Partagez | .
 

 Une visite royale (Pv Arthur, Guenièvre et Merlin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: Une visite royale (Pv Arthur, Guenièvre et Merlin)    Mar 29 Juil - 2:21

Une Visite Royale


Ciara, Arthur, Guenièvre et Merlin








C'était la toute première fois que Ciara sortait de son pays, et même de Tara, la ville où elle est née. Toute personne normale se sentirait inquiet d'aller dans un pays inconnu, mais pas la jeune fille. Bien au contraire, elle était contente de quitter pendant quelques jours l'Irlande. Après les évènements de ces dernières semaines, changer d'air était ce qui lui fallait.
Elle avait reçue il y a quelques jours une lettre de la famille Pendragon, souverains du royaume de Camelot, l'invitant à passer un séjour dans leur royaume. Ciara avait été très enchantée par cette invitation et avait acceptée. C'est donc ainsi que la jeune reine se mit en route vers Camelot en compagnie de quelques gardes du corps et de ses deux fidèles dames de compagnies et conseillères, Maighread et Morrighan. Ces deux soeurs jumelles, à peine plus vieilles que leur reine, ne la quittait jamais.
Il ne restait maintenant que quelques kilomètres avant leur arriver à destination. Ils avaient voyagé d'Irlande en cheval et Ciara avait bien hâte d'arrivée. Installées sur un cheval, Maighread et Morrighan lancèrent des conseils à Ciara. << Pensez à sourire. Vous avez un tellement beau sourire qu'il serait mal de ne pas le montré au Roi Arthur. >> << Et riez aussi de ses plaisanteries, même si elles sont mauvaises. C'est plus poli. >>

En résumé, elles l'a conseillèrent de faire les choses qu'elles ne faisaient pas habituellement, c'est-à-dire sourire et rire. Ciara promis qu'elle allait essayer. Elle se disait bien qu'elle ne pouvait pas continuer à agir de cette façon. Sinon, son défunt père aurait réussi la mission qu'il s'était donné il y a 17 ans : rendre la vie de sa fille la plus triste possible. Mais maintenant, elle était reine d'un grand royaume et c'était un nouveau départ. Elle devait tourner le dos au passé et avancée vers l'avenir.
Les deux soeurs continuèrent leur bla bla bla quand le petit groupe d'Irlandais arrivèrent aux portes de Camelot.
<< C'est ça Camelot? >> S'exclamèrent les jumelles d'une même voix. << C'est plutôt décevant. >>

Un garde les conduisit dans l'enceinte du château. À peine Ciara descendit-elle de son cheval que Maighread et Morrighan lui sautèrent dessus pour vérifier si sa coiffure était parfaite et qu'il n'avait pas de faux plies dans sa robe. Mais Ciara ne leur prêta aucune attention. Ses yeux bleus se promenèrent sur ce qui l'entourait. Elle n'était pas du tout d'accord avec l'affirmation de ses deux amies. Elle trouvait le château particulièrement magnifique avec ses pierres très claires, ce qui faisait changement des pierres sombres dont était fait le sien.
Après la séance de vérification qui dura deux bonnes minutes, Maighread et Morrighan se placèrent derrière leur reine et elles suivirent le garde qui les conduisit dans les couloirs vers la salle du trône. Ciara ne pouvait s'empêcher de regarder autour d'elle. Même l'intérieur du château était clair...
Le trio de jeunes femmes s'arrêtèrent devant deux grandes portes en bois. Le garde ouvrit l'une des portes et entra. Quelques secondes plus tard, les deux grandes portes de la salle du trône s'ouvrirent et Ciara entendit la voix du garde qui annonça :
<< Sa Majesté la reine Ciara Cionaodh d'Irlande!>>

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une visite royale (Pv Arthur, Guenièvre et Merlin)    Mar 29 Juil - 17:14



