Partagez | .
 

 Rencontre de haut rang (Lucas et Arthur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Message#Sujet: Rencontre de haut rang (Lucas et Arthur)   Jeu 3 Avr - 15:09

Rencontre de haut rang
Arthur & Guenièvre & Lucas
Le temps passait et filait à une vitesse folle. Cela faisait maintenant quelques semaines que Guenièvre avait découvert qu'elle était enceinte, mais également qu'elle s'était fait attaqué dans ses propres appartements. Depuis ce jour, la sécurité avait été renforcé au château par Arthur. Il y avait constamment des gardes à la porte des appartements des souverains, afin d'éviter qu'un nouvel accident arrive. Gwen trouvait que c'était parfois un peu compliqué d'être constamment suivit par des gardes, mais c'était un mal pour un bien. La femme avait vraiment eu peur lors de cette attaque et pas simplement pour sa vie. Elle était enceinte à présent, son enfant avait prit place dans son ventre et grandissait tranquillement. Si jamais quelque chose lui arrivait, son fils aussi allait payer les conséquences. Hors, cet enfant n'était pas simplement son enfant, mais également l'héritier du trône. Avant même d'avoir vue le jour, il avait déjà de grandes responsabilités sur ses épaules frêles. La reine ne se doutait même pas du nombre d'ennemi qu'il avait également contre lui déjà. La femme venait de terminer de se préparer, avec l'aide de Manon sa servante. Elle prit la direction de la salle du trône, où elle devait retrouver Arthur. Elle salua les gardes quand elle passa la porte, avant de prendre le chemin à travers le couloir, suivit par l'un d'entre eux. Elle avait l'habitude maintenant de ne jamais pouvoir se promener seule à présent, cela lui changeait beaucoup de quand elle n'était qu'une simple servante. Elle n'avait pas le choix de toute façon, elle devait faire avec. C'était le seul moyen d'assurer sa protection. Cependant, elle ne savait pas que le danger était bien plus proche d'elle qu'elle ne pouvait imaginer. Si proche que cela allait sans aucun doute lui faire plus de mal que prévue.

La reine arriva dans la salle du trône où se trouvait déjà Arthur. Il y avait quelques autres personnes dans la salle, occupé à discuter avec les rois des affaires du royaume. Guenièvre n'arrivait pas toujours à suivre tous, mais elle faisait quand même son maximum. Gaïus, qui se trouvait là, s'approcha de Gwen. Ils discutèrent un peu, le médecin s'intéressant à la santé de la femme. On ne pouvait pas vraiment dire que le début de sa grossesse reposante, entre ses nausées et son agression. L'homme avait donc prit l'habitude de donner quelques potions à la reine afin de soulager ses nausées, mais également lui permettre de mieux dormir. Ainsi, elle arrivait bien mieux à se reposer. Cela marchait bien, pour le moment en tout cas.

« Je vous apporterez d'autres flacons dans vos appartements dans la soirée, ou je les donnerais directement à votre servante. »

« Je vous remercie Gaïus. »

Guenièvre s'éloigna du médecin, qui repartait dans son coin, s'approchant de son époux. Ce fut juste à ce moment là qu'un homme s'approcha d'eux pour leur annoncer la visite du prince de Sélénia.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Rencontre de haut rang (Lucas et Arthur)   Sam 5 Avr - 12:37



Rencontre de haut rang

Avec Arthur Pendragon & Guenièvre Pendragon


Lucas était un homme qui possédait une élégance naturel et un charme certain d'ordinaire. Mais au moment où il franchit les portes de Camelot, son aspect ne laissait en rien paraître qu'il était un prince héritier. Il avait plus l'air d'un manant qui venait de voler un cheval plutôt qu'au propriétaire du dit animal. Depuis son départ de Sélénia, il avait passer plus de temps à dormir en pleine nature que dans des auberges et n'ayant que peu d'occasion de se laver et de nettoyer ses vêtements. Heureusement, il avait de quoi se changer dans ces bagages pour les moments où il se devait d'aller rencontrer d'autres souverains.

