Partagez | .
 

 On ne devance pas un pirate [pv Ena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Jeu 3 Juil - 1:20

On ne devance pas un pirate

Une même obsession ne cessait de hanter l'esprit d'Alwenn ces dernières semaines, celle de retrouver les océans et de les épouser à nouveaux. Elle n'en pouvait plus de fouler la terre ferme, c'était un véritable calvaire pour quelqu'un qui n'avait connu que les planches de bois d'un navire voguant au grè des humeurs de la mer. Pour la première fois de sa vie, la jeune pirate se sentait perdue et elle n'aimait absolument pas cela. Comme si leur naufrage soudain n'avait pas suffit, ce qu'il restait de son équipage avait décidé de ne pas la suivre dans sa quête d'une solution et, surtout, d'or. Trop frileux pour s'aventurer dans des territoires inconnus où l'ombre, phénomène qui n'existait pas dans la clarté des immenses étendues d'eaux, régnait en maître. Qu'ils crèvent tous après tout. Qu'ils croupissent les pieds dans la boue. Pour rien au monde elle ne resterait planter là, à attendre que ces terres hostiles aient sa peau. Elle retrouverait la mer coûte que coûte et ce combat qu'elle devait à présent livrer seul ne lui faisait pas peur. Le combat non, en effet... mais cette horrible sensation de perdition par contre... Qui était-elle réellement sans son bateau ?

Fort heureusement, sa bourse commençait à présent à se remplir considérablement, mais la somme qu'elle portait sur elle n'était absolument pas suffisante pour le moment pour arriver à ses fins et il lui fallait continuer ses attaques. Chaque personne qui avait le malheur de croiser sa route se voyait pillée et seuls quelques chanceux n'étaient pas tué sur le champ. Alwenn avait beau n'avoir jamais fouler la terre ferme auparavant, elle savait parfaitement reconnaître les personnes qui pouvaient lui être utiles, et ces dernières n'avaient pas été bien nombreuses ces derniers temps. La solitude n'avait jamais été un problème pour la pirate, elle avait très tôt développer une aisance à se débrouiller toute seule et son équipage n'avait jamais été qu'un paquet de petits soldats bien utiles. Tout du moins, c'était ce dont elle essayait de se convaincre. Au fond d'elle, dans un recoin bien caché et bien sombre, Alwenn était bel et bien dotée de sentiments, mais elle avait décidé de se détacher de ses derniers pour n'afficher qu'une image de pirate guerrière sans merci. Elle faisait honneur à cette image, certes, mais elle possédait un cœur dont personne ne doutait l'existence, même pas elle, sans doute... C'était probablement pour ça que l'image du pirate qui avait été la cause de son naufrage ne cessait de lui revenir à l'esprit et qu'elle souhaitait tant le voir mort. Il avait éveillé en elle une chose curieuse à laquelle elle ne voulait pas faire face.

Mais, pour l'heure, elle avait bien d'autres chats à fouetter et le feu de camp qu'elle apercevait un peu plus loin dans la forêt qu'elle traversait en ce moment même n'allait pas tarder à mourir sous les flots de sang qu'elle allait faire couler. Alwenn avait du apprendre la discrétion des attaques terrestres et c'est à pas de loup qu'elle s'approcha de ce groupe d'hommes aux visages décharnés. Mais, alors qu'elle s’apprêtait à brandir son épée, une silhouette étrangère la devança, mettant en place le combat à sa place et lui volant ainsi la possibilité de raffermir sa bourse. Non, elle n'allait pas laisser faire ça, quand bien même sa nouvelle adversaire semblait redoutable. Fonçant dans le tas, elle égorgea l'un des hommes qui se tenait encore debout et planta son regard dans celui de la seule autre femme du combat.

- Qu'est-ce que tu crois faire ici au juste ? demanda t-elle d'un air menaçant.



Dernière édition par Alwenn Lancaster le Ven 18 Juil - 18:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Lun 7 Juil - 15:38

Alwenn & Ena
On ne devance pas un pirate
Cela faisait un moment maintenant qu’Ena avait posé ses bagages à Camelot. Pour le moment, elle n’avait pas encore de maison à elle et devait donc se contenter de vivre à l’auberge. Autant dire que ça l’ennuyait fortement, mais elle n’avait clairement pas le choix. La jeune femme ne voulait pas s’éloigner, elle avait bien l’intention de rester dans le coin, rester proche de Manon. Sa vengeance était tranquillement en train de se mettre en place, Guenièvre Pendragon n’allait certainement pas tarder à perdre son enfant. Une fois que le microbe qu’elle portait serait définitivement écarté, la sorcière avait bien l’intention de s’occuper du cas du Roi. Mais pour cela, elle avait devoir la jouer plus subtile. Elle aimait cela, elle trouvait parfaitement amusant de jouer dans l’ombre de cette manière. Mais pour autant, Ena avait également une soif de violence à soigner. Depuis sa tendre enfance, elle avait été confrontée à la violence, au sang et à la mort. Elle ne pouvait pas s’en passer aujourd’hui et elle avait bien besoin de se défouler.

C’était pour cette raison qu’elle s’avançait à ce moment précis dans la forêt. Elle avait repéré un groupe d’homme qui était passé une nuit à l’auberge de la citée de Camelot. La sorcière avait décidé de les suivre, de les traquer jusqu’au bon moment. Ces hommes étaient des enfoirés, qui apparemment avaient décidé de s’amuser avec de pauvre fille sans défense. Ena n’était pas un ange non, elle aimait faire le mal et prenait un malin plaisir à faire souffrir les autres. Sauf qu’elle trouvait que ces hommes exagéraient vraiment à s’en prendre à des personnes aussi faible. Ils n’osaient pas s’occuper de quelqu’un de leur taille, sans doute parce qu’ils étaient trop lâches pour cela. Elle avait donc bien envie de jouer avec eux, afin de leur montrer ce qu’une femme pouvait faire contre eux tous. Elle s’était montrée discrète pendant toute sa filature, attendant le bon moment pour s’en prendre à eux. Les hommes s’installèrent dans un campement de fortune, allumant un grand feu et commençant à préparer de quoi manger, c’était le bon moment.

La sorcière sortie de sa cachette afin de commencer les hostilités. Elle n’attendit pas longtemps avant de commencer à tuer, à commencer à faire couler le sang. Ses yeux s’illuminèrent d’or quand elle utilisait sa magie contre les hommes, faisant parfois voler une épée pour embrocher, ou envoyant valser l’un de ses adversaires. Mais apparemment, Ena n’était pas la seule sur le coup. Elle vit une femme arriver dans son champ de vision, tranchant la gorge d’un des hommes qu’elle avait l’intention de tuer. La femme serra des dents en l’entendant lui parler, elle était en train de lui voler son amusement.

« Je fais ce que j’ai à faire, ne t’interpose pas ! » Dit-elle juste avant qu’un homme fonçant vers elle, épée levée, ne s’enflamme complètement. Le cri perçant de sa mort raisonna dans la forêt, tirant un sourire à Ena. Les morts dans le feu, c’était ce qu’elle préférait. « Vas-t-en avant que je ne m’en prenne à toi ! »

Ena n’était pas le genre de femme partageuse, elle n’avait pas envie que cette inconnue l’empêcher de s’amuser comme elle avait prévu à la base.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Jeu 10 Juil - 23:43

On ne devance pas un pirate

Ah ça non, Alwenn n'allait très certainement pas se laisser couper l'herbe sous le pied sans broncher. Elle avait beau ne pas être dans son élément, elle n'en restait pas moins une pirate et jamais, au grand jamais, elle n'avait laisser un quelconque adversaire s'emparer du butin qu'elle avait l'intention de chiper. Ce n'était pas aujourd'hui qu'elle allait abandonner cette habitude, quand bien même elle ne put s’empêcher de marquer un temps d'arrêt en comprenant comment cette jeune femme blonde tuait ses victimes. Elle en avait vu des choses sur les différents océans qu'elle avait traversé, ah ça oui, mais ce qui se passait sous ses yeux, en revanche... A vrai dire, ça dépassait l'entendement et, à côté, les divers monstres des mers face auxquelles elle avait pu se retrouver faisaient pâle figure. Était-elle habité par le démon en personne ? Comment pouvait-elle accomplir de telles choses... ? Oui, Alwenn était intriguée, bien plus qu'apeurée. La peur n'avait jamais réellement fait partie des sentiments dont elle était capable de se charger. Ce que cette femme faisait à ceux qu'elle avait eu l'intention de tuer avant elle était … extraordinaire, et si elles n'étaient pas toutes les deux en situation de combat en ce moment même, la pirate se serait sans doute tenter à lui poser quelques questions à ce sujet. Pour le moment pourtant, il lui fallait lui faire face et, là, tout de suite, alors que ça ne lui était jamais arrivé auparavant, elle commençait à douter de ses chances...

