

« Il est vrai que tu es parfaitement aux faits des tromperies et des bassesses. »
Puisqu’elle était quand même bien placé pour les deux. Elle parlait de Merlin, mais la sorcière n’avait pas manqué l’occasion de se servir des mêmes bassesses que l’homme pour tromper le roi, se servir de lui. Par chance, tout cela n’avait pas eu les conséquences qu’elle avait voulues, mais cela Arthur ignorait évidemment que l’enfant était loin d’être mort. En tout cas, les actes de Morgane ne valaient évidemment pas mieux que ceux de Merlin à l’époque. Elle n’avait aucun droit de critiquer le druide de Camelot. « Et si je dois manquer de confiance envers quelqu’un ici, ce n’est certainement pas Merlin. »

Sous-entendu, la femme sous ses yeux n’avait pas du tout la confiance de son roi.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 780

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Dim 16 Oct - 20:12


Méfiez-vous de l'eau qui dort
M

organe trouverait presque touchante la ferveur avec laquelle Arthur semblait se sentir obligé de défendre Merlin. Cela ne la surprenait pas, au demeurant, il devait bien trop à cet homme qui lui avait gâché sa vie à elle pour ne pas le tenir en grande estime, et il n'avait visiblement aucun mal à fermer les yeux sur ses bassesses tant qu'elles lui étaient profitables. Après tout, tout ce dont Merlin s'était rendu coupable aux yeux de la fée lui avait été favorable à lui. Sans Merlin, il ne serait jamais né, sans Merlin, que cela soit plus ou moins volontaire ou non, il ne serait pas roi non plus. Rien d'anormal, donc, à ce qu'il le défende bec et ongles. Ces deux-là étaient faits pour s'entendre, quoi qu'il en soit. Et surtout, dans l'entourage du roi, Merlin était peut-être le seul à faire coïncider ses desseins avec ceux du roi, contrairement à tous les autres, qui ne demandaient qu'à lui nuire sans qu'Arthur n'ait, visiblement, la présence de l'esprit de le constater. Et ce qu'ils étaient nombreux ! Le roi n'avait vraiment pas idée.

-Oh mais je ne doute pas que Merlin te soies d'une loyauté sans faille
, répondit-elle très posément, qui comptait bien clarifier son propos afin qu'Arthur comprenne mieux ce qu'elle cherchait plus exactement à insinuer. Et s'il est vrai que les tromperies et les bassesses appartiennent à mon champ d'expertise, je crois que suis bien assez transparente à ce sujet, plus que tu ne l'as été toi-même autrefois. Et bien sûr, en disant cela, elle pensait à Mordred, à ce que le roi lui avait fait subir, bien qu'il s'en soit tiré, ce qui resterait à jamais son plus puissant reproche. Non, à vrai dire, je ne pensais pas tant à Merlin qu'à d'autres. Elle marqua une légère pause, ancra son regard dans celui de son demi-frère. Crois-moi, tu fais bien de te défier de moi, tu le devrais même davantage. Mais même si j'apprécie l'attention toute particulière que tu m'accordes, il te serait peut-être plus avisé de regarder plus attentivement autour de toi.

Non pas qu'elle cherche réellement à l'avertir des dangers qui l'entouraient, mieux valait qu'il ne soit pas informé de tous (et elle pensait notamment à ceux avec lesquels elle faisait affaire pour détrôner le roi), mais elle aimait l'idée d'instiller une douce paranoïa chez son interlocuteur, et justifiée qui plus est, car Arthur n'avait en effet pas idée du nombre de ses "fidèles" qui ne l'étaient finalement pas tant que ça. Il tomberait de haut quand il saurait, et elle avait grand hâte d'assister à cela. Car Arthur pouvait bien lui faire tous les reproches du monde (et chacun d'entre eux était justifié), Morgane, elle, ne mentait clairement pas sur ses intentions. Elle était même la plus honnête d'entre tous, en définitive.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 376

