Partagez | .
 

 L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Sam 10 Jan - 23:55

L'allégeance au service de l'alliance ?

Plus les jours et les semaines passaient, plus Alwenn s'habituait à la terre ferme et aux coutumes de la vie sur cette dernière. Pour autant, elle commençait à être fatiguée de ne plus voir la mer, de ne plus sentir le vent salé à longueur de journée et, surtout, que les choses n'avancent pas aussi vite qu'elle le voudrait. Il lui fallait amasser de l'argent, trouver les failles du système, racheter une flotte et retrouver enfin son milieu naturel. Peu importait les alliances intéressantes qu'elle avait pu faire, ni même les bons côtés de la vie terrienne qu'elle avait pu découvrir, elle n'était pas faite pour vivre ainsi, et il était temps de passer à la vitesse supérieur pour que ça change. Elle avait perdu trop de temps à s'acclimater à l'environnement, trop d'énergie à se remettre de la perte de sa flotte et de l'équipage qui allait avec, mais à présent qu'elle se sentait à peu près à l'aise avec ce et ceux qui l'entouraient, l'action se mettait à l'ordre du jour. Et pour être sure de ne pas agir au mauvais moment, et encore moins au mauvais endroit, elle allait avoir besoin de certaines informations qu'elle n'était pas encore parvenue à obtenir. Pour se faire, elle ne voyait qu'une seule personne susceptible d'éveiller son intérêt : Tordan. Elle aurait également pu s'adresser à Ena qui, il fallait bien le dire, était rempli de ressources, mais elle n'était pas encore suffisamment proche du sommet du royaume de Camelot pour que son aide soit assez poussée et lui permette réellement d'avancée dans sa quête. Tordan, lui, avait fait une chose qu'elle ne parvenait toujours pas comprendre, mais qui allait, si tout se passait bien, lui servir aujourd'hui.

Une allégeance au royaume de Camelot... Le mot en lui même lui donnait des frissons dans le dos et ce d'autant plus lorsqu'il était relié à un allié mercenaire. Enfin, pouvait-on encore prétendre à ce titre lorsqu'on prêtait ses services à une couronne ? Alwenn en doutait, et le rendez-vous qu'elle avait donné à Tordan à la taverne allait également lui permettre de le lui rappeler, même si, malheureusement, elle doutait de réussir à le faire changer d'avis. Mais quel importance après tout, les choix étranges du garçon n'allait pas changer sa vie, sauf si bien sûr il commençait à ne plus répondre aux attentes de leur alliance, ce qu'elle n'espérait pas. C'était justement cette pensée qui traversait son esprit quand elle entra dans la taverne. Elle n'était pas vraiment une habitué aussi le patron des lieux la regarda de travers, et ce jusqu'à ce qu'elle se soit assis à l'une des tables miteuses. On aimait apparemment pas tellement les étrangers par ici, mais peu importait, ce n'était certainement pas ça qui allait l'arrêter dans son élan. S'il avait bien reçu son corbeau de la veille, Tordan n'allait d'ailleurs pas tarder à pointer le bout de son nez. Elle appréciait le fait qu'il y ait beaucoup de monde. Le brouhaha serait suffisamment pesant pour qu'ils puissent discuter sans se faire entendre. Lorsqu'elle le vit pousser la porte en bois brut, elle fit signe au tavernier de leur apporter deux choppes, avant d'indiquer sa position à son allié.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Dim 11 Jan - 11:06


La Pirate & Le Mercenaire

L'allégeance au service de l'alliance ?

Assit sur les remparts, Tordan observait la vie qui s’agitait en tout sens en contrebas, dans la cours du château. Cela faisait plusieurs semaines qu’il était là à présent et la route lui manquait, terriblement. Sa mission était arrivée à son terme. La Princesse Melyah était installée dans sa nouvelle demeure et semblait s’acclimater à sa nouvelle vie. Trop bien même car alors que Tordan et elle s’était peu à peu rapprocher lors de leur périlleux périple, cette dernière ne lui donnait plus le moindre signe de vie depuis des jours désormais. Cela ne l’étonnait pas plus que cela. Elle était de sang royal et lui ? Juste un mercenaire engagé pour assurer sa sécurité sur la route et à Camelot. Mais à présent, elle était en sécurité et ainsi, n’avait plus besoin de ses services.

Tordan était donc libre de rependre la route. Son allégeance au Roi n’était, au départ, prévue que le temps qu’il vivrait au sein du château. Aujourd’hui, Tordan y vivait toujours même si Melyah, elle, l’avait quitté. Son contrat était terminé, il pouvait mettre un terme en allégeance en toute liberté mais pourtant, il était toujours là. La raison était toute simple, au fils des semaines, près de 3 mois tout de même, il avait apprit à aimer ce royaume. Il avait oublié comme c’était agréable d’avoir un endroit où rentrer, un endroit que l’on considérait comme chez soi. Il comprenait à présent le choix de son père d’avoir une famille auprès de qui retourner entre chacun de ses contrats.

Lorsqu’il entendit le clocher sonner, Tordan se releva, dépoussiéra ses vêtements et prit la direction de la taverne. En chemin, il piqua une pomme dans le panier d’une villageoise tout en lui adressant un magnifique sourire, ce qui lui valut non pas des hurlements mais un adorable rougissement de la part de la femme qui continua sa route ensuite sans rien dire.

Il termina le fruit juste avant de franchir les portes de la taverne. Les lieux étaient déjà bondés et plusieurs voix qui lui étaient familières le saluèrent aussitôt. Mais Tordan ne s’attarda pas auprès d’eux. Traversant la foule, il repéra celle qu’il cherchait et vint la rejoindre.

J’avoue avoir été surpris de ton invitation. En général ce n’est pas dans les tavernes que les jeunes filles invitent l’élu de leur cœur, plaisanta-t-il gentiment tout en prenant place en face d’Alwenn.



good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Jeu 29 Jan - 23:52

L'allégeance au service de l'alliance ?