Épée en main, Alwenn fronça les sourcils face à la réponse que lui offrit son interlocutrice. N'était-ce pas plutôt elle qui venait de s'interposer ? Pour qui se prenait-elle au juste ? Croyait-elle sincèrement que son petit jeu de flamme la rendait plus légitime à faire couler le sang de ces misérables truands ? A bien regarder cette personne, la jeune femme était presque sure qu'elle était incapable de se battre à la loyal et c'était quelque chose qu'elle avait bien du mal à supporter. Comment pouvait-on savourer pleinement une victoire lorsque les adversaires n'avaient même pas eu l'occasion de n'avoir eu ne serait-ce que l'illusion d'un combat. Ces truands n'avaient pas le temps de faire le moindre geste que déjà une épée volante venait se planter dans leur abdomen, quand ce n'était pas le feu qui les attaquait par surprise. Bon, d'accord, Alwenn avait elle même trancher la gorge de l'un d'entre eux sans lui laisser le temps de rien, mais c'était pour se frayer un chemin. De la mauvaise fois ? Jamais voyons.. ! Quoiqu'il en soit, la pirate n'appréciait pas les méthodes employés par la blondinette, encore moins quand cette dernière osait lui parler sur ce ton et la menacer sans aucune réserve. Question d'orgueil, probablement.

- Qui es-tu pour me donner des ordres ? La forêt n'est pas à toi que je sache, et la bourse de ces crapules reviendra à celle qui l'attrapera en première. Sur ces mots, elle attrapa un fuyard et lui planta son épée entre les deux yeux d'un coup sec avant de récupérer les quelques pièces d'or accrochées à sa ceinture. Es-tu seulement capable de tuer un seul de ces hommes sans te cacher derrière tes petits tours de passe-passe ? Le sourire mi moqueur mi sadique qu'affichait Alwenn en cet instant était en partie un leurre. Elle ne connaissait rien de la demoiselle et il était très fort probable qu'elle se transforme en torche vivante dans les prochaines secondes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Ven 18 Juil - 21:58

Alwenn & Ena
On ne devance pas un pirate
Ena devait bien avouer qu'il y avait une chose qu'elle appréciait chez les nouveaux dirigeants de Camelot. Ils avaient de nouveau autorisé la magie dans leur royaume. Cela signifiait donc que les sorciers comme elle n'avaient plus besoin de se cacher pour utiliser la magie. Evidemment, tout comme n'importe qui, la femme savait bien qu'elle ne pouvait pas s'en prendre à n'importe qui. Mais elle ne risquait pas plus qu'un homme avec une épée, alors elle en profitait. Elle n'avait aucun désir à cacher ses pouvoirs et elle était heureuse de ne pas avoir besoin de tuer tous les témoins pour éviter de se faire arrêter en tant que sorcière ensuite. Elle appréciait vraiment cela, elle avait d'ailleurs bien l'intention d'en profiter. Ce fut pour cette raison qu'elle n'hésita pas une seule seconde à user de sa magie contre ces hommes, s'amusant à les tuer par les flammes. Ena ne prêta pas énormément attention à la femme qui avait commencé à s'en prendre aux mêmes hommes qu'elle. Du moins, avant qu'elle ne s'approche d'elle et lui adresse la parole. La sorcière n'était pas le genre de femme à se laisser marcher sur les pieds, elle avait assez de force de caractère pour être une battante. Ce n'était pas une blonde écervelé qui allait mettre en doute ses capacités. Elle avait envie de s'amuser avec ses hommes, elle n'allait pas laisser cette inconnue lui piquer son divertissement. Ena n'allait pas hésité à s'en prendre à l'inconnue si elle s'interposait entre elle et ses victimes, elle n'était pas le genre de femme à faire dans la dentelle. La femme n'apprécia d'ailleurs pas apparemment, ce qui fit sourire la sorcière.

« Il n'y a donc que l'or qui t'intéresse ? Si c'est cela, sert toi, je n'en ai rien à faire moi. »
Dit la sorcière avant de faire voleter une bourse aux pieds de la femme, sans aucune grâce. Elle trouvait cela tellement surfait de ne miser tous que dans l'or, c'était tellement superficiel. Il n'y avait pas que l'or qui comptait, principalement le pouvoir à ses yeux. « Des tours de passe-passe ? »

La jeune femme ne put s'empêcher de rire, alors qu'une liane sous son contrôle entouré un des hommes qui s'approchait dangereusement de lui. Elle n'avait pas l'intention de laisser un de ces bandits s'en prendre à elle sans se défendre. Son regard ne lâcha pas ce dernier alors qu'il était en train d'étouffer, que son visage se bleuté trop pour qu'il soit possible de le sauver. Et après quelques secondes de plus, il poussa son dernier souffle, cela en était fini de lui.

« Pense tu réellement que mes pouvoirs sont des tours de passe-passe ? Ta petite arme ne peut rien contre mes pouvoirs. » Ena délaissa finalement ces hommes qui étaient plus en train de fuir que de tenter de se battre encore. Elle leva sa main vers Alwenn, ses yeux s'illuminant, et l'arme de cette dernière lui échappa des mains. « Qu'es-tu sans ton épée toi ? »

L'arme d'Ena, c'était son corps tout entier, son esprits et sa force. Elle n'avait pas besoin d'objet pour causer la mort comme elle aimait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Jeu 24 Juil - 10:50

On ne devance pas un pirate

Chaque jour sur la terre ferme était une avalanche de découvertes et de surprises pour Alwenn, elle qui n'avait connu que le monde marin jusqu'à il y peu, mais ce qu'elle pouvait voir en face d'elle en ce moment même dépassait tout de même l'entendement et elle avait même cru l'espace d'un instant qu'elle était tout simplement en train de rêver. Mais non, la blonde qui se trouvait en face d'elle et qui semblait contrôler les éléments ainsi que les objets qui se trouvaient à la portée de son regard était bel et bien réelle. La jeune pirate n'avait pas peur, ou, tout du moins, elle essayait de se le faire croire à elle-même, si fort que le sentiment était retranché très loin dans son esprit. Son corps n'en montrait donc aucune trace et elle restait au maximum de ses capacités mentales et physiques. Il n'y avait pas à dire, la vie en mer forgeait à merveille les âmes guerrières. Ces bandits qui avaient été sa cible première n'étaient plus qu'une préoccupation lointaine mais nécessaire, dans le sens où il fallait tout de même bien en faire de la charpie pour pouvoir récupérer quelques nouvelles pièces – elle n'avait pas l'intention de quitter son objectif, quoique puisse en penser la sorcière –, mais c'était bel et bien cette dernière son adversaire à présent et elle n'avait pas l'intention de se laisser intimider ou quoique ce soit d'apparent par ce qu'elle venait de nommer des tours de passe-passe. Ce terme n'était pas vraiment de la provocation de la part d'Alwenn. Après tout, c'était bel et bien la première fois qu'elle voyait de telles choses et elle avait presque l'impression d'assister à l'un de ses spectacles dont l'un de ses nombreux amants – si l'on pouvait réellement appeler les hommes qui étaient passé dans sa couche, pour ne pas être plus vulgaire, ainsi – lui avait parlé un jour. Bien évidemment, elle avait été assez tôt de se rendre compte que la demoiselle en face d'elle ne rigolait pas, sa réaction à ses paroles le montrant parfaitement. A l’affût, l'esprit et le corps de la pirate était en position de combat. Ses mots avaient semblait-il froissé la demoiselle et ses chances de survit s'amoindrissait de seconde en seconde. Elle avait beau faire la fière, elle sentait bien qu'avec sa simple épée elle ne faisait pas le poids, quand bien même son courage n'était plus à prouver.