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Dim 1 Jan - 18:08

Morgane & Arthur
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Arthur ne pouvait pas s’empêcher de défendre Merlin, quand il avait le sentiment qu’on l’insultait. Sans le magicien, il était clair que l’homme ne serait pas où il était aujourd’hui. Non pas qu’il apprécie au fond que l’homme ait aidé son père à tromper sa mère et donc l’engendrer, mais en même temps sans lui Arthur ne serait même pas en vie. Et l’homme savait parfaitement qu’il avait joué un rôle dans son ascension au pouvoir. Sans le magicien, Arthur ne serait surement pas roi non plus. En tout cas, il considérait Merlin comme son plus proche allié, comme son confident. Il n’appréciait vraiment pas que sa demi-sœur crache son venin sur lui. Elle pouvait l’insulter autant qu’elle voulait, Arthur ne voulait pas qu’elle insulte les personnes qu’il tenait en grande estime. Mais apparemment, Morgane ne prenait pas vraiment que Merlin en exemple. Le roi se demanda où la femme avait l’intention d’en venir quand elle affirma que Merlin lui vouait une loyauté sans faille, en profitant pour ramener sur le tapis les tromperies et bassesses qu’il avait fait preuve de son côté aussi. Arthur était loin d’être fier de ce qu’il avait fait à ces enfants, de ce qu’il avait été obligé de faire pour que cet enfant ne puisse pas continuer de vivre (même s’il s’était fait avoir pour le coup). Il s’en voulait d’avoir dû agir comme ça, mais il n’avait pas eu le choix. Sa sœur ne lui avait pas laissé le choix, c’était elle qui l’avait poussé à devoir agir de cette manière. Mais bon… l’homme préféra ne pas relever cette remarque, sachant qu’elle la faisait principalement pour le titiller. Si beaucoup voyait en Morgane une femme belle et délicate, Arthur ne se prenait pas du tout à son jeu. Il savait qu’elle cherchait constamment à le provoquer, à le pousser dans ses retranchements.

Comme alors qu’elle reprenait la parole, pour dire qu’elle ne pensait pas à Merlin quand elle avait affirmé qu’il devait se méfier. Le roi fronça des sourcils quand Morgane précisa plus encore ses paroles, affirmant qu’il faisait bien de se défier d’elle mais qu’il devrait regarder aussi autour de lui. L’homme comprenait bien om elle voulait en venir, il voyait bien ce qu’elle signifiait par ces paroles. Elle lui disait tout simplement qu’elle n’était pas la seule à lui vouloir du tort, qu’il devait donc plus attentivement regarder autour de lui pour les repérer. Mais Arthur n’avait pas l’intention de se laisser embobiner par les paroles de sa demi-sœur, qu’il préférait largement considérer comme du venin. Il ne lui faisait pas confiance, c’était une décision qu’il avait prise il y a de nombreuses années. Il ne lui faisait plus jamais confiance à présent.

« Ne gâche pas ta salive Morgane. »
Répliqua-t-il alors, marquant une courte pause avant de reprendre vivement. « Je ne me laisserais pas embrouiller par tes paroles. »

Il pensait vraiment les mots qu’il prononçait, mais il n’empêchait que les mots de la femme était à présent encré dans son esprit. Et qu’il n’allait peut-être pas pouvoir s’en débarrasser aussi facilement qu’il osait le croire.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 780

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Dim 1 Jan - 18:26


Méfiez-vous de l'eau qui dort
E

n soi, on pouvait affirmer qu'il était malvenu de la part de Morgane de prévenir le roi des différents dangers qui le menaçaient quand on savait que l'un de ses rêves les plus chers était de le voir déchu, humilié, éjecté du trône... Mais le fait est qu'elle ne pensait pas prendre réellement de risques en lui disant ni plus ni moins que la vérité, car il refuserait de la croire, et encore moins d'appliquer le moindre conseil qui viendrait de sa part. C'était dommageable, mais pour lui uniquement. Pour sa part, elle s'amusait beaucoup de l'aveuglement de son demi-frère. Il y avait pourtant tant de personnes qui ne demandaient qu'à lui nuire : pas seulement ses ennemis politiques, mais également certains des hommes qu'il considérait comme ses plus fidèles sujets... même son épouse, qu'il aimait tant, n'était finalement pas tant un exemple de vertu que cela. En vérité, le roi était relativement seul, il ne s'en rendait seulement pas compte. Et il demeurait sourd à ses avertissements. Tant mieux, tant mieux... le moment venu, il ne tomberait que d'autant plus haut, et ce serait pour Morgane une véritable fierté que de lui asséner le coup final, non sans, au préalable, lui rappeler qu'elle le lui avait bien dit, et qu'il avait eu grand tort de ne pas l'écouter alors. Si Morgane voulait se penser comme étant l'ennemie la plus redoutable du roi (les autres aimeraient bien lui arriver à la cheville, seulement, mais ils pouvaient toujours rêver), elle considérait également être la plus honnête dans ses intentions. Au final, c'était elle qui mentait le moins à son roi, et encore maintenant, elle faisait preuve de la plus totale des honnêtetés quand elle lui affirmait qu'il devrait se défier autant de ses amis que de ses ennemis. Et dans le cas éventuel où ses propos trouveraient finalement auditeur ? Morgane ne pensait pas qu'elle y perdrait pour autant, à vrai dire, car rien de tel qu'une douce paranoïa pour plonger progressivement Arthur dans une spirale infernale de laquelle il ne se relèverait jamais. Oui, dans tous les cas, Morgane s'imaginait dors et déjà gagnante, et la réaction du roi, loin de l'insatisfaire, lui plaisait grandement, à vrai dire.