Alwenn ne savait pas tellement si elle aimait ce genre de lieu de débauche. Ce n'était pas tant le fait de voir tout un tas de gens saouls autour d'elle qui la dérangeait – il ne fallait pas non plus oublier que l'alcool était un très bon ami des pirates et elle n'avait jamais fait exception à la règle, bien qu'il était assez évident qu'elle se comportait toujours mieux que son équipage ; rien de bien difficile en vérité – mais le fait que chacun doivent payer pour prétendre aux divers breuvages proposés... Ça oui, en revanche, elle n'y avait jamais été habituée auparavant. Curieusement, l'alcool n'avait jamais manqué, ni sur le navire de son père, ni sur le sien et, sur l'un comme sur l'autre, il avait toujours été en libre service, ce qui, il fallait bien l'avouer, n'avait pas toujours été une bonne chose. Peut-être même que si son équipage avait été d'une fraîcheur imparable quelques semaines plus tôt, elle n'aurait pas même eu besoin de poser un seul doigt de pied sur la terre ferme.

M'enfin, c'était chose faite, elle s'était faite à l'idée à présent, et, pour l'heure, il fallait bien se prendre au jeu des coutumes et, toute pirate et amoureuse de l'or qu'elle était, ce n'était pas le don de quelques petites pièces qui allaient réellement pouvoir la déranger. Ce fut donc sans broncher qu'elle glissa les pièces demandées dans la main que lui tendit le tavernier après avoir posé, sans délicatesse aucune, deux chopes de bière sur la table déjà bien grasse. Au regard qu'il lui lança, il aurait espéré recevoir un pourboire supplémentaire mais pour ça en revanche, il pouvait toujours se brosser. Elle n'était pas la personne la plus aimable du monde, mais elle remarquait sans problème l'absence de cette dernière chez les autres, et ce d'autant plus lorsque ces derniers avaient le privilège de toucher à son or. Ignorant la grosse bedaine qui resta plantée encore quelques secondes sous son nez, elle accueilli son allié ainsi que la remarque de ce dernier dans un large sourire.

- Tu sais très bien que l'unique élu de mon cœur c'est l'océan, lui répondit-elle. Quoique, tu aurais pu avoir tes chances si tu n'avais pas vendu ton âme.

Ces derniers mots étaient toujours dits sur le ton de l'humour et les yeux d'Alwenn brillaient pour le prouver. Mais quand bien même elle ne lançait pas à Tordan l'un de ses majestueux regard noir, ce dernier savait ce qu'elle pensait et où elle voulait en venir – elle lui avait suffisamment reprocher son allégeance au royaume de Camelot pour que ce soit le cas – quand bien même ce n'était pas l'objet exact de ce rendez-vous. Oui, elle avait des informations bien plus capitales à trouver à ses côtés, mais maintenant qu'elle savait pertinemment qu'elle ne retrouverait pas l'océan de si tôt, elle avait apprit à être patiente. Ce n'était donc pas quelques minutes de discussion « banales » qui allaient changer la donne. Après tout, Tordan était avant tout une personne à la compagnie agréable et dont elle appréciait avoir croisé le chemin.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Dim 1 Fév - 16:58


La Pirate & Le Mercenaire

L'allégeance au service de l'alliance ?

Cela avait fait bizarre à Tordan de retrouver Alwenn à Camelot, si loin de ce qu’elle pouvait appeler son milieu naturel. Sur ce point, tous deux étaient parfaitement aux opposés. Tordan était à son aise sur la terre ferme alors qu’Alwenn ne semblait toujours rêver que d’immenses étendues d’eau à perte de vue. Du moins, c’était ainsi que le mercenaire voyait les choses et l’imaginait. Idée qu’elle lui confirma d’ailleurs dès qu’elle lui répondit à son arrivée.

Le reste de la réponse eu pour effet de le surprendre en revanche. Fronçant les sourcils, il vînt s’installer en face de la jolie pirate et en profita pour boire une gorgée de sa bière sans quitter la jeune femme des yeux, cherchant à comprendre où elle voulait en venir exactement.

Vendu mon âme ? Il faudrait déjà que j’en ai une. Depuis quand les mercenaires ont-ils une âme ?

Il avait posé la question d’une voix douce tout en haussant les épaules. Il ne se considérait pas comme un monstre mais il savait que dans l’esprit de beaucoup, pouvoir aller jusqu’à tuer en échange d’argent, cela signifiait perdre son âme. Mais pour Tordan, c’était juste un travail comme n’avait jamais cessé de lui répéter son père alors qu’il le formait. Il fallait de tout pour faire tourner le monde, y compris des mercenaires. Mais peu étaient ceux qui avaient en eux la force de le faire. Les Medheris étaient de ceux-là et le père de Tordan ne cessait de lui dire qu’il devait en être fier. Les mercenaires étaient là pour rétablir l’équilibre, pour venger ceux qui ne pouvaient pas le faire par eux-mêmes.

Mais bien sûr cela signifiait parfois travailler aussi pour l’autre côté, pour ceux qui étaient les méchants de l’histoire et malgré sa profession, Tordan essayait tout de même d’éviter ce genre de contrat. Il ne voulait pas tuer les innocents, pas en parfaite connaissance de cause. Tordan était un mercenaire et un assassin mais il gardait tout de même un semblant de conscience.

Alors, qu’est-ce qu’il me vaut ce rendez-vous ?




good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Dim 15 Fév - 21:23

L'allégeance au service de l'alliance ?

C'était assez étrange de se retrouver dans ce genre d'endroit aux côtés de Tordan. Jusqu'à présent, ils ne s'étaient tous les deux croisés qu'en de très rares occasions et la mer ne lui était alors pas encore interdite. Elle avait prévenu son allié de son arrivée à Camelot quelques jours plus tôt, ainsi que de sa situation actuelle, mais, en dehors des corbeaux, c'était la première fois qu'ils prenaient contact. Ce dernier était plutôt facile, comme à l'accoutumé, mais on ne pouvait pas nier que certaines de leurs pensées allaient à contre sens, et les quelques paroles qu'ils venaient d'échanger le démontrait assez bien. Sur la question de l'existence d'une âme chez les mercenaires, Tordan n'avait pas complètement tord, en effet, mais Alwenn restait tout de même campée sur sa position. A ses yeux, être mercenaire ne devrait jamais rien avoir à faire avec la royauté, à part peut-être pour nuire à cette dernière. C'était sans doute là ses principes de pirate qui ressortaient. Enfin... Des principes, elle n'en avait pas vraiment, mais les riches, elle les volait, un point c'est tout, et jamais l'idée de se mettre à leur service ne lui viendrait à l'esprit. C'était ce qu'elle reprochait à Tordan et qu'il ne voulait pas comprendre ou bien faisait semblant de ne pas comprendre. Qu'importe. Après tout, le but de cette rencontre n'était pas là et si elle avait relancé le sujet de l'allégeance sur le tapis ce n'était que pour parler un peu dans le vide avant de rentrer dans le vif. Le moment était apparemment venu. Elle attrapa sa choppe de bière et en but une longue gorgée. Le breuvage n'était pas fameux, mais il faisait tout de même l'affaire. En tant que pirate, mieux valait ne pas faire le difficile à ce niveau là, elle l'avait noté bien assez tôt.