Une Visite Royale


Arthur n’avait pas dormi cette nuit là. Trop de travail à faire. Trop de papier à signer. Trop de problème à régler.  Et trop d’appréhension aussi. Arthur ne pensait pas s’en sortir. Trop de chose lui pesait sur les épaules en ce moment et il s’évertuait à faire le maximum pour faire ce qu’il pensait être juste pour son peuple. Il se creusait les méninges pour essayer de coincer ces chasseurs mais rien à faire, l’enquête qu’il avait demandée était toujours en cours et il avait malheureusement, bien d’autres problèmes à traiter. Heureusement qu’il pouvait compter sur son épouse pour lui donner un coup de main et sur Merlin pour lui rappeler qu’il n’était qu’un crétin royal ce qui le faisait sourire. Un petit peu. Mais, c’était toujours mieux que rien ! Et puis, le blondinet couronné s’accordait aussi du temps pour décompresser en chassant en forêt ; malgré les quelques appréhensions de son épouse à cause du petit incident avec l’animal magique dont il ne se souvenait même plus le nom. Mais, le souverain aimait bien aussi tout simplement organiser des combats amicaux entre chevaliers et ne se privaient pas pour leur montrer à tous qu’il était le meilleur. Parce qu’il était le meilleur. Evidement. Il était fatigué. Bossait comme un fou. Mais était incontestablement le meilleur. Enfin. Arthur se leva de son bureau qu’il ne quittait que pour se changer les idées pour aller revêtir des vêtements qui faisait un peu plus roi que la tunique blanche et le pantalon noir qu’il portait actuellement. Il passa donc une tunique noire avec des fils d’or (oui, j’aime bien !) et un pantalon noire propre ainsi que sa paire de botte soigneusement cirée la veille par Merlin.

Attachant son épée favorite à sa taille, le souverain sortit ensuite de ses appartements pour retrouver Guenièvre qui devait être presque prête. Ah oui. La voilà ! Son épouse. Quel sourire !  Quels yeux aussi ! Quelle classe ! Tout simplement. Sourire aux lèvres, le souverain salua son épouse d’un signe de tête et il la laissa passer son bras en dessous (ou au dessus, je ne saurais dire..) du sien. Bien, le couple royal était paré à se rendre dans la salle du trône pour y recevoir la reine d’Irlande. La souveraine de Camelot avait encore eu une bonne idée. Inviter la toute jeune Ciara Cionaodh dans leur beau pays qu’était Camelot. Parce que oui, il était évident que le pays que gouvernaient Guenièvre et Arthur était tout simplement magnifique. Que ce soit les champs des paysans, les forêts ou encore simplement les plaines enherbées, le royaume d’Arthur était complet et il n’en changerait pour rien au monde. Comme il n’oubliait d’ailleurs pas qu’il était difficile d’accéder au trône d’un royaume. Il connaissait la situation de la Reine d’Irlande. Il avait vécu la même, à quelques différences près. Connaissait-il l’histoire de la jeune femme ?! Il estimait en savoir assez. Il ne connaissait pas tout les détails, mais il avait entendu des choses. Sauf que le souverain ne se contentait pas des rumeurs que certaines personnes lançaient. S’il voulait en savoir plus sur les circonstances de l’arrivé au trône de la rouquine, il pourrait toujours la voir en priver. Peut-être que c’était ce qu’il allait faire d’ailleurs. Plus tard. Une fois que la souveraine des farfadets  se serait installée convenablement au château. D’ailleurs c’était surement à Merlin qu’allait revenir cette tâche. Pourquoi lui ?! Eh bien parce qu’Arthur avait entièrement confiance en lui et savait qu’il allait faire tout pour que leur invité royale se sente comme chez elle.

Mais avant d’installer qui que ce sot au château, il fallait les recevoir en personne. Et c’était d’ailleurs ce que s’apprêtait à faire le couple royal qui se dirigeait bien tranquillement vers la salle du trône et cela en discutant d’une chose et d’autre. Qu’elle sujet revenait ?! La santé de Guenièvre, évidement. Arthur s’inquiétait forcément de savoir comme elle allait, ainsi que la santé de leur bébé pas encore né. Et donc c’était souvent l’une des premières choses que le souverain demandait à son épouse lorsqu’il la voyait. Elle lui répondait souvent que ça allait malgré la fatigue et la conversation dérivait sur des choses et d’autres.  Une conversation banale en outre et qui plaisait totalement au souverain. Parler avec son épouse était toujours quelque chose qu’il appréciait de toute façon, tout autant que les piques qu’il recevait de son bien aimé Merlin et qu’il ne se lassait pas de renvoyer. Oui, Arthur avait ses petits plaisirs de la vie quotidienne qui lui faisait le plus grand bien. Qui le faisait se sentir normal et non pas comme le roi responsable juste et ferme qu’il était autrement.  Les discussions cessèrent dès que les grandes portes en bois s’ouvrirent. La reine d’Irlande était arrivée suivie de ses dames de compagnies surement.  Arthur s’avança donc vers son hôte et la salua.

