Partagez | .
 

 La vie ne vaut d'être vécue sans amour. (Arthur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: La vie ne vaut d'être vécue sans amour. (Arthur)   Jeu 12 Nov - 18:14

Arthur & Guenièvre
La vie ne vaut d'être vécue sans amour.
Les jours se suivaient et se ressemblaient assez pour Guenièvre, mais ce n’était pas un mal en soit. La jeune femme appréciait un peu le calme de ces derniers jours. Elle se sentait vraiment mieux depuis quelque temps, comme si elle n’avait plus qu’une seule envie, celle d’avancer vers l’avenir. En même temps, la reine savait parfaitement qu’elle n’avait pas trop le choix. Ce n’était pas la première épreuve qui s’installait sur sa route, ça n’allait évidemment pas être la dernière. Elle devait toujours se relever, pour avance encore et encore aux côtés d’Arthur. Que pouvait-elle vraiment demander de plus ? Certes, elle avait perdu un enfant et elle en avait été plus qu’affectée, mais elle était avec l’homme qu’elle aimait. Tout n’était pas rose, mais elle n’avait pas non plus vraiment à se plaindre. D’autres personnes avaient vraiment plus de soucis dans leurs vies qu’elle, rien n’était perdu pour Guenièvre. Alors, elle reprenait simplement du poil de la bête. Elle ne pouvait qu’y arriver, puisqu’elle était bien entourée. Elle pouvait toujours compter sur son époux bien sûr, mais également sur Gaïus, Merlin et puis Manon. Bien sûr, la jeune femme était loin de se douter que sa servante était la cause de ses nombreux soucis, il valait mieux qu’elle l’ignore. Parce que le jour où elle apprendrait la vérité, ça n’allait pas être facile.

La jeune femme venait de passer une partie de la journée avec Gaïus, dans son laboratoire. Ils avaient longuement discuté et encore une fois, cela lui avait fait énormément de bien. Elle était complètement affamée quand elle avait quitté son ami médecin pour retourner dans ses appartements. Ces derniers temps, Manon était absente. Elle avait eu besoin de partir quelques jours de Camelot. La reine n’avait pas posé plus de question, se doutant que cela avait un rapport avec les « histoires de cœur » qu’elles avaient évoqué ensemble. C’était donc une autre servante qui s’occupait de la jeune femme, qui attendait sans doute de pouvoir servir le diner. Guenièvre pensait être donc un peu en retard pour le diner, qu’elle partageait habituellement avec Arthur, mais quand elle entra dans ses appartements il n’y avait personne. Ni Arthur, ni Merlin et pas non plus sa servante. Visiblement, elle n’était pas si en retard qu’elle le pensait. Soit, elle n’avait donc plus qu’à attendre.

Guenièvre savait bien que son époux était vraiment occupé ces derniers temps. En même temps, c’était normal puisqu’il était quand même le souverain d’un grand royaume. Camelot était un grand royaume après tout, cela demandait énormément de temps et d’investissement. Surtout quand les temps étaient un peu sombre, comme actuellement avec ces histoires de chasseurs. Heureusement, ils n’avaient pas Morgane maintenant qui menaçait la paix du royaume (du moins, c’était ce que la reine pensait). Guenièvre s’installa près de la fenêtre des appartements, observant l’extérieur. Une fine pluie commençait à tomber, la jeune femme était bien contente d’être au chaud dans le château. Quoi qu’il faudrait peut-être l’alimenter un peu plus.
Code by Gwenn

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: La vie ne vaut d'être vécue sans amour. (Arthur)   Ven 13 Nov - 0:59