- Tu sais très bien où je voulais en venir, Tordan, finit t-elle par lancer d'une voix aussi douce que celle qu'avait prit son interlocuteur, la tête légèrement penchée et les sourcils relevés dans un mince sourire. On a juste pas la même vision des choses, mais qu'importe puisqu'au final, ton allégeance à la couronne pourrait bien m'être utile. Elle laissa planer un court silence, le temps de boire une nouvelle gorgée de bière, les yeux toujours plongés dans ceux de jeune homme. Et oui, voilà le pourquoi du comment de ce rendez-vous, acheva t-elle dans un sourire innocent.

En effet, Alwenn n'était pas en accord avec certaines décisions de son interlocuteur mais ce n'était après tout pas sa vie et encore moins ses choix. Alors, après tout, si ceux de Tordan pouvait lui venir en aide, d'une quelconque manière, et sans entacher son « étique » de travail et de vie, pourquoi s'en priver. N'était-ce pas à ça que pouvait servir les alliés ?  

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Jeu 19 Fév - 16:39


La Pirate & Le Mercenaire

L'allégeance au service de l'alliance ?

C’était un débat éternel parmi les marginaux en tout genre, un débat aussi vieux que la piraterie ou le mercenariat. Allégeance, pas d’allégeance, alliance, pas d’alliance certains étaient pour, d’autre contre. Certains pirates travaillaient dans l’ombre de grands corsaires tout comme certains mercenaires dans l’ombre de souverains. Les choses avaient toujours été ainsi et le débat ne cesserait jamais d’être.

Tordan se voyait comme un opportuniste. Il avait eu l’occasion de gagner de l’argent, beaucoup d’argent, en travaillant pour un Roi. En acceptant d’en soutenir pour quelques temps un autre, il avait gagné le droit de vivre au château, d’entendre des conversations au détour des couloirs, de voir furtivement passer des avis de recherche, de voir les chevaliers à l’œuvre et, plus important encore, de gagner la confiance de certaines personnes aisées du royaume croyant pouvoir soulager leur conscience en confiant certaines missions qui leur auraient sans doute longtemps coûté le sommeil sans cela à un mercenaire qui avait la confiance de leur souverain.

Alors non, Tordan ne pensait pas avoir été infidèle à ses principes et convictions. Il ne faisait que saisir sa chance là où il la trouvait avant d’aller voir si le ciel était plus bleu ailleurs et peu lui importait finalement si Alwenn voyait cela comme une sorte de trahison envers les leurs, pirates et mercenaires étaient finalement le même genre de mauvaises herbes n’est-ce pas ?

Et qu’est-ce que tu attends de moi ?

Sa curiosité était piquée. Le royaume de Camelot était bien loin des mers et des océans. Par conséquent, Arthur n’avait guère à se soucier des problèmes liés à la piraterie. De même, par conséquent, il n’y avait pas grand-chose qu’il puisse faire pour eux.

Ne compte pas sur moi pour endormir le bébé, ajouta-t-il en jetant un petit coup d’œil discret autour de lui. Je doute que tu es suffisamment à m’offrir pour que je lui chante mes berceuses.

La métaphore était volontaire. Les habitués de la taverne avaient beau chanter fort et ne pas se soucier à première vue du couple installés au fond de la salle, il y avait toujours le risque d’une oreille trop fouineuse et Tordan n’était pas inconscient au point de parler clairement de la somme qu’il pourrait bien vouloir réclamer pour assassiner le Roi.

Et en plus, il est plutôt sage. Il fait même ses nuits, ajouta-t-il cette fois-ci sur le ton de la plaisanterie.



good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Ven 27 Fév - 23:29

L'allégeance au service de l'alliance ?

Que les choses soient claires. Alwenn n'avait pas demandé à Tordan de la rejoindre en ces lieux peu accueillant – mais là ne se trouvait que son propre avis – pour lui faire la moral sur la façon dont il vivait sa vie. C'était en vérité loin d'être son problème, tant que ça n'avait pas de répercutions sur leur alliance bien entendu – auquel cas elle y aurait déjà mis fin depuis longtemps. Elle avait juste prit l'habitude de le taquiner à ce sujet et il le lui rendait très bien d'ailleurs. En vérité, elle avait découvert un tout nouveau genre d'alliance avec le jeune homme, sans prise de tête et avec humour. Une simplicité qu'elle appréciait grandement, d'autant plus quand cela n'empêchait pas d'être efficace. Tout cela n'était donc au final qu'une mise en bouche, une façon d'engager convenablement la conversation, avant d'attaquer les choses sérieuses. Et la véritable raison de ce rendez-vous venait justement d'être mis sur la table – aussi collante et crasseuse soit cette dernière – et il était à présent temps pour la jeune pirate de commencer à creuser le chemin vers la reprise de sa liberté. Elle ne s'était peut-être pas vendue à la royauté, elle, mais elle n'en était pas moins l'esclave de la terre depuis que son navire avait sombré dans les bas fonds de l'océan, et les termes esclave et pirate n'étaient absolument pas fait pour caractériser une seule et même personne.

Alors qu'elle s’apprêtait à nourrir la curiosité de son interlocuteur, ce dernier reprit dans un langage qu'elle reconnut aisément comme était codé. Pour autant, ce serait mentir que de dire qu'elle ne mit pas quelques bonnes secondes avant de faire le lien direct entre le sens réel des mots et celui qui était caché sous leurs coquilles. Tordan avant un certain don pour l'imagination débordante, elle ne pouvait pas lui enlever ça. Il était vrai que le brouhaha ambiant avait eu tendance à lui endormir l'esprit – un autre détail qui montrait bien que la terre n'était définitivement pas son milieu naturel – alors qu'il était très clair qu'un bon tas d'hommes et de femmes peu fréquentables se baladaient autour d'eux. Mieux valait rester vigilant, quand bien même elle n'avait pas d'intentions meurtrières ou autres choses punissables de mort. Et d'ailleurs, peut-être l’appât du gain entrait-il dans cette catégorie également... Après tout, elle n'avait pas encore tout appris du fonctionnement des terriens. Elle servit un sourire légèrement amusé à son interlocuteur tout en cherchant comment exprimer sa requête dans une suite logique de ce qu'il venait de lui sortir.