« Je vous souhaite la bienvenue au Château de Camelot Majestée ! Et à vous aussi Mesdemoiselles !»

Il lui fit un baisemain, comme il était de coutume avant de lui adresser un sourire à elle et aux jumelles qui se trouvaient derrière. (Lui aussi il a un beau sourire ! (EHEH (8D)))

« Je vous présente mon épouse, Guenièvre qui règne à mes côtés et voici Merlin, qui sera chargé de vous aider à vous installer. J’ai toute confiance en lui. »

Avait-il oublié quelque chose ?! Oui, certainement. Avaient-elles fait bon voyage ?! Oh, Guenièvre allait certainement rattraper l’oubli de son mari. Il était doué en tactique guerrière, mais quand il s’agissait de recevoir, il n’y avait plus grand monde..

[C'est pas top. Alors redîtes moi si vous voulez que je change quelque chose ! ;D]



code by rainbow
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une visite royale (Pv Arthur, Guenièvre et Merlin)    Mar 29 Juil - 22:34

Ciara & Arthur & Merlin & Guenièvre
Une visite royale
Guenièvre Pendragon était tranquillement dans ses appartements en train de se préparer avec Manon, sa servante. Les couturières venaient de passer, afin de réajuster certaines de ses robes. Elle ne le pensait pas, mais elle avait pris un  peu de poids. Choses normales et assez rassurant quand on était enceinte. Cela ne se voyait pas encore bien, elle n'était pas enceinte depuis bien longtemps, mais elle avait un peu grossi quand même. Elle était serrée dans ses robes et n'aimait pas cela. Cela ne servait à rien de souffrir toute la journée pour porter une robe, elle avait donc demandé à ce qu'elle soit un peu réajustée. Bientôt, elle allait devoir porter de toutes nouvelles robes (qui étaient en préparation d'ailleurs), quand elle allait réellement prendre du poids, quand sa grossesse allait se voir. Si elle se voyait un jour. Guenièvre était un peu inquiète sur la suite des événements, c'était sa première grossesse elle n'avait donc aucune idée de comment les choses allaient se passer dans le futur. Elle avait le droit aux récits des femmes qu'elle croisait au château, mais cela ne la rassurait pas forcément. Elle était fatiguée, ça c'était une évidence. Mais elle se disait que c'était normal, ne se doutant pas une seule seconde de ce qui se déroulait dans son dos.

Après avoir mis un peu plus de temps que d'habitude pour se préparer, Guenièvre alla rejoindre Arthur. Ce fut avec un très grand sourire que la jeune femme accueillit son époux, heureuse de pouvoir le retrouver. Elle l'aimait depuis le premier jour, elle était plus qu'heureuse en sa compagnie. Elle avait énormément de chance d'avoir pu devenir son épouse, alors qu'elle n'était qu'une simple servante autrefois. La femme attrapa le bras de son époux et ils se dirigèrent tous les deux vers la salle du trône. Ils devaient recevoir la toute nouvelle reine d'Irlande, qui était âgée de seulement dix-sept ans. C'était jeune, même pour leur époque, pour devenir reine d'un pays. Arthur était bien plus âgé quand il était devenu le Roi de Camelot, mais il avait eu déjà assez de mal à reprendre la suite de son père. Guenièvre se doutait bien qu'elle devait avoir un peu de mal. C'était afin de faire connaissance que le couple royal l'avait invité à venir passer quelques jours en leur compagnie. Sur le chemin vers la salle du trône, Arthur et Guenièvre se mirent à discuter de tout et de rien. Evidemment, la santé de Guenièvre vint directement sur le tapis. Arthur s'inquiétait énormément pour sa femme et pour l'enfant qu'elle portait, alors il avait pris l'habitude de s'inquiéter de sa santé dès qu'ils se voyaient. La jeune femme savait bien que cela ne servait à rien d'espérer qu'il arrête de s'inquiéter, alors elle se contentait toujours de lui répondre qu'elle allait bien. La femme n'en voulait évidemment pas à son époux de s'inquiéter pour elle, elle s'inquiétait pour lui aussi après tout. Ces derniers temps, l'homme était sur les nerfs, passait son temps à travailler. Quand il ne travaillait pas, il partait à la chasse, ce qui n'était pas pour rassurer plus l'ancienne servante.