- Tu n'as pas besoin de me prouver ce que tu sais faire, dit-elle d'un ton légèrement provoquant, et par conséquent suicidaire. Ses yeux ne quittait pas la nouvelle victime de son adversaire. Des morts, elle en avait vu et causé des tas, et ce n'était très certainement pas une strangulation lente et douloureuse qui allait la faire battre en retraite. Il n'y avait sans doute rien de moins digne pour un pirate que de déclarer forfait. Oh, et l'argent qui se trouve en ma possession, c'est uniquement celui que j'ai décidé de prendre moi même, je n'ai pas besoin de ton espèce de pitié malsaine, ajouta t-elle tout en shootant dans la bourse qui était à ses pieds, non sans un léger pincement au cœur. Foutue fierté... Mais la sorcière ne lui laissa pas le temps de faire le deuil de ces quelques pièces perdues puisqu'elle la priva de l'arme qu'elle n'avait jusqu'à présent jamais quitté dans ce genre de situation. Alwenn avait grandit avec son épée et elle dû lutter pour ne montrer aucune trace du pique d'angoisse qui venait de l'atteindre. Elle doutait d'avoir complètement réussi à le dissimuler mais l'heure n'était pas à la crainte et elle se ressaisit aussi vite qu'elle le put. Et toi, es-tu réellement satisfaite de toutes ces morts faciles ? N'as-tu jamais le sentiment de n'être qu'une imposteur qui ne se bât jamais réellement ? Oh oui, elle y allait fort, mais qu'importe. S'il fallait qu'elle meurt aujourd'hui, autant que ce ne soit pas la bouche fermée. Je ne suis certes pas capable de télépathie ou je ne sais trop quoi, mais mon épée est mon arme et, quoique tu en penses, j'ai très certainement tué tout autant de personnes avec elle que toi avec tes flammes. Seulement, il me semble avoir mérité ces morts. Sans doute Alwenn avait-elle raté une occasion de se taire, mais les cartes étaient sur la table à présent. Restait à voir si l'orgueil de la sorcière était plus humain qu'elle ne le croyait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Jeu 31 Juil - 22:04

Alwenn & Ena
On ne devance pas un pirate
Ena dut avouer être étonnée de voir l’inconnu rejeter ainsi l’argent qu’elle lui avait lancé, alors qu’elle se targuait de le désirer à la base. Ainsi donc, c’était par pur compétition qu’elle lui avait dit cela. Soit, comme elle le voulait. Ce n’était pas la sorcière qui allait s’en plaindre, elle n’allait de toute façon rien faire de cet argent. Contrairement à la femme, elle avait d’autre envie quand elle s’en prenait à ces bandits. Evidemment, une bourse pleine était toujours la bienvenue, surtout en ce moment, mais elle n’était pas à ce point désespérait. Ena ne se retint pas de rire aux paroles de la femme, elle se donnait vraiment des airs de grande Dame, mais elle n’était rien qu’une vulgaire mal propre comme ces hommes.

« Détrompe toi, je n’ai aucune pitié pour une personne de ton espèce. »

Dit-elle dans un sourire, avant de priver la femme de son arme. Elle affirmait que la sorcière n’était rien sans ses pouvoirs, mais cette dernière était bien curieuse de savoir ce qu’elle valait sans son arme. Au moins, Ena ne risquait pas d’être privé complètement de sa magie. Même les mains liées, elle pouvait toujours l’utiliser. Par conséquence, la jeune femme ne pouvait que se sentir supérieur à une personne comme l’inconnue, qui ne pouvait rien faire sans son arme. Qu’elle n’imagine pas tuer l’un de ces hommes avec ses petites mains. Les yeux de la blonde ne quittaient pas la vulgaire femme, attendant une réaction de sa part. Elle parvenait difficilement à distinguer ce qui pouvait passer dans son esprit, elle ne savait donc pas si elle était perturbée par la perte de son arme. Tant pis, elle ferait avec.

« Des morts faciles ? Tu dois avoir un esprit bien damné pour trouver une mort facile. » Oh, Ena n’avait aucune peine à ôter la vie d’une personne, ça non. Mais elle ne trouvait pas pour autant que tuer quelqu’un était réellement facile, il fallait du cran pour le faire. La jeune femme leva la main et l’épée de l’inconnu vint s’installer tranquillement dans sa pomme. « Je me débrouille tout aussi bien avec une arme que sans, je suis pleine de facette bien différente. »

Sur ces mots, elle se contenta de lancer l’arme aux pieds de la femme. Si elle ne pouvait en effet pas s’en sortir sans elle, autant lui permettre de l’avoir. Ena n’aimait pas les faibles, ceux qui jouait les gros chiens mais n’étaient que des chiots. Alors autant lui permettre d’être un peu plus à sa hauteur. Ena lança un regard amusé avant d’écarter son attention de la femme pour s’approcher du corps d’un homme.

« Je suis ravie pour toi, vraiment. Tu en a de la chance. » Ena vérifia que l’homme était bien mort, avant de fouiller ses poches. Si l’or ne l’intéressait pas, elle pouvait très bien trouver d’autres choses intéressantes. « Je n’ai pas autant la prétention que toi de penser mériter ces mots, je ne suis pas une personne assez bien pour cela. » Une fois relevée, Ena fit léviter le corps vers le feu de camp que les bandits avaient préparé avant son intervention. Afin qu’il brule convenablement. Elle observa un instant les flammes consumer le corps avant de tourner de nouveau vers l’inconnue. « Je me contente de tuer pour le plaisir d’ôter la vie, je ne mérite rien du tout. Ou alors, l’enfer des dieux. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Jeu 21 Aoû - 1:06

On ne devance pas un pirate

C'était tout de même incroyable. Chaque humain terrien qu'Alwenn rencontrait l'étonnait un peu plus sur cette « race » qu'elle considérait comme si différente à celle qui peuplait la mer. Peut-être était-ce uniquement à cause du mode de vie dans lequel elle ne percevait que très peu de ressemblance, ou bien parce que la pirate avait sur les océans une certaine réputation dont personne n'avait connaissance ici. Mais si ce dernier point n'avait pas été vrai, cette sorcière arrogante aurait-elle agit différemment avec elle ? Alwenn en doutait fortement. Elle qui n'avait jamais eu grand mal à se faire respecter se trouvait un tantinet vexée par cette situation qui ne tournait pas véritablement en son avantage. Tout était une question de fierté chez les pirates – même l'argent passait après ce trait de caractère, c'était dire – et le regard que la blonde posait sur elle, celui qui lui donnait l'impression d'être une moins que rien, ne lui plaisait vraiment pas.

- Et quelle est cette espèce dont tu parles avec tant de dégoût au juste ? Tu ne sais rien de moi et tu oses me ranger dans une case ? Je n'appartiens à personne d'autre qu'à moi même et je doutes fort que tu ais déjà croisé mes semblables.

Sans son épée et face aux pouvoirs étranges de son adversaire, Alwenn n'avait plus que les mots pour se défendre et, éventuellement, sauver sa peau. Elle aurait certes pour cela pu calmer le jeu et faire profil bas, mais elle en était tout simplement incapable. Si elle devait mourir ce soir, elle comptait le faire la tête haute, quitte à se faire brûler vive par une sorcière. Drôle d'ironie du sort. Pouvoirs ou non, cette demoiselle n'était qu'une morveuse qui semblait prendre un malin plaisir à réinterpréter ses paroles à sa propre sauce, déformant ses propos comme bon lui semblait de façon à les tourner à son avantage ou à tourner la pirate en dérision. Malheureusement, elle s'y prenait très bien et à chaque mot qu'elle prononçait, Alwenn avait un peu plus envie de lui tordre le cou.