- Tordan, le bébé fait ses nuits depuis longtemps. Non, il ne s'agit pas de lui, la nourrice s'en occupe très bien. Il est temps de me concentrer sur moi maintenant et j'aimerai voir un peu le monde, découvrir les richesses de ce dernier. Elle fit bien en sorte de faire résonner le mot richesse comme il se devait. Elle était bien moins douée que Tordan pour parler en détours et espérait donc qu'elle se faisait bien comprendre en ce moment même. Tu n'aurais pas quelques endroits dans le genre à me conseiller ? acheva t-elle avant de boire une nouvelle gorgée de son breuvage.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Jeu 5 Mar - 18:03


La Pirate & Le Mercenaire

L'allégeance au service de l'alliance ?

Bon au moins son amie n’attendait pas de lui qu’il tue le roi, ce qui était déjà relativement une bonne chose. Après tout, il l’aimait bien Arthur, il ne lui avait jamais rien fait au contraire. C’est pourquoi les chances qu’il accepte un contrat sur sa tête dans l’état actuel des choses étaient proches du néant absolu. Si cela avait été Uther, il n’aurait probablement même pas attendu d’être payé pour attenter à sa vie mais le fiston était bien moins malade que le père.

A la demande d’Alwenn, Tordan éclata de rire puis bu une longue gorgée de sa bière sans la quitter de son regard pétillant.

Serais-tu à la recherche d’un trésor ? Si je savais où en trouver un, je serais déjà allé le chercher tu ne crois pas ?

Ce n’était pas tout à fait vrai, Tordan avait entendu des histoires et rumeurs concernant des trésors oubliés ou maudits ou encore si bien gardés qu’inaccessible mais il n’était pas sûr du crédit à leur accorder. Et tant bien même, manquer de se faire griller par un dragon, même pour de l’or à profusion enfouit sous une montagne*, cela ne le tentait pas plus que cela. Il préférait encore attendre que d’autres y aillent avant lui puis dépense leur fortune en demandant ses services pour les protéger.

Tordan se pencha ensuite sur la table pour réduire la distance entre eux afin de pouvoir parler moins fort tout en se faisant entendre de celle assise en face de lui.

Tu cherches quoi exactement ? Un trésor ? Un travail ? Tu es bien loin des navires à piller ici… D’ailleurs, pourquoi ne retournes-tu pas sur les flots ?

Il ne cherchait pas à se débarrasser d’elle, loin de là. Il était réellement ravit d’avoir Alwenn à ses côtés ses temps mais il savait aussi qu’elle n’était chez elle que sur un navire, pas sur la terre ferme. La garder sur terre était, aux yeux de Tordan, une punition.



good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Dim 15 Mar - 16:36

L'allégeance au service de l'alliance ?

Quand bien même Alwenn ne portait aucune royauté ni même aucune noblesse dans son cœur, tout ce qu'elle souhaitait c'était retrouver les océans, et ce n'était très certainement pas en organisant un coup d'état contre le roi et sa femme qu'elle allait pouvoir faire son petit trafic tranquillement et rejoindre son élément sans encombre. D'autant plus que ça ne lui apporterait rien personnellement – hormis la satisfaction d'avoir fait taire un homme de pouvoir. Cette idée était donc à mille lieux de ce que la pirate attendait de son allié et, d'ailleurs, ce n'était pas concrètement une mission qu'elle voulait lui donner, mais plutôt des conseils qu'elle voulait qu'il lui donne lui. Elle n'avait pas pour habitude de donner le moindre centime à ses alliés, l'entraide était après tout et selon elle le principe d'une alliance. Il ne restait maintenant plus qu'à attendre de voir si son interlocuteur en avait la même conception et à en croire son éclat de rire actuel, pas tout à fait. Alwenn se contenta de boire une nouvelle longue gorgée de son breuvage en attendant qu'il se calme et qu'il ait finit de lui répondre, ne brisant pas le contact visuel pour autant. Elle gardait un air sérieux – cette histoire lui tenait bien trop à cœur pour qu'elle passe son temps à en rire – mais on pouvait lire dans ses yeux une petite étincelle d'amusement. Elle aimait la spontanéité et le franc parlé de Tordan. Il avait au moins l'avantage de ne pas lui faire se poser trente six mille questions.

- Tu ferais bien un petit effort pour mes beaux yeux non ? répondit-elle simplement à sa réplique comme quoi il garderait pour lui le trésor s'il avait l'opportunité d'en trouver un.

En vérité, ce n'était pas qu'une affaire de trésor. Des gros coffres pleins de pièces et du mobilier divers en or et en argent massif, elle aurait tout le temps et le loisir d'en charger son navire lorsqu'elle en aurait de nouveau un en sa possession. Ce qu'il lui fallait c'était quelque chose qui lui assure ce dernier point justement. Qu'il s'agisse d'un trésor ou encore d'un papier perdu de grande importance, ça lui était égal, tant qu'au bout du compte elle serait à même de rouvrir les bras à l'océan. Si elle se tournait vers Tordan pour cela, c'est qu'il avait suffisamment longtemps côtoyer la royauté de Camelot pour être en mesure, peut-être, de lui fournir quelques pistes. Mais, en effet, pour cela, elle se devait d'être plus claire. Elle se pencha à son tour, répondant au mouvement de son interlocuteur.

- C'est bien pour pouvoir retourner sur les flots qu'il faut que je trouve des ressources. Et le plus rapidement serait le mieux, j'ai pas envie de m'enterrer sur terre. Autant te dire qu'un travail est exclu, il me faudrait plutôt quelque chose qui me permettrait d'amasser une petite fortune assez rapidement. Des endroits abandonnés et oubliés peut-être ? J'en sais rien à vrai dire, j'ai juste besoin de retrouver l'océan, acheva t-elle dans un léger sourire mélancolique.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Dim 5 Avr - 14:18


La Pirate & Le Mercenaire

L'allégeance au service de l'alliance ?