LA VIE NE VAUT D'ETRE VECUE SANS AMOUR × ft. GUENIEVRE & ARTHUR
Depuis son anniversaire raté ainsi que la fausse couche de la Reine, Arthur était à crans et n'avait guère eu de temps pour lui ni même pour Guenièvre. Ce qui avait encore plus dont de l'irrité davantage. D'ailleurs c'était ce pauvre Merlin qui subissait quotidiennement les sautes d'humeurs du Roi. Arthur savait que ses temps-ci il se montrait un peu trop ferme avec son ami. Au fond de lui, le jeune homme culpabilisait mais n'affichait jamais ses états d'âme en public. Ne voulant pas décevoir les siens. Le blondinet savait qu'on attendait énormément de lui et qu'être roi impliquait de faire des choix. Des choix pas toujours évident à faire. Mais aujourd'hui c'était différent. Guenièvre avait besoin de sa présence. Il savait que sa femme souffrait intérieurement. Même s'il savait que quotidiennement cette dernière tâchait d'afficher une mine meilleure que les jours précédents il est des blessures difficiles à soigner mais,  que seul l'amour est capable de penser avec le temps. Après s'être assuré du départ de son serviteur, Arthur s'occupait de quelques parchemins puis jugea bon qu'il était temps de rejoindre ses appartements. Il savait que Gwen avait passé une bonne partie de la journée avec Gaïus le médecin de la cours qui s'occupait d'elle. Sachant que ses discutions étaient bénéfiques pour son épouse, Arthur lui évitait de parler de la fausse couche de sa femme en sa présence. Le jeune homme se sentait responsable. En tant que roi, il aurait dû faire quelque chose pour éviter le drame. Mais il n'avait été que passif. Chose qui pourtant ne lui ressemblait pas. Lui qui depuis toujours avait été formé pour l'action justement. Mais face au destin un homme ne peut pas vraiment grand- chose. Certaines rumeurs ce propageait pourtant dans le château comme quoi la magie serait à l'œuvre et si c'était bien la magie qui avait causé tant de souffrance à la reine Arthur ne serait resté passif une nouvelle fois. Le roi menait donc sa petite enquête dans l'ombre. Inutile d'inquiéter sa douce davantage.

Alors qu'il traversait les sombres couloirs faiblement éclairés par la lune laissant entrevoir une fine pluie rafraîchir les pavés de la cour , Arthur était perdu dans ses pensées. Le jeune homme se demandait quelle sorte de père il aurait été. Si son fils avait vu le jour. Le jeune souverain ressentit un pincement au cœur en se rappelant son père. Bien qu'il l'aimait, Arthur ne souhaitait en aucun cas reproduire les mêmes erreurs que son prédécesseur. Non, il serait un bien meilleur roi que lui ! La lourde porte en chaîne massif de ses appartements se dessinait à l'horizon. Une lumière douce vint alors réchauffer son cœur devenu aussi froid que le marbre suite aux récents événements. Sa femme avait le don de rendre les choses meilleures. La revoir lui ferait le plus grand bien. Aussi, Arthur ce hâta de rejoindre sa promise. Il ne fût guère surpris de la voir debout prêt de la fenêtre à regarder la pluie. Cela faisait un petit moment qu'elle devait l'attendre. Le jeune homme l'enlaça doucement et déposa aux creux de sa nuque un tendre baisé qui en disait long.

«  j'espère que votre journée s'est bien passé. Vous avez meilleure mine que ce matin » Dit-il d'une voie douce et protectrice. Arthur était peut bavard ses derniers temps. Il lui arrivait le soir de rentrer sans dire un mot mais aujourd'hui il était bien déterminé à percer le faussé qui se dressait entre elle et lui. Ce n'était pas chose facile mais, Arthur tenait vraiment à Guenièvre  il détestait plus que tout la voir souffrir. Surtout si c'était sa faute. Le jeune homme culpabilisait intérieurement et ne souhaitait pas inquiété davantage sa femme sur ses états d'âme du moment. Le bien-être de sa douce avant toute chose. Arthur était ainsi fait et on ne le changerait pas.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: La vie ne vaut d'être vécue sans amour. (Arthur)   Mar 8 Déc - 22:04

Arthur & Guenièvre
La vie ne vaut d'être vécue sans amour.
Après quelques minutes de solitude près de la fenêtre, la porte des appartements royaux s’ouvrirent finalement. La jeune femme crut sur le coup que c’était sa servante remplaçante ou Merlin qui entrait, mais un sourire vint illuminer son visage quand elle vit Arthur. Elle préférait largement ça, elle était contente de voir son époux arriver. Surtout que l’homme s’approcha d’elle et l’enlaça, déposant même un baiser au creux de son cou. La jeune femme se lassa porter par un léger frisson, elle appréciait vraiment ce contact qu’elle trouvait bien trop rare ces derniers. Elle ne pouvait pas en vouloir à Arthur d’être quelque peu absent ces derniers temps, parce qu’il avait vraiment toutes les raisons du monde pour l’être. Avec les derniers évènements du royaume (comme la fête d’anniversaire d’Arthur qui avait été gâché par les chasseurs, puis la perte de leur enfant), le roi était forcément très occupé. Tout comme Guenièvre, le jeune homme devait être perturbé en plus. La jeune femme n’avait pas l’intention de trop lui en demander, parce qu’il ne le faisait pas de son côté. Ils avaient besoin de temps tous les deux pour se remettre de ce qu’ils vivaient et devaient subir, mais ils étaient ensemble pour cela et c’était le principale.