- Peut-être mon esprit est-il damné dans ta vision des choses oui, mais qu'importe. Je suis née dans un environnement où il fallait apprendre à se battre avant même d'apprendre à marcher. Mais se battre signifie pour moi laisser l'opportunité à l'autre de rendre les coups et jamais je n'ai tué quelqu'un de désarmé. Peux-tu réellement en dire autant ? A cela, elle n'en doutait pas, la sorcière trouverait à redire. Alwenn n'avait jamais eu honte de tuer, pour la simple et bonne raison que cela avait toujours fait partie de sa vie, mais aussi et surtout parce qu'à chaque combat elle était animé par l'adrénaline et le doute d'y passer elle aussi. Ce n'était pas en brûlant ses victimes à distance que l'on se mettait personnellement en danger. Je n'ai pas honte d'être dépendante de mon épée pour combattre et de ne pas disposer autant de facettes dont tu prétends être dotée. Ne pas être née avec tes aptitudes particulières ne fait pas de moi quelqu'un d'inférieur, quoique tu en penses.

Pensant que tous les mots qu'elle prononçait ne faisait qu'un aller-retour dans les oreilles de son interlocutrice, Alwenn fut surprise que cette dernière lui rende son épée sans tenter quoi que ce soit contre elle. Avait-elle comprit son point de vue ou était-ce un jeu pour faire durer un peu plus le plaisir. Il fallait bien l'avouer, toute pirate qu'elle était, les pouvoirs de la blonde était suffisamment imprévisibles pour qu'elle soit en stress constant. Sans la quitter des yeux, elle se pencha pour ramasser son arme, mais elle se rendit rapidement compte que l'attention de la sorcière n'était plus portée sur elle. La pirate l'observa tout en se demandant s'il serait sage de quitter sa position de défense. Sans doute pas. Surtout lorsque les mots qu'elle s’apprêtait à prononcer n'était que pure provocation.

- Si tu ne tues que pour le plaisir, pourquoi suis-je toujours en vie ? Elle marqua une courte pause avant d'ajouter. Mon esprit n'est apparemment pas le seul damné ici ce soir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Mar 26 Aoû - 22:51

Alwenn & Ena
On ne devance pas un pirate
L'inconnue savait parler, c'était un détail qu'Ena ne pouvait pas ignorer. Elle savait parler et elle parlait bien en prime, elle avait de la répartit. Mais ce n'était pas de cette manière qu'elle allait avoir le dessus sur la sorcière. La jeune femme n'en avait que faire de ce que les gens pouvaient penser d'elle, de ce que son image pouvait montrer. Elle était fidèle à elle même, elle se contentait d'être comme elle était tout simplement. La sorcière n'avait aucune raison de se justifier auprès de cette femme, qui ne connaissait même pas les êtres magiques. Elle se demandait bien comment quelqu'un pouvait rater cette information, dans les royaumes voisins tout le monde était au courant. Evidemment, Ena ne savait pas d'où venait Alwenn, du fait qu'elle avait passé la majeur partie de sa vie sur les mers. Forcément, elle n'avait pas eu l'occasion de croiser de sorcier avant aujourd'hui. La dragonnière se contenta principalement d'écouter l'inconnue parler, sans répondre spécifiquement à ses paroles. Que pouvait-elle dire de toute manière ? Elle n'allait quand même pas passer trois ans à se justifier, surtout à des paroles aussi peu censée que les siennes. Elles n'avaient de toute manière pas la même façon de voir les choses de la vie, cela ne servait sans doute à rien de tergiverser pendant des heures. Ena n'avait aucune intention de changer de point de vue, de se remettre en question. Quoi qu'une inconnue puisse penser d'elle, elle n'en avait que faire. Dans l'étonnement d'Alwenn, Ena lui rendit son épée. Elle n'avait rien à faire avec cette arme de toute façon.

« Si c'est ce que tu penses, j'en suis ravie pour toi. »

Se contenta-t-elle cependant de répondre quand la femme lui annonça ne pas être inférieure à elle parce qu'elle ne possédait pas de pouvoirs. Il n'y avait que les humains pour penser cela, tous êtres magiques savaient qu'ils étaient supérieurs. C'était bien pour cette raison que pendant longtemps, les humains avaient voulu les exterminer. Ils avaient eu peur de leur supériorité, du fait qu'ils étaient capable de les surpasser. Ena laissa son regard posé sur l'inconnue, alors qu'elle lui demandait pourquoi elle n'était pas morte. Elle ne répondit pas de suite, laissant le temps à la femme de reprendre la parole et de mentionner le fait que son âme à elle était également damné. Cela lui arracha un sourire, comme si elle allait s'offusquer de ce genre de remarque.

« Je n'ai jamais prétendu ne pas avoir d'esprit damné, bien au contraire. » Cela faisait bien longtemps qu'Ena méritait de pourrir en enfer. En fait, depuis ce jour où elle avait ôté la vie de sa sœur et de son neuve, premières victimes sur une longue liste. « Je tus par plaisir je te l'ai dis, si je ne prends pas de plaisir à te tuer, je ne le fais pas tout simplement. » La jeune femme marqua une pause, observant un peu la scène autour d'elles. Il ne restait plus aucun homme vivant, les derniers rescapés avaient pris la fuite. « Tu m’ennuie profondément. » Dit-elle dans un souffle avant de reprendre. « Mais je dois avouer respecter cette confiance que tu as en toi. C'est louable. »

Et oui, c'était un compliment de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Dim 7 Sep - 1:12

On ne devance pas un pirate

Oui, il était très clair qu'Alwenn n'avait pas sa langue dans sa poche, elle ne l'avait jamais eu. Grandir au milieu de tous ces hommes lui avait appris à ne jamais se rabaisser et surtout de ne jamais se laisser dominer par aucun d'entre eux. Elle avait été la fille du capitaine, certes, mais, sur terre comme sur mer – même si elle n'avait pas encore eu l'occasion de constater l'absence de différence entre ces deux lieux à ce niveau là – le sexe féminin restait bel et bien inférieur. Alors elle n'avait jamais hésité à ouvrir la bouche et à montrer les crocs quand il le fallait. Sans cela, elle ne serait jamais parvenu à être à la tête de tout un équipage et à gagner le respect de chacun de ses membres. S'imposer par la parole avait été la seule façon de garder une place digne et, bien qu'à présent le monde des mers connaissait et respectait son nom, c'était devenu une habitude. Oh, cela lui avait déjà joué des tours. Une grande gueule comme la sienne ne plaisait pas tellement aux divers adversaires qu'elle avait pu croiser sur l'océan, mais ils avaient très vite appris à ne pas la sous estimer. La jeune pirate maniait encore mieux l'épée que les mots. Pour autant, aucun de ces deux talents ne semblaient être utile face à la sorcière qui se trouvait en face d'elle. Elle ne connaissait pas grand chose de ses pouvoirs et de ce dont elle était réellement capable, mais il était certain qu'elle était en mesure de l'anéantir en une petite seconde. Trop fière pour montrer la moindre peur et privée de son arme, elle avait une nouvelle fois opté pour l'agression verbale, doutant de plus en plus fort de ses chances de survie. Mais elle ne se rabaisserait pas, elle ne se rabaisserait jamais. Curieusement pourtant, les minutes défilaient encore et encore sans que la vie ne lui soit enlevée. Son épée venait même de lui être rendue. C'était à ni rien comprendre et elle ne pouvait bien évidemment pas s’empêcher de rester sur la défensive. La femme qui se trouvait devant elle était encore un total mystère, et il était très probable qu'elle le reste d'ailleurs, mais Alwenn, avant tout autre chose, devait comprendre pourquoi elle l'épargnait ainsi. Si, bien entendu, tout cela n'était pas un stratagème pour mieux la cuire aux petits oignons. La réponse, une nouvelle fois, fut inattendue. La jolie, mais terriblement froide, blonde venait-elle réellement de la complimenter ? Les yeux ronds qu'afficha alors la pirate témoignaient très clairement de sa surprise.