-Comme tu voudras
, répondit-elle dans un sourire qui ne dissimulait pas sa satisfaction, afin qu'Arthur ne puisse que le voir. Si elle parvenait, même un peu, à semer le doute dans son esprit, elle devait bien reconnaître qu'elle en serait on ne peut plus ravie, pour ne pas dire particulièrement fière. Je me tais, donc. J'aurais aimé commenté le pathétique spectacle de ton déclin, mais je peux bien me contenter de l'observer en silence.

Cela ne l'empêcherait pas de profiter du spectacle et de l'apprécier par ailleurs à sa juste valeur. Et puis, le moment venu, quand elle et Mordred devraient porter le coup final à la descente aux enfers du roi, sa déclaration finale n'en aurait que plus d'impact.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 376

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Jeu 16 Fév - 21:11

Morgane & Arthur
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Arthur avait pour habitude de ne pas se fier aux propos de Morgane, ce qui était normal au vu de la situation. La femme n’était pas digne de confiance, du moins pas pour le roi. Il savait qu’elle avait juste envie de lui planter un couteau dans le cœur, pour se venger de ce qu’il avait fait à son fils (enfin leur fils). Pour ça, mais pour aussi le fait qu’il était simplement en vie. Arthur n’avait rien fait de particulier pour qu’elle s’en prenne à lui, elle l’avait détesté simplement parce qu’il était vivant. Parce qu’il avait vu le jour, parce que son père avait utilisé la magie pour se rapprocher de sa mère, la mère de Morgane. Le roi savait donc qu’il ne fallait pas qu’il lui fasse confiance, parce qu’elle voulait le faire tomber. Autant dire qu’elle pouvait dire ce qu’elle voulait sur son entourage, le souverain n’avait pas l’intention de se laisser berner. Il se montrait peut-être trop suspect, mais il n’y pouvait rien. Il n’avait pas confiance en Morgane et il voyait en elle qu’un serpent qui tentait de répandre son venin. Un venin particulièrement efficace par moment d’ailleurs. Un venin plein de vérité par d’autre.

Arthur se contenta juste de soupirer quand la femme reprit la parole. Elle ne manqua pas d’en rajouter une couche d’ailleurs, affirmant qu’elle allait se contenter d’observer en silence son déclin, puisqu’elle n’allait pas pouvoir le commenter. Elle était si sûre d’elle, c’était pénible. Et en même temps, le roi ne pouvait pas nier qu’elle était capable de le toucher peut-être plus que ce qu’il voulait bien avouer. La femme n’avait aucune raison de lui dire la vérité, mais elle n’avait pas plus de raison de lui mentir. Bien sûr, Arthur n’avait pas l’intention de se laisser avoir.