« Je dois avouer que j’ai passé une très bonne journée. »

Répondit-elle à la remarque de son époux, appréciant de l’entendre la lui faire. Elle se sentait relativement mieux en effet, elle se sentait même encore mieux maintenant qu’il était arrivé. Guenièvre savait à quel point elle avait de la chance d’avoir Arthur dans sa vie (d’autant plus que ce n’était vraiment pas gagné à la base quand même), elle savourait chaque instant qu’ils pouvaient partager ensemble. La vie était loin d’être parfaite, le monde était affreux par moment, mais elle ne pouvait décidément pas baisser les bras puisqu’elle avait Arthur dans sa vie.

« Et la vôtre ? J’espère que vous ne vous êtes pas trop surmené. »

Guenièvre n’y pouvait rien, elle s’inquiétait énormément pour son époux. Arthur était un roi et par conséquence, il avait énormément de chose sur les épaules. Sauf que la jeune femme n’avait pas envie qu’il se surmène pour autant, surtout qu’elle avait le sentiment qu’il se renfermait un peu ces derniers temps. Elle osait croire savoir pour quel raison, la même qui rendait les journées de la reine un peu morose par moment. Arthur devait trouver ces chasseurs, afin de protéger son peuple. Il avait à cœur d’être un bon roi, ce qu’il était bien sûr, d’être digne de son peuple qui lui faisait confiance. C’était normal qu’il se donne donc à cent pour cent pour lui. Même si par moment, Guenièvre pensait qu’il devait surtout penser à lui par instant. Pas tout le temps bien sûr, elle ne souhaitait pas qu’il devienne égoïste (elle lui avait bien trop souvent reproché l’être quand elle n’était encore qu’une pauvre petite servante de Morgane), mais par moment elle se disait qu’il avait quand même besoin de prendre un peu soin de lui-même. C’était sans doute son propre rôle aussi, de prendre soin de son époux. Elle n’avait pas vraiment été à la hauteur ces derniers temps, mais elle comptait bien se rattraper.
Code by Gwenn
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: La vie ne vaut d'être vécue sans amour. (Arthur)   Mer 16 Déc - 17:26

LA VIE NE VAUT D'ETRE VECUE SANS AMOUR × ft. GUENIEVRE & ARTHUR
Rentrer à Camelot, retrouver sa femme ainsi que son peuple. Cette perspective avait longtemps soulager Arthur lorsqu'il était sur le chemin du retour. Maintenant qu'il était rentré le Roi pourrait se poser et soufflé un peu. Enfin c'était un bien grand mot. Même si parfois il en rêvait, Arthur savait qu'il  pouvait réellement avoir la paix au moins une journée. Même dans son enfance il avait toujours eu quelques choses à faire ou un événement déclencheur qui ne lui permettait en aucun cas d'avoir une minute à-lui. Tel était son destin. Il faut le reconnaître, qu'Arthur avait même une fois essayé avec la complicité de Merlin de changer de vie pour voir ce à quoi cette dernière pouvait ressembler s'il n'était pas de noble naissance. Une piètre expérience qui n'avait pas vraiment convaincu le jeune blond. Au final Arthur c'était résolu à accepter son destin sans rechigner.
Aujourd'hui, où plutôt demain matin, Arthur changerait la donne. Une nouvelle idée lui trottait dans la tête. Pourquoi ne pas organiser un pique-nique avec sa reine histoire que les deux tourtereaux ce retrouve un peu « loin » des soucis du royaume. Loin là aussi un bien grand mot. Arthur ne pouvait s'empêcher de penser à son peuple à la pile de parchemin qui l'attendrait le soir lorsqu'il rentrerait et sans doute, sans doute que ses chevaliers se plaindrait de son absence. Toutefois, Arthur savait que ses fidèles chevaliers se débrouilleraient très bien pour une journée sans ses ordres. Le jeune souverain voulait faire une surprise de taille à  sa femme et il la ferait. Sa reine le connaissait par cœur. Quand Arthur s'engageait dans quelques choses il ne le faisait pas à moiter. Combien de fois avait-il frôler la mort pour finalement la connaître et revenir à nouveau ? Il était normal que sa dulcinée s'inquiète et le lui témoigne en guise d'affection. Elle était ainsi et il l'aimait pour cela, mais aussi pour bien d'autres choses.
«  - Je suis heureux de savoir que votre journée a été bonne. Toutefois, la mienne n'a pas été de tout repos. Mais à présent je suis de retour et c'est ce qui compte. Par ailleurs j 'ai une surprise pour vous. »
Inutile de préciser quel genre de surprise le roi réserver à Guenièvre puisque cette même surprise a été citer plus haut. Il suffirait simplement que Merlin trouve le coin idéal pour un dîner romantique qui conviendrait à la grandeur de la reine. Arthur aimait avant tout surprendre et surtout illuminer les yeux de sa femme qui depuis quelques temps semblait avoir perdu de leurs éclats. D'ailleurs sur le chemin du retour Arthur avait déjà remémorer les coins les plus romantiques non loin du château et le jeune souverains c'était alors rappelé d'une petite prairie dans laquelle son père l'avait déjà conduit une ou des fois au cours d'une ballade à cheval. L'endroit ferait sans doute l'affaire et séduirait sans doute Guenièvre à son tour. A ses mots les yeux de la reine  purent s'empêcher de pétiller. Il fallait dire qu'Arthur savait y faire avec elle. En la voyant ainsi un léger sourire s'étira sur ses lèvres. Il ne tiendrait pas longtemps sur l'origine de la surprise en question il ne pouvait lui résister. C'était une de ses plus grandes faiblesses mais,  tant pis la vie était ainsi faite. Le roi finirait bien par céder à sa tendre épouse il lui devait bien cela .
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: La vie ne vaut d'être vécue sans amour. (Arthur)   Ven 29 Jan - 16:50