- J'imagine qu'il serait malvenu de te demander ce qui a bien pu se passer pour que la mort ait si peu d'importance à tes yeux, répondit-elle après quelques secondes, d'une voix moins agressive et surtout moins provocatrice. La sorcière l'intriguait au plus haut point. Non seulement de par sa condition de sorcière justement, mais également parce qu'il était bien rare de rencontrer une personne aussi désenchantée qu'elle. Pour autant, Alwenn savait qu'il était à présent temps de maintenir ce nouveau climat et de ne plus envenimer les choses. Je ne vais pas te remercier de m'épargner, tu dois bien t'en douter, mais je suis bien consciente que, quoi que je puisse dire, tu ne ferais qu'une seule bouchée de moi si tu le voulais. Ma confiance, elle m'a toujours été nécessaire, mais je ne me crois pas invincible pour autant. Toi, tu me donnes l'impression de l'être en revanche. Un compliment à son tour. Elle hésita un court instant puis se pencha pour ramasser son épée. C'était bien la première fois qu'elle lui paraissait aussi inutile.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Sam 13 Sep - 20:39

Alwenn & Ena
On ne devance pas un pirate
Ena ne pouvait pas cacher le fait que cette étrange femme puisse l’intriguer. Elle n’avait aucune envie de la tuer, cela ne lui apporterait rien de lui ôter la vie. La sorcière ne savait rien de cette personne, mais elle devait bien avouer voir en elle quelqu’un d’assez fort. Elle avait confiance en elle, confiance en ses performances. C’était une bonne chose, Ena respectait cette façon d’être. Elle aussi avait confiance en ses capacités, elle n’était pas du genre modeste. Elle savait qu’elle était puissante et elle l’était en partie parce qu’elle le savait. Elle considérait qu’en se dévalorisant, les personnes avaient tendance à se mettre des barrières. Ainsi, ils bridaient leurs pouvoirs, ce qu’elle ne faisait donc jamais. Ena expliqua donc à Alwenn qu’elle n’avait aucun intérêt à la tuer et elle se permit même de lui faire un compliment. La tension qu’il y avait entre les deux femmes disparaissait au fur et à mesure qu’elles parlaient. La sorcière afficha même un sourire quand la femme mentionna les raisons qui faisaient que la mort avait si peu d’importance à ses yeux. Elle trouvait sa remarque amusante, sincèrement.

« Tu peux toujours demander. » Dit-elle avant de reprendre après une courte pause. « Mais je ne répondrais pas. »

Ce n’était pas parce que la femme avait fait un compliment à l’inconnue, qu’elle lui trouvait des qualités et qu’elle n’avait pas envie de la tuer, qu’elle allait se révéler. Personne ne connaissait son histoire, pas même Manon. Des brides avaient échappées de temps à autre, mais les détails resteraient à jamais dans son esprit. La dragonnière n’était pas du genre à parler d’elle, à se confier. Surtout à une personne dont elle ne connaissait rien en retour. Alwenn n’avait donc aucune raison d’apprendre ce qu’elle avait vécu dans son passé et qui faisait d’elle ce qu’elle était aujourd’hui. Alwenn continua de parler, complimentant à son tour la sorcière. Ena devait bien avouer être étonnée par ces paroles, même si sa fierté en était quelque peu gonflée. Elle avait donc l’impression qu’elle était invincible, ce qu’elle aurait aimé être. Ena avait confiance en elle au point de ne jamais douter de ses capacités, elle montrait évidemment une image d’elle un peu faussé apparemment.

« J’accepte le compliment, mais je ne vais pas me rabaisser à te remercier. »
Dit-elle en souriant, en étant presque sincère. Elles n’allaient pas devenir amies non plus, elles n’allaient pas se montrer complètement aimable l’une avec l’autre. Mais, elles pouvaient plaisanter un peu. « Je pourrais aisément ne faire qu’une seule bouchée de toi en effet. » Reprit-elle, toujours en souriant. Elle était sincère, elle pensait réellement pouvoir tuer aisément cette femme avec ses pouvoirs. « Mais je ne suis pas invincible malheureusement. »

Elle aurait aimé l’être, afin de ne jamais craindre pour sa vie ou pour celle de Manon. Parce qu’il lui arrivait en effet de temps à autre d’avoir peur, ce qui était quand même assez rare en réalité. Depuis que sa relation avec la belle druide avait pris un tournant particulier, elle se sentait bien plus faible qu’autrefois. Et même si elle n’aimait pas ce sentiment-là, elle ne pouvait pas nier apprécier ce qui allait avec.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Sam 20 Sep - 16:01

On ne devance pas un pirate

De toutes les rencontres qu'Alwenn avait pu faire depuis qu'elle était contrainte à garder la terre ferme, Ena était sans aucun doute la plus surprenante et la plus intrigante. De par sa condition de sorcière, certes, mais aussi et surtout de par sa philosophie de vie – ou tout du moins du peu que la pirate pouvait en percevoir – qui ne laissait pas imaginer une douce existence. Ou peut-être Ena était-elle purement et simplement ce que l'on pouvait appeler une « barbare » et que faire souffrir et voir le sang couler en abondance avait toujours été jouissif pour elle. Pour autant, de ce qu'Alwenn pouvait entendre de sa bouche, cette hypothèse ne semblait pas marcher et il semblait y avoir quelque chose de plus profond là dessous. Habituellement peu curieuse lorsqu'il ne s'agissait pas d'argent, la jeune pirate souhaitait réellement éluder le mystère que représentait son interlocutrice. Ce n'était certes pas la première fois que sa curiosité était titillée par une personne en chair et en os mais elle préférait ne pas penser au pirate en question. D'ailleurs, si elle croisait de nouveau le chemin de ce dernier un jour, elle lui ôterait la vie, juste pour qu'il n'y ait plus aucune raison pour que ces sentiments dont elle ne voulait absolument pas naissent en elle. La sorcière, en revanche, elle éprouvait étrangement de moins en moins d'hostilité envers elle. Elles étaient encore bien loin de la discussion amicale et sans doute ne franchiraient-elles jamais ce pas, mais les défenses étaient baissées et les mots se faisaient bien moins agressifs. Alwenn commençait sérieusement à ne plus douter de ses chances de survie en cette soirée. Pour ce qui était de sa curiosité en revanche, elle était bien malmenée. Déjà sa première question était vaine, il ne servait à rien de continuer à en poser. Elle n'obtiendrait pas de réponse, tant pis, elle allait se contenter de voir en quoi cette rencontre pourrait être fructueuse.

Le courage et la hargne de son interlocutrice, Alwenn les possédait elle aussi, elle le savait et elle n'allait pas se mentir à elle même sur ce point – tout comme celle qui lui faisait face, la modestie ne faisait pas partie de ses qualités premières. Mais ces pouvoirs en revanche... Cette espèce d’invincibilité qui se dégageait de sa personne... A une dose aussi forte, ça non, elle ne l'avait même jamais effleuré. Tout comme ce semblant d'humour qui ne lui avait jamais été familier – pas faute au milieu dans lequel elle avait grandit, ça non, mais à son statut de femme dans ce dernier. Des blagues, les pirates en connaissaient des tas, mais la majeure partie d'entre elles traitaient des femmes et du sexe, point sur lesquels elle ne pouvait pas réellement rire puisqu'elle les trouvait humiliants. Elle s'y était habituée, certes, mais elle se devait d'y rester de marbre pour garder son statut de chef. Les seuls sourires qui pouvaient illuminés son visage relevaient du sadisme ou encore de la victoire, mais jamais de l'humour ou du bonheur. Son interlocutrice, en revanche, venait réellement de lui en adresser un ? Hors contexte, Alwenn aurait sans doute trouvé le visage d'Ena doux et accueillant. Peut-être l'avait-il réellement été un jour, elle ne le saurait sans doute jamais. Maintenant que les armes avaient étaient remplacées par les mots, et que ces derniers s'étaient fait bien plus calme qu'au début de leur conversation commune, la compagnie de la sorcière n'éveillait plus en elle une quelconque crainte. Faute de ne rien apprendre sur elle, peut-être en apprendrait-elle sur ce nouveau monde dont elle n'arrivait toujours pas à se faire.