Pour le moment son voyage n'était pas concluant. Aucun des Rois qu'il avait rencontrer jusque là n'avait voulu accorder le soutient militaire qu'il était venu chercher. Certains ignoraient même l'existence de Sélénia. Dans ces cas là mieux valait ne pas insister. Il est vrai que son royaume n'était pas bien grand et n'apportait que peu d'intérêt pour les autres. De plus il n'était en rien une menace en cas de refus. Ceci dit, il obtient une proposition commerciale dans deux royaumes. C'était déjà un début, mais pas vraiment la solution idéale pour mettre un terme à la guerre qui faisait rage depuis une bonne trentaine d'années. Pour Lucas, il y avait cependant encore plus triste à supporter, il n'avait toujours pas trouver de trace de sa sœur. Ou diable cette sorcière de Calli avait elle put l'emmener. Pourquoi ne trouvait il personne qui puisse l'aider à ce sujet ? Était elle si puissante que cela au point que le monde entier refusait de l'affronter ou était ce juste de la malchance ?

Toutes ses questions se bousculaient dans la tête du jeune homme qui avait fait une halte à l'auberge de la cité afin de faire un brin de toilette et de se rendre présentable. Il était exténué et aurait bien besoin de dormir dans un bon lit, mais pour l'instant, il se devait d'aller se présenter aux souverains de Camelot. Il ne les connaissaient absolument pas, même pas leurs noms. Il interrogea donc l'aubergiste à ce sujet tout en prenant un copieux encas. Le jeune homme n'avait pas fait de repas digne de ce nom depuis plusieurs jours et il avait un sacré coup de fourchette pou le plus grand plaisir du patron qui voyait son chiffre d'affaire de la journée augmenté sérieusement. Bien que surprit par l'ignorance de son client, il répondit aux questions de ce dernier sur Arthur et Guenièvre avec plaisir, parfois déviant de la question d'origine. A priori le Roi ne faisait pas l'unanimité sur toutes les décisions qu'il prenait mais dans l'ensemble il était aimé de son peuple. C'était une bonne chose selon Lucas qui savait par expérience que quoique face un Roi, il ne pouvait pas plaire à tout le monde. Cependant la situation de Camelot semblait un peu difficile et le prince commençait à se demander si il valait vraiment la peine d'obtenir une audience car il était à peu près sur d'après les dire de son hôte qu'il n'obtiendrait pas l'aide désirée. Mais qui ne tente rien n'a rien. Et même si il faisait encore une fois choux blanc, il pourrait peut être avoir des infos concernant sa sœur, allez savoir.

Bien décidé à ne pas perdre espoir, Lucas prit donc congé du l'aubergiste et se dirigea vers le château à pied, laissant son cheval aux bons soins du garçon d'écurie. L'animal avait autant besoin de repos que son maitre alors autant qu'il en profite un peu. Le jeune homme flâna un moment dans les rues de la cité, observant chaque détails avec attention. Il s'imprégnait de la vie de Camelot. En beaucoup de chose elle ressemblait à celle de Sélénia, à la différence majeur qu'ici personne ne le connaissait et ne s'arrêtait pour le saluer d'une courbette. C'était agréable d'être totalement inconnu, un visage parmi tant d'autre. Après une petite heure de balade, le prince de Sélénia arriva aux portes du château. Il se présenta à un garde et demanda si il était possible d'avoir audience auprès du Roi. L'homme le dirigea vers quelqu'un d'autre qui l'accompagna jusqu'à la salle du trône. Là, il lui fut demander de patienter pendant qu'il serait annoncer. Lucas prit donc son mal en patience et attendit sagement, comme il se devait, tout en observant autour de lui. L'endroit était agréable et encore une fois Lucas eut l'impression d'être chez lui. A cette idée, un léger sourire empli de mélancolie fit sont apparition sur le visage du jeune homme.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Rencontre de haut rang (Lucas et Arthur)   Dim 6 Avr - 17:59