« Tu deviens fatigante Morgane. »
Affirma-t-il dans un nouveau soupir. L’homme savait parfaitement qu’il n’allais pas pouvoir empêcher sa demi-sœur d’être constamment sur son dos, constamment dans son ombre, attendant le bon moment pour frapper. Parce qu’elle lui en voulait, pour tout un tas de raisons et qu’elle n’abandonnerait pas. Elle n’allait pas abandonner avant qu’il soit tombé, sauf qu’Arthur n’avait pas l’intention de tomber rapidement. Mais en même temps, il ne savait pas qu’il avait bon nombre d’ennemi. « Tu en as pas assez de faire tourner ta vie autour de moi ? Tu n’as pas d’autre chose à faire ? » L’homme marqua une pause avant de reprendre. « S’il n’y a que cela qui te distrait un peu dans ta pitoyable vie, alors soit, fais le je ne t’en empêcherais pas. »

Arthur n’aimait ni se montrer grossier, ni désagréable avec autrui mais Morgane était un cas à part. Après ce qu’elle lui avait fait, après ce qu’elle l’avait poussé à faire, il ne pouvait pas se montrer avenant et agréable en sa compagnie. Même s’il devait bien parfois le faire pour les apparences, le frère et la sœur savaient parfaitement ce qu’ils pensaient l’un de l’autre.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 780

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Jeu 16 Fév - 21:28


Méfiez-vous de l'eau qui dort
M

organe garda aux lèvres son sourire mi-amusé, mi-satisfait quand son frère lui affirma qu'elle devenait fatigante. Elle le devenait, seulement ? Morgane osait croire, pourtant, que voilà longtemps maintenant qu'elle ennuyait le roi à force de manigances et de sous-entendus. Mais soit, si elle commençait seulement, elle n'allait donc pas se priver de continuer. Elle tirait trop de satisfaction dans l'idée de lui sous-tirer le moindre sentiment négatif qu'elle n'allait certainement pas s'arrêter en si bon chemin, ni s'en lasser (en même temps, ce petit jeu durait depuis de très nombreuses années sans qu'elle ne considère qu'il était temps d'y mettre fin, alors elle ne risquait pas de s'en lasser un jour). Si elle le fatiguait vraiment, alors très bien, elle n'allait pas s'en plaindre. Pas plus que du fait qu'elle ne prenait pas ses avertissements au sérieux. Il devrait, pourtant. Morgane était bien placé pour savoir combien d'ennemis lui rôdaient autour, tels des vautours, attendant de prendre sa place ou au moins son épouse. Mais s'il ne voulait rien voir, tant pis pour lui. Plus dure serait la chute. Plus satisfaisante elle serait pour la fée Morgane.

Elle fit doucement "non" de la tête quand Arthur lui demanda si elle n'en avait pas assez de faire tourner sa vie autour de lui, si elle n'avait pas mieux à faire. À vrai dire non, elle n'avait pas mieux à faire, et c'était entièrement de sa faute. Bien sûr, elle pourrait consacrer son temps et son énergie à son époux et à son fils, mais elle n'avait d'attachement particulier ni pour l'un, ni pour l'autre. Certes, elle n'en avait pas plus pour Arthur... mais elle ne voulait pas la ruine ou le déshonneur d'Urien... celui de son frère, par contre, serait un véritable plaisir pour elle. Et si son plaisir devait dépendre de son déclin, si cela signifiait que sa vie tournait autour de ce frère dont elle n'avait jamais voulu, eh bien soit. Elle acceptait son sort. De toute manière, cela ne durerait que le temps que le roi vivrait. Cela pourrait ne plus être très long.

-C'est trop aimable de ne pas m'en empêcher, Arthur,
répliqua-t-elle sans prendre ombrage d'aucune de ses remarques. Et pour cause, elle ne trouvait pas sa vie pitoyable, elle n'allait pas commencer à voir les choses comme telles sous prétexte que l'homme dont elle estimait le moins l'opinion lui affirmait que c'était le cas. Car je n'ai pas l'intention de m'arrêter. Ma vie tourne autour de toi, parce que tu m'as privé de ceux dont la vie méritait vraiment que je m'y consacre. Sa mère, Mordred... Alors ne t'en déplaise, je vais continuer de focaliser mon attention sur toi. Elle esquissa un fin sourire. Ne t'en fais pas, ça ne devrait plus durer très longtemps, à présent.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 376