- Il existe réellement quelqu'un qui possède le pouvoir de contrer tout ça ? répondit-elle sincèrement en balayant du regard les nombreux corps morts qui se trouvaient autour d'elles. Oui, elle était définitivement novice concernant tout ce qui traitait de la magie et, plus largement, du monde terrien. Elle allait devoir comprendre, apprendre et se faire à toutes ces nouveautés. Elle ne le savait pas encore mais l'océan ne se retrouverait pas de si tôt sur son chemin...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Lun 29 Sep - 14:17

Alwenn & Ena
On ne devance pas un pirate
Ena devait bien avouer qu’elle ressentait de moins en moins d’animosité pour la femme qui se trouvait à ses côtés, qu’elle avait moins envie de lui sauter à la gorge. Elle acceptait même de lui parler, de lui confier quelques petites choses la concernant. Elle n’allait quand même pas lui raconter sa vie après tout, elle n’avait aucune raison de savoir ce genre de chose sur elle. Personne ne connaissait la vérité sur son passé, pas même Manon. Ce n’était donc pas à une inconnue qu’elle allait révéler ce genre de chose importante. Ce n’était pas contre elle, c’était comme cela tout simplement. Même si la dragonnière avait eu de l’affection pour Alwenn, ce qui n’était pas le cas, elle ne lui dirait rien. C’était comme cela, la jeune femme n’aimait pas parler de son passé, se confier sur elle. Elle aimait à se montrer forte, mais au fond elle ne l’était pas à ce point. Pour l’instant, les deux femmes discutaient donc tranquillement. Elles ne se trouvaient plus réellement en conflit, même si elle ne montrait pas encore réellement de l’affection dans leurs paroles. Evidemment, elles n’allaient pas se sauter dans les bras non plus, il ne fallait pas exagérer. Mais Ena n’avait plus l’intention de s’en prendre à la femme, elle n’avait aucune envie de la tuer. C’était donc déjà un bon point. Elle souriait même alors qu’elle parlait, ce qui était quand même assez rare même si c’était bien plus amusé que sincère.

Elle affirma même à Alwenn qu’elle n’était pas invincible. Ce n’était pas son genre, elle aurait aimé pouvoir l’être en réalité. Cela aurait été tellement plus simple. Malgré le fait que la sorcière avait quand même de grand pouvoir, elle n’était pas invincible et il était facile de la toucher quand on connaissait ses points faibles. Mais cela l’amusa d’entendre l’inconnu lui demandait s’il y avait quelqu’un capable de contrer cela. Ena se demandait bien d’où elle venait, pour ne rien connaitre du monde comme cela. Elle semblait avoir découvert la magie en sa compagnie, et ne semblait pas connaitre le reste du monde.

« Oui, il existe bien des personnes bien plus puissante. Des créatures magiques sont nombreuses dans ce monde… » Ena arrivait à bien se défendre contre les humains et autres sorciers. Mais les créatures magiques, c’était une autre paire de manche. Sa dernière rencontre avec la Reine Mab par exemple s’était assez mal passée pour elle. Elle n’était pas invincible non. « Mais d’où sors-tu pour ne pas connaitre cela ? »

C’était à son tour maintenant de se montrer curieuse, elle avait bien envie d’essayer d’en savoir plus sur cette femme. Evidemment, si elle ne lui répondait pas, la jeune femme n’allait pas s’en sentir offusquer. Après tout, elle était la première à ne pas parler de sa vie, de son passé. Mais elle devait bien avouer qu’elle était quand même curieuse, qu’elle avait bien envie d’essayer d’en apprendre un peu plus sur l’inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Jeu 9 Oct - 22:33

On ne devance pas un pirate

En cette soirée au déroulement absolument étrange, Alwenn en oubliait presque sa quête première et vitale : trouver le maximum d'argent pour pouvoir se racheter une flotte, reprendre la route des mers et laisser derrière elle ces terres auxquelles elle n'était toujours pas parvenu à s'acclimater. Mais, elle venait de le découvrir, ces mêmes terres recelaient bien plus de mystères qu'elle ne le croyait, des mystères qui éveillait sa curiosité et qui, surtout, semblaient pouvoir s'avérer très utiles. La jeune pirate venait de faire face pour la première fois à de la magie, noire qui plus est – car lorsque des corps étaient brûlés dans l'affaire, il apparaissait assez clair qu'elle n'était pas utilisée à bon escient – et, maintenant que sa propre mort semblait ne plus être aussi éminente qu'elle ne l'avait cru au cours des longues dernières minutes, elle espérait en apprendre un peu plus sur ce qui lui semblait faire office de bouclier invincible. Elle n'y connaissait vraiment rien et, quand bien même les mers étaient elles aussi peuplées de créatures étranges, elle n'avait encore jamais vu personne faire naître de telles choses par des regards à l'apparence bénigne ou encore par de simples mouvements de mains. Pour autant, le bouclier qu'elle s'imaginait avait apparemment des failles et n'offrait pas les pleins pouvoirs à la sorcière qui se trouvait en face d'elle. Cette vérité ne la rendait pas moins impressionnante, voir même intimidante, pour autant, et l'idée qu'une telle personne dans son entourage pourrait lui être d'une très grande utilité actuellement commençait à germer dans son esprit. La jeune blonde n'était cependant très clairement pas de celles que l'on pouvait aisément manipuler et Alwenn ne comptait pas se risquer à ce qui relèverait purement et simplement du suicide. Pour l'heure, mieux valait de toute façon se contenter d'alimenter la baisse de tension et ensuite, peut-être, mettre en place quelque chose qui pourrait leur être favorable à toutes les deux. Deux jeunes femmes, deux mondes différents, deux caractères forts et indépendants... La pirate était certaine que quelque chose de puissant et de véritablement intéressant pouvait en ressortir. Mais peut-être était-elle la seule des deux à penser cela. Après tout, que pouvait bien valoir une simple pirate aux yeux d'une sorcière ? Seul l'avenir pourrait répondre à cela et la réponse qu'elle s’apprêtait justement à donner à son interlocutrice les mènerait peut-être sur ce sentier.

- Des océans, répondit-elle simplement. Elle prit le temps de s’asseoir contre un tronc d'arbre avant de continuer, signe qu'elle se sentait suffisamment en sécurité à présent pour baisser totalement la garde. Cependant, la main d'un pirate n'était jamais bien loin du fourreau qui abritait son épée ou sa dague. Je n'ai connu que le monde des mers jusqu'à ce que ma flotte sombre en son fond. Je ne connais rien de ton monde, mais le mien est certainement, à l'inverse, un mystère pour toi. Il y avait une pointe d’interrogation dans cette dernière phrase. Des créatures magiques, nous en avons aussi, mais je n'avais encore jamais rien vu de tel. Je n'arrive pas encore à savoir si ce que je viens de voir augmente mon désir de retrouver le cours normal de ma vie ou, au contraire, fait naître celui d'explorer un peu plus ce nouveau bout de chemin forcé. Elle marqua une courte pause avant de reprendre. Il y a t-il d'autres choses de ce genre que je risque de découvrir à mes dépends ? questionna t-elle, une pointe de malice dans la voix. Après tout, la rencontre avec la sorcière l'avait prise au dépourvu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Mer 15 Oct - 11:17