Meeting Time

Aujourd’hui, Arthur avait beaucoup à faire. Oui, beaucoup de problèmes plus ou moins importants à régler mais aussi beaucoup d’audiences prévues pour cette journée. Cela lui plaisait. Oui, il aimait bien donné des audiences. Beaucoup de personnes venaient pour obtenir son aide ou encore simplement pour voir leur souverain. De temps en temps, certains paysans venaient demander au roi de régler leur problème de terre. Cela venait souvent d’un mauvais partage ou d’un problème d’héritage. Mais peut importait pour le roi. Il aimait régler des cas simples comme cela. C’était comme la partie facile de son règne. Il arrivait évidemment que certaines personnes de mauvaises fois viennent requérir l’aide du souverain mais elles devaient avoir de très bons arguments pour avoir une réponse positive de la part du blondinet parce qu’il arrivait plutôt très bien à cerner rapidement la personnalité des gens qui se présentaient devant. C’était quelque chose qu’il avait simplement apprit au fil du temps avec l’expérience qu’il avait sur le trône. Il lui arrivait de se tromper certes, mais pas aussi souvent que lorsqu’il venait de succéder à son père. Et puis, l’homme n’était pas seul, non, il y avait toujours Messire Léon près de lui qui lui donnait des conseils. Les deux hommes se connaissaient depuis longtemps déjà puisque le chevalier occupait déjà ce post alors que feu Uther Pendragon gouvernait encore le pays. Léon était donc un habitué de la tâche et avait toute la confiance du souverain actuel, surement tout autant que le chevalier avait confiance en son roi et c’était une bonne chose. Une très bonne chose. En effet, un roi entouré de loyaux sujets dignes de confiance était encore meilleur roi que celui qui pensait pouvoir se passer de quelques conseillers. Non, Arthur savait très bien qu’il ne pourrait pas assumer cela tout seul. Et son épouse n’était pas en état de beaucoup l’aider pour le moment.

Est-ce que cela embêtait le roi ?! Non, il ne voulait absolument pas que Guenièvre se fatigue pour quelques petites histoires de paysans sans grandes importances. Le souverain était donc en pleine discussion avec Sir Léon et un autre conseiller de haut rang alors que son épouse entrait dans la salle. Il s’assura d’un coup d’œil qu’elle allait bien et la trouva en pleine discussion avec Gaïus. Ce dernier devait certainement donner encore une ou deux potions à la jeune femme pour lui permettre de se détendre. Ce qui ne devait déjà pas être facile en temps de grossesse mais ajouté à cela quelqu’un qui essais de vous tuer et vous êtes certainement bon pour de gros coup de stress. Le souverain comprenait parfaitement son épouse ou pas du tout, en fait. Oui, il était difficile pour un roi de comprendre tout les désagréments que pouvait causer la grossesse. La fatigue, le mal de ventre.. Oui, peut-être que cela convenait parfaitement au roi de ne pas pouvoir comprendre ce qu’endurait sa femme. Mais, au fond, le fait d’voir bientôt un héritier ne pouvait être qu’une excellente nouvelle et Arthur ne pouvait qu’en être ravi même si évidemment il se posait quelques questions à propos des bébés notamment. Mais, n’allons pas trop vite, non seulement l’enfant n’était pas encore née, mais le couple royal avait des choses à faire aujourd’hui. Une fois que Guenièvre eut fini avec le médecin officiel de la cour (oui, il y avait toujours quelques chenapans qui se faisaient appelé médecin de la cour pour simplement faire payer leur remède plus chers) elle se dirigea vers son époux et ce-dernier remit la suite de la discussion avec Sir Léon à plus tard.