Arthur & Guenièvre
La vie ne vaut d'être vécue sans amour.
Guenièvre appréciait de voir son époux en face d’elle, d’entamer cette conversation avec lui, dans une ambiance agréable et tendre. Cela faisait un bien fou pour la jeune femme de pouvoir passer un instant tranquille en compagnie d’Arthur. Le roi était vraiment surchargé de travail, ce qui était plus que normal au vu de la situation. Guenièvre s’inquiétait énormément pour le jeune homme, parce qu’elle savait que la situation n’avait rien de simple pour lui, comme pour elle. Même s’il était évident que les beaux jours allaient pouvoir revenir – et elle ne se doutait pas encore à quel point – elle ne pouvait vraiment pas s’empêcher de s’inquiéter pour lui. C’était comme ça, elle se faisait plus de souci qu’il ne le faudrait pour l’homme qu’elle aimait. Elle avait envie d’être une femme comme il fallait, un soutien dont l’homme avait vraiment besoin. Mais il était évident que ces derniers temps, la jeune femme avait eu beaucoup de mal à jouer correctement son rôle. C’était normal, puisqu’elle avait quand même passé une période un peu compliqué, mais elle avait vraiment envie de rectifier les choses.

Le sourire de la jeune femme s’agrandit quand son époux lui affirma qu’il était heureux qu’elle ait passé une bonne journée. C’était le cas en effet et Guenièvre savait qu’il était vraiment sincère en lui affirmant cela. La reine avait plus encore envie de se sentir de mieux en mieux puisqu’elle avait Arthur à ses côtés, il était vraiment sa force. L’homme expliqua alors que sa journée à lui avait été bien chargée, pas de tout repos. Guenièvre s’en voulait un peu de ne pas parvenir à soulager un peu plus son mari, mais elle ne put pas vraiment prendre le temps d’y penser puisqu’Arthur n’avait pas manqué d’enchainer sur autre chose. A présent, il était de retour et c’était la seule chose qui l’important. C’était le cas aussi pour la jeune femme, elle était vraiment heureuse de pouvoir se retrouver un peu en compagnie de son mari et de profiter de sa présence. Mais il n’y avait pas que cela, il y avait une surprise.

« Une surprise ? » Demanda-t-elle sans parvenir à cacher sa surprise et de légers pétillants dans son regard. Elle aimait les surprises et elle devait bien avouer qu’elle avait bien envie de savoir ce que son époux lui avait réservé. « Que m’avez-vous réservé ? »

Elle était curieuse et elle avait envie de savoir. Elle n’y pouvait rien, elle adorait les surprises, mais elle adorait encore plus de les découvrir. Elle se demandait bien ce que son époux lui réservait, même si elle se disait qu’elle allait forcément apprécier. Cela ne pouvait pas être autrement de toute façon, Arthur la connaissait suffisamment pour savoir ce qui allait lui plaire. Ce qui était bel et bien le cas, même si elle ne se doutait que l’homme lui réservait un pique-nique.
Code by Gwenn
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: La vie ne vaut d'être vécue sans amour. (Arthur)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie ne vaut d'être vécue sans amour. (Arthur)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUE VAUT UN PEUPLE SANS MEMOIRE COLLECTIVE?
» Mieux vaut être pauvre mais maìtre chez soi
» . la vie ne vaut pas d'être vécue si on ne la vie pas à fond .
» une vie de débauche en vaut une autre ► charles de terrollet [FICHE MODIFIÉE ET FINIE]
» Galaad - Mieux vaut se méfier de l'eau qui dort ! [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Taverne :: Archives Camelot-