Alwenn & Ena
On ne devance pas un pirate
Ena se demandait bien d’où pouvait bien venir cette femme, pour qu’elle soit aussi ignorante de la magie. Même quelqu’un vivant dans un autre royaume devait le connaitre. La jeune femme ne comprenait donc pas comment elle pouvait ignorer la magie, ne rien savoir de cette chose. La sorcière posa directement la question à l’inconnue, voulant savoir plus sur cette femme. Elle ne savait pas pourquoi elle se montrait à ce point curieuse, mais c’était bien le cas. Elle avait envie d’en connaitre un peu plus sur l’histoire de cette inconnue, parce qu’elle se doutait que quelque chose pouvait lui être utile dedans. La femme semblait être quelqu’un de forte, peut-être que leur rencontre n’était pas qu’une simple coïncidence. Mais pour l’heure, Ena voulait surtout découvrir qui était cette femme et comment cela se faisait-il qu’elle ne connaisse rien à la magie. La femme commença donc à répondre, s’installant ensuite près d’un tronc d’arbre. La sorcière ne bougea pas, restant debout à observer cette inconnue. Ainsi donc, la femme n’avait connu que le monde des mères. En effet, la dragonnière comprenait bien mieux comme cela se faisait qu’elle ne connaisse pas la magie. Les personnes qu’elle avait croisé ne devaient pas être sorcier ou du moins n’avaient sans doute pas fait usage de magie. Le monde des mères était effectivement inconnu pour la jeune femme, elle ne savait pas ce que cela faisait de vivre sur un bateau. Elle se demandait même comment on pouvait se sentir libre, mais c’était normal qu’elle ne puisse pas avoir la même vision que la pirate. Elles étaient diamétralement opposées. Et Ena pouvait sans mal comprendre la curiosité de la femme.

« Il y a énormément d’autres choses de ce genre sur ces terres. » Commença la sorcière, affichant un sourire amusé. « Je crois même ne pas tout connaitre de la magie de ce monde, cela remonte à tellement loin. Les sorciers ne sont qu’une infime pièce du puzzle de la magie. Il y a aussi des druides, qui nous ressemble énormément mais qui ont une vision différente de la magie. » Du moins normalement, tous les druides et tous les sorciers ne sont pas pareils après tout. « Mais il existe également énormément de créature magique, qui peuplent la forêt ou bien le ciel. »

Camelot était sans doute le royaume où on trouvait le plus de magie, quoi que puisse avoir fait Uther pour l’arrêter. Elle avait repris sa position, elle avait repris la place qui lui était dû. La forêt de Brocéliande était tellement magique, même un sorcier puissant ne pouvait rien contre la force de la forêt. Et ce n’était pas faute pour la dragonnière d’avoir essayé. Elle se souvenait encore de cette altercation avec l’une des figures de la magie de la forêt, qui ne s’était clairement pas bien passé.

« As-tu déjà vu des dragons ? » Evidemment, la jeune femme ne posait pas cette question au hasard. Après tout, son but ultime était quand même de trouver des dragons, d’en refaire une race puissante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Ven 31 Oct - 1:03

On ne devance pas un pirate

Il n'y avait pas à dire, Alwenn avait encore énormément à apprendre du monde terrien – surtout maintenant qu'elle se rendait bien compte qu'elle n'allait pas pouvoir reprendre la route des mers de si tôt –, et il semblait que la sorcière qui se trouvait actuellement en face d'elle pouvait lui être une clé de découverte. Il était évident que ce n'était pas ce à quoi elle s'était attendu lorsqu'elle l'avait vu s'en prendre aux victimes qu'elle s'était réservées, et encore moins lorsqu'elle avait cru que les secondes de sa vie étaient comptés à cause d'elle, mais les faits étaient là. Contre toute attente, le dialogue s'était mis en place et la tension jusqu'à présent palpable s'était atténuée. Toute puissante que son interlocutrice soit, la jeune pirate sentait qu'elle aussi pouvait lui apportait des choses et qu'une certaine collaboration était peut-être envisageable. Elles venaient toutes les deux d'un monde bien différent et c'était une richesse à ne pas négliger. C'est pourquoi elle écouta attentivement ce que lui dit la jeune sorcière. Quelque part, oui, sa fierté en prenait un coup. Ce n'était pas qu'elle était en position de faiblesse en soit, mais elle se trouvait tout de même du côté écolier de l' école de la vie en cet instant. Elle savait cependant que les rôles seraient probablement amenés à s'inverser.

Les yeux d'Alwenn s'arrondirent de surprise face aux dernières paroles de la jeune blonde. Ainsi donc, la magie en ces lieux allaient jusqu'à l'existence de créatures dont elle n'avait entendu parlé jusqu'alors que dans les contes que son père avait pu lui lire lorsqu'elle n'était pas encore capable de grimper sur les cordages du navire. Certes, comme elle venait de le dire à son interlocutrice, des créatures étranges aux pouvoirs exceptionnels, elle en avait croisé au sein des océans, mais la taille de ces dernières n'étaient jamais bien grande comparé aux colosses cracheurs de feu. Remarque, que savait-elle des véritables dragons ? Peut-être n'avaient-ils pas grand chose à voir avec l'image qu'elle s'en faisait. Crachait-il seulement réellement du feu ou ressemblait-il tout simplement aux premiers habitants de la planète terre ? L'unique moyen de le savoir était encore de le demander, point qui la mettait une nouvelle fois dans une position inférieur, mais qu'importe, ce n'était très clairement pas le moment de mettre en jeu sa fierté mal placée.

- Non, pas que je sache. A vrai dire, je doutais de leur existence jusqu'à ce que tu ne les mettes sur le tapis. Elle marqua un court temps de silence avant de reprendre. Sont-ils fidèles à l'image qui leur est donné dans tous ces contes pour enfants ? Et... pourquoi cette question, précisément ? Car oui, la jeune sorcière aurait tout aussi bien pu lui parler des sirènes, des centaures ou de je ne sais quelle autre créature dites fantastiques – et qui pourtant ne l'étaient apparemment pas tant que ça – alors pourquoi son choix s'était-il tout particulièrement arrêté sur les dragons ? Peut-être ce détail était-il tout à fait anodin, mais il était également possible que son interlocutrice tente actuellement de la mener vers un sujet bien précis.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Sam 8 Nov - 0:49

Alwenn & Ena
On ne devance pas un pirate
Ena ne pouvait pas s’empêcher de trouver étrange que quelqu’un ne connaisse rien à la magie. Cependant, il était quand même normal qu’Alwenn ne soit pas au courant de ce genre de chose. Elle avait vécu une grande partie (voir toute) sa vie sur les mers. La jeune sorcière se doutait bien que la guerrière avait vu des choses qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de voir pendant le cours de sa vie. Pour l’instant, elle se retrouvait à apprendre à la pirate ce qu’il y avait dans le monde des terres. Au vu du début de leurs rapports, c’était assez étrange de les voir parler de cette manière. Mais Ena au fond, n’avait rien contre la pirate, elle n’avait pas de souci à lui apprendre des choses. Outre le fait qu’elle appréciait d’être en place de professeur, elle se doutait que cela pouvait lui être utile. Effectivement, quand elle décida de parler des dragons ce n’était pas pour rien. Même si la vengeance qu’elle voulait prendre sur les Pendragon prenait le dessus, elle ne perdait pas des yeux son objectif. Elle devait trouver les dragons, elle devait les ramener dans ce monde et prendre le pouvoir grâce à eux. Et les dragons pouvaient même l’aider dans sa vengeance, sauf que pour l’instant elle n’avait aucun dragon en vue. Elle avait donc eu le fin espoir qu’Alwenn en ait rencontré, puisqu’elle avait largement plus voyagé qu’elle. Malheureusement, elle n’en avait pas croisé, elle ne savait même pas vraiment à quoi ils ressemblaient.