Tordan n’avait jamais été un pirate ou un voleur. Il n’avait jamais été un chasseur de trésor, du moins pas pour son propre compte. Les seuls fois où il l’avait été, cela avait été parce qu’on l’avait mandaté dans ce but en lui fournissant des détails sur ce qu’il devait trouver et à peu près où et encore, généralement dans ces cas-là son  boulot à lui était de protéger ceux qui recherchaient le dit trésor. Il était un mercenaire après tout, c’était ainsi qu’il gagnait sa vie, avec des contrats et non pas en cherchant et en pillant. Ainsi, il ne cherchait jamais vraiment à savoir où il pouvait trouver quelques richesses oubliées.

Je ne sais vraiment pas quoi te dire Alwenn. Tu sais ces dernières années j’ai été au service du Roi Théoblad et maintenant et bien… Pour être franc je ne sais pas trop ce qu’il en est du Roi Arthur. Je suis un mercenaire, j’offre mes services contre rémunération c’est tout… Je ne cours pas après les trésors j’en ai pas l’utilité.

C’était ça la vie de mercenaire. On avait besoin de lui, on le payait plus que convenablement pour des missions sur plus ou moins long termes puis quand c’était terminé il se faisait engager ailleurs

Je peux essayer de me renseigner si tu veux mais avec la persécution d’Uther durant les 30 dernières années tous ceux capables de magies ont pillés les richesses des environs pour avoir les moyens de partir refaire leur vie ailleurs et on peut pas vraiment leur en vouloir. Alors si tu veux vraiment gagner beaucoup d’argent rapidement… A part monter ton groupe de bandits de grands chemins je ne vois pas.

Tordan avait parlé sérieusement. La légalité avait toujours été une chose quelque peu relative pour lui et Alwenn était une pirate alors piller les navires marchands sur les mers ou les charrettes des marchands sur les routes, quelle différence après tout ? Sur le principe, cela restait la même chose. il ne fallait juste pas qu’elle compte sur lui pour la rejoindre. Le côté illégal de la chose ne le dérangeait pas, même les Rois fermaient les yeux suivant ce qu’ils le payaient pour faire, mais c’était juste qu’il n’avait jamais voulu être un bandit, tout simplement.

Sinon tu peux aussi essayer de trouver un travail tout ce qu’il y a de plus légal pour un salaire de misère, ajouta-t-il avec un sourire rieur avant de boire une nouvelle gorgée. La simple idée d’imaginer Alwenn travaillant comme serveuse à la taverne ou comme couturière le faisait rire. Elle et lui était de la même espèce, de ceux qui avaient besoin du frisson du danger et qui n’aimaient pas la monotonie.




good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Dim 26 Avr - 16:00

L'allégeance au service de l'alliance ?

Était-elle désespérée à ce point ? En vérité, plus la discussion avançait, plus elle se rendait compte que Tordan ne pourrait très certainement rien pour elle. Quand bien même les pirates et les mercenaires partageaient bien des points commun, une différence notable existait quand à la façon dont ils se remplissaient les poches. L'un se faisait payer pour ses services souvent très peu catholiques et l'autre pillait et volait sans avoir de compte à rendre à personne. Si Tordan avait fait parti de cette dernière catégorie, en effet, il aurait été plus à même de lui filer quelques tuyaux, mais tout ce dont il avait entendu parler, ou tout du moins une bonne partie, il avait pour mission d'en faire la transaction. Aucune denrée ne trouvait directement le chemin de ses poches et il n'allait très clairement pas laisser d'autres mains s'emparer de ces dernières lorsqu'il s'agissait de son gagne pain. Alwenn ne faisait pas exception et n'avait jamais demander à ce que ce soit le cas. Elle n'aimait certes pas tous les traits propres aux mercenaires mais elle respectait leur travail tout comme eux étaient très souvent enclin à respecter son espèce.

- Je le sais bien, je le sais bien, répondit-elle aux affirmations de Tordan sur sa condition de mercenaire, justement. C'est juste que je deviens folle ici, j'étouffe et j'en suis venue à m'accrocher au moindre petit espoir que je trouve dans les coins. Avoues que ça te fait plaisir de savoir que j'ai pensé à toi en premier lieu, ajouta t-elle dans un léger sourire.

La vérité c'est qu'elle avait espérait que son séjour au château lui avait permit d'entendre quelques petites choses intéressantes parmi lesquelles, peut-être, il y aurait eu des richesses à la clé. Savait-on jamais. Il suffisait d'une petite servante curieuse et les bruits de couloir se créaient rapidement. Mais puisque Tordan n'avait rien à lui annoncer comme cela d'emblée, il fallait croire que la sécurité des informations n'était pas à remettre en question à Camelot. Tant pis, elle aurait au moins essayé, on ne pourrait pas lui enlever cela.

- Uther hein... Tout ce que j'ai pu entendre sur lui n'avait rien de glorieux. Et même après sa mort il arrive à se mettre en travers du chemin d'une pauvre femme qui veut rentrer chez elle... Certes, elle était encline à faire de l'humour aujourd'hui, mais ce n'était en fait qu'une façade et il était fort à parier que son interlocuteur ne se faisait pas le moins du monde berner. Ce fut pourquoi elle reprit bien plus sérieusement. Même si m'allier à une bande d'incapables me permettait d’amasser des richesses, ce ne serait suffisant pour rejoindre les mers que dans bien trop longtemps. C'est sans doute utopique, mais il me faut quelque chose de rapide, de radicale. Je déteste tourner en rond et la patience n'est pas l'une de mes plus grande qualité.

Mais son absence de patience justement venait d'être nourri par les paroles de son interlocuteur. Il ne lui avait certes pas donner de direction, de nom ou encore de plan, mais sous les faits qu'il lui avait avancés se trouvait une clé : Ena. Leur attente récente à toutes les deux étaient bien moins amicale que celle qu'elle avait construite avec Tordan, mais elle existait tout de même et la jeune femme avait de la magie en elle. Puisque qu'Uther avait transformé son espèce en pilleur de richesse en les chassant comme du vulgaire gibier, elle serait sans doute plus à même de l'aider que le mercenaire. Il fallait donc croire que la conversation sérieuse dans ce bar miteux n'avait plus lieu d'être. En revanche, leurs chopes étaient encore bien pleine, les réjouissances n'étaient donc pas terminées.