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Ven 14 Avr - 9:36

Morgane & Arthur
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Arthur ne savait pas du tout s’il allait parvenir un jour, ou non, à se débarrasser de Morgane. Oh, concrètement, le roi ne pouvait pas faire grand-chose contre sa demi-sœur. Aux yeux de tous justement, elle n’était qu’une demi sœur aimante, alors qu’en réalité Arthur était bien placé pour savoir qu’elle était loin d’être tout cela. L’homme se retrouvait quelque peu bloqué, surtout qu’il ne pouvait pas risquer qu’elle déballe de trop les secrets qu’elle connaissait à son sujet. Le roi avait malheureusement plusieurs couleuvres, il ne pouvait pas prendre le risque de mettre trop sa sœur en « colère. » Oh, en même temps, il pourrait difficilement l’empêcher de faire quoi que ce soit contre lui, si l’envie l’en prenait. Parce que malheureusement, elle en savait beaucoup trop sur lui. Mais ce n’était apparemment pas encore dans son intérêt. Pas encore oui, parce que l’homme ne se faisait pas d’illusion. Enfin, il ne pouvait voir sa sorcière de sœur comme une ennemie, ce qu’elle était assurément. Même si au final, elle n’était peut-être pas la pire. Oh, c’était elle qui avait le plus avidement de le voir tomber, qui avait envie de lui faire du mal comme personne, mais justement, il se méfiait d’elle. Comment faire autrement ? Il se méfiait d’elle, même quand elle lui disait la vérité et qu’elle le mettait en garde contre ses proches amis qui n’étaient pas si blanc que cela.

Enfin, le roi aimerait bien, quand même, que sa sœur arrête de tourner autour de lui, qu’elle se trouve un autre passe-temps. Malheureusement, il ne se faisait pas vraiment d’illusion, il savait que ça n’allait pas être aussi évident que ça. Parce que Morgane ne pouvait qu’avoir comme passe-temps son envie de le faire tomber. Et comme elle le rappela si bien, il lui avait pris les personnes qui auraient pu compter dans sa vie… Arthur serra des dents en entendant ces mots, malheureusement elle n’avait pas entièrement tort. Même si concernant leur mère, Arthur n’était encore une fois pas responsable. Mais ce fils…

« Toujours le même discours et le même venin. »
Répondit-il alors, à sa demi-sœur, quand celle-ci affirma que ça ne devrait plus être très long. Parce que le roi comprenait qu’elle disait cela parce qu’elle pensait qu’il allait bientôt tomber, qu’il ne serait plus d’ici peu de temps. Arthur n’avait pas l’intention de se laisser faire et il avait bien l’intention de vivre encore de nombreuses années. Encore plus pour prouver à sa demi-sœur qu’elle se trompait. « Mais je n’ai pas l’intention de mourir tout de suite, désolé de te l’apprendre. » Ajouta-t-il, dans un fin sourire. « Je me doute cependant que tu ne vas pas te lasser pour autant. » Il ne pensait pas se tromper en affirmant cela, parce qu’il savait que sa sorcière de sœur était quand même particulièrement têtue.« C’est toi qui te fatigue pour rien. »

Parce que lui, son existence ne tournait pas qu’autour de sa demi-sœur. Même s’il était loin de se douter que ça devrait peut-être, pour lui éviter une chute vertigineuse.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 780

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Ven 14 Avr - 19:00


Méfiez-vous de l'eau qui dort
I

l est vrai, le discours de Morgane variait très peu, elle pouvait bien le concéder à Arthur, ce pourrait bien finir par être redondant, et elle-même serait bien capable de s'en lasser à la longue, pour tout dire. Mais ce n'était pas le cas... Car s'il est vrai que tout ceci traînait en longueur, elle avait d'excellentes raisons de penser que cela ne durerait plus très longtemps, des raisons qu'elle n'apprenait bien sûr pas à son interlocuteur, et elle espérait bien le voir tomber de haut quand il comprendrait de quoi il retournait exactement. Il avait tout à fait raison de penser qu'elle ne se lasserait pas de toute manière. Elle continuerait encore et encore, elle l'userait jusqu'à la corde, jusqu'à avoir gain de cause, elle n'avait pas la moindre intention de le lâcher. Elle vivait pour sa vengeance, c'était le seul et unique objectif qu'elle poursuivait, et elle l'obtiendrait, forcément, d'une manière ou d'une autre. À ses yeux, il ne pouvait en être autrement. Elle avait choisi que les choses se passent ainsi, elle escomptait bien les voir se dérouler selon ses désirs, selon ses exigences, qui n'étaient pas des moindres. Arthur pouvait bien se convaincre que ses tentatives étaient vaines, qu'elle brassait du vent. C'était une très bonne chose, réellement. Même s'il se méfierait toujours d'elle (à juste titre), s'il le faisait pour les mauvaises raisons, si il ne regardait pas dans la bonne direction, alors elle serait gagnante. Elle le serait forcément. C'était son désir, son choix, ses projets, et puisqu'elle n'aspirait qu'à cela, rien au monde ne saurait l'en détourner. Pour elle, cela constituait un avantage non négligeable sur tout autre, auquel personne d'autre ne pourrait bien prétendre... Et ces autres qui voulaient lui nuire étaient pourtant en très grand nombre, elle était très bien placée pour le savoir, contrairement à son demi-frère qui n'y voyait, à tort, que du feu. Plus dure serait la chute.