« Ils sont fidèle aux histoires en effet, si tu en avais croisé, tu le saurais. »
Malheureusement, elle n’en avait donc pas croisé. Tant pis, cela aurait été bien trop beau sans doute. La jeune femme hésita une seconde avant de répondre à la femme sur ses intentions. Elle ne savait pas réellement si elle devait en parler ou non. Elle ne pouvait pas savoir si elle pouvait lui faire confiance ou non. Elle ne la connaissait pas après tout. « Je les cherche. »

Commença-t-elle hésitant encore. Cependant, la jeune femme cherchait des alliées. Elle avait besoin d’aide pour les dragons, parce qu’en plusieurs années elle n’avait rien réussit encore. Peut-être que c’était donc une chance qu’elle devait saisir. C’était dangereux pour elle de mentionner ses plans, elle ne l’avait même pas fait avec Manon encore. Elle ne savait vraiment pas en quoi elle pouvait bien faire confiance en cette inconnue, qui ne lui avait clairement pas donné une bonne image au début.

« Ils ont disparus, parce que des hommes de ce royaume ont décidé qu’ils n’avaient pas leur place dans le monde. » Ena ne put s’empêcher de serrer du poing en prononçant cette phrase, Uther avait fait tellement de mal à la magie, aux êtres magiques. « Je cherche des dragons ou des œufs, afin de les aider à reprendre leur place qui leur appartient. »

La sorcière n’ajouta pas qu’elle faisait cela aussi pour aider les dragons à se venger des hommes qui avaient brisé leurs vies de la sorte. Elle ne jugeait pas utile de le préciser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Sam 15 Nov - 21:28

On ne devance pas un pirate

Ainsi donc, les histoires ne mentaient pas. Alwenn avait appris à être habituée du contraire et était donc d'autant plus ravie – enfin, c'était un bien grand mot lorsqu'il s'agissait de la pirate. On ne pouvait pas dire qu'elle se réjouissait de grand chose – que de telles créatures existent bel et bien dans l'état dans lequel elles lui avaient été présentées durant sa courte enfance. D'après ce qu'elle pouvait entendre en revanche, elles semblaient être en voie d'extinction, ce qui, quelque part au fond d'elle, l'attristait un peu tout de même. Que cela puisse paraître étrange ou non, elle avait été éduquée dans un grand respect de la nature. C'était la mer qui permettait leur profession et Alwenn la considérait depuis toujours comme le substitut de sa génitrice morte en couche. Les hommes, elle pouvait leur faire autant de mal qu'il était nécessaire, mais les créatures que la terre elle -même avait choisi de faire naître, en revanche... A bien y réfléchir, l'humain n'était en fait qu'un imposteur en ces lieux et la jeune sorcière semblait partager cette idée. Dans les propos et le ton de cette dernière, la pirate pouvait lire à la fois de l'inquiétude et de la colère. Certes, Alwenn possèdait une certaine sensibilité pour le sujet, mais la quête que la jeune femme venait de lui exposer restait à ses yeux assez curieuse néanmoins. Pour autant, elle décida de ne pas chercher à en savoir plus. Elle ignorait le rapport qu'elle avait avec les dragons pour s'en faire autant pour eux et chercher ainsi à les faire renaître de leurs cendres, tout comme elle ignorait ce qu'elle comptait bien faire une fois qu'elle aurait atteint son but, et c'était très bien comme cela. Tout ce qu'elle voulait, c'était parvenir à ses fins, d'une manière ou d'une autre. Ce que les autres autour d'elle cherchaient à atteindre n'avait en définitive pas la moindre importance. Ce qui importait réellement dans l'instant présent, c'était que la jeune blonde pouvait s'avérer être une alliée de taille et elle comptait bien exploiter ce détail comme il se devait. Une fois que la sorcière eut fini de parler, elle marqua un moment de silence, hochant légèrement la taille pour lui montrer qu'elle avait bien compris ce qu'elle venait de lui avancer.

- De mon côté, je cherche à amasser suffisamment de fortune pour me procurer une nouvelle flotte et rejoindre ma propre terre. La tienne ne me convient définitivement pas. Sans offense, ajouta t-elle dans un léger signe de tête. Que de politesse tout de même après s'être envoyé tout un tas de paroles acerbes l'une à l'autre. Mais n'était-ce pas là les règles à suivre si elle voulait qu'une entente se signe entre elle ? Nous avons toutes les deux un but bien précis. Que dirais-tu d'une petite entraide mutuelle ? Elle marqua un court silence avant de reprendre. Bon, je n'ai pas tes pouvoirs, certes, mais je manie parfaitement l'épée et l'art de la manipulation n'a pas de secret pour moi. C'est mieux que rien. Ces derniers mots, elle les avait ajoutés en étant tout à fait sûre d'elle, le regard bien planté dans celui de son interlocutrice. Ne restait plus qu'à attendre la réponse de cette dernière.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   Dim 23 Nov - 19:12

Alwenn & Ena
On ne devance pas un pirate
Ena ne parlait pas souvent de sa recherche des dragons à quelqu’un. Elle n’en avait dit aucun mot à Manon d’ailleurs, et pourtant elle venait de le confier à cette inconnue. Parce qu’au fond, la sorcière se disait qu’elle pourrait peut-être l’aider. Alwenn avait vogué sur les mers, en tant que pirate, elle avait sans doute dû voir de nombreuses contrées ou au moins de nombreuses mers. Ena se retrouvait limité dans l’espace pour ses actions, il était difficile pour elle de voyager trop loin. Surtout ces derniers temps. Elle ne se voyait pas reprendre la route et aller dans une nouvelle contrée, loin de Camelot, à présent. Il y avait (malheureusement) des choses, ou plutôt une personne en particulier, qui la retenait ici. Elle avait fait le choix elle-même de renoncer à sa recherche des dragons pour l’instant, se concentrant sur sa vengeance contre les Pendragon. Alwenn pouvait donc bien lui venir en aide, et la femme semblait être de cet avis. Après avoir expliqué à Ena qu’elle ramassait de l’argent afin de pouvoir récupérer une flotte, ce qui ne devait pas être simple, elle lui proposa une sorte de partenariat. La sorcière ne dit rien pendant quelques secondes, observant la pirate. Elle réfléchissait à sa proposition, même si elle savait d’avance qu’elle pouvait difficilement refuser. C’était une occasion en or après tout et au final, il semblait bien qu’elle pouvait apprécier cette inconnue. Apprécier comme elle était capable d’apprécier une autre être vivante en dehors de Manon, qui ne possédait même pas de pouvoir magique.

« Ça me va. »
Dit-elle finalement, levant la main pour proposer à la femme de la serrer afin de « conclure » à leur entente. « Je peux aisément te venir en aide dans ta petite quête de richesse afin de te permettre de quitter mes terres hostile. » Terres qui n’appartenaient pas à Ena, mais cela l’amusait d’en parler comme si c’était le cas. « En contre partis, tu peux sans aucun doute me venir en aide pour ma petite recherche. Je n’ai pas accès comme toi à certain endroit. »

La sorcière savait qu’elles pouvaient toutes les deux trouver leur compte dans un tel partenariat. Elle ne savait pas réellement si elle pouvait faire entièrement confiance en la pirate, mais elle avait bien envie de prendre le risque. Au pire, elle ne risquait justement pas grand-chose. Cela ne concernait pas les Pendragon et sa vengeance prochaine, mais simplement les dragons. Avec un peu de chance Alwenn pourrait un jour lui révéler l’emplacement d’un œuf de dragon. Au pire, elle ne le ferait pas mais ça ne l’empêchera pas pour autant d’un jour en trouver un. Ce n’était donc pas trop risquait et rassembler de l’argent ce n’était pas vraiment difficile non plus. Elles avaient donc tous à y gagner. Ena n’allait pas pour autant considérer cette femme comme une amie, elle n’avait pas d’amie, mais elle pouvait faire une bonne partenaire. Du moins, elle l’espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: On ne devance pas un pirate [pv Ena]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne devance pas un pirate [pv Ena]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chansons de pirate !
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Une quête pour devenir un pirate !
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [libre]La Gourmande Contrebande. [West Blue, Rang B, Pirate, Baston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Taverne :: Archives Camelot-