« Vous n’êtes pas trop fatiguée ?! Vous devriez peut-être vous reposer ?! »


Quel homme prévenant ! Arthur ne voulait pas que Guenièvre ne se fatigue trop. Il devait lui poser cette question plusieurs fois dans la journée et obtenait souvent la même réponse qui était qu’elle allait bien. C’était tant mieux, Arthur en était ravi, mais il voulait la protéger de tout ce qui pouvait l’atteindre. Le problème c’était qu’il était difficile de protéger une mère de son enfant. Alors que Guenièvre répondit à sa question habituelle, Arthur vit un valet se diriger vers eux. Ce dernier leur annonça que le prince de Sélénia demandait une audience. Ce nom disait quelque chose au roi de Camelot. Oui ce n’était pas un gros pays mais l’homme n’avait jamais vu de prince ou de roi de ce pays chaud venir à Camelot. Même lorsque son perd gouvernait. Ou alors, peut-être qu’il avait perdu sa mémoire qui était pourtant très bonne. Non, il n’avait jamais vu d’homme de Sélénia dans cette salle du trône. Ne voyant pas l’utilité de regagner son trône et voyant surtout le fait de pouvoir encore rester debout, Arthur demanda à ce qu’on fasse entrer le prince. Il était curieux de voir cet homme et de ce qu’il voulait lui demander. Parce qu’il était évident qu’il voulait lui demander quelque chose. Personne ne venait ici pour simplement observait la simple décoration de la salle du trône. C’était bien dommage selon le souverain qui la trouvait très élégante. Simple et agréable. Parfait pour travailler et pour recevoir. Arthur ne voudrait surement pas d’une des ces salles de trônes tellement décoré que cela en devient insultant pour l’invité, qu’il soit de basse extraction ou de haut rang.
Les portes du la salle du trône s’ouvrirent pour laisser apparaître un homme. Il semblait vêtu tout simple voir même comme un mendiant. Peut-être avait-il rencontré quelques problèmes sur la route. Arthur ne savait pas. Il n’avait pas vu l’homme de cette manière. Evidemment, cela ne changeait rien au fait qu’il soit un prince, mais, peut-être aurait-il aimé se présenter de manière plus propre devant les souverains de Camelot. A moins que sa requête ne soit plus pressante que le reste. Ce qui était le cas, dans certaines circonstances. Camelot se trouvait très loin de Sélénia et par conséquent n’était pas au courant de tout ce qui se passait dans ce pays lointain. Le roi s’approcha du prince étranger et lui tendit la main. Lorsqu’il la serra, Arthur lui sourit et parole.

« Bienvenue à Camelot ! Je vous présente mon épouse, Guenièvre. »

L’homme laissa son épouse et le prince étranger se saluer avant de reprendre.

« J’espère que vous avez fait bon voyage. Mais peut-être préféreriez vous que l’on parle de ce que vous amène dans notre royaume Prince.. ?! »

Le dernier mot du souverain était interrogatif. Il ne connaissait pas  le nom du prince et il trouvait plus juste de laisser ce dernier lui répondre avant de lui trouver un nom d’office. Ou peut-être qu’Arthur pourrait demander l’avis de Merlin sur ce sujet là, après tout, ce dernier était toujours présent lorsqu’il s’agissait de renommer les gens !

bohemian psychedelic
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Message#Sujet: Re: Rencontre de haut rang (Lucas et Arthur)   Dim 13 Avr - 0:57