Le couple arriva à destination et peu de temps ensuite, la reine d'Irlande arriva en compagnie de ses dames de compagnie. Guenièvre lui fit une révérence quand Arthur la présenta, lui adressant un grand sourire. Au premier abord, elle avait l'air réellement sympathique. Guenièvre écouta son époux parler, prévenir la femme que Merlin allait s'occuper de lui. C'était une bonne chose, Merlin était la personne la plus compétente pour cela. Même si parfois il pouvait paraître gauche, c'était quelqu'un de très bien.


« Je suis heureuse de faire votre connaissance Majesté. »
Commença la reine une fois que son époux avait fini de parler. « J'espère que vous avez fait bon voyage et que vous n'êtes pas trop fatiguées. »

[Ton rp est parfait Arthur t'en fais pas ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une visite royale (Pv Arthur, Guenièvre et Merlin)    Mer 30 Juil - 5:04

Guenièvre Pendragon, Arthur Pendragon, Ciara Cionaodh
Une visite royale
Arthur était sur les nerfs ces derniers temps. Il n'arrêtait pas de travailler. Il remplissait des papiers par dessus papiers, essayait de trouver ces chasseurs d'êtres magiques, ces réunions avec les Chevaliers et il y avait aussi par-dessus tout la santé de l'héritier ou bien l'héritière du trône et de sa femme, la Reine, qui le préoccupait. C'était leur premier enfant, bien sûr que c'était stressant. Je pouvais imaginer combien ce l'était, mais ne pouvait pas savoir à quel point. Je faisais de mon mieux pour aider mon ami et le rassurer que tout se passera pour le mieux au royaume. Il y avait aussi nos petites querelles bien habituelles qui, je crois, lui remontait le moral. Enfin, je l'espère! Arthur organisait quelques fois des parties de chasses, mais bien sûr Guenièvre était inquiète à cause de la dernière qui a mal tournée. Il y avait aussi quelques tournoi entre Chevalier qui détendait très bien l'atmosphère tendue au royaume. J'ignore comment il trouvait le temps de les organiser avec tout le travail qui l'attendait. Il y avait aussi des rumeurs à propos d'une nouvelle Reine d'Irlande toute jeune dénommée Ciara Cionaodh. Bien entendu que le Roi Arthur voulait faire sa connaissance alors il a décidé d'envoyer une lettre en Irlande. Bien sûr dans ces temps-là, les messages se livrait par messagers et cela prenait du temps avant de se rendre à destination. Celle-ci était toute spéciale. Elle consistait à l'inviter à venir passer quelques temps au royaume de Camelot, signée Arthur et Guenièvre, la famille royale. Nous avons reçu une réponse bien assez rapidement disant qu'elle acceptait de venir. Nous attendions sa réponse pour pouvoir nous mettre au travail pour accueillir notre invitée royale comme il se le devait. Il y avait des chambres bien aménagées pour elle, sa ou ses dames de compagnies et ses gardes du corps pour la protéger. Je crois qu'il y avait aussi un repas de bienvenue au menu, comme d'habitude. Il y avait tant de choses à faire pour accueillir une personne noble au royaume. Je ne m'en plaignais pas, malgré que parfois j'en sentais le besoin, mais cela n'arrangerait pas les choses. C'était là l'inconvénient d'être un serviteur parce que je ne savais plus où donner de la tête à trop courir partout à travers le château lorsqu'il y a des événements spéciaux.

La veille de la venue de la Reine, j'ai ciré les bottes brunes de notre Roi Arthur. Puis, le matin même, je l'ai réveillé tôt, car nous avions une journée chargé. J'ai placé une bassine d'eau chaude pour qu'il puisse prendre un bain, sortis des vêtements tout en noir comme il les aime, une tunique brodée de fil d'or, un pantalon et les bottes brunes que j'ai ciré la veille. Moi, je portais comme toujours mon habit habituel. Un chandail bleu à manches longues, un pantalon brun, des bottes, une ceinture et une veste de la même couleur que le pantalon puis un foulard rouge attaché à mon cou. Oui, je suis toujours habillé de cette manière, mais avec soit un chandail bleu, rouge ou bien mauve. Mais toujours les mêmes pantalons, bottes, veste et ceinture. Et ce fichu foulard rouge.