- Te fous pas de moi Tordan, répondit-elle en lui rendant son sourire avant de boire une nouvelle gorgée de son breuvage. A part piller et naviguer, je suis tellement bonne à rien que je risquerai de foutre le feu au royaume en allumant le bois sous la marmite. Et puis, travailler... qu'elle perte de temps franchement, ajouta t-elle dans un clin d’œil. Sinon tu peux aussi te montrer très amicale et partager le contenu de ta bourse, non ? Elle cacha son sourire rempli de malice derrière sa chope, se désaltérant une nouvelle fois, quand bien même ses yeux plissés la trahissaient sans problème.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Mar 5 Mai - 12:35


La Pirate & Le Mercenaire

L'allégeance au service de l'alliance ?

Je comprends…

Et c’était vrai, il comprenait sincèrement Alwenn. Lui-même deviendrait probablement fou s’il ne pouvait plus voyager à sa guise même si cela faisait maintenant plusieurs semaines qu’il était à Camelot. Mais ce n’était pas son record, il lui arrivait de rester plusieurs mois à un endroit, voir même une année. Mais cela ne l’empêchait pas de bouger, de partir pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines. Et lui voyageait toujours sur terre, il était donc moins coincé que la pauvre Alwenn qui lui fendait presque le cœur.

Et oui, je suis très flatté que tu es pensé à moi. C’est toujours flatteur d’avoir une jolie fille pensant à soi, ajouta-t-il avec un sourire rieur.

Quant à Uther, le sourire de Tordan s’était évaporé dès qu’il avait été question du défunt Roi. Le mercenaire l’avait toujours vu comme un monstre et avait toujours regretté de ne jamais avoir eu l’occasion d’accepter un contrat sur sa tête. Quoi qu’à la réflexion, s’il en avait eu l’occasion, il l’aurait même tué sans contrat. Ce monstre était responsable de la mort de sa mère, même si c’était indirectement. C’était à cause de sa foutue chasse aux sorcières que la mère de Tordan avait été mise au bûché alors qu’elle était innocente. Et Tordan, encore enfant, avait été forcé d’assister à la scène. Comment oublier cela ? Plus de 10 ans après, il en faisait encore parfois des cauchemars et avait gardé une haine féroce envers les bourreaux imposant le châtiment mortel du bûché.

Tu es sûr de ne pas vouloir monter ton groupe de bandits de grands chemins dans la région ?, enchaina-t-il pour faire oublier le sujet de l’ancien souverain. Parce que je t’avoue que moi, cela arrangerait grandement mes affaires !

Tordan se mit à rire de bon cœur. Si les routes devenaient encore plus dangereuses, marchands et notables engageraient automatiquement des gardes pour leurs déplacements. Et qui étaient généralement les meilleurs pour ce genre de travail ? Les mercenaires bien sûr.

Je veux bien te tenir informée des déplacements de mes clients. Plus ils se feront attaquer, plus ils auront besoin de mes services. Il faudrait juste éviter de les tuer.

Sur ce point-là, Tordan plaisantait. Il était un mercenaire certes mais pas un bandit ni un escroc.

Il fit une grimace très éloquente quand elle lui parla du partage du contenu de sa bourse. Surtout parce qu’il savait que si elle en arrivait à le lui demander sérieusement, il ne résisterait pas et accepterait. C’était plus fort que lui, il venait toujours en aide quand il le pouvait.

Et tu n’as jamais songée à recruter un équipage et à… Comment dire… Réquisitionner de force un bateau ?



good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Sam 16 Mai - 22:41

L'allégeance au service de l'alliance ?

Il existait plusieurs vérités sur les pirates qui, si ceux qui se présentaient sous ce nom méritaient véritablement ce dernier, étaient universelles. Bien que l'on pouvait aisement résumer la vie de cette espèce en deux mots, océan d'un côté et argent de l'autre, il y avait quelques petites suptilités au milieu de tout cela qui étaient bonnes à connaître. Concernant l'argent notamment. Ce dernier, lorsqu'il se trouvait entre les mains de l'un d'entre eux, devait absolument s'être mérité. Quand bien même les pirates n'avaient, dans leur façon de voir la vie, aucune notion du travail véritable – autant dire qu'ils n'attendaient pas d'avoir rempli une quelconque part du marché avant de s'approprier le magot – il y avait certaines règles à respecter. Toutes les richesses qui s'amaçaient aux quatre coins de leurs navires, par exemple, devait être prises de leurs propres mains, que le sang ait du couler pour cela ou non. Un pirate qui acceptait qu'on lui donne de l'argent se déshonerait de lui même de la pire des manières. Il n'y avait déjà aucun plaisir à récolter du butin lorsque personne ne s'y interposait, alors que ce dernier nous soit tendu... Alwenn frisonnait de dégout à cette idée. Il n'y avait donc aucun doute à avoir quand à l'humour qu'elle avait placé dans les derniers mots qu'elle avait adressé à Tordan. Quand bien même ce serait lui qui lui proposerait de lui même de la dépanner, elle se verrait interdite d'accepter. Question de principe, de fierté et d'honneur.

Même sans cela pourtant, son honneur en prenait un sacré coup depuis que sa flotte avait coulé vers le fond. Elle ignorait d'où venait cette punition infame – et sans doute l'avait-elle mérité après tout – mais errer ainsi sur terre sans avancer comme il se doit dans la quête qu'elle s'était fixée allait finir par la rendre folle. Et, bien que l'honneur se soit fait doucement la malle ces derniers temps, les principes et la fierté demeuraient toujours intacts, et ce n'était très clairement pas pour aider la jeune femme. S'allier à d'autres personnes, certes, placer en eux la réussite du futur qu'elle souhaitait, hors de question. Pourtant, il ne fallait pas se leurrer : malgré toute la confiance qu'elle pouvait avoir en elle même, elle était tout à fait consciente qu'elle ne parviendrait pas à acceder à son but à la seule force de ses mains. Elle aurait sans aucun doute un travail à faire sur elle même. En attendant cependant, elle souriait largement face aux paroles de son interlocuteur. Il n'avait peut-être pas de solution à lui offir, mais au moins il avait le don de lui changer les idées, c'était bien mieux que rien.