-Je suis loin d'être au bout de mes forces, ne t'en fais donc pas pour moi,
répliqua Morgane, parfaitement sûre d'elle. J'ai beaucoup d'endurance et dans plus d'un domaine, tu devrais le savoir, depuis le temps. Et s'il l'oubliait, elle aurait tôt fait de le lui rappeler. Enfin, si tu n'as rien à craindre de moi, n'hésite donc pas à te reposer sur tes lauriers, ma tâche n'en sera que plus facile.

Mais elle regretterait en vérité que son interlocuteur ne la lui complique pas un minimum. Elle mentirait si elle affirmait que le résultat importait plus que le jeu à ses yeux. Il n'en était rien. Au début peut-être. Mais depuis, le jeu avait pris une telle force, une telle ampleur, qu'elle y avait sérieusement pris goût. Quand tout serait fini, ça lui manquerait certainement.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roi (chevalier)
avatar
Feat : Viggo Mortensen

Messages : 376

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Jeu 1 Juin - 18:25

Morgane & Arthur
Méfiez-vous de l'eau qui dort.
Morgane ne le laisserait jamais tranquille, c’était évident. Arthur ne se posait même pas la question en réalité, il n’avait pas plus l’espoir que ça arrive un jour. Il savait qu’elle ne lâcherait pas l’affaire, qu’elle serait constamment dans son ombre, pour attendre le bon moment afin de lui planter un couteau dans le dos. Il le savait d’autant plus qu’il connaissait la haine que sa demi-sœur avait pour lui. Déjà à l’époque, simplement parce qu’il existait, parce qu’il était le fils de son père, elle l’avait détesté. Mais maintenant, depuis ce qui s’était passé avec le fils à qui elle avait donné la vie et qu’Arthur avait pris la vie (sans savoir qu’en réalité, il n’était pas mort), il était d’autant plus évident que jamais Morgane ne pourrait passer outre la colère qu’elle ressentait. Autant dire que le roi savait qu’elle serait toujours là, attendant le bon moment de le faire tomber. Mais en même temps, Arthur n’avait aucune envie de laisser à sa sorcière de sœur de s’en prendre à lui (encore une fois), de la laisser gagner. Quand bien même, l’homme se doutait que ça risquait d’être par moment bien difficile. Parce que Morgane était une femme puissante et qu’elle le haïssait du plus profond de son âme. Mais justement, Arthur concentrait sans doute un peu trop son attention sur elle, dans le but de se protéger, ne se rendant pas compte qu’il y avait d’autre personne qu’il devrait avoir à l’œil sans doute. Que la femme sous ses yeux n’étaient pas la seule personne qui voulait lui faire du mal et pas la seule qui lui en ferait, volontaire ou non.

Arthur poussa un soupir quand sa demi-sœur affirma alors qu’elle était loin d’être au bout de ses forces et qu’elle avait beaucoup d’endurance, ce qu’il était bien placé pour savoir. Des fois, le roi ne pouvait pas s’empêcher d’espérer quand même qu’elle finisse par se lasser, par se dire que cela ne servait à rien qu’elle s’acharne sur lui. Malheureusement, il ne savait que trop bien que sa demi sœur était plus que têtue.