Lorsqu'Arthur et moi étions fin prêts, nous sommes sortis des appartements du Roi et nous nous sommes rendus à l'entrée de la salle du trône là où la Table Ronde attendait les Chevaliers. Cette dernière n'était pas là aujourd'hui. Je suppose qu'on l'a démonté pour pouvoir accueillir la Reine d'Irlande. Puis, Guenièvre nous a rejoins et nous avons fait notre entrée à l'intérieur de la grande salle là où des armoiries, des grandes fenêtres de vitraux et deux trônes s'offrirent à nous. Nous nous sommes placés l'un à coté de l'autre. Après un moment, les portes se sont ouvert et un garde a annoncé la venue de Ciara. Je reste silencieux alors qu'il y eu les formalités de présentations et un commentaire de la part de Guenièvre à propos du voyage. Puis, lorsque je fus présenté, j'offris un salut de la tête poliment avec un chaleureux sourire fendant mes lèvres.

Je suis heureux de faire votre connaissance, Majesté. Si vous désirez quoi que ce soit, n'hésitez pas à me demander, cela me ferra un plaisir de vous servir.

Je voulais insister sur le fait qu'elle n'avait pas à hésiter, j'étais un serviteur après tout, c'était mon travail, mais en même temps, j'appréciais vraiment m'occuper d'Arthur et de ses invités aussi. Sauf qu'il pouvait quelques fois y en avoir des désagréables, comme Lady Vivian, la fille du Roi Olaf et les deux hommes qui ont prit l'apparence de Chevaliers qui participaient à un tournoi, la mêlée, je crois. Je ne me souviens plus de leurs noms. Et peu importe, ce n'est pas très important. La Reine d'Irlande, par contre, avait l'air très aimable et j'espérais pouvoir apprendre à mieux la connaître.

(HJ: C'est pas top moi non plus... Je ferrais mieux au prochain.)


Dernière édition par Merlin le Lun 11 Aoû - 4:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une visite royale (Pv Arthur, Guenièvre et Merlin)    Mer 30 Juil - 22:13

Une Visite Royale


Ciara, Arthur, Guenièvre et Merlin





La jeune Reine entra d'un pas décidée dans la salle du trône, ses deux conseillères sur les talons. Elle découvrit devant elle une grande salle décorée par des armoiries et de beaux vitraux. Au fond de la salle se trouvait deux magnifiques trônes où étaient assis le Roi Arthur et la Reine Guenièvre, souverains de Camelot. À leur côté se tenait un jeune homme aux cheveux noirs et Ciara devina qu'il devait s'agir d'un serviteur.
Les trois Irlandaises s'arrêtèrent à quelques mètres des trônes. Ciara inclina la tête en guise de salutation, alors que Maighread et Morrighan s'inclinèrent très bas devant les Pendragon. Le Roi Arthur s'avança vers la Reine Ciara et lui fit un baisemain en lui souhaitant la bienvenue dans son royaume.

 << C'est un honneur pour moi d'être ici, Majesté. >> lui dit Ciara en lui adressant un petit sourire (Comment résister à un aussi beau sourire? Héhé)

Arthur lui présenta son épouse, la Reine Guenièvre, et son serviteur, Merlin.

<< Je suis enchantée de faire votre connaissance. >> dit Ciara à la Reine et au serviteur. Ses yeux se posèrent sur Merlin et lui dit : << Je vous en remercie, Merlin. Si le Roi affirme que vous êtes une personne de confiance, je le crois. >> Puis elle ajouta en regardant la Reine : << Rassurez-vous, le voyage s'est mieux déroulé que je ne l'aurais pensée. Mais je dois avouer qu'en effet, il m'a légèrement fatiguée. Voyez-vous, c'est la toute première fois que je quitte mon pays et l'Irlande est très loin d'ici. >>


Ciara fit un pas vers sa droite et montra d'un geste théâtrale de la main ses deux dames de compagnies.

<< Majestés, laissez-moi le plaisir de vous présenter Maighread et Morrighan, mes deux dames de compagnies et fidèles conseillères. >>



Les deux soeurs jumelles s'inclinèrent encore une fois devant les souverains. Étant donné du fait qu'elles étaient identiques, il était très difficile de deviner qui était qui. Elles n'avaient aucun signe qui aurait pu les différenciés.