- Quand je vois la façon dont mon équipage a fini par me lâcher à la suite du naufrage, je suis assez réticente à l'idée de placer de nouveau ma confiance dans d'autres bandits que moi même. La confiance mutuelle a prit du temps à se mettre en place et imposer le respect envers le capitaine n'est pas ce qu'il y a de plus aisé, d'autant plus lorsque ce dernier est une femme, je te laisse imaginer. C'est la richesse qui remplace ce que je n'ai pas entre les jambes et sans elle je n'arriverai à rien. Elle marqua une courte pause. Et ça par contre, tu peux pas vraiment le partager avec moi, ajouta t-elle en jetant un coup d'oeil à son entre-jambe dans un petit rire avant de boire une nouvelle gorgée de son breuvage. Je finirais bien par trouver une porte de sortie à cet enfer, acheva t-elle dans un hochement de tête déterminé.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Sam 30 Mai - 13:42


La Pirate & Le Mercenaire

L'allégeance au service de l'alliance ?

C’était vraiment compliqué tout ça. Un capitaine pirate sans flotte n’était pas un capitaine pirate. Mais sans flotte, il n’y avait pas d’équipages et pour avoir de l’équipage il fallait de l’argent et un navire.

C’était dans ce genre d’instant que Tordan était heureux d’avoir choisit la même voie que son père avant lui. Pour être mercenaire il avait juste besoin d’armes et de savoir s’en servir. Il n’avait pas besoin d’une équipe, juste de clients. Et à ce niveau-là, ce n’était pas difficile d’en trouver. Il avait déjà commencé par reprendre ceux de son père et pour le reste, avec les temps difficiles qu’ils vivaient, les besoins de protections ou d’assassins ne manquaient vraiment pas.

Mais cela n’empêchait pas Tordan d’être désolé pour Alwenn. Elle vivait mal la situation et cela se voyait. S’il avait eu le pied marin, il lui aurait bien proposé un coup de main mais son élément c’était la terre ferme, pas les océans. En fait, à dire vrai, Tordan avait tendance à éviter les longs voyage en bateau. Il n’avait pas de soucis de mal de mer mais le fait était qu’il devenait vite dingue coincé pendant des semaines sur un navire. La dernière fois, il avait été à deux doigts d’abandonner son périple pour rejoindre la première terre en vue, peu importe laquelle cela pouvait être.

Avec un sourire, Tordan suivit la direction du regard de la pirate tout en buvant une gorgée.

Oh, ça peut toujours s’arranger pour un autre genre de partage, répondit-il en se retenant de rire. L’avantage des femmes comme Alwenn étaient qu’elles n’allaient pas s’offusquer pour ce genre de sous-entendu en guise de plaisanterie contrairement à la majorité des femmes qu’il avait eu l’occasion de rencontrer depuis son installation provisoire – mais qui commençait à durer mine de rien – à Camelot.

Et dis-moi, tu n’as pas songé je sais pas moi à faire équipe avec un de tes potes pirates qui aurait un navire, un équipage et ce qu’il faut entre les jambes le temps de te refaire un peu et de pouvoir repartir ensuite de ton côté ? Doit bien y en avoir un ou deux qui te doivent des services non ? Ou alors qui seraient prêt à t’aider dans l’espoir désespéré d’arriver un jour à te mettre dans leur lit…



good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Lun 27 Juil - 10:58

L'allégeance au service de l'alliance ?

Alwenn n'était habituellement pas du genre à déballer autant de détail sur sa condition de pirate et de femme – en vérité, mieux valait ignorer soi même le fait qu'on était une femme si on souhaitait ne serait-ce qu'exister dans ce milieu – mais toute la frustration accumulée au cours des dernières semaines, ou devrait-on plutôt dire des derniers mois à présent, prenait le dessus et la présence de Tordan à ses côtés lui permettait de l'extérioriser. Il était bien l'une des rares personnes avec qui elle savait se montrer entièrement elle-même. Elle le savait suffisamment compréhensif sur sa condition de femme ainsi que sa situation actuelle pour ne pas se poser les barrières dans lesquelles elle s'enfermait la majeure partie du temps. Pour autant, elle n'avait pas tellement l'intention de s'étaler de trop sur le sujet. Tout cela l'énervait et la frustrait, certes, mais le but de cette rencontre avec son ami mercenaire était bien autre part que dans la simple discussion. Il était temps pour elle de mettre un peu d'action dans son fade quotidien terrien. Malheureusement, rien de bien concluant ne se mettait en place à l'horizon pour le moment. Ce n'était pas un manque de volonté de Tordan, qui ne cessait de proposer de nouvelles alternatives – et elle lui était d'ailleurs sincèrement reconnaissante d'essayer –, c'était la faute à la piraterie, qui était bien plus compliquée qu'elle n'y laissait paraître.

Bon, il s'agissait de Tordan cependant, et tout n'était jamais complètement sérieux avec lui. D'une toute autre personne, ces petits pics d'humour aurait sans doute eut tendances à la mettre sur les nerfs mais lui parvenait sans trop de problème à lui soutirer des sourires et quelques rires francs. Cette dernière catégorie fut d'ailleurs largement sollicitée par sa manière de rebondir sur ses mots. A vrai dire, le genre d'échanges dont il était question dans la conversation à présent lui avait déjà traversé l'esprit au commencement de leur relation – il fallait dire qu'il était assez difficile de rester insensible aux charmes du mercenaire – mais très vite de toutes autres préoccupations avaient prit toute la place dans son cerveau et Tordan avait fini par devenir asexué à ses yeux. Enfin, asexué... Tout était relatif, évidemment.

- Je sais très bien que t'en rêves mais soyons réalistes, ce serait beaucoup trop d'émotions pour toi, répondit-elle dans un sourire en coin une fois son éclat de rire terminé. Pour autant, il fallait bien avouer que cette simple évocation lui faisait se rendre compte qu'une partie de jambes en l'air ne pouvait pas lui faire de mal, bien au contraire. Oh crois moi, il y en a tout un tas qui me doivent des services... continua t-elle en réponse à ses nouvelles propositions. Mais de là à savoir où trouver toutes ces enflures par contre... Quand à user de mes charmes infaillibles, pourquoi pas en effet. Seulement c'est bien possible qu'ils soient rouillées depuis le temps que je rumine mon emprisonnement sur terre sans penser à rien d'autre, ajouta t-elle en buvant une nouvelle gorgée de bière, les yeux plongés dans ceux de son interlocuteur. Asexué hein ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Mer 12 Aoû - 12:21


La Pirate & Le Mercenaire

L'allégeance au service de l'alliance ?