« Je ne te ferais pas ce plaisir Morgane. »
Répliqua-t-il quand elle lui demanda de se reposer sur ses lauriers, afin de lui faciliter la tâche. Non, il n’était évidemment pas question qu’il lui facilite la tâche, même s’il ne se rendait pas compte qu’en se concentrant sur elle, il facilitait la tâche à d’autre. Et même, au final, il facilité la tâche de Morgane qui se ferait une joie de provoquer sa descende en enfer. « C’est bon, tu en as terminé avec ton venin pour aujourd’hui ? » Demanda-t-il alors d’un ton assez dur, parce qu’il commençait vraiment à perdre patiente. « Contrairement à toi, je suis quelqu’un de très occupé. »

Et il n’avait évidemment pas de temps à perdre en compagnie de sa demi-sœur. Cette conversation ne menait à rien comme d’habitude, il avait des choses bien plus urgente à faire. Un royaume à diriger par exemple… rien que ça.
Code by Gwenn

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fée (être magiques)
avatar
Feat : Eva Green

Messages : 780

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   Jeu 1 Juin - 20:51


Méfiez-vous de l'eau qui dort
M

organe se contenta de sourire quand son interlocuteur affirma qu'il ne lui ferait pas le plaisir de se reposer sur ses lauriers. Ca, elle s'en doutait, mais d'une certaine manière, il le faisait déjà, parce qu'il se reposait sur des choses qu'il imaginait acquises, mais qui en réalité ne l'étaient pas du tout. Il considérait, par exemple, que tous ses chevaliers étaient exemplaires (et pourtant, elle en connaissaient plus d'un qui ne l'étaient pas du tout), il pensait que son épouse l'aimait autant qu'il l'aimait et ne le trahirait jamais (et pourtant, elle savait de source sûre que son coeur battait pour un autre), il pensait avoir envoyé Mordred par le fond (et pourtant, leur fils était toujours en vie, pour son plus grand bonheur). Alors oui, en vérité, Morgane considérait qu'il se reposait sur ses lauriers. Il se focalisait tout du moins sur la mauvaise cible. Oh, Morgane aimait à penser qu'elle était tout de même l'ennemie la plus redoutable du roi, mais il en avait beaucoup d'autres, beaucoup d'autres dont Morgane voulait se servir de la haine pour soutenir ses propres projets. Morgane, donc, acceptait d'Arthur laissait dire sans le moindre souci, elle savait que le moment venu, Arthur ne s'en voudrait que d'autant plus de n'avoir pas su interpréter les signes, de ne pas avoir entendu ses avertissements pourtant avisés. Elle se régalerait de tout cela le moment venu. Mais il n'était pas encore temps, bientôt, bientôt, mais pas tout de suite. Il fallait savoir parfois s'armer de patience. Et elle avait attendu tant d'années déjà, elle n'était plus à ça près. Même si le temps lui semblait un peu plus long à chaque année qui passait.

Morgane sourit de plus belle quand son demi-frère lui demanda si elle avait fini de cracher son venin. Elle n'avait jamais fini, à vrai dire. Elle était intarissable. Elle était parfaitement capable de tenir à ce rythme encore et encore. Elle avait tant de griefs à opposer à son interlocuteur qu'elle pouvait tenir des jours et des jours comme cela. Mais qu'importe. Elle aurait plus tard l'occasion de reprendre de plus belle, elle ne s'inquiétait pas pour ça, alors c'était le principal. Elle ne prit pas ombrage de la remarque d'Arthur quand il affirma être très occupé, contrairement à elle. Il ne devrait pas en être si sûr. Travailler à sa déchéance accaparait en réalité beaucoup de son temps.

-Je n'ai jamais fini, mais soit, je vais te laisser tranquille. Profite bien de tes obligations tant qu'elles sont encore les tiennes. Ca ne va pas durer très longtemps encore.


Ce n'était pas une menace, c'était une promesse, et Morgane mettait un point d'honneur à respecter la moindre de ses promesses. Tenir ses engagements, c'était après tout très important.



code by Mandy


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Méfiez-vous de l'eau qui dort [pv Arthur <3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méfiez-vous du loup qui dort... {Louis-Victor de Mortemart}
» Bill Clinton fighting Corruption: Méfiez-vous de son accolade qui dit tout
» Règle n°3 : méfiez-vous des toilettes ✗ le 24/02 vers 14h58
» Méfiez-vous de l'eau qui dort!
» Louise • Méfiez-vous de l'eau qui dort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Île :: Camelot :: Château de Camelot-