Ciara se tourna vers Arthur et Guenièvre et leur dit : << En venant ici, j'ai eu la chance de constater que les paysages de votre royaume sont tout à fait magnifiques. Et votre château l'est tout autant. >>








(Désolé pour ce court rp)

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une visite royale (Pv Arthur, Guenièvre et Merlin)    Sam 2 Aoû - 0:46

[Arthur passe son tour puisqu'il est part en vacances Il repostera dès son retour Razz Et ne vous excusez pas pour vos rp, ils sont parfait :louve:]
Ciara & Arthur & Merlin & Guenièvre
Une visite royale
Le roi et la reine de Camelot se trouvaient sur les trônes quand la reine d’Irlande fit son apparition. Ils se levèrent ensemble pour aller la saluer. Elle était jeune en effet et Guenièvre espérait qu’elle allait parvenir à assumer la tâche qui venait de lui être confier. Elle savait ce que cela faisait de devenir reine, même si son histoire à elle était un peu particulier. Elle savait que ce n’était pas une tâche facile et donc espérait pouvoir aider un peu cette jeune femme. Ils pouvaient aisément conclure à une alliance, c’était toujours bénéfique pour tout le monde. Après les présentations d’usage, Gwen s’enquit du déroulement du voyage de la reine Ciara. L’Irlande était un pays lointain, il fallait beaucoup de temps pour venir jusqu’à Camelot. Heureusement, Ciara rassura la femme en lui affirmant que le voyage s’était bien passé, malgré le fait qu’il soit long et fatiguant.

« Vous pourrez prendre le temps de vous reposer autant que besoin, une chambre a été préparé pour vous et vos servantes. »
Guenièvre adressa un large sourire aux femmes. « Et cela nous fera énormément plaisir de vous inviter à manger en notre compagnie pour le dîner. »

En parlant des servantes, la reine d’Irlande prit le temps de présenter ses dames de compagnie. Deux jumelles parfaitement identiques. Guenièvre connaissait à présent leurs prénoms, mais elle serait bien incapable de dire qui était qui. Enfin, ce n’était pas trop grave, elle parviendrait à se débrouiller si l’occasion se présentait. Pour le moment, elle s’adressait principalement à Ciara. Guenièvre adressa un signe de la tête aux dames de compagnie de la reine, alors qu’elles s’inclinaient très bas. Cela amusait toujours la femme de voir de telle marque de respect, elle n’avait pas l’occasion d’en recevoir autrefois, avant de devenir l’épouse d’Arthur. La reine d’Irlande complimenta alors le paysage de Camelot et Guenièvre s’apprêtait à la remercier quand elle fut coupée dans son élan par l’arrivée d’un chevalier dans la salle du trône. Le regard de la reine de Camelot ne lâcha pas des yeux Sir Leon, qui s’approchait vivement d’Arthur. L’homme glissa quelques mots à l’oreille de son époux et elle comprit que quelque chose d’anormal devait se produire. Arthur le confirma en s’excusant auprès des deux femmes, puisqu’il devait s’absenter un peu, laissant donc Ciara au soin de Guenièvre et Merlin. Soit, ils n’avaient pas vraiment le choix après tout. Guenièvre adressa un sourire à son époux alors qu’il s’éloignait en compagnie de Sir Leon.

« Excusez le, malheureusement, il arrive que des imprévus aient lieu. »
La reine était inquiète, elle n’aimait pas ne pas comprendre ce qui se passait. Mais elle ne montra rien à son invité. « Je vous remercie, j’espère un jour pouvoir vous rendre visite dans votre propre royaume. » C’était une option tout à fait envisageable dans le futur, mais ça attendrait un peu. Il était plus qu’évident que Guenièvre ne pourrait pas faire ce genre de voyage enceinte. « Avez-vous faim ? Nous pouvons manger maintenant si vous le souhaitez. » Puis se tournant vers Merlin. « Est-ce que tu veux bien aller nous chercher de quoi manger ? »

Honnêtement, Guenièvre avait faim. Elle avait tout le temps faim ces derniers temps en réalité, ce qui était assez bon signe finalement. Et puis, elle avait bien envie de s’installer pour continuer cette discussion, rester trop longtemps debout avait tendance à la fatiguer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Une visite royale (Pv Arthur, Guenièvre et Merlin)    Lun 11 Aoû - 4:33