Rencontre de haut rang
Arthur & Guenièvre & Lucas
L'un des travailles le plus important des souverains de Camelot, c'était les audiances avec le peuple. Enfin, c'était l'un des travail important d'Arthur, Guenièvre tentait surtout de soutenir son époux dans son travail ou quand il était absent. Autrement, elle était quand même plus effacé devant l'autorité du roi. Arthur passait énormément de temps à rencontrer de simple paysan par exemple, parfois simplement parce qu'ils avaient de petites choses à lui dire et d'autre fois pour des problèmes plus important. La reine tentait de l'aider le plus possible, mais son état ne le lui permettait pas toujours malheureusement. Enfin, ce dernier allait bien mieux ces derniers temps. Elle avait passé le mauvais stade du début de grossesse, même si cette dernière ne se voyait pas encore physiquement. Une personne n'aillant pas entendu la rumeur de l'héritier du trône en préparation, ne pouvait pas deviner qu'elle était enceinte. Cependant, elle le savait bien elle, elle n'avait pas pu passer à côté avec tous les désagréments qu'elle avait ressentit. Enfin, cela allait un peu mieux maintenant que le temps avançait et l'éloignait de plus en plus de l'agression qu'elle avait subit dans ses appartements. Quand Arthur vint la trouver, Guenièvre aurait pu parier qu'il lui dirait une chose pareil. Il lui posait cette question plein de fois dans la journée, à chaque fois qu'ils se retrouvaient en fait. Et elle lui répondait toujours la même chose.

« Je vais bien Arthur, parfaitement bien. »

Elle était en forme en effet, un peu fatiguée mais rien de bien anomal. En tout cas, elle n'avait aucune envie d'inquiéter plus son époux que ce qu'il était déjà. Elle le connaissait bien et même s'il avait toujours été prévenant envers elle depuis toujours, elle sentait bien qu'il était plus anxieux que d'habitude. C'était normal, il y avait eu cette agression et il allait devenir père. La femme ne me montrait pas, mais ça l'angoissait énormément de devenir mère, elle se demandait vraiment si elle serait à la hauteur. Guenièvre adressa un signe de la tête à Sir Leon qui se trouvait un peu plus loin. La femme appréciait énormément cet homme, ils se connaissaient depuis des années. Elle était vraiment heureuse qu'il soit le bras droit de son époux, qu'il puisse comptait sur lui. Il n'y avait pas homme plus fiable que Leon. Un valet s'approcha des souverains pour leur annoncer que le prince de Sélénia était là et qu'il demandait une audience. Guenièvre n'était pas au point dans sa géographie, elle ne se souvenait pas avoir entendu parler de ce pays avant. Il y avait tellement de royaume dans le monde, qu'elle ne parvenait pas à se souvenir de tous. Arthur demanda à faire entrer le prince qui ne tarda pas à arriver. La femme s'approcha de l'homme en suivant son époux, qui alla de suite saluer le nouvel arrivant.

« Je suis enchantée de vous rencontre ! Bienvenue à Camelot. »

La reine effectua une révérence pour saluer le prince de Sélénia avant qu'Arthur ne reprenne la parole, venant de suite mentionner le sujet de sa visite. L'homme semblait avoir fait un très long voyage pour venir jusqu'à Camelot, il avait forcément une raison de venir voir Arthur. Il était rare qu'un prince vienne au château de Camelot sans aucune raison et encore plus quand le royaume de ce prince se trouvait loin. Guenièvre était curieuse de savoir la raison qui poussé cet homme a venir les voir, espérant tout de même que ce n'était pas pour une affaire dramatique. Camelot pouvait bien se passer de problème, même s'il était évident qu'ils ne laisseraient pas un royaume voisin sans aide s'il en avait besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message#Sujet: Re: Rencontre de haut rang (Lucas et Arthur)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre de haut rang (Lucas et Arthur)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eleanora d'Orgemont ~ Dame de haut rang
» [Mission de rang A] Sabreurs suspects (PV: Ryüzoji Yoru)
» [mission de rang C] Escorte d'un haut dignitaire de Tsuchi no Kuni [Pv Yamanaka Iji]
» Demande de rang spéciaux
» Lucas di ke Aristide ekri sou fo nom lan entenet la ,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Héritage d'un Royaume :: Taverne :: Archives Camelot-