Tordan ne voyait pas trop quoi le proposer de plus pour tenter de lui venir en aide. Il n’y connaissait pas grand-chose au monde de la piraterie et n’y avait que peu de contact en fin de compte. Il voyageait souvent avec ce genre d’équipage lorsqu’il devait traverser les mers, préférant cet entourage à celui bien trop suspicieux des bateaux de transports traditionnel, mais c’était à peu près tout.

Ainsi, la seule chose qu’il pouvait encore faire était de tenter de la faire au moins sourire un peu parce que la jeune femme avait quand même sérieusement l’air au bout du rouleau, ce qu’il arrivait à aisément comprendre mais qui lui faisait quand même de la peine. Il tentait de s’imaginer coincé des mois durant sur un rafiot sans pouvoir retourner sur la terre ferme ; un vrai cauchemar.

Aux propos d’Alwenn, se fut toutefois Tordan qui éclata de rire avant de placer une main sur son cœur dans un geste volontairement mélodramatique.

Comment peux-tu me sous-estimer de la sorte après toutes ses années ? J’ai survécu à la traversée de deux royaumes par les bois avec une Princesse hystérique, plus rien ne me fait peur !

Dire que la Princesse en question était hystérique était peut-être un peu fort mais pas très loin de la réalité, elle lui avait réellement pourrit la vie durant tout leur voyage. Cela n’empêchait pas Tordan de souffrir de la manière dont elle l’avait aussi rapidement qu’efficacement effacé de sa vie à son arrivée à Camelot. Il n’était pas idiot, il savait très bien que malgré leur rapprochement, jamais il n’a aurait pu avoir quoi que ce soit entre eux mais tout de même, il n’était pas un vulgaire chien de garde dont on se débarrasse sans état d’âmes.

Il allait lui dire qu’il voulait bien se renseigner parmi ses contacts pour savoir si quelqu’un avait vent d’un groupe de pirates dans la région mais Alwenn le prit de court avec ses prétendues craintes qui firent sourire Tordan alors qu’il soutenait son regard.

Toi ? Douter de tes charmes ? Je ne te connaitrais pas j’aurai presque pu y croire.

Tordan connaissait peu d’hommes qui seraient capable de résister à ce regard à la fois fort et séducteur, elle pouvait certainement être capable d’obtenir tout ce qu’elle voulait simplement de cette façon. Lui-même en était bien incapable malgré sa volonté et pourtant, il commençait à le connaitre ce regard depuis le temps.




good vibes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   Dim 23 Aoû - 0:27

L'allégeance au service de l'alliance ?

Alwenn avait bien conscience qu'elle ne cessait de remettre à plat toutes les solutions que Tordan tentait de lui apporter, mais c'est qu'en vérité, sa situation était pas loin d'être désespérée. Un pirate qui a tout perdu n'est plus un pirate. Si elle s'était laissée embrassée par les océans, alors elle en serait encore une. Mourir en mer et ne pas fuir cette dernière, ç'aurait été là son devoir. Seulement, elle n'avait pas laissé l'océan avoir raison d'elle et tout le travail était maintenant à recommencer. Elle avait songé envoyé son aigle à son père – si tant est qu'il n'avait pas péri de son côté – pour lui faire part de sa situation, mais elle doutait qu'il aurait bien reçu la nouvelle de sa fille déchue. Sans aucun doute Alwenn avait trop de fierté pour cela également. Mais voilà où menait la fierté : dans le néant et l'obscurité. Elle ne pouvait que remercier son ami mercenaire de se creuser autant les méninges pour l'en faire sortir, mais il lui fallait faire face à une vérité qu'elle avait volontairement mise de côté depuis le début : elle allait avoir besoin de plus grandes forces que tout cela pour retrouver son trône de bois, des forces qu'elle ne maîtrisait pas le moins du monde mais qu'une nouvelle alliance terrienne pourrait peut-être bien lui fournir. Quand bien même elle craignait la magie au fond d'elle, c'était très certainement la seule et unique issue. En attendant de rencontrer de nouveau Ena alors, elle pouvait tout de même bien se faire le plaisir de finir cette chope en paix avec Tordan. Ce rendez-vous qu'elle lui avait donné n'avait pas porté les fruits attendus, mais qu'importe.

Elle sourit face à la réaction de Tordan quant à ses paroles. Il avait toujours été un excellent acteur et cela devait sans doute bien lui servir dans son métier d'ailleurs. Puisque l'heure n'était plus à la recherche de solutions, l'humour et les taquineries avaient repris leurs places et c'était sans doute bien là qu'elle préférait la relation qu'elle avait construit avec le mercenaire. Ils s'étaient prêtés main forte à de maintes reprises mais leur lien ne se basait pas uniquement sur le travail, une vérité qui se prouvait encore en cet instant même.

- C'est vrai que tu as l'étoffe d'un chevalier, dit-elle dans une légère révérence. Mais une princesse reste une princesse, qu'elle soit hystérique ou non. Les pirates sont féroces. Ils ne crient pas, ils hurlent. Ils ne mordent pas, ils arrachent. Mieux vaut pas s'y frotter, ajouta t-elle d'un air solennel, s’empêchant elle même de ne pas sourire à pleine dents.

Alwenn ne savait pas exactement ce qu'il s'était passé avec la princesse en question mais la façon dont il en parlait lui faisait penser qu'elle n'avait peut-être pas été qu'une simple mission. Cela ne la concernait pas cependant et si Tordan ne s'étendait pas la dessus, elle n'avait pas l'intention de lui en demander plus. Après tout il était ici question de ses charmes à elle et pas de ceux d'une quelconque personne de sang royal.

- Hum... Peut-être ne sont-ils pas si rouillés que ça finalement, répondit-elle dans un sourire en coin. Je vais songé à en user plus que de mon épée alors. Elle battit lentement et grossièrement des cils. Un peu de pratique ne me fera pas de mal, ajouta t-elle, buvant la dernière gorgée de sa chope tout en soutenant son regard.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'allégeance au service de l'alliance ? [pv Tordan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» Avant de reprendre son service.. [Pv Fabien]
» INITE se met au service de Martelly
» petit service
» So-Service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Taverne :: Archives Camelot-