Guenièvre Pendragon, Arthur Pendragon, Ciara Cionaodh
Une visite royale
Je suis debout silencieux aux côtés du Roi et de la Reine de Camelot alors qu'ils accueillent la Reine de Gaëls, Ciara Cionaodh. On ne sait jamais, Arthur et Guenièvre pourraient très bien avoir besoin de moi pour faire quelque chose. Les deux représentants de chaque royaume semblent heureux que le voyage s'est bien déroulé. Je peux imaginer qu'il soit fatiguant. Le royaume de Gaëls est bien loin de Camelot. Je n'y suis jamais allé, mais je veux bien croire que c'est loin vu le temps que les trois femmes ont mit pour se rendre jusqu'à nous à cheval. Ciara présente les deux servantes à ses côtés. Elles sont des jumelles identiques. Bien que leur prénoms soient différents, elles se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Je me demande comment je vais faire pour les différencier. Elles s'inclinent bien bas pour saluer la Reine de Camelot, ce qui me fait sourire faiblement, car mon amie n'avait pas vraiment l'occasion d'en recevoir autrefois dû à son rang de servante. C'est Arthur, Uther et Morgane qui recevaient ces marques de respect autrefois, mais maintenant Guenièvre y a aussi droit.

C'est alors que la porte de la salle du trône s'ouvre sur un Sire Léon bien pressé. Guenièvre le fixe, visiblement surprise et inquiète de voir un Chevalier entrer. Normalement, les hommes d'Arthur viennent voir le couple royal seulement s'il y a une urgence ou bien quelque chose dont ils doivent être au courant. Il s'approche d'Arthur et lui chuchote quelque chose à l'oreille pour que lui seul puisse entendre. Même si je ne peux pas entendre ce qu'il dit, je sais très bien que c'est quelque chose d'urgent. Sire Léon ne viendrait pas déranger le couple royal en plein accueil de leur invitée si ce ne l'était pas. Je me demande ce que ce peut bien être alors que je regarde le Roi suivre Sire Léon vers la sortie de la salles pour s'occuper de l'urgence qui est survenue, s'excusant au passage auprès des deux Reines. Je ne dis mot et me retourne vers nos invitées. Cela ne me concerne pas et si j'avais quelque chose à faire, Arthur ou bien Guenièvre me l'aurait fait savoir.

Puis Guenièvre demande à la Reine de Gaëls si elle a faim. Ces derniers temps, la souveraine de Camelot a souvent faim. Je suppose que c'est bon signe, si je me souviens bien de ce que c'est écrit dans les livres du laboratoire de Gaius concernant les grossesses. Je ne peux pas comprendre ce qu'elle peut ressentir, car je ne suis pas une femme, mais un homme. Si elle viendrait à ne plus avoir faim, alors là je suppose que ce ne serait pas bon signe. Enfin, elle semble bien aller alors il n'y a aucune raison de s'inquiéter. Je suppose que rester debout longtemps peut la fatiguer. Je l'entends me demander de bien vouloir aller leur chercher quelque chose à manger. Je ne peux pas dire non. Comment serait vu un serviteur qui refuse d'exécuter une tâche demandée? De plus, j'aime bien servir les autres. On peut dire que je suis quelqu'un de très serviable et attentionné aux autres. Je lui offre un léger hochement de tête avec un sourire en guise de réponse.


Bien sûr. Je reviens de suite.

La réponse est brève, mais suffisante pour laisser savoir que je vais revenir avec leur repas. Puis je m'incline légèrement, pas simple respect, et me mets en marche en direction des portes de la salle du trône. Un des gardes à l'entrée ouvre une des deux grosses portes et me laisse sortir pour que je puisse me rendre aux cuisines et revenir avec le repas des deux Reines.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Une visite royale (Pv Arthur, Guenièvre et Merlin)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite royale (Pv Arthur, Guenièvre et Merlin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On dirait que rien n'a vraiment changé... Ft Arthur Pendragon et Merlin
» [RP privé] Une visite royale peu ordinaire
» Guenièvre Pendragon
» LE ROI ARTHUR
» Visite des lieux [pv Arthur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Taverne :: Archives Camelot-